Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Déjà Vu [LIBRE] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Déjà Vu [LIBRE] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Déjà Vu [LIBRE] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Déjà Vu [LIBRE] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Déjà Vu [LIBRE] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Déjà Vu [LIBRE] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Déjà Vu [LIBRE] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Déjà Vu [LIBRE] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Déjà Vu [LIBRE] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Déjà Vu [LIBRE] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Déjà Vu [LIBRE]

Ayame
Ayame

Déjà Vu [LIBRE] Empty
Dim 29 Mar 2020 - 14:16
Des batiments cramés. Les vêtements qui se teintent de cendres. L'odeur. Toujours la même chose, et pas de réelle innovation. Le Pays du Feu était pas créatif en matière de guerre : brûler, et ensuite, discuter. Enfin, s'il y avait des discussions. Au vu de l'état de l'Assemblée, Ayame en doutait. C'était que rumeurs de rues et promesses de comptoir, ces agents du Teikoku, des rats qui couraient dans une ville qui ne leur appartenait pas.
Au moins, cette fois-ci, il n'y avait pas de pillages. Ni pire encore.

Non, si Ayame devait bien leur reconnaître une chose, c'était qu'entre la guerre civile et maintenant, ils semblaient avoir gagné quelques neuronnes. C'est à dire : crâmer des baraques, mais pas toutes. C'est à dire : tuer des gens, mais pas trop. En territoire ennemis, ils devaient bien cohabiter avec la population après tout. Dans cette maturité de l'armée du Feu, ils avaient également compris que cette fois-ci que ce peuple n'était utile que s'il restait à Kumo. Si la kunoichi refusait de fuir de nouveau, l'Arche Grise sur laquelle elle aimait aller était dorénavant trop contrôlée pour qu'elle puisse seulement y aller.
Enfin, elle pouvait y aller.
Juste pour pas très longtemps.

Regardant autour d'elle, ses fleurs lui donnèrent néanmoins du baume au coeur. Si elle troquait la vue sur le pays de la Foudre qu'elle avait depuis l'Arche contre les ruines de la grandeur du village, au moins, elle y apportait quelque chose. Des couleurs, de l'apaisement, de la verdure ? Elle ne savait pas trop. L'important, c'était qu'elle y croie. Que ce soit dans une salle carbonisée ou en situation de combat, il fallait bien qu'elle y croie - sinon, qu'avait-elle autour d'elle ?
Du joli ?
Même pas de l'utilitaire ?
Des pétales colorées, à la limite, une allergie pour l'adversaire.
Si l'invasion se reproduisait maintenant, et bien, la Kumojin serait probablement tout aussi inutile.

Un soupir s'échappa de l'adolescente malgré elle. Venue pour s'entraîner, elle passait plus de temps à cogiter. Perdue dans son propre cercle fleuri, Ayame allait se relever par dépis lorsqu'elle entendit un bruit, et son écho, dans le bâtiment supposément vide.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8822-petales-finie http://www.ascentofshinobi.com/t8866-bout-de-crayon#74694
Sakana Ayanokoji
Sakana Ayanokoji

Déjà Vu [LIBRE] Empty
Lun 30 Mar 2020 - 13:55
L’Assemblée calcinée était un lieu chargé d’histoire ; Il avait été utilisé à de nombreuses fins dans le passé, récemment c’était pour les examens Chûnins. Et bien sûuuuur j’y avais participé ! Je n’avais pas gagné car franchement mon niveau était plutôt pitoyable comparé à ceux des autres. Shin-san il avait cassé la baraque avec ses arbres et Hiko-kun s’était amusé à faire du terrain une patinoire géante avec du Shôton donc ok pas aussi glissant.

En ce jour j’avais rejoint le lieu pour me remémorer notre combat. Je savais que j’avais fait quelques erreurs, notamment en m’éclipsant du combat pendant un p’tit moment. Je voulais revivre les instants en m’imprégnant du terrain de combat…

« Pinaise. »

Dis-je à moi-même en m’accroupissant pour caresser le sol ; Il subsistait des traces de notre lutte et quelques morceaux de bois, à droite à gauche. Je rassemblai une petite poignet de ces morceaux pour ensuite les jeter un à un, de l’autre côté de la pièce. Je ne savais pas pourquoi je faisais ça, disons que ça m’aidait justement à réfléchir.

J’étais un combattant de corps à corps, un peu à l’ancienne ; J’étais loin de pouvoir maîtriser un combat seulement à l’aide de mon Nin’. Pinaise, comment faire pour éviter de me faire submerger par un changement de terrain à la Hiko-kun via son Shôton ou bien à la Shin-san avec ses bambous ? Mhmmm… Est-ce que je pouvais faire en sorte d’exploser un changement de terrain dit « physique » à l’aide de mes poings ? Uiiii, ça me semblait faisable sous la troisième portes, ou la deuxième peut-être ?

C’était à essayer, il fallait que je demande à Hiko-kun qu’il matérialise son bousin afin que je puisse tester la chose! Son Shôton était de loiiiiiiiiiiiiiin plus dur que tous les bambous de Shin-san réunit, je n’aurais pas donc du mal à exploser ses arbustes si j’arrivais à défaire la matière de mon copain d’enfance héhé.

Qu’est-ce que j’avais foiré d’autres… Mhmm, la brume, oui la bruuume ! À un moment donné le Shinshin-san, il avait balancé son brouillard dégôlasse dans toute la pièce. C’était un peu beaucoup chiant pour moi, je n’avais pas les capacités suffisantes pour me repérer facilement. La sensorialité, c’était encore un peu beaucoup abstrait pour moi. Bien que j’avais les bases, repérer un gugus précisément, c’était dead de chez dead.

Il fallait que je trouve une solution à ça, je demanderai à Shiro-senpaï-sama, il était plutôt balaise pour ce genre de réflexions.

Alors que je m’apprêtais à quitter les lieux, je sentis une présence non loin de moi et oui j’étais pas trop nullos en senso hein, qui ça pouvait être ?

Guidé par mon pouvoir phénoménal, je m’étais rapproché d’une jeune damoiselle, une p’tite blonde que je ne connaissais pas ! Elle m’avait sûrement entendu la p’tite dame !

« Euh… salut ! »

Pour le coup elle était bien petite, m’enfin, elle semblait un peu plus jeune que moi. Fin quoi que… en regardant mieux, on pourrait croire qu’elle avait mon âge, après tout j’avais à peine quinze ans.

« J’étais presque sûr d’être seul ici héhé, vous cherchez un morceau du bâtiment qui n’a pas cramé c’est ça ? »

Ah ah ah la bonne blague !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Ayame
Ayame

Déjà Vu [LIBRE] Empty
Mar 31 Mar 2020 - 13:35
« Euh… salut ! » Et elle se releva. Un peu trop vite, un peu trop raide : un peu trop militaire. Ayame alla pour s’incliner avant de simplement faire un mouvement de tête. Il était jeune, et Kumojin. Relax Aya.

Respire le parfum des fleurs.

« J’étais presque sûr d’être seul ici héhé, vous cherchez un morceau du bâtiment qui n’a pas cramé c’est ça ? » L’adolescente souffla du nez et sourit. Oui, c’était définitivement pas quelqu’un qui allait lui botter le cul jusqu’à la sortie de l’assemblée. « C’est un peu ça. » Peut-être que sous les gravats je trouverai même un des haut gradé parti à Hayashi avant la guerre pour pas se mouiller – mais ça, elle le garda pour elle. L’humour n’avait jamais qu’une élasticité certaine avec les Kumojin, Ayame y compris. Elle laissa un léger silence s’installer durant lequel elle observa l’autre. Il lui disait quelque chose. L’académie, sans doute, alors, bien qu’avec un peu d’hésitation dans la voix, elle ajouta : « J’essaie aussi de m’entraîner. », sa main faisant un geste vers les pétales colorés au sol.

Démonstration ?
Non.

« .. Et vous ? » Heu. « Enfin- » Elle voulait dire « Je vous ai dérangé peut-être ? » Si elle ne le connaissait pas, c'était qu'il n’était pas genin. S’amuser à retourner les questions n’était peut-être pas la meilleure des choses à faire. « Je peux partir ! J’allais partir ! » Surtout entre les rumeurs de rébellion et de répression. « J’arrivai pas à faire.. Ce que je voulais faire. De toute manière. » Grand sourire. Elle allait partir.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8822-petales-finie http://www.ascentofshinobi.com/t8866-bout-de-crayon#74694
Sakana Ayanokoji
Sakana Ayanokoji

Déjà Vu [LIBRE] Empty
Mer 1 Avr 2020 - 22:35
Héhé je l'avais fait sourire, on était pas bien là ?! Mon interlocutrice me dit alors qu'elle était venue ici pour s'entraîner. C'était pas vraiment l'endroit le plus charmant pour se faire mais je ne voulais pas la juger, étant donné que j'étais aussi venu pour des raisons obscures « ou pas ». La blondinette me montra des pétales de plusieurs coloris... Mhmmm des pétales ? À quoi pouvait-bien t-elle s’entraîner, à composer un bouquet de fleurs ? Avait-elle utilisé une rose pour faire le truc tout bizarre que les filles font « Un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout, j'sais pas quoi ». Franchement ça pouvait être ça mais comme je n'étais pas tout à fait sûr de moi...

« Ahhh d'accord je vois ! »

J'avais gentiment menti, attention je détestais le mensonge mais là c'était plutôt cool, je ne blessais personne. Réciproquement, elle me demanda ce que je faisais ici bas, je lui fis un grand sourire et alors que je m'apprêtais à répondre, la situation s'emballa. La fan des fleurs croyait me déranger et souhaitait même partir, avouant alors que son entraînement n'avait pas porté ses fruits. On connaissait tous ça, moi je vivais ça un peu trop souvent à mes yeux ahah !

« Nooon, pas de soucis ne t'inquiète pas, tout roule ! »

Et oui c'était la vérité, avec mes deux mains je lui fis signe de se calmer gentiment.

« Tu ne me déranges pas du tout, pas de soucis. »

Sans m'en rendre compte je m'étais mis à la tutoyer. Peut-être que la vouvoyer c'était un peu trop formel pour des personnes de nos âges, on pouvait y aller à la cool à mes yeux. En guise de bonne foi et pour montrer qu'elle ne me dérangeait pas le moins du monde, je pris finalement le temps de répondre à sa première question.

« Sinon pour répondre à ta question, je suis venu ici sur les lieux de mon combat. J'ai participé récemment à l'examen Chûnin soit-disant Impérial gnagnagnagnagna... »

Dis-je en faisant une grimace, sans aucune gêne, alors que je ne connaissais pas depuis trop longtemps la damoiselle face à moi.

« Et j'ai perdu, même si on m'a autorisé à passer Chûnin. Du coup je voulais repenser au combat, réfléchir à mes erreurs... afin de devenir encore plus fort. »

Balançais-je d'un air héroïque en observant l'horizon -un mur au fond de la pièce-.

« Mais ! J'ai oublié les bonnes manières, gomen ! »

Je joignis les mains comme pour faire la prière, afin de passer plus facilement mes excuses. Les joues légèrement roses, je me décidais enfin à me présenter. Ma maman m'aurait bien engueulé si elle avait été là, j'aurais du commencer par ça di diou !

« Je me nomme Sakana Ayanokoji, Chûnin de Kumo et dirigeant de la fameuse Fédération Kumojin de Pétanque. Tu en as sûrement entendu parler.. »

Je voulais bomber le torse histoire de faire le fier, mais c'était peut-être un peu trop pousser le bouchon !

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4992-sakana-ayanokoji-done
Ayame
Ayame

Déjà Vu [LIBRE] Empty
Jeu 2 Avr 2020 - 15:53

Manifestement, il n’y avait pas de problèmes pour qu’elle reste. Sauf qu’elle, elle voulait partir. « Tu ne me déranges pas du tout, pas de soucis. » Ok, top. Ça se tutoie. S’il n’était définitivement qu’un gamin comme elle, l’idée de traîner et papoter dans ce genre d’endroit n’était pas quelque chose que la kunoichi appréciait. Principalement parce que ça pouvait faire louche. A Kumo, y’avait mieux pour un date. « Sinon pour répondre à ta question, je suis venu ici sur les lieux de mon combat. J'ai participé récemment à l'examen Chûnin soit-disant Impérial gnagnagnagnagna... » Ah top. En plus ça se vantait.

Ayame laissa échapper un petit soupir. Il l’avait pris de cours, et elle était tendue pour rien. Dans un autre contexte, elle l’aurait probablement moins pris de haut surtout avec cette gentille pique dirigée vers l’Empire. « Félicitation pour ton grade ! » Voilà, décontracte Aya. Après tout, il avait accompli ce qu’elle n’avait jamais été capable de faire.


« Je me nomme Sakana Ayanokoji, Chûnin de Kumo et dirigeant de la fameuse Fédération Kumojin de Pétanque. Tu en as sûrement entendu parler.. » L’adolescente inclina légèrement la tête. « Jamais entendu parlé. » Grand sourire. « Je suis Ayame, l’Illustre Genin de Kumo ! » Illustre voulait dire : ça date. Mais elle aimait bien la fausse impression de grandeur. Ses yeux parcouraient le dôme fissuré, les sièges brisés, le gris environnant et tâché de l’’autrefois fière assemblée, et elle ajouta : « Peut-être qu’ici aussi je me battrai un jour.. » Rires dans l’auditoire. « Si toi tu l’as passé, je vais devoir m’y préparer aussi.. Dans quelques temps. » Pensivement, elle marcha au milieu des débris comme pour mieux s’en imprégner. « Au final, tu es aussi là pour réfléchir sur toi-même » Ses getas écrasèrent les fleurs sans s’en rendre compte, et elle progressa dans l’espace détruit. « C’était comment ? » Ayame se tourna vers lui. « C'était quoi, tes erreurs ? »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8822-petales-finie http://www.ascentofshinobi.com/t8866-bout-de-crayon#74694

Déjà Vu [LIBRE]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On s'est déjà vu non ? [Ema]
» Oui, déjà [Sasayaki Tsukiko]
» Leoko Nora - Déjà mère au foyer ? [U.C]
» Écouter la douleur, c'est déjà l'adoucir ¤¤ Ichiryû
» Pousser son premier cri de vie, c'est déjà mourir. | Kamizuru Nobu

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Assemblée des nuages
Sauter vers: