Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Le Conteur de Légendes EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Le Conteur de Légendes EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Le Conteur de Légendes EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Le Conteur de Légendes EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Le Conteur de Légendes EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Le Conteur de Légendes EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Le Conteur de Légendes EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Le Conteur de Légendes EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Le Conteur de Légendes EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Le Conteur de Légendes EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Le Conteur de Légendes

Ookami Raiden
Ookami Raiden

Le Conteur de Légendes Empty
Sam 21 Jan 2023 - 23:34
Ce fut un soir calme, le soleil d’hier s’était déjà couché, laissant les lanternes jonchant les ruelles prendre le relais de l’illumination du village. L’ambiance terne au sein d’une température moins froide qu’habituellement laissait la plupart des familles prendre l’air, marchant sans réel but autre que de profiter du village lui-même et de se dégourdir les jambes. Raiden avait laissé sa boutique, la fermant plus tôt que de coutume, l’afflût de client avait été plus que désastreux, alors que pourtant le travail ne manquait pas à la forge. S’il passait ses journées sans véritable commande, l’assimilateur perfectionnait son art, forgeant de nouvelles créations plus abouties les unes que les autres, un bon moyen de gonfler la qualité des objets sur ses présentoires. Malgré tout, Raiden avait besoin de repos, il avait pris la décision de marcher vers la place publique, là où la plupart des gens s’arrêtent pour discuter et parfois même s’amuser au travers d’activités.

Arrivant sur place, Raiden n’aperçu pas d’enfants courir en éclaboussant leurs parents, ni même d’activités sportives et joyeuses. Ce soir était à une toute autre ambiance.

Le conteur de Légendes était en ville.

Pourquoi pas tiens, ça fait un bon moment que je n’ai pas profité des contes et légendes de notre peuple.


A ces mots, le Conteur se mit à chanter, usant de son shamisen pour envelopper la place au sein d’un doux son relaxant. Rapidement, les enfants, familles et passants se turent. Le respect éternel voué aux Conteurs ne semblait pas perdu, bien au contraire. Chacun observait, cessait tout mouvement en gardant sa respiration. Il était l’heure du récit.






Citation :
En l’an 882 de l’ancien âge, l’Empereur décida d’envahir l’île d’Ue, le dernier symbole des valeureux.

Les bateaux dans leur sillage, laissèrent le flot d’armée se déverser, prêts à prouver que d’aucun était courageux.

Mais l’île de son âme avait un gardien, le clan aux buffles d’eau veillait en silence, et sentirent les ondes de la terre.

Au combat les appela les gardiens, nulle de ses paroles ne manquait de clairvoyance, ces lieux resteraient comme hier.

Du fracas des lames le clan se fit abattre, bien que vaillants dépassés ils étaient, le sang répandu.

Mais l’âme de l’île se mit à combattre, le temps des gardiens à sa fin venait, leurs âmes morfondues.

Suigyū no chichi s’éveilla, il détruisit d’un coup la roche de l’île, emportant les derniers vivants de l’empereur.
L’Enorme Buffle Roi y veilla, les bateaux emportés par les vagues volubiles, l’île perdra sa volonté mais ce n’était l’heure

L’empereur agacé ne laisserait pas Ue, la maudit à pourrir sans plus de gardien, mais l’âme du Buffle roi s’enterra

Protégée jusqu’à la venue de l’héritier, le Père des pères des Buffles sans rien, dans les dernières orchidées son règne acheva.




La musique prit fin, libérant le poids d'années de récits, le conteur âgé semblait n'avoir jamais été loin de sa légende. Les gens applaudir, faisant vibrer les ombres autour du musicien, alors que celui-ci reposait lentement son instrument. L'homme, fatigué, changea sa position pour s'asseoir en matière de respect, avant de l'incliner devant l'audience, le nez rasant le sol. Il venait de tirer sa révérence.

Je vous remercie infiniment. Malheureusement, il est temps pour moi de traverser la mer et ne plus revenir. Encore une fois merci pour votre écoute.



Dernière édition par Ookami Raiden le Mar 31 Jan 2023 - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13860-terminee-presentation-de-ookami-raiden#122587 https://www.ascentofshinobi.com/t13868-carnet-de-ookami-raiden#122636
Ookami Raiden
Ookami Raiden

Le Conteur de Légendes Empty
Lun 23 Jan 2023 - 18:42
Après à peine quelques minutes d’applaudissement, la foule commençait déjà à se disperser. Les parents s’affairaient à rentrer, l’heure avançant et le temps du sommeil venant pour les plus petits de leurs enfants. Rapidement, le coin de la place où se trouvait le conteur devint un simple groupe, alors qu’il commençait à plier bagages. Seuls quelques hommes, probablement de vieux amis du conteur, restaient là, le sourire aux lèvres, le remerciant en retour tout en lui serrant la main l’un après l’autre. Le moment idéal pour s’approcher du vieillard.

D’un pas lent, Raiden s’approcha. Les drapés aux couleurs ternes laissaient penser à un marchand ambulant, alors que la crasse du travail sur son visage donnait un indice du labeur qu’il endurait au quotidien. Aucun passant n’avait pu le reconnaître, son accession au rang de Chûnin étant bien trop récente.

D’un geste de la main, il attira l’attention du conteur, le dernier le saluant d’un hochement de tête. Son regard, bien que méfiant durant les premières secondes, se décontracta alors que ses vieux yeux parvenaient à mieux distinguer son apparence.

Joli conte. Le Père des pères des Buffles, un beau moyen de décliner la tempête. J’ai raison ?



A ces mots, le conteur esquissa un sourire, toisant le nouveau venu tout en essayant de comprendre pourquoi il avait attendu que la foule s’en aille pour l’approcher.

En d’autres circonstances, j’aurais joué à ce petit jeu. Mais nous savons tous les deux que la tempête n’a rien à voir avec tout ça. Vous êtes shinobi, je me trompe ?



Surpris, Raiden fronça un sourcil. Aucun trait physique ne laissait présager la découverte du conteur et pourtant celui-ci l’avait percé à jour. Rien de véritablement honteux… Le trentenaire ne portrait pas de trait particuliers, mais n’avait non plus de raison de cacher son nouveau métier. Sans laisser planer de mystère, il répondit.

C’est vrai, depuis peu. Vous avez l’air de lire dans les visages, c’est rare.



Il n’y a guère de lecture pour un conteur. Je vous reconnais là… Raiden ? Voilà bien des années, mais tu n’as plus l’air de vouloir me voler mes affaires. Tu es plus… sage.





Dernière édition par Ookami Raiden le Mar 24 Jan 2023 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13860-terminee-presentation-de-ookami-raiden#122587 https://www.ascentofshinobi.com/t13868-carnet-de-ookami-raiden#122636
Ookami Raiden
Ookami Raiden

Le Conteur de Légendes Empty
Mar 24 Jan 2023 - 19:55
A ces mots, il comprit. Ou plutôt se souvenu. Le conteur de son enfance, il passait dans les villages, à la différence que ça peau n’avait rien de ridée en cette époque. Un mélange de nostalgie s’entremêla, ajoutant une joie lointaine et perdue à des souvenirs mélancoliques et difficiles. Voilà bien des années que Raiden n’était pas retourné au village de son enfance.

C’était donc vous, je me souviens encore avoir essayé de vous chaparder votre gourde pour boire, sans même savoir à l’époque que c’était du saké… Vous m’avez peut-être sauvé de l’alcoolisme.


Dit-il en rigolant.

D’un pas, Raiden s’approcha du vieil homme, plongeant ses yeux dans le regard fatigué du conteur dont l’âme pure semblait rayonner. Il n’était pas un homme comme les autres, mais plutôt un gardien à ses yeux, passant de village en village apporter le bonheur aux enfants. Un homme méritant tout le respect du monde, démunis et pourtant au service de son prochain. D’un geste, il prit l’homme dans ses bras le temps d’une seconde. En retour, celui-ci monta, bien que difficilement, son bras droit sur son omoplate, suivant son accolade.

Ainsi donc, vous partez ?



Le visage plein de regrets, l’homme acquiesça de la tête, recourbant en même temps les lèvres, l’air d’un “c’est ainsi…”.

Je suis venu délivrer une dernière fois mes contes, en entiers cette fois-ci.



Le conteur marqua une pause, reculant afin de sonder le trentenaire directement au sein des pupilles.

Vois-tu, de nombreux autres conteurs et voyageurs m’ont partagés leurs histoires. J’ai eu l’occasion de visiter les villages les plus reculés de l’archipel… Mais ces secrets ne doivent pas se perdre.



Un air légèrement étonné, bien que difficilement enclin à montrer davantage d’émotions, Raiden essayait de comprendre.

Voyons, ce sont des légendes que le coeur des Hommes mérite de faire perdurer. Rien d’autre qu’un brin de bonheur.



D’un mouvement horizontal de la tête, le vieil homme baissa les yeux, avant de répondre.

Non, ces contes sont bien plus ça… Ce sont des légendes, oubliées certes, mais néanmoins empruntes de vérité.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13860-terminee-presentation-de-ookami-raiden#122587 https://www.ascentofshinobi.com/t13868-carnet-de-ookami-raiden#122636
Ookami Raiden
Ookami Raiden

Le Conteur de Légendes Empty
Mer 25 Jan 2023 - 18:52
Une vingtaine de minutes durant, les deux discutèrent, le conteur délivrant plusieurs de ses nombreuses histoires et leurs origines… Mentionnant certains des plus grands hommes ayant foulés cette terre, beaucoup oubliés, d’autres adulés par les légendes, aujourd’hui à l’état de mythes. Il n’était pas facile pour Raiden de suivre tous les noms, mais il lui était simple de retenir la grandeur des personnages cités. Il ne fallut d’ailleurs pas plus de motivation pour que le trentenaire reprenne une lueur d’espoir. Lui qui cherchait encore un but à sa vie et souhaitait voyager.

Je vois… Et qu’en est-il de ce fameux Roi des Buffles. Vous m’avez explicités que c’était rien de la parabole que les gens ressassaient. Seuls les enfants s’arrêtent au premier degré de sa description.



Le Roi, voyons… Je n’en sais pas vraiment plus. Le voyageur de l’île d’Ue paraissait sincère et la légende s’est déformée avec le temps, mais je crois bien que souvenir qu’il s’agissait d’animaux.



Le regard emplis de réflexion et la main entremêlée dans sa propre barbe, Raiden tentait de trouver un sens caché, d’en décrypter quelque chose d’intéressant. Il commençait complètement à croire aux récits du conteur, peut-être par naïveté ? Ou peut-être est-il convaincu de la bonne foi de son interlocuteur. Il n’y avait pas de doute que si ses histoires étaient fausses, le conteur lui-même les pensait vraies. Ce fut à ces derniers mots que le trentenaire enchaina.

J’aimerais que tout ceci soit vrai, même si ça paraît tiré par les cheveux. Il n’y a pas d’indices pouvant mener à ce fameux Roi scellé ?



Le sérieux dans la voix de Raiden permis au vieil homme de lui répondre instantanément, sentant sa motivation, mais aussi la pureté de son âme égarée. Il avait, de par ses expressions, déjà compris que le petit garçon qu’il avait connu n’était plus qu’un fantôme, de même que l’adulte qu’il était devenu. Un homme perdu par les années et le désespoir, cherchant un rêve auquel se raccrocher.

Seul fait mention la légende des Orchidées de l’île d’Ue dans lesquelles il fut enfermé… Même après des centaines de répétitions de ce récit, je ne vois rien d’autre que cette piste.



Malheureusement pour Raiden, le maigre indice ne l’aidait pas vraiment. D’autant plus que l’île d’Ue n’était aujourd’hui plus qu’un enfer tropical peu habité… Et d’autant qu’il le savait, aucun vendeur du marché n’avait déjà fait allusion à de pareilles plantes y poussant. Il était pourtant toujours possible pour lui de tenter de se renseigner, ou d’aller le découvrir par lui-même.

D’un geste brusque, Raiden se releva, saluant et remerciant le conteur.

Je vous remercie… Je vais me rendre sur l’île d’Ue. Vous avez à faire avant de prendre la route, je ne vais pas vous retenir plus longtemps. Ce fut un honneur et un plaisir de vous revoir…



A ces mots, le conteur souria de nouveau. Il resta assis, la tête levée, contemplant les mouvements de celui qui se dirigeait déjà vers le port.

Moi aussi Raiden… Adieu.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13860-terminee-presentation-de-ookami-raiden#122587 https://www.ascentofshinobi.com/t13868-carnet-de-ookami-raiden#122636
Ookami Raiden
Ookami Raiden

Le Conteur de Légendes Empty
Mar 31 Jan 2023 - 18:56
Voilà une journée que Raiden avait quitté le port. Équipé de peu d’affaires, la décision de rejoindre l’île d’Ue fut prise sur un coup de tête, lui-même n’ayant pas pensé aux outils nécessaires et potentielles réserves de nourriture. Voilà bien longtemps qu’il n’était pas partit en mission, d’autant que ses expériences passées relevaient généralement de raids plutôt que de véritables aventures. Aussi, son voyage n’avait rien à voir avec une mission préparée, mais une simple volonté personnelle.

Le visage du vieillard, ancré au fond de ses pensées, Raiden ne pouvait qu’espérer trouver un éventuel indice sur la légende de l’assaut de l’île d’Ue et malgré les heures qui défilaient, il n’avait pour l’instant rien trouvé de convaincant. Quelques brasiers légers avaient été aperçus par les côtes, souvent éphémères… De probables camps de fortune établis par des voyageurs en escale. L’île n’était pas réputée pour être habitée, c’était bien l’inverse d’ailleurs.

La faim au ventre, il prit la décision de jeter l’ancre et de jeter une ligne à la mer. La pêche n’était pas son point fort, mais comme tout artisan, il avait des prédispositions pour les tâches liées au labeur manuel. De même que sa patience, elle, n’avait pas de véritable limite autre que celle que sa présence d’esprit pourrait lui dicter.

D’un craquement de bois, il s’installa sur le flanc bâbord de grande barque, au niveau d’une des planches d’assise. Son regard fixa l’horizon des heures durant, le berçant et l’accompagnant dans l’attente d’une prise… Avant de finalement mordre. Un petit poisson dont il ne connaissait pas le nom exact lui servit de repas froid, peu après une légère lutte de force entre lui et sa proie. Celle-ci ne résista pas l’ombre d’un instant, bien trop frêle et légère, au point que son immersion semblait former la seule prise de résistance.

Ce fut finalement le jour suivant, après une nuit peu réparatrice, que Raiden sembla reprendre confiance en lui. La faim lui était revenu… Et tandis que la fatigue tirait sur paupières, il fut pris d’une claque de lumière. Le soleil chauffant son visage l’aveuglait partiellement, mais il lui semblait bien apercevoir des couleurs vives orner les côtes de l’île en un point précis. Un mirage ? Probable… Ce genre d’effet de rayonnement était assez répandu au travers de surfaces réfléchissant la lumière, mais après quelques minutes et à mesure que le bateau de Raiden se rapprochait des côtes, il pu apercevoir un champs d’orchidées de diverses couleurs, disséminées sur plusieurs mètres et formant presque un chemin. D’un regard satisfait, il ne lui restait plus qu’à s’approcher. Une cabane semblait joncher les flancs de roche, presque dissimulée et pourtant si bien indiquée, comme fléchée par le sol d’orchidées flamboyantes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13860-terminee-presentation-de-ookami-raiden#122587 https://www.ascentofshinobi.com/t13868-carnet-de-ookami-raiden#122636

Le Conteur de Légendes

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les légendes ne meurent pas
» Légendes et secrets (Okiko)
» Sur les pas des légendes [Aizen & Atorasu]
» Livres et Légendes | PV Hayate
» Même les légendes peuvent faiblir — Absence Nara Keigan

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: