Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Entre deux arnaques.. [Katsuko] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Entre deux arnaques.. [Katsuko]

Yamanaka Ginji
Yamanaka Ginji

Entre deux arnaques.. [Katsuko] Empty
Jeu 30 Jan 2020 - 11:34
J'les vois changer pour de l'oseille.


Cela faisait deux jours que j'étais revenu chez moi, ou du moins là où je me sentais comme à la maison. Concept très particuliers le "chez-soi". J'ai toujours grandi comme un enfant des chemins, un homme des routes. Ayant arpenté une grande partie de ce monde souvent par simple appât du gain. Profiter du paysage, se baigner dans des lacs naturels, visiter les glaciers, tout ça n'était que secondaire. Je n'ai pas de temps à perdre avec de tels passe-temps peu lucratifs.

Ces deux premiers jours étaient des plus fructueux. Je n'avais pas perdu la main apparemment et le village de Murashigure n'avait pas trop changé aux premiers abords. Bien que d'après les rumeurs et les chuchotements qui vont bon train dans ce village, quelque chose semblait se préparer en coulisse. Peu importe pour moi, du moment que j'arrivais à tirer mon épingle du jeu en ramassant quelques butins au passage, le monde pouvait bien s'écrouler sous les fondations de ce village.

J'errais de nouveaux dans les rues, posant mes oreilles sur la moindre petite conversation. Important d'écouter toutes les messes basses d'un village aussi corrompu que celui-ci, cela permet d'éviter de mauvaises surprises ou mieux encore, de voler un contrat à quelqu'un. C'est la jungle ici depuis quelque temps, chacun y va de ses propres règles et de sa propre morale. Mais bon, je ne peux juger personne sur ce point, c'est le quotidien de ma vie en ces lieux.

Comme à mon habitude, j'arrivais dans un des très nombreux bars présents à Murashigure, à croire que toute la ville est infestée de poivrot égocentrique. Il faut dire que la pluie quasi-constante donne plutôt envie de se réfugier dans un lieu "convivial", si on peut encore les nommer comme ça. Convivial n'est pas forcément le bon mot lorsque dans 90% des cas, la journée se fini avec des verres fracassés sur des crânes et des coups de poings à la pelle.

-" Un verre de shochu, sans tarder s'il vous plaît."

L'ambiance me paraissait peu banale dans ce bar aussi miteux que les autres. D'habitude, toute l'assemblée y va de son commentaire, de son rire gras, de son insulte. Là, tout le monde semblait s'adonner aux non-dits, aux messes basses, aux bruits de couloirs. L'ambiance était relativement calme, même si la tension semblait être plus haute que n'importe où ailleurs. Bon nombres de gredins ici présents semblaient regarder dans la même direction. Une longue chevelure rose, dos à moi, c'était là l'objet de leurs murmures. Une jeune femme à la chevelure saillante, habillée de noir, laissant quand même l'esprit se faire une idée sur ses courbes.

J'aurais eu tendance à croire que tous les ivrognes la regardait pour sa beauté, mais leurs visages méfiants semblaient suggérer autre chose. Ne jamais louper une occasion de se faire de l'argent. J'avançais alors vers elle, pensant qu'elle pourrait sûrement m'en dire plus sur le fait qu'elle attire toute l'attention sur elle.

-" La prime sur votre tête doit valoir son pesant, tout le monde vous regarde."

Je m'étais installé à côté d'elle, à bonne distance pour ne pas trop l'a dérangé si celle-ci venait à être une détraquée. Aucune émotion sur mon visage, toujours ce ton lent et nonchalant, aucun sourire, le regard toujours comme si je manquais de m'écrouler de fatigue à tout moment.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8339-j-suis-juste-la-pour-l-argent http://www.ascentofshinobi.com/u1100
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Entre deux arnaques.. [Katsuko] Empty
Mar 4 Fév 2020 - 2:55
La jeune femme au regard rubis était rentrée à Ame depuis quelques semaines déjà, le plan avançait à grands pas. La tension montait progressivement mais elle ne changeait pas ses habitudes pour autant. Elle était une informatrice connue mais aussi une mercenaire qui avait une certaine renommée. Et elle était une lieutenante de Seichi. Elle n'avait personne à craindre ici, personne qui n'oserait venir la chercher puisqu'elle avait toujours un moyen de fuite si jamais quelque chose tournait mal, et elle étaita aussi connue pour être très capable en ce qui concernait les affrontements. C'était un fait connu qu'elle était une kunoichi entraînée et pas n'importe quelle informatrice.

Katsuko s'était posée dans un bar des quartiers marchands. Elle avait décidé de faire un nouveau pied de nez aux autorités, tranquillement installée non loin d'eux. Elle ne les craignait pas. Et ils devaient bien le savoir désormais. Un petit sourire aux lèvres, elle sirotait son verre de saké, sa boisson préférée. Elle savait qu'ils avaient tenté quelques fois de l'empoisonner mais sa capacité à purger son sang donnait l'impression aux commanditaires qu'elle y était immunisée.

Alors que le bar était plutôt calme, les gens discutant simplement à voix basse et se tenant loin d'elle, un homme rentra sans trop avoir l'air de prêter attention à l'atmosphère plutôt pesante qui régnait. Il commanda un verre puis l'interpela d'une drôle de manière. Se tournant vers le nouveau venu, elle le détailla du regard quelques instants avant de sourire et de lui parler.

« Une bien étrange façon d'aborder une dame. Je suis si laide que seule une prime pourrait m'attirer des regards, c'est ça que tu dis ? »

Testant un peu les réactions de cet homme qui ne semblait pas avoir entendu parlé d'elle, elle se tourna et croisa les jambes devant son tabouret. Elle se pencha un peu en avant, rejetant ses fesses en arrière pour avoir la place de poser ses mains entre ses cuisses sur le bois de son assise, les mains l'une à côté de l'autre. Sa tenue noire enrubanée d'un large bandeau rouge mettant ses formes en valeur d'autant plus dans cette position évocatrice.

« On t'a jamais dit qu'il était coutume de se présenter lorsque l'on aborde une jeune femme dans un bar ? Moi c'est Neiko. T'as peut-être déjà entendu parler de moi si t'es du coin, non ? »

Toujours souriante, elle fixait Ginji avec un sourire qui laissait entrevoir ses canines plus longues que la normale. Un sourire de prédateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Ginji
Yamanaka Ginji

Entre deux arnaques.. [Katsuko] Empty
Mar 4 Fév 2020 - 16:07
Devenir de sombres trucs.


Les regards semblaient maintenant s'abattre sur moi, accompagnés de leurs lots de murmures et de jugements. Mon intérêt pour cette jeune femme n'en était que renforcé. Qu'avait-elle de si spéciale pour que tout ce ramassis de crapules reste éloigner d'elle au point de regarder le moindre de ses mouvements pour ne pas se trouver en travers. Le village avait peut-être changé durant mon absence sans que je m'en rende compte finalement.

La jeune femme à la chevelure couleur lilas se tourna alors vers moi, posant ses deux pupilles dans les miennes. Un sourire s'était installé sur son visage aux traits fins. Aux premiers abords, elle ne semblait pas être une psychopathe, sa réponse semblait somme toute banale dans une conversation lambda. Malgré tout, elle détonnait par son attitude et sa présence, dans ce paysage noirci par la puanteur et les mecs sous stéroïdes. Elle me répondit d'emblée, jugeant ma façon de l'aborder. Il faut dire que j'étais plutôt du genre franc, les mondanités et les petites discutions sur la météo ne m'intéressaient guère, j'avais ma façon bien à moi d'engager les conversations.

-" Loin de là. Mais les jeunes femmes avec autant de beauté ne font pas souvent cet effet-là par ici. Les gens ne sont pas réputés pour être gentleman dans ce village."

En effet, les gaillards du coin ont plutôt tendance à sauter sur la première mignonnette qu'ils croisent et non pas l'éviter et être calme, comme c'est le cas dans ce bar. Elle avait évidemment des courbes qui auraient fait flancher n'importe quels loubards présents dans ce bar miteux. Hors ce n'était pas le cas aujourd'hui, et c'était bien la raison pour laquelle je voulais en savoir plus sur cette mystérieuse femme. Elle reprit alors la parole, changeant légèrement de position comme pour jouer de ses charmes. Effet immédiat sur un homme comme moi, mais aucun geste déplacé comme regarder du coin de l'oeil son parfait décolleté ne me viendrait à l'esprit avant d'en apprendre plus sur elle. Toujours être méfiant même devant la meilleure création des dieux.

-" Ginji, pour vous servir. J'ai été amené à entendre parler de nombreuses personnes. Malheureusement, ma mémoire me fait défaut pour les prénoms."

Ouais, j'étais en train de mytho là. Son nom ne m'était pas inconnu, n'importe quel habitant d'Ame avait déjà, directement ou indirectement entendu parler d'elle. Elle était considérée comme une informatrice de renom dans ce village, bien que la brume qui entourait cette mystérieuse jeune femme semblait cacher encore beaucoup de choses.

-" Vous pouvez peut-être m'expliquer alors pourquoi tout le monde vous dévisage?"

Encore une question plutôt franche, je n'étais pas du genre à me perdre en discussion stérile. Elle me regardait avec un sourire bien particulier, laissant entrevoir ses canines animales. Décidément, elle avait réussi à capter mon intention.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8339-j-suis-juste-la-pour-l-argent http://www.ascentofshinobi.com/u1100
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Entre deux arnaques.. [Katsuko] Empty
Jeu 6 Fév 2020 - 0:31
La réponse de l'homme fut bien plus agréable que son approche. Elle tira même un sourire plus doux de la vampirette qui s'amusait un peu à tester cet inconnu.

« Des préjugés voyons. Ou alors c'est parce qu'ils savent qu'ils sont plus en danger qu'moi s'ils tentent de m'toucher... J'sais pas. »

Penchant légèrement la tête sur le côté avec un air qui pourrait paraître insouciant d'un point de vue ingénue, la demoiselle aux cheveux roses gardait sa position provocatrice. Elle jouait un peu des épaules pour mieux faire ressortir sa poitrine. C'était amusant, d'avoir des formes, elle qui en avait des bien plus raisonnables il y a de cela seulement quelques mois. Elle sentait déjà la différence dans les réactions des hommes autour d'elle et pourtant, ils n'osaient rien. Ils avaient raison. Ils y auraient juste perdu la vie si elle ne voulait pas d'eux. Un pari sans doute trop risqué pour les éventuels gains.

Lorsqu'il se présenta, Ginjin lui signala qu'il n'avait pas entendu parlé d'elle, ce qui lui tira une petite moue attristée. Elle aimait bien ça, que tout le monde sache qui elle était. Qu'elle n'ait pas besoin de se présenter et que pourtant, même si chacun connaissait son nom, personne ne la connaissait vraiment. C'était amusant, cette dualité étrange. Connaître les gens sans les connaître vraiment, c'était fascinant.

« Ah, dans ce cas, c'est sous le nom de Bellone que tu me connais peut-être. Le nom qu'on m'a donné à Seichi. »

Le nom d'une ancienne divinité guerrière qui ne lui plaisait pas vraiment en fait. Mais sur ça, elle était plutôt transparente.

« J'avoue que je l'aime pas ce nom. Mais bon, c'est un truc de groupe donc ça se refuse pas. »

Reprennant son sourire, elle écouta la suite de ce qu'avait à dire son interlocuteur amejin, visiblement curieux.

« Et bien... Je suppose qu'il y a plusieurs raisons. Je suis connue par ici, je ne suis pas une de ces filles sans défense, et aussi je suis une des personnes importantes de Seichi. Et nous nous employons à renverser le pouvoir actuel qui laisse le pays pourrir au lieu d'essayer de le soigner. De le faire aller de l'avant. C'est à cause de ces gens qui s'empiffrent dans leurs richesses et laissent mourir leur peuple que les villages shinobis se permettent d'utiliser nos terres comme champ de bataille. Et comme ça ils évitent toutes répercussions sur leurs propres territoires. Et nos terres à nous, et notre peuple, on subit tout ça à leur place. C'est pas très juste ça, si ? T'en penses quoi ? Qu'on devrait laisser ces pourris sur le trône ou qu'on devrait couper la tête pour la remplacer par le véritable et légitime héritier qui lui, tient à son pays et à son peuple ? »

Les yeux sanguins de la tueuse étaient animés d'une lueur, une lueur de prédateur prêt à chasser. Oh, ce n'était pas vraiment lui la proie en l'occurence, mais il était facile d'en avoir l'impression et d'être intimidé. Non, la véritable proie, c'était l'usurpateur. Et seul le fait qu'il se planquait bien loin dans son antre le protégeait jusque là. Mais... Ça ne durerait plus longtemps.

La demoiselle se calma alors un peu, se tenant un peu plus droite et reprenant son verre en main pour en boire une gorgée.

« Mais dis moi. Tu es venu me parler juste comme ça, ou tu as une idée derrière la tête ? Une envie peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Ginji
Yamanaka Ginji

Entre deux arnaques.. [Katsuko] Empty
Jeu 6 Fév 2020 - 17:06
Oseille, oseille, oseille.


Son sourire changea légèrement, passant d'un visage prédateur à celui d'une femme bien plus "normale". Au son de sa première phrase, montrant que les hommes avaient plus à perdre qu'elle en tentant de l'approcher, certains faillirent avoir une crise d'angoisse. Quelques hommes se décalaient déjà quelques tables plus loin, comme s'ils avaient hésité un moment avant de se raviser au vu de ses paroles. Je ne me sentais aucunement menacé par son attitude. Jamais je n'aurais osé la toucher sans autorisation de toute manière, je suis un gentleman, moi, après tout.

Elle arborait ce sourire de jeune fille innocente, pourtant elle était loin de l'être. Cela se sentait à la manière dont elle jouait de son physique pour essayer, qui sait, de me déconcentrer ou de me pousser à la faute. Le divertissement qu'elle me procurait par ses paroles était bien plus important que son physique en ce moment même. Elle venait en effet de se donner un deuxième nom, ou plutôt un surnom, citant au passage l'organisation Seichi. J'avais déjà entendu parler de cette organisation, qui ne semblait pas si secrète que ça pour qu'elle ose en parler en public devant tant de monde aux aguets.

J'avais entendu parler de cette organisation peu après mon retour de mes multiples voyages business. Je connaissais un peu leurs idéaux et leurs objectifs finaux, très louable au passage. J'avais réussi à laisser traîner mon ouïe entraînée à ce genre de chose pour en apprendre plus sur eux si leurs objectifs ne nuiraient pas à mon business. J'en avais conclu que non au contraire.

Elle repris alors la parole, mettant fin à mes diverses interrogations, elle venait de donner tous les objectifs de Seichi et sa place au sein de cette dernière. Et bah, si j'avais su, je me serais directement adressé à elle ses derniers jours plutôt que de fouiner. Très beau discours, je voyais bien que ça lui tenait à cœur. L'empathie est une qualité que je ne possède pas malheureusement. Un dirigeant qui pense au bien des autres blablabla très peu pour moi. Malgré tout, voire cet "héritier" sur le trône m'irait à ravir. Reprendre la direction du village, ouvrir les frontières commerciales et essayer de civiliser un peu tous ce village merdeux, ça m'allait totalement, le business n'en serait que plus florissant durant la reconstruction.

Son regard avait une nouvelle fois changé, la détermination et l'envie de meurtre pouvait se lire dans ses yeux, je sentis même un petit tressaillement venant de ma colonne vertébrale. Mine de rien, et malgré son sourire ravageur, elle en imposait plus que ce que je pensais. Elle prit une gorgée de son verre avant d'aller droit au but.

-" Seichi? Voilà un nom qui me parle. Une organisation avec un but aussi noble que le vôtre ne passe inaperçu dans ce village. Il est vrai que les habitants sont laissés à l'abandon depuis trop longtemps. Malgré tout, excusez-moi la franchise, mais le business y est plutôt bon. Beaucoup ne veulent pas que ça change juste pour ça. Qu'avez-vous à proposer en cas de reprise du village à tous ces brigands qui s'allieront contre vous? Vous n'êtes pas sans savoir que l'argent peut tout acheter, même la loyauté d'un homme.."

Je posais ma phrase là, le regard toujours posé sur son visage, la mine toujours neutre et sans vraiment d'émotions. Malgré tout j'essayais de lui faire comprendre que si le jeu en valait la chandelle, alors mes priorités pour l'avenir vont peut-être être revues après notre discussion. Seulement si elle ne me sautait pas à la gorge suite à ma franchise un peu cinglante.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8339-j-suis-juste-la-pour-l-argent http://www.ascentofshinobi.com/u1100
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Entre deux arnaques.. [Katsuko] Empty
Mer 11 Mar 2020 - 11:30
Terminant son verre, Katsuko écoutait la réponse de l'homme face à elle. Tout de suite, il pensait à l'argent. Au profit. Cela tira un sourire amusé à la vampirette qui connaissait parfaitement ce travers humain. Elle savait à quel point les hommes étaient dévorés par lui. Dans un sens, son point était vrai et important. Mais il se trompait sur leur unicité.

« La première étape est de dégage la tête pourrie du corps pour en placer une nouvelle. La seconde étape est de transformer les brigands en hommes d'affaires. Pour faire simple, on va voir avec nos alliés pour que ceux qui détiennent le pouvoir nous aident à mettre en place les règles qui seront celles du pays, en cherchant à profiter non pas des habitants du pays mais du pays en lui-même ainsi que de nos voisins. On fonctionne beaucoup grâce à des règles non dites dans des terrains secondaires sous la loi, ou par des biais de corruption. L'idée est de les faire devenir des personnes importantes officiellement. »

Mais ça, c'était le plan de Katsuko. Rien ne lui disait que Kadachi accepterait finalement d'abandonner sa vision utopique des choses et trouverait des arrangements qui pourraient parfois ne pas être idéaux pour lui ou la vision du pays qu'il avait. Neiko quant à elle doutait sincèrement de leur capacité à changer le pays totalement de fond en combles. Elle préférait largement une vision plus rationnelle qui comprendrait des concessions pour obtenir une meilleure vie et un pays plus uni et fort. Pour elle, la puissance des milices n'était pas à sous-estimer et s'ils pouvaient s'entendre pour leur former des buts et des règles communs, ils pourraient les utiliser ainsi. Il faudrait faire preuve de force pour diriger convenablement tout ceci, mais ce n'était pas impossible.

« On accorde la sureté du pays avec le profit des puissances actuelles sous quelques conditons pour des questions d'unité afin de pouvoir faire face. Personne n'est vraiment content quand les shinobis des villages viennent utiliser nos villes comme champ de bataille pour leurs guerres. Ça fait fuir les clients et ça peut mener à des destructions, des pertes de marchandise et des risques de mort pour les commanditaires eux-même. Si Ame cesse d'être une victime, alors ces barrières seront repoussées. »

Elle se pencha à nouveau vers Ginji, plantant ses yeux dans les siens. Ses yeux se mirent à briller alors légèrement, la jeune femme ayant utilisé une technique sans mudras pour vérifier ce qu'allait sans doute lui dire l'homme face à elle. C'était bien là son honnêteté qu'elle souhaitait tester. Alors sa première mise à l'épreuve serait simplement orale et pourrait mettre un terme plus abrupte que prévu de leurs échanges.

« Et tu ne m'as pas encore répondu, j'aimerais que tu le fasses maintenant. Pourquoi es-tu venu me parler aujourd'hui ? Que veux-tu, mis à part me poser quelques questions en faisant mine de rien ? »

Beaucoup plus sérieuse d'un seul coup, la Chinoike lui laissait ainsi comprendre qu'elle n'avait pas envie de le voir continuer tourner autour du pot plus longtemps pour ses motivations. Il devait le dévoiler maintenant... Ou payer les conséquences.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336
Yamanaka Ginji
Yamanaka Ginji

Entre deux arnaques.. [Katsuko] Empty
Mar 17 Mar 2020 - 15:21

Bizarrement, elle n'avait aucune once d'hésitation dans le choix de ses mots, comme si la présence de tous ses ivrognes ne lui faisait aucun effet. Prononcé des discours anti-gouvernementaux dans un pays avec autant de personne prête à tout pour l'argent, c'était osé. Au moins, sa confiance en elle n'était pas à prouver. Et je fus le premier surpris. Moi, qui suis plutôt adepte des non-dits malgré une certaine franchise, quelques fois, mal placée, je devais avouer qu'affirmer de tel chose sans une once de peur me surprenait.

En tout cas, elle avait capté mon attention et plus encore.. ma curiosité. Son discours semblait plausible, bien qu'un poil idéaliste sur la bonne volonté de tout le monde, ce qu'elle envisageait pour le futur du pays restait complètement possible, voir même perceptible. Même si tous les habitants ici ne brillait pas par leur intelligence, tous avaient un goût prononcé pour l'argent. Alors passer de bandit de grand chemin, à hommes d'affaires véreux, tous y verraient un attrait non-négligeable.

Son regard venait de changer une nouvelle fois, cette fois, je sentais bel et bien sa présence froide et sanguinaire. Son regard ne se détachait plus du mien, elle tenait vraiment à ce que je réponde à sa question. Bien que quelques tressaillements me parcouraient le corps, c'est avec honnêteté que j'allais lui répondre, sans détour.

-" Et bien, je dois dire que vous avez piqué ma curiosité. J'aimerais vous proposer mes services. Yamanaka Ginji. Je dois dire que votre volonté et votre vision de l'avenir sont fortes admirable."

Dis-je laissant échapper un petit rictus, lui tendant la main pour valider cette future collaboration fructueuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8339-j-suis-juste-la-pour-l-argent http://www.ascentofshinobi.com/u1100
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

Entre deux arnaques.. [Katsuko] Empty
Sam 4 Avr 2020 - 23:34
Terminant son discours, la jeune femme avait prêté attention aux signes qui lui montraient si l'homme face à elle l'avait écouté. Et c'était plutôt satisfaisant à ce sujet. Il n'avait pas regardé particulièrement ailleurs, ni dans le vide. Il avait semblé plutôt concentré même, attentif. C'était un bon point pour lui.

Lorsqu'elle décida de l'interroger de manière plus directe pour avoir enfin une réponse, elle fut satisfaite de ne pas détecter de traces de mensonges dans ses paroles. Il avait obtempéré. Raffichant un visage plus détendu, avec un léger sourire, la vampire hocha la tête légèrement.

« Voilà qui est mieux, on avance. »

Acceptant la main tendue, la demoiselle retira la sienne après quelques instants, preuve de son acceptation première.

« Si tu souhaites nous aider, alors je vais devoir te tester. Si tu n'as pas de questions, la seule chose qu'il me reste à te dire, c'est de me retrouver à la taverne du Maraudeur dans deux jours. Ce sera là que je ferais ton petit test et qu'on verra si tu es à même de rejoindre Seichi ou si nous te demanderons de partir. »

Terminant son verre de saké, la vampirette se releva alors et toisa pendant une poignée de secondes Ginji avant de dire ses derniers mots de la journée qui seraient adressés à l'homme.

« Je te souhaite une bonne soirée. S'il te vient d'autres questions, des requêtes ou quoi que ce soit, on pourra en parler à la taverne. A bientôt. »

Sortant tranquillement de la taverne, la jeune femme rabattit la capuche en jute de sa cape, se fondant parmi les passants en quelques instants, comme une ombre dans la foule.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine http://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues http://www.ascentofshinobi.com/u336

Entre deux arnaques.. [Katsuko]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre deux iai [Gabushi]
» Entre deux feux. [Akina]
» Dialogue entre deux bouchers (Inja)
» Entre deux mondes [PV. Aiko Kuran]
» Retrouvailles entre deux âmes (Pv Asaara Fuu)

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie :: Murashigure
Sauter vers: