Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres

Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Lun 24 Fév 2020 - 9:20
J'avais survécu, non pas sans mal, à cette rencontre. Elle était comme je l'imaginais… Non en réalité ça n'avait rien à voir avec ce que mon esprit avait créé. Un démon dans un corps de jeune fille, capable de tout détruire sur son passage, elle avait été assez amicale envers moi. Il faut dire que mes intentions n'étaient pas mauvaises, comme elle avait eu la bonté de m'écouter, tout c'était dérouler sans encombre.

En réalité je n'avais même pas passé de test, une simple discussion pour voir si je n'étais pas un déchet, me voilà à présent entraîné dans un engrenage que je contrôlais plus. Elle m'avait donné rendez-vous dans une taverne bien précise, la « Taverne du Maraudeur ». Vu qu'elle faisait tous les bars du coin, elle n'était pas à court d'idée quand il s'agissait de trouver un lieu de rassemblement.

Quelques jours s'étaient écoulés depuis notre rencontre, j'avais longuement réfléchis à la manière d'aborder ce test. Devoir dévoiler toutes mes capacités n'étaient pas une idée qui me plaisait, j'aimais garder un effet de surprise même sur mes alliés. De plus le terme « allié » n'ayant jamais lieu dans un rassemblement de mercenaire, un saut d'humeur et elle pouvait me taillader jusqu'à que mort s'en suive. J'avais finalement conclu que, comme je ne savais rien du test en question, il était inutile de me morfondre, j'improviserais le temps venu.

Pénétrant dans la taverne en question, il ne me fallut que quelques secondes pour apercevoir la ténébreuse Neiko. Retirant ma capuche qui me servait en quelque sorte de camouflage, je me sentais nu comme un ver de terre. M'avançant de quelques pas vers celle qui allait décider de mon sort, j'étais le petit genin qui venait passer son examen d'entrée, sauf que les risques étaient bien plus importants que ce que je pouvais imaginer. Avec un ton assez sérieux, je la regardais, comme pour m'affirmer, montrer que je n'étais pas du genre à me faire marcher sur les pieds. Non ce n'était pas du bluff… Juste une question d'apparence.

« Me voilà donc comme tu me l'avais demandé, prêt à passer ton test et à enfin faire partie des tiens ou devrais-je dire des vôtres ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Yamanaka Ginji
Yamanaka Ginji

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Mar 17 Mar 2020 - 15:05
Mission:

Finalement, mon retour au pays de la pluie s'était avéré plus rentable que je ne pensais. Après une mission avec une alcoolique notoire qui m'avait quelque peu laissé sur le carreau, j'avais finalement empoché une belle somme ayant ramené la tête de ce bandit de bas étages. Cette rencontre m'avait également fait comprendre que bien des choses avaient changé ici et que le chacun pour soi restait quand même de mise.

Je ne sais pas si je venais de prendre une bonne décision, acceptant d'aider momentanément ce groupuscule cherchant à rétablir la paix à Ame, mais ce qui était sûr, c'est que cette jeune femme n'était pas n'importe qui, bien loin des piètres malfrats qui se terraient dans les rues du village. Après tout, malgré son sourire angélique, elle semblait cacher un démon bien plus malsain. Mais ses intentions semblaient pures, et si toutefois tout venait à dégénérer, la fuite restait une possibilité non-négligeable. Elle m'avait d'ailleurs convié en ce jour dans une taverne, comme d'habitude finalement à Ame, toutes les grandes décisions -ou les plus dangereuses - prennent vie autour d'un verre d'alcool fort et entouré d'ivrogne ici. Elle semblait parler d'une sorte de test pour, évidemment, tester ma bonne volonté au sein de leur organisation.

C'est avec joie que je me présenta alors dans cette taverne où elle régnait encore en maître, les yeux des ahuris toujours rivés sur sa personne. Visiblement, je n'étais pas le seul à avoir été convié aujourd'hui. Peu importe, je n'étais là que pour ma propre personne, comme toujours.

-" Me voici. Par quoi commençons-nous?"

Inutile de perdre du temps en bavardages, après tout, nous n'étions pas là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8339-j-suis-juste-la-pour-l-argent http://www.ascentofshinobi.com/u1100
Mori Yuka
Mori Yuka

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Mar 17 Mar 2020 - 22:25


Un traitre parmis nous.

Il fallait s’y attendre, se dit Yuka. Leur groupe avait pris tellement d’ampleur depuis l’époque, le risque de tomber sur une pomme pourrie étaient de plus en plus important. C'est d'ailleurs pour ça que Bellone lui avait demandé son aide. Yuka était là depuis longtemps et, même si personne ne pouvait vraiment lui faire confiance, elle n'avait aucune raison de trahir Seichi. Pas maintenant, pas après tout ce temps.

Yuka se souvenait encore de leur première rencontre, devant les portes de Kiri, alors que le Collectif partait à l’assaut du village. Son idiot de frère et son partenaire lunatique avaient failli être capturés par celle qui deviendrait la cinquième Mizukage. On aurait dit que ça faisait des siècles...

Elle était assise ici depuis un moment déjà, seule dans le coin d'une taverne comme on en trouvait beaucoup en ville. Bellone leur avait donné rendez-vous ici, elle et deux autres hommes. Yuka était resté à l'écart pour observer les nouveaux venus, un blond percé et tatoué, et un barbu balafré. Leur visage ne lui disait rien et pourtant, elle en connaissait du monde. Mieux valait garder un oeil sur eux. S'il fallait savoir une chose de ce pays, c'est qu'on ne pouvait faire confiance à personne.

Sans un bruit, elle quitta sa table. Le groupe de mercenaires était maintenant complet et ils attendaient probablement son arrivé. Rapidement, elle s'inclina devant eux. "Bonjour, vous pouvez m'appeler Discorde, enchantée."

Même si elle voulait en finir au plus vite, Yuka était beaucoup trop bien élevée pour oublier les bonnes manières. Se détournant des hommes, elle posa ses pupilles dorées sur Bellone. "J'espère que tu sais ce que tu fais... S'il y a vraiment un traitre dans Seichi, il est peut-être déjà trop tard."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4341-l-echelle-du-chaos
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Sam 4 Avr 2020 - 18:06
Installée tranquillement à sa table, quelques dossiers et un verre de saké devant elle, Katsuko observa les personnes qu'elle avait convié à venir arriver les unes après les autres. Les saluant simplement d'un signe de tête dans un premier temps, elle attendit qu'ils soient tous là pour ouvrir la bouche.

« Onie, Ginji, Discorde, si je vous ai demandé de venir, c'est pour un petit travail de fond. Une organisation a besoin de rester saine tout au long de sa vie. Pour cela, il faut parfois couper quelques mauvaises herbes qui viennent lui nuire. C'est ce que nous allons faire aujourd'hui, comme l'a mentionné Discorde. »

Un léger sourire sur les lèvres, Neiko hocha légèrement la tête vers son acolyte la plus expérimentée.

« Si je ne me trompe pas, ils ont fait du mal en effet, mais rien de catastrophique non plus. Un peu de matériel et quelques hommes, des sous-fifres, se sont fait prendre. C'est tout. Personne d'important, aucun plan n'a été arrêté. Je veux les débusquer maintenant pour éviter de véritables ennuis justement, qui pourraient mener à des morts innocentes. »

Attrapant deux dossiers parmi ceux de sa pile, elle les tendit à Ginji et Onie.

« Voilà nos deux présumés coupables. J'aimerais que vous me trouviez un moyen à vous deux pour nous assurer de leur culpabilité. Ou de leur innocence bien sûr. Mais j'en doute. Je me trompe rarement. Discorde, tu veux bien venir un instant ? J'ai à te parler avant qu'on commence avec leurs idées. »

Se relevant pour aller jusqu'au bar, la Chinoike reprit un verre avant de monter à l'étage. Une fois dans sa chambre, elle prit la précaution de faire une petite détection chakratique pour vérifier qu'aucune oreille malintentionnée n'était trop proche puis elle fit un léger sourire à sa camarade.

« Je profite de ces deux potentiels traitres pour tester nos deux nouveaux. Si je t'ai demandé de venir, c'est pour m'aider à les surveiller pendant leur investigation. Ils ne feront sans doute pas d'action explosive, mais si tu te rends compte que l'un d'entre eux dit n'importe quoi dans le but de les innocenter ou que tu perçois un futur traitre, préviens moi. On peut simplement les refuser à ce stade et leur dire d'aller voir ailleurs, ils ne savent rien. Mais autant ne pas les engager pour qu'ils nous mettent des batons dans les roues. Et s'ils tentent quelque chose, n'ait pas peur de les envoyer au tapis, je m'occuperais des soins primaires pour éviter qu'ils ne meurent. »

Elle s'étira un peu avant de se diriger vers la porte, de son allure nonchalante.

« Si tu n'as pas de questions, rejoignons les. Ils ont peut-être trouvé quelque chose. »

Pendant ce temps, Shindai Onie était penché sur le premier des dossiers, celui de la jeune femme, Muwata Elena. Ginji avait quant à lui reçu le dossier d'Akaratsu Mondai, un homme d'âge mur. Deux pages sur chacun, une petite planche en bois pour pouvoir lire et écrire en toute circonstance avec une poche pour les protéger de la pluie fixée au dos par une agraphe. Ils contenaient pas mal d'informations de base sur chacun des membres actifs de l'organisation, comme leurs liens familiaux, les raisons invoquées pour rejoindre Seichi, leur âge, les lieux où ils habitent et ceux qu'ils fréquentent en tant qu'activistes ainsi que quelques autres informations de base.

Après quelques minutes, Neiko et Discorde redescendirent donc pour rejoindre le duo qui avait un peu eu le temps d'échanger s'ils le souhaitaient, avant que les deux Seichijines ne soient à nouveau là. Katsuko reprit alors la parole en arrivant, après avoir reposé le verre qu'elle avait vidé en haut sur le comptoir.

« Bien, vous avez eu quelques minutes pour lire ces dossiers, est-ce qu'une idée vous est venue pour déterminer s'ils sont coupables ou non ? Je serais curieuse de l'entendre si tel est le cas. »

Onie resta silencieux à la phrase de la vampire, jetant un oeil à son camarade du moment. Il ne voulait pas abattre ses cartes trop vite.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Ven 12 Juin 2020 - 23:00
Après quelques instants d'un silence pesant, Ginji prit enfin la parole.

« Et bien... Je dirais qu'on peut commencer par essayer de suivre leurs déplacements, de voir à qui ils parlent, d'interroger leurs amis sur leur comportement et trouver si quelque chose cloche comme ça. »

Sans répondre ni donner la moindre indication, le visage parfaitement inexpressif, la vampire tourna son regard, incitant le second larron à donner son avis pour voir ce qu'il en pensait. Et essayer de créer un débat entre les deux.

« Hmmm... Je sais pas si les suivre est une bonne idée, si on se fait repérer, on sera cramés et soit ils pourront fuir, soit ils tenteront de nous tuer, soit ils ne montreront rien de suspect. Ils ont réussi à rester un moment dans Seichi et le trahir sans se faire remarquer. Bon, jusqu'à maintenant. Mais... Je sais pas quoi proposer d'autre. »

Neiko les regardait, amusée, les laissant mijoter encore quelques minutes, échanger des "Mouais" et des "Hmm" peu convaincus. Ils semblaient se rendre compte que la piste qu'ils proposaient n'était pas très bonne, mais n'en trouvaient pas de meilleure. Normal, ils étaient débutants et ne prenaient pas en compte tout ce qu'ils pouvaient faire, tout ce dont ils avaient accès.

« Perdu, tous les deux. Mais ce n'est pas très grave. C'était juste la première étape. Non, la méthode qu'on va employer, comme c'est moi qui vous le demande, c'est une fausse piste. Pour eux et pour les gardes qui viendront tenter de déloger Seichi. On pourra même préparer un petit piège pour les gardes en question, histoire de leur prendre leurs armes et affaiblir encore l'Usurpateur. »

S'étirant de sa manière féline habituelle, la demoiselle croisa les jambes face à ses camarades assis, penchant un peu la tête sur le côté.

« Je suis celle qui sait où sont les caches encore actives et les caches abandonnées, les informations importantes, à qui les donner, quand et comment, avec quel degré de détails. On va utiliser ça pour les piéger. On les suspecte de balancer des infos qu'ils ont, notamment quand il s'agit de caches, d'armes, de quelques petits résistants regroupés. Ce qu'on va faire est simple. Je ne bouge les personnes de cellule que quand ces dernières sont dans des situations risquées. Ce qu'on va faire, c'est qu'on va les séparer de leurs cellules habituelles puis on va les mettre seuls, avec de faux groupes. Ces groupes, ils ne les verront qu'une fois. Le temps de s'assurer que l'information de leur nouveau point de contact est fixé. Quand ils penseront avoir une information intéressante à donner sans pour autant être suspectés car ils n'auront pas été à l'origine de la prudence autour de leur propre cellule initiale, on aura juste à attendre qu'ils dénoncent eux-mêmes le nouveau lieu caché que Seichi est sensé avoir. Je vais vous donner des informations à donner, et quand ils se jetteront dans la gueule du loup, il suffira de les mettre hors d'état de nuire puis de se charger des gardes qui viendront pour réquisitionner les supposés biens de Seichi. Ça, on s'en chargera avec Discorde. »

Un sourire carnassier aux lèvres, la jeune femme se releva.

« Bien, maintenant, voilà vos ordres précis. Je compte sur vous pour les mener à bien. »

Attrapant deux nouveaux dossiers de sa pile de travail, elle leur tendit les documents qu'ils purent commencer à lire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Sam 13 Juin 2020 - 0:15
Les deux hommes purent alors explorer les différentes informations qu'ils devaient transmettre, les lieux où trouver actuellement les traitres supposés -bien qu'ils pouvaient désormais comprendre qu'en réalité, la traqueuse n'avait aucun doute quant à leur culpabilité- comment les aborder, quoi leur dire pour qu'ils aillent aux lieux choisis et investis auparavant par la vampire. Comme une marionettiste, la jeune femme avait organisé toute la scène depuis les ombres, orchestrant tous les détails pour ne laisser aucune chance aux proies. Elles seraient cernées. Pire encore, elle leur avait laissé de fausses voies de fuite juste pour le plaisir de les traquer ensuite, de sentir leur peur alors qu'ils fuieraient, espérant par instants s'en tirer. Tout ce qui allait se passer était indiqué dans les documents qu'elle venait de leur donner, la chorégraphie était en place. Terrifiante, elle offrit un frisson de peur aux deux aspirants. Trahir n'était pas une bonne idée. Ils en étaient maintenant certains.

Avec un sourire à nouveau parfaitement aimable, Katsuko attendit qu'ils soient prêts et fassent leurs éventuelles remarques avant de leur faire signe qu'ils pouvaient se lancer dans cette mission. La scène était en place, ne restait plus que l'exécution qui avait malgré tout elle aussi son importance. Car si Neiko était chorégraphe, elle n'était qu'une actrice seule, et elle avait besoin de trois personnes pour l'accompagner. Discord, Onie et Ginji avaient été ses choix. Et maintenant, ils étaient embarqués, partant à pleines voiles vers la fin des traitres au sein de Seichi.

Neiko les laissa alors quitter la taverne du Maraudeur puis se tourna vers Discorde.

« Je compte sur toi. Surveille le bien, je m'occupe d'Onie. »

Se séparant alors de sa camarade avec qui elle avait déjà pu prouver la puissance et l'impact que l'organisation pouvait avoir là où ils passaient, Neiko fila, bondissant sur les toits et y disparaissant dans ses habits noirs. La nuit et la pluie la rendaient invisible, en plus du temps qui ôtait l'envie à quiconque de regarder le ciel.

En quelques minutes, elle put voir son élève approcher d'Elena, lui donner une lettre d'affectation comme prévu puis filer prévenir les autres membres de la cellule. Ces derniers étaient des complices sans le savoir, puisqu'à eux, elle avait donné une nouvelle adresse différente. Après quelques heures de balade de rues en rues, alors qu'il rentrait par moments dans des bâtiments, Katsuko le vit revenir jusqu'à la taverne du Maraudeur, là où il avait rendez-vous avec Ginji qui rentra quelques minutes plus tard. Elle avait bien calculé le temps de déplacement. Satisfaite de sa préparation, la vampire plongea dans un mur pour redescendre sans attirer l'attention, sortant dans une ruelle vide de toute présence.

Rejoignant ses camarades, elle leur sourit.

« Bon travail. Tout s'est bien passé, j'en suis ravie. Reposez-vous, l'action, ce sera après-demain dans la soirée je pense. C'est à ce moment là où la plupart des réunions seichijines se font et les autorités le savent. C'est à ce moment qu'ils aiment frapper pour prendre le maximum de nos collaborateurs. Ajoutons le temps de les prévenir puis de préparation, ils agirons là. C'est certain. »

Les laissant aller se coucher ou vaquer à leurs occupations, Neiko fit aussi signe à Discorde qu'elle pouvait aller se reposer. Mais quelques minutes plus tard, elle alla voir deux autres de ses agents, des spécialistes dans la filature bien qu'ils n'aient pas le moindre pouvoir chakratique, et les envoya surveiller Onie et Ginji. Ainsi, elle assurait ses arrières sans pour autant épuiser ses troupes ni elle-même.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Sam 13 Juin 2020 - 1:09
Le rapport fut bref. Tout s'était bien passé, les deux nouveaux agents n'avaient rien tenté. Parfait. Neiko prit donc toutes ses armes, s'équipant même de ses nouvelles griffes pour les tester en action. Si elle voulait les comprendre en tant qu'armes uniques, elle devait déjà se faire à elles et les tester sur de véritables personnes. Leur offrir le sang qu'elles méritaient. Enfilant les gants auxquelles elles étaient liées, elle fit rentrer et sortir les lames parfaitement aiguisées, noires et brillantes. Seule les sources de lumière permettaient de les repérer dans la nuit lorsqu'elles étaient armées, ce qui était un avantage terrible dans la nuit. S'il faisait suffisamment sombre, alors elles étaient invisibles et il serait bien complexe pour ses proies de les voir arriver.

Testant un peu leur tranchant sur le bord de sa table, sans même forcer, elle fit des lignes de plusieurs centimètres de profondeur, pour près d'un centimètre de large à chaque fois. Des armes terribles qui ne tarderaient pas à faire frémir ses ennemis. Satisfaite de leur aspect purement matériel, elle savait qu'elle aurait besoin de beaucoup de temps pour explorer leur pouvoir. Mais chaque chose venait en son temps, elle aurait l'occasion de s'en occuper plus tard. Pour l'instant, elle avait rendez-vous avec ses deux nouveaux camarades.

Les saluant quand ils rentrèrent dans la taverne alors qu'elle était accoudée au comptoir, un verre de saké à moitié vide en main, la demoiselle aux yeux carmin se retourna pour leur faire face, posant son verre sur le bar puis croisant ses doigts pour joindre ses mains et s'appuyer sur ses genoux, légèrement penchée en avant, laissant entrevoir sa poitrine d'un air inattentif.

« Konbawa messieurs. Ce soir, nous pourrons boire à notre victoire. Mais pour l'instant, il s'agit de mettre fin aux traitrises. Vous savez où aller, je vous suis. »

Bondissant de son tabouret, la jeune femme rabattit sa capuche de jutte sur sa tête, dissimulant son identité, puis elle se fondit avec eux dans les mouvements des passants qui rentraient chez eux après une longue journée de travail. L'heure des rendez-vous secrets. Sourire aux lèvres, confiante dans son plan, Katsuko laissa les deux aller sur les lieux de rendez-vous, se séparant de deux pâtés de maison seulement. C'était habituel de Seichi, rien là qui pouvait laisser croire à un piège de la part de Neiko. Les hommes de l'Usurpateur ignoraient à quel point l'informatrice avait l'avantage sur eux, et ils se jetaient encore une fois dans la gueule du loup.

Attentive, perchée sur un toit qui lui donnait la vue sur les deux traquenards, la vampire observa tranquillement les rues qui y menaient. Ainsi, sans trop de surprise, elle vit des gardes cerner les bâtiments où étaient sensés se trouver les Seichijins puis y pénétrer rapidement, espérant gagner par la manière forte. Ce fut le moment qu'elle choisit pour descendre de son piédestal, bondissant du côté de l'adresse qu'elle avait fait donner à Elena. Sans surprise, elle vit cette dernière regarder la scène d'un peu plus loin, sans doute par curiosité de voir combien de ses camarades elle avait réussit à faire tomber. Mais au lieu du résultat attendu, la traitresse ne put que croiser le regard de la kazejine avant de tomber sur son sourire carnassier. En un instant, la jeune Muwata compris qu'elle s'était faite avoir. Elle pâlit brusquement et partit en courant.

Mais pour l'heure, Neiko ne la pourchasserait pas. Elle avait mieux à faire. Arrivant sur les trois gardes qui sécurisaient l'entrée et surveillaient le bâtiment de l'extérieur, la jeune femme sous son accélération sanguine faucha le premier d'entre eux et utilisa le plat de son katana pour lui frapper la tête et l'envoyer côtoyer les moutons quelques minutes. Elle s'en était prit au plus reculé en premier, profitant alors du temps de réaction des deux autres, délayé par celui des spectateurs de la scène qui poussaient des cris de surprise. Un instant plus tard, alors que la foule commençait à s'écarter, Bellone avait mit hors d'état de nuire les trois hommes. Elle disparut dans la bâtisse après avoir sifflé dans ses doigts, trois hommes sortant alors de la foule qui reculait pour se saisir des armes des gardes. L'un d'entre eux partit avec cette récolte tandis que les deux autres se plaçaient derrière l'instigatrice de cette embuscade, entrant à leur tour dans l'immeuble.

De l'autre côté des pâtés de maison, Discorde tout aussi efficace menait son propre tempo avec l'aide de Ginji. Le piège s'était refermé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Sam 13 Juin 2020 - 13:10
Entrant dans la bâtisse, la vampire enchaîna les mudras, s'armant du solide bouclier terrestre enseigné par Toph à Iwa. Ainsi, elle était plus à même de se protéger quand son agilité ne le lui permettait pas à cause des faibles espaces de l'intérieur. Tournant légèrement la tête vers l'escalier qui menait aux étages, elle sourit en y voyant un Onie là pour observer la suite des évènements.

« T'en fais pas, eux, je ne les tuerais pas. Ils sont juste victimes du système. Vous deux, bloquez l'entrée. Je m'en occupe. »

S'enfonçant vers la cave, là où les gardes étaient allés, elle fit un grand sourire au premier qu'elle croisa dans l'escalier en train de remonter. Puis, les yeux brillants, elle lui envoya un puissant coup de poing en pleine tête, renforcée par son sang qui courait dans ses veines. Après coup, elle replaça son bouclier devant elle alors que des cris commençaient à fuser en bas. Elle avança brutalement, repoussant les gardes à l'intérieur de la pièce, celui juste derrière l'assomé finissant par trébucher au pied de l'escalier. Passant au dessus de lui, elle lui décocha un coup de pied dans la tempe, le mettant hors d'état de nuire.

Un sourire prédateur lui ceignant le visage, la vampire se mit en mouvements en un instant, frappant avec force tous ceux qui se mettaient sur son chemin. Elle en envoya ainsi plusieurs au tapis grâce à une technique doton de balles projetées avec puissance sur ses adversaires, se libérant de la place pour bondir sur les derniers et les assommer à leur tour. En moins d'une minute, elle avait mit les neuf gardes qui étaient dans la bâtisse au sol.

Elle siffla alors à nouveau pour faire revenir ses camarades avec elle tandis qu'elle commençait déjà à désarmer les soldats. Au passage, elle demanda au trio qui l'aidait de trouver le chef de patrouille et glissa une lettre dans sa poche. Quelques mots simples, un message pour faire comprendre à l'usurpateur que les traitres dans les rangs de Seichi ne feraient pas long feu et qu'il n'obtiendrait rien d'utile d'eux. Elle était celle qui avait les ficelles en main. Et elle ne prenait que peu de risques, ce qui impliquait une progression plus lente que celle que des shinobis pressés auraient pu avoir. Cependant, le résultat était toujours au rendez-vous. C'était là tout l'avantage de sa méthode.

« Ramenez ça au point prévu vous deux. Onie, on a une Elena à ramener à la maison. Elle s'est perdue, ce serait vraiment méchant de la laisser toute seule, tu ne penses pas ?.. »

Un sourire cruel s'étira sur les lèvres de la traqueuse qui était passé du rôle de la manipulatrice et de l'instigatrice d'un piège à celui de la prédatrice. La traîtresse n'avait plus que quelques heures à vivre. Et Katsuko comptait bien s'amuser un peu avec ses nouvelles lames au passage, histoire de mieux les appréhender.

Mais avant de se lancer à la poursuite d'Elena, elle rejoignit rapidement l'autre adresse avec Onie, cherchant Discorde du regard. Quand leurs yeux se croisèrent, un léger hochement de tête de la part de sa camarade lui confirma que tout s'était bien passé. Il était temps de partir chasser.

HRP:


Dernière édition par Chinoike Katsuko le Dim 14 Juin 2020 - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres  Empty
Dim 14 Juin 2020 - 22:14
Satisfaite du déroulement qui n'avait aucun accroc par rapport à ses prédictions, la vampire laissa Discorde et Ginji se charger de partir derrière Mondai. Quant à Onie et elle-même, il était temps pour eux de pourchasser Elena. Enchaînant les mudras, elle se mit à courir en suivant la piste qui se dressait devant elle. Rapidement, ils quittèrent la cité, s'éloignant sur une route qui partait vers l'ouest. Sans doute espérait-elle atteindre Hayashi.

Malheureusement pour elle, les quelques minutes d'avance qu'elle avait ne serait jamais suffisant. Poursuivie par deux shinobis, elle n'avait aucune chance. La rattrapant sans trop de mal en moins d'une heure une fois sorti de la ville, Neiko bondit par dessus elle et lui bloqua la route, lui tournant le dos. La traitresse chûta alors, perdant pied à cause de la surprise provoquée par l'apparition soudaine de sa traqueuse. Si vite... Elle avait du mal à comprendre comment elle avait pu la retrouver si vite alors qu'elle n'avait pas choisi de la poursuivre directement de ce qu'elle avait pu voir.

Prostrée au sol, elle se mit en position de kowtow et commença à supplier l'informatrice de l'épargner. Sans doute espérait-elle pouvoir se racheter. Mais Katsuko n'était pas du genre à pardonner un tel comportement.

« Cesse tes lamentations. Pourquoi nous as-tu trahis ? »

La voix de la vampire était tranchante. Glacée. La future suppliciée se raidit d'un seul coup, effrayée plus encore par la dureté de la voix de celle qui la dominait actuellement. Elle le savait maintenant. Il n'y avait rien à faire. Le mince espoir qu'elle avait mourrait lentement.

« Je... Je n'avais pas le choix... Je n'avais plus d'argent et... Ils m'ont attrapé et j'ai du choisir entre... La prison à vie et ça... Je n'avais pas le choix pitié...
- Tu aurais dû m'en parler. Tu aurais dû me demander de l'aide. Je ne suis pas sans coeur, je pensais l'avoir suffisamment prouvé en mettant ma vie en jeu pour votre pays. Pour votre Prince. Mais ça, tu sembles l'avoir oublié. »

Se rapprochant d'elle et s'accroupissant pour être à son niveau, elle planta ses yeux dans les siens, le regard féroce, sévère.

« Ce sera ta dernière erreur.
- Non je... grblhh... »

Sa phrase non terminée, les griffes de la vampire vinrent trancher nette la gorge, emportant oesophage, trachée et carotide, ouverts sur la moitié de l'épaisseur du coup. Une frappe terrible qui noya les paroles de la jeune femme qui mourrut en quelques dizaines de secondes, les deux mains sur sa gorge à essayer d'y retenir la vie. Se releva lentement, la prédatrice observa ses griffes luisantes de sang pendant quelques instants, observant leur réaction lorsqu'elle les nourrissait. Rien. Enfin presque rien. Après quelques instants, elle se rendit compte que le sang présent ne s'écoulait pas normalement. Il coulait plus lentement qu'à l'accoutumée.

Fronçant les sourcils, elle étudia de plus près ceci, rétractant celles de sa main gauche pour pouvoir toucher de sa peau la griffe ensanglantée. Elle trouva alors le métal étrangement froid, ce qui lui tira un sourire. Aurait-elle commencé à comprendre le pouvoir de ses griffes ? Se serait-il manifesté de lui-même ? Elle le pensait. Restait maintenant à comprendre quelle était son étendue, quelles étaient ses limites, comment se présentait-il exactement, comment le provoquer. Beaucoup d'éléments qu'elle n'aurait pas si simplement que ça, elle le savait. Mais elle était persistante. Il lui faudrait les utiliser encore longtemps puis prendre du temps pour l'examiner en détails. Pour l'heure, elle se contenta de faire signe à Onie qu'il pouvait rentrer, qu'elle se chargeait du reste.

« Rentre à la taverne du Maraudeur, je veux ton rapport et tes suppositions sur ce qui pourrait être amélioré dans une situation similaire par rapport à cette fois. On peut toujours faire mieux, alors j'attends des retours directs. Pas de léchage de bottes. Ça sert à rien. »


Attendant ainsi quelques minutes qu'il parte, la vampire se retourna finalement vers le cadavre, ses yeux brillant considérablement. Elle avait faim. Elle n'avait pas mangé d'humains depuis longtemps et le sang animal commençait à la voir faiblir. Mais voilà qu'elle serait rassasiée grâce à cette imbécile qui s'était crue plus maline qu'elle. Tant mieux. Quittant la route pour s'installer dans une forêt, la prédatrice pu se repaître totalement avant d'enterrer les restes du cadavre. Autant éviter qu'elle ne soit trop visible. Utilisant une petite technique pour faire disparaître toute trace de sang de ses habits et du lieu où elle l'avait dévoré puis recommençant cette petite temporisation là où elle l'avait achevé, elle s'en retourna vers Murashigure.

Rentrant tranquillement, elle poussa les portes de la taverne près de trois heures plus tard, alors que la nuit commençait à tomber. S'approchant de Discorde, elle confirma rapidement avec cette dernière que tout s'était bien passé de son côté puis alla s'installer face à Ginji et Onie. Ces deux derniers semblaient ne pas avoir été gênés par les morts, et bien que ces dernières étaient rares, il arrivait que dans certains cas, aucune autre solution ne soit trouvable.

« Alors ? Je vous écoute. »

L'un après l'autre, en quelques minutes, les deux nouveaux seichijins lui racontèrent leur avis sur la ssituation, donnant parfois quelques points de vue intéressant bien que la plupart de leurs phrases ne furent pas des nouveautés pour la vampire. Elle leur expliqua ainsi certains choix, certains n'étant là que pour jouer un peu et se divertir avec le mental des fuyards et non juste mettre un terme à leurs exactions. Une fois satisfaite de l'échange, Katsuko hocha la tête puis se releva.

« Bien. J'espère que je pourrais compter sur vous à l'avenir. Et, maintenant, si vous me trahissez, vous savez comment ça finira. »

Riant légèrement, la vampire se releva et monta à l'étage pour se reposer et aller noter ses observations, privilégiant la vitesse pour éviter d'oublier bêtement ce qu'elle avait pu penser de cette mission et de son déroulement.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

[B/LIBRE/AME] Deux agents pour deux traîtres

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux frères, deux lames ▬ Yoshitsune
» Une proie pour deux (Kanna)
» Recommandation pour deux Genins
» Deux plats pour une rencontre. [w/ Kaya]
» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie
Sauter vers: