Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose]

Nagareboshi Hakumei
Nagareboshi Hakumei

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] Empty
Mer 26 Oct 2022 - 14:46
Fly like a butterfly ₪ Solo - Kuchyiose


Plus le temps passait, plus le jeune homme songeait à quitter lui aussi le continent de glace. Il n’était qu’un enfant qui n’avait même pas encore atteint la majorité, pourtant ses rêves et ses idéaux semblaient bien plus nobles et plus grands que n’importe quel individu ayant présent en ces lieux. Si ses idéaux novateurs l’avaient marginalisé de la société, Hakumei savait pertinemment qu’un jour, il réussirait à leur faire comprendre.

En attendant, il se devait de trouver des alliés de confiance. La vie solitaire était agréable, elle avait même eu un rôle de formateur dans l’adolescence de l’enfant explosif, finissait malheureusement par se faire ressentir. Quand bien même Hakumei était un génie, très puissant utilisateur du ninshu malgré son jeune âge, ne pouvait pas tout faire seul. La pression que lui incombait ses objectifs était bien trop grand et il serait extrêmement présomptueux de penser pouvoir tout réussir seul.

Il avait intérêt à trouver des alliés, des personnes fortes mais également de confiance.

Quel genre d’alliés voulait-il ? S’il avait déjà quelques réponses, Hakumei savait qu’il n’y avait pas que les hommes sur lequel il pouvait compter. Bien que très rares, il y avait certains hommes a Yuki no Kuni qui avaient su se lier avec des animaux capables d’utiliser le ninshu comme les hommes. S’il en avait déjà rencontré et même combattu, ces personnes ne se comptaient plus que sur les doigts de la main, et nombreux avaient péri sous le feu de ses explosions lors des combats entre tribus.

Malheureusement, ses connaissances sur le sujet étaient plus que limités, il était alors impossible pour lui de se renseigner sur ce sujet, le pays des neiges étant très limité en termes d’ouvrages et de récits. Ici, tout se transmettait oralement, par la parole. Alors s’il voulait en savoir plus, il était obligatoirement obligé de contacter celui qui savait tout. L’un des piliers du savoir du clan Onni et même de Yuki no Kuni. Ses liens avec le clan étant actuellement proche du néant, Hakumei devait attendre la nuit tombée pour pouvoir se faufiler en toute discrétion dans le campement des Onni.

Rentrant dans l’une des plus grandes tentes, Hakumei, qui la connaissait comme sa poche rejoint sans difficulté la chambre d’un vieil homme endormi.

« Je savais qu’un jour ou l’autre tu finiras par revenir. » Dit le vieil homme sans se retourner, il semblait avoir senti la présence du Nagareboshi et avoir fait en sorte que son « infiltration » se passe sans encombre.

« Grand Père, j’ai besoin de tes connaissances. Je ne suis que de passage. »

« Ainsi tu n’es donc pas là pour redevenir l’un des nôtres. Accéder au rôle de chef de clan et nous guider. »

« Je le deviendrais en temps et en heure, mais pour l’instant il me reste beaucoup de choses à accomplir. Parles moi donc des Kuchyioses. »

Ses dernières paroles eurent l’effet d’une bombe, pendant un instant il avait senti son grand-père frissonner. En seize ans de vie, c’était bien la première fois qu’il assistait à cet événement. Le silence de l’ancien ne pouvait signifier qu’une seule chose, il en savait assez pour donner envie au Nagareboshi de partir sans plus attendre.

Pourquoi le faisait-il languir ainsi ?!

« Tu sais très bien que je finirais par le découvrir. » Dit Hakumei le sourire au lèvre, pour faire comprendre à son grand-père l’inéluctabilité de son destin.

« Les Kuchiyoses sont des animaux ayant une maîtrise du ninshu se rapprochant extrêmement de la nôtre. Si la plupart d’entre eux vivent reclus et en communauté, certains passent un pacte avec les hommes qu’ils ont jugé digne. Leurs épreuves sont malheureusement mortelles et beaucoup de nos hommes ont succombé en tentant d’obtenir leur force et leur confiance. »

« Et connaîtrais tu les animaux shinobis vivant sur ces terres ? »

Plutôt que de chercher à l’aveugle, Hakumei comptait bien rallier l’un des plus éminents clans animal à sa cause.

« Non… Aucun. »

« Mentir n'impactera pas ma volonté. À bientôt Grand père ! » Se retournant sans accorder plus de temps à cet homme, Hakumei traverse le campement sans le moindre remords.

« Attends ! Haku… Il existe bel et bien un clan. »

L’enfant explosif se retourna ? Curieux mais également satisfait de voir son grand père abdiquer.

« Mmmh ? »

« Les papillons. Dans un coin retranché de la forêt gelée, ils sont extrêmement dangereux. Ils font disparaître quiconque pénètre sur leur territoire, beaucoup des nôtres sont morts en essayant de les soumettre. »

Le visage du Nagareboshi s’illumina, les traits de son faciès s'étiraient pour former un sourire enfantin, chaleureux et mesquin.

« Eh bien je serais le premier ! Vous avez bien fait de moi la fine fleur des Oni, non ? »

Et c’est sur ces mots qu’il quitta le campement, s’envolant dans les cieux à l’aide de détonations silencieuses. Hakumei se dirigeait vers la forêt gelée avec pour seul objectif de se lier aux papillons vivant en ces lieux. Il montrerait ainsi aux Oni qu’il pouvait réussir là où ils échoueront. Que son but était parfaitement viable.

C’était le premier pas vers l’avènement de Yuki. Il ne pouvait pas échouer aux prémices de l’élaboration de son rêve.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13612-a-laube-dun-hiver-sans-fin#120511
Nagareboshi Hakumei
Nagareboshi Hakumei

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] Empty
Mer 26 Oct 2022 - 19:59
Fly like a butterfly ₪ Solo - Kuchyiose



Transperçant les yeux, Hakumei veillait à arriver le plus rapidement possible en économisant le plus de chakra possible. L’enfant des neiges portait très bien son nom de famille, à la vitesse où il se déplaçait, les habitants de Yuki ne seraient pas capable de discerner autre chose qu’une silhouette lumineuse, une étoile filante dans la pénombre. Au bout de longues minutes, Hakumei finit par apercevoir la forêt gelée.

Prudent, il décida d’atterrir avant d’être trop près, quoi qu’il s’y trouve, il ne devait pas être repérer et devait faire preuve d’une extrême discrétion. Si son grand-père craignait tant cette forêt, elle devait forcément être dangereuse et le clan qui y siégeait ne devait en aucun être sous-estimé. À partir de maintenant, Hakumei savait que sa vie serait mise en danger. Alors il n’aurait aucune hésitation à prendre la vie des individus, des choses qu’il rencontrerait au moindre doute. Sa décision était peut-être exagérée, mais il ne prendrait aucun risque, dans ce genre de situation il n’avait aucun mal à choisir la voie de l’égoïsme et à se faire passer avant les autres. C’était comme ça qu’il avait été élevé, après tout.

Dans l’obscurité de la nuit, Hakumei comprit qu’il était idiot de penser réussir à trouver ce qui cherchait maintenant, dressant un campement de fortune, il passa la nuit à proximité de la forêt. Dès l’aube, il était levé, en forme et prêt à reprendre la route. Mangeant peu, préférant économiser les ressources dans l’éventualité où sa quête durerait dans le temps, le jeune homme parti à la recherche du fameux clan des papillons.

Si aux premiers abords, il semblait avancer à l’aveugle, Hakumei portait une attention particulière à chacun des arbres qui l’entouraient. Il savait pertinemment que les papillons n’étaient pas véritablement amateurs du froid, personne ne l’était. On ne faisait que lui résister, s’accommoder à sa présence. Alors le Nagareboshi était à la recherche d’arbres grands, feuillues et suffisamment solides pour résister au vent du Nord. L’Oasis gelée de cette forêt.

« Ah… Aaah… Aaaaah… Atchoum ! » Décidément, même après seize hiver, le froid continuait d’être l’ennemi naturel des hommes.

Pourtant en éternuant, le regard de Hakumei s’était mystérieusement porté sur une chose qui accapara désormais toute son attention. Une chrysalide. Observant les arbres un à un, il pouvait voir une multitude de chrysalides portés par les branches.

D’un bond, propulsé par l’explosion de chakra qu’il avait généré sous ses pieds, il s’approcha de l’une d’entre elle avant d’être violemment repoussé par un vent violent. Se rattrapant tant bien que mal à l’aide de ces détonations qui le caractérisait tant, Hakumei regardait dans la direction d’où semblait venir cette offensive.

Personne.
Il n’y avait personne.

Et soudain, une nouvelle offensive. Violente, beaucoup plus que la première. Le repoussant contre le sol dans un fracas brutal.

« Humain, ne touches pas à nos enfants. » La voix semblait provenir de partout et de nulle part à la fois.

Pourtant, même endolori le Yukijin ne pouvait s’empêcher de sourire. Cette difficulté lui plaisait, cela voulait dire qu’il était sur la bonne voie. Si ce n’était que ça, son grand-père se trompait, il n’y avait pas de quoi avoir peur. Hakumei se releva, essuyant le filet de sang qui coula de sa bouche avant de se mettre dans une position martiale.

« Et si tu te montrais pour me l’ordonner en face ? »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13612-a-laube-dun-hiver-sans-fin#120511
Nagareboshi Hakumei
Nagareboshi Hakumei

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] Empty
Mer 26 Oct 2022 - 22:30
Fly like a butterfly ₪ Solo - Kuchyiose



Ne pouvant pas prévoir la direction et le timing des attaques qu’il subirait, et au vu de ce qu’il encaissait -de plein fouet qui plus est- Hakumei avait pris la décision de se mettre à courir. Prenait-il la fuite ? Non, loin de là. Tant qu’il estimerait avoir des chances de gagner, il persisterait encore et encore jusqu’à réussir à bouleverser le rythme du combat. En se servant des arbres comme couverture, il parvenait à éviter les assauts, sa course effrénée et désordonnée lui permettait de désorienter son adversaire invisible et de l’empêcher de l’atteindre. Pourtant, tout semblait trop parfait, Hakumei se doutait qu’il se passait quelque chose d’étrange et ses sens ne lui faisaient jamais défaut.

Dans une tentative d’esquive, le jeune garçon finit par tituber, si bien qu’il fut partiellement atteint par les vents violents de la créature. S’écroulant au sol, il avait du mal à percevoir son encombrement. Ses membres avaient dû mal à lui répondre.

« Qu’est ce qu’il se passe ?! » Le Nagareboshi, surpris par l’état physique se demandait quel était le maléfice dont il était la victime.

N’ayant que pour seule réponse un rire lugubre, la créature moqueuse se décida néanmoins après avoir exulté son surplus de bonne humeur de donner une petite explication au petit sot qu’elle avait réussi à piéger.

« Tu es sous l’emprise des propriétés spéciales de mes écailles, ton corps sera bientôt dans l’incapacité de se mouvoir. »

Alors qu’il sentait sa fin approchée, Hakumei se maudit d’avoir été si présomptueux. Face à cette peur qui prenait de plus en plus le contrôle de son corps, il luttait pour ne pas céder à ces sentiments de faiblesse. Son cœur était fort, son esprit aussi et il ne pouvait pas faillir maintenant. Relâchant une véritable onde de choc, Hakumei souleva un épais nuage de neige pour disparaître de la vue de son ennemi. Se propulsant à l’aide de ses membres au sol, il réussit même en étant affaibli à rejoindre l’une des branches d’un arbre en hauteur.

« Attaque moi, et tu risques de le toucher également. Libère-moi de ton emprise, ou je t’assure qu’il ne restera plus rien de cette forêt dans les prochaines secondes. Je vous réduirais en cendres, toi et ta descendance avant de mourir. »

La dextre posée sur ces chrysalides si chère à ses yeux, la senestre du Nagareboshi explosa, montrant un avant goût du funeste destin et la promesse d’incinération qu’il lui faisait. Sentant son corps lui revenir progressivement, Hakumei compris que sa pression avait fonctionné et qu’il avait pris l’ascendant dans ce combat.

« Merci. Et maintenant, dévoiles toi. Je veux te voir. »

Un long silence. Rien. Puis tout d’un coup, dans un magnifique jeu de couleur la créature fit son apparition.
Un papillon.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13612-a-laube-dun-hiver-sans-fin#120511
Nagareboshi Hakumei
Nagareboshi Hakumei

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] Empty
Dim 30 Oct 2022 - 19:58
Fly like a butterfly ₪ Solo - Kuchyiose



Se dévoilant sous la contrainte, Hakumei fut particulièrement surpris de voir l’être volant avoir une taille aussi démesurée, il comprend aisément comment il avait pu être autant en difficulté face à un individu de cet acabit. Mais maintenant qu’il avait pris l’avantage face à lui, il ne comptait plus baisser sa garde. Un coup bas en valait bien un autre, il n’aurait aucun scrupule à réduire en cendres cette forêt à la moindre alerte et il espérait bien s’être fait comprendre.

« J’ai gagné ce combat. » Le Nagareboshi le disait autant pour sa fierté personnelle que pour narguer cet insecte qui l’avait tant mis à mal.

« Pourquoi m'as tu attaqué ? »

Une question simple, mais qui pourrait également expliquer beaucoup de choses. Hakumei se demanda par ailleurs, pourquoi il était le seul représentant de son espèce ici ? Ou étaient les autres ? Pourquoi ne les avait-il pas appelés ? Il était si certain de pouvoir venir à bout de lui ?

« Je suis le gardien de cette forêt et j’ai pour ordre d’attaquer tous ceux qui s’approchent un peu trop près de notre descendance. »

« Et où sont les tiens ? Pourquoi ne sont-ils pas là, avec toi. »

« Une fois la métamorphose achevée, les nouveaux papillons obtiennent la capacité et le droit de séjourner dans notre monde, les monts Kukuru. Seul le gardien reste ici, dans le monde des humains pour veiller sur la génération suivante. »

Alors il n’avait aucun moyen de se lier avec eux, face à un seul représentant de son espèce. Ce n’était pas possible d’être aussi malchanceux qu’il pouvait l’être, il ne pouvait évidemment pas forcer l’être qu’il avait en face de lui à pactiser. Mais il tenait quand même à lui demander, ne serait-ce que pour avoir essayé.

« Tu veux pas signer un pacte avec moi ? Je cherche des compagnons et il faut dire que ton style de combat m’a impressionné. »

« Seul notre grand patriarche décide des humains dignes de pactiser avec notre clan. Et il n’y aurait rien à gagner à pactiser avec un homme tel que toi. »

« Tu n’es pas fatigué d’être seul ? Ici, sans tes compagnons ? Yuki est mon pays, et je peux remplir le rôle que tu tiens. » Sa main s’illumina d’une lueur rougeoyante semblable à des flammes, un feu de vie se tenait entre ses doigts. « Je peux vous assurer chaleur, vie et prospérité en échange de votre force. Plus personne ne foulera votre territoire, et tu pourras vivre chez les tiens en paix. »

C’était la la seule solution qu’il avait trouvé pour le convaincre. Il pouvait ainsi éviter de voir mourir des Yukijins un peu trop curieux tout en bénéficiant de la force d’un peuple redoutable. Tout ce qu’il avait à faire, c’était d’assurer la protection de cette partie de la forêt.

Hakumei considérait dès lors, les papillons comme Yukijins à part entière, et œuvrait également pour leur bien.

« Alors si tu le veux bien, dis-moi comment pactiser avec ton clan. »

« Tu es quelqu’un de très intéressant, humain. Saches que tu as déjà réussi la première épreuve, convaincre le gardien de t’amener jusqu’aux Monts Kukuru. »

À l’entente de ces quelques mots, un sourire se dressa sur le visage de l’enfant explosif.

« Allez, grimpe. Il te reste encore beaucoup à faire, tu n’es pas au bout de tes peines. »

« Merci… Euh… »

« Reimei. »

Et c'est sur ces mots que le binôme nouvellement créé disparurent dans un nuage de fumée.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13612-a-laube-dun-hiver-sans-fin#120511
Nagareboshi Hakumei
Nagareboshi Hakumei

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] Empty
Lun 31 Oct 2022 - 12:56
Le voyage ne fut pas long, au contraire, Hakumei avait simplement eu l’impression d’être entourée de fumée pendant quelques secondes, puis de réapparaître dans un endroit tout à fait différent de celui où il était précédemment. À vrai dire, c’était bien la première fois qu’il n’était plus a Yuki no Kuni et jamais il ne se serait douté que la première terre qu’il visiterait serait celle des papillons, les monts Kukuru. Malheureusement, il n’aurait guère le temps de faire une visite touristique, il n’avait même pas le temps d’apprécier la beauté des lieux car la raison de sa venue était beaucoup plus importante et il devait probablement faire vite, en terre inconnue, loin de chez lui, tout pouvait arriver.

« Déjà arrivés ? » Il regarda lentement les alentours, ne voyant qu’une forêt s’étendant à perte de vue. « Mais pourquoi sommes nous dans un forêt ? C’est là que se trouve ton monarque ? »
« Loin de là, la deuxième épreuve consiste seulement à sortir de la forêt et à rejoindre notre tanière sacrée en haut du mont le plus élevé, celui qui tutoie les dieux t’y attendra. » Le papillon se rapprocha discrètement du Nagareboshi. « Ne fais pas l’erreur de te croire seul, nous sommes de féroces illusionnistes, bonne chance humain. »
« Appelles-moi Hakumei ! »
« Bonne chance Hakumei. »

Disparaissant dans le même nuage de fumée qui l’avait fait arriver jusqu’ici, Reimei retournait sûrement auprès des chrysalides sur lesquelles il devait veiller. C’est sûrement pour cette même raison qu’il avait fait confiance à un individu tel que Hakumei. Il voulait retourner auprès des siens et la proposition sur lui avait fait l’enfant des neiges. Le Nagareboshi ne devait pas faillir, il réussirait à atteindre le sommet des monts kukuru.

Regardant la forêt, elle semblait n’être qu’une banale forêt. Silencieuse, bien trop silencieuse, mais sans danger. Ce n’était pas pour autant qu’il relâcherait sa garde et qu’il commettrait une faute. Avançant pas à pas vers les monts, Hakumei gardait à l'esprit les derniers conseil de son premier allié papillon.

Il n’était pas seul dans cette forêt, pire encore, il devrait encore s’attendre à subir des attaques en traître. Mais une chose avait changé.

Cette fois-ci, Nagareboshi Hakumei était prêt.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13612-a-laube-dun-hiver-sans-fin#120511
Nagareboshi Hakumei
Nagareboshi Hakumei

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] Empty
Mar 1 Nov 2022 - 9:11
S'enfonçant profondément dans la forêt, Hakumei n’arrivait pas à se séparer du sentiment de malaise qu’il ressentait depuis que Reimei était parti. Il avait beau avoir gardé ses conseils en tête, il n’y avait rien de louche pour l’instant, cette quiétude ne faisait que renforcer ce sentiment d’insécurité. Ils étaient forcément au courant de son arrivée, peut-être même de ses moindres faits et gestes. Avaient-ils déjà pris des dispositions ? Ou tout cela faisait partie de leur plan.

Réussir à gravir la montagne jusqu’à son sommet suffirait-il ? Devrait-il faire quelque chose en plus ?

« Raaaaaaah ! » Dit-il en se tapant violemment le visage.

Décidément, il réfléchissait beaucoup trop et ne devrait sûrement pas se mettre dans un tel état, c’était probablement ce qu’ils attendaient et jamais Hakumei ne devrait leur offrir ce luxe. Garder son calme devrait lui permettre d’analyser la situation différemment. Fermant les yeux, soufflant un bon coup, le Nagareboshi effectua ce rituel pendant plusieurs longues minutes.

La forêt n’était pas dangereuse, à priori. La montagne se trouvait à quelques minutes s’il se décidait de courir activement en sa direction. Il n’avait malheureusement, aucune compétence sensorielle et de ce qu’il savait, les papillons étaient très douer pour se dissimuler et attaquer en toute discrétion.

Il ne restait alors plus qu’une seule solution, courir. Le plus rapidement. Sans s’arrêter, aiguisé ses au maximum et réagir à la moindre alerte. Prenant appui sur le sol, Hakumei pris rapidement la direction de la montagne. Il n’allait pas tergiverser plus longtemps, tout ses problèmes se régleront une fois qu’il serait arrivé. Accélérant le rythme de ses pas, il ne voyait pourtant pas la distance entre lui et la montagne diminuer.

Était-il fou ? Ou était-ce simplement la fatigue ? Il n’avait qu’à vérifier. Se propulsant à l’aide d’une explosion générée sur ses talons, Hakumei mit quelques secondes à rejoindre les cieux. Depuis les hauteurs, il ne mît que quelques secondes à comprendre.

Il ne semblait pas avoir bouger de sa position.

« Je vois, c’était donc ça qu’il voulait dire. » Joignant ses mains dans un simple mudra, il rétablit la circulation de son chakra.

Kai. Tout semblait rentrer dans l’ordre. Enfin, apparemment. Alors pourquoi, en reprenant sa course, rien n’avait changé ?

« Je suis pourtant sûr d’être dans une illusion… »

C’était comme s’il n’en était jamais sorti… Ou bien… Riant de sa bêtise, ou de l’intelligence du peuple vivant ici, Hakumei avait de plus en plus envie de pactiser avec ce peuple. Ils étaient ingénieux. Mais cette fois-ci cela ne prendrait pas, de nouvelles détonations se firent entendre et Hakumei, après quelques longues minutes réussi à vérifier sa théorie…

Face à lui, au sommet de la montagne se dressait alors une chrysalide géante qui avait pour entrée une fente. Encore une fois, il n’avait pas besoin de réfléchir trop longtemps pour savoir qu’il était invité à entrer.

« C'est bien ici que se trouve votre patriarche ?! »

L’acte final pouvait commencer.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13612-a-laube-dun-hiver-sans-fin#120511
Nagareboshi Hakumei
Nagareboshi Hakumei

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose] Empty
Mer 2 Nov 2022 - 9:01
Si le lieu ressemblait à un véritable labyrinthe, Hakumei n’avait aucune véritable idée de l’endroit où il devait se rendre. Avançant à l’aveugle, avec ses sens pour seuls indicateur, il faisait preuve d’une prudence extrême dans l’unique but de pouvoir parvenir jusqu’au cœur de la chrysalide.

Soudain, une présence se fit dans son dos. Se retournant brusquement, Hakumei vit deux papillons dans des armures traditionnelles. Des gardes du corps ? Des soldats ? Peu importe qui ils étaient, s’ils montraient un signe d’hostilité il les annihilerait.

« Notre monarque réclame votre présence. Veuillez nous suivre. »

Sans dire un mot, ils s'éloignèrent dans la direction opposée à celle que le Nagareboshi empruntait. Était-ce encore un piège ? Non, il n’en voyait pas l’utilité. D’après Reimei, il lui suffisait d’arriver jusqu’à la chrysalide pour réussir. Alors il les suivrait sans rechigner.

Arrivant dans une énorme salle, un trône d’une taille équivalente en son centre. Assis dessus, un minuscule papillon. Mais dont l’aura était plus que terrifiante, il débordait de vitalité et de puissance. C’était sûrement la personne la plus puissante que Hakumei avait pu rencontrer jusqu’à aujourd’hui. Dans les cieux, une centaines de papillons virevoltant, observant la scène d’un œil attentif.

« Alors c’est donc toi, l’humain élu par Reimei. »
« Nagreboshi Hakumei en personne ! »
« Comment as-tu réussi à venir jusqu’à notre tanière ? Rétablir ton flux de chakra n’était pas censé suffire. »

C’était ça qui l’intéressait ? Il était bien curieux… Montrant sa main, on pouvait voir plusieurs de ses doigts être brisé.

« Puisque vous me replongiez régulièrement dans vos illusions, j’ai dû me blesser régulièrement pour être sûr d’être bel et bien dans une illusion. »
« Ta détermination est louable, mais pourquoi aller aussi loin ? »
« J’ai fais une promesse à Reimei et je compte bien la tenir. Quelle est la dernière épreuve ? »

Il éclata de rire. Il se rapprocha de l’enfant explosif jusqu’à venir de poser sur sa tête.

« lTu n’as pas besoin de passer d’épreuve supplémentaire. Si notre gardien t’as jugé digne et que tu as réussi à parvenir jusqu’ici, tu es sûrement l’homme qu’il nous fallait. »

Dans un nuage de fumée, un long rouleau vierge apparut.

« Signe le de ton sang, et respecte ta promesse. Agis toujours pour notre peuple. »

Alliance scellée par le sang, le liquide carmin du Nagareboshi était bel et bien le premier à souiller le parcheminés Aujourd’hui, Hakumei était le premier maître des papillons et eux, les premiers animaux shinobis à devenir des Yukijins à part entière.

Le papillon rouge était maintenant devenu le gardien des chrysalides en échange de nouveaux alliés.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13612-a-laube-dun-hiver-sans-fin#120511

Fly like a butterfly [Solo/kuchyiose]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dis]like a butterfly (Pv Datalia Madoka)
» Relation toxique ₪ Kuchyiose
» H.B.F.S. [SOLO]
» See you soon [solo]
»  透 き 通 っ た 笑 い [SOLO];

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Yuki no Kuni, Pays des Neiges
Sauter vers: