Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Impatience [Pv: Sakka] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Impatience [Pv: Sakka] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Impatience [Pv: Sakka] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Impatience [Pv: Sakka] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Impatience [Pv: Sakka] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Impatience [Pv: Sakka] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Impatience [Pv: Sakka] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Impatience [Pv: Sakka] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Impatience [Pv: Sakka] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Impatience [Pv: Sakka] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Impatience [Pv: Sakka]

Suzuri Takara
Suzuri Takara

Impatience [Pv: Sakka] Empty
Mer 26 Fév 2020 - 16:27


L'entretien avec la Régente s'était déroulé parfaitement. Evidemment, elle avait préparé la chose aussi bien avec son clan et psychologiquement. Tout était carré, clair, concis. Et même si l'hypothèse d'un lien avec la rébellion menaçait son intégrité, cela ne semblait pas avoir affecté le dialogue ni la décision de l'Hokazuka à la tête de la cité.

Maintenant, il restait autre chose : Inuzuka Sakka. En reportant l'impulsivité de cette dernière de quelques heures, Takara s'était offerte le luxe de manger tranquillement puis préparer les documents souhaités par cette dernière. Les galeries de l'ex-Shitaderu, l'ancien réseau d'évacuation des eaux et autres tunnels pour la plupart condamnés. Qu'en restait-il ? Un shinobi adepte du Dôton aurait tout aussi bien avoir pu combler tout ça depuis longtemps afin de ne pas affaiblir inutilement les bases de la ville à flanc de montagne. Ce sujet n'intéressait absolument pas la Suzuri jusqu'à présent et elle n'avait donc aucun suivi le concernant.

Néanmoins, la Grande Bibliothèque restait à sa charge depuis quelques mois déjà et la classification de cette dernière restait parfaite. Tout l'aspect théorique à propos de ces tunnels se trouvait donc vraisemblablement entre ses mains, via quelques ouvrages parsemés de feuilles volantes. Ironiquement, peut-être que les papiers les plus récents et concrets à ce sujet ne se trouvait pas dans la Grande Bibliothèque mais plutôt dans d'autres administrations kaminarijins en rapport avec l'aspect sanitaire. Or la trentenaire ne comptait pas spécialement courir après la paperasse. A voir selon l'insistance de l'Inuzuka sur son petit projet.

Elle patientait plutôt dans le hall de son lieu de prédilection - Dont la charge ne saurait tarder à revenir à quelqu'un d'autre, puisque aussitôt la décision de Rie annoncée, elle avait signalé par une lettre son retrait de l'intendance. Elle quitterait le pays très prochainement, comme prévu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2778-suzuki-takara
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Impatience [Pv: Sakka] Empty
Mar 3 Mar 2020 - 21:55
Automne 203 - Eviter le sang

Sakka devait aller se reposer. La deuxième partie de l'examen commencerait demain, elle se devait d'être en pleine forme. Mais la mission momentanée, qu'elle s'était confiée à elle-même, accaparait son esprit tout entier. Alors, quand Takara la fit patienter pendant plusieurs heures, cela lui sembla être une éternité.

« Je ne sais pas ce qu'elles se disent avec la régente, mais ça prend un temps phénoménale ! On a des choses bien plus importantes à faire ! Ces tunnels seront notre porte de sortie si les choses tournent mal. Les kumojins ralliaient à notre cause pourront bien l'emprunter, mais je souhaite avant tout permettre aux citoyens Teikokujins présents ici de fuir. »

< C'est donc ça que tu as en tête. Tu ne t'inquiètes pas seulement du peuple des Nuages ? Tu as fourvoyé cette femme à qui tu as demandé de l'aide? >

« Tu n'y es pas. Je le répète, les villageois pourront les emprunter. Mais je ne compte pas leurs rappeler l'existence de ces tunnels, nous ne savons pas à qui nous fier, pour le moment. J'informerai en premier lieu la régente, qui saura utiliser cette information à bon escient. Je ne pense pas qu'on restera ici après l'examen, alors j'essaie de me rendre utile avant de partir. Si nos forces en présence se verraient acculés par les rebelles, j'espère leur apporter la rédemption en leur permettant de fuir. 
Ils se vantent en public de préparer leur coup. C'est peut-être de la poudre aux yeux, mais je ne compte pas sous-estimer notre ennemi futur. Si nous ne tenons pas ce village, alors nous fuirons. »


L'inquiétude se lisait facilement sur le visage de l'enfant. Le loup la savait profondément attachée aux Hijins. Cela ne l'empêchait pas de respecter les kumojins pour autant. Après avoir discuté avec la trentenaire, elle comprenait parfaitement que le conflit était inévitable. Alors, son objectif principal était de sauver le plus de vies possibles, quitte à perdre ces terres conquises. Elle n'aspirait pas à voir ces terres maudites par le sang versés.

Le temps était écoulé. Impatiente, elle se précipita à la Grande Bibliothèque de Kumo. Minuscule vue d'en haut, la gamine levait les yeux pour observer la façade de l'édifice, perchée à plusieurs mètres de hauteur, à flanc d'un pic rocheux. Les ingénieurs du coin affichaient une nouvelle fois tout leur talent.
Après quelques minutes à grimper énergiquement l’innombrable quantité de marche, le duo Inuzuka se présenta devant la voûte majestueuse. De l'extérieur, Sakka apercevait la Suzuri, qui se tenait au milieu du hall. Sans perdre une seconde, elle la rejoignit.

« Reste dehors Shiroi, je ne pense pas que les animaux soient les bienvenus ici. Montrons un peu de respect pour ce lieu magistral. »

Les pas légers de l'enfant résonnèrent malgré tout dans l'immense pièce de pierre. Le Teikoku, encore trop jeune, n'avait pas de lieu historique aussi impressionnant. Sans s'en rendre compte, Sakka mesurait l'impact de la conquête impériale sur l'esprit collectif local. Elle concevait même l'idée qu'on puisse se battre pour se réapproprier ces lieux.

« Ce lieu est magique. » avoua-t-elle à Takara, ignorant tout de son rôle ici.
« Vous avez carrément creusé la roche pour faire vos étagères. Et regarde moi tous ces livres. » rajouta-t-elle subjuguée par le charme des lieux.
« Je t'avoue ne pas être une grande lectrice, mais cet bâtisse impose le respect. Je vois que tu as les bras bien chargés. Tu ne m'as pas attendu pour chercher ? Cela à dû te prendre un temps fou ? Moi qui croyait que tu te tournais les pouces ! » se permit-elle, un peu familière.
« Allons nous poser pour examiner tout ça. J'espère que ces registres sont à jour, car je compte bien m'y rendre discrètement pour m'assurer de ce qu'il se trame sous nos pieds. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka http://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Suzuri Takara
Suzuri Takara

Impatience [Pv: Sakka] Empty
Mer 4 Mar 2020 - 13:57


La trentenaire rigolait doucement suite à l'innocence de son interlocutrice, rétorquant calmement.
Non, c'était plutôt rapide. J'ai fait des copies de la documentation en question. Rejoignons plutôt ton loup, nous serons plus à l'aise dehors.

Néanmoins l'émerveillement de l'Inuzuka demeurait touchant, et même si Takara n'accordait plus autant d'engouement envers la majesté du lieu elle gardait bien à l'esprit la beauté que cela représentait. En plus de son utilité publique. Les innombrables ouvrages pouvaient effectivement intimider voire sonner un visiteur non averti - Pour elle, il ne s'agissait que de sa maison secondaire. L'organisation était le maître mot et tout était consciencieusement répertorié. Elle ne nageait donc pas en eau trouble - Sortir les documents souhaités n'était qu'une recherche habituelle parmi mille et une autres.

Car il n'y a pas grand chose à relever là dedans - De Shitaderu à Kumogakure, le village a bien changé. De ce que je sais, tous les ans il y a des rénovations en raison de l'emplacement de cette cité à flanc de montagne. Cela peut surprendre, mais je crains que la Grande Bibliothèque ne soit pas à jour à ce sujet, les administrations de l’ingénierie ou des services publics et sanitaires doivent être mieux renseignés : Il s'agit de leur travail.

En tout cas j'ai une carte des anciens réseaux. Il y a de grandes chances que nombre d'entre eux aient été comblés par des ingénieurs ou utilisateurs du dôton. Tu comprendras sans mal que des fondations solides sont plus importantes au quotidien que des zones creuses ou un tunnel de secours - Qui aurait été inutile, puisque personne ici n'aurait imaginé la possibilité d'une annexion.
Terminait-elle sur un ton neutre.

Après avoir tendu cette carte et les autres feuilles agrafées qui détaillaient de façon terre-à-terre et technique les raisons des différents process, elle croisait les bras. Takara n'y mettait pas spécialement de la mauvaise volonté, mais elle restait sceptique sur ce projet.

Il y a évidement l'évacuation des "eaux insalubres", au moins. On pourrait se rendre aux services concernés pour obtenir des fiches plus fiables et récentes. C'est aussi simple que ça. Ou alors découvrir par soi-même la réalité "du terrain" là dessous.

Dans un cas comme dans l'autre, il y aurait probablement des zones d'ombre. Un village caché, aussi étonnant cela pouvait-il paraître, cachait des choses.
La Suzuri ne se faisait pas d'illusions à ce propos : Aucune carte ne serait 100% honnête. Pour se faire un avis concret, il fallait y consacrer de l'énergie et du temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2778-suzuki-takara
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Impatience [Pv: Sakka] Empty
Sam 21 Mar 2020 - 18:55
Automne 203 – Mieux que sur le plan !

« Comment as-tu pu dénicher tous ces documents en un laps de temps aussi court ? Je veux dire, ça ne doit pas être les livres les plus couramment demandés, la bibliothécaire doit être sacrément efficace ! Elle t'as même fait les copies. » sur-renchérie l'enfant, ignorant tout des Suzuri.
« Tu as raison, allons voir Shiroi, il fera moins la tronche comme ça ! Quand tu nous parles, tu peux t'adresser à lui, hein. Il comprend parfaitement ce que tu racontes. Par contre, je devrai te faire la traduction ! J'édulcorerai un peu ses propos d'ailleurs, il est souvent de mauvais poils, et ne met pas d'eau dans son vin, comme on dit. »

Le binôme d'un jour sortit par l'entrée principale, Sakka leva les yeux pour, encore une fois, admirer les prouesses architecturales de l'édifice. Kumo la charmait d'heure en heure. Même si les vertes forêts de Hi, riches en gibiers, manquaient à l'Inuzuka, elle appréciait grandement la cité. Elle aimait l'Histoire, et le passé de cette dernière était riche.

* Quelque soit l'issu de cette dernière bataille, j'espère que le patrimoine et la population sortiront indemne de ce qui se jouera ici...
Ce serait une grande richesse pour l'Empire de conserver ce joyau. Elle pourrait même devenir la capital culturelle de notre civilisation. *


Takara fit un bref résumé de la situation. Il est vrai que la position géographique de la ville la contraignait à se renouveler sans cesse. Rien d'étonnant donc, à ce que certains tunnels soient bouchés ou réorientés pour convenir aux contraintes du moment. Sakka n'est pas une experte dans ce domaine, elle espérait que les cartes brandies par la Suzuri soient simples à lire.

« Je te remercie infiniment pour ces documents ; mais il semblerait que tu sois moins intéressée que moi dans ces recherches ? Je compte bien descendre sous terre, non pas pour le plaisir, mais pour anticiper ce qui va inéluctablement arriver. Comme ma mère disait, une femme d'influence dans la Meute : Gérer, c'est anticiper. J'espère que l'Empire gardera son influence sur cette ville, mais nous devons aussi penser au pire. Ça n'est pas quand nous serons submergés, qu'il faudra penser à un moyen de s'échapper. J'imagine qu'ils n'auront aucune pitié pour nous. Si la situation tourne mal, je compte bien sauver un maximum de vies. Nous autres, soldats, ne méritons pas la mort. »

L'enfant s'était vaguement emportée. Mais le loup, très terre à terre, comme la Suzuri, lui donna un coup de museau amical dans les jambes.

< Elle a le droit de remettre en cause ton idée. Si c'est de la merde, faut le dire, ça t'évitera de perdre du temps. Ça serait sympa au contraire. >

« Shiroi me dit que je devrai t'écouter plus … attentivement ... » concéda-t-elle.
« Si tu crois que les cartes des services de la ville ne sont pas fiables à 100%, alors il est préférable de descendre et de voir par soi-même. Les recherches seront simplifiées grâce à notre odorat, pas de stratagème à mettre en place pour faire marche-arrière. Et si on est pas loin d'une sortie, on sentira l'air frais nous titiller les babines. J'imagine que ça ne sent pas la rose là-dessous. » imagina ingénieusement l'Inuzuka, qui de mieux qu'elle pour réaliser ce genre de travaux.

Ne restait plus qu'à espérer que ces propos aient convaincus Takara de la suivre. Qui de mieux qu'une Suzuri pour établir de nouveaux plans ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka http://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Suzuri Takara
Suzuri Takara

Impatience [Pv: Sakka] Empty
Dim 5 Avr 2020 - 12:56


La trentenaire s'était jusqu'ici laissée bercer par l'engouement de la jeune Inuzuka, mais cela ne durerait effectivement pas. Pour différentes raisons, certes parfois peu légitimes : La Suzuri ne souhaitait pas être ramenée à des planifications axées sur Kumogakure alors qu'elle œuvrait justement pour quitter la cité et enfin prendre à bras le corps ses propres projets. Mais pas seulement.

Je ne dis pas que cette piste est mauvaise, rassure-toi. Seulement il vaut mieux l'aborder avec des moyens.
Contacte ta hiérarchie, montez une équipe. Votre odorat est un atout mais là dessous, il y aura forcément des impasses et un utilisateur accompli en dôton ne serait pas de trop.


Elle croisait les bras, revenant sur les craintes étalées par son interlocutrice.

Non vous ne méritez pas la mort.
J'ai un grand respect pour la décision prise par l'Empereur suite à la bataille... Mais ne tournons pas autours du pot : Son choix reste un coup de poker délicat. En prônant la conciliation et la retenue, il expose ses troupes et limite leur contrôle de la situation. C'est pourquoi ton idée ne manque pas de sens même si elle mériterait surtout d'être développée avec la Régence en place plutôt qu'en solitaire ou avec moi.

Tu es téméraire et volontaire, ça je ne peux te le retirer. Mais j'ai cru remarquer chez toi une promptitude à l'action qui fausse ton jugement... Comme tout à l'heure lorsque tu souhaitais débouler dans le bureau de la Régente. La communication est importante mais ton esprit doit être plus limpide si tu souhaites faire valoir ton point de vue, Sakka.
Commentait-elle, d'un mince sourire en coin.

Effectivement, si cette dernière avait pris le temps de respirer un coup et s'entretenir avec son binôme canin, alors peut-être que rentrer dans le bureau de Rie aurait été pertinent, même si cela concernait finalement autre chose que son motif de départ que la Suzuri avait alors écarté d'une simple remarque pourtant anodine. L'Inuzuka disposait d'une grande énergie et d'une bonne foi évidente, ce qui la rendait intrigante et inspirante.
Mais encore trop dissipée pour arracher Takara à son propre planning.

Je ne te serai pas d'une grande aide là dessous. Si je connais le pays et son histoire, on ne peut pas dire que mon implication dans la politique du village caché m'ait poussé à connaître tous les secrets dont regorge désormais la cité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2778-suzuki-takara
Inuzuka Sakka
Inuzuka Sakka

Impatience [Pv: Sakka] Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 16:26
Automne 203 - Non

La Suzuri s'arrêta là. Elle apporta sa maigre contribution à cet ambitieux projet. 'Maigre', c'est ce que pensait Sakka, agacée par ce manque d'audace et de témérité. Ici, je défendrai Takara, qui n'est pas une personne d'action, contrairement à notre enfant. Si l'Empire la recrutait sans faire de chichi, c'est que ses compétences en valaient la peine, inutile de la traîner de force là-dessous. Et comme elle le disait elle-même, ces caves et tunnels nécessitaient un maître en doton, sous peine de se transformer en tombeaux pour tous ceux s'y aventurant sans précaution.

* L'Empereur a conquis cette ville puis et repartit. Laissant ci et là des soldats livrés à eux-mêmes. Certes, le Protectorat est présent, mais clairement pas assez. Puis, en dehors de cet examen chûnin, quel est l'objectif réel de cette conquête ? Contrôler tout le centre du Yukan ? Contrôler le commerce mondial ? Conquérir Kaze ? Quel souffle donner à cette cité soumise et non acquise ? *

« C'est quant même cocasse, à peine quelques mois après la prise de cette ville, de devoir imaginer un plan de fuite … La présence impériale ici aurait du être renforcée. Nous aurions dû donner un sens à cette ville. Aujourd'hui, la plupart des habitants sont encore contre nous. Et pour toujours j'imagine ... Sauf si nous gagnons la guerre qui s'annonce ...»

* … mais j'ai des doutes. Cette conquête sonne plus comme une vengeance personnelle et rien d'autre ... *

Sakka et Shiroi se retrouveraient donc seuls et n'iraient pas là-dessous sans quelqu'un de compétent. Mais l'Inuzuka avait du mordant, elle ne lâcherait pas l'affaire si facilement. Takara ne voulait pas venir, à raison, alors elle trouverait quelqu'un d'autre, demain, le mois prochain ou dans un an. Elle mettrait tout en œuvre pour sauver les Hijins ici présent, et tous les kumojins souhaitant les suivre.

« Je suis prompte car le temps presse. Le processus administratif est trop lent, il se mettra en branle quand l'ennemi tapera à ses portes. » s'énerva-t-elle, pointant du doigt la direction de l'entrée du village.
« Il ne s'agit pas de mon point de vue, il s'agit de vies humaines, c'est aussi limpide que cela. Un nouveau massacre s'annonce mais rien ne bouge. J'ai l'impression que tu es comme tous les dirigeants d'ici, tu fuies la réalité. Où est l'armée ? Où sont nos gradés ? Où est l'Empereur ? Je le répète, les Hijins et les kumojins pro-empire sont livrés à eux-mêmes dans cette cité, qui deviendra bientôt leur charnier. Je le répète, je ne les abandonnerai pas, moi ... »

Sakka rassembla les quelques affaires qu'elle avait emmenée et referma son paquetage. Demain était important, elle ne comptait plus dépenser d'avantage d'énergie avec cet érudit. Encore jeune, l'émotion l'envahissait bien trop souvent, mettant à rude épreuve ses interlocuteurs. Heureusement pour elle, Takara était intelligente. J'ose espéré qu'elle apprendrait de cet échange, certes infructueux, mais plein de sagesse.
Son loup à ses côtés, elle tourna les talons pour aller se reposer, demain, la deuxième épreuve commençait.

« Merci pour les plans, j'en prendrai soin. » lâcha-t-elle malgré tout, en tournant la face à 45 degrés.
« Bonne chance pour tes projets. »

La distance entre les deux femmes s'allongeait. Si différentes de corps et d'esprit, elles venaient néanmoins de nouer un lien invisible. Se reverraient-elles peut-être un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7731-presentation-d-inuzuka-sakka http://www.ascentofshinobi.com/t8258-carnet-de-sante-d-inuzuka-sakka#68994
Suzuri Takara
Suzuri Takara

Impatience [Pv: Sakka] Empty
Jeu 9 Avr 2020 - 18:54


La trentenaire retenait un sourire, puisque celui-ci serait forcément mal interprété vu la tournure de la conversation.
Et pourtant, dans le fond, n'y trouvait-elle pas une certainement forme de satisfaction ?

Le contexte risquait fort de rendre la vie dure aux soldats, comme le pressentait Sakka. Et évidemment, ce n'était pas cette finalité ci qui plaisait à la Suzuri, mais plutôt que le Yuukan se cherchait encore, au gré de politiques si soudaines et radicales, et peinait finalement à réunir de véritables partisans. Tous, ils devaient continuer de méditer là dessus, d'explorer, de contester, de se perfectionner. L'axe de Rei restait le plus intéressant à ses yeux bien qu'il demeurait imparfait. Mais cela ne faisait certainement pas l'unanimité dans un monde plongé dans les aléas du conflit et des contre-coups incessants.

Quant à l'Inuzuka, tantôt libre, tantôt livré à elle-même, ne ferait-elle pas de lien entre ses deux états ?
Takara ne répondrait pas à la remarque à son égard. Mais ne laisserait pas pour autant la jeunette filer comme ça - Même si son dos était déjà tourné, une nouvelle phrase l'alpaguait aussitôt.

Fais parler cette liberté dont tu me vantais les mérites ce matin même, Sakka.
Mais prend garde car elle a un prix. N'est jamais acquise. Qu'elle soit revendiquée par un Empire ou une personne.

Condamne si cela te semble juste, mais ta promptitude t’emmènera peut-être bien plus loin que tu ne le penses. Aussi pèse bien la valeur de chaque chose avant de les écarter - Les prétentions de l'Empire ne peuvent qu'engendrer des difficultés administratives. Tu peux y voir plus de tords, mais régner n'est pas chose aisée, et c'est bien ce que Hi s'essaye à faire ici en sol kaminarijin.
Soutenait-elle.

Peut-on abandonner à leur sort des partisans libres de leur choix et de leurs actes ?
Si c'est le cas, cette liberté est erronée. Sinon, elle est juste mal comprise par ses propres partisans, et alors sa transmission sera logiquement compromise.

La réalité est bien plus inconsciente que sentimentale Sakka. En fonçant tête baissée, tu te heurteras toujours à des murs.
Terminait la trentenaire, faisant à son tour volte face.

Déjà les ambitions du Teikoku se scindaient en multiples points de vue, et déjà les différentes castes se pointaient du doigts. Face à cela, comment comprendre un peuple étranger et prétendre lui apprendre une saine vérité ? Rei avait été dans l'erreur en dressant la tête de Reiko en guise d'investiture.
Mais désormais, peut-être que les pionniers de l'Empire l'étaient également en cherchant à s'imposer auprès d'une entité telle que Kumogakure.

Comme tout un chacun, la Suzuri choisissait ses batailles. Celle-ci était vaine.
La cité tiendrait bon, tout comme le pays. Ironiquement, sans doute aurait-elle était plus vigilante et impliquée si l'Empereur s'était illustré par un régime bien plus marquant et risqué pour la population.
Ici, peu importait. Il s'agissait juste de groupes armés en manque de seigneur féodal. Bien que...

Ils ne voulaient pas seulement des rois.
Ils voulaient un roi parfait.

Elle, ne reconnaîtrait ni dieu ni maître.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2778-suzuki-takara

Impatience [Pv: Sakka]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patience [Pv: Sakka]
» Les demandes de RP d'Inuzuka Sakka
» 01. Équipe Sakka/Kaito/Shirô
» Carnet de santé d'Inuzuka Sakka
» LA RUÉE VERS L'OR (FEAT INUZUKA SAKKA)

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Grande Bibliothèque
Sauter vers: