Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
A la conquête de la Terre EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
A la conquête de la Terre EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
A la conquête de la Terre EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
A la conquête de la Terre EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
A la conquête de la Terre EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
A la conquête de la Terre EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
A la conquête de la Terre EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
A la conquête de la Terre EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
A la conquête de la Terre EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
A la conquête de la Terre EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

A la conquête de la Terre

Bakuhatsu Anzai
Bakuhatsu Anzai

A la conquête de la Terre Empty
Mar 29 Nov 2022 - 13:44
Les choses bougent à une vitesse incroyable. Tant de changement en si peu de temps, dans sa vie qui était alors si terne à ses yeux. Le jeune intrépide des montagnes a trouvé ceux qu’il recherchait, les a aidés à repousser des ennemis, a intégré ces mercenaires mais sous une toute nouvelle forme, dénommé le Fukyuu désormais, dont l’objectif et de remettre une personne légitime sur le trône de du pays du Fer. Tout cela en gagnant en puissance grâce au succès du recrutement effectué et avec un entraînement rigoureux en cours pour faire progresser chacun. Il ne pouvait pas espérer mieux dans sa quête d’aventure et de patriotisme. On pourrait se dire alors que cet électron libre est satisfait, qu’il se sent parfaitement à sa place. Pourtant, ce résultat n’est pas encore atteint. Cela pourrait être à cause du fait que le Fukyuu n’a pas encore réellement commencé son combat, que l’impatience de réaliser leur objectif en est la cause, mais non, c’est autre chose. La douleur lui rappelle un goût amer. Durant ce fameux combat aux côtés des samouraïs, son épaule gauche a subi et sa vie ne tenait presque plus à grand-chose si Zanzu ne s’était pas montré. Cette douleur qui bien même s’atténue, elle lui rappelle qu’il n’est encore qu’une jeune pousse dans un environnement hostile.

Si cette progression dans sa vie est très bien accueillie, il a compris qu’il devait gagner également en capacité pour pouvoir contribuer efficacement. Il l’a très bien remarqué, il peut facilement venir à bout du menu fretin, en nombre même avec sa puissance de feu. Cependant, dans un affrontement individuel avec des combattants de plus grand calibre, il n’est encore qu’un insecte. Même s’il avait su tel un cafard échapper à la mort, il n’en est pas moins frustré de ne pas pouvoir les moyens de réussir de tel combat. De plus, avec sa blessure, seul le repos peut permettre la guérison, empêchant tout entraînement au combat corps-à-corps ou avec les explosions, sa principale force. Que peut-il faire alors ? Rester sans rien faire pendant que les autres vont faire leur possible pour évoluer ? La frustration grandit alors toujours plus.

Il se rend comme à son habitude depuis quelque temps à la hutte des soigneurs, où Agata, jeune recrue et ami d’Anzaï depuis, vient s’occuper de l’épaule de celui-ci. Ses connaissances médicinales et médicales sont un bonheur pour les mercenaires, sortant souvent blessés de leur affrontement. Après tout, ils se battent contre tout un gouvernement en place. Bien qu’il vînt ici en tant que volonté de devenir combattant, il se sent heureux de pouvoir contribuer également de cette manière. Cela lui permet aussi de rembourser sa dette envers l’explosif, en soignant spécialement sa blessure. C’est justement pendant cette intervention, qu’il ressent le mal-être du blessé.

« Anzaï, est-ce que tout va bien ? Tu me sembles un peu... déprimé. Tu peux me parler, tu sais. Je te dois tellement que je ferais tout pour t’aider, comme tu as su le faire pour moi, au du moins, j’essaierai ! »

Il est drôle de voir le Bakuhatsu si peu enjoué, tandis que le jeune timide fraîchement arrivé rayonne. Il rappelle alors Anzaï a son arrivée dans ce fameux village où il rencontra pour la seconde fois Hitsugaya. Un soupir s’échappe, avant de dévoiler ses pensées.

« Ha... Juste que le fait d’être blessé est démoralisant... Je ne peux pas m’entraîner comme je veux, tandis que les autres peuvent progresser. Moi aussi, je veux gagner en puissance. Mais dans mon état, je ne peux même pas utiliser mon corps correctement et encore moins les explosions. Je veux juste guérir rapidement pour reprendre les entraînements, très rapidement. Oh... Désolé de dire ça, comme si tu ne faisais pas de ton mieux. C’est simplement... que c’est tellement frustrant d’être là à regarder les autres avancer sans moi... J’ai peur qu’on me laisse tomber après...

- Ne t’excuse pas pour ça, tu ne dis pas ça pour me faire mal. J’aimerais tellement pouvoir faire mieux quand même... Je comprends ta souffrance, car j’avais cette même peur quand j’étais dans mon clan... Ne jamais être à la hauteur, voir les autres devenir plus fort et t’abandonner parce que tu n’étais rien pour eux... Mais dit-moi Anzaï, tu peux bouger tes mains correctement maintenant. Pourquoi tu n’utilises pas le Ninjutsu ? Tu pourrais réaliser des signes sans forcer sur ton bras, donc t’entraîner à lancer des jutsu affinitaires. Enfin, je présume que tu connais cela, ta famille était d’anciens shinobi d’après les histoires, donc vous devez certainement en utiliser.

- Oh, tu parles de la terre que je peux utiliser ? C’est vrai que je possède comme capacité, mais ce n’est pas si terrible. Frapper de tout son être c’est tellement plus satisfaisant. Je l’utilise parfois, mais rien d’incroyable en soit.

- Justement, tu pourrais faire évoluer ton style et t’entraîner en découvrant un plus large panel de technique ! Le Doton est un élément solide qui permet d’être à la fois offensive et défensif, mais également utilitaire ! Tu n’imagines même pas comment tu pourrais être plus puissant si tu arrivais en élargir ton panel de jutsu. Tu n’as jamais reçu de cours à ce sujet dans ton clan ?

- Pas tellement, ou du moins chacun fait un peu comme il veut. J’ai eu de rapides explications sur certaines choses, mais je t’avoue que la baston à mains nues, c’est tellement plus excitant.

- Allons Anzaï, ne veux-tu pas progresser ? J’ai des ouvrages si tu veux sur l’utilisation des affinités. Tu devrais l’utiliser et t’en inspirer pour utiliser d’autres techniques. Je t’avoue que j’apprends encore à bien malaxer mon chakra... Car finalement le combat au sabre ce n’est pas que la force brute qui compte ! Je compte bien aussi évoluer et devenir un samouraï qui arrivera à trancher !

- Comment dire non face à une telle motivation ? Je ne peux pas me laisser dépasser par celui que je recrute voyons ! Aller, tu vas voir, je vais maîtriser la Terre comme jamais ! Tiens-toi prêt, tu regretteras de m’avoir remis sur pied ! »


Les deux s’échangent un large sourire, pendant que les soins se terminent. Comme promis, Anzaï prend l’ouvrage suggéré et commence alors à le lire. Une page, deux pages, un chapitre, deux chapitres...

« Merde... Je n’y comprends pas grand-chose... »

La route est encore longue pour devenir plus fort...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12841-bakuhatsu-anzai-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t12865-bakuhatsu-anzai-dossier-shinobi#113302 https://www.ascentofshinobi.com/u1021
Bakuhatsu Anzai
Bakuhatsu Anzai

A la conquête de la Terre Empty
Lun 12 Déc 2022 - 19:20
Le garçon se retrouve bien embêté. Bien qu’il ait reçu une aide précieuse pour avancer sur son apprentissage, il ne parvient pas à comprendre tous les termes et sens expliqués. Il faut dire que l’éducation des Bakuhatsu ne l’a jamais vraiment formé, à la différence des académies shinobis présentent dans les villages. Dans les montagnes, on apprend plus naturellement, plus physiquement même. S’amuser à grimper les roches, se battre à mains nues, faire un concours d’explosion, copier ce qu’on voit des autres… Une éducation des plus simples, qui sait faire le bonheur de chacun, lorsqu’on ne reste que dans ce paisible endroit. Cependant, le monde en dehors des sommets n’est pas aussi niais. Un civil pourrait s’en sortir, mais vu la voie choisie par le jeune homme, il soit s’endurcir, faire évoluer son potentiel, pour un jour, réaliser ses buts et ceux du groupe qu’il a rejoint.

Se grattant la tête, il s’essaie de nouveau à la lecture de l’ouvrage théorique, quant à la maîtrise du chakra pour le contrôle sur les éléments. L’ouvrage est, en soit, très bien réalisé. Il explique que ceux nés avec du chakra, possèdent pour la plupart, au moins une nature élémentaire. Que ce soit pour le feu, l’air, la terre ou l’eau, le principe est le commun à tous, seule la nature change à la fin. De nombreux schémas sont disponibles, décrivant de manière basique, l’utilisation de son énergie interne pour la transformer en un élément depuis son corps. Ceci est la première étape dans l’utilisation de techniques à base d’affinités.

Le pauvre combattant découvre alors le vaste circuit de chakra que possède son corps. Déjà que le système sanguin était pour lui trop complexe, se retrouver à comprendre ce réseau en plus, c’est à lui donner mal de tête. Il continue de s’acharner dans la compréhension, avec la particularité dans l’utilisation des signes incantatoires, important pour l’utilisation de techniques élémentaires et de Ninjutsu même. Il en connaît quelques-unes, puisqu’il possède déjà deux techniques lui permettant d’un faire usage. Néanmoins, sa connaissance est limitée à leur sujet, ayant tout bêtement passé énormément de temps à apprendre auprès d’un membre de son clan, à base d’observation et de multiples tentatives. Tout en lisant, il tente de les mémoriser en les réalisant de nombreuses fois.

« Ok. Ça ne sert à rien de trop lire ! La pratique reste le meilleur moyen pour apprendre. »

Le rouquin s’écarte du campement, afin de pratiquer plus tranquillement. Suffisamment loin pour ne pas être vu, loin des moqueries ainsi, il se met à réaliser lentement, quelques signes étudiés précédemment. Il concentre son chakra dans son bas du vente, comme précisé dans l’ouvrage, puis la relâche pour la transformer en élément. Du moins, c’était ce qui était prévu. A la place, une explosion à lieu, le faisant reculer violemment. L’énergie produite a été utilisée comme à son habitude, pour libérer sa capacité clanique. Pour une fois, il maudit son pouvoir. Il se relève légèrement agacé, puis reprend. Il essaie de nouveau, recommence les mêmes étapes, pour obtenir le même résultat.

« Raaaah ! Pourquoi ça ne fonctionne pas ! J’ai pourtant fait ce qui était écrit… Signes, concentration dans en dessous du ventre, libération. Qu’est-ce qui ne va pas ? Pff, je vais arrêter là. Pas envie de me prendre la tête avec ça trop longtemps. Je vais aller m’entraîner avec les autres, pour améliorer mon corps-à-corps. »

Reprenant ses bonnes vieilles habitudes, la jeune recrue rejoint ses paires pour s’amuser à les combattre, pouvant laisser court à ses talents de lutteur à mains nues. Si certains se débrouillent avec un sabre, sans arme, ils ne parviennent pas tous à rivaliser avec lui. Bien entendu, d’autres ont le dessus sur le Bakuhatsu, lui rappelant qu’il doit encore faire des efforts pour atteindre leur niveau physique. Il ressort de cette séance plus enjoué, balayant les efforts inutiles survenus avant. Alors qu’il revient à sa tente pour se reposer, il retombe sur son camarade soigneur.

« Alors, Anzaï, comment se passe ton entraînement ? Tu t’en sors avec l’apprentissage du Ninjutsu élémentaire ?

- Ha… Agata… Euh, c’est à dire que les autres m’ont invité à faire un petit tournoi de combat à mains nues, alors j’ai volontiers accepté pour leur faire plaisir. Donc j’ai perdu du temps et je n’ai pas pu m’entraîner de trop sur cette partie. Mais ne t’inquiète pas, je m’y mets sérieusement demain ! 

- Ha super ! J’avais peur que tu aies abandonné, car c’était trop dur. En tout cas, n’hésite pas à venir me voir pour te donner un coup de main. Devenons plus fort ensemble !

- Ou-ouai ! Je vais maîtriser la terre comme jamais ! »


La conversation prend fin, alors que Anzaï sort pour aller se laver. Il se sent coupable de mentir ainsi, alors que son ami avait très bien lu la situation. Le garçon se doit d’assurer, ne pas se laisser dépasser. Il voudrait tellement être plus concentré sur son apprentissage Ninjutsu, mais pouvoir réussir plus aisément. Malheureusement, il n’y a pas de gains sans souffrance à ce niveau. Il faut produire des efforts si on veut réussir. Il se doit d’apprendre de cela, s’il veut évoluer comme il le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12841-bakuhatsu-anzai-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t12865-bakuhatsu-anzai-dossier-shinobi#113302 https://www.ascentofshinobi.com/u1021

A la conquête de la Terre

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Alerte] Conquête tumultueuse
» Préparer la conquête de l'ouest
» [A/Officielle/Kumo] Conquête Diplomatico-scientifique
» Chapitre 1 - À la conquête de la Banque - Solo/One Shot
» La Neige à l'épreuve des braises de la conquête [Mini-évènement]

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer
Sauter vers: