Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Un pont trop loin [Gosei 25] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Un pont trop loin [Gosei 25]

Iranos Daiki
Iranos Daiki

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Lun 6 Juin 2022 - 3:08
Les jours s’enchainèrent et se ressemblaient plus ou moins tous dans la vie du jeune Shinobi. Une routine c’était installé, à base d’entrainement, de travail, de repos et d’une quantité optimale de social. En d’autres termes, la vie de Daiki avait pris une vitesse de croisière, et bien que ça n’était pas réellement négatif, le shinobi s’ennuyait un peu de la nouveauté. Il avait un besoin d’excitation, de défis et d’un poil d’artifice pour le garder heureux, et pour l’instant, il était laissé sur sa faim, surtout avec la tranquillité générale d’Iwa en ses temps… comme ci tous les trouble-fêtes étaient tous quelques pars en dehors du village… ce qui était peut-être le cas, tout compte fait.

C’est dans une de ses journées, alors qu’il se préparait à passer la journée à surveiller la circulation, où un truc du genre, qu’il reçu un message, ramené par sa grande sœur qui faisait les cent pas. Elle avait visiblement ouvert la lettre, et semblait inquiète.

Les yeux du jeune Iranos passèrent sur les mots de la lettre, qui se trouvait être une assignation spéciale du village, et lentement, un sourire se formait sur ses lèvres. Une mission avec beaucoup d’action, plus que jamais! La confrontation était presque garantie, et il allait finalement avoir la chance de tester ses capacités face à des gens en combat réel! C’est avec une détermination non-dissimulé qu’il termina son petit-déjeuner, prêt pour cette journée qui s’annonçait intéressante.

Avant qu’il ne quitte la demeure des Iranos, il croisa une nouvelle fois sa grande sœur.

‘’ Ne t’avise pas de parler de ma mission à mère, elle va se faire du sang d’encre toute la journée… voir plus, je ne sais pas vraiment c’est où la région de Vaalica.’’

L’ainé regardait le jeune homme de haut, et avec un soupir, hocha la tête.

‘’ D’accord, mais ne t’avise pas d’être en retard, sinon j’irais te cherche moi-même, bandit ou pas!’’

Les deux frangins échangèrent un regard sérieux, puis un petit rictus. Sans un mots, ils s’enlacèrent brièvement, puis l’assimilateur quittait le domaine familiale vers sa première mission dangereuse… du moins, il pensait qu’elle le serait au moins un peu.

Quelques minutes plus tard, il arrivait aux portes de la ville… Vaalica c’étais à l’extérieur d’Iwa hein? Il en était presque certain! Perché sur le toit du bureau de douane à l’entré de la ville, Daiki attendait de voir enfin les visages de son équipe… après tout, il devait encore apprendre à connaitre Meho, et il tenait à aider Noroi à tenir la promesse qu’elle avait fait lors de la formation de l’équipe.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Nihito Meho
Nihito Meho

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Mar 7 Juin 2022 - 22:56
« Iwa vient d’être avertie qu’une bande de brigands arrivés dans la région de Vaalica essaie de profiter de l’essor touristique pour imposer un droit de passage sur l’un des ponts autour de la ville. Personne n’est réellement dupe quant à la nature de l’extorsion, mais les simples habitants ne sont pas en mesure de lutter contre ce groupe d’une vingtaine de personnes, armés et organisés. Certains jureraient même avoir vu un shinobi ou deux dans le groupe. »


Debout au fond la salle ronde, adossé à un mur, Mého écoutait attentivement les termes de la première mission officielle du nouveau 25. Les yeux rivés sur les deux missives déjà pré-écrites, il ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine appréhension vis-à-vis de cette dernière. Vingt ennemies dont potentiellement deux ninjas … Cette mission évaluée rang C avait se désagréable arrière-gout de rang B, chose particulièrement dangereuse pour les deux jeunes pousses à ses côtés.


- Mmhh ok …


Tendant chacune des missives aux oiseaux de proie déjà préparés pour retrouver Iranos et Noroï, le shinobi après s’être humblement incliné en signe de respect s’évapora, prenant à toute allure la direction de ses propres logements. Ils n’allaient pas devoir aller bien loin et les provisions étaient logiquement légères. Attrapant d’une main celle qui était devenue sa principale compagne au combat, le chunin accrocha solidement l’objet antique à sa hanche délaissant volontairement ses deux autres compagnes.


Il était prêt et l’heure approchait. Le point de rendez-vous était fixé aux portes du villages. Perché au sommet des gigantesques murailles de pierres, l’homme s’accorda quelques secondes de concentration avant de devoir plonger dans son rôle. L’erreur n’était pas permise et à chaque seconde son estomac se nouait un peu plus. Une grande inspiration, une profonde expiration … Il était prêt.


Son regard plongea sur l’entrée de la ville observant celui qu’il avait vu arriver en premier au point de rendez-vous. Daïki avait eu la bonne idée en se surélevant. Du haut du poste douane il pouvait voir toutes les entrées et sorties. Un réflexe prometteur pour ce ninja au potentiel déjà impressionnant. Profitant de l’effet de surprise, le NIHITO se laissa littéralement tomber en direction de son élève avant de ralentir sa chute quelques mètre avant l’impact.


-Prêt pour le départ ?


Dernière édition par Nihito Meho le Sam 24 Sep 2022 - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Noroi
Noroi

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Dim 19 Juin 2022 - 16:49



Un pont trop loin


ft. Gosei 25




Noroi vagabondait dans le village lorsqu’elle reçu la missive lui demandant de se rendre aux portes du village afin d’y rejoindre sa nouvelle équipe surnommée « Gosei 25». Était-elle prête à quitter l’enceinte réconfortante du village de la roche pour retourner dans le vaste monde extérieur ? La genin en doutait fortement, mais elle s’était promis d’essayer coûte que coûte et ce fut donc avec une tête remplie d’appréhension qu’elle prit la direction indiquée et après quelques minutes de marches, les contours du poste de douanes se découpèrent au loin avant de s’éclaircir tranquillement plus la jeune Hermite s’en approchait.


A première vue elle était la première sur les lieux, mais instinctivement elle propulsa son chakra dans le sol l’entourant et, presqu’aussitôt, deux présences situées au sommet du poste de douane et la jeune Hermite porta immédiatement son regard dans cette direction, discernant les silhouettes de son coéquipier, Daiki, et de leur chef d’équipe, Meho. D’un geste de la main elle les salua et attendit un moment que ceux-ci descendent de leur perchoir avant de les saluer.


Bon matin… Quelqu’un peut m’expliquer l’objectif de notre mission ?

Étrangement, l’Hermite ne ressentait pas sa timidité habituelle et elle se questionna sur la raison derrière cette absence, était-ce la présence de Daiki uniquement ou bien avait-elle enfin commencée à se faire un peu plus confiance ? La genin n’était pas en mesure de répondre à son interrogation silencieuse et cela frustrait son esprit analytique, mais pour le moment elle devait se concentrer sur l’instant présent et ce fut donc dans cet optique qu’elle s’arracha à ses pensées pour reporter son attention sur ses deux comparses, espérant que ceux-ci ne lui avaient pas fourni la réponse à sa question durant son bref moment d’absence.






Dernière édition par Noroi le Jeu 4 Aoû 2022 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/t13343-dossier-shinobi-noroi#118049 https://www.ascentofshinobi.com/u1521
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Dim 19 Juin 2022 - 17:27
Daiki n’avait pas dû attendre longtemps avant l’arrivée de ses compagnons, alors qu’il commençait à repérer au loin la silhouette familière de Noroi, un frisson parcouru son dos, le long de son échine. Cette sensation, couplé au très léger bruit qu’il venait d’entendre derrière lui, lui indiquait qu’il n’était pas le seul à épier un collègue, et qu’en situation réel de combat, il aurait bien été attrapé la proverbiale main dans le sac. Il n’y avait pas à dire, le chef d’équipe du Gosei 25 était quelqu’un de particulier, que le jeune Iranos allait devoir bien cerner s’il voulait un jour être à ses aises à ses côtés.

‘’ On ne peut plus prêt, capitaine! ‘’

Daiki lui répondit tout simplement en le regardant par-dessus son épaule, affichant un rictus bien propre à lui. Il était un peu inquiet, c’est certain, mais la joie d’être enfin mis à l’épreuve en situation réel, ça c’étais bien plus puissant qu’un peu d’appréhension! Il était considéré fin prêt pour des interventions musclés, si ça ce n’étais pas encourageant, qu’est-ce qui le serait? L’assimilateur porta deux doigts à son sourcil, puis les envoya vers Meho avant de se lancer vers son autre compagnon avec un salto avant.

Après sa petite pirouette dans les airs, le genin atterrit devant Noroi, à une distance respectable tout de même, connaissant la timidité type de celle-ci. Il prit le temps de se réceptionner, puis, avec un petit air de fierté, il jeta son regard sur celle-ci.

‘’ Yo Noroi. ‘’

Lui lançait-il, content de revoir celle-ci après un bon moment d’être plus de son coté à s’entrainer. Il l’inviterait bien à s’entrainer avec lui, mais ses capacités avaient des airs beaucoup plus… m’enfin… difficile à se retenir, mais peut-être se trompait-il?

‘’ On va taper sur des bandits, si j’ai bien compris. Un gang de brute qui ont décidé de s’improviser agent de douane pour leur propre bénéfice. Franchement, avec le manque d’information sur les forces adverses, je me demande franchement ce qui en fait une mission de Rang C… où peut-être les rangs marchent autrement quand ont est toute une équipe…? ‘’

Parce que bon, le jeune homme avait quand même déjà effectué une mission de Rang B dans laquelle le conflit n’avait pas été assuré, et une autre mission de Rang C où il devait affronter des oiseaux, donc bon affronter de potentiels shinobis, ça semblait plus B que C, dans sa tête. Le jeune genin se tournait vers le capitaine, en espérant qu'il avait suivit son mouvement, et cherchait une réponse, autant dans ce qu'il dirait que sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Nihito Meho
Nihito Meho

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Mar 21 Juin 2022 - 10:11


L'équipe était au complet et alors qu'il observait ses élèves avec attention, les craintes développées par le Chunin commencèrent doucement à perdre en intensité. Des souvenirs enfouis commencèrent à surgir par vagues, l'image de deux Kazejin intrépides s'imposa bientôt à celle d'Iranos et Noroï leurs silhouettes fantomatiques se superposant au corps bien réel des deux Iwajins. Combien de temps s’était écoulé depuis cette première mission ? Alors que les évènements déferlaient maintenant dans le creux d’une poignée de seconde, l’arme fixé à sa hanche commença doucement à frémir le rappelant à l’ordre.

La relation qu’il développait avec cette épée commençait à prendre forme. Connecté à elle par un étrange lien, nombre de fois se surprit-il à ressentir des émotions étranges et brutes développées hors du spectre si complexe de son humanité. En écho à ces instants d’échanges, le chakra si particulier de l’arme semblait se mêler avec de plus en plus facilement avec le sien devenant une pièce à part entière de son être.

« Bon, bon ! Sa voix se voulut beaucoup plus grave dans l’objectif d’attirer l’attention de ses élèves. Le vrai rang d’une mission ne peut être définis autre part que sur place … Loin de critiquer nos évaluateurs, sachez juste qu’entends que ninja, une fois hors du village, nous ne nous relâcherons qu’une fois notre rapport transmis aux têtes du village.


C’était avec ses propos qu’Iranos avait récapitulé la mission à Noroï. Ils étaient parfois assez bruts mais Mého fut surpris de l’impressionnante compréhension du genin démontrait consciemment ou inconsciemment une forme d’expertise propre à un futur chunin. Le sourire clairement aux lèvres, le jeune chef d’équipe ne pouvait qu’être satisfait de cette vision et donnant maintenant le dos à son équipe, il leva une main ferme et décidée vers le ciel


-Des gens ont besoin de nous et je ne compte pas trainer en route. Le rythme sera soutenu jusqu’à l’arrivé au village ciblé. Si vous avez faim, si vous êtes fatigué, je compte sur vous pour me le signaler uniquement lorsque vous jugerez vos limites trop proches … Je ne suis pas là pour vous torturer mais entant que ninja, le temps joue toujours contre nous.



Sa main s’effondra sans attendre de réponse et brutalement ses pieds quittèrent le sol lançant ainsi le départ du petit groupe. Un peu plus d’une journée, c’était le temps qu’il avait estimé pour atteindre leur objectif et il comptait bien le respecter.



Dernière édition par Nihito Meho le Sam 24 Sep 2022 - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Noroi
Noroi

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Jeu 4 Aoû 2022 - 16:27



Un pont trop loin


ft. Gosei 25




Ce fut avec une légère consternation que Noroi apprit l’objectif de cette mission qui consistait à porter assistance à des citoyens de Tsuchi qui, depuis quelques temps, étaient terrorisé par un regroupement de brutes qui, en échange d’un droit de passage sur un pont, exigeait un dédommagement monétaire. Comme son partenaire venait de le signifier, simplement par la description de leur objectif, il ne semblait pas s’agir d’une vulgaire mission de rang C, mais la jeune hermite vouait encore une confiance un peu trop aveugle en le jugement d’autrui et son premier réflexe fut de simplement penser que celui ayant évalué le rang de la mission possédait des informations qui leur était inconnu et qui justifiait ce niveau.


Étrangement, son chef d’équipe ne semblait pas du même avis alors qu’il prenait bien soin de faire comprendre à ses élèves que le vrai rang d’une mission ne pouvait être efficacement défini sans être sur les liens. Puis, sans vraiment laisser le temps à quiconque de placer un mot en réponse, le Nihito reprit la parole afin de bien leur faire comprendre qu’un rythme soutenu allait leur être imposé jusqu’à leur arriver sur les liens de la mission et qu’il ne devait interrompre celui-ci que dans l’unique cas où l’un deux seraient sur le point d’atteindre ses limites d’endurance.


Oh… D’accord… J’espère pouvoir être utile…

Puis, sur ses mots légèrement défaitistes, le trio se mit en route, plus du fait que son chef d’équipe n’avait pas attendu son retour pour décoller à pleine vitesse dans la direction que Noroi supposa être celle de leur mission que parce qu’elle était réellement prête à partir. Concentrant la totalité de son attention afin de simplement suivre le reste du groupe, la jeune Hermite ne pouvait malgré tout s’empêcher de tirer légèrement de l’arrière puisqu’au contraire de ses deux partenaires de missions, elle ne possédait aucun entraînement martial et, depuis son arrivé au village de la roche, avait de loin préféré la compagnie des plantes et des livres à celle de ses comparses ce qui lui avait malheureusement donnée une très forte lacune dans tous ce qui était moindrement physique. Il ne lui restait plus qu’à espérer que le voyage jusqu’à la région de Vaalica se produirait sans complication car, si elle était attaquée en ce moment, la jeune femme ne donnait pas cher de sa peau…




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/t13343-dossier-shinobi-noroi#118049 https://www.ascentofshinobi.com/u1521
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Mar 9 Aoû 2022 - 22:26
L’espace d’un moment, l’Iranos aperçu quelque chose chez son capitaine, quelque chose qui était reparti aussi vite que c’était arrivé… une inquiétude peut-être, mais il les avait regardés avec une tendresse qui ne faisait pas vraiment de sens pendant quelques secondes. Le genin ferait le choix de ne pas trop s’attarder sur ce fait, surtout qu’ils avaient une véritable mission entre les mains, une chance primaire de faire ses preuves et aussi de créer une connexion d’équipe, ce que Daiki et Noroi commençait à peine à atteindre avec les plusieurs moment passer ensemble. Il faut dire que la timide était difficile à atteindre.

Parlant de celle-ci, elle semblait inquiète à propos de ce que disais leur capitaine. Alors que les deux emboitaient le pas du meneur d’équipe, il était évident que Noroi n’arrivait pas à tenir la cadence, et prenait du retard rapidement. Pour éviter que celle-ci ne soit jugé un poids, Daiki ralentit sa propre cadence pour rejoindre celle de son amie, en espérant que Meho ne l’ai pas directement grillé… mais l’Iranos était confiant que celui-ci ne pouvait pas avoir une bonne idée des capacités physiques de son élève après le peu de temps qu’ils ont passés ensemble… mais sous-estimait-il son taisho?

‘’ Lève le menton un peu Noroi, tu seras utile en temps et lieu. On à l’avantage d’avoir combattu ensemble, donc je sais que je dois attirer l’attention sur moi pour que tu puisses déployer tes compétences. Tu es shinobi, nos instructeurs t’ont jugé apte au déploiement de terrain. Éventuellement, tu te surprendras toi-même.’’

C’était un peu facile pour lui de dire ça, étant-donné qu’il était déjà pas mal à l’académie, bien que derrière ses collègues qui avaient pour la plupart une avance de par leur ascendance, il a bien fini par trouver sa propre spécialité. Serait-ce le cas pour Noroi? Il l’espérait tout autant qu’elle, probablement.

Un avantage de ne pas se pousser aussi fort qu’il le pouvait, c’est qu’il arriverait à destination plus frais que s’il l’avait fait, et probablement plus apte à couvrir pour son compagnon… bien que Meho semblait plus que capable de tenir un groupe de bandit à lui seul… dépendamment de la véracité des rumeurs concernant les utilisateurs de chakra dans leurs rangs.

‘’ Dit taisho, je suis une bille en carte, c’est bien loin ce pont? ‘’

Il finit par demander simplement, espérant qu’il verrait un peu de paysage sur le chemin, pas seulement les parois rocheuses des alentours d’Iwa, qu’il voyait déjà dans ses moments de gardes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Nihito Meho
Nihito Meho

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Jeu 11 Aoû 2022 - 13:14


- Loin ? Peur de manquer de souffle Daïki ?


Rien de mieux qu’un petit pic pour motiver les troupes hein ? Ce fut la pensée qui traversa Mého alors qu’il écoutait les interrogations de son élève. Ne souhaitant pas non plus créer des tensions inutiles, il reprit sans trop laisser le temps à ce dernier de s’insurger.


- Normalement nous y seront pour la tombé de la nuit. Le moment parfait pour une petite embuscade n’est-ce pas ?


Les terres arides s’effaçaient de seconde en seconde sous les bonds du Chunin. Sans être totalement sur ses gardes, les sens de ce dernier étaient suffisamment alertes pour qu’il puisse entendre et localiser chacun de ses étudiants. Leurs pas réguliers lui permettaient d’adapter le rythme poussant discrètement la cadence au rythme de ses impressions.


Après quelques heures de courses, son rythme ralentit peu à peu tandis qu’il portait sa main à la carte solidement fixer à sa taille. S’il ne s’était pas trompé, le groupe venait de couvrir la moitié de la distance et il était donc enfin temps de prendre une première petite pause afin de permettre à chacun de reprendre un peu de souffle.


- Pensez à bien boire et grignoter un bout les gars ! Le prochain arrêt sera le dernier et rien ne peut nous permettre d’affirmer que nous aurons le temps de nous reposer là-bas.


Cette phrase n’avait pas été lancée au hasard. Mého avait choisi une route qui les mènerait directement au pont garder par les brigands et en fonction de l’humeur de ces derniers et des négociations futures, ils risquaient potentiellement de rentrer dans une forme de mêlée de général ou la coordination n’aurait plus sa place ….


- On va profiter de cet instant pour établir un semblant de stratégie ! Pour commencer on va définir un peu le caractère de chacun et son opinion sur la situation. Pour cela je vous pose deux questions auxquelles moi-même je répondrais en premier. La première étape du travail en équipe est la compréhension, alors je compte sur vous pour parler le plus sincèrement possible et sans crainte.


Il laissa quelques secondes s’écouler avant de reprendre.


- Que pensez-vous des bandits ? Que pensez-vous des villageois ? Que comptez-vous faire une fois sur place sachant que nous arriverons par le pont mentionné sur la missive ? Enfin si jamais votre projet ne fonctionne pas pour X ou Y raison que pensez-vous qu’il se passera.


Les questions étaient nombreuses et Mého portait de grande attente sur chacune d’entre elles. Les yeux plantés sur les deux genins il commença donc à répondre.


- Les bandits … Pour moi ce sont des vermines. Les villageois des lâches … et une fois sur place je vais vous laissez gérer mais je compte tuer tous ceux qui tenteront de s’échapper. Nous sommes en tant de guerre et faire perdre du temps à IWA est une attaque envers le village, dans ce cadre la punition capitale est la seule réponse. Si jamais quelques choses venaient à mal se passer et si vous étiez mis en danger, je compte sur vous pour fuir, je me chargerai du reste et la mission sera un échec pour vous mais, pas pour le village.


En entamant sa réponse, Mého avait changé son attitude du tout au tout. Le chef d’équipe relativement empathique et attentionné envers eux avait glissé vers une version froide et meurtrière de lui-même. Mého lui-même fut surpris par cette facilité à changer du tout au tout ses pupilles maintenant vides cherchaient à traverser les deux ninjas, les jaugeant avec une indifférence presque insultante.


Sans changer de regard, il attendit leur réponse.





Dernière édition par Nihito Meho le Sam 24 Sep 2022 - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Noroi
Noroi

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Jeu 1 Sep 2022 - 19:15



Un pont trop loin


ft. Gosei 25




Les paroles réconfortantes de Daiki n’eurent qu’un effet modeste sur la malédiction du clan Daïko, mais la genin se força tout de même à lui renvoyer un sourire qui, quoi que faible, se voulait rassurant. Les heures suivantes furent redondantes et la jeune femme, visiblement moins en forme que ses comparses, ne put que saluer cette pause qu’elle soupçonnait n’être que temporaire puisqu’elle ne voyait aucun pont à l’horizon.


Tandis qu’elle reprenait son souffle, appuyer sur l’énorme tronc d’un arbre probablement centenaire, son sensei leur posa une série de réponse à laquelle il répondit ensuite de la façon la plus brutale possible et la jeune Hermite ne put s’empêcher d’être intimider lorsqu’elle réalisa que c’était désormais à son tour de répondre.


Oh heu… Pour moi les villageois sont des victimes, tous ne sont pas en mesure de s’élever contre une menace et je peu aisément comprendre pourquoi ceux-ci ne se soulève pas… Pour ce qui est des bandits… Nous ne connaissons pas leur motivation, c’est donc complexe d’établir une véritable opinion à leur sujet… Et ce que je compte faire une fois sur place… De mon mieux, je ne suis pas une combattante et Daiki peut en attester, ma place n’est pas au centre d’une mêlée.

Tandis qu’elle terminait de parler, la jeune femme ne put s’empêcher d’afficher une expression quelque peu déçu, elle aurait aimer pouvoir être d’une quelconque utilité aux deux autres membres de son équipe, mais la réalité était qu’elle n’avait pas de réelles capacités offensives et que ce fait ne la dérangeait aucunement, elle ne voulait pas blesser, mais elle n’hésiterait pas à défendre et soutenir ses camarades.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/t13343-dossier-shinobi-noroi#118049 https://www.ascentofshinobi.com/u1521
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Ven 2 Sep 2022 - 19:52
Sans être transparente, la réponse du capitaine était claire sur la destination… soit il n’en savait rien, soit il cachait volontairement la réponse… dans tous les cas, il ne servait à rien de pousser plus loin. Le fait que le capitaine proposait une embuscade nocturne révélait qu’il ne savait pas quand chose sur Daiki, mais bon, il pourrait essayer quelque chose de furtif, ce serait bel et bien une première. Aucune mention sur la vitesse de voyage du groupe durant les quelques heures signifiait pour le jeune homme que le capitaine n’avait pas remarqué que l’Iranos se ralentissais au niveau de Noroi. Cet état avait eu pour effet de ménager les forces du shinobi, quelque chose de bien pour leur mission, très certainement.

Alors que la pause arrivait, l’Iranos pris le temps de se poser de manière confortable avant de retirer de l’une de ses pochettes, identiques en apparence aux pochettes contenant des projectiles, une galette vaguement dorée par la cuisson. L’un des principaux avantages de la vie familiale, il y avait toujours quelque chose à grignoté, préparé avec amour.

En s’attaquant à son repas, il observait et écoutait les remarques de son capitaine, ainsi que la réponse de Noroi. Le chef d’équipe n’y allait pas de main morte, un comportement qui revenait souvent chez l’homme… essayait-il de faire pencher leur avis sur la question, pour tester leur morale? Ou alors était-il de la même école de pensé que Yanosa? Qu’importe, le jeune homme penchait du coté de Noroi sur la question, bien qu’asser différent pour y apporter quelque chose de nouveau.

‘’ Je trouve que nous manquons franchement d’information pour jeter un jugement sur la situation. Si ça se trouve, les ‘bandits’ sont des villageois d’un autre village, et les ‘villageois’ sont des voleurs. Il faudra bien s’assurer d’être du bon coté de l’histoire, sinon ça enverra un message aux autres administrés d’Iwa. Je comptais donc mettre fin au conflit en faisant une démonstration non-léthal de force, pour ensuite forcer le dialogue. Si l’un des deux camps refuse, c’est qu’ils craignent forcément la vérité. L’intervention d’Iwa ne devrait pas se faire de manière brutale, mais juste.’’

Et voilà la méthode de pensé du jeune homme, en opposition à son chef d’équipe. Bien sûr, si la situation s’avérait être aussi noir et blanc que décrite, il n’y aurait pas de problème à simplement éliminer la menace bandit jusqu’aux dernier… c’étais beaucoup plus chiant d’éviter les points vitaux avec un projectile, après tout.

Daiki soutenait le regard de Meho, tout en reconnaissant la puissance de celui-ci. Si Yanosa avait affirmé que le monde forgeait les shinobi pour devenir comme lui, l’Iranos avait bien l’intention de s’y opposer aussi longtemps qu’il le pourrait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Nihito Meho
Nihito Meho

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Sam 24 Sep 2022 - 13:10


Qu’elles réponses attendait-il ? Même lui ne pouvait réellement le dire et pourtant c’était avec une excitation sincère qu’il attendit. L’un comme l’autre allait être jugé. Jugé sur leur réaction, jugé sur leur parole, aucun détail ne serait omit et il ne fallut pas attendre longtemps avant que chacun ne s'exprime. Il était intéressant de voir que leur réponse furent relativement les mêmes bien que de subtiles différences pointèrent tout de même le bout de leur nez permettant à Mého de reprendre la main avec aisance.


-Daiki … je suis désolé de te le dire comme ça mais le côté, nous, nous en fichons. Nous sommes là pour résoudre une situation et le village à été appelé, voir payé pour prendre parti. Il n’y a pas de méchant ou de gentils. Il y a ceux qui nous demande et la raison pour laquelle on nous convoque. Il marqua une pause. Si j’ai pu vous paraître froid juste avant, c’était pour vous permettre de vous exprimer sans crainte. Je ne suis pas là pour vous mentir tout comme je pars du principe que vous ne me mentirez pas.


Il eut un léger sourire tout en inclinant la tête par respect et reprit.


-Je peux comprendre votre besoin d’être du bon côté. J’espère sincèrement l’être à vrai dire… Malgré tout, sur place nous agirons comme il nous l’a été demandé la seule variante sera peut-être dans la réponse que nous apporterons … dans sa violence …. Enfin bref, si vous voulez ma vraie réponse la voici ! Je ferai ce que nous devons faire et villageois ou pas méchant ou gentils, le contrôle de ce pont sera rétabli.


Mého n’avait pas entièrement couper court à cette conversation. Noroï tout comme Daïki avait leur droit de réponse et ils auraient tout le loisir de discuter sur la route.


Les paysages s’évanouirent donc sous leurs pas rythmés. Ils approchaient de leur objectif et comme prévu, la lune commençait tout juste à pointer le bout de son nez leur offrant un camouflage naturel. Les pas du chunin commencèrent doucement à se raccourcirent jusqu’au moment ou d’un geste de la main il mit fin à la course se tournant vers ses camarades.


-Nous y sommes et dès maintenant, votre survie dépend autant de moi que de vous.


Se faufilant maintenant au travers des arbres jalonnant la route, Mého pu rapidement apercevoir le fameux pont et comme prévu, une étrange lueur non loin attira son attention. Quelques bons plus tard et voilà que lui et son équipe se retrouvait à une distance respectable d’un groupe d’une dizaine d’homme réuni autour d’un feu libérant une épaisse fumée noirâtre au-dessus de leur position.


************************* Sur le camp ***************************


-La journée n’a pas été très bonne … Les visiteurs se font de moins en moins nombreux, notre présence a-t-elle finit par s’ébruiter ?


-Nous contrôlons toute entrée et sorite dans ce village de merde … ce ne serait pas étonnant que les bruits commencent à circuler mais de toutes les façons nous n’aurons qu’à bouger autre part.


-Il ne faudrait pas que les villages cachés interviennent non ? Il …

Un homme se leva brutalement interrompant son camarade avec vigueur.

-Les villages quoi ?! Avec leur guerre il ne nous voit plus ! Ils n’étaient pas là quand notre village été détruit non ? Qu’est-ce qu’ils iraient foutre ici. Quand nos familles on été décimé transformé en roche ou en pierre ? Quand ton fils Raik à prit spontanément feu emportant ta maison avec lui ? Les villages n’étaient pas là, Iwa n’était pas là ! Malgré tout nous nous sommes reconstruits une première fois et là encore, alors que le temps semblait enfin nous avoir épargné, Iwa romps les échanges avec le village. Soi-disant une « attaque ».

Des applaudissements et des voix s’élevèrent. Deux silhouettes bougèrent dans l’ombre mais le silence retomba sans que ces dernières ne se révèlent.

-Nos ninjas sont avec nous nous ne risquons rien n’est-ce pas ?!

************************************


-Intéressant tout ça … la voix de Mého n’était pas plus haute qu’un murmure tandis qu’il s’adressait à ses coéquipiers.


D’un bref mouvement de la main deux clones du shinobi apparurent autour de lui s’effaçant presque aussi tôt dans l’ombre.


-Voilà le topo … Je vous laisse gérer la situation tout en vous surveillant. Aux moindres soucis j’interviendrai et bien évidemment, votre rôle à vous et d’éviter d’arriver à ce stade ok ?


SPOILER:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Noroi
Noroi

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Mer 28 Sep 2022 - 21:26



Un pont trop loin


ft. Gosei 25




Noroi suivit les deux autres membres de son équipe sans poser la moindre question et, lorsqu’ils arrivèrent enfin à destination, elle accompagna ceux-ci en reconnaissance, voyant de ses propres yeux le campement de fortune et, surtout, la dizaine d’homme qui se réchauffait autour d’un feu de bonne dimension. Prenant tout d’abord une image mentale de la situation, elle accompagna ensuite le mouvement de son chef d’équipe qui s’éloigna de nouveau avant de prendre la parole. Puis, lorsqu’elle comprit que ce dernier avait bel et bien l’intention de combattre, la jeune Hermite porta la main en direction du sceau qu’elle portait sur son avant-bras, libérant du même coup trois petits fumigènes. D’un geste elle en tendit un à Daiki avant de glisser les deux autres dans ses poches.


Elle sortit ensuite deux petits morceaux de parchemins et, à tour de rôle, apposa un sceau explosif sur ceux-ci avant de les tendres de nouveaux à Daiki, prenant cette fois là peine d’expliquer son plan de match à ce dernier.


Comme tu le sais, je ne suis pas réellement une combattante et tu es clairement un meilleur lanceur que moi. Je te laisse placer ces sceaux explosifs aux bons endroits et je les ferai exploser à ton signal.

Elle attendit que son compagnon ait pris possession des sceaux explosifs avant de continuer, exposant la seconde partie de son plan.


Pour le reste, je peux me concentrer sur les informations que me retourne la terre pour distinguer des mouvements inhabituels ou encore les déconcentrés à l’aide de mon poison, je pensais peut-être à un gaz hilarant ou bien à une sécrétion analgésique… Mais cette dernière engourdit subitement une zone ce qui risque certes de les déconcentrés, mais surtout d’annuler la douleur …

Elle porta son regard sur son compagnon avant de croiser celui de son sensei, attendant de voir si l’un ou l’autre avait un commentaire à formuler sur ses idées.



Résumé
État de santé: Un bon gros bleu en perspective sur sa cuisse gauche.
État de chakra: 3D (+3)

Détails:

N/A



Technique(s) utilisée(s):

X2:



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/t13343-dossier-shinobi-noroi#118049 https://www.ascentofshinobi.com/u1521
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Sam 1 Oct 2022 - 1:08
Daiki dû se parler pour que la conversation ne dégénère pas… il refusait catégoriquement de se ficher du ‘camp’ comme Meho le disait, et s’il avait bel et bien la mission de réouvrir le pont aux marchands et autres, il n’allait certainement pas être un bête outil servant à dispenser la mort… ou alors, à ses yeux, la voix mystérieuse qui avait déclaré la décadence du monde des shinobis aurait raison. C’étais la même logique défaitiste et fataliste que lui servais Yanosa pendant ses petites lectures, et bien que ceux-ci avaient plus d’expérience que lui, il refusait toujours de l’entendre.

Bien que visiblement choqué par les propos de son capitaine, l’Iranos se contenta de serrer les poings jusqu’à l’arrivé sur place. À ce moment, l’assimilateur suivi les mouvements de son capitaine jusqu’à arriver à un moment où ils avaient la vue sur le camp adverse… aucun signe qu’ils étaient détectés pour le moment, mais ça ne saurait tarder… s’ils avaient réellement des shinobis dans leur groupe. Il tendit l’oreille, ses craintes ayant été rapidement confirmé par les dires des hommes dans le camp. Ce serais donc un instant Manazuru. Place à la diplomatie et à la discussion… enfin… il en était bien (à sa connaissance) le seul représentant ici.

Noroi attira l’attention de Daiki en lui mettant plein de choses dans les mains, asser rapidement pour que celui-ci soit vaguement confus... mais elle venait de lui donner de quoi levé la totalité du camp d’un seul et unique mouvement… décidemment, cette Noroi était bien pleine de surprises. Malgré tout, son plan était plus ou moins de l’envoyer au front et de couvrir ses arrières pendant ce temps… bon, l’assimilateur avait tendances à ramené l’attention sur lui, il offrit donc à la jeune femme un sourire entendu.

‘’ Le capitaine à été claire, et toi aussi, alors je vais l’être tout autant. Ses gens sont lésés, et mérite au moins une chance de se rendre et de négocier. Tu sauras quand détonner tes parchemins si jamais on en vient à ça.’’

Son regard se détourna vers le capitaine, et avec un air sérieux et résolu, il poursuivit toujours à messe basse.

‘’ Capitaine, votre objectif est de rétablir l’accès d’Iwa à se pont. En bonne conscience, le mien sera d’éviter un bain de sang. ‘’

Sur ses paroles, l’attention de l’Iranos se posa sur l’homme qui parlait au camp. Il prit appui sur l’arbre pour s’élancer dans un saut qu’il finirait bien en évidence dans le camp, près de l’homme en question.

‘’ Iranos Daiki, shinobi du village caché d’Iwa. Nous sommes là, pour ainsi dire.’’

Il marqua une pause, jetant un coup d’œil autour de lui. Il était certes entouré, mais majoritairement par des bandits de seconde zone… le véritable danger était les shinobis, cachés parmi eux, très probablement.

‘’ Mes ordres sont de rétablir l’accès au pont, et de m’occuper de votre groupe. Mais j’ai entendu votre histoire, et en tant que membre de la section diplomatique d’Iwa, je peux certainement la faire entendre, si vous coopéré.’’

Un demi-mensonge, certes, mais il n’allait pas étaler son CV. Il envoya un regard empathique envers celui qui semblait être le chef, celui qui parlait et influençais le groupe, accompagné d’un hochement de tête. C’était là la seule porte de sortie qu’il pouvait leur offrir.

‘’ Cependant, les shinobis qui vous assiste ont commis un crime plus grave. Et pour franchement parler, pourrait très bien être les auteurs de cette ‘attaque’ qui aurait forcé Iwa à couper les ponts. Nous avons ordre de les éliminer. Ceux d’entre vous qui accepte mon offre, et je vous en conjure, écartez-vous et laissez-moi faire mon travail. L’affrontement ou la fuite annulerait toute présomption d’innocence. ‘’

Puis, le shinobi attendrait, les sens à vif, la réaction des brigands et surtout, des mouvements qui pourraient trahir la présence des utilisateurs de chakra parmi eux. Au moins il y avait Noroi pour assurer qu’il n’allait pas se faire surprendre… elle avait sa confiance.
`
Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Nihito Meho
Nihito Meho

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Lun 3 Oct 2022 - 21:31

Sur le camp du côté des ninjas

« Dans un monde comme celui dans lequel nous évoluons, il est difficile de tracer une ligne claire entre le bien et le mal. A la fin, seule une chose ne change jamais et ce malgré les intempéries, malgré les guerres … l’homme n’est que survie. »



Juste avant l’arrivée de l’Iwajin, une brise glaciale vint faire vaciller l’unique source de lumière de cette prairie improvisée. Peu y portèrent réelle attention et même ceux désigné à l’entretient du feu se contentèrent de jeter nonchalamment quelques brindilles desséchées sur ce dernier, simplement histoire de tandis que, tapis dans l’ombre, le regard dirigé vers cette scène presque paisible ; un homme et une femme semblèrent s’éveiller.

Depuis combien de temps accompagnaient-ils se petit groupe ? un mois, peut être deux. Des survivants comme eux qui semblaient les avoirs prit en adoration. Si l’Eten semblait se complaire dans cette situation, il n’était cependant pas aveugle. Pour être plus précis, il aurait aimé l’être. Kocha lui remplissait jour et nuit la tête à propos de ce groupe de pouilleux qui se servait d’eux pour les basses besognes et si ses oreilles ne cessaient de siffler depuis ce fameux jour, au moins une fois plonger dans l’ombre, il aurait pu échapper au regard méfiant et éveillé de ceux qui l’appelait allier.

-Quelque chose de bizarre se passe …

-Chut, je sais.


Sur le camp du côté des randoms



Tous se levèrent en trombe. Les endormis sursautèrent, les moins courageux commencèrent à reculer dans l’ombre et d'autres s’agenouillèrent de terreur.


-Regarde toi avec ta grande bouche, c’est toi qui les as attiré !



Peur et stupeur avait brutalement prit le pas dans ce cauchemar. Le souffle court, les jambes légèrement tremblantes, un homme se dressa finalement face au shinobi qui leur faisait maintenant face. Éclairé par la lueur du feu, ses traits purent distinctement apparaitre aux yeux de tous. Élancé à la limite de la maigreur, les traits dures et le dos légèrement vouté, il s’appuyait tant bien que mal sur une canne de fortune. Si son apparence pouvait paraître « fragile », Daiki qui était le seul à lui faire clairement face, pouvait voir dans ses yeux une détermination et une haine sans faille à son égard et plus précisément à ce qu’il représentait.


-Iwa envoie donc ses chiens pour nous dresser ?!


Son intention se rapprochait plus du cracha de mépris que d’une simple prise de parole. Des murmures désapprobateurs s’élevèrent du groupe des peureux tandis que dans le dos de Daiki, à la lisière de cette scène, les deux silhouettes restaient parfaitement immobiles.


-Donc Mr IRANOS Daiki ? Le village t’envoie seule pour nous arrêter ? Un contre dix laisse-moi rire ! Nos ninjas, sont nos ninjas ! Va dire ça à Iwa et nous nous allons gérer nos affaires de notre côté. S’il te demande qui ta renvoyer tu leur diras que c’est Okitike Masashi !


Les murmures réprobateurs avaient diminué ; diminué mais pas disparu… Maintenant deux écoles semblaient s’élever, entre approbation et crainte, le groupe continuait d’évoluer autour du shinobi sans pour autant prendre un parti clair dans cette situation.

-On n’a rien fait nous ! on veut juste manger, les ninjas on s’en fou tuez-les si vous voulez !


La personne qui venait de prendre la parole se trouvait dans le groupe le plus proche de Daiki. Debout à côté du feu, cet homme était à peine plus âgé que le shinobi. Dans ses bras se trouvait une femme fixant de ses petits yeux verts celui qui s'était imposé comme représentant de l'autorité. L’effroi se lisait dans leurs attitudes et si l'homme semblait adopter une attitude protectrice envers cette dernière, n’importe quel œil entrainé pourrait voir qu’il ne fallait pas grand-chose pour que lui et son doigt accusateur dirigé vers les « ninjas », ne craquent.


-On ne t’a rien demandé toi et arrête de chouiner ! Arrêtez tous de pleurer ! Voila encore une autre démonstration de ce qu’est Iwa ! Ils sont aussi intéressés par nous que par ce stupide pont ! Juste assez pour envoyer un enfant nous taper sur les doigts. C’est pas ce stupide village qui nous donnera à manger et encore moins ce … Ninja … .



****************************


Mého avait encore en tête les propos de son élève. Le quittant lui et Noroï après avoir donné ses instructions à cette dernière, Daiki avait en effet bien fait comprendre à son chef d’équipe qu’il ne partageait pas sa vision du monde. Intrigué et touché par cette honnêteté, le jeune chunin du faire preuve de tout son self contrôle pour ne rien laissé transparaitre à la jeune Noroi.

La section diplomatique d’Iwa … décidément Daiki souhaitait faire passer un message. Était-il au courant que Mého lui-même était un membre du Manazuru ? Peu probable et si le shinobi avait eu des échos sur les aspirations de son étudiant, il n’avait de mémoire pas eu d’information sur l’intégration officielle d’une nouvelle pousse. Observant ce dernier avec un regard encore plus avide qu’à l’accoutumé, Mého n’attendit plus qu’une chose, que Daiki lui montre sa vision, que Daiki lui prouve que le monde n’était pas aussi sombre que ce que les dernières saisons avaient pu lui montrer.

Le débat ne tourna pas instantanément au vinaigre et Mého parfaitement immobile continua de fixer son élève tout en portant une partie de son attention sur les deux ninjas désignés.


-Penses-tu devoir descendre l’aider Noroi ? Visiblement la situation risque d’être difficile à négocier pour un ninja isolé non ?


Entre teste et proposition, le chunin évaluait une nouvelle fois la jeune kunoichi en la mettant dans une position des plus inconfortables. Peu importe le choix qu’elle ferait, ce dernier aurait probablement des répercussions sur la suite de cette mission et si Mého était maintenant très bien informés des positions et des convictions de Daiki, aujourd’hui il essayait encore de percer un peu plus la carapace de la jeune Noroi.



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Noroi
Noroi

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Jeu 13 Oct 2022 - 1:06



Un pont trop loin


ft. Gosei 25




Noroi regarda avec une certaine consternation son compagnon s’avancé seul face aux brigands, mais, profitant de la distraction que celui-ci venait de créer, la genin se mit à composer une série de mudras et, quelques instants plus tard, deux clones identiques à la jeune Hermite se matérialisèrent à ses côtés et, après un échange de regards entendus, l’une d’entre elle s’éloigna légèrement du duo Iwajin tandis que la réelle kunoïchi se concentra pour sa part sur les vibrations du sol, cherchant à distinguer un mouvement inhabituel qui lui indiquerait un potentiel ennemi se déplaçant dans leur direction tandis que son second clone restait à ses côtés afin de monter la garde.


clone de Noroi


Pendant que l’originale ouvrait ses sens à la nature, le clone de la jeune Hermite descendit en silence jusqu’aux abords du campement des brigands et débuta son travail de sapeuse, appliquant un premier sceau explosif sur un arbre puis elle se dirigea vers un endroit un peu plus éloigné, prenant soin de ne pas faire de bruit tout en conservant un regard en coin sur la situation dans laquelle son compagnon s’était positionné. Elle lui aurait bien prêté main forte directement, mais comme elle l’avait répété à de nombreuses reprises, elle n’avait rien d’une combattante et elle devait donc se résoudre à des moyens détournés pour y arriver.



Résumé
État de santé: N/A
État de chakra: 4D (+1), 1C (+1), 1B (+1)

Détails:

Noroi crée deux clones et tandis que l'un reste à ces côtés, l'autre se dirige le plus subtilement possible jusqu'aux abords du campement des brigands et débute un travail de sapeuse, aposant un premier sceaux explosif sur un arbre afin que celui-ci, en cas de déclenchement, tombe sur le campement. Pendant ce temps, Noroi ouvre ses sens pour écouter les chuchotements de la terre.



Technique(s) utilisée(s):





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/t13343-dossier-shinobi-noroi#118049 https://www.ascentofshinobi.com/u1521
Iranos Daiki
Iranos Daiki

Un pont trop loin [Gosei 25] Empty
Jeu 13 Oct 2022 - 23:00
La situation évoluait, et certainement pas dans la direction que le jeune Iranos aurait voulu. Alors que son discours semblait avoir trouvé une oreille, c’est la peur qu’il avait générée, et pas l’espoir. Bon, elle serait un substitue temporaire adéquat, mais il faudrait rapidement changer cette situation pour le mieux. En attendant, le jeune homme ferma les yeux un moment, reprenant son calme, une attitude neutre, et un sourire qui se voulait rassurant. S’il envoyait l’image d’un ninja sanguinaire, il n’aurait aucune façon de changer les choses après coup, il n’aurait pas de seconde chance.

‘’ Iwa à du travail, avec la reconstruction, plein de chantiers sont en croissance, et toujours plus de travail à offrir. Contre du travail honnête, vous aurai de quoi vous nourrir, vous loger et éventuellement repartir à zéro si c’est ce que vous voulez. En agissant en bandit, vous ne faite que reposer votre malheur sur d’autres familles comme vous. Ne vous laissez pas intimider par cet homme, il y a d’autres options.’’

Pour l’instant, Daiki n’avait aucunes armes en main, il pouvait donc assumer que son jeu était bien caché… enfin… sauf pour la pochette iconique d’un Shuriken Fûma, mais ça, beaucoup de shinobi l’avait sans être des experts. Il n’y avait probablement que peu de temps avant que le conflit éclate, et donc une petite fenêtre pour sortir le plus d’innocent de la zone.

‘’ Je ne demande à personne de faire un choix pour l’instant, je comprends le risque que ça représenterait de vous exposer avant que le conflit ne soit terminé. Je demanderais simplement à ceux qui vont se battre de laisser les autres s’éloigner. Voyons donc si vos renégats auront le courage de me faire face pour vous, ou s’ils fuiront les conséquences de leurs actions.’’

L’attention de Daiki était toujours ouverte à la moindre perturbation dans les alentours. Il y avait beaucoup de bruit, beaucoup de gens et une tension palpable… serait-il capable de détecter un assaut venant des shinobis cachés? Il était clairement en désavantage, surtout que ceux-ci n’auraient très probablement aucune gêne à mettre les civiles dans la mêlée pour gratter un avantage.

Et il restait la question de Noroi. Celle-ci n’était heureusement pas descendu le rejoindre sur un coup de tête, et il espérait avoir son support si jamais la situation venait à tombé à son désavantage.

Il ne restait plus qu’une chose à savoir… qui craquerait en premier.


Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki

Un pont trop loin [Gosei 25]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission B] - Trop, c'est trop. (Feat Miyuki)
» Gosei 25
» Pont Araho
» Gosei 25, New Generation
» Devant le pont _PV Takama

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: