Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
La force des mots EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
La force des mots EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
La force des mots EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
La force des mots EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
La force des mots EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
La force des mots EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
La force des mots EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
La force des mots EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
La force des mots EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
La force des mots EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

La force des mots

Itö Luna
Itö Luna

La force des mots Empty
Jeu 13 Juin 2019 - 2:11

La force des mots Livre10


Habillé de ma tunique, je marchais dans les ruelles de Kumo regardant autour de moi. Ce que je voyais me réconfortait dans mon choix de rejoindre les forces de Teikoku. Bien que la guerre venait de faire rage dans ses allées, les shinobis des deux pays travaillaient ensemble pour reconstruire la ville. Ceux-ci partageaient la même sueur de la tâche et l'esprit de renouveau se ressentait dans les deux camps. Je n'avais plus qu'une hâte, c'était d'enfin faire partie de ce groupe d'individus.

On m'avait donné rendez-vous près de la grande bibliothèque, symbole de sagesse et d'harmonie. De ce que j'avais entendu dire, le bâtiment possédait au moins un exemplaire de chaque livre créé depuis le début des temps. Cela était surement un mythe, mais ça voulait quand même dire que leur collection devait être immensément grande. Je devais et voulais absolument visiter les lieux et je devais également m'assurer qu'il n'avait pas des pages du livre des sons.

Arrivant devant le bâtiment, je regardais autour de moi cherchant un soldat du pays d'Hi no kumi. Malheureusement pour moi, la zone était remplie de ce genre d'individu… J'allais devoir faire appel à mon esprit d'analyse.

Après quelques minutes, je trouvais enfin la personne que je devais voir. Celui-ci avait une allure de samouraï et portait quelques parties d'armures et cela m'étonnait sur le moment, mais en y réfléchissant, le pays du Feu avait été l'un des pays avec le plus de vague d'immigration malgré les batailles qu'avait subi le territoire. Les petits pays que le mien qui se situait entre les frontières des grandes étaient bien pires, on pouvait même qualifier les pays par le mot dévasté ou anéanti.

« - Bonjour ! Je me nomme Shiroi Hitsuji et je viens à vous pour rejoindre vos forces et apporter mon aide à vos convictions. »

Je m'étais déjà préparée à toutes sortes de questions ou à toutes sortes d'épreuves, mais même avec ça, je restais scotchée à ses lèvres en attendant ce qu'allait me dire ce shinobi.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77533 https://www.ascentofshinobi.com/t13558-ito-luna#119946
Nara Kansei
Nara Kansei

La force des mots Empty
Dim 16 Juin 2019 - 2:21




Le mouton blanc et le loup
l'ombre du passé
@Shiroi Hitsuji

La force des mots TSiEfT2





La bibliothèque, malgré les récents événements, restait un lieu parfait pour le repos et la tranquillité. Là, entre les livres retraçant l’histoire, on pouvait ignorer celle en train de s’écrire hors de ces larges murs encore exempt de quelconque assaut Kumojin visant à délester les envahisseurs des bienfaits de leur contenu comme il avait été le cas à la Raffinerie. Soucieux, Kansei avait fait dépêcher ou au moins soufflé aux bonnes oreilles de placer là quelques hommes capable de sensorialité au cas où il y aurait un récidiviste.

Alors au lieu de contempler ladite histoire, il la marqua dans le papier de façon indélébile, mêlant ses sceaux à l’encre pour que les générations futures sachent réellement ce qui s’était passé ; basé sur ses propres connaissances et celles des témoins fiables. C’est pendant cette entreprise qu’il fut dérangé par une demoiselle au teint plus hâlé que le sien qui l’interrompit sur un ton poli en se présentant sous ce qui semblait un pseudonyme, ce dernier évoquant quelque chose à l’ex-Jônin au fait des valeurs de Kumogakure et ses élites passées et présentes.

« Ohayô, Hitsuji. Votre nom ne m’est pas inconnu. » Il pensa à voix haute intentionnellement avant de se tourner d’un quart pour se présenter à son tour. « Je suis Nara Kansei. Qu’est-ce qui vous fait croire que je fais figure de recruteur ? » Véritablement soucieux, il referma soigneusement le papyrus avec soin une fois l’encre sèche et porta toute son attention à la demandeuse. De ce qu’il avait compris, chaque soldat pouvait en promouvoir un ; mais si ce dernier se trouvait à fauter alors il serait aussi coupable de ses péchés. Un cercle vicieux qui poussa donc Kansei à en apprendre plus, commençant doucement. Teikoku avait besoin de force, mais à quel prix ?



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6393-the-ones-he-had-lost-and-the-ones-he-had-found
Itö Luna
Itö Luna

La force des mots Empty
Dim 16 Juin 2019 - 17:42





Un membre du clan des ombres allait être la personne que je devais convaincre, cela allait être fastidieux. De mémoire, il y a déjà de ça plusieurs années, j'avais rencontré une personne de ce clan bien que le prénom de Kansei m'était inconnue. Ils avaient pour réputations d'êtres extrêmement calmes et réfléchis, remplis de logique et de bon sens.

« - Le simple fait que mon nom ne vous est pas inconnu me prouve qu'on vous a parlé de moi et de mes intentions. Ainsi que je sache où vous vous situeriez. »


C'était en effet la voix de la logique qui s'exprimait en mes mots. S'il n'était pas capable de me recruter, personne ne m'aurait orienté vers lui et j'avais pris la peine de me renseigner un minimum sur lui avant mon arrivée. J'étais d'ailleurs au fait du système de hiérarchie des forces de Teikoku et de son recrutement. Je savais que je ne pouvais pas arriver ici, me présenter et que j'allais être enrôlée comme ça.

« - Je connais également votre façon de faire, c'est pourquoi je vais vous compter mes motivations. »


Je ne voulais pas attendre une minute de plus. Je n'avais pas fait tout ce chemin avec encore tous ses bandages sur mon corps pour me voir refuser ma requête ! Commençant par le début, je lui expliquais mon enfance dans le pays du son ravagé par la guerre des nations, je devais ma survie que par mes compétences de shinobi. Mes voyages par la suite m'avaient permise de rencontrer beaucoup de monde, mais aussi de voir tous mes proches mourir. La suite de mon histoire était simplement une série de perte, pour arriver à la solitude. Et tout cela m'était arrivé alors que je n'avais pas encore seize ans.

C'était à cet âge où je pris la décision de ne dépendre de personne et de vivre recluse de la société, jusqu'à mon réveil dans cette maudite forêt. C'était à ce moment que commença ma transformation. Recueillie par les fiers habitants d'Urahi, ils me soignèrent sans rien me demander en retour. Etant resté dans l'hôpital pendant plusieurs jours, j'avais pu voir par mes propres yeux la même souffrance qu'ils avaient tous subit, la même que la mienne. Sauf qu'eux, avaient réussi à surpasser cette douleur et à en ressortir debout.

« - Et maintenant, c'est à mon tour de me relever, c'est pour cela que je souhaite vous rejoindre. La nation du feu est et sera mon objectif, je peux même dire un grand-frère me servant à me montrer l'exemple.

- Et si ce n'est pas ma foi qui peut vous convaincre, je peux également vous proposer de me tester sur mes aptitudes. »



A aucun moment je ne voulais abandonner et encore moins à faire préjudice à celui qui allait potentiellement devenir mon recruteur. C'était pour cela que je lui proposais ce défi, afin qu'il sache qui je suis !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77533 https://www.ascentofshinobi.com/t13558-ito-luna#119946
Nara Kansei
Nara Kansei

La force des mots Empty
Ven 21 Juin 2019 - 2:31




Le mouton blanc et le loup
l'ombre du passé
@Shiroi Hitsuji

La force des mots TSiEfT2





Kansei se fendit d’un court sourire. Plein de sens, à vrai dire, bien qu’il fut impossible pour elle de le décoder. En bon samaritain, il l’éclaira pourtant. « Il se trouve que je l’ai entendu quelques années auparavant. Cependant, vous marquez un point. »

Il jaugea la demoiselle au derme ébène, attrapa dans l’emprise de son regard noir corbeau le sien, bien plus bleu, bien plus lumineux. Ne le lâcha pas. « Tant qu’à y être, faites donc. » Le Nara ne cilla pas et prêta l’oreille à sa prose, tandis qu’elle récitait les événements qui avait fait d’elle ce qu’elle était.

Des similarités, comme on pouvait s’y attendre. Certaines mineures et d’autres moins. Parfois, son regard se perdait sur les bandages pour finalement remonter plus ou moins vite d’une oeillade vers son visage.

Les pérégrinations, la guerre, la mort. Une zone d’ombre, délibérément voulue ? Réel blanc dans sa mémoire ? Kansei n’était pas Yamanaka pour le découvrir, à vrai dire. Quelqu’un qui devait sa potentielle survie à ses frères Hijins et qui voulait payer sa dette.

« Je me dois de refuser l’invitation à danser. À vrai dire, j’ai eu mon lot de combats récemment. Contentons-nous de discuter ensemble, Hitsuji. » Il l’invita d’un signe de main à s’installer prêt de lui. Un fumet de cigarette et de musc boisé émanait de l’Ombre, comme si la forêt Nara se voyait personnifiée en lui.

« Dites-m’en plus sur vos capacités et sur cette potentielle amnésie. Je crois avoir compris que vous aviez des compétences shinobis ? Lesquelles ? » Les démontrer était une chose, les vendre une autre.

« Ah. Et j’allais oublier. Pourquoi ne pas retourner au Pays du Son et défendre les vôtres, plutôt que de vous assimiler à l’Empire ? »




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6393-the-ones-he-had-lost-and-the-ones-he-had-found
Itö Luna
Itö Luna

La force des mots Empty
Sam 22 Juin 2019 - 21:45




Comme je pouvais m'y attendre le Nara préférait apprendre à connaitre plutôt qu'un affrontement. C'était bien une caractéristique de la famille dont il avait hérité. Et il était également vrai que la guerre venant de faire se ravage avait suffisamment donné de duel à ses terres. C'était donc naturel que me questionna sur ma personne tout en gardant le style des Nara, patiences et stratégie.

« - Je possède le pouvoir de contrôler le son, plus particulièrement les ondulations sonores. J'entends par là, le contrôle des vibrations des molécules dans une zone. Ce qui fait que j'ai les compétences pour créer de grandes ondes de choc ainsi que l'inverse, des zones condensé, mais d'une extrême puissance. Durant ma vie, j'ai du très souvent utilisé mes capacités dans des actions concrètes, c'est pour cela que je me suis tournée vers le Ninjustsu à la place du Genjutsu comme beaucoup son prêt à le penser venant de l'Onkyoton.
- Ayant vécu dans un conflit perpétuel, j'ai du très souvent accepter des contracts sur des hommes et femmes qui m'étaient inconnues, c'est pour cela que j'ai dû également développer mes compétences à me dissimuler et à détecter mes cibles.»


Maintenant qu'il connaissait ma façon de combattre et de me défendre, j'étais absolument convaincue qu'un schéma était en chemin dans son esprit et qu'il était déjà en train de calculer méticuleusement ce que je pouvais apporter au pays du Feu.

« - Pour ma perte de mémoire, je n'ai pas vraiment d'explication à vous donner. Les seules informations que je possède, sont en rapport à la vague de chakra qui a bouleversé le monde il y a plusieurs jours. Je me suis réveillée dans les forets d'Urahi quasiment morte et c'est votre village qui m'a sauvée. Je vous dois une dette et je compte bien la payer. Qui plus est, il y a longtemps que je n'ai plus d'attache où que ce soit. J'ai perdu mes amis, ma famille et mon village il y a bien longtemps. Le pays du Son n'existait pas à cette époque et la guerre des clans faisaient rages sur toutes les terres. Ce n'était que plusieurs années après que le pays fût créé et pris le nom de ma famille en hommage à celle-ci. Mais la souffrant était déjà passée par là et je ne me sentais pas d'y revenir alors que je n'avais plus rien à faire là-bas. »

Le regardant dans les pupilles depuis le début de mon récit, je pouvais moi-même sentir toutes les convictions de mes mots.

« - L'unique lien que j'ai maintenant est avec les habitants du pays du Feu. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77533 https://www.ascentofshinobi.com/t13558-ito-luna#119946
Nara Kansei
Nara Kansei

La force des mots Empty
Sam 22 Juin 2019 - 23:24




Le mouton blanc et le loup
l'ombre du passé
@Shiroi Hitsuji

La force des mots TSiEfT2





Elle démystifia ses talents de kunoïchi avec une éloquence certaine, sans mâcher ses mots ni bafouiller. Ce genre d’informations ayant une valeur toute particulière dans un monde tel que le leur, Kansei écouta donc. Patiemment, sans faire montre d’autre chose qu’une sagacité presque fascinante.

« Voilà un Kekkei Genkai intéressant. Et rare. Vous semblez aussi létale que discrète, la définition même du shinobi dans son essence s’il en est. » De prime abord leur caste n’était-elle pas après tout destinée à cela ? Pas d’énormes jutsus de zone capables de raser forêts et villes. Des individualités discrètes et meurtrières. Il hocha doucement la tête à ses propres propos. Prendre des notes ? Tout était inscrit dans sa caboche à mesure qu’elle avait parlé. Certes il savait à quoi elle pourrait servir si d’aventure il montait une équipe ; mais son esprit propice à la stratégie cherchait et trouvait déjà des points faibles.

« À vrai dire ne vous méprenez pas, Teikoku n’a rien d’un village. Nous sommes un Empire, une entité qui transcende les limites de ces derniers. » La correction faite, il continua sur le même ton monocorde et viril. « Je comprends, mais vous parlez d’une dette. Qu’est-ce qui me prouve à moi ou autre qu’une fois que vous la penserez réglée, vous ne disparaitrez pas ? C’est après tout l’une de vos spécialités. » Un fin sourire se dessina l’espace d’un instant sur son faciès.

« Et ce lien ne demande qu’à être réciproque. Toutefois, votre condition d’amnésique peut se révéler à double tranchant. » Il continua de la regarder et un air bien plus sérieux vint à marquer le hâlé de sa peau. « Que penseriez-vous, à ma place ? »





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6393-the-ones-he-had-lost-and-the-ones-he-had-found
Itö Luna
Itö Luna

La force des mots Empty
Dim 23 Juin 2019 - 13:47



Comme je m'y attendais, Kansei avait analysé mes moindres mots dans son esprit. Sa logique d'analyse était vraiment implacable, j'avais rarement vu des gens aussi performent dans ce domaine. M'emmenant vers un chemin étroit où je pouvais chuter à chaque pas, il arrivait à mettre ses questions exactement à l'endroit où le pays du Feu pourrait avoir un problème avec moi. « Ma dette est une dette de vie, comme je vous l'ai dit précédemment, si les soldats du Feu ne m'avait pas remis sur patte, je serais actuellement aussi froide que le sol. » Malgré mes spécialités, j'étais une femme de parole. Une dette de vie n'était pas n'importe quoi, le seul moyen de la régler était de la rembourser par sa vie. « Effectivement, quand j'aurais donné la note au village d'Urahi, je disparaîtrais. Mais… ce jour-là, je ne serais plus de ce monde. » Cela était que des mots pour Kansei, rien ne lui prouvait réellement que je lui disais la vérité, mais c'était un risque à prendre. Toutes personnes pouvaient quitter l'Empire à n'importe quel moment. « Ce ne sont pas mes mots qui vont vous prouver mon honneur, ce sont mes actions ! »

Le sourire qu'affichait le shinobi me montrait qu'il avait prix plaisir à me mettre dans cette situation. Serait-il un spécialiste de la torture ? En tout cas, il avait les capacités pour en devenir un. En me parlant de ma perte de mémoire, son regard devint plus fermé qu'auparavant. Il était vrai que cela était bien étrange pour les yeux d'un étranger et également pour moi. « A votre place, je n'aurais pas confiance en moi. Rien ne vous prouve que je ne sois pas un espion ou que je n'aie pas de mission secrète. Je ne sais pas moi-même ce qui est arrivé durant ses trois années de trou. » Je réfléchissais à la façon dont j'avais perdu ses souvenirs. Malgré mes informations, je ne savais toujours pas l'expliquer et cela avait le don de m'énerver. « Une chose est sur, c'est qu'aujourd'hui je veux être à vos côtés et si un jour je retrouve cette mémoire, j'espère avoir des compagnons assez proches pour m'aider à faire le bon choix. » A ce moment-là, j'aurais un choix à faire, c'était vrai. Si les liens que j'avais tissés le pays du Feu était plus fort que ma vie précédente, il était évidant que rien ne changerait. Si l'inverse se produit, rien au monde ne me retournerait contre le Teikoku.

« Au final, je pense que je ne me recruterais pas. Mais connaissant la situation de l'Empereur, je devrais quand même me faire confiance, car nous devons rapidement recruter des personnes fortes et avec un esprit flamboyant pour nos projets. » Je lui laissais donc le choix. L'honnêteté ou la prudence, ses deux solutions pouvaient aussi bien fonctionner que poser des problèmes et il en revenait qu'à Kansei de faire le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77533 https://www.ascentofshinobi.com/t13558-ito-luna#119946
Nara Kansei
Nara Kansei

La force des mots Empty
Mar 25 Juin 2019 - 20:29




Le mouton blanc et le loup
l'ombre du passé
@Shiroi Hitsuji

La force des mots TSiEfT2





Shiroi Hitsuji. Kansei était certain d’avoir lu ce nom quelque part. Mouton Blanc. Un dossier, peut-être ? Un compte-rendu ? Il trouverait la réponse à sa question plus tard ; pour l’heure il allait continuer de s’occuper de leur invité.

À vrai dire elle semblait sincère ou au moins convaincue de son mensonge bien ficelé, au point qu’il était tenté de la croire de bon coeur. Rien ne laisser transparaître la traîtrise ou la manipulation mais étant lui-même apte à faire glisser les mots dans un ruisseau qui débouchait souvent sur ses propres intérêts, elle n’avait pas à faire à la personne la plus facile à convaincre.

« Soka. De ce point de vue, nous nous accordons. D’une façon ou d’une autre, c’est la mort qui scellera l’union que vous proposez selon vos propres termes. Et vos actions serviront de miroirs pour vos ambitions. »

Pensif, il accorda un regard plein de compréhension envers elle. Après tout on l’avait recruté et promu Lieutenant en tant qu’ancien Kumojin sans rien savoir sur son passif avec Hi et le village du Nuage. Devait-il se montrer plus fermé en sachant qu’on lui avait accordé sa chance au coeur du Retour de Flamme ?

« De la franchise, je respecte cela. Je pense respecter votre choix et vous donner votre chance ; toutefois ce n’est pas sans risque pour moi de vous laisser aller à votre bon vouloir. Je vous demanderais donc un rapport détaillé de vos actions dans un premier temps au sein de nos troupes. En contrepartie, je m’engage à trouver conjointement avec vous la raison et les événements de ces trois années. Pour être ce compagnon qui guidera votre choix. »

« Comme vous le dites, nous devons nous renforcer. Acceptez-vous mes conditions, Hitsuji ? » Le charbon des yeux de Kansei vint à marquer celui de la demoiselle de l’empreinte de sa détermination. C’était un marché équitable ; même si elle ne soupçonnait pas l’étendue de l’emprise de son ombre, capable de s’insinuer dans les moindres recoins et d’apprendre finalement qui était vraiment celle qui avait perdu trois années de sa vie.





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6393-the-ones-he-had-lost-and-the-ones-he-had-found

La force des mots

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelques doux mots
» Quelques mots imbibés d'encre
» Des mots silencieux. - Feat Aburame Shizen
» Les mots que l'on ne dit pas sont les fleurs du silence, voilà un titre fort poétique.
» Repos forcé

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Grande Bibliothèque
Sauter vers: