Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Ombre et lumière  × Aizen EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Ombre et lumière  × Aizen EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Ombre et lumière  × Aizen EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Ombre et lumière  × Aizen EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Ombre et lumière  × Aizen EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Ombre et lumière  × Aizen EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Ombre et lumière  × Aizen EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Ombre et lumière  × Aizen EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Ombre et lumière  × Aizen EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Ombre et lumière  × Aizen EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Ombre et lumière × Aizen

Myôga Yugo
Myôga Yugo

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Jeu 6 Oct 2022 - 15:36


Il était temps pour Yugo de changer ses habitudes. Il est vrai que l'entraînement lui procurait une sensation bénéfique, conscient que cette activité pouvait lui permettre de devenir plus fort, mais la vie d'un shinobi ne s'arrêtait pas uniquement à cet aspect. Avant de perdre confiance en ses capacités, en lui tout simplement, le garçon au don de lumière avait cette envie d'en savoir davantage sur le territoire de la Foudre. Il savait qu'il était encore loin de maîtriser tout ce qui pouvait l'entourer, se trouvant même novice à ce sujet. Malgré ce manque de confiance qui l'empêchait d'être entièrement lui-même, il évoluait petit à petit sur le chemin de la "guérison". Des progrès qu'il devait essentiellement aux rencontres qu'il ne cessait de faire depuis de nombreuses semaines. L'adopté Myôga devait beaucoup à ces gens, qui étaient devenus précieux à ses yeux.

Le lieu où se rendait le shinobi était réputé dans le monde entier pour ses ouvrages rares et précieux. Il se souvenait également des paroles de son père, lui affirmant qu'il était impossible de ne pas trouver son bonheur en ce lieu chargé d'histoire. La Grande Bibliothèque était donc l'endroit parfait pour le kumojin. Malgré cette motivation, cette soif de connaissance, Yugo ne savait pas vraiment par ou commencer sa quête. Après tout, il avait envie d'en savoir plus sur ce qui pouvait entourer le village, mais le sujet semblait bien trop vaste pour un novice comme lui. Seulement, ce lieu était le seul capable de pouvoir le satisfaire, n'étant pas assez gradé pour pouvoir sortir du village en étant seul. Oui, son statut ne lui facilitait pas les choses, mais il n'avait aucune envie de rester comme ça toute sa vie, espérant prouver sa valeur et grimper petit petit les échelons.

Malgré le fait qu'il soit absorbé par ses nombreuses réflexions, il ne tarda pas à reprendre ses esprits, découvrant alors l'immense bâtisse qui se tenait face à lui. Une émotion particulière semblait parcourir tout son être. Oui, il était pressé d'entrer et de débuter sa quête de savoir. Il s'aventurait dans quelque chose de très vaste, ne sachant pas lui-même ce qu'il voulait faire de tout ça en finalité. Une quête encore brouillonne, mais pourtant, il avait cette soif d'en apprendre plus, une curiosité qu'il possédait depuis longtemps et qui le poussait à débuter cette quête particulière. Yugo était encore jeune et ne doutait pas un seul instant qu'au fil du temps, il allait pouvoir mettre des mots, des intentions concrètes sur ce besoin d'en savoir plus sur son pays. D'un pas hésitant il entra finalement à l'intérieur, observant avec minutie les alentours. Chaque personne qui croisait son regard semblait bien trop occupée pour prendre le temps de répondre à ses interrogations. Patiemment, Yugo attendait alors près de l'entrée principale, espérant toujours trouver une personne disponible pour le guider vers ce qu'il était venu chercher depuis le début.

@Nara Aizen

(Pando)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13539-une-lumiere-dans-l-obscurite-terminee#119783
Nara Aizen
Nara Aizen

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Mar 11 Oct 2022 - 22:50

Le Nara, d’un pas rapide bien que banale, se rendait dans un lieu qu’il visait souvent : la grande bibliothèque. Bien que ces allers et venus n’avaient que très peu des allures de visites. Car les murs, il ne les regardait plus, il les connaissait par cœur mais les avais pourtant oubliés. Trop concentré sur ce qui était caché en son sein.

Tous ces livres.

Il avait appris, depuis sa récente enquête, à quel point une connaissance poussée de l’histoire de son pays pourrait l’aider dans bien des cas. Il n’avait pourtant jamais été de ceux qui rechignaient à la lecture mais ces dernières s’étaient démultipliées depuis sa curieuse rencontre à Tokanaba. La clef en or toujours dans al poche, il espérait au fond de lui, bien qu’il sache cela très peu probable, tomber par hasard sur un ouvrage en parlant. Ou ne serait-ce qu’en apprendre plus sur le passé de ce pays.

Mais les livres de cet étage, le seul officiellement après tout, n’offrait guère de réconfort à son esprit assoiffé. Ici rien ne semblait concret, seulement des anecdotes d’historien pas si passionnés que ça tant leurs enquêtes ne poussaient pas très loin. Généralités, philosophie, observations, rien dans ce qu’il pouvait lire ne semblait vraiment l’instruire. Pourtant, il y avait de quoi lire. Comme quoi la quantité ne faisait pas le poids face à la qualité. Il aurait tout donné pour tomber sur l’ouvrage qui changerait tout, qu’importe son sujet en fait. Mais il le savait, tout ce qui pouvait valoir le coup se trouvait dans cet endroit caché qu’il ne pourrait retrouver seul.

Ainsi il pénétra la bibliothèque, résigne à rendre se livre qu’il finissait en marchant avant d’en prendre un autre qui se montrerait sans doute tout aussi inutile. Il gravit les marches deux par deux et à grande vitesse sans se soucier de l’architecture pourtant époustouflante de la bâtisse. Il ne la connaissait trop bien, comparé à d’autres qui levaient la ^tête à s’en rompre le cou.

Lorsqu’il entra enfin il s’arrêta net à deux doigts de percuter un jeune garçon. Il leva les yeux de son ouvrage d’un air sévère avant de toiser de haut en bas et à plusieurs reprises celui qui se croyait assez mince pour ne pas gêner en restant debout comme un piquet.
« N’as-tu pas l’impression d’être au milieu ? »
Le Nara plissa les yeux, exigeant une réponse. Pourtant, la porte était immense et Aizen aurait eu le loisir de passer tout autre part s’il avait voulu. Mais c’était ici qu’il avait prévu de passer.

Attendant que son gêneur ne se pousse le Nara avança de nouveau plongeant sa tête dans son livre comme si cet être insignifiant n’avait jamais existé et pourtant.

Il s’arrêta à nouveau.
« Tu t’es perdu, peut-être ? »
Sans même se retourner Aizen avait lancer cette phrase à la volée. Il ne regardait pas le jeune garçon, mais nul doute qu’il s’adressait à lui et que là aussi il attendait une réponse.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Myôga Yugo
Myôga Yugo

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Mer 12 Oct 2022 - 15:46


Un peu perdu dans ce lieu qu'il visitait pour la toute première fois, Yugo ne semblait pas se rendre compte qu'il pouvait gêner en restant proche de la porte. Tout ce qui lui important à l'instant, était de trouver une personne libre, afin de pouvoir entamer ses recherches. Scrutant sans cesse les mouvements de ceux qui se trouvaient déjà à l'intérieur, il ne tarda pas à être interpellé par un homme qui venait quand à lui de l'extérieur. Le ton était très froid, voir peu sympathique, mais au final cela pouvait aisément se comprendre. Le Myôga bloquait en quelque sorte le passage ou du moins une partie, il était donc responsable de cette situation qu'il venait de provoquer et ne se sentait pas particulièrement fier à cet instant précis. Bien qu'il n'appréciait peu l'attitude de l'homme, il ne pouvait en aucun cas lui en vouloir. Yugo n'était pas du genre à se plaindre ou se donner en spectacle, il se contentait simplement d'encaisser, même s'il avait une petite idée derrière la tête. Un moyen efficace ou du moins il l'espérait pour lui faire perdre un peu de temps et lui faire payer en conséquence son attitude glaciale. Le kumojin était en tort, mais il ne méritait pas non plus de subir une telle froideur pour si peu de choses et comptait bien ennuyer et gâcher un temps peut-être précieux à l'homme importuné.

« Désolé de vous avoir importuné. »

Voyant que l'homme continuait sa route sans réellement lui porter une quelconque attention, il se mit alors sur sa droite, le fixant avec intérêt. Il n'allait sûrement pas laisser cet être glacial filer de si tôt. Après tout, peut-être qu'il pouvait réellement l'aider à l'aiguiller sur le sujet, remarquant qu'il n'avait aucun mal à se déplacer dans ce lieu chargé d'histoire et qu'il était peut-être un habitué ou du moins, quelqu'un qui connaissait le lieu bien mieux que le jeune shinobi au don de lumière.

« Je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps, mais en effet, je pense être un peu perdu. Pourriez-vous m'accordez tout de même quelques instants ? J'aimerais simplement savoir ou je pourrais trouver des informations sur tout ce qui est autour du village. Depuis très jeune, j'ai ce besoin d'en savoir plus sur les différentes régions qui forment le territoire de la Foudre. Bien que mon vrai but soit encore flou, j'ai toujours eu cette envie de découvrir notre pays. »

Ennuyeux ? Très certainement, mais au final c'était l'objectif. Peu importe que l'homme ne daigne pas l'aider, il lui avait finalement fait perdre du temps et cela lui suffisait. Une approche quelque peu sournoise, mais il préférait agir ainsi que de faire face à cet homme fuyant et de se donner en spectacle, chose qu'il ne supportait absolument pas.

« Oh et sinon, moi c'est Myôga Yugo, genin de Kumo.»

Encore une information peu utile, mais au moins il suivait son plan jusqu'au bout. Cependant, agir de cette manière ne lui plaisait pas forcément, mais il préférait user de cette solution, plutôt que de partir à l'affrontement direct, sachant également qu'il ne connaissait pas l'identité de la personne et qu'il devait tout de même être un minimum prudent au vu de la situation.

(Pando)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13539-une-lumiere-dans-l-obscurite-terminee#119783
Nara Aizen
Nara Aizen

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Jeu 13 Oct 2022 - 21:49

Un excès de politesse dont n’avait que faire le Nara sur le moment. Si Aizen détestait les jérémiades il ne portait pas non plus dans son cœur ceux qui s’écrasaient avec trop de facilité.

Ainsi il n’hésita pas à couper net la parole à son nouvel interlocuteur.
« Si je te pose la question, c’est que je peux t’accorder mon temps. »
Car effectivement la remarque n’avait aucun sens, pourquoi Aizen aurait demandé quoique ce soit et aurait stoppé son chemin si vraiment ce gamin le gênait.

Il se demandait surtout pourquoi un adolescent, comme il semblait l’être, venait se perdre dans ce lieu plus habitué aux adultes. Alors que ceux de son âge jouaient ou s’entrainaient à juste vouloir devenir plus fort sans réfléchir lui était là.
« Découvrir notre pays… »
Aizen ferma net son livre puis se retourna vers celui qu’il n’avait pas encore vraiment regardé jusqu’ici. Il le toisa de haut en bas, plusieurs fois ne se gênant pas à maintenir ce silence pesant accentué par l’ambiance calme naturelle des lieux.
« Suis-moi. »
Il se retourna de nouveau puis continua sa route à grandes enjambées vers un rayon pas trop fréquenté de la bibliothèque. Au milieu des deux immenses étagères se trouvait une longue table placée à exacte équidistance de chacune.

Aizen fit un geste vague de la main vers une chaise qui était là, invitant le jeune homme à s’assoir.
« Avant de t’attarder sur ce qu’il y a en dehors de nos murs, t’es-tu concentré sur ce qui était de ce côté ? »
A son jeune âge, même si Aizen ne pouvait le chiffrer avec précision, il était étonnant qu’il évoque ce genre de demande. Découvrir le monde, voyager, c’était le rêve de plus d’un naïf. Mais en apprendre plus, pourquoi ?
« Faisons un test. Je vais te poser six questions sur le village. Si tu réponds juste à plus de la moitié alors je t’aiderais à trouver ce que tu cherches. Mais si tu échoues… »
Aizen ne s’était pas présenté et il ne s’était pas non plus attardé sur le statut de ce Genin. S’il le faisait souvent, pas cette fois, il avait envie d’attaquer les choses sous un autre angle. Bien sûr le garçon pourrait se vexer et ne pas accepter cette soudaine autorité de quelqu’un qui pour lui n’était peut-être personne. Mais Aizen jouait son rôle préféré, celui de professeur. Même si l’élève n’était pas encore au courant. En plus, il pourrait lui être utile.

Si jamais il réussissait néanmoins…
« Tu ne mettras plus jamais les pieds en ces lieux. »
Le fixant dans les yeux, sans le savoir, la leçon avait déjà commencé.
« Alors, relèves tu le défi ? »
Nul besoin de croiser le fer pour mesurer les trippes d’une personne.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Myôga Yugo
Myôga Yugo

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Ven 14 Oct 2022 - 16:02


D'ordinaire, Yugo était quelqu'un de plutôt plaisant, à l'écoute, mais cet homme le forçait de par son attitude, à être bien moins agréable qu'à l'accoutumée. Certes, le jugement n'était pas une chose qu'exerçait le garçon au don de lumière, mais il appréciait de moins en moins l'attitude de cet inconnu. Malgré les mauvaises ondes qu'il faisait ressentir au jeune shinobi, l'individu glacial semblait tout de même prêt à l'aider dans sa quête, même s'il ne semblait pas porter d'intérêt au fait de se présenter. Encore un détail déplaisant, qu'il essayait tant bien que mal d'oublier, se concentrant alors sur une chose : pouvoir mettre la main sur les informations qu'il était venu chercher.

Suivant alors celui qu'il pensait être un habitué des lieux, le Myôga essayait de ne pas traîner et donc de suivre la cadence, afin d'éviter un autre comportement déplaisant de la part de son guide. Arrivant alors vers une zone peu fréquentée de la bibliothèque, il s'arrêta, fixant ensuite l'homme importuné.

« Sans vouloir vous manquer de respect, je me sens plus à l'aise en étant debout, merci quand même. »

Une parole sèche qu'il ne regrettait pas le moins du monde. Il respectait cet homme malgré son attitude hautaine et froide envers lui, mais il n'était pas là pour lui obéir ou suivre ses conseils à la lettre. Comment pouvait-il faire confiance à un homme qu'il ne souhaitait pas révéler son identité ? Peut-être qu'il s'agissait d'un détail insignifiant pour l'homme en question, mais Yugo trouvait normal de se présenter. Bien qu'il souhaitait au maximum garder les choses pour lui, il avait quand même du mal à accepter qu'on puisse le prendre de haut de cette manière. Oui, son guide voulait au final l'aider, mais il se rendait vite compte que cette main tendue n'en était pas réellement une et qu'il y avait une condition particulière à remplir. Calme à l'accoutumée et préférant garder en lui ses émotions, cela semblait bien plus dur en étant confronté à un homme abordant une telle attitude en sa présence. Le shinobi au don de lumière n'était pas ici pour répondre à des questions et se refusait très clairement de le faire, alors qu'il ignorait tout de son interlocuteur. Son visage devenait bien moins chaleureux qu'au départ, devenant même de plus en plus tendu.

« Premièrement, je ne vous connais pas et la moindre des choses serait de se présenter, car ce qui est insignifiant pour vous, ne l'est pas forcément pour moi. Deuxièmement, je ne vois pas pourquoi je devrais répondre à vos questions alors que votre identité m'est encore inconnue, sachant que je ne sais pas si je peux vous faire confiance. Et pour terminer, je doute que vous soyez dans votre droit en m'expulsant de ce lieu si je ne réponds pas à vos questions. Si c'est le cas, alors je préfère partir immédiatement. »

Reprenant alors sa respiration, il avait du mal à se contenir, chose rare pour Yugo. Il ne supportait pas ce genre d'attitude, car même s'il n'avait plus vraiment confiance en lui, il savait qu'il ne méritait pas d'être traité de la sorte. Cet être glacial prenait du temps pour lui et il semblait tout de même reconnaissant, mais c'est bien sa manière d'agir en son égard qui l'empêchait réellement de voir le bon côté des choses.

« Je ne permettrais également à personne de douter de mes connaissances ou de mon attachement à Kumo. J'ai conscience que les informations que je peux détenir sur le village ne sont pas  nombreuses et précises, mais cela ne change rien à l'amour que je porte pour ce village, ce pays. Maintenant, si vous voulez m'aider je vous en remercie, mais n'agissez plus comme vous le faites depuis le début. Je ne suis plus un enfant et je n'ai pas à céder aux ultimatums que vous me poser en ce moment-même. »

Il est vrai qu'au fond, le shinobi s'en voulait un peu et se surprenait même de réagir de cette manière, mais il n'avait pas envie de se faire marcher dessus. Tout en étant respectueux, il venait d'expliquer son point de vue et ce qui le poussait à régir de cette manière. Le but n'était pas de porter atteinte ou de vexer l'homme, mais bien de lui faire comprendre qu'il était venu ici dans un but sérieux et que malgré son manque d'expérience et d'informations sur son village, il l'aimait à s'en sacrifier.

(Pando)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13539-une-lumiere-dans-l-obscurite-terminee#119783
Nara Aizen
Nara Aizen

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Dim 16 Oct 2022 - 10:43

Bingo. Le jeune garçon avait sauté à pied joints dans le piège. Si bien qu’il tendait au Nara une perche lui permettant d’aller encore plus loin. S’il avait l’impression de passer un mauvais moment, ce n’était encore que le début.
« A ton aise. »
Qu’il reste debout alors. La Nara aurait bien pu faire des remarques même quant à un commentaire si insignifiant. Il pouvait toujours se faire donneur de leçon, même quand il s’agissait juste de rester debout ou de s’assoir. Mais il savait que c’était que le début et que le Genin montrait petit à petit des signes d’agacement. Il préféra alors laisser monter la pression, petit à petit.
« C’est bien, tu énonces seul à voix haute tes erreurs. »
Le Nara se contenta de ce commentaire dans un premier temps, sans doute incompréhensible pour son interlocuteur. Car si un Genin ou même qui que ce soit pouvait se permettre de se rebeller comme bon il semblait celui-ci semblait oublier qu’il avait besoin d’arguments tangibles. Pas de chance pour lui, il était face au maître en la matière.
« Mais laisse-moi les expliciter plus clairement car tu n’as fait que les frôler. »
Il commença par lever un index droit comme un piquet vers le ciel, signe d’un numéro un.
« Premièrement, tu ne me connais pas. Ça, c’est une erreur. »
Le doigt voisin, le majeur, se leva également pour appuyer sa deuxième idée. Sa main un peut en dessous de son visage et quelque peu tendue en avant il comptait comme lorsqu’on faisait la leçon à un enfant. Car c’est tout ce qu’il avait en face de lui pour le moment : un enfant.
« Deuxièmement, tu dis ne pas avoir à répondre à mes questions car je suis inconnu mais tu m’as suivi sans rechigner. Curieux non ? »
Que choisirait-il ? Encore une fois de contredire son aîné avec des arguments bateaux ou de se plier à sa volonté pour que ça n’aille pas plus loin ? Ou encore autre chose, comme la fuite. Aizen le testait, la leçon avait déjà bien commencé depuis qu’il avait décidé de le suivre. Et bien des Genins pouvaient témoigner que le Nara allait toujours jusqu’au bout des choses, que ça lui plaise ou non.
« Troisièmement, je suis bien dans mon droit. Car si tu avais mieux étudié à l’académie tu saurais qui je suis et quels sont mes droits. »
Un silence marqua la pause volontaire. Il posa son regard froid du personnage inventé en ce jour pour toiser une nouvelle fois ce Genin qui était tombé sur la mauvaise personne en ce jour. Ou peut-être sur la bonne, s’il voulait évoluer, mais ça seulement lui pouvait le décider.
« Je me nomme Suzuri Takeshi, directeur de la Grand Biliothèque de Kumo. »
Un énorme mensonge, un pari. Le Nara se dit que si un Genin ne pouvait pas le connaître lui et semblait mettre les pieds pour la première fois dans la grande bibliothèque cela voulait peut-être dire qu’il ne connaissait pas non plus son directeur. Ainsi il voulait lui mettre la pression à bien des égards. Le combat c’était une chose, la plupart des shinobis se concentraient là-dessus. Mais une langue et un comportement bien maniait pouvait faire avorter tout idée de combat avant qu’elle ne naisse. Comment s’en sortirait ici cet adolescent ?
« Donc oui, permets-moi de douter des ton adhésion à notre institution quand tu ne sais pas reconnaître un des piliers de ton village. Tu veux connaître l’histoire de notre pays mais crois-tu que connaître l’identité de ses aînés est une chose futile ? »
Une question qui n’attendait pas vraiment de réponse même si Aize n’avait déjà assez cerné son interlocuteur pour savoir qu’il ne resterait pas bouche-bée face à cette tentative d’intimidation.
« Assis-toi maintenant. »
Un ordre sec, qu’avait-il vraiment dans le ventre ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Myôga Yugo
Myôga Yugo

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Dim 16 Oct 2022 - 14:12


Visiblement, l'homme à l'identité secrète ne semblait pas plus perturbé que cela par les réponses et le ton sec du jeune genin. Après tout, cela se voyait qu'il était plus âgé et Yugo n'avait rien d'une personne intimidante, contrairement à son guide. Malgré une attitude déplaisante, il ne pouvait que souligner le fait qu'il possédait un certain charisme. Un détail qui importait, mais qui n'allait pas non plus pousser le garçon à se taire pour autant. De toute manière, revenir en arrière semblait impossible et il comptait bien tenir tête à cet être glacial, même s'il devait être perdant à la fin, ne supportant plus ce mépris à son égard, dont l'homme faisait preuve depuis le début de la discussion.

« Suzuri Takeshi... Je me souviens de ce nom, vous seriez donc le chef du clan Suzuri si je ne m'abuse. Cela changerait beaucoup de choses dans ce cas. »

Des excuses ? Pas encore. Il pouvait très bien se faire passer pour cet homme, essayant donc de le piéger ou alors de le rabaisser encore une fois. Yugo avait conscience de certaines lacunes, mais il n'était pas idiot et connaissait une grande partie des personnages importants du village. Ce chef de clan en faisait partie et bien que cela soit plausible, le garçon au don de lumière voulait cependant en être assuré. Il était bien trop tard pour reculer, il devait assumer ses propos et comptait bien le faire jusqu'au bout, même s'il était dans l'erreur la plus totale.

« Je vais m'asseoir oui, mais pas avant d'être sûr que vous êtes bien celui que vous prétendez être. »

D'ordinaire, le shinobi n'aimait pas réellement entrer dans le conflit ou bien se permettre d'être insolent envers ses aînés. Bien au contraire, il était plutôt respectueux et à l'écoute, mais la situation qu'il vivait actuellement ne lui permettait pas d'agir comme à l'accoutumée. Méfiant envers cet être glacial, mais charismatique, il se tenait alors près de la chaise que venait de lui indiquer son guide, sans pour autant prendre place.

« J'ignorais que vous aviez assez de temps pour pouvoir gérer votre vie de shinobi en plus de cet incroyable lieu. Vous allez sûrement me trouver insolent, mais j'aimerais vous demander une faveur, avant de vous faire confiance et de prendre place sur cette chaise. »

Reprenant alors légèrement son souffle, il restait alors immobile, posant tout de même son regard sur ce soi-disant Takeshi.

« J'ai toujours voulu voir ce qu'un Suzuri était capable de faire. Je sais que vous avez le pouvoir de maîtriser l'encre et pour être sûr de votre identité, il me faudrait une preuve concrète. Sans cela... je serais dans l'obligation de partir.

Un comportement qui le surprenait lui-même. Son manque de confiance ne se voyait décidément pas en cet instant. Yugo n'avait plus envie de fuir ses responsabilités, ni de douter. Une évolution qui se voyait déjà depuis quelques semaines, mais qui continuait visiblement à se dérouler. Oui, il était peut-être en tort depuis le début, se trouvant face au véritable Takeshi, mais il n'avait d'autres choix que de suivre son instinct. Peut importe ce qui pouvait se passer par la suite, il était déjà fier de pouvoir s'affirmer à nouveau et de ne pas s'écraser face à une personne aussi particulière que son guide. Son courage allait peut-être lui apporter de nombreux soucis, mais au fond, le garçon au don de lumière n'allait en aucun cas revenir sur ses décisions, prêt à tout assumer quoi qu'il lui en coûte.


(Pando)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13539-une-lumiere-dans-l-obscurite-terminee#119783
Nara Aizen
Nara Aizen

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Lun 17 Oct 2022 - 22:49

Aizen pensait naïvement qu’il en avait assez fait et que le petit nouveau se soumettrait sans trop de difficulté. Il se trompa lourdement. Toujours plus sur la défensive le Genin restait méfiant jusqu’à douter même de l’identité de son interlocuteur. Il avait raison, mais ça, ça restait encore à prouver.
« Tiens, tu n’es donc pas complétement dépourvu de culture finalement. »
S’il connaissait le nom du dit chef de clan par chance il ne connaissait pas son visage. Mais qu’est-ce qui lui permettait de douter autant ? Si après tout il ne connaissait rien de ce chef de clan il ne pouvait pas avoir deviné. Peut-être se disait-il simplement que le comportement du Nara ne pouvait être celui d’un des piliers du village. Mais il ne pouvait jouer son futur sur de simples intuitions comme celle-ci. Ou alors pensait-il que comme il n’avait rien fait son aîné était en tort et qu’il ne pourrait rien lui arriver ? Ce serait bien crédule, parfois le mode était injuste et la justice parlait bien souvent trop doucement pour aider dans une telle situation.
« Celui que je prétends être ? Tu oserais remettre ma parole en doute ? »
Le ton du soi-disant Suzuri se fit plus dur, sans pour autant que le volume de sa voix ne se fasse plus entendre. Il était juste plus incisif mais continuait à respecter le silence des lieux. Il tentait de continuer à intimider le garçon lui intimant le fait qu’il faisait une grave erreur à tenter comme cela de déroger au respect qu’il devait à un aîné.
« Car manipuler l’encre prouverait que je suis qui je dis être ? »
Son ton changea à nouveau, un sourcil se réhaussa et une curiosité marqua cette nouvelle voix. La demande avait beau être habile le Nara ne se gêné pas à la faire passer pour ridicule. Car ici els arguments les plus solides pouvaient être démontés tant que la conviction y était. A voir si le jeune Genin avait la force de porter les siennes sur cette poutre étroite au risque de faire une chute mortelle.
« J’espère que tu n’envisages pas d’être dans la police car en ce cas il faudrait revoir ton processus de vérification. »
Bien sûr le Nara évoquait par sous-entendu le fait que manipuler l’encre ferait peut-être de lui un Suzuri mais ne prouverait en rien qu’il était le dit chef du clan. Cela lui remémora d’ailleurs tout le processus de vérification auquel devait se plier lui-même Takeshi afin de pouvoir pénétrer dans la réserve secrète de la bibliothèque.
« Comme ça il me suffirait de ne rien faire pour que tu partes ? Et donc tu abandonneras ce projet d’en savoir plus qui te tenait si… à cœur ? »
Le Nara ne voulait mettre qu’une seule possibilité face à celui qui voulait jouer les gros durs : l’échec. Dans tous les cas il devait perdre. Que ce soit en abandonnant ou en se soumettant, il n’avait pas le choix que de perdre. Mais la victoire était-elle vraiment la chose la plus importante, c’était à lui de voir.

Et la leçon pouvait continuer…

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Myôga Yugo
Myôga Yugo

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Mer 19 Oct 2022 - 14:13


Les paroles du soi-disant Takeshi semblaient avoir du poids sur le shinobi au don de lumière. Le doute s'installait au fur et à mesure de la conversation, tant son guide semblait sûr de lui. Malheureusement pour son aîné, Yugo était allé bien trop loin pour faire machine arrière et malgré de sacrés doutes, il n'était pas encore certain de l'identité de cet homme. D'ailleurs, celui qui se prenait pour le chef de clan ne semblait pas pressé de lui montrer ses capacités héréditaires. Certainement, la seule chose qui l'empêchait encore de lui faire confiance.

« Je n'ai pas confiance en vous, c'est un fait. Depuis le début, votre attitude à mon égard me déplais fortement et cela complique bien trop fortement nos échanges. »

Encore une fois, le shinobi venait d'avouer à son guide ce qu'il avait sur le cœur et la raison qui le poussait à ne pas lui accorder cette confiance tant souhaitée, malgré ce que l'homme charismatique essayait de lui faire entendre. Une parole qui n'allait sûrement pas toucher le soi-disant chef du clan Suzuri, bien trop occupé à répondre à ses doutes en lui envoyant des piques, le rabaissant même par moment. L'homme savait employait les mots, cela ne faisait aucun doute, mais cela n'avait visiblement pas l'effet escompté sur le genin, qui commençait doucement à en avoir assez de cette situation.

« Si je suis ici c'est pour en apprendre plus sur ce qui entoure ce village, une chose que je vous aie confié dès le départ. Je ne serais pas en ces lieux si ce n'était pas quelque chose d'important à mes yeux. Je suis encore jeune et inexpérimenté sur de nombreuses choses, mais je ne demande qu'à apprendre et rien d'autre. »

Non, sa visite n'avait rien d'imprévue. Yugo ne s'était pas levé ce matin en se trouvant rapidement quelque chose à faire pour passer le temps. Son acte était réfléchi et voulu depuis quelques temps. Une nouvelle fois, l'homme charismatique qui se tenait face à lui ne semblait pas vouloir comprendre que le shinobi au don de lumière agissait en toute sincérité avec lui.

« Tout cela me tient à cœur vous savez. Seulement, j'ai l'impression que vous vous en moquez totalement que je sois sincère ou non avec vous. Une autre raison qui me pousse à ne pas vous accordez ma confiance. »

Déplaçant alors l'intégralité de son corps, il s'éloignait peu à peu de celui qui se permettait de le juger en permanence.

« Peu importe ce que vous pensez de moi, au final je suis venu ici dans une démarche sincère et je compte bien aller au bout de ma quête. Que vous m'aidiez ou pas, cela n'a plus aucune importance à présent, tout comme celui que vous êtes. Je trouverais bien une personne qui acceptera de m'aider sans me juger à la moindre occasion comme vous le faites. Si ce n'est pas aujourd'hui, ce sera un autre jour, mais j'apprendrais auprès de quelqu'un qui sera sincère dans sa démarche tout comme je le suis. »

Le poing serré, le jeune Myôga se retournait alors complètement, ne souhaitant plus regarder cet homme si rabaissant et négatif sur sa propre personne. Bien qu'il manquait de confiance en lui et qu'il avait encore beaucoup de chemin à accomplir, le garçon se refusait toutefois de passer pour un imbécile, conscient qu'il était loin de mériter cela.


(Pando)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13539-une-lumiere-dans-l-obscurite-terminee#119783
Nara Aizen
Nara Aizen

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Sam 22 Oct 2022 - 22:53

Aizen commençait à perdre patience même s’il n’en montrait rien. Ce garçon semblait intéressant mais son entêtement ressemblait de plus en plus à un caprice plutôt qu’à un vrai trait de caractère. Il aurait pu obtenir tellement du Nara et pourtant il se contentait de chercher des excuses.
« Mon attitude te déplaît ? Nos échanges ? »
Le Genin, s’il avait été face à un supérieur avec un tel comportement réel, aurait pu s’en mordre les doigts. Avoir tort ou avoir raison n’était pas la question. Il aurait dû au moins tenter de manipuler à son avantage plutôt que de ne faire que s’enfoncer face à celui qui aurait pu être le chef de ces lieux. Comment pensait-il pouvoir faire pression ?
« Depuis quand un supérieur doit plaire à un subordonné ? Depuis quand ce que je te demande, ou même t’ordonne, doit t’être agréable ? »
Les questions rhétoriques n’attendirent aucune réponse bien que le Nara se doutait que le jeune homme ne résisterait pas vu qu’il n’avait pas sa langue dans sa poche. Un inconvénient quand elle était si mal utilisée. Dans son esprit vif le Nara ne voyait aucune situation ou le comportement de Yugo aurait pu la faire tourner à son avantage. Que le Nara dise la vérité, qu’il m’ente ou tout autre raison qui l’obligeait à agir de la sorte, le Genin s’était atrocement planté.
« Sur cette chose nous sommes d’accord, tu es jeune et inexpérimenté. »
A moins qu’il n’agît selon un certain code de conduite ou tout autre idiotie. Sans doute une qualité à proscrire chez un Shinobi si jamais il ne voulait pas mourir d’une façon des plus idiotes.

Car le ninjutsu n’était pas la seule manière de se battre en ce monde et c’était, en surface seulement, la leçon que voulait inculquer le Nara aujourd’hui. Ce n’était qu’une introduction tout du moins. A
« Je ne désire pas ta confiance. Ce que je cherchais là était tout autre chose. Et j’ai pu trouver quelques pistes, mais bien trop timides. »
Il le faisait entendre comme cela mais le Nara n’était pas déçu. Le Genin qu’il avait face à lui était loin de tous ceux qu’il avait pu rencontrer jusqu’ici. Loin d’être le plus malin d’esprit il semblait néanmoins avoir un mental d’acier et être centré sur lui-même. Il n’accumulait pas les défauts des jeunes débutants comme une remise en question perpétuelle et si forte qu’elle se voyait en quelques instants. Il restait droit dans ses bottes, quelque soit l’état du chemin qu’il avait emprunté. C’était certes une qualité mais bien dangereuse quand on s’entêté dans une tâche perdue d’avance.
« Tu aurais pu apprendre quelque chose aujourd’hui. Bien plus que tout ce qui peut se trouver dans les lignes d’un ouvrage quel qu’il soit. Mais tu es borné et te fixe sur une idée sans en observer son environnement. Je t’ai montré tellement de chose mais tu en regardes que la surface. »
Aizen aimait bien utiliser les arguments de son interlocuteur contre lui-même. Il se fichait de qui il était ? il se fichait de son aider ? alors pourquoi être allé jusque-là ?
« Tu as raison, celui que je suis n’a pas d’importance et pourtant tu t’es fixé sur cela pour justifier le reste. »
Lorsqu’il se retourna pour prendre congé du Nara se dernier plissa les yeux. C’était bien là sa dernière erreur pour son premier acte.
« Où crois-tu aller comme cela ? »
D’un signe le Nara envoya une fine ombre rejoindre celle de celui qui lui tournait naïvement le dos. Avait-il donc si peu appris, n’écoutait-il rien ?

Il devait le sentir ce pouvoir si particulier qui l’immobilisé complètement sans qu’il ne puisse comprendre ce qui lui arrivait. Le Nara se tourna pour aller prendre un livre dans l’étagère, sa marionnette dû reproduire les mêmes mouvements et pris aussi un livre. Les yeux rivés devant lui il ne pourrait même pas voir cette ombre reliant les deux shinobis.

Ne sachant même pas ce qui pouvait bien lui arriver, céderait-il à la panique ?

Technique utilisée:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Myôga Yugo
Myôga Yugo

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Lun 24 Oct 2022 - 10:39


Sa confiance en lui revenait de plus en plus et cela se ressentait clairement dans son attitude vis-à-vis de celui qui n'arrêtait pas de le prendre de haut. Certes, Yugo n'était encore qu'au début de sa vie shinobi et ignorait bon nombre de choses, mais ce n'était pas une raison suffisante pour se faire traiter de la sorte. Bien qu'à l'accoutumée, il était plutôt discret ou du moins gardait en lui ses émotions, la situation qu'il vivait à cet instant, ne lui permettait pas d'agir ainsi. Encore une fois, ses réponses ne servaient absolument pas à manquer de respect à cet homme qui malgré sa froideur, restait son aîné. Non, il ne ressentait pas une fierté particulière de répondre de la sorte à son guide, de frôler l'insolence, mais il refusait de se laisser traîner dans la boue sans rien faire, il avait tout de même un certain caractère et comptait bien montrer à cet être glacial qu'il n'allait en aucun cas se plier à ses demandes, du moins pas avant d'avoir reçu, un minimum de respect venant de sa personne.

Quoi qu'il pouvait se passer, le Myôga ne comptait pas reculer. Quand il prenait une décision, il l'assumait jusqu'au bout, même s'il se rendait compte au fil de la discussion, qu'il n'aurait certainement pas le dernier mot face à cet homme, qui semblait avoir un certain don d'orateur il fallait bien le reconnaître. Malgré tout, cela n'avait plus aucune importance, car Yugo avait fini par abandonner, il voulait simplement arrêter la discussion qui devenait de plus en plus compliquée entre les deux kumojins. Son aîné voulait avoir le dessus sur son cadet et le genin au don de lumière ne pouvait pas lutter, alors il préférait fuir. Un acte lâche, mais qui dans une telle situation semblait être la meilleure des options. Cela ne remettait pas en cause son besoin d'en savoir davantage sur son pays, mais il n'avait clairement plus l'humeur pour se pencher sur ses recherches.

« Je suis conscient que mon attitude puisse vous offusquer ou vous déplaire, mais ce n'était pas dans mon intention première d'agir ainsi. Depuis le début de notre discussion, vous n'avez pas eu le moindre respect à mon égard, du moins je n'ai rien ressenti de tel. Je vous dois le respect en tant qu'aîné, c'est un fait, mais cela doit être réciproque pour qu'un échange sain puisse être envisageable. »

Reprenant doucement son souffle, il enchaîna alors, réellement déçu de la tournure que venait de prendre les évènements.

« Quoi qu'il en soit, je tiens à... »

Une phrase bien loin d'être achevée, tant la surprise pouvait se lire sur le visage du jeune Myôga. Une sensation étrange le parcourait alors, se sentant incapable de bouger ses membres comme il le souhaitait. Une incompréhension telle qui le mettait réellement mal à l'aise, il devait se contrôler pour ne pas céder à la panique, ne comprenant pas vraiment ce qui lui arrivait.

« Cette sensation... »

Sa bouche semblait pâteuse et l'empêchait réellement de s'adresser à son guide. Il n'avait aucun doute de son implication dans ce qui se passait, mais n'avait très clairement aucune preuve, étant de toute manière bien trop préoccupé pour pouvoir trouver une quelconque explication. Il se sentait perdre le contrôle de son corps peu à peu, avant de se voir tenir un livre, étant dos à celui qui se prétendait être Takeshi et n'avait aucun moyen de se retourner. Chaque seconde qui s'écoulait semblait être une éternité aux yeux de Yugo qui devenait très clairement une vulgaire marionnette. Son regard changeait peu à peu, une inquiétude terrible se lisait sur son visage, alors qu'il essayait tant bien que mal de s'exprimer. Il souhaitait demander qu'on le laisse en paix, mais aucun mot ne voulait sortir de cette satanée bouche. Chaque effort pour se défaire et essayer de reprendre le contrôle ne servait strictement à rien et finissait en échec cuisant. Le Myôga était condamné à attendre, subissant alors sans réellement comprendre ce qui se passait, cette situation ô combien stressante.


(Pando)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13539-une-lumiere-dans-l-obscurite-terminee#119783
Nara Aizen
Nara Aizen

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Ven 28 Oct 2022 - 20:49

Décevant.

Ce Genin recherchait le respect ? C’était d’un ridicule qui frôlait la bêtise. Se prenait-il pour un seigneur voulant protégé son rang par la parole ? Dans quel monde pensait-il vivre ?

S’il savait rester droit sur la route qu’il s’était tracé il marchait pourtant sur lit d’œufs prêt à casser au moindre faux pas. Et il en avait déjà bien trop fait.
« … »
Le Nara soupira, sachant qu’il serait donc impossible de faire voir la bonne voie à ce bleu. Il ne faisait que s’enterrer de plus en plus dans son trou creusé par son égo. Aizen voulait alors une ultime fois se montrer magnanime et inculquer sa leçon à cet adolescent de façon plus clair puisqu’il en semblait ne rien vouloir voir.
« Je vais donc devoir énoncer à l’oral la leçon que tu aurais dû comprendre de toi-même. Mais laisse moi te demander cela pour commencer : crois-tu que si un haut dirigeant venait à mal te parler cela te permettrait de te comporter ainsi ? »
Le Nara s’était déjà fait insulter, face à ce Samouraï envahisseur. Qu’aurait fait ce gamin à sa place ? Il aurait passé de longues minutes à débattre sur le fait que cet homme lui devait son respect alors qu’une armée se caché dans son dos ? Il aurait mis tout l’avenir d’un pays entre les mains de son égo ? La réponse le Nara ne voulait même pas l’entendre tant il le semblait qu’elle serait pertinemment décevante, comme précédemment.
« Sérieusement, comment penses-tu que fonctionne le monde ? Tu n’as pas à exiger quoique ce soit de moi comme je n’ai rien à exiger du Raikage, par exemple. Ton comportement enfantin… Penses-tu qu’il serait acceptable que tu fasses échouer une mission diplomatique pour une simple question de respect ? Les pics envoyés lors de ce genre de rencontrent sont bien plus aiguisés que les petites taquineries que j’ai pu énoncer tout à l’heure. »
Il avait tant de possibilités pour s’en sortir. Il aurait pu paraitre tellement plus noble. Profiter de faire bonne impression face à un homme de pouvoir comme un chef de clan. Tenter même de charmer Aizen afin qu’il puisse l’entraîner. Il avait tout pour profiter de la situation mais il gâcha cette possibilité.
« Tu aurais dû tenter de t’accaparer la situation, tenter de la retourner à ton avantage. A la place qu’as-tu fais ? Tu t’es cloitré dans ton caprice exigeant un respect qui ne t’aurait rien apporté si ce n’est une illusion. »
S’il pouvait bien lui concéder une chose c’était qu’il savait affronter la pression. Bon nombre de Genin auraient craqués dès le départ de peur des représailles. Lui avait choisi sa route et n’en avait pas dévié mais malheureusement comment son égo réagira-t-il en voyant qu’il avait fait fausse route et l’avait mené tout droit contre un mur ?
« Au moins tu es têtu et ne lâche pas ton idée, cela on ne peut pas te l’enlever. Cela dit il faut savoir admettre ses erreurs et faire machine arrière. Tu n’as fait que creuser et maintenant je vais te prouver que tu as eu tort… »
Grâce à son emprise des ombres active le Nara n’eut besoin de faire aucun signe supplémentaire. Une ombre plus épaisse se mit en mouvement et grimpa sur le Genin par des parties de son corps qu’il ne pourrait distinguer. Chose facile pour Aizen qui pouvait choisir dans quel direction le visage du pantin se tournait. Il lui suffisait d’utiliser les différents angles morts à son avantage. Finalement l’ombre finit sa route dans le dos du livre que le Genin était contraint de tenir entre ses mains, par mimétisme. L’ombre glisse rapidement sur les pages du livre l’inondant sur quasiment toute sa surface avant de s’élever et de danser de façon hypnotisante devant les yeux du jeune garçon.
« Voilà, tu as donc ta preuve maintenant. Qui je le répète n’en est pas vraiment une, nous sommes nombreux ici. »
L’illusion était totale, le Nara voulait lui faire croire que son ombre n’était en fait que l’encre du livre qui venait de s’animer sous la volonté du soi-disant Suzuri. L’ombre du Nara était d’un noir profond et pouvait facilement faire croire à de l’encre dans ce contexte. Au final, un esprit nous montré ce qu’on voulait voir.
« Maintenant va, et cherche parmi ces millions de livre celui que tu recherches alors que j’aurais pu t’indiquer lequel était-ce si tu avais su utiliser ta tête plutôt que ton égo. »
Alors que l’ombre dansante s’était rétractée de la même façon qu’elle était arrivée le Nara libéra son emprise de ce Genin afin de le laisser vaquer à ses recherches qui se révèleraient sans doute très ardues.

Le Nara se mit alors à partir et sans même regarder derrière lui il lança son ultime phrase.
« Et estimes toi heureux de ne pas être banni de ces murs. »
Comment ce Genin encaisserait tout ça ? Peut-être que le Nara ne le reverrait plus jamais…

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Myôga Yugo
Myôga Yugo

Ombre et lumière  × Aizen Empty
Dim 30 Oct 2022 - 9:03


Immobilisé, le garçon au don de lumière savait qu'il ne pouvait rien faire contre cela et se débattre ne servait visiblement à rien. Au lieu de ça, il écoutait le discours tranchant de son ainé, sans aucune interruption de sa part. Oui, il avait tenu têt à cet homme mais à quel prix ? Takeshi semblait être en mesure de le guider, de lui apporter son aide, mais tout cela venait de se transformer en illusion. Malgré tout, il avait retrouvé un peu de cette force de caractère, mais il n'avait pas réalisé qu'en fonçant tête baissée, cette situation allait se terminer ainsi. Au final, Yugo était le seul perdant de cet échange et il s'en mordait les doigts. Oui, il ne pouvait faire qu'une chose à présent : se remettre en question. Finalement, même si les mots qui sortaient de la bouche du directeur étaient rudes, voir même blessants, cela allait permettre au jeune Myôga de penser différemment, de ne plus être trop tendre dans sa manière de voir les choses.

Après quelques instants, il ressentit alors une sensation de légèreté, se rendant alors compte qu'il n'était plus sous l'emprise de son ainé. Oui, il aurait pu continuer à se défendre becs et ongles face à cet être glacial, mais il avait tout de même conscience que son attitude, bien que valeureuse, ne lui avait rien apporté. Yugo ne savait même pas comment réagir, essayant tout d'abord de bouger chaque membre de son corps pour être véritablement sûr d'être libre. Suite à cela, il restait un moment immobile, n'osant même pas regarder Takeshi. Oui, il s'en voulait terriblement d'avoir pu douter de lui et d'avoir agi de la sorte. Le shinobi aurait du s'arrêter bien avant que cette discussion ne se termine. Il était le principal fautif de tout ce gâchis. Dans un monde aussi violent dans lequel vivait Yugo, il prenait conscience que le respect était une valeur importante, mais ce n'est pas ça qui allait permettre de défendre son pays, de pouvoir remporter des batailles, voir même des guerres. Yugo était encore bien trop tendre et il s'en rendait compte grâce aux mots puissants du directeur de ces lieux.

Profitant de pouvoir bouger à nouveau sans aucune difficulté, le garçon au don de lumière se tourna alors vers son hôte.

« Merci.»

S'inclinant alors avec respect face à l'homme qui venait de lui ouvrir les yeux, il se retourna alors complètement, avant de rejoindre la sortie. Non, il n'avait plus ce besoin d'en apprendre plus, il avait reçu une leçon très rude aujourd'hui et allait devoir méditer là-dessus. Cette expérience bien que très difficile pour le garçon, allait lui permettre de devenir plus fort mentalement et surtout de revoir sa vision du monde. Le respect était important, mais dans un monde aussi froid et cruel, il n'était qu'illusion.

Spoiler:

(Pando)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13539-une-lumiere-dans-l-obscurite-terminee#119783

Ombre et lumière × Aizen

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre et la lumière [Aizen]
» L’ombre passe mais la lumière demeure ₪ Nara Aizen
» L'ombre de la lumière
» Ombre et lumière [Solo]
» Dans la Lumière de l'Ombre

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Grande Bibliothèque
Sauter vers: