Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
GLOUBA Anatomy [Hideko] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

GLOUBA Anatomy [Hideko]

Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

GLOUBA Anatomy [Hideko] Empty
Mar 9 Aoû 2022 - 16:35
L’hôpital de Kumo était différent de celui d’Iwa, mais au final ils avaient tous la même fonction, et ainsi, forcément des rouages semblables. Mais ni un ni l’autre, forts de leurs protocoles et histoires longues et riches, n’étaient prêt pour son tout dernier client.

« C’est débile. C’est laid ici, et ça pue. »

Taishi soupira, poussant du pied le dindon pour l’encourager à passer le portique. Le Kuchyose était visiblement mécontent, ce qui était habituel mais particulièrement marqué actuellement.

« C’est une perte de temps. »

« Aimi a besoin de faire changer tes pansements, et t’as épuisé le stock qu’on avait amené au sommet. »

L’oiseau casqué et dodu secoua la tête.

« Alors pourquoi ce sont pas les mains douces et chaudes d’Aimi qui les changent, au lieu d’une vieille peau kumojine. »


L’Hayai se couvrit le visage, exaspéré et espérant que personne dans le portail d’entrée n’ait entendu les commentaires de l’irascible animal.

« Elle a autre chose à faire que maintenir ta carcasse. C’est notre première chance depuis longtemps de marquer des points diplomatiquement avec Kumo, pas que ta présence y soit très bénéfique. »

Ils n’auraient pas ce genre d’opportunité très souvent, surtout avec les évènements mondiaux actuels. Même voyager devenait dangereux avec l’ombre du Chapelier qui s’étend sur le continent. Pour autant, cela n’empêchait pas l’expédition que Taishi voulait mener. Et la première étape, c’était d’avoir un kuchyose un peu plus… Intact.

Il s’avancèrent dans la réception, obtenant ces habituels regards que les gens ont à voir non seulement un dindon, mais un couvert de bandages et portant un casque qui dissimulait sa minuscule tête décharnue. Le jônin en vert s’adressa au préposé de l’accueil.

« Bonjour… Nous sommes de la délégation d’Iwa. J’espérais savoir s’il était possible de changer les bandages de mon… subalterne ici présent ? Je comprendrais si vous êtes trop occupés, dans ce cas est-il possible de simplement me fournir des bandages frais ? »

« Comment ça subal-mphphphph »


L’Hayai avait gentiment mais fermement mis sa main autour de bec de l’animal pour mettre fin à son interminable caquetement.

« Dans tous les cas, nous sommes prêts à attendre, ce n’est pas une urgence, au contraire. »

Un léger sourire compatissant aux lèvres, l’Hayai embarassé essayait de faire une bonne image, mais ça semblait impossible accompagné de la difformité sur pattes qu’était Glouba. Si un jour il rencontrait ce gardien des gardiens, il allait devoir lui expliquer les conséquences de gonfler l’égo d’une créature dont la caractéristique principale est déjà l’arrogance…

Dans toute sa sagesse, le destin donnait un rôle crucial à un animal même pas capable de garder un poids santé…

@Metaru Hideko
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Metaru Hideko
Metaru Hideko

GLOUBA Anatomy [Hideko] Empty
Jeu 18 Aoû 2022 - 11:30

Assise sur ce lit où sa sœur avait passé tant de mois, Hideko l’observait, détaillant ses traits juvéniles. L’ambiance froide de cette chambre d’hôpital aux pâles murs blanc n’existait plus ; Aya la regardait en retour, se demandant si c’était là un jeu de sa grande sœur pour l’embêter. Il n’en était rien.
Bien qu’elle le sache depuis quelques jours déjà, Hideko avait attendu que l’anniversaire de sa petite sœur ne fut enfin tombé pour lui annoncer la bonne nouvelle. A cette pensée, elle sourit, un grand sourire qu’Aya lui rendit en souriant elle aussi, un sourire joueur.

« Aya. »

Sa main frotta le drap ocre, s’approchant de celle d’Aya jusqu’à la saisir, doucement, puis avec force.

« Dès ce soir, tu rentres avec moi, chez nous. »

L’attente interminable entre ces quatre murs ne serait plus. Aya, surprise, fondit en larme, tomba sur les genoux de sa grande sœur. Cette dernière posa sa main sur sa tête, caressa sa douce chevelure d’enfant et sourit.

« Joyeux anniversaire, petite sœur. »

Son cœur battait avec puissance. Un torrent complexe de sentiment l’envahit : joie, appréhension, fierté. Enfin, enfin elles pourraient toutes deux tourner cette page, se reconstruire, ensemble, mais Hideko savait aussi que nombreuses seraient les épreuves qu’elles auraient encore à surmonter. La première serait la séparation, une séparation qui allait arriver bien plus vite que prévu.

Hideko sortit, referma la porte, puis resta là, immobile, quelques secondes. Elle inspira profondément, fermant les yeux, puis revêtit à nouveau cet habit qu’elle portait, cette responsabilité qui était sienne d’Eisenin.
Un homme arriva, un collègue avec ses cheveux noirs tels de l’encre, son visage carré et ses vingt centimètres de plus qu’elle. Il l’observa, lui laissant le temps, de reprendre de ses émotions, puis lui annonça qu’on avait besoin d’elle en bas. Un patient tout particulier avait été placé dans la salle numéro deux.

« Je m’en occupe. »

Sur ces mots, elle se mit en marche, enfouissant au fond d’elle-même toutes ses émotions.

Quand elle arriva devant la pièce, Hideko entendit deux voix, dont l’une dont le timbre était particulier, différent de ce que l’on pouvait habituellement entendre. Était-ce le malade ? Elle entra, sans prendre la peine de toquer. Derrière la porte apparut un homme accompagné d’une dinde portant un casque. Une énorme dinde aux minuscules pattes. Elle resta coi.

« C’est une blague ? »

Ses iris pourpres se posèrent tour sur l’homme et l’animal, puis elle vit les bandages. Alors elle comprit que, malheureusement pour elle, ce n’était là aucunement une boutade de ses collègues.

Hideko entra, ferma la porte, puis salua l’homme d’un signe de tête. Un homme dont le visage lui semblait étrangement familier.

« Bonjour. Je suis Hideko. Vous êtes ? »

Sa main droite plongea dans la poche de sa veste et en retira un petit morceau de tissu avec lequel elle attacha ses cheveux d’argents. Seule une mèche rebelle tomba sur le côté de son visage. Ses yeux détaillèrent plus longuement les quelques blessures apparentes du « patient ».

« Qu’est-ce qu’il lui est arrivé ? » Demanda-t-elle en désignant de la tête le dindon.

Était-ce un animal de compagnie ? Non, impossible : elle avait entendu deux voix, ce qui signifiait que la seconde voix étrange qu’elle avait entendue devait venir du dindon. Un kuchiyose plutôt particulier qu’était donc le partenaire de cet homme.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

GLOUBA Anatomy [Hideko] Empty
Lun 22 Aoû 2022 - 5:36
Une suite inattendue à une requête pourtant saugrenue, la préposée les mena à une salle séparée, sans dire explicitement ce qui allait se passer ensuite. Taishi soupirait, soulevant l’oiseau obèse pour le poser sur le lit d’examen. La créature au postérieur disproportionné croisa des bras plumeux et bardés de bandages. Un moment de silence passa alors qu’ils attendaient la suite des choses. Mais l’impatience de Glouba les rattrapa sans surprise alors qu’il déversait une bile aussi épaisse que ses bourrelets.

« Ils sont aussi lents que durant l’invasion. »

« … Te gêne pas pour leur faire remarquer, vois où ça nous mène. Aimi va adorer. »

Glouba secoua la tête, nullement impressionné.

« Mentionner Aimi pour mes grasses bonnes ne va pas marcher éternellement. »

« Je crois que l’expression c’est les bonnes grâces. »

« Pas pour un dindon. »


Et pas surprenant, songea l’Éclair Vert, qui décida de garder le silence puisque la porte de la salle s’ouvrait pour dévoiler une jeune femme aux cheveux pâles. Pâles comme la neige, en fait. Avec les yeux clairs, on ne pouvait pas nier sa beauté. Ni son incrédulité au dirait.

« Oh, je suis bien certain que c’est une blague, malheureusement. Je suis Taishi. Hayai Taishi. J’en conclus que vous êtes une eisei-nin. »

Le casque du dindon tilta.

« Déjà à essayer de séduire l’infirmière, Taishi ? Si seulement t’étais drôle au moins. »

L’Hayai secoua la tête, ignorant les attaques du volatile aussi basse que ses couches de gras l’était du sol. Le jônin désigna la bête de la main.

« Voici Glouba. Je vais lui laisser le plaisir d’expliquer ce qui lui est arrivé. »

« … Jsuis tombé. »


Taishi soupira. L’égo sans bornes de Glouba n’avait égal que sa mauvaise volonté en toute circonstances.

« Il ne digère pas une défaite récente. Ce qui est surprenant puisqu’on peut voir visuellement qu’il peut digérer pratiquement n’importe quoi. »

« Hi. La. Rant. »


Taishi haussa des épaules en s’appuyant contre le mur.

« La représentante d’Iwa, Aimi, l’a soigné autant que possible, mais il encore besoin de changer ses pansements régulièrement pour éviter une infection. »

Du moins c’était ce qu’on lui avait dit. Malgré sa proximité avec la Chiwa, Taishi ne savait pas grand-chose des arts médicaux au-delà des premiers soins. Comme l’inverse aurait été commode à bien y penser. Une certaine ironie du destin de le voir bien plus habile à détruire qu’à restaurer.

« Il a de nombreuses blessures externes et internes, et son aile est fracturée. Et… »

Taishi se gratta la tête, cherchant comment expliquer la chose le plus directement possible.

« … Il ne cesse de prendre du poids depuis le Sommet de la Coalition. »

Si ça pouvait sembler une autre blague, ce n’était pas le cas. Glouba ne cessait de grandir en taille depuis son combat contre son paternel. Le dindon avait autrefois été d’une taille semblable à ses congénères. Maintenant, son casque arrivait au niveau du ventre de Taishi, et son postérieur était aisément deux fois plus large.

Mystère et obésité morbide.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Metaru Hideko
Metaru Hideko

GLOUBA Anatomy [Hideko] Empty
Lun 5 Sep 2022 - 22:37

L’homme ne parut aucunement déconcerté par la surprise de Hideko et y répondit le plus naturellement du monde, puis se présenta comme étant Hayai Taishi. Que dire de ce nom que Hideko reconnu comme étant celui du compagnon d’Aimi Chiwa, de la délégation Iwajine. Un nom qui lui était aussi parvenu de par les légendes qui courraient à son sujet. Était-il aussi rapide que ce qu’on disait de lui ? Plus rapide que Ikari ?

Hideko dernière posa son regard pourpre sur le corps du dindon, détaillant les bourrelets difformes qui s’amoncelaient là, sans exposer le dégoût que celui-ci lui fit ressentir. Un être nommé Glouba qui refusa d’affronter la réalité en face et esquiva la question qui avait été formulé à son égard.
Ce fut Taishi qui, à nouveau, apporta la réponse et évoqua la défaite de son camarade. Une défaite lourde de conséquences, dont les séquelles physiques avaient déjà fait l’objet de traitement d’Aimi elle-même. Une prouesse médicale dont Hideko ne pourrait qu’espérer égaler, sans y parvenir.

« Combien de temps comptez-vous rester parmi-nous ? » Demanda-t-elle à Taishi.

Hideko s’approcha du dindon debout sur le lit d’examen, puis commença à retirer les pansements afin d’ausculter ses blessures, tant les plaies que les fractures encore présentes.

Taishi sembla s’inquiéter de la prise de poids récente du gallinacé. Une prise de poids qui rendit plus ardue les observations de Hideko, déjà difficile à cause des plumes, bien qu’elle continue malgré tout à faire preuve de tact et de délicatesse.

« La prise de poids me semble plutôt être un effet secondaire psychologique qu’un réel symptôme de ses blessures. »

Sa main gauche saisie avec prudence l’aile fracturée, tachant là de transposer ses connaissances anatomiques.

« Les plaies externes nécessitent encore des soins, de même que cette fracture. »

Hideko commença à tâter le dindon, cherchant là à s’enquérir de l’état intérieur de son corps, tandis que ses mains s’enfoncèrent dans son corps mou.

« Pour les blessures internes… pouvez-vous m’en dire plus ? »

Une tâche également rendue difficile par toute la graisse qui la séparait des organes et des muscles de son patient ailé.

« Il faudrait enlever ce casque. » Dit-elle, les yeux accrochés au sol, synonyme de sa profonde concentration.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

GLOUBA Anatomy [Hideko] Empty
Ven 16 Sep 2022 - 3:28
Elle lui demanda combien de temps ils allaient rester et Taishi haussa les épaules. Une estimation en valait une autre. Tout allait dépendre de la décision des dirigeants sur les prochaines étapes, ce qui était hors de son contrôle à ce stade.

« Difficile à dire. Sans offense, le plus tôt possible. Ce n’est pas que Kumo n’est pas hospitalière, mais voilà longtemps que nous n’avons pu remettre les pieds à Iwa. Qui sait ce qui nous attend à notre retour. »


Elle avait un diagnostic sur l’obésité de Glouba, mais… Taishi souffla, indécis. C’était logique, mais… Et puis, le psychologique n’était pas vraiment le point fort de Glouba. C’était plutôt son tour de taille en ce moment.

« Un symptôme… Ou une conséquence. »

« Je suis dans la pièce vous savez, abrutis. »


Taishi l’ignora, dans ses réflexions. Au moins Hideko semblait prendre la chose au sérieux, ce qui était un relatif exploit vu la nature – et le comportement – de son patient. Amusé malgré lui, Taishi s’appuyait contre le comptoir, hébété en l’observant enfoncer quasiment une main entière dans l’épais plumage et et la couche de gras encore plus large en dessous.

« Je pense qu’Aimi mentionnait des côtes brisées et des solides contusions sur ses organes internes. S’il n’était pas aussi obèse, ça aurait été bien pire, ironiquement. Encore une fois, je m’y connais bien peu sur le sujet. »


Tout ce qui lui important, c’était que ça puisse être guéri. Ils avaient besoin de Glouba sur pied pour traquer son patriarche. Cette partie-là il ne pouvait pas partager, malheureusement.

Elle mentionna alors le casque et Taishi soupira. Glouba croisa des bras plumeux.

« Non. »

L’Hayai secoua la tête.

« Glouba… »

« Crève, Taishi. Déjà que je laisse que mes amantes me toucher comme ça normalement, pousse pas. »

L’Hayai se mit la main derrière la tête, agacé mais pas surpris.

« Glouba, si tu la laisses pas faire son boulot, tu seras inutile encore plus longtemps. Tu veux retourner dans le sac à dos ? »

« Je veux ni un ni l’autre. J’étais pas censé survivre. T’as tout ruiné, comme d’habitude. »

Taishi le considéra en silence. Glouba le considéra en silence. Un moment de silence qui devint de plus en plus long, comme si Hideko était devenu invisible l’espace d’un instant.

« … Dégage. »

L’Hayai hocha de la tête, avant de reporter ses yeux émeraude sur Hideko.

« … Je vais prendre l’air. Ça ne sera pas long. »

Une fois sorti, un autre moment de silence entre le dindon et l’eisei-nin. La bête obstinée agita des pieds trop courts pour toucher le sol, comme un enfant sur une balançoire. Enfin, il porta son aile valide à son casque, le retirant avant de le poser sur le côté, exposant une tête décharnée aux yeux exorbités. Glouba était censé être un « charismatique » modèle de son espèce, mais c’était très relatif.

« … T’as la même odeur que la Raikage. Avant qu’elle crève. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

GLOUBA Anatomy [Hideko]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Legend of the Glouba Rider [Libre]
» Winner Winner Glouba Dinner
» A quelques pas [Hideko]
» Absences Hideko
» Le vol de trop ? [ Hideko / Kyoumi ]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Complexe scientifique
Sauter vers: