Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi]

Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Jeu 28 Juil 2022 - 10:59




Force et discipline


Medyusa avait pu passer un moment avec Harumi afin de discuter. Le résultat de tout ceci, c’est qu’elle s’est trouvée une potentielle amie et surtout un sensei dans l’Iroujutsu. La jeune femme est dans la médecine depuis peu et elle avait encore des choses à apprendre afin de bien se spécialiser dans ce domaine. Maintenant, il est question d’aller de l’avant et de porter son regard vers l’avenir. D’ailleurs, la Kobane allait être un soutien dans sa quête de liberté que ce soit pour convaincre le triumvirat à ne pas la renvoyer à Urahi sous escorte ni même la faire prisonnière, tout court. En plus de cela, elle allait faire en sorte de pourparler avec Urahi et Kumo pour annuler le contrat sur la tête de la Yasei. Honnêtement, ça pouvait être qu’intéressant, de sorte qu’elle puisse voyager en paix avec sa sensei afin de soigner des vies. Cela les empêchera d’être sur leur garde vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. Evidemment, le Yuukan regorge de danger qui ne faut pas négliger en dehors du contrat sur la tête de la Hebi. En dehors de cela, il était temps de passer à autre chose et vivre dans le présent pour l’instant. Il était inutile de se casser la tête avec le passé et de projets futurs.

Actuellement, Harumi est sa sensei et peut-être plus tard, si tout va bien entre elles, des amies. Pour l’instant, Medyûsa se contente d'une relation maître/élevée et cela lui va très bien également. Il était temps de se préparer, car la Nukenin doit se rendre dans les Hauts Plateaux de la Roche afin de la rejoindre. Il y a plusieurs choses à faire ensemble dans ces rôles-là, mais du fait de son statut et de sa condition, ils sont assez limités. En effet, Med devra juste se contenter d’entraînement et d’apprentissage, tout comme travailler au sein de l’hôpital d’Iwa sous la tutelle de la Kobane. En soi, ce n’était pas très grave, au moins, elle avait son utilité au sein de la Roche, même si elle voulait faire plus. Sortant de chez elle, la Yasei avait passé une bonne nuit récupératrice et à présent, elle allait pouvoir se diriger vers le lieu de rendez-vous, les hauts Plateaux d’Iwa. Depuis que l’ancienne Kumojins est arrivée à Iwagakure, c’est la première fois qu’elle met les pieds là-bas. D’habitude, elle se contente de se rendre à l’académie ninja d’Hashira pour y rencontrer des Génin ou futurs aspirants ninja pour les aider dans leur apprentissage quand elle avait le temps. D’ailleurs, cela lui rappelait Ando dont elle se demandait si ce dernier parvenait à mieux comprendre le chakra dans son ensemble comme le changement de nature et la manière de bien l’utiliser entre son Doton et son futon. Elle en saura un peu plus à leur prochaine rencontre.

Se déplaçant dans le village, tout semblait assez calme et prospère pour le moment, en espérant que cela dure. La jeune femme met juste quelques minutes pour se rendre dans les hauts Plateaux de la Roche et elle pouvait voir quelques Shinobi d’Iwa s’entraîner pour améliorer leur compétence en ninjutsu ou en Taijutsu. En tout cas, ils étaient tous motivés à devenir plus forts pour protéger leur village ou bien, accomplir leur objectif de vie comme rejoindre une unité spéciale ou monter en grade. Tout ceci est bien louable et il fut un temps où Med avait les mêmes inspirations qu’eux. Cependant, la kunoichi ne peut plus rejoindre de village ninja à cause de son passif de déserteuse et elle se doit de trouver d’autres objectifs de vie afin de continuer à avancer en tant que ninja. Ainsi est la vie qu’elle a choisie et maintenant, il fallait assumer ses choix. La Yasei se positionne sur une zone calme et vide de présence humaine jusqu’à l’arrivée imminente de sa sensei. Se tournant vers Harumi, la Hebi lui sourit tendrement et prend la parole pour la saluer. « Bien le bonjour, Harumi-sensei ! J’espère que tout s’est bien passé hier dans les urgences et que vous êtes bien reposée. Pour ma part, je suis en forme et prête à commencer entraînement ou apprentissage. » Dit-elle d’un air calme, tout en mettant ses brassards sur ses avant-bras, au cas où.



résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Mar 2 Aoû 2022 - 11:45
Harumi avait une rare journée de repos, où on ne l'avait pas appelé jusqu'à présent, et elle comptait bien en profiter. Habituellement, elle se serait posée dans un lieu de boissons avec des cigarettes à regarder les nuages passés. Une sorte de plaisir simple. Cependant, elle avait choisi une autre voie, celle de l'apprentissage. La femme d'expériences ne pouvait que penser à sa propre expérience avec sa senseï d'Iwa. Elle ne l'avait pas revu depuis longtemps, la faire au destin.

Son paquet en main, Harumi l'agitait un peu comme si elle cherchait à voir l'avenir dans le mar de tabac, seulement, cela ne fonctionnait pas mieux. Elle décida de ne pas en prendre pour le coup, elle décision douloureuse tant le corps était corrompu par ce produit. La brune se décida de marcher tranquillement en direction des hauts plateaux, le lieu de rendez-vous. Ses aspirations étaient toutes autres, vivre tranquillement, sauver des vies et ne pas se préoccuper de la politique et des conflits. Même la fameuse grande guerre ninja lui semblait tellement loin de ses préoccupations. Elle ne voyait là qu'un affrontement d'intérêts croisés, rien de plus. Le chakra, est-ce que la femme médecin en était si dépendante ? Elle espérait bien que non, qu'elle pouvait encore vivre sans.

Kobane Harumi • « Hey ! Bonjour, j'espère que tu as bien dormi. Fait le plein d'énergie, car on va en avoir besoin hehehe. »

Harumi se mettait dans le lot, était-elle vraiment au mieux de sa forme ? Son style de combat était ancien, et il n'avait guère évolué depuis longtemps. Les jeunes s'agitaient bien trop vite à son goût, cependant, elle avait encore deux ou trois trucs à leurs apprendre.

Kobane Harumi • « Ho oui oui, rien de très surprenant aux urgences. Cela a pu se passer tranquillement. C'est plus difficile sans Aimi, mais on s'en sort bien. Lorsque tu maîtriseras parfaitement toutes les techniques de la médecine ninja et le fuinjutsu, je t'enseignerais cette technique. »



Harumi procéda à une suite de mudras ce qui provoqua alors une accumulation en continue de chakra au niveau de son front. Un sceau de fuinjutsu se forma sur son front, mais se dernier semblait s'écraser sur lui-même jusqu'à former un losange parfait sur son front. Rien ne se passa alors véritablement pour le coup et malgré un grand mouvement de bras comme pour montrer l'énormité de la technique, cela tombait un peu à l'eau.

Kobane Harumi • « Bon ... Ça n'a pas l'air fou comme ça, mais grâce à cette technique d'urgence de très haut niveau, je peux utiliser une quantité colossale de chakra afin de quasiment tout soigner. Lors d'un combat il est l'arme ultime du soigneur. Je l'ai enseigné à Aimi, et je pense qu'avec de l'entraînement, tu peux y arriver. »

Déclara alors Harumi en montrant directement le mieux qu'elle pouvait lui offrir. Avec un léger sourire, elle continua.

Kobane Harumi • « On va travailler les bases, augmentation de forces, soins, scalpel de chakra, ce genre de choses. En utilisant une technique de scalpel bien placée, tu peux neutraliser un adversaire sans mal si tu touches un point sensible ou un organe vitale. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Jeu 4 Aoû 2022 - 14:15




Force & Discipline


Medyusa s’était donc rendue sur les Hauts-plateaux d’Iwa afin d’attendre l’arrivée d'Harumi et d’observer les horizons. Depuis son arrivée au village de la Roche, Med n’a jamais mis les pieds dans cette zone. Cela dit, elle n’avait aucun intérêt à s’y rendre avant que Teruyo accepte qu’elle puisse utiliser son chakra et s’entraîner de temps en temps. Évidemment, elle ne peut pas utiliser son chakra pour tout et n’importe quoi, elle devait faire attention à ses manœuvres. De toute manière, il n’était pas d’actualité d’y penser, car elle allait bientôt faire face à sa Sensei. La Kobane avait accepté d’être son mentor, jusqu’à son départ d’Iwa, tout en espérant que d’ici-là, le triumvirat pourra trancher sur l’avenir de la Hebi. Pour le moment, la Nukenin allait se concentrer sur le moment présent et continuer à vivre normalement afin de ne pas hanter son esprit de mauvaises ondes. Patientant que quelques minutes, la Yasei aperçoit la brune qui arrive à sa position. Un sourire aux lèvres, l’ancienne lieutenante du Teikoku salue sa sensei et lui parle un peu afin de savoir si tout allait bien de son côté et par rapport à hier avec les urgences. Connaissant tout de même le milieu hospitalier, il est clair que travailler dans les urgences demande beaucoup d’endurance, de sang-froid et de polyvalence. En tout cas, Haru semble contente d’être là, mais prévient que Med avait intérêt d’avoir vraiment passé une bonne nuit et être en forme, car ça ne sera pas de tout repos, leur journée.

« Ça s’annonce intéressant, ce teaser. Enfin, ne t’inquiète pas, je me suis bien reposée. » Dit-elle avec un léger sourire afin de la rassurer sur ce point-là. Pour hier, Harumi n’a rien rencontré de très surprenant, même si sans Aimi, c’est compliqué, ils ont pris assez confiance en eux pour bien se débrouiller sans elle. Après tout, il ne faut jamais s’appuyer sur une personne, car sans elle, on est perdu. C’est pour cela qu’il faut se soutenir et travailler en équipe afin de toujours faire mieux, même en l’absence de quelqu’un. D’ailleurs, Harumi souhaite lui apprendre un art médical lié à l’Iroujutsu et le Fuuinjutsu. Elle lui apprendra cela lorsque Med parviendra à maîtriser ses arts avec efficacité. Pour l’instant, la Nukenin ne maîtrise pas encore bien le Fuuinjutsu, plus tard, qui sait. « Oh je vois. Tant que vos faites de votre mieux, tout se passera bien à l’hôpital, même sans Aimi. Je suppose qu’elle doit vous faire confiance pour gérer l'aspect médical d’Iwa en son absence. Et pour ta technique, je ne dis pas non quand je maîtriserai mieux l’Iroujutsu et le Fuuinjutsu. Pour le moment, je suis encore loin. » Dit-elle tout en observant la démonstration de la technique de la Iwajine.

La démonstration est sympa, même si dans un premier, il ne montre rien d’impressionnant et il a juste suffi d’entendre les explications d'Harumi pour mieux comprendre. Il aurait juste fallu une technique de détection bien précise pour se rendre compte de l’importance de ce jutsu. En tout cas, si Medyûsa parvient à améliorer ses capacités en Irou et Fuuin, elle pourra l’apprendre et se sentir un peu plus en sécurité dans certains combats. La belle Kobane semble en savoir des choses sur les arts médicaux et honnêtement, la Yasei avait fait le bon choix de l’avoir comme mentor. En effet, à ses côtés, elle pourra améliorer son Iroujutsu et bien d’autres choses. « Hum… Dis comme ça, il est clair que c’est vraiment l’arme ultime d’un Eisei'nin. Je ne pensais pas que de tels jutsus pouvaient exister dans notre art surtout en la liant avec le Fuuinjutsu. Cela donne bien des idées à explorer à l’avenir. » Dit-elle d’un air intéressé. Après cela, Haru décide de revoir les bases de l’Iroujutsu comme l’augmentation de la force, les scalpels et autres liée à sa capacité médicale. « Je vois, mais ce sont des détails que je connais déjà, Harumi-sensei. Enfin, peut-être que votre approche est différente et que je vais tout de même apprendre de nouvelles choses. Du coup, je suis à l’écoute. » Dit-elle d’un air perplexe et se demandant ce que lui réserve la femme.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Mar 9 Aoû 2022 - 9:29


Harumi sourit doucement, car même si elle mettait en condition sa nouvelle élève, elle n'irait jamais trop loin. Elle n'avait pas pour objectif de nuire à la santé de ce médecin, bien au contraire. Cela allait être un moment de découverte l'une de l'autre. Meduysa n'était pas une amatrice qui découvrait le chakra. Si la femme d'expériences avait créé sa meilleure technique de soin sur le front, c'était surtout au cas où. Lorsqu'elle travaillait aux urgences, elle le portait souvent, juste au cas où. Il s'avérait surtout au regard et à la réaction de Meduysa que Harumi jugea cette technique comme beaucoup trop tôt. Déjà qu'elle avait prit des pincettes avec Aimi, alors Meduysa, disons simplement qu'elle paraissait davantage inexpérimenté.

Kobane Harumi • « Disons simplement que j'ai déjà eu ce poste pendant la guerre, j'étais responsable des urgences. Les combattants qui arrivaient blessés. C'est l'autre décor bien moins romantique du combat. Si tant est qu'il y en ait un. »

Harumi faisait référence alors aux récits de batailles, à l'imaginaire autour de tout cela, mais lorsque l'on était dedans c'était autre chose. La moindre technique puissante qui était capable de tuer quelques camarades vivants une seconde d'avant. Les vaines tentatives de les sauver, tout ce sang, les pleurs et la peur qui prenaient aux tripes. Elle ne voulait plus revivre une telle chose, c'était bien pour cela qu'elle ne désirait pas participer à la prochaine guerre ninja contre l'homme au chapeau.

Kobane Harumi • « C'est sage de prendre son temps pour cette technique, car tu dois connaître l'impact d'abus de chakra dans le corps humain. Tu peux brûler ou détruire les tenketsus, détruire le système chakratique ou même mourir. Cette technique accumule en permanence une puissance extraordinaire au niveau de ta tête. Si tu perds le contrôle sur cette technique, les dommages peuvent être irréversible. C'est le souci de ceux qui s'entraînent trop sans prendre du repos. Il faut respecter son corps en même temps que le mettre à l'épreuve dans des tours de forces.

Sans compter les soins par le chakra, le principe est d'accélérer la régénération naturelle du corps humain. Cependant, si on l'accélérer, c'est bien beau, mais sans preuve réelle, cela doit fatiguer le corps irrémédiablement, voir accélérer le vieillissement. Enfin, ce n'est qu'une théorie pour le moment.
»


Difficile à prouver sûrement, mais il s'agissait d'une crainte de la part de la brune tatouée. Si les soins par le chakra aidait, à mesure de beaucoup d'applications, elle craignait l'impact. Elle ne pouvait imaginer qu'il ne se passe rien, ce n'était pas magique, c'était de la science. Harumi hocha la tête lentement.

Kobane Harumi • « Je m'en doutais un peu que tu connaissais les bases, mais comme on ne se connait pas tellement encore il va falloir se découvrir lentement. J'imagine que tu as des soins de différentes puissances, des techniques pour soigner les poisons, des techniques pour frapper avec précision une partie du corps comme par exemple affaiblir les poumons ou plus vicieux détruire le foie et promettre à ta proie de mourir dans d'attroce souffrances quelques semaines plus tard. Des techniques pour provoquer des hémorragies, à l'aide d'une technique moyenne de fuinjutsu pouvoir soigner à distance les alliés et la classique pouvoir se libérer de techniques d'emprisonnement physique grâce à la superforce. Si tout cela est bien maîtrisé et que tu n'as rien à apprendre de ce côté là, on peut tenter de voir les approches défensive. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Jeu 11 Aoû 2022 - 11:19




La force d'une Irounin


Harumi avait de l’expérience dans la médecine et dans le traitement en urgence de patient. La guerre lui avait donné de l’expérience dans ce domaine et ça pouvait se ressentir dans sa façon d’agir à l’hôpital. Medyûsa a déjà travaillé dans un hôpital, celui d’Urahi entre être un médecin généraliste et aussi, aider durant les blocs opératoires. En tout cas, la brune a été polyvalente dans son domaine, sans être spécialisé dans un domaine en particulier. La Yasei avait des connaissances à force d’y travailler, mais la Kobane était plus âgé et plus mature dans ce métier. Du coup, il était plus intéressant pour la kunoichi que de l'écouter et prendre les conseils qu'elle lui prodiguera avec le temps. Ce n'est pas pour rien que la Hebi la souhaitait comme sensei. Il fallait bien qu’elle y gagne en pratique et qu’elle devienne meilleure afin de mieux apporter son aide à travers le Yuukan. « Je vois, tu as déjà du vécu dans ce travail. Au moins, ça te facilite en sachant quoi faire. » Dit-elle d’un air calme. Un jour, Med aimerait avoir aussi du vécu dans ce métier afin d’avoir son élève en Iroujutsu et dans le monde de la médecine, si elle parvient à sortir d’Iwa et à vivre assez longtemps pour cela.

La technique que souhaitait faire apprendre à Medyusa semblait demander beaucoup de concentration de chakra et de contrainte comme de bonnes choses. Il fallait connaître bien des détails et là-dessus, il est difficile de contredire Harumi. Med ne s’était pas trop penché sur le cas où l’Iroujutsu pouvait accélérer la vieillesse d’un individu avec l’accélération des cellules du corps humain. Ce n’était que de la théorie, mais ça ne ferait pas de mal d’en faire une expérience scientifique. Medyusa travaillera sur cela, plus tard, dès qu’elle aura le temps et une certaine liberté. Pour retourner à la technique de la Kobane, Med préfère prendre son temps afin de devenir plus forte, être capable de mieux connaître l’Iroujutsu comme le Fuuinjutsu, tout en cherchant à développer d’autres domaines comme le Doton et ses capacités claniques à une certaine échelle de combat. Si un Irounin doit être en arrière pour tenir debout et soigner les autres, elle doit être capable de se défendre seule. En tout cas, elle en a des choses à apprendre surtout avec l’utilisation du chakra, sans en abuser pour éviter les conséquences comme l’explique Haru. « Je vois, ce n’est pas une technique qu’on apprend à n’importe qui et qui ne s’utilise pas n’importe comment. Il y a des répercussions en cas d’une mauvaise maîtrise du chakra. Une excellente technique, mais à la fois, elle demande une grande maîtrise du chakra pour éviter le pire. Et pour parler de ta théorie sur l’accélération des cellules, ça mérite réflexion. Rien n’est sans danger, même l’Iroujutsu malgré les prouesses qu’on peut réaliser avec elle. » Dit-elle d’un air sérieux.

Evidemment pour les bases en Iroujutsu que ce soit pour soigner, user de scalpel de chakra ou encore, l’usage de l’Hyperforce, Med les connaissait déjà. La brune n’avait pas besoin de rappel sur certains points. Cependant, Harumi a plus d’expérience et de pratique qu’elle dans ce domaine et du coup, ça reste intéressant d’en savoir un peu plus. En effet, la Kobane doit connaître un peu plus de chose, comme des techniques que la Yasei ne doit pas connaître. Haru semble connaître bien des techniques dont certains que Med n’avait pas encore apprise. Cela dit, ça pouvait être intéressant à les connaître pour sa survie dans le Yuukan. Et comme elle l’a dit, les deux femmes ne se connaissent pas totalement et il fallait qu’elles apprennent à se connaître, petit à petit. « J’ai en effet, connaissance de pas mal de technique dont vous parlez, sauf pour certaine que je n’ai pas encore développé. Et pour l’aspect défensif, je me suis assurée de réparer certaines erreurs du passé. Yanosa ne m’aura plus comme lors de mon affrontement contre lui. D’ailleurs, je mets également en place une certaine technique inspiré de l’accélération cellulaire, mais je dois encore peaufiner certains détails. » Dit-elle avec le sourire.


D’un léger sourire, elle reprend la parole. « Peut-être est-ce mieux si on échange quelques coups ? Tu auras peut-être une meilleure idée de mes techniques en général. D’ailleurs, j’aimerai bien te montrer l’une de mes créations, si je parviens à te toucher. Qu’en dis-tu, Harumi-sensei ? » Demande-t-elle avec le sourire.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Mar 16 Aoû 2022 - 9:18

Derrière les horreurs et tout ce qu'un médecin peut être témoin il est bien d'en ressortir le meilleur. Ce qu'elle avait vécu l'avait formé à une vitesse hallucinante, ça c'était certains. Harumi se contenta de sourire à son élève. Elle ne pouvait pas voir cela uniquement d'un gain d'expériences, mais de lourds événements. Elle hocha la tête doucement par la suite.

Kobane Harumi • « Oui en effet, dans les techniques ninjas ou même de médecine, il n'y a rien de magique. Le chakra nous permet d'être presque au même niveau qu'un dieu, mais cela reste tout de même avec une certaine logique. Pour l'étude du vieillissement des cellules, cela pourrait être une étude sur quelqu'un qui a été souvent soignée comme moi par exemple. Cela prendra du temps. »

C'était une étude sérieuse sur le sujet qui prendrait beaucoup de temps, de pratiques et de tests. Cependant, dans le cadre de la future guerre, il y avait il de la place pour cela ? Les priorités pendant un tel affrontement qui se profilait lentement mais sûrement ne laissait pas de place pour du social. Il fallait être efficace quand bien même cela coûterait la vie à certains soldats. La cruauté de la guerre, l'urgence d'avoir des unités prêtés au combat.

Kobane Harumi • « S'il te manque des techniques, je te les enseignerais, c'est mon rôle après tout. Oui, repasse toi tous les affrontement que tu as pu voir afin de discerner si jamais tu aurais pu t'en sortir sans aucune égratignure. »

La passion de la jeunesse, voilà bien un élément qu'elle avait perdu avec le temps, comme une âme blessée par les expériences. Elle se contentait de subir les évènements sans chercher à se battre. Sans doute que cela venait de son étrange situation. Elle avait déjà procédé à une technique, alors lorsque son élève se proposa de se battre, pourquoi pas. Harumi hocha la tête doucement, amusée.

Kobane Harumi • « Quel empressement dis moi, très bien, je t'attends. Tu peux y aller franchement, mais fais attention à ton état. »

Déclara alors la femme médecin tapotant doucement le losange parfait inscrit sur son front. Une technique originale hein ? Intéressant. Est-ce que débuter un combat pour quelqu'un qui s'entraîne à se défendre serait un souci ? C'était également pour voir le rythme qu'elle allait mettre dans le combat. Séparée de quelques mètres, la brunette soupira légèrement attentive à son élève.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Jeu 18 Aoû 2022 - 11:59




La force d'une Irounin


Discuter avec Harumi est toujours très instructive et passionnant, aux yeux de la Yasei. Mine de rien, la nukenin en apprend des choses en sa compagnie et elle avait hâte d’en savoir plus en restant à ses côtés. L’Iroujutsu et ses conséquences sur le vieillissement des cellules ? Un cas à prendre au sérieux, ce n'était qu’une théorie, mais loin d’être illogique. Tout comme la Kobane, Medyûsa pratique la médecine et l’Iroujutsu, même si ça fait moins longtemps que son aînée. Or, elle a pu constater comment fonctionner l’art médical ninja que ce soit sur elle-même ou sur les autres. En dehors des Irounin, personne ne pouvait penser à de telles conséquences. C’est pour cela que la Yasei rejoint son mentor sur le côté médecine traditionnel, c’est-à-dire, sans passer par le chakra. Certes, ça met moins longtemps à soigner, mais au moins, ça peut éviter les répercussions sur les corps à long terme et être perdu, si le chakra devait disparaître du jour au lendemain. Or pour Haru, avec le chakra, les shinobi sont comme des Dieux, ou presque, de manière logique. Et dans un sens, elle n’a pas tort surtout pour les civils ne pouvant utiliser le chakra. « Hum…Votre point de vue est intéressant à prendre en considération, Harumi-sensei. Même si nous considérer comme des Dieux, c’est un peu tirer par les cheveux quand on voit certains être comme Sakaze Tosen ou bien, Nanabi, le Dieu du Vent qui nous surpassent. Cela dit, peut-être que du point de vue des civils, on est peut-être vue ainsi. Des Dieux Bienveillants pour les uns et des Dieux Sombres pour les autres. Cela dit, oui, le chakra n’a rien de magique et tout jutsu possède leur faiblesse à une certaine échelle. » Dit-elle d’un ton calme.

Pour les techniques médicales supplémentaires ou défensives, Medyûsa en avait déjà pas mal à présent. Et d’ailleurs, la kunoichi avait pu améliorer certains points de défense pour éviter de se retrouver dans le même état, qu’il y a peu. Ainsi, Yanosa ne pourra plus trop l’atteindre de la même manière que la dernière fois, du moins, elle l’espérât. Cela dit, la Yasei sait que ce dernier est un assimilateur à présent, donc elle saura comment jouer contre lui. D’ailleurs, pour d’autres combats à l’avenir, elle essayera d’être plus observatrice et prudente dans sa façon de combattre. En tout cas, Harumi se montre généreuse envers Med afin de lui enseigner des techniques qui lui manqueraient dans sa panoplie de jutsu. Difficile de refuser une telle offre de sa part. Et se remémorisent ces combats pour s’en sortir sans blessure ? Possible, mais impossible de ressortir d’un combat indemne, mais disons que c’est là que l’Iroujutsu doit entrer en jeu. Et pour cela, la Hebi avait une idée précise d’une certaine technique. « Je vous ferai signe, Harumi-sensei et j’y penserai durant mon temps libre pour savoir comment j’aurais pu agir autrement lors de mes précédents combats. » Dit-elle avec un léger sourire.

D’ailleurs pour la suite, Medyûsa souhaitait s’entraîner contre son mentor et l’affronter. Evidemment, elle ne cherche pas la victoire ou autre, mais c’était question de se réhabituer au combat. Certes, une Irounin n’a pas à se battre, mais en cas d’un versus un, Med sera bien obligé de combattre contre son ennemi. Et cet exercice pourra lui être utile pour se remettre dans le bain. Cela dit, la Yasei a déjà affronté Teruyo, il n’y a pas longtemps, mais ce n’est pas un combat qui va lui permettre de reprendre des forces et confiances en elle. Harumi ne semble pas contre et lui demande d’aller à fond, mais à la fois, la femme lui demande de faire attention à son état. La Hebi lui sourit, en gardant un œil sur elle. Reculant de quelques pas, elle prend la parole. « Merci de vous inquiéter de mon état. J’ai combattu Teruyo, il y a peu. Mon état est un peu mieux, mais je dois continuer à m’entraîner et regagner confiance en moi. Du coup, je veux tout donner et ne plus être faible. » Dit-elle en réalisant une série de mûdra. « Doton – Chikyû no ame. » Une salve d’une dizaine de pieux de roche fonce en direction de Harumi, de manière plutôt rapide. Pour donner suite à cela, la Yasei se déplace sur la droite afin de ne pas rester statique. Observant minutieusement sa maîtresse, elle sort d’un shuriken de son étui et l’envoie dans sa direction, suivie d’un mûdra pour cloner le projectile en une dizaine de copies, cherchant à frapper la Kobane sur sa droite, tout en continuant sa course.



Résumé
Santé : RAS
Chakra : 2C

Résumé du tour :

Dans un premier temps, Medyûsa utilise Chikyû no Ame (C) pour envoyer une dizaine de projectiles rapide de roche en direction de Harumi. Suite à cela, la Yasei se déplace sur la droite, prenant dans son étui, un shuriken afin de l'envoyer depuis la droite, vers le flanc de Harumi. D'un mûdra, elle utilise Shuriken Kage Bunshin (C), en clonant son projectiles en une dizaine de shuriken, des copies de ce dernier, afin d'attaquer sa sensei. Elle continue sa course sur le flanc droit de son mentor pour voir ses réactions.

équipements utilisés :



Techniques utilisées :





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Mer 31 Aoû 2022 - 13:45
Kobane Harumi • « Pour la simple population, je doute que les idées de Tôsen soient vu réellement d'un mauvais oeil. À la limite les habitants des grands pays ninjas peuvent s'inquiéter du futur déséquilibre des forces. Si le chakra devait disparaître, alors ce seront les pays les plus peuplés qui ressortiront gagnants. Plus de population, plus d'armées potentiellement.

Je peux comprendre que si l'on agite le drapeau rouge de quelques ninjas capables de raser une ville en quelques secondes, cela ne permet pas de voir ce qu'il y a derrière. La construction de bâtiments facilité grâce au chakra, le transport, la médecine bien évidemment. Il risque d'avoir un grave recule technologique. L'histoire est malheureusement cyclique, ce n'est pas la première fois et ça ne sera pas là dernière.
»


Commenta alors ses idées à haute voix un léger sourire aux lèvres. La femme médecin hocha la tête doucement à entendre son élève qui allait procéder à un exercice mental au sujet de ses anciens combats. Il ne fallait pas les oublier, au contraire, il était nécessaire de s'y replonger. On pouvait toujours faire mieux, mais si cela pouvait donner des idées pour survivre alors tant mieux. Un ninja médecin devait être le meilleur dans bien des domaines. La médecine bien évidemment, ce n'était guère une surprise, donc dans le ninjutsu, sinon c'était impossible de travailler tout simplement, mais également dans le combat au corps-à-corps. Chaque aspect du combat devait être poussé à son paroxysme. Le médecin ne pouvait pas se permettre de n'en être pas un maître.

Kobane Harumi • « Teruyo est quelqu'un de bien. »

Se contenta de dire alors la irounin, alors qu'elle pu constater l'utilisation de techniques assez faibles en terme de puissance. Était-elle trop habituée à de la monstruosité ou alors son élève tentait de la ménager ? Elle désirait peut-être tester doucement au départ ? Faisant un saut en arrière par principe, Harumi commença une suite de mudras afin de dresser rapidement un mur de roche qui absorba sans mal le premier assaut. Voyant la seconde attaque sous forme d'un lancé de projectiles multipliés, elle fit quelques pas sur le côté afin de bloquer le second assaut grâce au même mur, qui était pratiquement écroulé, très fragilisé par les deux assauts.

Kobane Harumi • « Tu as fais une erreur ... En attaquant si mollement, tu me donnes la possibilité de reprendre la main sur l'initiative. Celui qui débute le combat donne le ton, l'autre ne peut que réagir. Si tu dois combattre, assaille le sans cesse, sinon il aura le temps de répliqué. »

Comment alors Harumi alors qu'elle commença à courir en direction de son élève. Procédant à des mudras tout en parlant, elle envoya un projectile de roche d'apparence classique à l'aide de sa maîtrise du ninjutsu. Puis la femme d'expériences fit exploser au pied de Meduysa un fumigène. Ce qu'il fallait savoir, c'était qu'une fois le projectile de roche géré ou non, il explosait en tirant une multitude de piques de roche dans toutes les directions sur une petite portée. Sûrement qu'il serait difficile dans la fumée pour Meduysa de se défendre de tout cela. Dans un véritable affrontement, elle aurait poursuivit de l'attaquer avec force afin de l'empêcher de riposter autant que possible. Seulement, elle n'était pas là pour remporter cette victoire, mais pour apprendre à son élève. Pendant la confusion de Meduysa, elle profita de l'aveuglement afin de créer deux clones de l'ombre. Sans doute qu'il serait très difficile de pouvoir savoir où se trouvait la véritable docteur. Les Harumi se séparèrent immédiatement afin de tenter d'entourer la zone d'impact de son attaque plus loin qu'une zone moyenne. Elle se préparait à la suite du combat sans trop attaquer son élève, Meduysa était en convalescence aussi.




Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Jeu 1 Sep 2022 - 12:24




La force d'une Irounin


En effet, la question de perte du chakra peut être vue par différents points de vue. Côté ninja, ça serait compliqué pour la suite tout comme ceux étant habituée d’être aidé grâce à l’usage de ce pouvoir. Construction de maisons, de pont, la médecine, la protection d’une cité ou encore, la technologie actuelle. Or, cela pourrait en soi rassurer certains civils démunis de chakra depuis leur enfance, en n’ayant plus peur de guerre de destruction massive. Cependant, ça ne les empêchera pas d’avoir peur, car il y aura toujours des guerres quand l’Homme sera avide de pouvoir, de richesse ou autres. Même si la technologie recule de quelques pas, Tôsen n’arrangera rien à la violence d’autrui, il y aura toujours des guerres, bien plus sanglante et quelqu’un trouvera toujours une arme plus puissante qu’un autre, apportant toujours des inégalités. Sa solution peut être louable, mais elle ne changera pas la nature de l’espèce humaine. « En effet, les Hommes sont condamnés de s'entretuer pour diverses raisons, avec ou sans chakra, le monde ne changera pas pour autant. Le plan de Tôsen est voué à échouer. » Dit-elle tout simplement. Discuter était assez plaisant, même en parlant de Teruyo qui s’était montré plutôt dur envers Med. Cela dit, ça faisait sans doute partie de son rôle de membres du triumvirat. Or pour Harumi, il est quelqu’un de bien. Là-dessus, la Yasei veut bien la croire, car peu d’autorités auraient montré de la sympathie en acceptant qu’elle puisse vivre assez librement au sein du village alors qu’elle a un contrat pour désertion.

Un entraînement, il était temps de passer à d’autres sujets et de se concentrer sur le combat. Après tout, elles ne sont pas venues en ce lieu pour papoter. La Yasei a pris ses distances comme sa sensei et elle avait décidé de commencer doucement. Medyûsa sait que Harumi est capable d’utiliser l’Iroujutsu, mais elle ne connaît pas encore ses autres forces. Quel est son ou ses affinités ? Si elle possède une autre capacité spéciale ? Que ça peut bien être ? Difficile de le savoir, il fallait rester prudent et tester son adversaire avant de pouvoir trouver une ouverture et s’y faufiler pour l’attaquer sérieusement. Dans un premier temps, Med utilise une technique à distance, des projections de pieux de roche assez rapide, tandis qu’elle se déplace sur la droite. Sortant un shuriken, elle peut s’apercevoir que la Kobane est une experte en doton et que ça pouvait être intéressant à savoir. Une pluie de shuriken fonce vers sa sensei, mais cette dernière parvient à utiliser son mur déjà debout pour se protéger, mais ce dernier s’effondre face à ce second assaut. Harumi prend tout de même le temps suite à ces assauts de lui parler de son erreur. Un, sourire s’affiche sur le visage de la Hebi. « Je le sais très bien, Harumi-sensei. Cependant, j’aimerais commencer doucement avant de débuter réellement. De toute manière, c’est un entraînement, il est inutile de s’entre-tuer, vous ne croyez pas. Cela dit, merci de me rappeler ce détail. » Dit-elle en voyant sa sensei se rapprocher réellement d’elle. Une roche de terre vient dans la direction de la Nukenin, cela dit, elle ne semble pas être une menace dans un premier temps avant de s’apercevoir d’un fumigène. D’un coup de pied, elle tente de repousser l’objet, mais il explose non loin de la kunoichi.

La brune entend quelque chose exploser et elle ressent des projectiles la toucher. La Yasei ressent de la douleur, cette fameuse sphère de roche n’était qu’une bombe à retardement. Intéressant, mais Med sort de l’écran de fumée avant de s’apercevoir qu’il y a deux Harumi. S'il y en a un troisième, ce dernier doit se servir du fumigène pour s’y cacher. Entourer donc ? Peu importe pour la kunoichi. « Mauvaise idée. » Dit-elle avec un léger sourire. Medyusa, après avoir concentré du chakra dans ses pieds, frappe le sol assez violemment. Le sol se met à trembler fortement afin de déstabiliser Harumi et ses clones afin de rendre leurs déplacements ou esquive plus compliqué pendant quelques instants. La Hebi réalise des mûdras. « Navrée, seule la vraie Harumi m’intéresse, même si je ne sais pas si elle est là parmi vous deux. » Finit-elle en posant ses mains contre le sol. Un violent tremblement de terre fait trembler à nouveau le sol et le sol se brise sur une large zone afin d’ensevelir les deux Harumi dans les débris afin de provoquer de lourds dégâts. Ainsi fait, la kunoichi se retourne pour observer l’écran de fumée qui se dissipe petit à petit, alors que ses yeux deviennent ceux d’un serpent, elle est capable de repérer la dernière Harumi, à cause de la chaleur de son corps. « Je te vois, sensei. Maintenant, continuons cela, en un contre un…sauf si j’ai blessé la véritable Harumi. » Dit-elle d’un ton calmen en balaçant deux kunai dans la fumée en direction de Harumi.



Résumé
Santé : Légères coupures un peu partout.
Chakra : 2C / 2B / 1A

Résumé du tour :

Lorsque Harumi envoie sa sphère de roche, elle n'y prête pas attention vu qu'elle a le sentiment que rien ne se passe. Mais lorsque Kobane balance le fumigène, Med shoot dessus pour l'éloigner un peu avant qu'il explose. Gênée par la fumée provoquer par la fumigène, Med tente de sortir, mais subit Champs de piques (B - dégâts C multicibles) avant de sortir de la fumée. Med aperçoit les clones qui tentent de l'encercler, sans savoir qui est la vrai Harumi.

Medyûsa utilise Chuushin (B) afin de provoquer une déstabilisation sur une moyenne zone autour d'elle. Cela permet d'empêcher les clones + Harumi se bien se déplacer, grâce à l'hyperforce dans sa technique. Usant de mûdra, elle utilise Retsudô Tenshô (A) afin de créer un terrible tremblement de terre qui ensevelie les deux Harumi (Clones ou clone + Harumi, difficile de le savoir) pour causer de gros dégâts.

À la suite de cela, Medyusa utilise Sunêkubijon (B), afin de voir la chaleur corporelle précisément de la Haurmi manquante, sans doute cacher derrière la fumée du fumigène. Elle parvient à la repérer et utilise deux kunais en les balançant à travers l'écran de fumée.

PS : Si souci, n'hésites pas à venir me voir en pv ! ^^

équipements utilisés :

Kunai : 3/5



Brassards métalliques :



Techniques utilisées :-





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Lun 19 Sep 2022 - 17:52

Kobane Harumi • « Ce n'est qu'un homme qui possède des moyens démesurés pour une lubie non réfléchie et crédible. »

La femme médecin soupira légèrement en agitant une main sur le côté. C'était un sujet assez triste, et elle doutait que ce pauvre homme chapoté puisse entendre raison. Le combat faisait rage et sans doute avait-il une autre priorité pour le coup. Ce n'était certes qu'un entraînement, mais les dires de son élève la fit soupirer.

Kobane Harumi • « Tu devrais prendre cet entraînement plus au sérieux. Il y a peu de chances que tu puisses me tuer, surtout avec ce sceau sur mon front. Dans un véritable combat, tu aurais perdu l'ascendant, et pour le reprendre à part un coup de maître, tu aurais dû sacrifier une part de toi. »

Son stratagème avait fonctionné, Meduysa était touchée, et elle aurait pu prendre en finir au lieu de se dédoubler à l'aide de clones.

Kobane Harumi • « J'aurais pu t'handicaper lourdement avec une attaque de zone, tu aurais très peu de chance de vaincre, n'oublie pas une chose, une ninja médicale n'a pas le droit d'être blessée. »

Rappela alors à tout de rôle les différentes Harumi autour de son élève. Les clones n'opposèrent pas de résistance face aux assauts et ils disparurent dans les différents tremblement de terre subis. La brunette attendit que le fumigène se dissipe avant de sourire légèrement en direction de son élève. Au dernier moment, elle put apercevoir les deux kunais arriver dans sa direction. Elle eut juste le temps de dresser son bras afin de laisser le premier se plancher dans sa chaire, et d'attraper le second ensuite par le manche avec une certaine dexte. Elle était légèrement blessée, mais elle ne réagit pas plus que cela.

Enchaînant rapidement les mudras Harumi créa un vaste maraîchage afin de prendre et limiter fortement les mouvements de Meduysa. Cependant, contre toute attente, elle s'élança joyeusement dans cette mélasse comme si cette boue insondable ne la concernait pas. Arrivant jusqu'au contact de son élève, son corps arrivant à forcer le passage, elle s'évertua à donner un simple coup de poing. Encore une fois, elle se sentait assez magnanime envers son élève. La femme d'expériences préférait une leçon à un déluge de moyen de destruction.



Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Ven 23 Sep 2022 - 10:20




La force d'une Irounin


Son enchaînement avait réussi, mais la partie était loin d’être terminé. En effet, la Yasei avait réussi à vaincre les deux clones avec Retsudo Tenshô. Du coup, l’originale se trouvait de l’autre côté du fumigène. La kunoichi avait pu utiliser une capacité liée aux serpents pour voir la chaleur corporelle d'Harumi à travers l’écran de fumée. Lorsque cela fut, fait, elle balance alors deux kunais dans sa direction tandis que le fumigène se dissipe. L’ancienne Fukutaishô annule sa vision infrarouge afin d’admirer un peu mieux la scène qui se présente devant elle. L’un des kunai s’était planté dans la chair de son maître tandis que le second a été rattrapé avec une certaine dextérité. Apparemment, sa blessure ne semble pas trop l’affecter plus que cela. Sans nul doute qu’elle va contre-attaquer, mais la Hebi se met en position défensive pour se préparer à se défendre contre son assaut. D’un coup, lorsque sa sensei met les mains au sol, un marécage de boue handicape ses mouvements, ses pieds et jambes se retrouvent embouer dans ce marécage, rendant alors ses déplacements plutôt difficiles. Il fait vraiment qu’elle pense à créer un jutsu pour se surélever et empêcher d’être handicapé de cette manière, en plein combat. Maintenant qu’elle y pense, il y a tellement de techniques qu’elle doit créer pour se rendre un peu plus utile au combat.

D’un coup, Harumi s’élance vers Medyûsa, cela surprend la Yasei de la voir venir au corps-à-corps à cause du marécage. En réalité, la kunoichi s’attendait à ce que sa sensei utilise une technique à distance pour chercher à réellement la mettre en danger. Soit, ce n’était pas plus mal, ainsi, Med allait pouvoir combattre au corps-à-corps un peu et ça lui changerait des combats avec des techniques à mi-distance ou à distance. Surprenant même, la Kobane utilise la puissance de l’hyperforce pour se créer un passage dans ce marécage et d’un mouvement, elle envoie un coup de poing en direction de la Gôgon. Par chance, elle sait ce qu’est capable son adversaire, pratiquant également l’Iroujutsu. Un simple coup de poing n’est pas forcément rien, elle a dû y placer du chakra pour user de l’hyperforce. Cela dit, la kunoichi esquive le coup de poing en pivotant son corps, après avoir concentré du chakra dans sa main gauche, elle attrape le poignet de Harumi afin de lui briser l’articulation de cette dernière. Et de sa main gauche, ayant concentré également du chakra, elle frappe la brune avec sa main, en injectant une impulsion chakratique dans son système nerveux afin de perturber ses mouvements pendant un temps. « Navrée si je ne prenais pas le combat au sérieux, au début. J’ai toujours été du genre à croire que les entraînements n’étaient pas toujours faits pour relâcher les plus grosses techniques ni à s’entre-tuer. Cela dit, ça permet d’utiliser des stratégies ou des techniques différentes de ce qu’on réalise habituellement en combat. » Dit-elle d’un air sérieux. Elle lâche une bombe fumigène au sol pour perturber la vue de sa sensei. La Nukenin en profite pour reculer du mieux qu’elle peut et de s’éloigner le plus loin possible.

En reculant, elle sort deux shurikens et avec un fil d'acier, elle les relie avant de les balancer en direction de Harumi. Cela permettra d’immobiliser, même partiellement, la Irounin, en réalisant certains effets de trajectoire avec ses kunais. La ligoter, un moyen de gagner du temps. Cela dit, avec l’hyperforce ou juste autre chose, elle pourra s’en libérer sans mal. Que faire à présent ?



Résumé
Santé : Légères coupures un peu partout
Chakra : 4C / 3B / 1A

Résumé du tour :

Lorsque Harumi arrive sur sa position et lui envoie un coup de poing, Medyûsa esquive sur place (C) en reculant un peu le haut de son corps. Concentrant du chakra dans sa main gauche, elle attrape le poignet de Harumi au moment où elle esquive bien son assaut afin de lui briser l'articulation via l'hyperforce avec Kiritsu aru Kossetsu (C). Par la suite, elle utilise Ran Shin Shô (B) avec sa main droite en touchant le corps d'Harumi afin d'envoyer une impulsion chakratique dans son système nerveux et perturber les signaux nerveux de sa sensei, rendant ainsi ses mouvements aléatoire.

Par la suite, elle fait tomber un fumigène pour masquer la vue de son mentor et recule du mieux qu'elle peut, tout en prenant deux shuriken et un fil d'acier pour les reliés. Lorsque cela est fait, elle est envoie en effectuant un effet pour ligoter Harumi pour l'immobiliser, en espérant la toucher à travers l'écran de fumée.

équipements utilisés :



2x :





Techniques utilisées :






Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Mer 28 Sep 2022 - 12:18


Si jamais Harumi agissait de cette manière au corps-à-corps était pour tester et démontrer l'importance de certaines techniques. Parfois, des mouvements se montraient primordiale, certaines tactiques également. Meduysa avait esquivé son attaque très habillement malgré le maraîchage qui les entourait. La femme d'expériences poursuivit son attaque jusqu'au sol qui eut pour effet de le briser et d'évacuer l'espace d'un instant la boue qui ne tarderait pas à revenir. Ce serait dommage de gâcher du chakra n'est-ce pas ? D'un réflexe rapide, la brune esquiva la tentative de prise de son poignet, puis de la seconde tentative ne sachant pas trop ce que c'était, mais elle ne comptait pas le découvrir d'elle-même. Encore l'esquive entamée que dans le même mouvement elle débuta déjà une contre attaque afin de surprendre sa jeune élève. Spécialiste du corps à corps, elle comptait bien poursuivre Meduysa ne la laissant pas s'échapper pour s'y peu. D'autant plus que le maraîchage était toujours présent.

Kobane Harumi • « Ne t'en fais pas pour moi, tant que j'aurais ce sceau fuinjutsu sur le front, tu ne pourras pas m'abattre, alors n'hésite pas. Désires tu voir un autre aspect ? »

Harumi ne laissa guère le temps à Meduysa de procéder à son montage et encore moins à son lancé, alors qu'elle arracha dans un leger saignement le kunai et elle l'envoya à l'encontre du câble.



Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Sam 1 Oct 2022 - 13:56




La force d'une Irounin


Combat au corps-à-corps, Medyusa n’en avait pas fait depuis un moment. Dans ce monde, elle a remarqué qu’une grande majorité de ninjas préfère combattre à distance qu’en Taijutsu. Aujourd’hui, Harumi lui donne la possibilité d’entraîner un peu son combat rapproché afin qu’elle puisse utiliser son Iroujutsu offensive. Cela dit, son mentor ne semble pas être quelqu’un qui se laisse avoir facilement. De plus, Kobane dispose de bons réflexes au combat, rendant donc l’approche de ses assauts difficiles à atteindre leur cible. Haru a réussi à esquiver deux de ses occasions d’attaques avant de contre-attaque avec un coup renforcé par l’hyperforce. La Yasei souffre, mais elle tient le coup pour le moment. L’Irounin Iwajine n’y va pas de mains mortes et là-dessus, la Nukenin s’y attendait. Une erreur de sa part, celle de Med, d’avoir voulu y aller doucement dès le début. Or, elle ne compte pas calmer l’intensité de ses jutsus en voulant augmenter la puissance de son prochain assaut face à sa sensei. Cherchant tout de même à s’éloigner, profitant du recul et l’avoir un peu gêné avec ses projectiles et le fil d’acier. Cette dernière s’en protège aisément, mais elle n’espérait pas voir Harumi se faire avoir par un tel stratège si basique et enfantin.

Harumi rassure Medyûsa en lui disant de ne pas s’en faire pour elle. Tant qu’elle dispose du sceau qu’elle a sur son front, elle ne craint aucune attaque. Ou du moins, d’après ce que comprenne la Yasei, la Kobane ne risque pas de mourir aisément selon l’assaut encaisser. Sa technique est puissante, mais à voir si ce n’est pas que des paroles en l’air. La voyant la suivre dans ce marécage, la Gôgon réalise des mûdras et elle envoie deux dragons de roche après avoir craché une certaine quantité de terre. Les deux dragons suivent un chemin différent : l’un part sur la gauche pour s’abattre contre le côté gauche d'Harumi et le second part sur la droite pour la toucher sur son flanc droit. Ainsi, elle ne peut pas esquiver aisément ni même créer un mur. Cependant, Haru ne semble pas être une femme faible. Au contraire, si elle suit bien les règles d’un Irounin en mission ou combat, elle dispose d’une autre défense. Un dôme pourrait l’aider et pour cela, la Hebi avait une idée derrière la tête. Après que ses mastodontes de roche sont partis en direction de son opposante. Medyûsa réalise des mûdra. « Voyons voir ce que vaut ton sceau. » Dit-elle d’un air sérieux en posant ses mains au sol.

Medyûsa provoque un violent tremblement de terre qui déchire une large zone en face d’elle, touchant donc l’endroit où se trouve Harumi. Elle transforme la zone en un endroit très dangereux dont les roches prenant la forme de crevasses et de pics très tranchants afin de blesser à un très haut degré son opposante du jour. Avec un tel jutsu, Medyûsa espère que sa camarade aura de quoi se protéger ou que son sceau fasse réellement bien son travail. D’un coup, ses yeux changent d’aspect pour arborer ceux d’un serpent et elle se met à chercher une source de chaleur afin de repérer Harumi dans tout ce bazar qu’elle a provoqué. « J’espère que tu es satisfaite, car j’ai utilisé ma meilleure technique contre toi. » Dit-elle d’un ton calme, la cherchant du regard.


Résumé
Santé : Légères coupures un peu partout + Douleur à l'estomac assez gênante
Chakra : 4C / 4B / 2A / 1S

Résumé du tour :

Ayant remarqué que Harumi continue de la suivre et avoir pris de la distance tout de même, Medyûsa réalise des mûdra et crache une quantité de roche qui se transforme en deux dragons. L'un va vers la gauche et le second vers la droite pour frapper Harumi sur ses flancs, via Nijuu Doryûdan no jutsu (A). Après que ses deux-là sont envoyé vers Harumi, la Yasei réalise d'autres mûdras afin d'utiliser Jaryû no Hôkô (S), déchirant la zone en face d'elle et où se trouve Harumi afin de tester son sceau de soin de haut niveau. À la suite de ce jutsu, elle transforme ses yeux en ceux d'un serpent afin de repérer Harumi dans tout ce bazar de part sa chaleur corporelle avec Sunêkubijon (B)

équipements utilisés :



Techniques utilisées :






Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Lun 10 Oct 2022 - 10:53


L'expérimenté femme médecin avait tant combattu dans sa jeunesse, pas qu'elle était si vieille aujourd'hui, mais dans la vie d'une kunoishi, il y avait un monde. Finit l'explosivité de la jeunesse, être capable de tout encaisser. Non, elle devait usée de ses épreuves surmontés pour survivre encore un peu. Il n'y avait pas de quoi s'inquiéter ici, ce n'était qu'un entraînement, où elle veillait sur la santé de son élève. Harumi n'avait pu apprendre d'un sage pour le combat. Sa maître lui avait déconseillé de partir se battre, que ce n'était pas le rôle d'un ninja médicale digne de ce nom, que ces combat n'avaient aucun sens. Comme la gamine qu'elle avait été pouvait être si imbu d'elle-même à croire qu'elle savait mieux que ses aînés. Par la suite, ce n'était que désillusion et traumatisme. C'était un de ses regrets, ne pas avoir eu le courage d'entendre sa maître, n'en avoir fait qu'à sa tête. Ce n'était qu'après de l'expérience que l'on pouvait espérer ne pas se faire manipuler par plus avide que soit. Il en valait autant pour la guerre qui arrivait contre la fin ou pas du monde ninja.

La Kobane en avait subi des combats et il était nécessaire de pouvoir éprouver son élève, de pouvoir la pousser dans ses retranchements. Ce n'était que fasse au feu que l'on pouvait savoir comment on allait réagir. Harumi avait pu toucher son élève avec sa contre attaque. Ce n'était pas une blessure importante, mais tout de même, cela comptait. Elle se targuait être une spécialiste en ce qui comptait le corps-à-corps. Même si cela ne se voyait pas nécessairement, elle essayait de ménager Meduysa. Elle aurait pu assaillir encore plus agressivement, mais ce n'était que des tests afin d'en éprouver le style.

Son élève put alors suffisamment s'éloigner, du moins juste assez pour lui lancer deux dragon de roche. C'était un classique dans les utilisateurs de doton. Cependant, si jamais Harumi avait déjà en tête quelques parades, Meduysa parla de son sceau. Pourquoi pas, de beaux discours étaient adorables, mais une véritables démonstrations étaient profitables. Cette technique était comme une seconde nature tant elle l'utilisait pour elle ou pour les autres.

Kobane Harumi • « Soit ! »

Répliqua alors Harumi avec un large sourire au défi lancé par son élève. Alors que le terrain commençait à se distordre dans tous les sens, qu'un monde sous l'apocalypse semblait naître, Meduysa la surprit avec une technique qu'elle ne lui pensait pas capable. Par sécurité, elle créa une armure de doton sur son corps avant de se laisser frapper par tous les impacts sans chercher à se défendre plus que cela. La femme médecin n'eut qu'à former un mudra afin de déclencher le puissant sceau de fuinjutsu sur son front. D'un simple losange qui se fissura avant d'exploser en tous sens, il libéra alors comme un tatouage tribal qui envahissait son front et son visage. De la vue si particulière portée par les yeux de Meduysa, elle put voir une formidable chaleur, une colossale énergie chakratique exploser. Une maîtrise parfaite de son chakra sur une grande longueur dont seuls les ninjas médecins étaient capables.

Lorsque tout se calma autour d'elle, que la poussière retombait face à se spectacle de désolation, Meduysa pouvait admirer le corps de la brune parfaitement intact. Son armure doton avait explosé bien entendu sous toutes ces pressions. Le corps de l'irounin fumait littéralement et sans tabac pour une fois. Elle était en parfaite santé, prête à poursuivre le combat mais elle se contenta de hocher la tête doucement.


Kobane Harumi • « Vraiment pas mal, contrôler le terrain est un bon moyen de vaincre. Tant que cela ne se retourne pas contre toi en tout cas. On va s'arrêter là, je pense que c'est déjà pas mal. Il va falloir travailler sur d'autres techniques de ce niveau là d'autres genre comme une attaque très rapide sur une cible, de quoi se protéger aussi, mais c'est un très bon début. Dans un combat de haut niveau, ce n'est pas qu'une suite d'attaques de haut niveau, c'est une manière intelligente d'utilisation, l'économie de chakra. C'est comme une partie géante de Go. Il faut avoir toutes les armes, pour avoir peut être l'occasion de l'utiliser. Beau travail Meduysa, je n'aurais pas grand chose à t'apprendre. »



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Gôgon Medyûsa
Gôgon Medyûsa

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Dim 16 Oct 2022 - 12:06




La force d'une Irounin


Medyûsa devait tout donner pour parvenir à toucher sa sensei et qu’elle puisse utiliser ce fameux sceau. Après tout, Harumi lui avait conseillé de ne pas faire attention à sa santé. Ce fameux sceau est activé justement pour que la Yasei puisse se lâcher et utiliser des techniques plutôt puissantes. La kunoichi n’allait donc plus se retenir pour tenter d’en finir avec cet entraînement. La Gôgon s’était dans un premier temps, permise d’utiliser une technique doton en créant deux dragons de roche cherchant à aller percuter sa sensei à droite et à gauche, ne lui laissant peu d’options pour se défendre, comme un dôme par exemple. Et par la suite, la brune usait d’une technique doton extrêmement puissante, permettant de détruire la zone face à elle afin de créer un Enfer tectonique causant bien des dégâts à sa cible. Dans un laps de temps, la Yasei n’a pas vu une quelconque défense impressionnante utiliser par sa maîtresse, mais avec tous ces assauts, elle a eu confiance dans son Fuuinjutsu de soin, qui sait. Avec ses yeux de reptiliens, elle y voit une source de chaleur impressionnante, comme si une concentration importante de chakra s’accumuler, mais pas que, comme si le corps de la Kobane surchauffer pour préparer quelque chose. Est-ce lié à son sceau de soin de haut rang ? Peut-être, en tout cas, Med reste sur ses gardes et observe jusqu’à ce que la visibilité soit correcte.

Retrouvant sa vue normale, Medyusa remarque l’état de santé d'Harumi comme si elle n’a jamais été touché par les derniers jutsu de la Yasei. Et pourtant, son corps semble faire échapper de la fumée, preuve que quelque chose s’est produit à grande échelle sur son corps. Une régénération comme celle-ci ne reste pas inaperçue après son utilisation. Du moins, c’est ce que pense Med, vis-à-vis, de l'accélération cellulaire due à une régénération si rapide des blessures. Alors que de son côté, la Nukenin a encore ses légères blessures reçues durant leur affrontement. Harumi prend la parole félicitant son élève de l’utilisation de certains jutsu, mais lui prodiguant tout de même des conseils. Pendant ce temps-là, la kunoichi reptilienne réalise des mûdra et soigne ses blessures lorsque la Kobane dit que l’entraînement est terminé. Et l’Irounin Iwajine avoue également qu’elle n’avait plus grand-chose à lui apprendre et c’était bon signe pour la suite. Ainsi, Med prend la parole à son tour. « Merci de vos remarques, Harumi-sensei. Et en effet, j’ai encore des choses à peaufiner et créer ou apprendre des techniques, ce combat comme tant d’autres d’ailleurs m’a fait réaliser ce qui me manquer dans mon arsenal. Que ce soit en Taijutsu, Ninjutsu, Doton, Iroujutsu et bien d’autres. Je suis encore jeune et j’ai encore de quoi apprendre pour devenir meilleure dans certains domaines, particulièrement, l’Iroujutsu. »

Après s’être soigné, la Yasei observe sa sensei. « Il est temps pour moi de rentrer, j’ai besoin de repos sauf si vous avez besoin de moi ou des conseils à me donner. » Dit-elle avec un léger sourire. Ses blessures n’étaient que mineurs donc rien de grave. Cela dit, elle n’était plus habituée à utiliser une grande quantité de chakra et cela l’épuisait assez rapidement. Elle avait besoin de se réhabituer à en usant autant dans un affrontement.




Résumé
Santé : RAS
Chakra : 4C / 5B / 2A / 1S

Résumé du tour :

Elle s'est juste soigné durant la prise de parole de Harumi de ses légères blessures.

équipements utilisés :
Techniques utilisées :




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u1201
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi] Empty
Lun 24 Oct 2022 - 17:20
Harumi était tentée de soigner son élève, mais elle eut déjà le réflexe de le faire. De son côté, elle avait un peu triché pour son propre sort. Elle ne pourrait pas utiliser sa technique afin de sauver quelqu’un d’autres. De toute façon elle serait un peu trop fatiguée pour retourner à l’hôpital. Pour une fois, elle penserait à elle. La femme d’expériences prit alors son paquet de clopes afin de s’en griller une. Elle l’avait bien mérité non ?

Kobane Harumi • « Tout n’est qu’une question de circonstances, mais si tu veux survivre à de véritables combats mortels, alors ce sera nécessaire. Il faut que tu analyses et décides de ta place dans le combat, il y a toutes sortes de positions. Simplement que tu devras pouvoir survivre quel que soit la situation. Choisit tes combats, choisit ta guerre. Ne laisse personne te dire ce qui est juste, dans ce genre de cas, ce ne l’est jamais. Seules tes propres pensées et tes propres décisions peuvent éclairer ta voie. »

Harumi hocha la tête doucement.

Kobane Harumi • « Oui bien sûr, va te reposer, prends ton temps. Refait le combat dans ta tête, analyse et prépares la suite. Ne va pas trop vite, et tout se passera bien. Je pense que c’est une journée suffisamment constructive pour aujourd’hui. »

Harumi ne pensait pas que son élève était prête pour un véritable combat entre des monstres si avides de forces et de destruction qu’ils pouvaient raser un petit village du revers de la main. C’était bien contre cela que l’homme au chapeau désirait se prémunir. Pourtant, Harumi était encore là à chercher à faire grandir une nouvelle de ses armes. Comme c’était ironique n’est-ce pas. Plus le danger était présent, plus les armes devaient être affutées plutôt que de parler et trouver une solution. Comme les humains pouvaient se montrer stupides. L’irounin se plaçait aussi dans le lot, elle avait eu son lot de violences et d’actes abjectes. On ne lui reprendrait plus. A mesure de tirer sur son petit bâton de mort, toutes les deux ne savaient pas que ce seraient la dernière fois qu’elles se voyaient. Que ta voie soit douce et lumineuse ma chère élève.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034

La force d'une Irounin [Pv : Kobane Harumi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kobane Harumi ? C'est bien ça ?
» Mets-moi sur la voie (Kobane Harumi)
» La chaleur du soir | Kobane Harumi
» Une nouvelle voie [Pv : Kobane Harumi]
» Convocation à l'attention de Kobane Harumi

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: