Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa

Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Empty
Jeu 6 Fév 2020 - 21:36
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


La journée était déjà bien entamée lorsque le Meikyû se leva de sa position de méditation au cœur de sa petite maison. Il alla se laver, profitant de ce moment pour se parfumer un petit peu. Aujourd'hui, il fallait qu'il fasse bonne impression, enfin pas lui, mais la personne qu'il incarnerait.

La rencontre avec les membres de la Résistance avait eu lieu quelque temps auparavant, avec son lot de rebondissements, de débats et de débouchés. Aujourd'hui, l'organisation lui avait confié une tâche, celle de grossir les rangs en vue de la prochaine insurrection. La Rébellion commençait à réellement se mettre en place, mais était toujours à la recherche de membres pouvant renforcer son impact militaire ou tactique. Dans ce sens, certains informateurs de l'organisation s'étaient penchés sur le cas d'une jeune Genin de Kumo. Elle semblait réticente, et même rebelle vis-à-vis de la position de l'Empire sur son village.

Un portrait-robot de la jeune fille était parvenu jusqu'au Meikyû par les informateurs du mouvement rebelle. Il la reconnaissait. Lors du discours poignant et marquant d'Hanae sur la place publique, elle s'était constitué allié de la jeune femme en se postant à ces côtés sur la scène de la place publique. Drôle de retournement de veste, celle qui s'était postée à côté de la pacifiste Sendai, semblait ne pas être à 100% d'accord avec ses idées. Les informateurs avaient également établi une liste de lieux fréquentés couramment par la jeune Genin, prénommée, Medyusa.

Kaito sortit alors de sa douche, ne prenant pas le temps de se vêtir, il enchaîna quelques mûdras basiques pour prendre l'apparence de quelqu'un d'autres. Il était hors de question pour lui de prendre contact avec quelqu'un par rapport à la Rébellion tout en affichant son visage à la première venue. Il avait alors pris les traits d'une fille qu'il croisait de temps en temps dans les rues du village. Une jeune femme avec de grosses lunettes épaisses, les cheveux mi-longs bruns avec quelques mèches rebelles. Une jeune fille semblant très maladroite et un peu tête en l'air. Parfait pour le jeune homme, son côté naïf et maladroit n'en ressortirait que mieux. La jeune fille qu'il incarnait maintenant était habillée d'une salopette verte claire qui cachait un petit t-shirt à fleurs multicolores. Kaito surplomba le tout d'un long manteau à capuche, minimisant le risque de se faire reconnaître dans la rue. Il changea également sa voix pour paraître bien plus crédible.

Il sortit alors et alla en direction du premier lieu qu'il lui avait été indiqué, la Grande Bibliothèque de Kumo. Le Meikyû connaissait bien l'endroit, ses recherches sur son clan ou sur le Fuinjutsu l'amenait souvent à consulter les archives conseillées par Takara. Il franchit alors le pas de la grande porte, laissant son manteau de côté et commençant à rentrer dans son personnage. Bien qu'il n'était pas du genre extraverti, là, il n'avait guère le choix que de sortir ses meilleurs talents d'acteurs. Il entra dans la bibliothèque, souriant aux quelques personnes présentes et prenant avec lui quelques ouvrages sur les fleurs et un autre sur l'histoire du village.

Au détour d'une allée remplie de livre, il tomba sur la cible recherchée, la jeune femme était là, semblant chercher un bouquin dans les énormes étagères de l'édifice. Il était temps d'établir le contact. Il pris alors la même allée que la Genin et lui rentra dedans en feintant s'être pris les pieds l'un dans l'autre, puis s'écroula au sol, balançant les livres qu'il tenait entre ses mains au sol et faisant tomber ses lunettes.

-" Oooh je suis désolééééé ! Vous n'auriez pas vu mes lunettes j'suis perdue sans elle ?"

Avec la voix la plus criarde et maladroite qu'il pouvait imiter. Le contact était établi, il ne restait plus qu'à prendre la température et connaître ses réelles motivations. Kaito serait-il à la hauteur de la tâche qu'on venait de lui confier? Et est-ce que la Genin était digne d'être une nouvelle recrue pour l'organisation? Tout devait être sûr, la Résistance ne pouvait plus se permettre de prendre de risque inutile désormais.


Dernière édition par Meikyû Kaito le Lun 10 Fév 2020 - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Empty
Ven 7 Fév 2020 - 12:37
Drôle de rencontre


Encore une simple journée, après un entraînement matinal et quelques courses, il fallait bien s’occuper à quelque chose. Depuis que le Teikoku a envahi les routes de Kumo depuis l’annexion du pays, il était difficile de laisser des Shinobi Kumojin en liberté avec des missions. Enfin, c’était ce que pensait la blonde, dans un sens, elle aurait bridé ses adversaires pour éviter tout souci de désertion ou d’organiser des groupes en profitant de missions et autres. Ceci dit, l’Empire ou du moins, la régente actuelle ne semble pas agir de cette manière. Ce qui est étrange, c’est que la kunoichi n’avait pas masse de mission et pourtant, elle aimerait bien faire autre chose de ses journées que ses habitudes quotidiennes comme s’entraîner ou lire, voire se promener dans Kumo. Dans un sens, elle ne pouvait rien dire ni faire quoi ce soit. Impossible de mettre la main sur un type de la résistance pour les rejoindre, sachant qu’elle ne sait pas qui est dedans ni même se débarrasser du Teikoku par son manque de force et de puissance. Il fallait patienter et attendre le bon moment pour agir, cela la frustrer un peu d’être incapable de faire quoi ce soit. De plus, elle ne trouvait rien sur un indice sur l’habitat des Kuchiyose, particulièrement, celui des serpents. La patience, la patience, c’est une vertu que Medyûsa n’a pas forcément surtout avec tout ce qui se passe actuellement dans son village. Hanae semblait occuper, mais elle devait se voir prochainement, ça faisait plaisir à la Yasei.

Se promener dans le village, ça pouvait permettre bien des choses, comme penser qui lui manquaient un truc dans sa maison ou dans sa liste de cours de la veille, rencontrer des gens, voir la réaction de certains que ce soit par la présence de soldats ou bien d’autre chose. Medyûsa était plutôt attentive par rapport à tout ce qui pouvait bien se passer autour d’elle. Certains continuent leur vie comme si de rien ne s’était passé, tandis que d’autres n’appréciaient pas la présence des envahisseurs. Med n’appréciait pas trop la situation actuelle et voire paradé des soldats du Teikoku, par moments. Certains sont certes corrects, mais d’autres le sont beaucoup moins. Arrivant devant la grande bibliothèque, elle y voit Nozomi, sa petite sœur. « Tiens, ce n’est pas souvent que je te croise ici, nee-san. » Dit la blonde. Nozo lui adresse un léger sourire et se rapproche d’elle. « Oui, disons que je suis venue rejoindre des amies pour faire des recherches et je les attends. » Répondit-elle à son aînée. « D’accord, si tu as besoin de quoi ce soi, je serais à l’intérieur. » Finit-elle avant d’entrée dans la Grande Bibliothèque du village, voire du monde. À l’intérieur, il y avait peu de monde, faut dire, les gens ne passent pas leur vie là-bas. La kunoichi voulait un peu changer de type de lecture. Apprendre et lire des choses sur plusieurs serpents différents, c’est bien beau, mais parfois, il faut savoir innover. Marchant de rangée en rangée, la Black Mamba prend un livre sur l’histoire de Kumo, se documentait, ça n’allait pas faire de mal. Elle apprendra sans doute de nouvelles choses qu’elle ne sait pas encore.

Un livre à la main, Medyûsa avait aussi l’intention de prendre un livre sur la cuisine et un livre pour adultes ou romance, tout dépend ce qu’elle trouve. Il fallait bien se renseigner sur bien des choses, Med ne possède pas toutes les connaissances du monde. Regardant à une étagère, avec deux livres dans les bras, un sur l’histoire de Kumo et un sur la cuisine, là, elle cherchait un livre ou plutôt une œuvre romantique plus osée afin d’en savoir un peu plus. Disons que ce n’est pas la lecture favorite de la Yasei, se préférant des œuvres scientifiques de base ou historique. Or là, c’était surtout pour bien entretenir sa relation avec Hanae. Prenant un livre, la blonde se sentait tout de même gênée d’en prendre un de ce type. Soudain, elle sent quelqu’un lui entrait dedans, elle a été déséquilibrer, voyant l’un de ses livres au sol. Tournant son regard, elle voit une jeune femme un style vestimentaire digne d’une enfant, ainsi qu’un tas de livre au sol. La kunoichi s’accroupit pour ramasser son livre et apparemment, après s’être excusé la jeune fille cherchait ses lunettes. Cherchant un au minimum, elle les trouve et elle est surprise de la taille de cette dernière. « C’est bon, ça arrive à tout le monde de trébucher. Tiens tes lunettes. » Dit-elle en le lui donnant. Elle regarde les livres de l’inconnue. « Hum… Tu t’intéresses à l’histoire de Kumo et aux plantes. Tu es jardinière ? Ou tu cherches à connaître les différents types de plantes pour la médecine ? » Demande la blonde en regardant la brune, qui semble un peu étrange, mais plutôt timide et gentille à première vue. « Comment t’appelles-tu ? As-tu besoin d’aide pour autre chose ? Moi, c’est Kuriyama Medyûsa, même si je n’utilise jamais mon nom de famille. Je préfère qu’on m’appelle Medyûsa. » Finit-elle avec un léger sourire.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Empty
Ven 7 Fév 2020 - 16:54
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


La technique peu académique avait porté ses fruits, bien que le Meikyû se sentait un peu honteux d'avoir eu recours à une approche aussi naze, il n'en restait pas moins concentré à rester au maximum dans le rôle du jour, celui d'une jeune fille frêle et maladroite. Medyusa attrapa les grosses lunettes de la jeune fille et lui rendit aussitôt, sans se plaindre du coup d'épaule qu'elle venait de subir et l'excusant même au passage. Au premier abord, elle semblait au moins être une personne gentille et pas une brute épaisse comme certains membres de la Rébellion, un en particulier.

-" Oooooh merciii z'êtes super gentille."

Toujours de sa voix ridiculement aiguë, Kaito pris place sur les genoux remettant ses deux vitrines sur le bout de son nez. Il en profita également pour remettre une des manches de sa salopette qui était tombée en même temps que lui. La jeune Kumojin semblait également s'intéresser aux livres que Kaito venait volontairement d'éparpiller au sol, les livres sur les fleurs étant juste pris pour l'apparence, mais celui de l'histoire de Kumo plutôt pour permettre d'entamer le sujets du village plus tard. Pour l'instant, le but n'était de ne pas trop se précipiter au risque de paraître louche. Il fallait d'abord que le Meikyû intéresse suffisamment la Genin pour qu'elle reste à ses côtés.

-" Z'êtes trop forte. Mon plus grand rêve, c'est de devenir médecin! Du coup, ma maman m'a dit que je trouverais des livres ici! J'essaie aussi d'en faire pousser chez moi!"

Kaito lui adressait un large sourire à pleines dents, ressortant au maximum le côté enfantin de la jeune fille à l'allure plus ou moins originale. Petit point que venait de remarquer à l'instant le jeune homme travesti du jour en se relevant de sa chute et dépoussiérant sa salopette: Medyusa tenait également un livre sur l'histoire de Kumo. La conversation viendrait peut-être sur le tapis plus tôt que prévu entre les deux. Kaito avait bien évidemment réfléchi à un nom d'emprunt, ne connaissant pas la vraie identité de la jeune fille.

-" Moi j'm'appelle Pinku Hana. Mais tu peux m'appeler Nana hihihi! Oh, tu t'intéresses aussi à l'histoire ?! Tu pourrais m'en apprendre plus, j'suis un peu nul en histoire du village.."

Kaito grimé baissa la tête pour accentuer la déception de sa fin de phrase, jouant sur la pitié de Medyusa pour qu'elle se sente obligé de répondre positivement. Durant tout cette mise en scène, Kaito pensait de plus en plus aux autres membres de la Résistance "S'ils me voyaient faire ça..." Pensa-t-il. C'était sûr, les moqueries irait de bon cœur si ses camarades apprenaient la manière dont il venait d'aborder la, peut-être, futur membre de l'organisation. Il attendait désormais la réponse de la jeune femme, qu'il espérait positive.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Empty
Lun 10 Fév 2020 - 15:17
Drôle de compagnie


Medyûsa cherchait des bouquins dans la Grande bibliothèque de Kumo, voulant se renseigner au mieux sur diverses choses que ce soit d’enrichir encore plus sur l’histoire de son village ou sur la vie en couple. Cependant, la blonde ne pensait pas tomber sur une drôle de fille qui l’avait sans le vouloir, bousculer de son épaule. Ceci dit, la fille semble avoir plus trébuché que chercher à le faire exprès. Du coup, il n’était pas difficile de lui en vouloir pourquoi ce soit et ça arrivait à tout le monde de tomber surtout avec le nombre de livres qu’elle portait. Par sympathie et pendant qu’elle ramassait ses propres livres aussi, Med récupère les lunettes de la maladroite et le lui rend afin qu’elle puisse se relever sans problème. La brunette la remercie de son aide, la trouvant bien gentille. « De rien. » Dit-elle avant de s’intéresser à ses ouvrages tenus dans ses bras. Un livre sur l’histoire de Kumo comme Med qui a actuellement et un autre sur les plantes. Deux choix intéressants que la Black Mamba n’hésite pas à mentionner et à lui demander si elle était jardinière ou si elle cherchait à connaître les plantes médicinales. La théorie, c’est important pour avoir un maximum de connaissances. La pratique est importante, mais dans certains domaines, il vaut mieux avoir retenu des choses théoriques pour réussir dans la pratique. La gamine est si enthousiasmée à chaque fois que la Yasei dit ou fait quelque chose. En l’écoutant, elle avait déjà des objectifs pour son avenir, c’est une bonne chose. « Je vois, si tu continues à lire en apprenant par la même occasion, tu auras les outils nécessaires pour devenir médecin, qui sait. Et pour le jardinage, je ne suis pas une grande fan, mais ça a l’air intéressant. » Dit-elle avec un léger sourire.

On dirait vraiment une enfant avec son grand sourire, Medyûsa avait un peu de mal avec cette fille. Cependant, elle n’était pas méchante ni ennuyante, au moins, ça l’aidait à faire autre chose que lui. Se faire des connaissances, ce n’était pas trop mal, ça lui changeait de ce Shinji. En tout cas, la Kumojin se présente à la brune et pour la première fois, elle annonçait son nom de famille de sa famille adoptive. Or, la vipère préfère qu’on l’appelle juste par son prénom, elle n’était pas habituée à un autre nom de famille que celui de sa famille biologique. Du coup, la jeune fille se présente comme étant Pinku Hana, mais elle pouvait l’appeler par son surnom Nana. N’ayant pas le temps d’intervenir que la gamine reprit la parole aussitôt en voyant que Med s’intéressait également à l’histoire du village et elle lui demande si elle pouvait l’aider à mieux comprendre le passé de Kumo. La fille aux grandes lunettes était un peu nulle en histoire et elle se sentait larguer par tout ce qu’il y avait. Med est un peu surpris de sa demande, mais ça semblait bien sympa comme activité. Or, la blonde n’a pas non plus la science infuse et la question de la brune est vague. La Yasei soupire et la regarde dans les yeux. « Bien, Nana-chan. Je vais t’aider ou je vais faire de mon mieux pour essayer de combler tes lacunes. Tout d’abord, allons à une table, ça sera plus confortable que de rester debout et gêner le passage. » La blonde fait signe de la tête à Pinku de la suivre.

Medyûsa se dirige vers une table, un peu isolé des autres afin d’être tranquille et de ne gêner personne. Au moins, elle pourrait discuter en paix avec Hana et lui expliquer les choses dont elle ignore ou bloque. La kunoichi dépose ses livres sur la table et s’assoit, prenant son livre sur l’histoire de Kumo, mettant à la vue de tous, son livre pour adultes d’une histoire d’amour. Au loin, elle voit Nozomi entrée dans la bibliothèque avec deux autres Genin du village. La blonde était ravie de voir sa sœur adoptive dans les parages et que tout va bien. Med n’est pas rassuré avec le Teikoku, de peur qui arrive malheur à sa cadette, par un mépris ou malentendu. Après que la brunette a décidé de s’asseoir, la blonde pose son regard sur elle. « Bien, quel âge as-tu ? Ça me permettra de voir comment je pourrais t’expliquer les choses sans que ce soit trop compliqué. Et tu veux savoir quoi exactement ? Car ta question de tout à l’heure est plutôt vague et je ne connais pas tout par cœur. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Empty
Lun 10 Fév 2020 - 21:50
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


La kunoïchi que venait d'aborder Kaito sous les conseils des informateurs de la Rébellion se trouvait être une femme plutôt gentille et sympathique. Le fait de se trouver face à une jeune fille l'aidait peut-être à être plus à l'aise que devant un shinobi masqué à l'allure louche. Après, le Meikyû espérait ne pas avoir fait toute cette mise en scène pour rien. Lui, qui habituellement était de nature plutôt calme, se retrouvait à jouer les enfants hyperactifs pour pouvoir approcher Medyusa.

Les espoirs de Kaito quant à la réponse positive de la jeune femme prirent fin lorsqu'elle accepta de l'aider à en apprendre plus sur le village caché des nuages. Ce sujet de conversation avait simplement pour but d'amener les divergences entre Hijine et Kumojin sur la table, en parlant indirectement de la Rébellion et du mouvement qui s'organise dans l'ombre. Elle invita même Kaito, ou du moins la jeune fille qu'il incarnait aujourd'hui, à s'asseoir autour d'une table pour être plus à l'aise pour discuter. Très bon point pour le Meikyû, il avait réussi à intéresser la blonde au point qu'elle accepte de passer du temps avec sa fausse personnalité.

Les deux prirent place autour d'une table éloignée de la petite quantité de personnes qui foulaient les rangées de bouquins. Autre bon point, Kaito n'aurait pas peur que leur conversation soit entendue malencontreusement par une tierce personne. Medyusa prit alors le livre sur l'histoire du village, laissant apparaître la couverture du deuxième bouquin qu'elle venait de poser sur la table, au titre plutôt... évocateur. Kaito se sentit un peu gêné intérieurement, quel drôle de choix, mélanger histoire et histoire d'amour pour adultes. Une fois reconcentré sur le propos de base, Kaito écouta les différentes questions de la Genin, lui répondant sans trop attendre.

-" J'ai 10 ans! Bah.. Ma maman dit souvent que c'est pas facile en ce moment et que des méchants nous ont attaqués.. Mais je les vois pas moi ces méchants? Et j'ai pas envie qu'ils nous attaquent encore..."

Le Meikyû venait de placer directement sur le tapis le conflit Empiro-Kumojin, histoire de ne pas perdre trop de temps dans cette entrevue. Plus la rencontre s'éternisait, plus le risque de se faire démasquer augmentait. Kaito décida alors de rentrer directement dans le vif du sujet. Qu'est-ce que la jeune Genin aurait à répondre à ça, qui montrerait directement sa position vis-à-vis du conflit. En fonction de sa réponse, le jeune homme pourrait dores et déjà savoir si elle pourrait être une bonne recrue pour le mouvement rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Empty
Ven 14 Fév 2020 - 18:20
Protéger, conserver


Une drôle de rencontre, Medyûsa aurait pensé qu’elle allait encore passer une journée seule, assise sur une table et à lire. En tout cas, la blonde avait prévu quelques lectures pour faire passer le temps. Cependant, il semblerait que le destin en ait voulu autrement pout elle. Une jeune fille qui avait bousculé accidentellement la Mamba Noir et fait tomber ses livres, en plus de ses lunettes. Prise d’une certaine sympathie pour l’enfant, Med l’avait aidé. En ces temps difficiles moralement, il faut bien s’entraider, même si pour la Génin, c’était parfois une notion qu’elle a tendance à oublier. Après avoir un peu discuté avec Nana, la Yasei avait décidé de l’emmener à une table afin de l’aider sur l’histoire de Kumo et Kaminari. Cela allait changer de ses habitudes que d’être seule ou être ennuyé par un homme surtout si c’est ce Materu. La kunoichi avait choisi une table un peu plus, où il n’y avait personne afin de répondre à ses questions en paix. En plus, elle n’allait déranger personne en parlant normalement, au lieu de discuter à voix basses. Cela dit, la Gorgone n’a pas la connaissance infuse sur l’histoire de ce pays ni même de ce village. Elle avait passé un an à l’hôpital et elle a suivi un psychologue pour qu’elle soit apte à être une Shinobi de Kumo. Heureusement, la Grande bibliothèque possède beaucoup d’ouvrage sur tout et plus particulièrement sur Kumogakure grâce au clan Suzuri.

Pinku voulait connaître des détails sur l'histoire de la foudre, cependant, sa question est vague. Il y a trop de choses à raconter et du coup, la blonde avait demandé d’être plus précis. Or, Nana a dix ans et elle est très jeune, il allait falloir trouver les bons moments pour qu’elle comprenne. La blonde n’est pas fort douée avec les enfants, mais bon, elle allait faire de son mieux. Apparemment, le conflit Kumo-Teikoku semblait l’intéresser, en quelque sorte. Nana avait peur que le Teikoku attaque encore, mais ils ont gagné pour l’instant et ils n’ont aucune raison de faire un massacre gratuit. Le soldat dans la forêt, il ne semblait pas hostile quand elle a débattu avec lui à propos de ce conflit. La blonde lui sourit tendrement. « Ne t’en fais pas, les méchants ne te feront pas de mal ni à toi ni à ta maman, voire à personne. » Dit-elle en essayant de la réconforter, de la rassurer de ne plus avoir peur. La conversation à ce sujet avec une enfant, ça n’était pas facile, car elle ne devait pas comprendre les enjeux ni la complexité de la chose. La blonde ne pouvait pas débattre avec elle comme elle le ferait avec un adulte comme Hanae, Nozomi qui est mature à ses seize ans ou ce soldat du Teikoku. « Tu sais, je suis sûre que les méchants retourneront dans leur tanière après avoir reçu un coup de pied aux fesses de la part des gentils Kumojin. Si tu veux, je protégerai toi et ta maman de ses méchants, qu’en penses-tu ? » Finit-elle en lui patpatant le haut du crâne.

La blonde la regarde, elle est adorable et attachante, mais si naïve et fragile. Ceci dit, elle devait bien vivre et connaître une enfance moins compliquée qu’elle. Medyûsa aurait aimé être à sa place, avoir vécu avec ses parents, loin de la famine, de la peur, de la pauvreté, de la boue, de la traque, de sa part bestiale… Une vie plutôt correcte, loin de son Enfer. Or, avec l’arrivée du Teikoku, cette fille commence à avoir peur de ce qui pourrait arriver dans son avenir. « Tu sembles avoir une enfance heureuse et simple. Ne pense plus à ces méchants et laisse les adultes s’en occupaient… Les enfants ne doivent plus connaître l’Enfer qu’est la peur. » Dit-elle et lui sourit. « Un jour, j’aimerais avoir une fille comme toi. Qu’elle puisse vivre heureuse et loin de la violence de ce monde. Alors, tu sais quoi ? Je protégerai ton monde et tu n’auras plus à avoir peur, d’accord ? Du coup, veux-tu savoir autre chose ? »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Shishi Bogi
Shishi Bogi

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Empty
Lun 17 Fév 2020 - 21:36
Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Tumblr_oncuscoB3b1w2vw9go1_500

GROSSIR LES RANGS


La Genin avait laissé un petit temps de silence, fixant les prunelles de la petite fille que le Meikyû incarnait aujourd'hui. Ce petit temps de silence était peut-être voulu, car parler de ce conflit ici n'était pas chose aisée sans risquer le dérapage ou l'espionnage. Elle était une kunoïchi après tout, se méfier d'autrui était chose commune dans le métier des deux Kumojins. Malgré tout, la sympathie qu'engendrait la petite fille aux habits bariolés semblait avoir fonctionné sur Medyusa. Elle emprunta, dans un premier temps, un ton se voulant rassurant, promettant à la jeune fille qu'elle ne risquait rien. Comme l'aurait fait Kaito après tout.

Puis elle repris la parole, toujours sur un ton bienveillant, mais affichant clairement son désir de reprendre le village aux envahisseurs. Kaito était d'accord avec ses dires, lui, qui avait rencontré quelques soldats de l'Empire, savait très bien qu'il n'était pas tous du même acabit. Mais la liberté des villageois et leur protection était une priorité pour le jeune homme. Et tous les soldats n'étaient pas si rêveur et optimiste que l'Inuzuka rencontré pendant l'examen.

La jeune blonde semblait animée d'une rancœur, ou du moins, d'un désir de voir l'Empire regagner "sa tanière" comme elle le dit si bien. Elle les comparait à de véritables animaux. Peut-être que certains en étaient réellement. Elle accompagna ses paroles de plusieurs tapes de réconfort sur le haut du crâne brun de la jeune fille. Kaito esquissa un léger sourire intérieur, il avait réellement bien joué son rôle, même si tout n'était pas terminé. Suite à ça, elle reprit une nouvelle fois la parole, cette fois sur un ton plus solennel, venant bien plus du cœur.

Le Meikyû écoutait ses paroles, elle avait vraisemblablement l'âme d'une résistante. La volonté de reprendre ce qui leur appartient, la volonté de protéger le village, la volonté de sauver les habitants, la volonté de vengeance. Kaito en était maintenant persuadé, elle était apte à entrer dans l'organisation. Evidemment, elle serait testée, comme tous les autres et comme Kaito. Mais ses arguments semblaient lui offrir la confiance du jeune homme. Cependant, si elle venait à avoir mentie à une jeune enfant, alors le Meikyû emmenait peut-être le chaos au sein de ses camarades, de son groupe.

Kaito prit un moment avant de répondre, se plongeant au plus profond du regard de Medyusa, puis pris une légère inspiration avant de retourner dans son imitation puérile de jeune fille.

-" Oh oui, je veux bien que vous nous protégiez mes parents et moi! Z'êtes gentille ! Vous savez, mon papa, il voit souvent d'autres personnes dans la petite forêt à l'écart du village... P'têtre que vous devriez aller leur dire que vous nous protégez!"

Kaito accélérait les choses, proposant indirectement un rendez-vous à la jeune femme. La tâche n'était pas aisée, il ne pouvait pas implicitement parler de la Rébellion à cause du sceau qu'il portait sur l'omoplate. Ce sceau qui effaçait la mémoire à n'importe qui oserait révéler les secrets du mouvement. Si elles venaient à accepter le rendez-vous, alors la première étape serait franchie pour la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa  Empty
Mer 19 Fév 2020 - 16:34
Un rendez-vous ?


Il fallait bien rassurer la petite fille, elle semblait s’inquiéter dans la présence du Teikoku, au sein de Kumo et de Kaminari. Elle n’avait pas tort, après tout, Medyûsa l’était aussi, car ils pouvaient changer de comportement du jour au lendemain. Là, ils se montrent compatissants, mais il suffit d’un ordre de leur Empereur vengeur pour que l’ambiance change aussitôt. Les soldats d'Hi ne sont pas tous méchant, il doit avoir des bons. Or, quand tu te laisses guider par la vengeance et par un homme qui y est noyé depuis plus d’un an, tu n’es plus trop digne de confiance. Il est difficile de leur faire confiance, savoir s’ils refuseront l’ordre de leur chef en s’alliant avec Kumo en négociant des choses comme un traité de paix ou obéir aveuglément et faire un carnage. Or, les pensées de la Yasei restaient pour elle, il était inutile d’effrayer la gamine. La brunette avait déjà peur comme ça, même si elle ne le montre pas physiquement, mais rien qu’à ses questions. N’empêche, dire cela à une gamine, c’était un peu osé de sa part. Elle pourrait être une espionne profitant de sa petite taille ou d’un henge. Or, si ça avait été le cas, il y aurait eu des mouvements suspects, mais rien ne semble attirer le regard de la Gorgone hormis sa petite sœur et ses amies. On vit dans un drôle du monde où parfois il faut savoir se méfier des autres, même des enfants. La protéger ainsi que sa famille si ça devait mal tourner. Med n’était pas du genre à faire ce style de promesse, mais soit, maintenant que c’est dit.

La blonde avait terminé d’expliquer son point de vue à Pinku, mais elle a essayé de se montrer correct et calme. En plus, la kunoichi a tenté de lui expliquer de manière simple et logique afin qu’elle ne soit pas perdue. Medyûsa n’était pas habituée à parler à de jeunes enfants et elle a fait un sacré effort pour y parvenir. Nana semblait réfléchir à quelque chose, cela étonnait même la kunoichi qui la regardait un peu curieusement. Soudain, la gamine était d’accord pour qu’elle les protège contre le Teikoku, en cas de problème. La blonde lui adresse un tendre sourire et lui caresse le visage. Or, la dernière phrase lui paraissait étrange. Son père voyait des gens dans une petite forêt à l’écart du village et Nana lui disait d’aller les voir à propos de leur protection. S’asseyant tranquillement dans la bonne position, il y avait quelque chose qui clochait. Un rendez-vous ? La petite lui proposait un rendez-vous ? Enfin, ça sonnait comme tel aux oreilles de la Mamba Noire. Curieux comme tournure de phrase. La blonde garde le sourire. « Bien sûr, j’irai le voir afin de lui en toucher un mot. » Finit-elle. Par la suite, il ne se passait plus rien de spécial. Medyûsa lui parlait un peu de l’histoire de Kumo et ensuite, la petite partit. La Yasei en profite alors pour lui le livre de romance pour adulte, elle ne s’attendait pas à des scènes un peu osées. La nuit, elle ira dans Kumo pour découvrir ce qui se trame avec le père de Nana ou peut-être est-ce un piège pour dénicher un rebelle ? Il va falloir être prudent.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201

Grossir les rangs [Résistance] - Medyusa

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grossir les rangs [2] [Résistance] - Medyusa
» [MISSION/B] RENFORCER NOS RANGS (I)
» Rejoindre les rangs [PV Nobuatsu Saji]
» Désavoué - Former les Rangs [Kisuke/Komorebi]
» Lettre à Medyusa

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Grande Bibliothèque
Sauter vers: