Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Fashion Victime ▬ Pv Misaki. EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Fashion Victime ▬ Pv Misaki.

Shuku Arkane
Shuku Arkane

Fashion Victime ▬ Pv Misaki. Empty
Mar 6 Déc 2022 - 23:42
Les articles se bousculaient sur des étales à l'extérieur depuis une journée ou deux, pour la grande occasion de cette saison : Les fameux Kuro Hi, deux jours ou tout était peu cher, dans ce quartier commerçant, qui peinait à redémarrer une activité depuis quelques temps. C'était l'occasion à ne pas manquer, tout devait disparaître, c'était le slogan sur de grande banderoles à l'entrée du quartier commercial, qui espéraient attiré plus de clients. Il faut dire que vivre sobrement était conseillé au jeunes ninjas, qui se responsabilisaient très tôt. Il y'avait les autres, également, comme votre serviteur, Shuku Arkane, pourvu d'une garde robe qui faisait rougir n'importe quel modèle, ou bien styliste. Il aimait l'esbrouffe, et les couleurs vives, et surtout, était attiré par les bijoux. Pour s'y être essayé, grâce à sa nature Shoton, il connaissait toute la difficulté de manier des matériaux chers, ou bien fragiles, mais toujours d'une qualité première, et d'un prix exorbitant. Une seule erreur et l'on perdait des jours, voir des semaines de travaux, de minutie et d'acharnement. La précision était la principale qualité des artisans, du haut de ses 20 ans, Arkane se débrouillait plutôt bien, ayant bénéficier des conseils des plus aguerris de ses artistes, autant proche de l'art par leur créativité, que de l'artisanat par leur techniques.

Revenons donc à nos fashionista, des ménagères, qui venaient jeter un oeil pour leur maris ou leur fils, des professionnelles aigueries de la file d'attente, et du shopping. On apprend pas au vieux singe à faire la grimace. Il y'avait aussi des petits donzelles, en de nombreux groupes disséminé sur la zone. H-2 avant l'ouverture du quartier, bouclé pour l'occasion, des ninjas ayant placé des bandes avec des sceaux semblant aspirer l'Energie de ceux qui s'approchaient, dans tout les cas, a moins qu'un autre moyens fut utilisés, à dire vrai il n'était pas un expert en Fuinjutsu, aussi décida-t-il d'opter pour une méthode, un peu plus aérienne. Plus dangereuse. Carrément débile même, pour les plus prudent d'entre nous. Il avait repéré les rondes au sol, comme celles, beaucoup plus rares, sur les toits des échoppes. Pas un grand évènement non plus, mais se radinait les plus pauvres et les plus acharnés des acheteurs compulsifs -Arkane comptant au nombre de ceux là.

Il devait absolument bénéficier d'un passe droit, il voulait remporter cette petite guerre des ménages, surtout qu'il avait repérer une boucle d'oreille artisanales, vraiment très belle, en or massif. Le vendeur lui avait compter l'histoire, et qu'elle serait en soldes ce jour là. Comme il était fauché en ce moment - cela arrivait trop souvent à son goût, il faisait attention à son budget. Il s'était promis d'arrêter, après celle là, ce sera la der des der, pensa-t-il en grimpant un mur grâce à une technique basique, lui permettant d'adhérer a la plupart des surfaces.

- Eh mais c'est pas autorisé ça ! Fit un des gars de la file, qui attendait depuis la veille, ayant de quoi dormir, une simple couverture lui suffisait, pourquoi vouloir faire les soldes dans ce cas ? Non mais vraiment, y'en a des biens, mais celui s'était un cafardeur de première.

Il se hâta de disparaître dans une ruelle voisine, choisissant d'abandonner sa position haute, car même s'il pouvait anticiper, l'ennemis aussi. Pour l'instant, il devait se faire discret. Il fractura le verre de la vitre d'un sous sols, et se glissa à l'intérieur, croisant les doigts pour ne rencontrer personnes qui ne comprendraient pas, ni sa situation, ni ce qu'il faisait là.

Il n'était pas un voleur, il aimait juste faire les choses en prenant le temps. Bien sûr, traiter l'urgence faisait partis de son métier de Shinobi.

H-1, Il se permit de sortir le nez de l'échoppe, en prenant un air sérieux, peut être le prendrait-on pour un simple garde de plus. Après il portait son bandeau, et n'était pas connu pour ses excentricités, ayant un naturel doux et gentil. Mais quand on parlait fringues et bijoux, il devenait un autre homme.

Chacun ses vices.
Chacun ses part d'ombres.
Revenir en haut Aller en bas

Fashion Victime ▬ Pv Misaki.

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une future victime
» Cambriolage de bouffe [PV : Misaki]
» La victime - Hôpital de Kumo
» Grrrrrr ! [Misaki]
» Proche du but [Pv. Misaki]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: