Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Ivresse littéraire – Étude Meikyû EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Ivresse littéraire – Étude Meikyû

Zaiki Minako
Zaiki Minako

Ivresse littéraire – Étude Meikyû Empty
Dim 10 Juil 2022 - 23:12

Ivresse littéraire – Étude Meikyû



Alors que Ken était en séance thérapeutique à l'Institut pour comprendre le yasei qui est en lui, la Banshee est allée à la bibliothèque afin de retrouver quelques écrits au sujet de ce fameux Satoshi Kodai, auteur de l'ode de Matshu qu'elle a en sa possession. À côté, elle chercha le journal d'une Meikyû afin d'en apprendre davantage sur l'évolution de celle-ci. Peut-être que Minako pourrait comprendre les mises en garde de Yamanaka Hanzō au sujet de ses ancêtres. Elle se souvient clairement des paroles de son tuteur au sein du Kyuubu…

Hummm. C’est une théorie dangereuse que j’ai… Dangereuse car si l’hôte est trop faible, et l’esprit trop vil, il pourrait perdre le contrôle de son propre corps a vie et donc devenir l’invité de son propre corps et l’esprit deviendrait l’hôte de son ancienne hôte. Si ma théorie est juste PREND GARDE ZAIKI MINAKO ! PREND GARDE A TOI ! Tôt ou tard, l’un de tes esprits, voir tous pourraient former une coalition pour te défaire ! Ça reste une théorie, mais garde en tête d’avoir toujours l’esprit affûté ou tu risquerais de te retrouver prisonnière de ton propre corps que tu verrais alors bouger contre ta volonté. Une sensation que je ne souhaite a personne… montre toi digne de leurs confiance, si il le faut domine les tout les jours, fait tout ce qu’il faut pour ne jamais perdre leurs confiance ou tu le regretteras ! Si tu veux en savoir plus… consulte le journal de Bamako Meikyu. Tu le trouveras, normalement, j’espère à la bibliotheque de Kumo. Je suis tombé dessus par hasard quand j’ai fait des recherches pour Raizen, en savoir plus sur vous… C’était fascinant et effrayant, un destin que je ne vous envie pas ! L’homme n’a pas supporté les voix dans son esprit et est devenu fou. Je pense personnellement que l’un de ses esprits la combattue et qu’ils se sont entre-tués…

Minako s'est promis de lire en entier le récit de ce fameux Meikyû Bamako afin de comprendre tout à ce sujet à la fois fascinant et intriguant. Il lui faut comprendre ce qu'il s'est passé afin de mieux se prémunir de cela. Enfin, elle trouva entre toutes ces étagères l'écrit qu'elle cherchait. Elle revient sur le siège là où elle s'y était installée aux côtés de son grand-père, lui qui voulait étudier les histoires du clan Kodaishi avec sa petite-fille. Il haussa un sourcil en la voyant avec un livre hors-sujet, perplexe.

« Ça peut te paraître étrange mais il y a un autre sujet que l'onkyoton qui m'intéresse. Il s'agit de l'évolution de la psyché humaine dans notre monde. Ce livre me permettra de comprendre ce qu'un Meikyû tissant un lien avec ses esprits ancestraux peut devenir si son esprit est trop "faible". Je pourrai comprendre en quoi ses séances méditatives ont échoué et l'ont détruit de l'intérieur. Ainsi, je pourrai m'améliorer et éviter que je subisse le même sort que cet homme. »

« Ah oui ! Donc tu cherches aussi à développer le lien avec tes esprits ancestraux. Mais quel est le rapport avec la psyché humaine ? »

« Oui. Si ma théorie est bonne, si je continue d'ignorer les esprits ancestraux, ils me détruiront de manière odieuse et stupide. Je n'ai pas envie d'emprunter le chemin vers la folie, la n'est pas un avenir que je souhaiterais. Par rapport à mon sujet d'étude, je voudrai savoir ce qui fait d'un criminel ce qu'il est, quels sont les signes qui peuvent permettre d'imaginer qu'une personne puisse commettre de tels actes, afin de mieux la cerner et de limiter les dangers. Je sais, en tant que genin, actuellement, je ne peux pas tellement avancer dans ce projet, mais quand je vois ce qu'il peut se passer quand un criminel n'est pas stoppé à temps, je me dis qu'il est impossible que l'on reste si ignorant vis-à-vis de ces comportements décadents. Cela dit, avant de creuser sur le sujet, je dois me recentrer sur moi-même et lire ce bouquin. »

Sur ces mots, elle sortit un carnet de note vierge ainsi qu'un crayon et commence à étudier ce vieil ouvrage conseillé par son professeur, Yamanaka Hanzō…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Ivresse littéraire – Étude Meikyû Empty
Mar 19 Juil 2022 - 18:05
Minako peut ainsi étudier ce vieil ouvrage de quelques pages, remplie de messages presque effacées par le temps, mais certains passages sont lisibles…

L'histoire veut que le clan soit né de l'œuvre de sept personnes, pieuses, maîtres en fuinjutsu. À force de recherches, ils furent capables de sceller une partie de leur capacité interdites pour l'époque ainsi qu'une parcelle de leur âme dans des sceaux sur leur descendance. Et, peu à peu, ces capacités se développèrent au sein du clan Meikyû.

Il y a une vingtaine d'années, quelques temps avant ma naissance, le clan se scinda en deux, une partie conservatrice qui apposa de force leur sceau sur leur enfant, fermé sur ces capacités, voulant garder les secrets pour eux, et une partie plus libérale, qui s'ouvre au monde et prend des disciples qui, s'ils le veulent ou non, peuvent devenir eux-mêmes membres à part entière de ce clan en ayant l'un des pouvoir des sceaux. Mes parents faisaient partie de cette première branche, celle à laquelle aucun secret ne devait sortir du cocon familial.

Cela dit, si j'ai commencé à écrire ce journal, c'est pour informer au monde qui découvre cette capacité grâce au mouvement libérateur, ce qu'on devrait faire pour réussir à entendre les esprits ancestraux.

····················


Mes parents me forcèrent à prier, tous les jours. À méditer de longues heures pour éveiller les sceaux. Que ce soit dans le froid de la nuit, ou dans la chaleur du jour, dans le désert, au milieu de nulle part, dans des sources d'eau glacées dans d'autres contrées. Dans la douleur et la souffrance. Je perdais souvent connaissance, je grelottais de fièvre et de froid. J'eu des humiliations de la part de mes géniteurs mais jamais je n'ai réussi à éveiller mes sceaux. J'avais 17 ans quand je suis arrivé à Kaminari afin de continuer mon périple, loin d'eux. Seul, je trouve mon bonheur dans ces montagnes. Seul, loin de ceux qui me faisaient du mal, mon cœur s'est allégé d'un poids lourd. Depuis cela, j'ai pu voir les marques sur mes bras apparaître. C'était un crâne sur mon bras droit et un scarabée sur mon bras gauche. Je n'ai jamais su ce que cela voulait dire mais j'étais peut-être sur la bonne voie. Il me fallait les comprendre, ces sceaux…

····················


Ça fait quelque temps depuis ce jour où j'ai vu ces sceaux dessinés sur mes mains que je n'arrête pas de faire des terreurs nocturnes. Je me réveillais en sueur, les yeux ouverts… mais j'étais à chaque fois paralysé. Je ne pouvais pas me mouvoir. J'essayais de gueuler, sans que ma mâchoire ne puisse bouger. Je gueulais seulement dans ma tête. De plus, c'est comme si une créature s'asseyait sur mon torse.

····················


Il y a des moments où j'entends des murmures incompréhensibles. Je ne savais pas d'où ça venait. Je devenais parano, je cherchais partout dans ma petite cabane et à l'extérieur pour savoir d'où viennent ces sons, mais ils venaient à la fois de partout et de nulle part, ça s'embrouillait le crâne… ça me donnait au fur et à mesure des migraines, au point où j'ai dû aller à Shidateru afin de trouver un quelconque apothicaire pouvant potentiellement m'aider…

····················


Ça n'arrête pas. Ça n'arrête pas de me dire que je devais arrêter de prier les quatre cardinaux, car cela n'est pas les croyances de mes sceaux. Leurs voix rauques faisant écho dans mon crâne m'ont parlé du dieu serpent Jashin, une divinité pour laquelle il suffirait que je tue des personnes en guise de sacrifice, selon une méthodologie particulière, un rite. Il suffirait que je tue des innocents, beaucoup d'innocents, pour avoir leur respect. Je refuse ce fait… et c'est pourquoi je lutte, encore et encore. Je… non ! Tais-toi, monstre, jamais je ne sacrifierai cet enfant…. JAMAIS !

····················


J'ai remporté cette ultime bataille. J'ai réussi à prendre possession de ton corps physique, Bamako. Je peux enfin passer à ces rites sacrificiels au nom de Jashin-dono. Tuer les personnes en leur enfonçant un pieu dans l'estomac et en les laissant agoniser dans un placard. Ensuite, je les démembre et les dévore après les avoir fait cuire en grillade. Tout cela en priant inlassablement Père Jashin.


La Banshee était quelque peu frustrée. L'homme n'avait aucun soutien, et pire encore, aucun repère extérieur pour l'aider à se dépatouiller de ses démons intérieurs. Il fallait un soutien externe pouvant écouter les maux de l'hôte, il fallait un coup de boost afin que l'hôte puisse être assez fort mentalement afin de ne céder à aucun de ses esprits ancestraux. Minako, ainsi prévenue, peut ainsi rester en alerte et ce pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Ivresse littéraire – Étude Meikyû Empty
Jeu 21 Juil 2022 - 10:38

Action et Vérité – Une Meikyû grandissante



« Hummmm… »

« Qu'as-tu donc à avoir cet air de singe ? »

« Je n'en peux plus… c'est trop drôle ! Je dois parler de ça à Kenny en rentrant… PWAH AH AH c'est trop la honte pour ces pimbêches des bacs à sable !

Genre, quand tu vois le triangle à l'envers, en alchimie ça veut dire eau chaude, le cercle quand il y a un point au milieu symbolise l'or. Donc, admettons que l'on trace ce symbole de Jashin, le Triangle à l'envers dans le rond, et qu'on se place au milieu pour prier, on symbolise l'eau chaude dorée, donc… Désolée Oji-san !
»

Ça veut dire que Jashin est un dieu de la pisse… et si son plat préféré est la pissaladière ? Bof. Trop nul comme blague, je me fais honte…

Zenjiro n'avait pas les mots pour expliquer à quel point il est étonné de la voir si expressive dans ses émotions, ni même pour savoir comment sa petite-fille peut avoir des théories aussi loufoques, elle qui est d'habitude si droite et discrète. Était-ce un effet secondaire de l'éveil des sceaux qui la change à ce point là ? Que pouvait-il bien se passer dans l'esprit de sa protégée ?

Par ailleurs, Minako ne se doutait pas de ce qu'il se passait au sein même de son esprit depuis qu'elle a été frappée par un poison lui suçant le chakra lors d'une précédente mission. Poison qui avait déréglé ses sceaux ancestraux. Un matin, elle s'était réveillée sur son lit d'hôpital avec le sceau de Nobunaga sur sa main gauche, et le sceau de Samanosuke sur sa main droite. Rien n'aurait changé pour les esprits en question, ils ne se sont pas rendu compte du mouvement sur le corps de leur hôte. Il est probable qu'un maître en fuinjutsu ait pu procéder à une stabilisation de ceux-ci dans le but de la guérir de sa fièvre, ce qui a conduit à ce léger changement dans son apprentissage du don Meikyû. Mais ça, elle ne pouvait le savoir. Dans tous les cas, l'aventure continue pour le meilleur ou pour le pire.

Il suffirait pour le moment, de raconter ce qu'il se passe au sein même du mindscape de la jeune femme…

Au sein du domaine intérieur de Minako, il y a eu quelques changements dans le paysage. Le champ de lycoris rouge est resté intact, la maison traditionnelle en bois représentant le domaine de Samanosuke aussi, ainsi que le lac. Cela dit, au-dessus de cette grande étendue d'eau, sur la rive, est amarrée un gunkan en bois. Il s'agissait là du domaine de Nobunaga. Ce dernier avait vraisemblablement compris la volonté de sa jeune hôte : celui d'avoir son petit coin de tranquillité au lieu de venir empiéter sur celui de Samanosuke. De l'autre côté de la maisonnette, un saule pleureur géant avait un trou béant, comme si une grotte pouvait être découverte. Le tout fait comme si l'arbre avait un visage et pouvait abriter une vie en son sein.

Sous les branches du saule pleureur, Samanosuke et Nobunaga se firent face dans un affrontement du regard.

« Elle est de plus en plus confiante. Que comptes-tu faire pour espérer prendre le contrôle de notre hôte, Nobunaga ?

J'sais pas, mais… Ça me manque, j'aimerai tellement pouvoir revivre ces aventures de débauche avec la gamine. Commettre des larcins ensemble en ciblant n'importe quel pleutre. C'était plaisant.

Quels étaient vos buts dans votre équipage ?

C'est évident bien-sûr ! On se faisait justice nous-mêmes ! Les riches qui se faisaient de l'argent sur le dos des pauvres, étaient nos cibles. Aussi, on frappait tout criminel attaquant les innocents. On protégeait les enfants de Isonade, que ce soient les habitants de Humy et Matshu, les animaux marins… C'était la raison pour laquelle nous nous faisions appeler l'équipage de Ushi-oni, pour faire trembler les plus nobles et cultivés, afin qu'ils n'y mettent jamais leur pied. Mais… J'peux pas y croire. Je ne peux pas croire qu'on ait échoué, et mon ami, Kagaribi… Il me faut frapper davantage, bien plus fort. Je dois trouver un moyen de revenir d'entre les morts et rétablir notre justice… de plus, ma petite s'est tournée vers le Kougen pour apprendre à maîtriser son onkyoton, vu que Isonade n'a pu l'aider. Elle a compris que les deux cultes vont de pair, son esprit commence peu à peu à s'affûter…

Le but ne serait-il pas de lui en parler afin de trouver un compromis ? La communication est la clé, notre protégée saura prendre les bonnes décisions vis-à-vis de nous.

Et toi, quels sont tes projets, samouraï ?! Que comptes-tu faire avec MA Mina ? Je veux qu'elle soit mienne…

Ça fait bien longtemps que je vis à l'état de sceau, je vivais déjà dans l'esprit de sa grand-mère avant de venir veiller sur Minako depuis qu'elle est bébé. J'ai soif d'une puissance insatiable, je suis sûr qu'elle pourrait me faire devenir l'équivalent d'une divinité. Elle et moi, ensemble, pourrons faire trembler le monde…

Je refuse, elle est mieux de développer sa soif de combat ! C'est pour sa survie !!

Et si vous trouviez une entente tous les deux ? Vous devriez savoir que la soif de pouvoir et la soif de combat ne sont pas incompatibles pourtant… Ksksks… »

Ce dernier esprit, prenant l'apparence d'une silhouette humanoïde toute petite, flotte dans les airs en observant les deux humains. Une si petite chose à la peau littéralement noire et blanche, avec un casque ancien sur la tête lui cachant un œil sur les deux, s'est immiscée dans leur conversation.

« Tu nous montre enfin ton vrai visage, Mitsai. Quand vas-tu cesser de faire semblant d'être la professeure de Minako ? »

« Mmmh, quand elle viendra nous voir, prochainement ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189

Ivresse littéraire – Étude Meikyû

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ivresse de la victoire [PV Aditya]
» FINALE. NAARI ETSUKO contre MEIKYÛ RAIZEN - VAINQUEUR : MEIKYÛ RAIZEN
» P16. MEIKYÛ RAIZEN contre SENDAI IKAKU | VAINQUEUR MEIKYÛ RAIZEN
» H08. MEIKYÛ RAIZEN CONTRE DATALIA MADOKA | VAINQUEUR - MEIKYÛ RAIZEN
» D02. MEIKYÛ RAIZEN contre HYÛGA TOPH - VAINQUEUR MEIKYÛ RAIZEN

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Grande Bibliothèque
Sauter vers: