Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi]

Arai Y. Masamune
Arai Y. Masamune

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] Empty
Ven 25 Nov 2022 - 13:54
Petit à petit, les pièces essentielles s’étaient mises en place dans la nouvelle vie de soldat de l’Arai, entre sa prise de poste dans les quartiers de l’armée, ses progrès arme à la main et son temps passé sur le terrain pour abattre le travail nécessaire. Cette routine qu’il avait embrassée n’était ni pour lui déplaire ni vraiment enthousiasmante, lui permettait à la fois de ne pas se laisser envahir par le chagrin tout en n’étant au fond qu’une étape incontournable pour, justement, donner un sens à son deuil. Déterminé, Masamune n’en était pas pour autant confiant en l’avenir, ignorait si il serait de taille à relever les défis qui l’attendaient, et ce n’était pas observer les autres soldats à l’oeuvre sur les terrains d’entraînement, comme il le fit ce jour-là, qui l’aiderait sur ce front. Voir ces étalages de talents divers avait beau être instructif pour l’Arai, cela avait également le don de mettre en relief ses propres lacunes, lui rappelant le sceau du secret qu’il devait maintenir sur ses propres capacités héréditaires. Condamné à ne pas pouvoir dévoiler tout ce dont il était capable, Masamune savait qu’il partait avec plusieurs crans de retard. Faire la différence dans ce contexte serait difficile, mais l’ancien thérapeute de profession savait que sitôt qu’il aurait pu intégrer l’Unité Territoriale, les opportunités se démultiplieraient.

A cette fin, prenant directement son inspiration du dernier combat d’entraînement dont il avait été témoin, l’Arai prit alors le chemin du centre de gestion de l’Unité Coloniale. Déambulant dans les couloirs en oeillant à l’intérieur des différents bureaux, Masamune passa un long moment les visages qu’il apercevait au crible, à la recherche d’une silhouette en particulier. Soupirant à plusieurs reprises, le soldat fraîchement enrôlé faillit perdre espoir et tourner les talons, mais se ravisa au dernier moment en apercevant les traits à la fois mûrs et juvéniles de celui qu’il cherchait.

« Ah, Kenpachi-san, je me doutais bien que je vous trouverais ici. »

Il s’approcha du bureau où le Lieutenant était affairé, offrant à celui-ci une poignée de main amicale.

« Je vois que vous ne chômez pas… Vous auriez malgré tout un peu de temps à consacrer à une… pas si jeune recrue ?  lança-t-il de sa voix rocailleuse accompagnée d’un timide sourire. Entre mes séances pratiques, j’ai beaucoup observé mes collègues et je me suis rendu compte… de quelques lacunes assez flagrantes qui m’affligent. Seriez-vous par hasard familier… avec la technique du Clonage de l’Ombre ?  »

L’Arai marqua une pause en se tournant de trois-quart, espérant foncièrement ne pas être en train de déranger le soldat de la Coloniale avec sa requête.

« Vous m’avez déjà aidé arme à la main : si vous pouviez me guider dans l’apprentissage de ce jutsu… je vous en serais infiniment reconnaissant.  »

Aussi jeune était-il, Kenpachi était bon professeur, une qualité avérée qui suffisait amplement à l’ancien thérapeute pour chercher à nouveau son bon conseil.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13553-arai-y-masamune-terminee
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] Empty
Ven 25 Nov 2022 - 18:25


On commençait à entrer dans l’après-midi, et Kenpachi était encore plongé dans son boulot, depuis sa prise de service, le soldat colonial n’avait pas bougé d’un pouce tellement il croulait sous la montagne de travail a la quelle l’unité devait faire face. S’il préférait être celui qui mettait sa vie en jeu au front et faisait ensuite des rapports, plutôt qu’être celui qui recevait et devait traiter la paperasse, cette position lui avait donné un nouveau niveau de vue d’ensemble sur les activités de l’empire. En plus il devait se dépêcher de finir son travail pour pouvoir se concentrer sur lui-même. Le Bakuhatsu avait commencé à étudier le Fuinjutsu et les sceaux, et il sentait qu’il tenait quelque chose en creusant dans ce sens.

- Oh Masamuna, qu’elle bonne surprise, dites-moi donc ce qui vous emmène ?!

Ce n’était pas la première fois de la journée, ni la dernière certainement, que le lieutenant impérialiste se faisait interrompre dans son travail, après tout ne dit-on pas qu’une porte ouverte est une invitation à entrer ?! Quoi qu’il en soit cette fois ci il s’agissait d’une des nouvelles connaissances du jeune homme, Arai Masamune. Kenpachi l’avait aidé une fois et ce dernier revenait à lui pour faire appel à nouveau à ses services. Le kage bunshin était dans les cordes du jeune homme alors il se collerait volontiers à l’exercice du partage de ses compétences.

- Je vois oui, c’est une technique très populaire, vous a de l’œil de l’avoir remarqué. Elle très versatile et peut servir a énormément de fin. Je veux bien vous l’enseigner, mais je dois terminer quelques trucs avant… Vous pouvez vous avancer et je vous rejoindrais si ça ne vous dérange pas, vous pourrez vous échauffer un peu en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Arai Y. Masamune
Arai Y. Masamune

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] Empty
Dim 27 Nov 2022 - 0:21
« Ça ne me dérange pas bien au contraire, Kenpachi-san. Il est tout naturel que je vous laisse vous occuper de votre travail avant de vous laisser m’aider. »

Avec un nouveau sourire reconnaissant, l’Arai s’était légèrement éloigné du bureau où était affairé le jeune Lieutenant avant de lui accorder un hochement de tête plein de gratitude. Le pari qu’il avait fait en allant trouver spécifiquement le soldat au pied amputé semblait destiné à devoir payer, et si Masamune ne doutait pas que le plus dur restait à faire – à savoir maîtriser un Ninjutsu qui lui était totalement inconnu – avoir l’assurance d’être guidé par une personne digne de confiance dans le domaine était rassurant.

« Je me rends au terrain numéro sept. Vous pourrez m’y rejoindre quand vous aurez pu vous acquitter de vos obligations ici. Merci par avance, Kenpachi-san : votre concours est très apprécié.  »

D’un pas leste, le soldat fraîchement enrôlé quitta alors la pièce en retournant sur ses pas au travers du dédale que représentait le centre administratif de la Coloniale, satisfait du bref échange qu’il venait d’avoir avec Kenpachi. La patience. Attendre que le jeune homme le rejoigne sur le terrain où il se rendait de ce pas n’était rien, songea-t-il, en comparaison du temps qu’il devrait égrener jour après jour, minute après minute, avant de pouvoir gagner la position dont il avait besoin pour commencer son travail de l’ombre au sein de l’Empire. Un travail qui, à l’opposée de la sape, serait destiné à renforcer comme jamais les fondations impériales et à rendre les contrées de Hi plus sûres qu’elles ne l’avaient jamais été auparavant. Une tâche qu’il avait choisi de prendre sur lui de réaliser, et pour laquelle il devait encore se préparer d’arrache-pied pour se montrer à la hauteur.

Sans s’arrêter un seul instant, Masamune rejoignit donc le terrain d’entraînement numéro sept et déposa son long et épais manteau ainsi que son chapeau sur un banc en marge de l’aire principale, conservant sur lui écharpe et médaillon. Il avait vu la technique à l’oeuvre plusieurs fois, sur ces mêmes terrains qu’il foulait à présent, et sans pouvoir réellement extrapoler comment les soldats qu’il avait observé s’y prenaient pour former leurs clones, l’Arai avait tout de suite identifié le potentiel tactique d’une telle technique. S’échauffant les épaules et sondant intérieurement son flux de chakra pour le préparer à de rudes exercices, le soldat au crâne cerclé de bandages qui masquaient encore l’un de ses yeux se prépara mentalement à devoir revoir sa conception du Ninjutsu, cette discipline qui ne lui avait jamais servi qu’à focaliser les pouvoirs hérités de son clan. Un exercice de style qu’il devrait réussir, sous les instructions d’un jeune homme qui n’avait certainement même pas la moitié de son âge. Pouffant silencieusement à cette pensée, amusé sans être aigri, Masamune joignit les mains et entra dans un état de concentration particulier en focalisant ses pensées et jusqu’au moindre recoin de son esprit.

Car il aurait besoin de toutes ses ressources, pour réussir cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13553-arai-y-masamune-terminee
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] Empty
Jeu 1 Déc 2022 - 23:54


- Je vous en prie.

Sur cet échange, le néo soldat impérialiste quitta le Bakuhatsu, le laissant à vaquer à ses occupations encore un petit moment avant de le rejoindre. Kenpachi prit le temps de finir de parcourir le document qu’il était entrain de lire sur une des opérations que les soldats de la coloniale menaient à l’extérieur. Il extirpa quelques grands points qu’il nota sur nota dans ses petits papiers ce qui lui permettrait par la suite de faire un rapport des opérations pour la journée.

Ayant terminé cette tâche, l’originaire de Tetsu s’accorda une pause et attrapa sa béquille pour se rendre au terrain d’entrainement numéro 7 ou Masamune était censé l’attendre. A son arrivé, le lieutenant du feu trouva l’Arai plongé dans une profonde méditation, un excellent exercice connu et déjà pratiqué par tous les shinobis, visant à améliorer la maitrise de son chakra. Visiblement Masamune avait fait des recherches et définitivement des progrès depuis leur dernière rencontre.

- Je ne vous ai pas trop fait attendre ?!

Demanda Kenpachi en espérant faire sortir Masamune de son état de concentration.

- On peut commencer ?!!! Vous avez beaucoup travaillé sur votre maitrise du chakra dernièrement ?! Parce que ça vous sera grandement utile dans l’apprentissage du Kage Bunshin aujourd’hui… Je vais vous faire une démonstration.

Kenpachi exécuta un mudra en joignant son index et son majeur, qu’il tenait près de son visage visible à l’Arai. Cela eu pour effet de provoquer l’apparition de deux épais nuages de fumé a chacun de ses cotées, qui dissipèrent rapidement pour laisser place a deux copies conformes du soldat impériale avec le même pied en moins.

- Je ne doute pas que vous arriverez à réaliser cette technique avec autant d’aisance, mais pour un début, préparez-vous à soumettre votre flux de chakra a des variations intenses. Le secret de la réussite avec cette technique c’est tout simplement la visualisation. On va y aller de façon progressive comme la dernière, je vais vous demander de reprendre votre pose méditative, et vous concentrer sur votre flux de chakra…

Le Bakuhatsu patienta le temps que l’Arai s’y mette et il procéda ensuite en le guidant à travers sa méditation.

- Maintenant je veux que vous visualisiez une image de vous, de la tête aux pieds, au moindre cheveu près… Lorsque vous aurez fini de construire mentalement votre image, il sera temps d’investir une certaine quantité de votre chakra dans la matérialisation de celle-ci. Vous allez devoir laisser échapper votre chakra pour venir matérialiser votre clone, 1 seul pour le moment. Le dosage du chakra est un facteur clé de la réussite du multi clonage, Si vous y mettez trop de chakra, le clone explosera, et si vous n’y mettez pas assez, et bien le clone finira par faner. A vous de trouver votre juste milieu


Revenir en haut Aller en bas
Arai Y. Masamune
Arai Y. Masamune

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] Empty
Lun 12 Déc 2022 - 21:21
Bien assez tôt alors qu’il tâchait de se focaliser sur son flux d’énergie, Masamne sentit une présence se rapprocher de lui, devinant sans mal l’identité du nouveau venu sur le terrain d’entraînement en se faisant la réflexion que le jeune homme avait rapidement abattu le reste de son travail. L’Arai ouvrit les yeux par réflexe, sentant le tiraillement des sutures autour de son œil gauche, afin de vérifier son assomption en posant son regard sur les traits juvéniles du Soldat de la Coloniale.

« Kenpachi-san. Vous avez fait vite. »

Une simple remarque autant qu’un remerciement, lancé tout en se relevant par l’ancien thérapeute pour se retrouver à la même hauteur que son jeune professeur.

« Je ne passe pas un jour sans m’entraîner à la maîtrise de mon chakra. C’est nouveau pour moi, et le travail est laborieux… mais il y a des progrès. »

La nouveauté de la chose était cependant toute relative en réalité pour Masamune, qui avait toujours gardé contact avec les arcanes de son clan et avait toujours su qu’il était capable de manipuler son chakra. Ce qui était réellement nouveau, en revanche, c’était sa détermination actuelle à puiser dans ce potentiel et de le mettre à l’usage au mieux pour avoir les moyens de ses aspirations. A voir ainsi le Soldat de la Coloniale se dupliquer avec aisance, Masamune réalisait une nouvelle fois toute l’ampleur du chemin qu’il lui restait à parcourir, mais loin de le décourager, la démonstration le ragaillardit encore davantage. Il avait vu d’autres soldats utiliser cette technique. Complexe, elle n’en restait pas moins accessible, à sa portée, à plus forte raison quand il repensant à tout ce qu’il parvenait à faire de façon si naturelle avec son esprit et celui d’autrui. Confiant, l’Arai n’en écouta qu’avec plus d’attention les explications données par son jeune enseignant, conscient que sans sa pédagogie il ne parviendrait certainement pas à maîtriser le jutsu de clonage de l’ombre. Pas dans le délais, en tout cas, qu’il aurait escompté.

« C’était justement l’objet de ma méditation : j’essaie de ressentir… plus consciemment, le chakra qui circule en moi. Je tente de l’accélérer, de le ralentir, de l’intensifier,… Comme un assouplissement spirituel, en quelque sorte. »

Une routine de base qui allait vraisemblablement lui servir, que ce soit pour le Kage Bunshin ou pour le reste de sa carrière. Le contrôle fin, maîtrisé et optimisé de son chakra s’éludait encore à lui, et était certainement l’une des clefs de sa réussite. Une clef qu’il lui faudrait forger lui-même, petit à petit.

« Hmm. Je visualise assez bien ce que vous me dites, senpai, reste à voir… si c’est aussi simple de me visualiser moi-même. »

Joignant les mains, Masamune se résolut à tenter l’expérience une première fois, étape incontournable du processus. L’ancien thérapeute frappé de plein fouet par le deuil connaissait très bien les recoins de son propre esprit, pouvait se le représenter sans faille et presque sans effort. Quand il pensait à sa seule apparence physique, cependant, l’expérience avait tendance à se compliquer. La fatalité lui avait enlevé les deux êtres aimés de sa vie, les lui avait arraché sans qu’il n’ait pu faire quoi que ce soir. Il était faible, exsangue de la force qui lui aurait été nécessaire pour empêcher ces tragédies. Rachitique, frêle. Du mieux qu’il le put, Masamune malaxa et concentra son énergie, projetant l’image mentale qu’il s’était formée de lui d’un seul coup en réaffirmant son mudra. Dans un éclatement de fumée mollasson, une silhouette apparut alors, voutée et tordue selon des courbes horrifiques. Un ersatz de l’Arai, aux traits déformés par une indicible douleur et qui, passé le temps d’un simple regard échangé avec son créateur, disparut comme il était venu.

« Tsh. C’est… embarrassant. Je pourrais me consoler en me disant que produire une telle chose est mieux que de ne rien produire du tout, mais… ce serait un peu trop positiviste de ma part. Il me semblait pourtant… avoir employé largement assez de chakra. »

L’Arai resta songeur un moment en se passant la main sur le menton, percevant l’orée du problème sans toutefois mettre réellement le doigt dessus.

« … Je vais réessayer. »

Ce qu’il fit, avec patience et détermination et à de nombreuses reprises, faisant parfois exploser dans l’oeuf le chakra sensé former le bunshin et ne parvenant à chaque fois à créer que des copies frêles et anémiées de sa personne. Percevant au bout d’un moment sa réserve de chakra s’étioler, Masamune se mit à respirer profondément par la bouche, les mains appuyées sur les genoux et penché en avant.

« Aaah… Aah… Qu’est-ce qui cloche avec moi…. Bon sang. »


Dernière édition par Arai Y. Masamune le Mar 3 Jan 2023 - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13553-arai-y-masamune-terminee
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] Empty
Mar 27 Déc 2022 - 9:54



Kenpachi avait passé les instructions du mieux qu’il pouvait l’expliquer théoriquement, tout en apportant une touche de praticité pour étayer la leçon, et maintenant il se tenait simplement aux coté de Masamune, l’observant faire alors que ce dernier tentait de mettre au point sa propre recette du Kage Bunshin. Si la formule était globalement la même pour tous, les ingrédients et leurs dosages variaient un tantinet d’un individu à l’autre selon sa morphologie et ses attributs.

L’Arai connaissait une série d’échecs d’entrée de jeu, mais c’était la simplement un processus incontournable du jeu de la vie, et ce dernier restait sur le chemin de sa réussite en persistant malgré les claques que lui mettaient l’état pitoyable de ses clones, mais surtout sa réserve de chakra qu’il sentait se creuser à chaque nouvelle tentative. C’est d’ailleurs un détail que le Bakuhatsu semblait commencer à oublier, Aujourd’hui un Kage bunshin représentait un simple détail au niveau de sa réserve de chakra, mais a l’époque ou son frère faisait ses débuts, cette technique représentait une énorme consommation pour lui.

- Ne baissez pas encore les bras, continuez. J’ai moi-même du m’y prendre à plusieurs reprises quand j’apprenais cette technique, tout le monde passe par là. Essayez de vous vider la tête et rester concentré unique ment sur ce que vous faites sur le moment, et n’oubliez pas de varier le dosage du chakra entre les hauts et les bas afin de trouver votre juste milieu.

Revenir en haut Aller en bas
Arai Y. Masamune
Arai Y. Masamune

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] Empty
Ven 20 Jan 2023 - 23:09
« Me vider la tête… Hah... »

Autant demander dans les faits à un aveugle de naissance de décrire un dégradé de couleurs car la requête, dans les deux cas, aurait eu les mêmes chances d’aboutir. C’est à dire évidemment aucune. Depuis son plus jeune âge, l’Arai avait toujours senti son esprit s’activer et s’étirer au-delà de son corps, poussé en cela par les enseignements intransigeants de ses pairs et parents avant que leurs routes ne se séparent. Outre ce trait naturel qui ne poussait pas au silence spirituel bien au contraire, Masamune était également de fait le dépositaire, le réceptacle de tous les souvenirs qui avaient appartenu à ses êtres aimés. Des amas d’images et de sensations qui formaient le relicat de leur identité, et dont l’ancien thérapeute ne se serait séparé pour rien au monde.

En écoutant cette fois son jeune professeur, le Soldat fraîchement enrôlé éprouva pour la première fois une once de déception à son égard : sans doute à l’âge de Kenpachi était-ce bien plus facile de se « vider la tête », mais la chose était loin d’être si évidente pour Masamune. Ce dernier voyait bien l’intention qui se trouvait derrière les mots de son mentor, mais peinait malgré tout à y percevoir la solution à ce blocage qui semblait l’étreindre. Quelque chose, ancré profondément en lui, l’empêchait de produire une copie de sa personne qui lui fut au moins vaguement ressemblante, et ce n’était pas son état de fatigue qui allait foncièrement l’aider à surmonter cet obstacle. L’Arai avait dépensé beaucoup d’énergie dans ses différentes tentatives un peu plus tôt d’exécuter correctement la technique du bunshin de l’ombre, et si le soldat au bouc grisonnant sentait distinctement son chakra se regarnir instant après instant, il savait qu’il ne pourrait pas faire preuve d’autant d’enthousiasme dans l’exercice avant de s’être dûment reposé.

« J- Je ne comprends pas… Je sens pourtant l’énergie s’échapper de mon corps, prendre forme, alors pourquoi...  »

Comme par dépit, en essayant vaguement de mettre au calme le tumulte qui agitait son esprit comme le lui avait conseillé Kenpachi, Masamune composa à nouveau le mudra caractéristique, manipulant son chakra pour tenter de créer une réplique de lui-même. Une fois de plus cependant,ce fut un clone rachitique et difforme qui apparut. Un bref instant, l’Arai croisa son propre regard, accablé et pitoyable, chargé d’une indicible souffrance qu’il tentait tant bien que mal de garder sous clef. L’instant suivant, le clone disparaissait à son tour dans les limbes, laissant le soldat profane abattu par la réflexion. Cette projection de son être, commença-t-il alors à se dire consciemment, ne paraissait pas si faible sans raison : c’était lui, d’une façon ou d’une autre, qui décidait de sa forme ; qui dictait l’étendue de cette faiblesse. Il était… responsable.

Le visage de Hana s’imprima à ce moment sur sa rétine encore bandée, joyeux et angélique, et l’impuissance de Masamune à la sauver lui tétanisa jusqu’aux phalanges en le replongeant dans ces instants funestes. Il l’avait tenue, tout contre lui, mais n’avait pas été assez fort pour la garder et vaincre la force des flots. Il avait été faible, inconséquent, et c’était donc naturellement ainsi qu’il se percevait à présent au travers de ses tentatives de bunshin. Une réalisation qui le frappait désormais de plein fouet, en même temps que cette part de culpabilité qui lui envahissait les tripes.

« ...Tshh. C’est ma faute. Je dois.. surmonter ça.  »

L’Arai inspira, choisissant sciemment de ne pas expliquer à son jeune mentor le sombre produit de ses pensées et assimilant pour lui-même la portée de son blocage. Masamune se savait bien piètre combattant, mais savait la force qui était sienne malgré tout : il n’était pas faible, seulement… pas assez fort. Les mains caleuses du soldat aux cheveux grisonnant se joignirent de nouveau, empreintes d’une sérénité nouvelle qui découlait d’une lucidité retrouvée. Quelques instants plus tard, un autre Masamune apparut, d’une stature et aplomb comparables à son créature.

« Ça… ça y est, mais...  »

Le bunshin tenta de bouger – et y parvint – mais non sans éprouver une profonde gêne visible sur ses traits.

« Il n’a pas l’air très en forme, malgré tout. 

- Non, en effet. Huhnghh….  »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13553-arai-y-masamune-terminee
Bakuhatsu Kenpachi
Bakuhatsu Kenpachi

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi] Empty
Ven 24 Mar 2023 - 14:32



Au fil de l’évolution de cet entrainement, Masamune passait par un certain nombre de réflexions, c’était une étape nécessaire lors de toute apprentissage. Il fallait que le soldat recherche au fond de lui-même la raison de ses limitations et qu’i parvienne a les surmonter, c’est un défi qu’un individu ne peut surmonter que par lui-même.

Enfin au bout d’un petit moment, l’Arai semblait avoir mis le doigt sur quelque chose, un détail qu’il allait surmonter pour créer enfin un premier clone plutôt potable. Il venait de trouver sa voie et il allait falloir continuer à explorer dans ce sens jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant.

- C’est vrai qu’il n’a pas l’air très en forme, mais je sens que tu tiens enfin quelque chose. Continue de tenter dans ce sens.

Kenpachi restait en retrait, laissant le soldat se focaliser sur son exercice.


Revenir en haut Aller en bas

¤ Tutorat de l'Ombre [Kenpachi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu t'es perdu ? [Kenpachi]
» Sessen [Kenpachi]
» [ENTRAINEMENT] Ichigo vs Kenpachi
» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
» 忍耐する Nintaisuru [Kenpachi]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: