Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
[Alerte | Arc n°5] Déshonneur EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur

Maître du jeu
Maître du jeu

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Ven 14 Sep 2018 - 20:32

Déshonneur

Contexte et situation

Des années durant, les Nagamasa et autres familles Samouraï avaient assuré la paix dans tout le Pays du Fer. Cette paix devenue stable, représentée par le Shogun puis Seigneur Nagamasa Nobuhide, était également soutenue par la triple alliance formée avec Kaze no Kuni et Jôheki no Kuni.

Mais récemment, la rébellion populaire qui renversa le pouvoir du Pays du Vent, et l'Appel international qui rassembla les Daimyôs et représentants des plus grands pays changèrent la donne. L'Alliance des Trois Piliers s'en était retrouvée fragilisée : est-ce que le futur pouvoir en place à Kaze no Kuni voudrait poursuivre cette entraide, comment le Pays du Rempart et son Académie allieraient leur volonté de traquer leurs déserteurs avec les désaccords des Samouraïs ?

Cette fragilité internationale pour Tetsu no Kuni avait beau être hypothétique, elle avait marqué les esprits de certains, et même gagné les terres du Fer. En effet, des bruits couraient que l'autorité et la politique menée par le Seigneur Nobuhide étaient réellement contredites par des minorités. Si ces rumeurs furent au départ ignorées par le Daimyô et les siens, cela a changé.

La Seigneurie du Fer a appelé à l'aide. Rapidement, les tavernes et édifices locaux important ont relégué un recrutement pour quiconque souhaiterait rejoindre, temporairement, les forces du pouvoir contre de gracieuses récompenses. De quoi intriguer et alerter les shinobis et Samouraïs présents à Tetsu no Kuni, qui n'auront alors qu'une hâte : aller au palais du Seigneur Nagamasa...


Règles et informations

  • Cette alerte est l'une des trois alertes beta introduisant l'Arc n°5 : Conquêtes. Elle se déroule en automne de l'année 202.

  • Cette alerte est de rang inconnu.

  • Seuls les personnages se trouvant dans le pays et étant libres peuvent intervenir en postant un premier RP à la suite. Les Nagamasa font exception et peuvent intervenir même sans être à Tetsu no Kuni.

  • Trois personnages au maximum peuvent intervenir.

  • Le temps pour arriver sur le lieu de l'alerte est inconnu. Passé ce délai, l'alerte se poursuivra avec ou sans participants.
Revenir en haut Aller en bas
https://ascentofshinobi.forumactif.com
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Ven 14 Sep 2018 - 20:55
Cela faisait plus d'une décennie que le jeune samouraï n'avait plus poser les pieds dans sa mère patrie. Aujourd'hui, la situation était grave. Malgré son affiliation à la roche, son second foyer, sa loyauté première revenait directement au Shogun, un Nagamasa, comme lui, tout deux n'étaient pas issus de la branche principale du clan tel que Chogen ou encore Yoshitsune. À cause ou plutôt grâce à cela le jeune homme avait tissé des liens bien plus fort qu'un simple vassal pour son seigneur. Même si les deux hommes ne se connaissaient pas, Musashi, lui, sacrifierais sa vie pour lui, c'était l'essence même du bushido.

Bien qu'il fut retenu captif pendant plus de dix ans auprès du Colisée et malgré son nouveau foyer, il n'avait jamais oublier la terre de ses ancêtres et prenait toujours des nouvelles du mieux qu'il pouvait. C'était l'entente qu'il y avait eu entre Takumi et lui concernant son ralliement à al roche. Lui seul savait les réelles motivations de l'ancien vagabond. Appeler à l'aide. Si l'information qu'il avait obtenue à travers les différentes tavernes étaient vrai alors la situation était grave. Musashi ne connaissant pas les tenants et les aboutissant de cette histoire mais une chose était sûr.. Son honneur lui imposait de retourner là-bas, ne serait-ce que pour vérifier l'état de la situation. C'est ainsi que sa quête commença. Il avait prit la route au moment où il prit connaissance de tout ce mouvement, son objectif était simple. Ce rendre au palais du Shogun.

Il n'ira cependant pas seul sur la terre de ses pères. Voyant à travers cette occasion l'utlime moyen de convaincre sa jeune cousine, Hisa, de la réelle importance du sacrifice et plus generalement du bushido, il l'informa des possibles troubles ainsi que de ce qui pouvaient les attendre.. Les deux Nagamasa étaient clairement determiner, c'est dans l'honneur que les liens ce crée et dans le courage de prendre une décision importante que l'on voit la réelle facette d'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Ven 14 Sep 2018 - 21:11
Je finissais rapidement de préparer mes affaires, un long voyage m’attendait. À la suite d’une annonce du seigneur du pays du fer, le clan Nagamasa à Iwa était remué et nombreux étaient ceux voulant lui porter assistance. La décision avait donc été prise d’envoyer des membres du clan pour Tetsu no Kuni. En conséquence de l’insistance de mon père et à ma volonté de revoir mon pays d’enfance, je me proposai pour y prendre part et ma candidature fut étonnament bien reçue. Je me retrouvai donc à me préparer pour ce qui allait être une aventure sans grand repos. Une fois terminé, je me dirigeai vers la sortie du village où attendait le convoi. J’y retrouvais alors des visages familiers, puis nous primes la direction de l’est.

Le voyage fut assez long et pesant, si j’étais ravie de revoir Tetsu no Kuni, les conditions n’étaient pas vraiment idéals. Le besoin de troupes de la part du seigneur ne pouvait être un bon signe sur sa situation. Le contexte géopolitique m’échappait grandement, n’ayant pas réellement le temps ou les moyens de me renseigner sur le sujet, mais je comprenais bien que la situation était tendue. Cela ne me plaisait guère, mais j’étais désormais assignée d’une mission d’une grande importance, il me fallait donc y mettre du mien.

Confrontée entre mon appréhension de ce qui nous attendait et le plaisir de fouler à nouveau la terre de mes aieux, je tentais de me concentrer sur ma mission et pour cela il me fallait tout d’abord me rendre au palais du Shogun. Accompagnée de Musashi qui avait réussi à gagner ma confiance au cours de nos dernières rencontres, je me sentais déjà légèrement moins accablée par le poids de ma responsabilité. Il ne me restait plus qu’à garder en tête mes enseignements et leur faire honneur. Mes armes étaient prêtes et mon esprit affuté, mais c’était difficile de garder complétement confiance sans savoir ce qui nous attendait.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Naari Etsuko
Naari Etsuko

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Ven 14 Sep 2018 - 22:58
Etsuko avait réagit rapidement. Il ne s'agissait que de cela après tout. Elle ne pouvait pas laisser une demande d'aide sans réaction, il lui fallait réagir. Fonçant chez elle alors qu'elle avait eu l'information en quittant le poste de police n°6 à la fin de la journée, elle prit le temps cependant de se changer, ne voulant rester en uniforme de police, son bandeau suffirait. Elle se claqua les joues pour bien se réveiller, le trajet serait long malgré tout.

Soupirant, vérifiant en quelques instants qu'elle avait au moins des vêtements, de quoi se laver, de la nourriture et de l'eau, elle sortit en vitesse en passant par les toits, surveillant au passage malgré tout qu'elle ne voyait personne en train de se faire attaquer, on est policier ou on ne l'est pas, elle fila jusqu'en bordure du village, signalant aux gardes en faction sa sortie pour Tetsu no Kuni. Elle connaissait l'un d'entre eux puisqu'il avait été aussi là lors de l'attaque par Kiri. Eux aussi avait permit d'éviter l'infiltration d'ennemis supplémentaires dans le village, il était fiable.

Invoquant dès lors le massif tigre blanc avec qui elle avait formé un pacte, celui-ci se mit à foncer avec elle sur son dos pour traverser le pays à une vitesse assez effarante. Si un animal normal n'avait aucune chance face à un shinobi en terme de vitesse, l'animal chakratique qui s'était lié à la jeune femme était bien plus effrayant. Elle commençait cependant à assez bien le connaître avec sa personnalité plutôt tranquille et réfléchie. Il était souvent de bon conseil et cette fois-ci, il ne lui avait fallu qu'un hochement de tête pour comprendre, c'était le moment d'agir, ils parleraient en route.

Etsuko lui indiqua alors toutes les maigres informations qu'ils avaient, échangeant avec lui quelques hypothèses sur ce qui pouvait causer cette urgence. Une attaque ? Une tentative de coup d'état ? La jeune femme n'y voyait pas la motivation de l'argent mais celle d'éviter un pays chaotique en bordure du sien, évitant ainsi tout problème qui aurait pu être ainsi causé. Il fallait agir, et vite. Éviter le problème à la source, ne pas laisser cela déborder. Agir vite.

Arrivant finalement à l'endroit indiqué, la jeune femme descendit de sa monture, voyant juste devant elle comme un couple formé par un jeune homme qu'elle connaissait et une jeune fille qui elle, lui était inconnue. Des iwajins à en juger par leur bandeau. S'avançant jusqu'à leur niveau pour ensuite aller à la rencontre des autorités du lieu et enfin avoir de vraies explications, la jeune femme aux yeux émeraude était sérieuse, préparée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563
Nagamasa Tenmei
Nagamasa Tenmei

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Sam 15 Sep 2018 - 19:38
« Vous voilà. »

A peine le trio aurait-il pu se retourner vers la gracieuse voix qu’il était trop tard : Nagamasa Tenmei était déjà arrivée à leur niveau. Si Naari Etsuko pouvait peut-être ignorer son identité et qui elle était vraiment, ce n’était évidemment pas le cas de Musashi et d’Hisa. Les deux Nagamasa savaient très bien à qui ils avaient à faire : à la représentante samouraï de l’Alliance des Trois Piliers. Cette même alliance qui avait pendant plusieurs années rassemblé les pays du Fer, du Vent et du Rempart mais qui aujourd’hui était plus que menacée.

Si les journaux comme le célèbre Kunaï Emoussé n’avait pas encore paru à propos des évènements s’y étant déroulés, beaucoup étaient au courant de la rébellion qui s’était produite à Kaze no Kuni. Et pour ceux qui auraient pu assister de près à l’Appel international, la volonté changeante de Jôheki no Kuni. Et pour les Samouraïs, voilà que la situation était devenue critique.

« Je suis ravie de voir des frères d’armes. Et j’ai toujours eu du respect pour Iwagakure no Satô. La situation est grave. »

Rapidement, la représentante du Seigneur et Shogun du pays reprit la parole d’une voix toujours aussi malicieuse, mais également autoritaire. Tout un symbole pour cette femme d’importance.

« Les évènements chez nos pays alliés et d’autres faits ont réveillé l’esprit de révolte auprès de certains clans de Samouraïs. Je ne sais pas si vous êtes au courant du passé des nôtres, Iwajine, mais sachez que les Nagamasa ne sont pas le seul clan de Samouraïs de Tetsu no Kuni. Il en existe bien d’autres, comme les Hoshino, rassemblés depuis des années grâce à notre Seigneur et Shogun. Mais certains ont décidé de se rebeller et leur cible est forcément sieur Nobuhide »

Des bruits l’empêchèrent de prolonger son explication. S’ils étaient à quelques lieues à peine du palais seigneurial, tout portait à croire que les ennemis étaient bien présents.

« Ils sont déjà là… Il faut les arrêter dès maintenant, et ne surtout pas les laisser atteindre notre Shogun ! »

Sortant de différents endroits du décor, une douzaine d’hommes et femmes hostiles fonçaient vers le quatuor. Et en première offensive, certains parmi ces ennemis lancèrent des kunaïs et autres projectiles. Etaient-ils tous des Samouraïs ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Sam 15 Sep 2018 - 20:14
Cette voix. Le samouraï pouvait aisément la reconnaitre entre mille. C'était Nagamasa Tenmei. Si elle était présente en ces lieux alors.. De toute évidence quelque chose de grave pouvait avoir lui. Cette dernière était connu par tous les Nagamasa, la représentante du Shogun en personne.

Dès son arrivé, le jeune samouraï inclina son buste ainsi que sa tête en signe de respect. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas côtoyé une éminence de la sorte. Il resta silencieux - comme à son habitude - écoutant l'ensemble des propos qui sortaient de ces cordes vocales.

C'était donc ça.. Si le samouraï ne s'était pas entrainer à garder son sang froid, il aurait exploser de colère. Son visage quant à lui était sombre, un mélange de colère, de déception et bien d'autres sentiments encore. Des samouraïs trahissant leurs propre maitre ? La mort les cueillera en ce jour où ils voulurent aller à l'encontre du destin, en tout cas, Musashi fera tout son possible pour qu'un tel déshonneur n'ai jamais lieu, quitte à y perdre la vie.

Un groupe d'assaillant ce voulait déjà là, prêt à l'assaut. À la manière d'un dernier rempart, les quatre se soulevèrent contre cette opposition. Musashi se plaça devant ses trois autres compagnons, il se mit dans dans la course des différents projectiles, se voulant le protecteur du groupe le temps d'un instant. Une puissante bourrasque vena se confronter à l'ensemble des projectiles, en espérant que ces derniers soit tous contré, laissant plus de possibilité à ses camarades du jour. Il n'avait même pas eu le temps de saluer la Fukutaichō. Deux hommes accouraient désormais en sa direction, d'un simple mouvement de main Sonkeisuruhito brilla de mille feu dans les airs, se dressant fièrement en opposition à ses assaillants. Deux mouvements de lame libérèrent deux puissantes excroissances venteuse fusant vers ses deux ennemies à toute vitesse. Il accompagna ses mouvements d'un bond en arrière, pour se placer cette fois-ci dans le dos du groupe pour garder un oeil sur ce qui se déroulait devant lui.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726
Naari Etsuko
Naari Etsuko

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Dim 16 Sep 2018 - 1:12
Etsuko allait saluer les deux genins de son village, notamment Musashi qu'elle avait testé pour son entrée dans le Yamagenzo avant de le renvoyer vers un autre poste de police qui avait besoin de membres sur le moment. Il était plutôt doué mais dangeureux. Un peu trop sûr de lui à son goût également, mais ceci n'était pas vraiment grave.

Elle reconnut également la jeune femme qui arriva face à eux pour les accueillir de manière assez soudaine, mettant un certain temps avant de retrouver qui elle était. Nagamasa Tenmei ! Cette jeune femme qu'elle avait rencontré aux côtés de Chôkokû Takumi, habitante du Rempart des plus violente. Après une erreur de diplomatie, cette femme l'avait aidé à ne pas se faire massacrer par Takumi en joignant leurs forces quelques temps pour ramener la paix alors que les rebelles étaient en train de secouer la capitale de Kaze. En coopération, elles avaient pu, à elles trois accompagnées d'une jeune Hoshino d'Iwa, sauver un certain nombre de vies et arrêter un nombre de rebelles assez conséquent. La Fleuriste avait cependant bien changé, il n'était que peu étonnant qu'elle ne la reconnaisse pas. Elle se souviendrait peut être de son nom quand elles pourraient discuter un peu plus tranquillement, mais il semblait que cette tranquilité ne serait pas trouvée dans l'immédiat puisqu'une douzaine de rebelles venaient visiblement attaquer le Shogun.

Etsuko se mit alors en position, prête à faire une technique défensive pour arrêter les projectiles, mais l'initiative fut prise par Musashi qui balaya les attaques à distance. Profitant de ce répis offert par son collègue, la Naari se mit directement en mouvements, rassemblant un très grand nombre de pétales acérés au dessus des adversaires qui avaient choisi de rester à distance. Elle ne pouvait cependant pas atteindre avec la même facilité ceux qui leur fonçaient dessus, risquant alors de toucher ses compagnons. Elle rabattit alors ses bras, faisant tomber sur le groupe d'attaquants à distance une pluie tranchante qui ne pardonnerait pas, les lacérant de toute part s'ils n'avaient pas de défense efficace.

Surveillant le résultat tout en se décalant un peu pour se préparer à accueillir les deux autres attaquannts au corps à corps, elle fit cependant de nouveaux mudras pour s'entourer d'un grand nombre de pétales qui tournoyaient autour d'elle, lacérant quiconque tenterait de l'attaquer de près. Elle se mit également en garde, prête à les tenir à mains nues si cela s'avérait nécessaire en plus de sa technique maintenue. Elle surveillait également avec de rapides coups d'oeil si jamais un attaquant parvenait à passer la ligne de défense qu'ils formaient à quatre, prête à le rattraper et à agir en conséquence pour le neutraliser.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Dim 16 Sep 2018 - 2:45
Si la présence de Musashi suffisait à me rassurer pour ma mission, je ne retrouvai le sourire qu’en apercevant Naari Etsuko que je saluai juste après l’avoir reconnue en m’inclinant. Je ne la connaissais pas personnellement, n’ayant jaimais eu l’occasion de discuter avec elle, mais sa réputation de Fukataichō la précédait. Son grade au village était supérieur au nôtre et cela ne pouvait que signifier qu’elle était plus compétence que nous pour résoudre les problèmes du Shogun. Nous fûmes alors rapidement interrompus par une nouvelle arrivante dont l’identité me surprit plus encore, il s’agissait de Tenmei, une des figures de proue du clan Nagamasa. Je m’inclinai alors davantage en sa présence tandis qu’elle nous expliquait les raisons de l’appel à l’aide du seigneur Nobuhide.

En entendant ses mots, j’eus rapidement des sueurs froides, m’imaginer des samouraïs voulant la mort du seigneur était bien douloureux. Ainsi, lors que ces ennemis surgirent de nulle part l’instant d’après, je réalisai pleinement le sérieux de la situation. Si ma vie avait déjà été mise en danger par mes missions par le passé, c’était bien la première fois que le sort d’un pays était en jeu. Il m’était alors naturel de me demander si je possédais réellement ma place parmi les shinobis qui m’accompagnaient. La situation ne permettait cependant aucun relâchement, je fus donc contrainte de me rattacher à la phrase que mon oncle me répétait incessament, « Il n’y a que les morts qui ont le temps de s’arrêter en combat. ». Je sortis donc mon katana de son fourreau, essayant d’analyser rapidement la situation.

Il y avait une douzaine de soldats ennemis, dont les deux tiers semblaient venir directement nous affronter au corps-à-corps. Le restant d’entre eux lancèrent alors une salve de projectiles dans notre direction. A peine dans mon processur de réaction, je fus devancée par Musashi qui d’une simple technique futon, se chargea de repousser les projectiles. Dans la foulée, Etsuko utilisa une de ses techniques fleurales pour s’en prendre directement aux ennemis distants avec une grande puissance. C’était donc ça d’avoir l’expérience des missions… J’étais particulièrement impressionnée.

Je n’avais cependant pas le temps de m’extasier devant cette scène, deux rebelles semblaient se diriger directement dans ma direction. Dans ces conditions, il pouvait aussi bien s’agir de samouraïs, de shinobis indépendants ou de simples mercenaires, cela n’avait pas d’importance. J’avais tiré ma lame de son fourreau et ils étaient devenus mes ennemis. Rompant la formation naturelle de notre groupe, je me précipitai dans leur direction. Je concentrai alors mon chakra dans mon katana pour en renforcer le tranchant, puis lorsque j’arrivai à leur portée, j’assemais deux coups successifs, un par adversaire. Mes attaques étaient simples, mais précises et dévastatrices.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Nagamasa Tenmei
Nagamasa Tenmei

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Lun 17 Sep 2018 - 22:41
« Même si je me souviens de vous, je ne pensais pas que vous combattiez si gracieusement. »

Ces mots, adressés naturellement à Naari Etsuko, étaient sincères. La façon dont elle avait fait virevolter les pétales avait donné un spectacle presque réjouissant pour la Samouraï. Il fallait avouer que pour les Nagamasa, ou pour tous ceux qui pouvaient habiter ou venir régulièrement ici à Tetsu no Kuni, les fleurs symbolisaient beaucoup de choses. Et en premier lieu, ils rappelaient évidemment le Paradis Rose.

Le trio avait réussi à parer puis frapper les adversaires avec une facilité presque déconcertante. Sans que cela soit insignifiant pour leur fatigue - ils avaient fourni un bel effort - il fallait avouer que Tenmei était fière, encore plus lorsqu'elle savait que deux des siens faisaient parti de ces acteurs.

« Vous faîtes honneur aux nôtres. »

Mais la Nagamasa était déjà partie vers l'un des corps. Elle remarqua que tous n'étaient bien évidemment pas morts, mais ils partageaient tous la même situation : l'impossibilité de se relever avant un bon moment. Elle inspecta le plus près d'elle pendant quelques instants, s'agenouilla, soupira puis se releva, toujours avec une certaine grâce.

« Il y a bien des Samouraïs parmi ce groupe. Cela confirme ce que le Daimyô lui-même craignait : une révolte est peut-être en train d'éclater. Mais celui-là n'appartient même pas à un clan minoritaire ou frontalier. Comment certains d'entre nous pourraient subitement aller à l'encontre de notre code d'honneur ? »

Les Samouraïs ne venaient peut-être pas tous des mêmes familles, mais voilà bien des années qu'ils avaient tous été réunis sous la bannière du Shogun. Et même avant Nagamasa Nobuhide, le Seigneur Taira et tant d'autres avaient représenté l'idéologie et l'union des Samouraïs. Comment une révolte pouvait éclater ?

La jeune femme soupira encore une fois. C'était assez rare qu'elle laisse s'échapper ses humeurs ainsi, preuve que la situation lui semblait inquiétante, voire dramatique compte tenu de l'incompréhension qui en résultait. Elle se tourna vers les Iwajins.

« Je ne sais pas quoi faire. Le Seigneur Nobuhide est en sécurité avec une garde rapprochée, peut-être devrions-nous le rejoindre... mais si d'autres ennemis arrivent ici ? Et comment tant de Samouraïs auraient pu tourner dos à notre illustre code d'honneur ainsi ? Je suis perdue, mes amis. »

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Naari Etsuko
Naari Etsuko

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Lun 17 Sep 2018 - 23:37
Etsuko sourit à Tenmei, un peu gênée. Cette femme qui l'avait sauvé de la folie de Chôkokû Takumi du Rempart était apparemment une dignitaire de ce pays. Elle était plutôt rassurée de la décision qu'elle avait eu alors, de se ranger de son côté plutôt que de se positionner contre Takumi et elle. En effet, elle n'avait alors pas vraiment eu à combattre, ayant simplement fait quelques fleurs géantes pour soutenir les décombres quand ils menaçaient de s'effondrer sur les civils et apporté les premiers soins lorsque c'était à sa mesure, laissant les blessés plus graves aux mains de Hoshino Sakuya.

« Merci du compliment, Nagamasa-san. Nous devons agir vite je pense. Je vais regarder un des corps plus en détails, voir s'ils ont un insigne, un ordre écrit ou quelque chose qui nous permettrait d'avancer. Si l'un de vous deux peut surveiller les environs avec une détection de chakra, il remarquera peut-être quelque chose qui nous a échappé jusque là. L'autre prend un des blessés, inconscient de préférence mais un vivant, il nous servira de prisonnier. Peut-être pourrons-nous en apprendre plus par ses mots, un samouraï de préférence, eux devraient parler pour expliquer en quoi il leur paraît juste de se retourner contre leur seigneur alors qu'ils sont sensés suivre la voie du bushido. Si vous avez une autre idée, n'hésitez pas à la proposer également, chaque seconde est importante dans les situations de crise. »

Commençant dès lors la fouille sur un mort ou presque, Etsuko chercha avec minutie mais rapidité. Elle chercha d'éventuelles poches, ayant sorti un kunai pour pour trancher les vêtements afin de plus facilement atteindre d'éventuelles poches cachées. Elle sortit également les armes de l'homme qu'elle pourrait analyser plus tard et éventuellement y trouver une raison, notamment dans les gardes de celles-ci où certains se plaisaient à cacher des messages qui devaient rester secrets.

Laissant aux deux genins le soin de faire ce qu'elle leur avait demandé -ou autre chose s'ils avaient une idée en tête qui leur paraissait viable- la Naari finit par se lever en vitesse. Ces hommes là n'étaient pas le vrai danger, elle avait un mauvais pressentiment.

« Vous n'avez rien remarqué de particulier qui pourrait nous aider ? Si non, fonçons auprès du seigneur. Rien ne nous garantis que d'autres traitres ne sont pas actuellement à ses côtés, que ce soit parmi sa garde ou ses serviteurs ! Allons-y et restez sur vos gardes, ne vous laissez pas surprendre ! Si d'autres arrivent ici, ils seront obligés de rediriger leurs pas jusqu'au Seigneur, ou alors c'est qu'il n'est pas leur cible, auquel cas notre prisonnier pourra peut-être nous éclairer s'il n'a pas tout simplement trahi stupidement sa voie. Ce qui m'étonnerait beaucoup à vrai dire d'après tout ce que j'ai entendu sur les samouraïs et leurs valeurs. »

Commençant à filer derrière Tenmei, aidant à porter le prisonnier si rien ne les avait fait rester sur place, prenant également les armes trouvés sur celui qu'elle avait fouillé ainsi que tout ce qui pouvait être considéré comme un indice, la Fukutaichō fonça avec le groupe jusqu'aux côtés du Seigneur de Tetsu pour éviter tout incident. Elle surveillait les alentours, tournant les yeux de tous les côtés, observant avec méfiance quiconque s'approchait du quatuor.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t1606-naari-etsuko-la-douceur-des-fleurs-termine http://www.ascentofshinobi.com/u563
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Lun 17 Sep 2018 - 23:53
C’était particulièrement impressionnant, la coopération instinctive de mes deux camarades iwajins eut rapidement raison de nos agresseurs. Mon assaut contre les deux hommes qui semblaient m’avoir prise pour cible fut une réussite surprenante, ma lame ne rencontra pas la moindre difficulté à les mettre hors d’état de combattre. Lorsque la surprise du bref combat fut terminée, je jetai un rapide coup d’œil aux alentours, vérifiant la présence d’autres intrus, avant de ranger mes armes dans leur fourreau. Retrouvant alors un peu de calme dans mon esprit, je réalisai que les deux hommes qui gisaient à mes pieds n’étaient autre que des Samouraïs. Je savais bien sur le moment qu’il était inutile de m’en vouloir d’avoir utilisé mon arme contre eux, que c’était même la meilleure action possible, mais il m’était impossible de ne pas ressentir une profonde douleur. Quelles pouvaient bien être les raisons pour des hommes suivant le bushidô de tenter telle atrocité ?

Les compliments de Tenmei, bien qu’appréciés, ne furent pas d’un grand réconfort dans cette situation. Sa réaction face à la découverte de l’origine de nos assaillants sut néanmoins me toucher, elle semblait également effarée par un tel comportement. L’avouant elle-même juste après, elle était désemparée par la situation, allant jusqu’à nous demander une assistance stratégique sur la marche à suivre. Je jetai alors un coup d’œil à Etsuko pour confirmer que la Fukutaichō savait quoi faire. Même si je n’étais pas directement en mission pour le village, elle restait ma supérieur hiérarchique et je me devais d’agir sous ses ordres dans ce genre de situation. Ainsi, en les attendant, je réalisai une technique sensorielle de détection de chakra. Si nous avions été attaqué par surprise et que nos assaillants étaient apparus de nulle part, cela pouvait très bien signifier que d’autres se cachaient un peu plus loin, voire qu’ils étaient actuellement en train de nous contourner pour atteindre le palais avant nous.

J’entendis alors par-dessus mon épaule qu’Etsuko venait justement de nous demander d’utiliser de la sensorialité si possible, ce qui était une sacrée coïncidence, signe d’une collaboration de qualité. Je repris alors l’exécution de ma technique, mais cette fois-ci avec légèrement plus d’assurance, confortée par la présence efficace de la chûnin. Je cherchais alors parmi les alentours la présence de chakra n’appartenant pas aux personnes que je pouvais déjà voir. Il m’était encore difficile de les différencier correctement ou de les localiser avec précision, mais le simple fait de ressentir une présence inattendue pouvait s’avérer capital. Une fois que j’eus terminé, je transmis le résultat de ma technique au groupe dont la décision d’action risquait d’en dépendre.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa http://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Mar 18 Sep 2018 - 2:18
La menace n'existait plus, elle était annihilée. Pour l'instant en tout cas. La colère ne désemplit pas du côté du jeune. Dix ans qu'il attendait de revenir sur la terre de ses ancêtres.. Et pour son retour ? Il tombait sur des félons ayant préférer renier leur honneur pou x raison. C'était impardonnable, même la mort par seppuku ne pourrait racheter de tels actes. Il resta donc bien silencieux malgré l'éloge à son égard. Il était ailleurs, au plus profond de sa raison il cherchait des réponses.. Rien. Rien ne l'aidait à comprendre comment un tel acte pouvait arriver..

Suite au propos de la Fukutaichō, il se rendit face à l'un des samouraï inconscient. Il vérifia en premier lieu si ce dernier était bel et bien inconscient puis il se débarrassa des possibles armes qu'il pouvait posséder. Il vérifia ensuite les différentes blessures pour faire un état des lieux des différentes blessures. Il saignait quelque peu mais l'hémorragie n'était pas mortel. À l'aide de l'un des pans de tissu du rōnin inconscient il fit un léger point de compression pour endiguer le liquide vermillon. D'un geste assez simple il défit les cordelettes de son armures et l'entoura avec, le saucissonnant. D'un puissant appuis sur le sol et a la force de ses bras il le souleva du sol tel un sac à patate. Saucissonner comme il était peu de chance qu'il ne parvienne à bouger. Il le plaça sur son épaule gauche et entoura l'une des cordelettes autour de son avant bras gauche afin de le maintenir solidement. Être manchot du bras gauche ne le rendait absolument pas inapte. Bien au contraire il arrivait à palier ce difficulté assez simplement.

Main droite poster sur le tsuka de son arme il se trouvait en tête du groupe. Il n'avait qu'une idée en tête, se retrouvait proche de l'objet de sa convoitise. Son précieux Shogun.

Je suis d'avis qu'il ne faudrait pas tarder. Si des samouraï on pu agir de la sorte rien ne nous dit que la garde rapprocher ne dispose pas de traitre attendant le moment propice.

Ferme et déterminé. Ses premières paroles étaient vif, ils n'avaient pas de temps à perdre. Garder l'équilibre du shogunat primait sur l'ensemble. C'est donc en premier, suite à son bond, qu'il entreprit cette légère course effrénée en direction du palais. Ses sens étaient sur le qui vive, il était prêt à agir à tout moment. Il portait toute la responsabilité de cette "mission" sur ses épaules bien qu'il n'était personne.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond http://www.ascentofshinobi.com/u726
Nagamasa Tenmei
Nagamasa Tenmei

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur Empty
Jeu 20 Sep 2018 - 19:37
Lorsque Naari Etsuko décida d’aller voir du côté d’autres samouraïs, Tenmei semblait plongée dans ses pensées. Difficile pour elle de rester sereine, tant cette situation lui était horrible, de par son côté inconnu ou par le fait de devoir faire face à ce qui ressemblait bel et bien à une révolte. Comment cela pouvait-il arriver ? Tetsu no Kuni n’était pas un pays régi comme les autres : il y avait certes un Seigneur mais qui était également Shogun et tous les Samouraïs du pays avaient rejoint sa cause. Et chaque Nagamasa, chaque Hoshina, chaque Samouraï suivait le même code d’honneur qui, sans pouvoir forcément interdire toute erreur, ne pouvait laisser place à n’importe quelle sorte de rébellion, révolte ou coup d’état.

Dans la difficulté, Nagamasa Tenmei se concentra et regarda les trois Iwajins agir. Malgré le fait qu’il ait eu deux Samouraïs dans ce trio, n’étaient-ils pas pas si « concentrés » parce que ça les affectait moins ? Ce fut exactement à ce moment-là, lorsqu’elle se posa cette simple question, que la représentante de Tetsu no Kuni se déplaça, bel et bien au courant que l’heure n’était plus aux interrogations ni aux hésitations.

Elle rejoignit Naari Etsuko et Nagamasa Musashi, et regarda de plus près l’emblème de leur adversaire qu’ils étaient en train de ramasser. Et là, ce fut la stupeur.

« C’est… c’est un Nagamasa. »

La situation s’aggravait à un point inexplicable. Il ne s’agissait plus simplement de Samouraïs qui trahissaient un code d’honneur, il était dorénavant question de Nagamasa qui voudraient renverser le Shogun, Nagamasa Nobuhide ?

Elle recula d’un pas, comme prise d’une nouvelle hésitation. Quelques pas plus loin, Nagamasa Hisa avait repéré de l’activité vers le nord-est, grâce à sa technique de sensorialité.

« Les Samouraïs ne peuvent pas tourner le dos à leur code d’honneur. Et il est impossible de voir un Nagamasa se retourner contre le Seigneur de ce pays. »

C’était impossible. Impossible.

Mais si c’était vraiment le cas, comment expliquait cette situation ? Si c’était vraiment le cas, comment expliquer que certains Samouraïs et même proches du Seigneur, semblaient prêts à le renverser ?

Si c’était impossible, quelle solution, quelle explication restait-il ?

Soudainement, Nagamasa Tenmei trébucha en arrière.

« Non. Non, non, non… »

Elle avait compris.

La jeune femme se releva, et courut vers le nord-est.

« Le Palais du Shogunat, vite ! »

Important:
Revenir en haut Aller en bas

[Alerte | Arc n°5] Déshonneur

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission B] Laver le déshonneur
» [Alerte | Arc n°5] Honneur
» [Alerte B] Le vol du siècle
» Alerte à la coalition
» [Alerte] Flétrir

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer :: Grand Palais du Shogun
Sauter vers: