Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Evolution [PV: Sazuka]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Jeu 12 Déc 2019 - 12:44




Le destin ? Une notion qui ne faisait pas partie de mes croyances, comme tout ce qui pouvait avoir un rapport avec ces dernières. Je ne croyais qu'en une seule chose : les compétences. Tout le reste n'était qu'un succession de cause à effet, de conséquences. Mon esprit scientifique à l'instar de ma "personnalité" ne pouvaient me laisser admettre qu'il y avait une entité supérieure guidant nos pas, que nos faits, nos paroles et gestes pouvaient être écrits à l'avance. L'exemple le plus flagrant me concernant était celui des "Dieux" comme celui des éléments. Je ne les considérais pas comme tel; ils n'étaient que des monstres d'un autre âge.

Mais en revanche que j'aie pu apporter une aide à quelqu'un d'autre que moi même, il me plaisait davantage de l'admettre. Alors si le destin pouvait apporter une forme de réconfort à Anzu, je ne pouvais pas aller contre. Si je n'avais aucune croyance d'ordre spirituel, je n'étais pas non plus celle qui empêcherait les autres de "croire". Alors je n'eus qu'un simple sourire pour manifester mon soutien à la jeune femme. Puis, je constatai, en l'écoutant; que la Sendai accordait autant de crédit aux "compétences" que moi. Ce qui semblait normal, au final, pour un shinobi ou une kunoichi.

-Très intéressant. Je te félicite pour la diligence dont tu fais preuve Anzu. Répondis-je avec un sourire. Le genjutsu, la sensorialité; étaient deux arts que je ne pratiquais et dont les arcanes étaient très, ou trop éloignées de moi. L'art des sceaux ? C'est sans doute le plus complexe de tous, celui qui demande le plus de connaissance théorique et pratique. C'est un choix ambitieux de t'y intéresser, et si tu as besoin d'aide dans sa compréhension, n'hésites pas à me demander. La patpatais-je à trois reprises du plat de la main.

L'art du scellement était à mon sens celui qui pouvait apporter le plus de solutions à de nombreuses situations; mais atteindre un degrés de maîtrise suffisant demandait beaucoup de travail, surtout lorsqu'on n'y était pas naturellement prédisposé. Mais comme pour la médecine, ou l'Iroujutsu; ce n'était au final qu'une question de persévérance, d'efforts et un peu aussi d'intelligence. Ainsi je ne doutais pas un instant que la Sendai finirait par s'y connaître suffisamment pour réaliser d'impressionnants jutsu.

-Nous aurons besoin de toi, et tes compétences en sensorialité lorsque nous serons de retour à Kaminari. Continuais-je de sourire. Tout ne reposera pas sur tes épaules, mais ce sera une partie importante de notre action; capitale même, comme toutes les compétences de chacun. Un plan fonctionnel était fait d’innombrables paramètres et heureusement ne reposait pas sur le savoir faire d'une unique personne...

Après avoir exposé mes observations, je déroulai un parchemin et en fis apparaître "un autre tronc d'arbre" qui s'écrasa sur le sol, et je m'y assis avant de fouiller dans ma sacoche. J'en sortis du fil et une aiguille chirurgicale.

-Bien, si tu es sensible, voudrait mieux que tu ne regardes pas. M'esclaffais-je. Entre provoquer des blessures, en subir, voir le sang qui en découle; et voir quelqu'un recoudre une plaie; il y avait une différence : l'empathie. Et, sans plus attendre je piquai ma peau et ma chair de la pointe de l'aiguille et commençai à refermer la plaie sur le côté de ma cuisse. A défaut d'avoir d'autres personnes à suturer; il fallait bien que je m'exerce... Quand nous serons de retour à Kumo, je demanderai aux scientifique du complexe de concevoir un appareil pour faire ça plus rapidement. Rigolais-je avec un rictus tout en piquant de nouveau. Je n'étais pas "douillette" mais refermer une plaie à vif, cela ne faisait jamais du bien..

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Lun 23 Déc 2019 - 2:30
"La diligence dont elle fait preuve" c'est cela ... elle a en effet beaucoup appris en peu de temps, il le fallait, une shinobis qui ne pouvait pas s'adapter est une shinobi qui ne vit jamais très longtemps malheureusement. Enfin, malgré ces compliments, Anzu reste humble et modeste, elle ne pensait pas avoir fait un très gros exploit en faisant cela. Mais la demoiselle est encore capable d'apprendre, elle le sent, surtout lorsqu'elle essaie d'apprendre le Fuinjutsu dans son coin, sans essayer de déranger d'autres personnes. Enfin, elle accepte quand même l'offre de Sazuka, si elle a besoin d'aide, elle n'hésitera pas à lui demander. Il n'y a pas de honte à avoir à demander de l'aide à sa senseï pour en apprendre plus, et certainement devrait-elle partager cette philosophie avec plusieurs autres personnes ... enfin, pour le moment, la Sendaï avait peut-être une question vis-à-vis de ce fameux sceau qu'elle a utiliser pour contrer son aiguille.

- J'aurai juste une demande, ce sera que, plus tard, tu me montres comment tu fais pour stocker cette bûche et l'utiliser en combat comme défense. Evidemment, je ne vais pas te le demander tout de suite, on doit se reposer chacun de son côté.

En effet, elle ne voulait pas la presser, elle devait se soigner avant de faire autre chose, pareil pour Anzu qui devait se reposer et ne pas trop forcer, même si la Sendaï se doute qu'elle peut tenir le temps d'un apprentissage que devait demander la moitié de la journée à apprendre. Enfin, Sazuka lui annonce qu'ils auront besoin de ses compétences pour leur retour à Kaminari, elle se sent honoré, et un peu stressé de se rendre compte qu'une partie importante du plan de Sazuka doit se reposer sur ses compétences, mais cela lui convenait, car cela lui permettra d'être motivée à s'entraîner d'avantage.

- Je comprends, et je ferais en sorte d'être à la hauteur de tes attentes.

Elle l'observe ensuite en train de se refermer la plaie avec un fil et une aiguille, comme on recoud un vêtement, ce qui la fait grincer des dents. Elle a l'habitude d'infliger des plaies très douloureuses, mais elle n'a pas l'habitude des médecins de voir des plaies se faire recoudre comme si de rien n'était. Enfin, l'entendre grincer la fait encore plus grincer, elle vient donc poser sa main sur son épaule, lançant une nouvelle illusion.



- Tu veux dire comme une machine à coudre, mais en plus automatique et adapté pour recoudre sur une peau humaine ?

Elle avait en effet en tête ces fameuses machines à coudre qui permet de coudre ou recoudre des vêtements à l'aide d'un système judicieux de pédales qui permet de pouvoir faire fonctionner cette machine.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t13306-metaru-anzu#117689 https://www.ascentofshinobi.com/u784
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Lun 23 Déc 2019 - 16:04




Je fus ravie d'entendre qu'elle ne dédaignait pas l'aide que je lui proposais quant à la compréhension de l'art des sceaux; état que se manifesta au travers d'un léger sourire suffisamment parlant pour que je n'aie pas à le faire. Moi-même lorsque j'avais entrevu l'étendue du pouvoir que conférait cet art et l'aide qu'il m'apporterait dans la complétion d'un des projets qui me tenait le plus à cœur, je n'avais pas hésité à demander "de l'aide", ne serait-ce que pour en comprendre les aspects les plus rudimentaires. Et, lorsque j'eusse mis le "pied à l'étriller", le fuinjutsu m'était devenu limpide comme de l'eau de roche, comme s'il était une seconde nature chez moi...

Ainsi, qu'Anzu s'intéresse au "scellement de la bûche" me paraissait être la meilleure façon d'aborder et comprendre comment fonctionnait un sceau. Il fallait toujours commencer par les bases pour parvenir, un jour, à maîtriser toutes les arcanes d'un art; quel qu'il soit.

-Lorsque tu le souhaiteras, tu n'auras qu'à me faire signe. Répondis-je tout de même. Très bien. Mais, ce sont aussi les attentes des Kaminarijin. En tant que Shinobi de Kumo, notre première mission est de protéger la population, malheureusement, nous n'avons pus être présents lorsque Kumo en avait besoin, nous étions missionnés à Hayashi... Avais-je repris. Je savais qu'il était inutile de réexpliquer ce point, chacun des membres de Fukkatsu savaient pourquoi nous étions ici, et pourquoi nous n'avions pu secourir Kumo... Enfin... Je continuais donc de me recoudra, jusqu'à ce que je sente la main de la Sendai sur mon épaule, et que la douleur disparaisse.

D'abord sceptique, je compris aussitôt qu'il s'agissait d'un de ses genjutsu. Que ma peau perde toute sensibilité sous la piqûre de l'aiguille qui me permettait la suture et que la douleur de la plaie soit totalement inhibée; ne pouvait provenir de ça. Alors, et sans trop m'avancer, je commençais à me dire que l'art des illusions n'était pas si néfaste que ça; je n'avais toujours basé mon appréciation que sur mon expérience, et celle-ci avait toujours été négative...

-Très impressionnant. Lui dis-je tandis que je ne finissais de passer les points de points de suture avant de tirer sur les extrémités du fil pour resserrer l'ensemble, et y faire un nœud. Mais, économises ton chakra, je n'ai pas vraiment peur d'avoir mal. Rigolais-je derechef en me levant. Même si c'est bien pratique... Fis-je pensive, et parlant de pratique... Non, j'imagine plutôt un appareil capable de rapprocher les bords d'une plaie, mais sans passer par l'étape "couture". M'esclaffais-je en la fixant... Un appareil que nous pourrions transporter en mission et qui tiendrait dans une main... Mais avant de penser à ça, nous devons d'abord reprendre Kumo. Haussais-je les épaules.



Revenir en haut Aller en bas
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Ven 3 Jan 2020 - 17:40
Anzu remarque que Sazuka semble apprécié le choix de la violette, peut-être est-ce encore un point commun qu'elle découvre en elle ? Bah, ce n'est pas quelque chose qui intéresse Anzu, qu'elle peut se voir en partie en elle, tout ce que veut Anzu, c'est en apprendre plus. Certes, apprendre en autodidacte permet de pouvoir garder quelques surprises connu que de soit, mais elle sait qu'elle n'a pas un niveau suffisant pour réussir à se débrouiller toute seule pour le moment. Donc l'aide de l'Uzumaki est la bienvenue, et il ne faut pas dire que la Sendaï était une personne qui pouvait se prétendre être fière. Après tout, pourquoi l'être alors qu'elle n'était même pas capable de protéger la Clé, maintenant, un des êtres les plus dangereux sur cette terre est devenu un dieu, ou du moins, est devenu le réceptacle du dieu des éléments. Enfin, cela ne lui servait à rien de s'en faire pour ça, après tout, même Sazuka ne savait pas quoi faire à ce moment-là hormis lui poser des questions.

- J'y penserais, pour le moment, j'attendrais que ta jambe ailles un peu mieux. Et vu comment tu récupères, cela devrait n'être qu'une questions d'heures.

Elle hausse les épaules, après tout, elle connaissait les capacités de Sazuka, en tout cas, une petite partie, après tout, elle se doute bien que l'Uzumaki n'a pas utiliser toutes ses cartes contre Anzu. Ce n'était qu'un entraînement, pas un vrai combat, et encore heureux, sinon elle n'aurait pas donné cher de cette forêt, tout le monde se souviendra de la trace de Sazuka au moins ... d'une manière assez ... brutale il faut l'avouer. Au moins, ils pourront utiliser l'endroit pour tenter d'y construire une maison si la terre est encore en bon état.

- Cette attaque s'est vraiment passer au pire moment. Et on ne peut pas dire que ce qui s'est passé à Hayashi soit une vraie réussite, après tout, l'homme le plus dangereux de la planète est encore plus puissant maintenant et on n'a même pas réussi notre mission diplomatique. Enfin, l'important est de rattraper tout ceci, nous devons libérer Kumo.

Nouveau soupir, maintenant Sazuka est en train de raccommoder sa plaie, en la voyant souffrir, elle vient enclenché une illusion qui fait disparaître la sensation de la douleur à Sazuka, le temps que sa plaie soit refermé. Si c'est surtout pour Sazuka qu'elle fait ça, elle le fait aussi pour ... elle-même en fait, la voir souffrir la déplaît pas mal et la met mal à l'aise, alors c'est le peu qu'elle puisse faire.

- Ne t'inquiètes pas, ma réserve de chakra a bien évolué depuis la dernière fois. Et puis, te voir souffrir me rend assez mal à l'aise, c'est donc la moindre des choses que je puisse faire.

Elle arrête son illusion une fois que sa plaie est refermée, en tout cas, Sazuka lui dit qu'elle ne cherche pas une machine pour recoudre automatiquement, mais pour rapprocher les bords d'une plaie. Anzu a un peu de mal à le visualiser ... mais certainement parce qu'elle ne connait pas la médecine.

- J'ai du mal à voir ce que tu veux faire, mais tu as bien raison. Pensons d'abord à reprendre Kumo, puis nous aurons tout le temps d'y réfléchir après. "Après l'effort, le réconfort", j'imagine ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t13306-metaru-anzu#117689 https://www.ascentofshinobi.com/u784
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Ven 10 Jan 2020 - 0:19




-Haha... C'est bien, cela prouve que tu as de l'empathie, si tu cela te met mal à l'aise... Rigolais-je en la regardant. Avoir de l'empathie était un signe positif, néanmoins il ne fallait pas qu'elle devienne un frein, surtout avec les événements à venir. Hum... oui... Fis-je dans un court soupir.

J'avais une vision assez relative de ce qu'il s'était passé à Hayashi, notamment concernant cette mission diplomatique. Mais Anzu avait raison, cette attaque du pays du feu était étrangement bien tombée à point. Une sacrée coïncidence quand personne ne savait que plusieurs des shinobi les plus expérimentés de Kumo se trouvaient hors des frontières de Kaminari.

-La mission a échoué, en effet. Néanmoins, nous avons sauvé les moines, le Seigneur d'Hayashi et ses hommes. Alors, ils nous sont redevables, quoiqu'il en soit. Et, c'est leur silence qui a conduis à la réussite de l'homme au chapeau, pas notre présence. En effet, si Mokko nous avat prévenu de ce qu'il se passait, des informations qu'ils avaient collecté... Nous aurions sans doute pu parvenir à la cité des moines plus tôt... Et de toute façon, attaquer frontalement l'homme au chapeau est inutile, nous n'aurions pas réussi.

Il suffisait de se rappeler comment cet homme avait pu éliminer ce ninja au grand serpent blanc. Avec une facilité déconcertante, si déconcertante que cela nous laissait entrevoir l'impossibilité à le vaincre par un assaut direct. Non, pour le vaincre nous devions trouver un autre moyen...

-Et parler avec lui... est compliqué. J'ai l'impression que cet homme est aveuglé par sa propre vision des choses. Il a certaines informations qu'il refuse de partager... Avais-je soupiré. Je m'étais alors relevée, une fois la plaie suturée. Nous avions encore beaucoup à faire avant d'être en mesure de résoudre le problème "Teikoku".




Revenir en haut Aller en bas
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Ven 10 Jan 2020 - 3:01
De l'empathie ... elle ne pouvait qu'en avoir en voyant sa senseï se soigner de manière un peu brutal, donc c'est normal qu'elle en ressente un minimum. Surtout pour elle en fait, elle ne ressent pas de l'empathie pour tout le monde, ni même pour toutes les blessures qu'elle inflige, sinon elle ne cesserait de se sentir mal au quotidien. Bref, tout ça pour dire qu'elle n'a pas de l'empathie pour n'importe qui, et généralement, cela voulait dire que la personne pour laquelle elle en a compte pas mal pour ses yeux. Enfin, elle parle avec elle du timing de cette attaque, que Kumo s'est fait attaquer pile lorsque Sazuka et d'autres personnes pouvant protéger le village sont partis en mission diplomatique, mission qui n'a même pas réussi d'ailleurs. Sazuka disait que c'était surtout la faute au silence du seigneur d'Hayashi qui a aidé à ce que l'homme le plus dangereux sur le continent le devienne encore plus.

- Je ne sais pas ... généralement, les gens ont facilement la mémoire courte, surtout les plus importants ... j'espère que ce que tu dis tiendra encore la route lorsque nous reverrons Mokko.

Elle lâche un soupir, en effet, même s'ils ont sauvé la vie du seigneur d'Hayashi, rien ne leur garantissait qu'il se sentait redevable, même en lui rappelant que c'est grâce à eux qu'il vit encore. Sazuka enchaîne aussi avec l'homme au chapeau, que cela était inutile de tenter de lui faire face ... ce qui est encore plus effrayant venant de la bouche de Sazuka, l'une des shinobis les plus puissantes que le Yuukan ait connus ... du moins, la shinobi la plus puissante de Kumo au moins, du Yuukan, elle n'en sait rien.

- Et ta vision des choses Sazuka, qu'est-elle ?

C'était une bonne question, elle parlait de la vision de l'homme au chapeau, mais en voyant que Sazuka voulait lui poser des questions, elle aurait aimé vouloir savoir pourquoi cela intéressait la Uzumaki de savoir pourquoi il fait cela. On connait à peu près ses motivations, cette haine du système shinobi ... mais peut-être que sa senseï pensait que le système shinobi est justement faillible, et c'est pourquoi elle voulait connaître ses motivations.

- Qu'en penses-tu de tout ça ? Et qu'est-ce que tu proposerais pour améliorer les choses ?

Car après tout, c'était bien de montrer du doigt ce qui n'allait pas, mais c'est mieux de les effacer en améliorant la situation. C'était après tout le devoir d'un dirigeant, et il fallait le dire, la seule personne ici qui a les épaules pour tenir un tel rôle une fois Kumo reprit se trouve à côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t13306-metaru-anzu#117689 https://www.ascentofshinobi.com/u784
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Jeu 23 Jan 2020 - 20:42




Anzu avait parfaitement raison, les puissants de ce monde avaient un propension à oublier à qui ils devaient tout leur pouvoir, à oublier leurs dettes. Mais j'espérais intimement que Mokko, le seigneur du bois, saurait se souvenir que nous étions restés à Hayashi et avions même risqué nos vies pour défendre Hikari et ses moines. Et par notre action, il y eut de nombreux rescapés de l'assaut mené par les hommes de l'homme au chapeau.

-Ma vision des... choses ? Fis-je surprise. De mémoire on ne m'avait jamais demandé, véritablement ma vision "des choses". Pourtant j'y avais longuement réfléchi, depuis que cet homme et ses sbires apparurent pour la première à Hi no Kuni. L'homme au chapeau pense que le système Shinobi mènera le monde à sa perte. Je ne sais pas pourquoi il est aussi sûr de lui. M'esclaffais-je sans être sûre de la réponse si bien elle me semblait improbable.

Si j'expliquais ma théorie quant à cet homme, on pourrait aussi me taxer de folle. Mais j'avais la conviction pour connaître le futur de ce système alors qu'il n'existait que depuis quelques années, il fallait l'avoir vécu; or c'était impossible, à moins que l'homme au chapeau ne fut un... Je me refusais à le penser, et encore moins à le dire tant c'était invraisemblable; mais en revanche il y avait autre chose dont je pouvais parler.  

-Que ce soit lui ou Yamanaka Rei; il faut leur prouver que le système Shinobi, auquel nous participons, peut-être bénéfique et n'est pas régit que par la loi du plus fort. Si nous reprenons Kumo, il nous faudra une personne juste à sa tête, quelqu'un qui ne pense par la force et les armes. Un léger rire me prit.

-Mais de telles personnes sont assez rares. Trouver un Kumojin qui pourrait comprendre que nous ne tuions pas Rei... me semble impossible à trouver.  Un soupir, celui qui exprime l'inexorabilité d'une situation... Mais bon, nous trouverons d'ici là, nous y sommes obligés haha. Il faut que ceux qui dirigent ne se sentent pas supérieurs aux autres, même s'ils sont plus puissants. Voilà tout...

Cela paraissait si simple dit ainsi...



Revenir en haut Aller en bas
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Jeu 23 Jan 2020 - 23:13
Sazuka semble prise au dépourvu lorsqu'Anzu lui demande son avis, elle ne pensait pas que quelqu'un finirait par le lui demander ? C'est vrai qu'on a tendance à ne pas connaître l'avis de ses allies, voire même de son professeur, que seul les avis de l'ennemi compte aux yeux des shinobis, afin de pouvoir penser qu'ils ont tords de penser comme cela. Mais il faut bien un référentiel pour savoir si les autres ont faux ou non, après tout, c'est à partir de son avis qu'on compare à celui des autres s'il est bien ou pas. C'est en se basant sur notre avis qu'on dis si les autres avis sont bons ou non, en tout cas, c'est ce que pense Anzu, que c'est en utilisant son avis comme base qu'on décortique l'avis des autres, et sans doute que peu de gens lui diront le contraire. Enfin, elle disait que l'homme au chapeau pense que le système shinobi mène le monde à sa perte, Anzu pense que c'est à cause d'une mauvaise expérience ? Mais laquelle ? Et il faudrait qu'il soit déjà shinobi ... ou bien Daimyo, hors, ce n'est pas le cas, si ?

Enfin, elle explique que, comme amélioration, il faudrait qu'une personne juste reprenne la tête de Kumo, une personne qui comprendra que, d'abord, il ne faut pas attaquer Rei en représailles, qu'il ne faut pas reproduire les erreurs de Reiko en quelque sorte, avoir une position belliqueuse en tant que Kage. Il fallait donc qu'une personne sache mieux utiliser les mots que les armes, et bizarrement, en plus de Raizen - qui semble être le choix évident qui saute aux yeux - elle ne voit qu'une autre personne qui pourrait correspondre à ce profil.

- J'en vois pourtant deux en ce moment, et en comptant Raizen, la deuxième se trouve juste devant moi.

Il ne fallait pas faire de fausse modestie, ou bien tenter de fuir ce rôle important : seul deux personnes correspondent aux critères que Sazuka a en tête. Et justement, cette dernière en fait partis.

- Je le vois de la façon dont tu diriges Fukkatsu en ce moment, dès les premiers jours, tu as mis tout le monde sur un pied d'égalité, y compris toi-même, et cela malgré le fait que tu sois probablement la shinobi la plus forte du groupe. De plus, tu sais quel genre de vision il faut avoir, donc tu es la mieux placé pour l'adopter.

Et pourtant, elle n'est pas en train de crier sur tout les toits qu'elle souhaite reprendre le rôle de sa défunte amant. Sans doute est-ce pour ça qu'elle ne souhaite pas devenir Kage ... car elle se sentirait en train de prendre la place d'une personne qui comptait chère à ses yeux.

- A moins que quelque chose t'empêcherais de prendre le rôle de Kage ? Ton lien avec Reiko ? La peur de ne pas savoir diriger comme tu le souhaites ? Ou bien de "changer" ?

C'était des questions légitimes surtout qu'elle est la mieux placée actuellement avec Raizen pour devenir Kage ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t13306-metaru-anzu#117689 https://www.ascentofshinobi.com/u784
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Mar 28 Jan 2020 - 0:22




-Haha… tu plaisantes n’est-ce pas ?  Demandais-je à mon élève avec la crainte que j’avais de nouveau perdu toute distinction entre ce qui devait être drôle, et ce qui était sérieux. Mais vu son air… Non, tu ne plaisantes pas… bien.  Rigolais-je plutôt nerveusement en la fixant longuement. Je n’avais pas l’ancienneté qu’avaient de nombreux Kumojin, et contrairement aux Metaru ou aux descendants des autres clans fondateurs, je n’étais qu’une pièce rapportée, et pas forcément de la meilleure facture. Lorsqu’ils m’ont nommées Directrice, je ne m’y étais pas attendue…  Soupirais-je, en réfléchissant à tout ça. Je ne correspondais pas tout à fait au profil...

Lorsque j’étais arrivée à Kumo, et même après; je n’avais jamais eu d’intérêt pour la hiérarchie, ou tout au moins y occuper une place; tout ce qui m’avait toujours passionnée se trouvait dans les tréfonds du Complexe Scientifique; et en rejoignant l’unité de l’Institut; je ne m’étais pas imaginée que l’on me propose quelques mois après de prendre la place d’Aburame Shizen. Mais il était vrai que lorsque je regardais le chemin parcouru depuis ce jour où je m’étais présentée aux scientifiques comme leur supérieure, et tout ce qui avait suivi…

-Je ne sais pas quelle vision il faut avoir, néanmoins je sais quel est le moindre mal…  Commençais-je à expliquer avant de m’interrompre. C’était un long débat, le moindre mal, trop long pour être abordé maintenant… C’est sûr, avoir été la protectrice et conseillère personnelle de Reiko… n’aide en rien. Si je n’ai pas su la protéger elle, comment pourrais-je protéger Kumo, si… je devenais… hum… Bien qu’actuellement… il s’agit de lui rendre sa liberté... Bien sûr, une forme de culpabilité planait sur mes mots et je me souvenais encore des mots de la Metaru, de ce soir très précis. Cela demandera réflexion… celle de tout le monde… Mais c’est vrai que…

Une idée fortement poussée par la Sendai germait dans mon esprit, je ne savais si elle était bonne, si elle était mauvaise; mais elle me semblait pouvoir fonctionner… Kumo avait été annexé, et depuis ce jour j’avais considéré que nous étions le vrai Kumo; nous étions son âme et sa volonté; comme tous qui pensaient encore à protéger leur patrie, à la libérer; qu’ils furent ici ou ailleurs dans le Yuukan.

-Si nous nommions un Raikage, quel impact cela aurait-il, selon toi, sur le village; et sur tous ceux qui sont restés à Kaminari ? Lançais-je avec une étincelle dans l’oeil. Et, cela affirmerait notre position vis à vis des autres villages. Kumo n’est pas tombé, il n’a été que… délocalisé ?  Dis-je pensive… Mais Raizen… je n’ai rien contre Raizen, il serait probablement un bon choix...  qui reste-il à Kumo, capable d’être… le Yondaime Raikage ?

Oui, cela demanderait réflexion.



Revenir en haut Aller en bas
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Mar 28 Jan 2020 - 4:36
Elle ? Plaisanter ? Elle est bien bonne, la dernière fois qu'elle a plaisanté avec Sazuka, c'était lorsqu'elle a sous-entendu que sa nuit avec Umeka a été plutôt agitée, et autant dire qu'elle ne compte pas recommencer à plaisanter avec Sazuka, elle n'a pas envie de descendre dans son estime et se retrouver à côté de Sharrkan par exemple. Enfin, elle comprend vite que non, la Sendaï ne plaisante pas, Anzu est bien sérieuse, pour elle, c'est Sazuka avec Raizen qui sont le mieux placé ici pour devenir Raikage. Qui d'autres peut l'être ? En tout cas, pour la violette, personne d'autres ici ne fait l'affaire pour la violette, après tout, qui pourrait prétendre à un tel rôle hormis ces deux là ? Itagami ? Elle est bien trop proche de sa cousine pour ça ... et tout le monde va croire que cela n'est réservé qu'aux clans majeurs de Kumo la place de Kage.

- Je suis sérieuse quand je dis cela.

Elle croise les bras, puis l'écoute, visiblement, elle avait en partie raison, elle ne se sentait pas à la hauteur. Reiko fait partis des raisons de pourquoi elle ne se sent pas apte à devenir Kage, en tant que conseillère, protectrice et certainement petite amie, voire Reiko tombée doit lui rester en mémoire. Hélas, rien ne pourrait ramener l'ex Raikage, sauf si on utilisait la nécromancie mais ... Anzu doute de l'efficacité d'une Kage avec une tête en moins ... elle doute fortement, et cela sans plaisanter, jamais elle n'oserait. Enfin, elle a raison sur un point, pour le moment, il faut rendre sa liberté à Kumo. Mais c'est bien de d'abord prévoir avant de commencer l'opération ...

- Si nous, Fukkatsu, nous nommions un Kage ...

Elle réfléchit un instant, si Sazuka semble enthousiasme à cette idée comme quoi l'esprit de Kumo vit encore en eux, Anzu reste assez perplexe. Si l'esprit de Kumo est avec eux ... qui dit que ce serait pareil pour eux ? Et qui dit que, selon leur point de vue, l'esprit de Kumo est resté avec eux, ou pire, n'existe plus ? C'est certainement pour ça qu'une reconnaissance est essentiel.

- J'imagine que ce n'est qu'en allant espionner là-bas qu'on le saura ... mais ce que je crains, c'est ce qu'est devenu Kumo et comment on sera perçu. Nous, nous avons été hors de notre village depuis un moment, nous n'avons pas "soufferts" avec eux, et il est fort probable que notre séparation est vue comme une désertion, comme une fuite de nos responsabilités en tant que kumojins.

Au final, c'est vraiment cela qu'elle craint découvrir : qu'eux, les kumojins s'étant rassembler pour maintenir l'esprit de Kumo en vie, soient vue comme des parias, comme des lâches qui les ont laissé à l'Empire du Feu. C'est faux bien sûr, mais l'être humain est rarement rationnel dans ce genre de situation où le pays qu'il habite se fait annexé ... on cherche des responsables à tout ça, des responsables à une défaite qui est la leur. "Si on a perdu, c'est parce qu'ils ne sont pas venus nous aider", ce genre de chose.

- Mais pour te répondre, je ne pense pas qu'il reste des personnes capables d'endosser de telles responsabilités. Je ne vois que trois cas de figure : soit cela se décidera lors de la libération, et alors les gens nommeront le "grand héro" qui est venu terrasser celui qui les dirige à Kumo, soit ce sera le chef de la rébellion, si rébellion il y aura, soit Kumo ne survivra pas en tant que village, et on sera alors les seuls à garder une partie de l'héritage de la foudre.

Leur village est loin d'être un village traditionnel, donc même les clans majeurs ne pourront pas s'imposer en tant que représentant du village, sinon, cela risque de tourné à la mutinerie en quelque sorte. Enfin, la violette finit de réféchir, pour elle, cela lui paraît évident, mais elle a une dernière question à poser à Sazuka.

- Nous pensons à ce qui devra se faire une fois Kumo libéré, mais dans le cas précédent - où nous serons plus les bienvenus dans notre propre village - ou encore si nous échouons ou arrivons trop tard, que ferons-nous avec tout ceci ? Resterons-nous Fukkatsu ? Utilisera-t-on cette organisation comme base, comme modèle ou tel quel ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t13306-metaru-anzu#117689 https://www.ascentofshinobi.com/u784
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Evolution [PV: Sazuka] - Page 2 Empty
Mar 28 Jan 2020 - 16:52




-Cela fait beaucoup de questions auxquelles je ne peux pas encore répondre Anzu . La fixais-je tandis que nous marchions en direction du campement, à quelques lieues d’ici. Il n’y a que certains paramètres dont je suis sûre, que quoi qu’en pensent ces bas d’esprit estimant que nous avons déserté; nous sommes des Kumojin, des shinobi de la foudre, et qu’actuellement nous oeuvrons pour l’indépendance de Kaminari et pour la justice.  Haussais-je les épaules en lui jetant un regard largement convaincu. Et les Kumojin ont besoin d’un leader, un représentant. Si nous allons à Iwa et Kiri; nous nous présenterons en tant que Kumojin de l'Unité Fukkatsu, et pour nous donner du poids nous avons besoin…  Avais-je continué, la voix déclinante. Elle aurait sûrement compris ce que je voulais dire…

-Le fait est, qu'actuellement, même s’il y a au village quelqu’un apte à prendre ces responsabilités… Enfin, nous ne sommes sûrs que des personnes présentes aujourd’hui, dans le Fukkatsu.  Même si nous entrons en contact avec une hypothétique résistance ou rébellion; nous ne pouvons pas savoir si nous pourrons leur faire confiance, et ni même s’ils sont bien du côté de Kumo…  C’était un sujet épineux, anticipant peut-être trop ce que nous envisagions, on appelait cela “tirer des plans sur la comète”. Et des personnes de confiance, ces temps-ci…  Soupirais-je.

Je n’étais pas défaitiste, ni complètement pessimiste; mais je percevais tout ce qu’il s’était passé à la suite de ces événements d’une façon particulière. Peu de Kumojin avaient rejoint Hayashi après la chute du village, pour quelles raisons ? Trouvaient-ils que c’était une bonne chose ? Ne se sentaient-ils pas Kumojin avant d’être autre chose ? C’était un problème que j’avais constaté peu de temps après mon arrivée dans ce village; le peu de patriotisme dont pouvaient faire preuve ses habitants, ses ninjas; lesquels étaient pourtant censés défendre des intérêts communs, ceux de Kaminari, ceux de Kumo…

J’en avais déjà parlé à Raizen, et lui aussi je ne l’avais pas compris… A quoi bon rejoindre une organisation telle que Kumo, si on était tant en désaccord avec son fonctionnement ? Je n’avais jamais été d’accord avec le fonctionnement de Tetsu, avec son gouvernement, avec l’idéologie des Samouraïs et leur code mensonger; et de fait, je n’étais pas restée dans ce pays… Les humains, et les shinobi étaient si complexes…

-Mais, nous en reparlerons, nous sommes encore loin du départ. Nous avons d’autres affaires à mener ici, à Joheki. Et j’y réfléchirai de mon côté, aussi !  Lui souris-je sympathiquement. Cela-dit, si ceux restés à Kaminari estiment que la situation leur convient, que perdre son identité est un bon compromis; nous ne forcerons pas les choses. Il est impossible d’apporter son aide à des personnes qui la refusent; comme il est impossible de raisonner avec des personnes lobotomisées. Bien qu’on pourrait aisément dire qu’un individu s’aliénant à son pays, n’en est plus un citoyen et que sa parole n’ait plus de valeur quant à l’intérêt de la nation.

En sommes, ce que je disais, c’était simplement que je ne considérais plus comme Kumojin et Kaminarijin ceux ne se battant plus pour leur pays et acceptant leur sort comme s’il s’agissait d'une destinée écrite, destinée qui n’existait que dans les livres, dans les romans...



Revenir en haut Aller en bas

Evolution [PV: Sazuka]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une évolution nécessaire
» Chaos, Évolution, Révolution [Libre]
» RP - Sazuka
» L'arrivé [I. Sazuka]
» Un endroit tranquille [U. Sazuka]

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Jôheki no Kuni, Pays du Rempart
Sauter vers: