Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Souvenir d'enfance — Suzuri Takara EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Souvenir d'enfance — Suzuri Takara

Invité
avatar

Souvenir d'enfance — Suzuri Takara Empty
Dim 22 Déc 2019 - 11:04
En ce début d'après-midi calme, je décidais de flâner dans les rues de Kumo. J'étais mieux dehors qu'enfermée dans mon vieil appartement. Et alors que je passais devant une petite échoppe de poisson, mon ventre se mit à gronder. Les petites faims imprévues, je les aimais pas trop. Mais comme je n'avais rien à faire, je me suis dis que m'accouder à ce comptoir et commander quelques brochettes grillées ne pouvait pas me faire plus de mal que de bien.

L'assiette fumait. L'odeur était enivrante. J'attrapais la paire de baguette que le cuistot me tendait, prête à taper dans mon plat. Je n'avais pas déguster de plat typique depuis un bail. Première bouchée et éclat de saveur. Cette explosion en bouche me rappelait à quel point j'aimais la nourriture kumojine. La cuisson de la carpe, son grillé, la sauce et le bouillon, tout était une pure merveille.

Mais même si je m'extasiais devant la nourriture de mon village, je n'allais pas passer l'après-midi à lorgner sur toute la carte du vioc. Alors j'ai réglé et j'ai continué mon bout de chemin. Où le vent m'emmènerait.

Et j'avais bien fait de me fier à mon instinct. Parce que je me retrouvais ici, zone c de Kumo et son édifice le plus impressionnant. La grande bibliothèque. Je n'avais même pas encore poussé la porte en bois que d’innombrables souvenirs remontaient à la surface. Nous les Suzuri, nous ne rigolions pas avec ce lieu. Et la moitié de mon enfance, je l'avais passé entre ces murs.

J'ai poussé l'énorme porte en bois grinçante avant de me retrouver dans le hall de la baptise. Sur ma droite, il y avait un bureau illuminé de plusieurs bougies où une jeune femme à lunette enregistrait l'emprunt et le rendu des bouquins. Et sans étonnement, c'était une Suzuri, je l'avais senti, instantanément.

Mais ne lui prêtant pas attention, j'ai décidé de gravir le premier petit escalier, et de m'aventurer de nouveau à l'intérieur de cette gigantesque bibliothèque. Qui sait ce que j'allais donc bien pouvoir y trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Suzuri Takara
Suzuri Takara

Souvenir d'enfance — Suzuri Takara Empty
Dim 22 Déc 2019 - 14:51


Las.
A Shitaderu elle avait toujours préféré sa campagne avoisinante, et c'était d'autant plus vrai depuis que la ville s'était transformée en citadelle militaire, tantôt parsemée de drapeaux bruns, tantôt d'étendards verts. Nuage, Feu... quel serait le prochain ? A cette vilaine variante de partie de Shi-Fu-Mi, Takara aurait volontiers proposé le Puits, quand bien même cela avait le chic pour enrager les mordus de ce jeu pour enfants.
Cette ville l'affaiblissait. Diminuait ses sens. Affectait sa sérénité habituelle.
Non, ce n'était pas la faute à un lieu. Plutôt à une époque. A une réalité à laquelle on ne peut échapper, aussi condamnée qu'entretenue par ceux qui la constituaient.

La routine à la bibliothèque n'arrangeait rien. L'intention restait juste mais cette vision d'un clan amorphe et dépendant d'une hiérarchie sourde ne faisait que happer plus encore l'oxygène de la trentenaire. Son plaisir, elle ne le trouvait plus que dans son atelier. Elle qui ne sortait à la lumière que pour travailler se noyait en réalité de travaux plus colossaux encore dans l'ombre. Fidèle à elle-même, chacune de ses œuvres demeurait fidèlement accomplie avec minutie et sérieux.
Mais la véritable motivation ? C'était bien dans ces longs moments d'isolement qu'elle la rencontrait, et non ici-même.

Elle n'avait pas encore mangé, terminant tout juste son planning à la grand bibliothèque. Retrouvant le sourire rien qu'à l'idée de poursuivre ses avancées de la veille. Mais le moment serait repoussé encore un peu - Sans remords. Puisqu'en ouvrant la porte qui débouchait au dernier pan d'escaliers menant à la sortie, son regard se posait avec surprise sur une silhouette bien connue.

Hina ?! Laissait-elle échapper, le cœur serré.

Encore un pèlerin Suzuri de retour au "bercail", et pas n'importe lequel. Considérée comme une petite sœur durant au moins dix longues années d'insouciance, elles ne partageaient pas seulement des souvenirs mais aussi nombre de traits de caractère ou plutôt de similitudes qui avaient permis très tôt un rapprochement, contrairement à d'autres membres de la famille.
Takara fermait les paupières un instant, soufflant intérieurement comme pour remercier les astres de la revoir en vie. La Résonance avait frappé subitement, partout, laissant autant de douleurs subites sur son passage que d'incertitudes différées, tout aussi pesantes. Puis elle descendait les marches afin de l'atteindre puis la prendre dans ses bras. Comportement qu'elle n'adoptait pratiquement jamais mais qui s'accomplissait pour la seconde fois ce mois-ci, en comptant le retour de Akina.

Décidément... Soufflait-elle sans pouvoir continuer. La vie ne manquait pas de la surprendre, en tirant ainsi sur des cordes sensibles alors même que tout son esprit lui intimait de plus en plus ardemment de quitter les siens sans ne plus jamais se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2778-suzuki-takara

Souvenir d'enfance — Suzuri Takara

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentations (Suzuri Takara)
» Meikyû es- tu là ? [Suzuri Takara, xoxo]
» Faire de la mosaïque sur sopalin [Suzuri Takara-sama-san]
» Mamie Takara à la rescousse (Takara <3)
» Résidence Suzuri [Suzuri Shisei]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Grande Bibliothèque
Sauter vers: