Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Mar 19 Juil 2022 - 17:54



Malgré le choc qu’avait créé la destruction du clone, un étrange sentiment avait envahi l’Ando depuis la sale précédente. Cet endroit lui semblait être un donjon sadique dans lequel on avait définitivement caché un objet de valeur, sinon pourquoi tous ses pièges… Sans se demander ce qu’ils trouveraient plus loin, son attention fut aussi retenue par tous les corps. Est-ce qu’au final seuls des bandits avaient pénétré le lieu ? Peut-être qu’il y avait parmi eux quelqu’un capable de manier le chakra qui les utilisait comme de vulgaires boucliers, un peu comme le faisait Daiki avec ses clones…

De plus, voir le double de son collègue se faire détruire d’un coup ne suffit pas à donner confiance au jeune homme, avait-il eu peur ? Le duplicata était supposé avoir les mêmes compétences que lui alors pourquoi un piège comme celui-là l’avait-il détruit n’était-il pas fait de foudre ? Même si l’obscurité y jouait pour beaucoup, une réflexion aurait dû tenter une esquive, que ce soit par simple réflexe... Bref, c’est en tournant la scène dans sa tête qu’Ama- compris. Cette technique devait avoir un cout déjà important, alors si le clone gaspillait son chakra, est-ce que cette dépense ne serait pas transférée à l’original aussi ? Décidément, c’était une technique utile, mais dont l’épée de Damoclès ne quittait jamais l’utilisateur principal… Il ne restait qu’à comprendre comment l’énergie était divisée. Est-ce que le clone rapportait en plus de l’expérience et des informations acquises, le reste de l’énergie qu’il n’avait pas dépensé ? Est-ce que Daiki perdait l’énergie s’il était trop loin ? Tant de questions lui brulaient les lèvres, mais pour l’instant, il prit l’une des torches et comme son collègue, commença à marcher sur l’un des murs pour éviter de déclencher d’autres pièges.

-Fait quand même attention, il pourrait y avoir des pièges sur les murs aussi. Je propose que l’un de nous passe en premier pour scruter le sol où nous marcherons, ainsi l’autre pourra prévenir un danger inattendu. Qu’en penses-tu ?


Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Noroi
Noroi

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Jeu 21 Juil 2022 - 13:49



Des ruines impénétrables


ft. Daiki & Amagawa




L’horreur de la situation frappait la jeune hermite de pleins fouets alors qu’elle se retournait pour voir si son clone était revenu, relâchant un peu la pression sur l’abdomen de l’homme et libérant par le fait même les viscères de celui-ci qui s’échappèrent lentement de la plaie béante et, sous cette vision horrifique, Noroi sut qu’elle ne serait jamais en mesure de sauver cet homme, voir même de simplement le stabiliser suffisamment pour l’emporter vers Iwa. Il ne lui restait plus que la chose humaine à faire, mais la jeune femme sentait que cela allait lui prendre la totalité de son énergie restante.


Daiki… Lorsque sa douleur aura diminué quelque peu… Essai de lui soutirer des informations sur ce qui s’est passé… Si c’est d’une importance capitale, averti immédiatement le vrai Daiki… Sinon… Protège moi ?

Puis, alors qu’elle terminait sa phrase, la jeune femme composa une série de mudra, puisant jusqu’à l’ultime goûte de sa précieuse énergie chakratique avant de tendre sa main vers la plaie de l’homme dans un ultime moment de lucidité, étendant une substance visqueuse sur la plaie béante de l’homme qui ne devrait pas tarder à ressentir un engourdissement soudain au niveau de celle-ci.


...

Mer..de…

Sur ces derniers mots, l’inconscience vint conquérir la jeune femme qui s’effondra alors à quelques pas de l’homme, vider d’une force qu’elle devrait considérer comme vitale, pourtant, son cœur ne pouvait tout simplement pas survivre à l’idée de laisser cet homme souffrir sans rien faire et elle n’avait rien trouvé d’autre. Elle ne pouvait désormais plus qu’espérer que libérer de sa douleur, l’homme parlerait à son compatriote, mais rien n’était moins certain…



Résumé des actions
État de santé: Inconsciente
État de chakra: 1B,2C (+1),2D

Notes:

1. Noroi demande au clone de Daiki de pousser le questionnement une fois que l'homme sera délivré d'une partie de sa douleur;


2. Noroi compose ensuite une série de mudra et applique une sécrétion analgésique contre la plaie de l'homme;


3. Vidé de ses forces, la jeune femme s'effondre, inconsciente, aux côtés de l'homme.



Technique utilisé :



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12796-80-la-malediction-du-clan-daiko https://www.ascentofshinobi.com/t13343-dossier-shinobi-noroi#118049 https://www.ascentofshinobi.com/u1521
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Sam 23 Juil 2022 - 19:45

Extérieur : Daiki (Clone) + Noroi




Face à l'homme en train de se vider de son sang, le clone de Daiki opte pour une option plus sereine, plus apaisante. Faire face à la mort n'était jamais facile, même en y étant aussi préparé qu'on le souhaitait. Faire face à sa propre mort, incapable de recevoir l'aide de quoique ce soit, était sans doute encore pire. Cependant, dans cette adversité, recevoir les paroles réconfortantes de quelqu'un qui se contentait simplement d'être là, d'être un accompagnateur, ça venait mettre un baume sur sa souffrance psychique.


D'autant plus que vous aviez, ensemble, un travail d'équipe qui s'effectue bien. De son côté, Noroi appliquait à son tour un baume sur la souffrance physique de l'homme. Guidé dans son esprit par Daiki, afin de fuir la douleur de l'instant présent, son corps lui fut engourdi par la création de la Dokutoniste. Une création qui la vidait entièrement de ce qui lui restait de réserve, avant qu'elle ne sombre dans l'inconscience, son corps désormais à la merci des événements.


D... Des pi.. lleurs.


Déclarait-il difficilement. Sa gorge se remplissait de sang, ses mots étaient résonnés, mouillés par le liquide carmin qui envahissait sa trachée. Il se vidait de plus en plus de son sang. La plaie qu'il avait subie semblait avoir tranché une partie de son estomac qui, se remplissant d'hémoglobine, remontait son oesophage.

Récupérant les dernières forces qu'il avait, il prononçait quelques mots de plus après avoir craché le peu de sang qui serait sans doute rapidement remplacé.

L.. e... Le cha.. kra... Ab..Absorb...é... Noir... De... Des... Corb...eau.

Résumé:


Intérieur : Daiki (Original) & Amagawa




Vous l'avez rapidement compris, l'endroit était relativement piégé. Des mécanismes simples qui fonctionnaient encore après tant d'années par un miracle innommable. Dans tous les cas, il fallait ralentir un peu le pas pour ne pas finir en brochette, que vous aviez d'ailleurs évitée grâce à l'utilisation judicieuse d'un sacrifice. Ah, comme la vie d'un clone n'était pas douce.


Dans tous les cas, Amagawa préférait avancer en posant ses pieds sur les murs de l'endroit. Un vestige datant du tout début de l'apparition du chakra, avait-il même pensé qu'il était possible pour les hommes de marcher sur les plafonds et sur les murs ? Si tel était le cas, sans doute aurait-il bien pu penser à compliquer la vie d'éventuel shinobi, mais comme le remarquerait rapidement l'Élémentaliste, ce n'était pas le cas. Armé de sa torche, il parvint à identifier adéquatement certaine dalle un peu louche, mais malgré toutes ses recherches, il ne trouvait rien qui lui poserait problème sur les murs. Un note importante à se rappeler, s'il fallait fuir, marcher sur les murs serait sans doute votre meilleure option.


Habilement, vous parvenez à rejoindre une pièce qui, de par la présence de tombe apparente, révélait en partie la nature de la construction. S'agissait-il là du tombeau d'un être ayant vécu plus d'une centaine d'années auparavant ? Impossible de le dire précisément et vous n'aviez pas la chance de poser votre esprit un peu plus longtemps sur la question, car devant vous se tenaient deux hommes. Le premier, un être plus grand qu'Amagawa se tenait dos à vous, une dague dans une main, un crâne sur lequel reposait une pierre précieuse dans l'autre. Extirpant ce qui, de loin, semblait avoir une couleur rouge, le deuxième homme lui poussa légèrement l'épaule en vous pointant du doigt. Lui, il vous avait remarqué et souhaitait s'assurer que son boss aussi.


Boss ! Boss ! Regarde.

Déclarait-il en surprenant celui qu'il qualifiait de boss. Faisant bouger la main qui tenait le bijou, ce dernier failli tomber au sol, mais fut rattrapé habilement. Déposant le rubis dans sa besace, il s'armait de son sabre et empalait bord en bord celui qui avait failli lui faire perdre tant de travail. Laissant tomber le corps en le poussant au sol avec son pied, le pilleur posait son regard de jais sur vous.

Le PilleurDES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Inazuma-Yachiro-removebg-preview
???

Un gamin... Déclarait-il en regardant Daiki de haut. Je me sens généreux. J'ai ce qu'il me faut. Dégagez le chemin et je vous laisse en vie. Et pas de coup fourré, installez-vous là.

Ajoutait-il en essayant le sang de son partenaire sur sa manche et en pointant un coin de la pièce.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Dim 24 Juil 2022 - 0:51
Extérieur :

Le clone de Daiki se retourna trop tard pour arrêter Noroi, qui sacrifia ses dernières réserves de chakra pour apaiser la douleur d’un homme en fin de vie… quelque chose de louable, certainement, mais avec sa perte de connaissance, il était maintenant inconcevable que le clone de l’assimilateur disparaisse pour envoyer les informations qu’il venait de recevoir au corp d’origine… après tout, un bête loup aurait tôt fait d’en finir avec le corps vidé d’énergie de la jeune shinobi. Après avoir reçu les dernières paroles de l’homme, et quand il verrait que celui-ci avait rendu son dernier souffle, il lui fermerait les yeux, et le reposerait doucement dans une position digne.

‘’ Nous obtiendrons justice pour votre groupe, monsieur…’’

L’Iranos dit doucement, étant le seul à pouvoir entendre ses paroles. Puis, il se retourna vers Noroi avec un soupire un peu exagéré.

‘’ Il va vraiment falloir qu’on se penche sur cette mauvaise habitude que tu as de perdre connaissance, ma petite Noroi.’’

Il dit en si dirigeant vers elle, et la prenant dans ses bras… il n’allait quand même pas la laisser dormir dans un endroit avec un cadavre… car les charognards allaient éventuellement arriver. Il chercherait donc un endroit plus sain pour reposer la jeune dame, où il aurait éventuellement un avantage défensif pour la protéger.


Intérieur :

Alors qu’ils arrivaient dans la salle qui confirmait à Daiki que cet endroit était bel et bien une tombe, les yeux de l’assimilateur se posèrent sur deux hommes, responsables présumés de ce qui était arrivé aux archéologues… quelques instants plus tard, c’étais confirmer par l’assassinat brutal devant ses yeux, son sang bouillait à la vue de quelqu’un qui n’avais même pas de respect pour une personne qui l’avertissait d’un danger imminent… un allier de surcroît. Le jeune shinobi déboutonnait doucement ses poches d’armes, prêt à se défendre, alors que l’homme leur adressait la parole, le regardant lui particulièrement.

‘’ Un shinobi.’’ Répondit-il sèchement aux provocations de l’homme mystérieux.
‘’Et il n’est pas question de te laisser partir, mécréant. Tu as des crimes pour lesquels tu dois répondre. ‘’

Ce serait la fin des paroles que l’Iranos accorderait à cet homme pour l’instant… il lui dirait bien de se rendre, mais ils n’avaient rien pour restreindre les mouvements d’un potentiel menace pour le ramener à Iwa… Ce serait donc très probablement un combat à mort. Tuer fait partis du devoir d’un shinobi, et ça n’avais jamais échappé à Daiki.

L’important, ce serait de ne pas se gêner l’un l’autre… mais Daiki n’avait jamais combattu avec Ando, et il ignorait encore ce qu’il pouvait faire réellement… il lancerait donc les hostilités… littéralement.

D’un mouvement bien maîtrisé, il enverrait la torche encore brulante vers le pilleur de tombe, en termes de diversion. Ensuite, aussi rapidement qu’il le pouvait, Daiki enchainerait en envoyant un shuriken chargé de foudre derrière la torche, espérant que celle-ci offrirait une diversion suffisante, et que l’homme essayerait d’attraper ou de parer la torche, sous-estimant l’assimilateur.

Résumé du tour:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Dim 24 Juil 2022 - 6:02



À peine le duo avait-il terminé leur périple entre les pièges mortels d’un siècle oublié et la marche murale, qu’ils arrivaient sur les lieux du massacre. Déjà qu’ils avaient eut leur lot de problèmes avec les engrenages mortel, voilà que le ou les coupables apparaissait enfin, le hasard faisait bien les choses.

Étant encore dans l’ignorance de tout ce qu’il y avait pue se passer, Amagawa et Daiki eurent droit à la crème du spectacle quand l’un des brigands perdit ce qu’il avait de plus cher au main de celui qui, il y a quelques instant encore, dirigeait le petit groupe. Des pillards, emplie d’une envie de richesse et comme le voulait le code du voleur, moins il y a de survivant, plus les gains sont important. D’un dédain visible, Ama- avait envie de cracher par terre alors qu’il posait tranquillement sa torches au sol, ne laissant que ses armes de jet, prête pour l’action. Pas la peine de gaspiller de la salive pour ce malfrat, s’il ne reconnaissait même pas la vie de ses hommes pour une pierre précieuse, il ne valait vraiment rien. Ou peut-être que le duo avait manqué quelque chose ?

L’iranos de son côté, rétabli leur honneur en corrigeant le malfrat, lui rappelant la différence entre leur rang. Homme militaire, le shinobi arrivait parfois à taire des ennemis de sa seule mention, mais celui-là, grand comme un ours n’en sembla pas le moins du monde affecté. Seulement quelque chose clochait, le scarifier avait un mauvais pressentiment. Pourquoi tuer son homme de main alors qu’il aurait encore pue l’envoyer comme soldat de première ligne…

-Quelque chose ne tourne pas rond Daiki… Il n’avait pas à le tuer, il lui était encore fidèle !

Mais à peine avait-il eut le temps de prononcer son nom que son compagnon passait à l’offensive. Merde. Pas de feinte, pas de stratégie, simplement une provocation franche et directe. Désormais dans une situation bien différente, le jeune Ninja devrait orchestrer avec les moyens du bord. Attrapant rapidement son sac d’arme, il y trouva son lot de Makibishis qu’il répondit au sol pour bloquer, ou rendre un peu plus dur la fuite possible de l’ennemi. Dans son élan, l’Ando commença à tracer un arc de cercle tout en gardant une distance raisonnable avec l’ennemi alors que de son côté, l’électrifié envoyait une arme enjolivé du même élément,. S’était parfait, peut-être l’occuperait-il assez le temps qu’il puisse prendre une position qui les avantagerais. Ensuite, il pourrait rapidement jouer sur l’angle de vue de leur cible, mais ce serait également une bonne façon de garder un oeil sur son partenaire. Ne sachant pas à quoi ils auraient droit, Ama- vota pour la prudence. Il devait analyser la bête avant de l’attaquer, mais pour l’instant, il restait sur ses garde, armé, il comptait bien lancer tout ses projectiles sur l’ennemi. Tuer n’était pas facile la première fois, heureusement pour lui, il avait passé cette époque et désormais, il savait que s’il n’arrêtait pas un psychopathe comme celui-là quand il le voyait, c’était lui qui subirait les conséquence de son empathie.


Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Lun 25 Juil 2022 - 0:42

Ainsi, vous aviez fait votre choix. L'homme qui se tenait devant vous ne pouvait qu'être le responsable du véritable massacre qu'il y avait à l'entrée des vestiges creusé à même le canyon. Vous jugiez que l'homme devrait être arrêté pour ses crimes et qu'il devait payer les conséquences de ses actes. Face à la menace, Daiki, tu levais le poing, signifiant clairement que tu n'accepterais pas que l'homme traverse.

Habilement, Amagawa venait de couper toutes les chances qu'il avait de simplement charger et vous laisser là en plan. Des makibichis désormais au sol, il ne pourrait passer adéquatement sans s'en planter dans le pied.

Je crois que vous ne comprenez pas dans quoi vous vous êtes embarqué... Shinobi.

Déclarait-il en réalisant quelques mudras, tandis que tu lui lançais ta torche en guise de diversion. D'un seul coup, un chakra noir et épais émanait de votre adversaire. Un chakra lourd et vicieux qui venait le surélevé du sol. Recouvrant son corps, mais aussi l'environnement, le chakra pur aussi sombre que son âme prenait la forme d'une armure prenant l'image d'un corbeau anthropomorphique si large qu'il tait surélevé du sol. Sans aucun problème, l'armure bloquait la torche, mais aussi le projectile que tu venais de lancer. Ton arme avait infligé assez de dégât pour briser une partie du chakra au niveau du torse, mais vos yeux pouvaient d'ores et déjà le voir, cette dernière commençait déjà à se régénérer.

Vous pensez m'empêcher de quitter cette tombe ? Enfant de la roche. Vous ne vous êtes que piégé avec moi.

Joignant ses mains ensemble, il réalisait une nouvelle série de signes avant de porter sa main dans son sac. Retirant une arme de jet, il envoyait ce dernier directement vers Ando, son arme avait cependant été marqué d'un sceau explosif, mais était-il possible de le voir étant donné l'éclairage très faible de la pièce.

Et ne pense pas que je t'ai oublié.

Déclarait-il en faisant tourner la tête de son armure, de son sunao'o en direction de l'élémentaliste. Un message suivant son action.

Toujours en relisant une série de mudras, ce dernier envoie finalement une trentaine de projectiles de chakra noir rappelant une envolée de corbeau vers l'Iranos. Il ne les envoie pas d'un seul coup, mais plutôt à l'image d'une rivière qui coule, dans un flux continue en prenant pour cible Daiki.

Résumé:

Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Lun 25 Juil 2022 - 18:05
Bien que l’Iranos ne l’avouerait pas, il semblerait que l’homme avait un point dans ce qu’il venait de dire… en effet, le jeune homme pensait qu’il n’était qu’un bandit, avec peut-être quelques connaissances en techniques et un peu de chakra… ses assomptions furent balayés aussi vite que l’espoir que ce soit un combat rapide quand une forme de corbeau fais de ce qui semblait être une forme de chakra corrompu, qui arrêta net sa diversion ainsi que son attaque… même si cette dernière avait fait un trou qui se rebouchait malheureusement, bien que lentement, de manière automatique. Bon, ils avaient appris beaucoup de nouvelles informations en peu de temps, et pour un coup en chakra bien bas… la suite ne pouvait pas empirer tant que ça, si?

Sans trop d’attente, l’homme passa à l’attaque, mordant sa langue à ce qu’avait fait son coéquipier… l’idée lui avait traversé l’esprit d’utiliser les pièges restant du couloir contre l’homme, mais ils allaient devoir faire sans maintenant.

Une attaque chaque, et dans la situation actuel, l’homme semblait utiliser son chakra sans le compter… un signe qu’il ne faisait pas attention… ou alors qu’il n’avait pas vraiment à s’en soucier. L’un comme l’autre, la solution semblait évidente pour l’instant… en consommer moins que lui et attendre une opportunité.

En réaction à la ligne de projectile constante que lui envoyait l’homme, Daiki ferait plusieurs mouvements sur le cotés de manière rapide, afin d’éviter de se faire empaler par le flux peu importe ce que c’était, tournant du même coté qu’Ando pour se mettre en angle avantageux pour sa prochaine action.

L’Iranos, pendant son mouvement d’esquive, enverrait un shuriken pour intercepter l’attaque qui allait vers son binôme. Il ne pouvait pas risque que celui-ci soit blesser et le laisse seul avec cette menace. Le shinobi avait bien compris que son assimilation ne serait que de peu d’aide face à des attaques en chakra d’une nature étrange.

‘’ Ando ! Ne me laisse pas en plan!’’

L’assimilateur dis, espérant que son partenaire arriverait à faire quelque chose, maintenant que l’assimilateur attirait l’attention de l’homme sur lui, ou du moins il l’espérait. Ils devaient absolument jouer leur avantage numérique s’ils voulaient l’emporter sans perte humaine.

Finalement, ayant complété son esquive avec succès à priori, il allait essayer de profiter des petits trous qui restait peut-être dans l’armure de l’homme. Pour se faire, il enverrait un senbon unique vers l’un des trous qu’il restait dans l’armure. En espérant que celui-ci ne s’inquiète pas d’un senbon unique, Daiki effectuerais un mudra quand celui-ci serait proche de sa cible, limite après avoir passé dans le trou de l’armure et presque atteint sa cible, ce qui causerait la multiplication du projectile en question, et le criblage de sa cible, dans le meilleur des cas.


Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Mar 26 Juil 2022 - 0:07



D’un physique déjà douteux, voilà que le pilleur démontrait une maitrise étonnante de son chakra, confirmant qu’il n’était pas qu’un simple voleur. Rares était les ninjas capables d’extérioriser leur énergie vitale de la sorte et même si son quotidien était empli d’hommes littéralement constitué d’élément ou de personnage encore plus loufoque, s’était bien la première fois qu’Amagawa voyait de ses yeux un jutsu si impressionnant. D’un air à la fois empli d’une certaine fascination, le jeune homme affichait son sourire le plus carnassier avec un air de défi. Un ennemi à la hauteur, voilà qui lui ferait une belle histoire à raconter, car il n’avait pas l’intention de transformer cette place en la tombe de personne d’autre que cet homme corbeau.

Lévitant sur place, le brun qui dans sa lancée n’avait arrêté sa course eut juste le temps de lever un bras pour protéger ses yeux en voyant l’attaque de son confrère. Daiki venait de le toucher avec une arme de jet électrifier, ce qui ne fit qu’accentuer les questions dans l’esprit du scarifier. Est-ce que cette armure translucide et sombre réduisait ses mouvements ou est-ce qu’il leur tendait un piège ? Dans tous les cas, le simple fait que l’attaque ne lui fasse pas la moindre égratignure confirma qu’ils avaient affaire à un ennemi robuste. Opposant qui d’une série de Mudras, plongea sa main dans son sac pour ensuite lancer le projectile en direction d’Ama-, projectile qui d’un coup fut contré par l’expert qu’il avait en face de lui. Déviant l’arme jusqu’à l’envoyer dans une direction bien différente de son but premier.

L’Ando, sans s’arrêter, se doutait que son frère d’armes avait eu la même réflexion, est-ce qu’il avait piégé l’arme d’une quelconque manière ? Daiki ne l’aurait pas aidé s’il n’y avait pas eu un danger plus important derrière cette simple manœuvre et la seule idée de lui devoir quelque chose vint motiver le jeune homme. Il ne le laisserait pas en plan, non !

Synchronisé, c’est alors que l’Iranos lui implorait de participer qu’il arriva dans un angle optimal. Stoppant sa course net, l’Ando en position de cavalier canalisait tout son chakra et concentrait ses efforts sur la réalisation de ses mudras.

D’un coup, il porta son signe de la chèvre à ses lèvres soufflant un faible vent qui propulserais touts les petits débris rencontrés en chemin, jusqu’aux yeux de leur ennemi. Bonne nouvelle, le tombeau était tout ce qu’il y avait de poussiéreux et d'ancien.

Ne restant pas en plan, une fois le premier jutsu lancé, Ama- enchaina rapidement avec deux attaques latérales qu’il croisa pour faire un X qui frapperait leur ennemi des deux côtés et projeta deux lames de vent en direction de l’atrocité avec le but de créer une ouverture pour son partenaire de danse.

Résumé:





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Mar 26 Juil 2022 - 0:59

Sans trop de difficulté, l'arme de jet envoyée par votre adversaire fut déviée entièrement par un tir habile de Daiki. L'explosion qui s'ensuivit n'eut simplement pour effet que de brûler un peu d'oxygène dans l'air, elle avait été entièrement contenue de par l'assaut habile du jettojutsuiste.

Tandis qu'une multitude de corbeaux plus noirs que l'âme de son créateur fonçait droit vers Daiki, ce dernier parvint sans trop de difficulté à esquiver la première salve qui s'explose contre le mur derrière lui, faisant tomber quelques fragments de pierre. Cependant, la technique de son adversaire ne se résumait pas en un assaut assez simple pour être évité en totalité en restant sur place et, si une partie des dégâts avaient été rencontrées le mur, la majorité des bêtes nés du chakra du Sendai lacèrent ses chaires et déchirait l'épiderme de l'assimilation. Saignant, victime de plusieurs plaies saignantes, il n'avait cependant pas dit son dernier mot.

Accompagné par l'Élémentaliste qui levait un voile de terre sur son adversaire, qui percute l'armure de chakra désormais pleinement reconstruite, le voile qu'il levait fut suffisant pour gêner quand même la vision du Sendai. S'il n'avait pas de poussière dans ses yeux, il ne pouvait pas voir l'élémentaliste faire ses mudras. Cependant, ce genre de technique venait bien trop souvent avec une suite et, à son tour, leur adversaire répliquait par des mudras lui aussi.

Devançant sa dextre en direction de l'emplacement où s'était tenu l'élémentaliste, ce dernier déclenche une technique sur la première lame lancée par ce dernier. Le chakra futon fut complètement absorbé par la technique Sendai qui lâchait l'énergie vitale sous la forme de petit corbeau de jaïs. Cependant, s'il avait anticipé la première, il n'avait pas vu venir la seconde qui percute le buste de l'armure, alors que la poussière descendait. Fracturant entièrement cette section de l'armure, il ouvrit la porte pour l'offensive de Daiki.

Ce dernier, ramenant ses esprits des suites de ses blessures, balançait un unique senbon en visant avec expertise dans le trou de l'armure créé par l'Amagawa. Estimant pouvoir encaisser un unique senbon, la diversion de Daiki fonctionna et le décuplement des ombres ne fut que des plus ravageurs. Se plantant partout dans son abdomen, les piques d'acier venaient gêner pour le restant du combat son adversaire.

Par contre, ce n'était pas suffisant pour mettre fin à la vie de cet homme qu'ils avaient décidé d'affronter.

Fini de jouer.

Déclarait-il en réalisant quelques mudras, une série de signes assez complexe qui se termina par la création d'un corbeau d'envergure. D'un seul coup, il les expédiait en hauteur et, lorsque ce dernier percute le plafond de l'endroit, il se sépara en une véritable pluie de chakra sur la zone devant lui. Zone qui pouvait amplement atteindre Amagawa et Daiki.

Cependant, quelques petits débris accompagnés de la tombée de corbeau vous indiquent clairement qu'une autre attaque de ce genre déstabiliserait suffisamment l'endroit pour le voir s'écrouler.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Mar 26 Juil 2022 - 5:11
Daiki avait mal jugé l’attaque de son adversaire, probablement parce qu’il pensait à plein de chose à la fois, c’est pour cette raison qu’après avoir lancé sa propre offensive, il remarqua en baissant les yeux un instant qu’il était tranché à plusieurs endroits, et saignait. Ses bras, jambes et son torse avait été touché, bien qu’il n’eût aucune blessures sérieuses… la douleur était présente, mais en tant que shinobi entrainé, il n’allait pas laisser ce contretemps le ralentir… au contraire, s’il laissait ce genre de chose l’affecter, il n’en finirait que plus abîmé, ça c’était certain. L’important, c’est que sa propre technique avait fais mouche de manière significante, et que l’homme était maintenant criblé se senbon cloné.

Ando avait fait sa part, et permis à Daiki de placé cette technique… mais certainement que celle-ci ne fonctionnerait pas deux fois, et l’as qu’il restait dans la manche de Daiki était bien moins subtile, et donc plus complexe à placer. Cependant, l’homme devant eux était bel et bien en état de combattre, et la technique qu’il envoyait vers eux maintenant dégageait une quantité de chakra impressionnante… et bien que Daiki eut un moment de peur, qu’il n’avait rien pour protéger Ando cette fois… il réagit par réflexe et entra dans sa forme assimilation pour espérer survivre à l’assaut. Son corps changé en foudre, il croisa les bras devant lui, serra les dents et attendit l’impact, en espérant que son coéquipier trouve une solution pour lui-même, car cette fois, l’Iranos ne pouvait pas le sauver.

Un instant passait, puit un autre… et finalement un dernier, après lequel les sons de l’attaque de son adversaire c’était arrêter. Daiki n’était pas certain d’avoir réchappé à cette attaque par un miracle, son assimilation ou alors y avait-il survécu purement et simplement par chance, mais il tenait encore debout et conscient… ce qui voulait forcément dire qu’il devait contre-attaquer. Par le temps de voir si Amagawa était debout… bien qu’il l’espérât fortement.

En reprenant sa forme humaine, l’assimilateur glissait ses mains derrière son dos, où celles-ci crépitèrent, puis se recouvrir de foudre, l’élément raiton était présent maintenant. Puis, d’un mouvement fluide qu’Il avait pratiqué maintenant trop souvent, il dégaina et déplia son shuriken fûma dans un glissement métallique qui lui arracha un sourire dans cette situation tendu.

‘’ Raiton! ‘’

Il s’écria, ses muscles bougeaient par habitude, cette technique qu’il avait peaufinée avait finalement une cible sur laquelle la relâcher sans aucune retenue. Le Shuriken, imprégné de l’énergie Raiton, se mit à tourner dans les mains de l’Iranos avant que celui-ci ne l’envoi vers son adversaire avec une vitesse phénoménale. Tout aussi vif, fendant l’air si violement qu’on pouvait l’entendre, celui-ci fondit vers leurs adversaires. Son as s'abattait sur la table avec violence.

‘’ Moulin Tranche-Tempête !’’

Il finit par incanter. C’étais probablement le dernier moment du combat où il pourrait utiliser cette technique tout en ayant toujours des réserves de chakra, au cas où son adversaire arrivé à la paré… Mais Daiki en était convaincu, un adversaire qui mettait autant d’emphase sur la défense… négligeait forcément la vitesse.

Après ce moment, le shinobi n’avait d’autre choix que d’étudier son état… si cette technique échouait, il allait devoir improvisé autre chose, et ça voulait probablement dire aller au corps à corps… une idée qu’il l’enchantait peu.

Résumé du tour:


Dernière édition par Iranos Daiki le Mer 27 Juil 2022 - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Mar 26 Juil 2022 - 17:16



Malgré une première offensive qui confirmait la pédagogie rigoureuse des deux hommes, l’ennemi se tenait toujours dans sa… prison de chakra. L’armure, bien que déjà régénérée, laissait derrière elle les résidus de l’attaque combinés. Les senbons avaient touché l’homme et même s’il recouvrait le tout d’une nouvelle couche, le sang lui continuait de faire son œuvre. Touchant assurément l’assurance de l’homme, le combat prendrait à ce moment une tournure différente et comme il le lançait haut et fort, fini de jouer.

Sans la moindre surprise, il amassa ce qui aux yeux de l’Ando, semblait être l’énergie du désespoir, une masse de chakra encore plus impressionnante et même s’il aurait bien voulu le frapper pour arrêter cette combinaison complexe de signes, il n’en eut pas le temps. Sous la forme d’un autre oiseau de malheur, qui se divisa au contact du plafond pour s’abattre sur la zone où le combat faisait rage, le jutsu venait d’envoyer un signal clair, le combat pourrait tourner en une fraction de seconde. D’une pluie mortelle, la technique entrainait avec elle quelques débris de pierre, le plafond s’en retrouvait affaibli, mais le réel danger se trouvait dans la multitude de projectiles qui tombaient partout.

Était-il désespéré au point d’envisager un suicide ? Cela ne pouvait laisser que deux théories, premièrement il était confiant que son armure lui permettrait de sortir indemne d’une tombe fraichement renouvelée et/ou deuxièmement, il n’avait plus rien à perdre. Acculé au mur, tel un animal dont la patte est prise dans un piège, il se sentait peut-être dans l’obligation de risquer jusqu’à sa propre survie et cette idée ne plaisait pas à l’Ando.

Pesant d’une réflexion à la fois complexe et d’un laps de temps réduit, Ama- pris appui sur le sol en concentrant son chakra pour se créer une protection et se mettre à l’abri. La grotte n’était pas énorme, mais s’il faisait attention, il pourrait éviter la plupart des projectiles. Joignant ses mains ensemble, il composa donc une série de mudras avec l'intention de créé un mur de terre qui partirait du sol pour s'appuyer contre la paroi déjà existante de la tombe. Une technique d’une telle envergure toucherait également l’utilisateur statique, il aurait donc un bref moment suivant l'impact pour foncer sur celui-ci et lui porter un nouveau coup.

-Doton ! Mur de terre !

Loin d’être dans son habitude de crier le nom de ses techniques, cette fois il pourrait signifier sa présence et sa survie à son compagnon.

C’est peu de temps après l'impact qu’il réalisa les quelques coupures sur son corps, rien d’extravagant, il l’avait échappé belle et la destruction de son propre mur était principalement la cause, mais est-ce que l’adrénaline lui jouait un vilain tour ? Était-il dans un état encore pire que ce qu’il s’imaginait ? Pas le temps de réfléchir, ses mains s’activaient déjà alors que son chakra de nouveau dans ses pieds le rapportait proche de leur cible. Si Daiki était conscient, il attaquerait de nouveau et dans l’idée ou leur pilleur annule son armure pour récupérer un peu de vitesse, le jeune shinobi devait lui bloquer la route.

Chargeant à grande vitesse, Ama termina ses signes au moment où il arriva à destination, puis posa ses mains au sol une fois de plus.


Résumé:


Dernière édition par Ando Amagawa le Mar 26 Juil 2022 - 17:39, édité 1 fois (Raison : Changement de strat, je ne savait pas qu'une esquive ne fonctionnait pas sur une Zone.)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Jeu 28 Juil 2022 - 2:37

Réalisant sa technique dévastatrice, votre adversaire faisait littéralement pleuvoir une multitude de bêtes de chakra de jaïs qui menaçait sérieusement de vous lacérer la totalité de votre corps. De par son affinité avec la foudre, Daiki assimilait entièrement son corps en une masse énergétique lumineuse. Le son des éclairs craquait dans l'environnement, tandis que les oiseaux de malheur traversaient son corps en si grande quantité qu'il le dispersait dans l'environnement, l'obligeant à ainsi se reformer, intact. Les assauts du Sendai n'avaient pas plus d'effet sur son corps physique que ne l'auraient eu ceux d'un Borukan ou d'un Chôkoku.

De son côté, cependant, Amagawa n'avait pas le luxe de se prémunir de l'assaut de la même façon. Incapable de transformer son corps dans les éléments qu'il semblait d'ores et déjà posséder, il utilisait plutôt son esprit afin de venir se créer une petite cave à l'aide d'un épais mur de terre. Un mur suffisamment large afin de bloquer en totalité la véritable pluie de chakra qui déferlait sur sa protection, la croquant un peu à chaque frappe, jusqu'à ce qu'elle s'effondre, sur l'élémentaliste. Cependant, les éclats avaient grandement été rapetissés par l'imposante quantité de frappes qui déferlait, lui permettant de se s'extraire des restes de sa défense dans trop de problèmes.

Sans trop perdre de temps, les deux hommes enclenchent la suite de leurs plans. Réalisant une charge, l'Ando réalisait les mudras nécessaires au relâchement d'un mur qu'il souhaitait utiliser venir stabiliser le plafond, mais aussi bloquer une éventuelle retraite de l'homme à l'armure né du chakra. Malheureusement, le mur utilisé n'était pas suffisant pour se rendre jusqu'au plafond, ce qui ne semblait pas déranger l'Élémentaliste qui finalement souhaitait monter dessus.

En même temps, Daiki qui reprenait forme humaine se saisit de l'une de ses armes de jet et l'envoyait sur son adversaire, en le chargeant d'une énergie particulièrement problématique pour le Sendai. Car si cet homme était capable d'absorber rapidement le chakra d'une technique, il ne pouvait pas se débarrasser du morceau de métal qui l'accompagnait. D'autant plus qu'étant surélevée au cœur de son armure, une esquive n'était pas non plus possible.

En réponse, ce dernier réalisait les mudras requises pour le déclenchement de sa forme ultime. Une armure bien plus grande que la dernière et qui, cette fois, venait offrir à ses frappes une ampleur sans nom. Malheureusement, la construction de cette dernière n'était pas assez rapide pour rivaliser avec le projectile et, elle prend de court dans sa création. Certes, elle s'était nourrie du chakra de la dernière pour s'agrandir, mais le trou réalisé au dernier tour n'aidait en rien cette défense bien inadaptée. Augmentant naturellement en hauteur de par le gain massif en énergie qu'il offrait à son armure, ce n'était plus son torse qui était exposé, mais sa jambe.

Devant cependant percer une partie de l'énergie en création, l'arme de Daiki perdit un peu en intensité, mais ça lui permit quand même de venir infliger une blessure significative à la jambe gauche de son adversaire. Une blessure qui viendrait sans aucun doute lui couper toutes ses chances d'une retraite rapide ou bien d'éventuelle esquive, pour peu qu'il décide de laisser son armure de côté.

Il tenait cependant encore debout, mais vous étiez parvenu à pousser votre adversaire à bout et le forcer à vous montrer son joker. Cependant, vous pouviez voir que les choses ne faisaient qu'empirer. L'armure et l'homme ne faisaient qu'un. Une armure gigantesque, bien plus que ne l'était la précédente, et cette fois-ci, vous pouviez la voir répliquer les mouvements de son créateur. Reculant son sabre sur le côté, l'armure de chakra faisait la même chose avec ce qui semblait être une masse d'énergie devant à son tour une armure. Donnant un violent coup dans votre direction, l'armure répliquait cette attaque dont l'ampleur et l'envergure avaient été absolument décuplées par la nature du chakra du Sendai. Une véritable frappe qui menaçait Daiki.

Les choses ne s'arrêtaient pas là, car une fois le coup de lame porté, l'armure allongeait rapidement son bras à sous les ordres de son créateur. Une main gargantuesque vulgurait vers l'Ando afin de venir le saisir.

Gamin... Non... Shinobi. Tu m'impressionnes. Malheureusement, soit tu t'arrêtes, soit je tue ton ami. J'ai une proposition à te faire.

Déclarait-il, sur un ton lourd.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Jeu 28 Juil 2022 - 5:30
C’est après avoir lançé son shuriken fûma que Daiki remarqua que son corps ne semblait pas avoir de blessure de l’attaque qu’il venait de subir… parfait alors, s’il avait encore une réserve de chakra décente, il aurait l’avantage… mais ça n’était pas le cas, il sentait sa limite arrivé, même s’il avait encore un peu de jeu… avec un peu de chance, de quoi mettre au sol cet individu qui semblait bien invincible, alors que même les blessures qu’il recevait ne semblait jamais le ralentir… pire même, à chaque fois qu’il se prenait un coup de la part de l’assimilateur ou de l’élémentaliste, il sortait un plus grand jeu encore… et cette fois ne faisait malheureusement pas exception.

Le jeune homme regardait, les yeux d’abord inquiets, puis légèrement effrayé, alors que l’armure de chakra corrompu de leur adversaire décuplait de taille et de puissance, quelque chose qu’il n’aurait pas cru possible… les mots de Kisuke lui revint à l’esprit, à propos des Jônins, les ‘monstres’ parmi eux… était-ce possible que sa mission aurait malheureusement mené son chemin vers l’un de ses entités? C’était possible… mais abandonner n’amènerait qu’à sa mort plus rapide, et il n’allait certainement pas simplement se laisser faire!

Daiki serra le point alors que la lame gigantesque de son adversaire traversait l’air en le prenant pour cible… son coéquipier aurait le champ libre s’il pouvait garder l’attention de ce fou juste pendant encore quelques moments… il fallait qu’Ando ai quelque chose sous la main, sinon ce serait la fin, l’Iranos ne croyait pas avoir la force de survivre à plusieurs assauts encore ET achever leur adversaire… pas sans son Shuriken Fûma… sa technique maîtresse qui avait échoué.

Sans plus attendre, son corps se changeait rapidement en éclair pour laisser passer la calamité au travers de lui. Il se sentait une fois de plus éparpiller à travers la pièce, plein d’étincelles qui avait encore sa conscience et son intégrité intacte… plus, lentement mais surement, ses mêmes étincelles revenait pour former un Daiki décidément très tenace… bien qu’il approchait rapidement de ses limites… son corps ressentait la fatigue, sa respiration devenait plus lourde… et alors qu’il reprenait sa forme physique, il voyait son coéquipier se faire attraper par une main gigantesque fait de chakra… il avait donc échoué à seulement maintenir l’attention de son adversaire sur lui… mais les réserves de chakra de cet homme ne pouvait pas être illimité… était-il possible encore de gagner ?

Alors que la situation semblait au moins hasardeuse, l’homme prit la parole, menaçant la vie d’Amagawa… l’Iranos n’avait pas réellement le choix… il ne pourrait pas ramener une défaite et un corps avec lui à Iwa… s’il arrivait lui-même à revenir où que ce soit.

‘’ Ah, moi qui allais contre-attaquer avec ma propre technique suprême… tu casse un peu l’ambiance, non? Bon ba, vide ton sac.’’

Le jeune Shinobi laissa sortir de ses lèvres, avec un rire un peu bête. La vérité, c’est que le stress qui pesait avec la vie d’un collègue, et que ce rire et cette réaction confiante était plus signe de nervosité que de réel contrôle, ce qui serait apparent pour n’importe qui s’intéressant aux comportement des gens.

Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Ven 29 Juil 2022 - 4:21



Du moment ou Amagawa avait créé son mur de terre et la situation actuelle, il avait eut l’impression d’affronter le momifier d’Iwa dans une joute à sens unique. De mauvais souvenir remontait à la surface alors que sans trop comprendre le comment du pourquoi, une main constituer du chakra obscur l’empoignait comme une vulgaire poupée de chiffon. Lui qui d’une fougue naturelle s’était empressé d’escalader sa création Dôton pour prendre de la hauteur s’était fait prendre. Désormais, il était là, incapable de se défaire du pilleur. Cependant, toutes les cartes n’était pas jouer et même s’il tentait de le provoquer en le traitant de gamin, il ne mordais pas. Daiki et l’homme énigmatique entrais dans une joute verbale, l’un voulais négocier et l’autre souffler un peu, alors que pouvait-il faire sinon attendre le moment opportun. D’un calme plat, l’Ando canalisait sa respiration dans son abdomen et tentait de récupérer un peu d’énergie par la méditation.

Résumé:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Sam 30 Juil 2022 - 0:04
Tandis que la lame de Jaïs de l'armure du messager fendait l'air et soufflait l'amas d'éclairs qu'était devenue l'Iranos, les murs de la tombe eux n'eurent pas cette chance. Laissant une trace permanente sur son passage, il semblerait que la frappe n'entraîne pas l'écroulement du plafond, peut-être que seulement cet espace se voulait être plus fragile ? Mais pourquoi ? Ça ne faisait pourtant pas de sens. Forcément si le bas qui retenait la roche au-dessus de vos têtes bougeait, le haut devrait aussi en subir les conséquences ? Pourtant, aucun éboulement ne se produisit. Si ce n'est qu'un peu de poussière.

Reformant son corps élémentaire, impuissant face à la situation, votre adversaire en profitait pour venir saisir rapidement l'Élémentaliste dans le creux d'une main faisant sans doute plus du triple de sa taille. Incapable de bouger, incapable même de respirer, l'armure imitait le mouvement de main de son créateur. Ramenant devant lui l'Ando, il libérait uniquement la tête, le cou et le haut des épaules de sa victime. Les deux shinobis se faisaient désormais face. Un impuissant et un immobile.

De sa main libre, l'homme la plongeait dans un sac à sa ceinture et en ressortit un parchemin ressemblant grandement à un parchemin explosif, mais sur lequel on pouvait lire, bien que vous n'aviez pas l'angle pour le faire : “Big Boom”. Les glyphes rappelant ceux du parchemin disponible dans vos accessoires shinobis. D'un seul coup, il créait une ouverture dans son armure afin de venir coller le parchemin au niveau de la nuque de sa victime, puis désactiver complètement cette compétence qui était la sienne, relâchant par le fait même son emprise sur l'Ando, avant de lui mettre sa lame au niveau de la gorge.

Vous essayez quoique ce soit et il perd sa tête. Vous utilisez la moindre once de chakra et il perd sa tête. Vous regardez dans la mauvaise direction et il perd sa tête. J'ai été assez clair ?

Déclarait-il, en essayant visiblement pas de mettre fin aux jours de l'homme qu'il avait pourtant à sa merci. Pourquoi ?

On va aller voir mon boss et c'est pas un choix.

Déclarait-il en libérant sa pression sur la gorge d'Amagawa et en rangeant son sabre. Il joignait cependant ses mains ensemble, réalisant une première mudra.

Tu te vide de tes armes et tu les envoies dans le coin là. Ensuite va débarrasser le chemin de tes petits amis d'acier. Et n'oublie pas. Tu essaies quoique ce soit, tu fais le petit malin et ta tête explose. Et tu passes loin de ton ami et si tu croises même son regard. Tu perds la tête.

Déclarait-il en lui donnant un petite poussée pour l'enclencher.

Toi. Tu te vide de tes armes. Ensuite de dos. Enlève ton chandail et rapproche-toi à reculons en déchirant des bandelettes. J'ai pas besoin de me répéter ? Fait le malin et il perd sa tête.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Sam 30 Juil 2022 - 2:34
Et c’est comme ça que la situation échappait à Daiki. L’homme semblait avoir repris le contrôle sur la situation, à un point tel que l’Iranos n’arrivait pas à voir d’échappatoire qui lui permettrai de sauver son camarade tout en neutralisant l’homme… et puis, rien de confirmais qu’il était à court de chakra, et la même chose était bonne pour Amagawa… il avait créer plusieurs murs de pierres, peut-être était-il a sec aussi… trop de variable, trop de risque… et un adversaire qui ne prenait plus aucun risque. La menace devait venir d’ailleurs alors… mais où? Là était la question du moment.

Alors que l’homme reprit la parole, semblant beaucoup moins ‘dialogue’ que ‘ordre’ soudainement, l’Iranos n’avait pas bien d’autres choix que de s’exécuter. Alors qu’il se dirigeait vers le coin après avoir laissé tomber ses sacoches d’armes sur le sol, il décida de faire parler l’homme… ne serait-ce que pour sonder ce qu’il pouvait apprendre, maintenant que l’homme avait la situation bien en main.

‘’ Alors on va voir ton boss hein? Après quoi? Il nous torture pour avoir des informations? Nous sacrifie comme tu l’as fait avec tes compagnons? Ça donne pas trop envi, dis comme ça, tu peux nous éclairer un peu?’’

Il demandait, perdant un peu de son stress lorsqu’il réalisait qu’il n’avait plus le contrôle sur la situation. Il s’exécutait sans trop d’enthousiasme, retirant son haut de shinobi pour le déchirer… ça n’était pas trop difficile, les déchirures provoquer par l’attaque de l’homme plus tôt faisait de bon point de départ, et avec ça, il n’avait qu’a suivre les lignes pour faire ce qui ferait des bandages qui servirait probablement à maintenir en vie cet homme détestable… il pourrait tenter de l’exécuter avec une technique rapide… mais les risques étaient trop grand de perdre Amagawa sur une erreur minime… non… il devait collaborer pour l’instant.

Après avoir déchiré plusieurs bandelettes de tissus, il leva la main, toujours de dos, n’osant pas se retourner pour déclencher la mort de son ami.

‘’ Combien de bandelettes? Je n’ai pas compté le nombre de trou que je t’ai causé.’’

Il demandait, toujours visiblement sous pression, alors que ses mains tremblotaient un peu.

Pendant ce temps à l’extérieur, le clone de Daiki avait monté sur le toit des ruines pour avoir l’avantage de la vue sur la zone environnante, tout en ayant un endroit sauf pour laisser Noroi se reposer. Il alternait entre l’observation des environs, de Noroi et de la porte des ruines, attendant signe de vie de la part de son original. Tant qu’il ne disparaissait pas, il n’y avait pas de trop mauvaises nouvelles.

Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Sam 30 Juil 2022 - 16:09



Au moment ou le pilleur poussa Amagawa, celui-ci leva les mains en signe de rémission, puis tourna sur place de manière à se retrouver face à son geôlier en s’assurant de ne pas pouvoir voir son compagnon d’arme resté en retrait de l’autre côté et ne pas fâcher leur hôte.

Tout en se dirigeant très tranquillement vers le tunnel qui les avait menés jusqu’à cette cavité en pesant chacun de ses pas, il attendit que l’adversaire aie terminé de donner ses directives pour prendre la parole et se sans le quitter des yeux en ne montrant aucun signe d’agressivité.

-Pour un gamin, tu en prends des précautions avec ce parchemin explosif. Enfin, je comprends, j’aurais fait la même chose et ne t’inquiète pas, je n’ai pas l’intention de perdre la tête ici, je vais donc coopérer.

Flatter l’égaux de son tortionnaire n’avait que pour but de le mettre en confiance, surtout qu’à ce stade, il n’avait aucun moyen de vérifier si l’objet en question était réel. Il n’avait pas du tout l’intention d’écouter comme un bon petit chien, mais la situation l’obligeait à agir de manière très réfléchit et ce avec un jeu d’acteur des plus poussé. Remerciant son maitre d’école pour les cours de théâtre, il entra dans le jeu de la victime et du prisonnier sans échappatoire.

-Je vais maintenant descendre mes mains doucement jusqu’à mon sac d’arme. Je ne veux pas d’ennuis, je le retire et l’envoie comme demandé.

Puis, doucement ses mains resoignèrent le bas de son dos ou l’une d’entre elle trouva l’attache du sac et au moment ou le pilleur aurait pue se douter de quoi que ce soit, Ama- tourna un peu les hanches pour lui montrer qu’il ne prenait rien à l’intérieur. Le sac détaché, il le posa devant lui, tout en le poussant doucement vers leur ennemi du bout de sa sandale.

-J’éviterais de le lancer, il contient une bombe fumigène très fragiles à l’intérieur.

Dit-il en reculant pour mettre de la distance entre le sac à munitions et l’homme au sabre. Puis, stoppant encore une fois sa course, il ajoutât :

-J’ai aussi une autre arme cachée à la cuisse, je vais maintenant la sortir et l’envoyer dans le coin comme demandé. Comme tu peut voir, je ne veux vraiment pas perdre la tête…

Il s’agissait cette fois de son Kunaï précédemment attaché à un fil de fer. L’arme qu’il avait confectionnée un peu plus tôt avait été entreposé à portée de main pour lui éviter une chute mortelle, mais ce n’était pas tout. L’Ando, dans un souci du détail et d’efficacité rangeait toujours son seul et unique parchemin explosif dans cet étui. Bout de papier mince et très discret sans oublier imperceptible suivant la distance entre les deux hommes, il resterait comme un As dans sa manche, bien en sécurité dans sa petite pochette.

D’un mouvement digne d’un magicien, il retira l’arme et la présenta bien haut tout en tournant le fil de fer autour de la poignée de l’arme. Un bon illusionniste attire toujours l’attention de son publique après tout, ainsi il lui enlèverait tout doute pour la suite de la manœuvre.

Une fois l’Arme jeté sans la moindre once de menace pour le pilleur, Ama- toujours sans regarder son compagnon foudroyant, continua une marche tranquille vers le lot de petites étoiles qu’il avait lui-même projeter dans la cavité et son entrée.

‘’ Alors on va voir ton boss hein? Après quoi? Il nous torture pour avoir des informations? Nous sacrifie comme tu l’as fait avec tes compagnons? Ça donne pas trop envi, dis comme ça, tu peux nous éclairer un peu?’’

C’est à ce moment que la voie de Daiki retentit pour la première fois. Il demandait des informations qui, si l’autre décidait d’y répondre, ferait gagner un temps précieux au duo dans l’incapacité de communiquer. Portant bien attention au mot prononcer, le scarifier désormais miner, en venait à se demander s’il y trouverait un indice pour la suite des choses.

‘’ Combien de bandelettes? Je n’ai pas compté le nombre de trou que je t’ai causé.’’

Et alors que Daiki demanda le nombre de bandelettes, Ama- profita de cette question pour attirer à son tour l’attention du malfrat et ce avant qu’il ne puisse répondre, une partie de lui espérait qu’il saigne encore un peu, voir qu’il commence à blêmir et faciliterais la suite des évènements...

-Excuse moi monsieur corbeau, d’ailleurs quel est ton nom ? Nous sommes tous dans de beaux draps maintenant, autant faire connaissance non ? Blague à part, nous avons laisser un piège pas loin, veut tu que je le déclenche ? Je ne risque pas de m’enfuir sachant que d’un claquement de doigts tu me ferait exploser la tête, ou pourrait tuer mon compagnon, mais je ne vois pas comment traverser se couloir sans tous nous faire exploser, car je doute que tu ne passes avant nous. J’aimerais simplement éviter de nous tuer les trois d’un coup avant de revoir la lueur du soleil voit-tu.

N'ayant pas commencé à ramasser les petits pièges au sol, il offrait à son tour un choix au narrateur de cette histoire. Le laisserait-il pénétrer quelques mètres plus loin dans le couloir et sans surveillance, ou l’obligerait-il a attendre pour déclencher le piège.


Résumé:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Sam 30 Juil 2022 - 19:19
Ainsi, vous choisissez la soumission. Était-ce vraiment un mauvais choix ? L'adversaire que vous aviez affronté avait pourtant été blessé gravement par vos assauts à l'abdomen et assez sévèrement par le lancer du Fuma Shuriken de Daiki. Certes, ça ne lui avait pas empêché de prendre le dessus et de vous imposer sa loi, mais ce n'est pas sans vous laisser un goût amer en bouche.

Parfait. Continue comme ça et tu vivras un autre jour.

Répliquait-il à l'Ando, un peu avant que Daiki ne lui pose quelques questions.

Camarade ? Lui ? Il était tout sauf un camarade. C'était un traître qui attendait la bonne opportunité pour nous planter une dague dans le dos. Le boss la su, m'a demandé de régler le problème. Le problème est réglé. Est-ce que vous allez vous aussi être un problème ? Pour l'instant, on va aller voir mon boss et il décidera de ce qu'il fait de vous. Au fond d'un puits ? On vous relâche ? Il vous la... inclus dans nos rangs. C'est lui qui décidera.

Déclarait-il en tombant dans le piège verbal de Daiki. Difficile de dire avec exactitude s'il vous disait la vérité et quels étaient les tenants et les aboutissants de son discours, mais c'était là la seule réponse qu'il vous offrait.

Assez pour panser mon ventre.

Observant vos moindres faits et gestes, ils écoutaient les déblatérations d'Amagawa et, comme prévu par ce dernier, il ne remarqua pas le bout de parchemin qui était resté dissimulé dans ses vêtements. Au même titre que vous n'aviez pas noté la première dalle piégée à cause de la noirceur, ce dernier n'avait pas remarqué un détail aussi subtil. Cependant, est-ce que ça changeait vraiment quelque chose ? Seul le temps nous le dira.

Cependant, tandis que Daiki leva la main, le Sendai réalisa d'un seul coup une série de mudras. Chacun de ses doigts s'alimentait d'un chakra coloré qui différait du doigt. Rouge pour le pouce, blanc pour l'index, jais pour le majeur, brun pour l'annulaire et finalement bleu pour l'auriculaire. Désormais à proximité de Daiki qui était de dos, l'homme posait sèchement sa main dans le bas du dos découvert de Daiki et y apposait les glyphes d'un sceau complexe. Un sceau qui prit d'abord de l'expansion sur la totalité du corps de Daiki. Un Hyûga aurait pu facilement remarquer que le sceau suivait naturellement tous les tenketsus du corps, venant s'introduire dans ses derniers, puis il se rétracte pour prendre sa forme finale. Un amas d'écrit de la grosseur d'une paume un peu au-dessus des fessiers de l'Assimilateur.

Un important inconfort pouvait être ressenti chez l'Élémentaire de foudre. Ton chakra semblait être constamment stimulé, modulé et absorbé par le sceau de ton adversaire, rendant particulièrement difficile la réalisation de techniques nécessitant cette énergie vitale. Non seulement ça, mais ta connexion avec ton corps élémentaire semblait elle aussi être affectée, mais ça, tu le saurais quand tu essaieras de t'assimiler, car c'est là toute la fonction du sceau. Ce dernier viendra interagir avec ta transformation pour non seulement l'annuler, mais aussi perturber l'utilisation de ton chakra.

Heureusement, tu ne reçus pas l'expérience de ton clone, t'indiquant que ce dernier devait encore être en vie et n'était peut-être pas affecté par le sceau de ton adversaire. Ça ou bien ta connexion est tellement modulée que tu ne peux plus recevoir le vécu de ton jumeau ? Le doute est tout à fait possible - en réalité, ton clone est correct et tu recevras l'expérience à sa destruction.-

Juste une assurance. Je n'ai pas envie que tu me surprennes de nouveau.

Déclarait-il souriant en ramassant les bandelettes et en pansant son ventre. Il avait préalablement retiré le véritable senbon, tandis que les autres issues du clonage avaient naturellement disparu.

À ton tour. Tu restes ici. L'Assimilateur va aller se débarrasser du piège plus loin toujours sans vous parler et sans vous regarder. Tu viens vers moi en retirant ton chandail et en le déchirant en bandelette. Tu viens vers moi de dos, bien entendu. Tu l'enlèves en le déchirant et non pas en le passant près de ton cou où tu pourrais enlever le parchemin. C'est compris ? Et pour répondre à ta question, tu m'appelleras Yachiro ou .

”Résumé”:
Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Sam 30 Juil 2022 - 21:40
Le toucher surprise de son adversaire brûlait Daiki. Il le sentait, son chakra passer dans son corps et désacralisé sa nature… après quelques instants, le regard de l’Iranos était vide, car il comprenait ce qu’il venait de se passer, confirmer par les dire de l’homme, qui lui avait tout dit sans avoir besoin d’expliquer ce qu’il venait de se passer. Il lui avait retirer la foudre. Une vague de faiblesse envahi le cœur du jeune homme, perdant ainsi toute fougue qu’il lui restait… l’heure n’était plus à la survie, ou à l’attente d’un moment opportun… il était maintenant prisonnier, vaincu par un adversaire qui c’était bien joué de lui au final… il n’avait jamais eu la moindre chance.

Sa première mission… sa première sortie du village sans les roues de secours qu’était Teruyo, et il avait échoué sur toute la ligne. Noroi était encore dehors, attendant patiemment leur retour accompagné du clone de Daiki… ils ne pourraient rien faire contre cet homme non plus, surtout que celle-ci était presque à court de chakra elle-même… Son clone lui devait encore avoir la foudre, mais dans un assaut frontal, il n’aurait aucune chance face à leur adversaire… pas plus que lui en avait eu juste avant. L’homme ne montrait aucun signe de faiblesse ni de manque de chakra, et ce malgré avoir vaincu Daiki avec une tactique qui semblait bourrine, il ne ferait qu’une bouché d’une imitation de Daiki qui ne pouvait prendre qu’un coup.

Daiki serra les dents… il avait trop attendu, et maintenant il était impuissant… mais il n’aurait pas non plus eu la possibilité de faire quoi que ce soit, avec la vie de son compagnon en jeu. Aurait-il du mettre la vie d’un autre en danger? Car maintenant, ils étaient tous deux à la volonté d’un homme fou avec un plan qu’il ne pouvait pas imaginer encore…

C’est la demande de l’homme qui réveilla l’Iranos de sa torpeur… aller retirer le piège à l’entré? Celui de Noroi? Amagawa avait réellement vendu cette information comme ça? Probablement pour éviter que l’homme remarque le piège et décide de punir les deux shinobis.

‘’ J’y vais, promis je fais vite.’’

Il dit en se dirigeant vers le couloir, prenant soin de passer par le même passage sur les murs que la dernière fois… il serait quand même con de mourir là-dessus.

En arrivant à l’entrée de la tombe, Daiki remarqua l’absence de Noroi ou de son clone dans la tente devant l’entré… avant que celui-ci n'atérisse devant lui, visiblement inquiet, et d’un regard, les neurones de l’assimilateur, pourtant dénué maintenant d’énergie Raiton, produisent un éclair de génie.

‘’ Transforme-toi en morceau de tissus de la tente là-bas. C’est une question de vie ou de mort.’’

L’original dit à son clone. Celui-ci, avant de s’éxecuter, pointa vers le haut.

‘’ Noroi est en sécurité sur le toit, à l’ombre. Il va falloir revenir rapidement par contre.’’

Et puis, en un nuage de fumé, Daiki retrouva au creux de sa main, un grand bout de tissus, plié sur lui-même… mais en réalité, il tenait entre ses doigts sa dernière étincelle. Il ferma la main doucement pour ne pas bouleversé la transformation, et hocha la tête, déterminé, avant de se remettre en chemin vers l’intérieur de la tombe.

Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 1:24



Même si la situation n’avait pas tourné en faveur d’Amagawa et son plan pour retirer le parchemin sur sa nuque, il avait sue fournir à son compagnon l’opportunité d’agir et espérait que celui-ci ne le déçoivent pas. Celui sensé prendre la tête de l’équipe avait donc le temps d’aller chercher l’aide de son clone et de la kunoichi resté en retrait. Serait-il en mesure de tendre un piège suffisant contre le pilleur ? Seul l’avenir lui dira.

Il était déjà étrange que Yachiro ne les attaques pas dans sa position de puissance et de soumission, alors l’homme de foudre devait ce douter de la situation et de ce fait comprendre que même s’il jouait les dur, les dommages à l’abdomen et la jambe devait avoir un impact considérable sur sa santé. Probablement handicapé au niveau des déplacements et de son endurance, était-il vraiment en position pour les mener comme des pantins ? L’Ando se disait qu’un coup dans le ventre lui couperais le souffle, mais pourrait-il y arriver sans son compagnon d’arme et de plus, en retirant le parchemin en priorité ? Même un simple mouvement de son sabre pourrais créer une hémorragie fatale, car pas une, mais des dizaines de Senbons avait perforée sa chair et avait probablement toucher quelque chose de vital comme le foi ou l’intestin, sans parler de l’arme de jet ayant trouvé sa jambe, comment pourrait-il courir comme si de rien n’était après ça ?

Néanmoins, il ne connaissait Daiki que depuis peu. Comprendrait-il qu’il n’avait jamais eu l’intention de retirer de piège ? Autant celui dont la plaque légèrement surélever les avait fait douter dans la grotte que celui posé par Noroi à l’entrée de celle-ci ? Il ne lui restait qu’à gagner du temps. Le foudroyant aurait le temps de trouver les deux autres Ninjas.

-Yachiro, je doute que tu sois de mon gout tu sais, j’aime les femmes moi, mais je veux bien retirer mon chandail pour toi, c’est une perte, car de bonne qualité tu sais, mais c’est toi le chef je me met sur la confection de bandages…

Sans bouger, l’Ando commença à bouger ses mains avec une lenteur sensé rassurer le pilleur, il commença par ses manches qu’il arrachât avec facilité suivant les coutures, puis déboutonna le devant de son habit tout en décrivant ce qu’il faisait pour ne pas déclencher une explosion hâtive. Les lambeaux s’accumulèrent dans les mains du ninja qui en essayant de faire de son mieux, voulais gagner du temps en nouant ceux-si pour faire une sorte de corde capable de s’enrouler autour d’une plaie.

-Si tu veux que je me rapproche, tu vas devoir m’autoriser à me retourner doucement, je n’ai malheureusement pas des yeux derrière la tête et comme je suis présentement face à la seule sortie, je serais également face à mon collègue quand il reviendra. Sans parler de ta garantie au niveau de ma nuque et au risque de me répéter, je n’ai pas l’intention de mourrir aujourd’hui…

Attendant d’avoir le feu vert, Ama- espérait en fait pouvoir faire parler l’ennemi et ainsi avoir une bonne idée de sa localisation. Il savait peu probable les chances qu’il lui autorise une telle manœuvre, car il devait vouloir garder secret son état réel. Était-il plier en deux de douleurs ? Un organe avait-il été touché ? Ou pire, avait-il fait quelque chose a Daiki, lui avait-il attaché les mains avant de l’envoyer ? Il n’en savait rien, il naviguait dans l’ombre. Gardant les bandages de fortunes en main, il proposa autre chose.

-Tu sais, nous Ninja avons une base de connaissance médicale et j’ai moi même travailler dans la clinique de mon village. Je peut te les installer et m’assurer que tu ne fasse pas d’hémorragie.

Il ne restait plus qu’à attendre la réaction du pilleur.


Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 3:14
Profitant de la situation, l’Iranos sortit de la tombe sans le moindre problème. Vous aviez avancé avec précaution un peu plus tôt, prenant soin de vous assurer qu’aucun autre piège ne saurait vous emporter. À l’extérieur, l’homme à la tête de l’équipe rejoignit son jumeau de foudre qui, sous ses ordres, se transforma en une pile de bandage créer à même le tissu des tentes qu’il y avait à l’extérieur.

Retournant à l’intérieur, tu filais en direction de ton adversaire et du dernier partenaire encore en état qu’il te restait. De son côté, l’Ando essayait tant bien que mal d’interagir avec l’homme qui n’avait que faire de ses blagues. N'esquissant même pas l’ombre d’un sourire, il t’était cependant possible de remarquer que ton adversaire était sur ses gardes.

Donne moi ça et ne te retourne pas.

Beuglait-il en serrant les dents.

Tu te retournes, ta tête explose..

Menaçait-il pour une énième fois. Cet homme qui, pour l’instant, cherchait encore et toujours à assouvir sa domination sur vous deux utilisait ce qui semblait être le seul outil verbal à sa disposition ; la menace.

Ne te faisant absolument pas confiance, il tentait de bander sa jambe. Son regard était beaucoup plus posé sur toi que sur ce qu’il faisait. Si ça ne prenait pas la tête à papineau pour enrouler du tissu autour d’un membre, il fallait bien avouer que ses compétences médicales étaient bien exécrables. Sa spécialité n’était définitivement pas de prendre soins de ses partenaires.

Malheureusement pour lui, son manque de confiance en toi - mais pourrais-tu le blâmer ? - fit que lorsqu’il se penchait, ses plaies au niveau de son abdomen s'ouvrirent. Enfin, pour ce qu’ils avaient été fermé de toute façon. La douleur qu’il ressentait en se penchant, le fit simplement grogner, sans parler du sang qui commençait désormais à tâcher le chandail en lambeau de l’Iranos.

Avance, on va aller rejoindre ton petit copain.

Déclarait-il en se relevant. À peu près au même moment que l’Iranos revint dans la pièce, le bandage des ombres en main.
Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 5:14
Les rouages de l’esprit de Daiki tournaient à plein régime. Il tenait dans sa main sa seule chance de venir à bout de son adversaire et de sauver la vie d’Amagawa, ainsi que de prévenir un futur douteux auprès du boss de ce certain Yachiro. Un shinobi plus expérimenté et sûr que lui aurait rejoins le groupe, et collecter des informations avant de disparaître, mais malheureusement, l’assim…. Le shinobi* n’avait ne le talent ni le temps de prendre ce genre de mission entre ses mains… il allait simplement ramener les découvertes du temple à Iwa, et laisser les professionnels s’occuper de la suite… peut-être serait-il présent pour s’occuper du groupe d’où venait le mystérieux shinobi… qui sait.

Le moment arrivait alors que Daiki traversait l’arche menant au tombeau, son ami maintenant tors nue en vue, ainsi que sa cible. Il n’essayait pas de dissimuler ce qu’il avait dans la main, et après l’avoir ouvert pour confirmer la non-présence de sceau explosif, il lança le tissu vers l’homme de manière nonchalante.

‘’ J’ai déchiré l’une des tentes dehors après avoir désarmé le piège… je me suis dis que c’était préférable à ce que tu nous fasses déchirer nos pantalons par la suite. ‘’

L’Iranos déclara simplement pendant que le tissu, en petit paquet, volait vers son adversaire qui, espérons, ne se doutait pas de la supercherie. Une fois le clone en position de frapper, celui-ci reprendrait sa forme normale, le clone de foudre se décomposait à vue d’œil, car l’élément qui le composait était rapidement utiliser dans son ultime attaque. La dernière étincelle de Daiki, recouvrant le bras restant d’un clone désagrégé, et allant directement pour le cœur de son adversaire avec une vitesse et une fluidité propre au Raiton.

L’Iranos original avait continuer à parler sans s’interrompre, pour essayer de capter l’attention de sa victime le plus longtemps possible, et dégager une aura mondaine, comme il dégageait avant de partir.

Le clone, quant à lui, après que la technique eu atteint cible ou non, disparaitrait en une petite explosion de Raiton, ce qui engourdirait l’homme corbeau, si celui-ci était au corps à corps du clone à ce moment. Si ça n’était pas léthal, alors la balle était réellement dans le camp de l’Ando.

Daiki était nerveux… il n’avait pas partagé à son clone l’importance de son attaque, car si celui-ci échouait à tuer sa cible, l’original était complètement à la merci de l’homme, et Amagawa mourrait probablement dans l’échange.

Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki
Ando Amagawa
Ando Amagawa

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Lun 1 Aoû 2022 - 17:07



Daiki revint avec dans ses mains un morceau de toile, ce qui lui confirma que le foudroyant avait eu le temps de se rendre à l’extérieur. À cet instant, Ama- remercia le pilleur de ne pas lui avoir autorisé à se retourner, ainsi il avait eu le temps d’analyser la situation. Bien. Songea-t-il en reculant d’un pas pour placer l’un de ses pieds contre la paroi d’un mur. L’action allait reprendre du service et il n’était pas question de perdre une seconde. L’avenir de cette mission dépendait de la coordination des deux ninjas.

Une fois le bruit du tissu dans l’air, Amagawa d’un mouvement rapide retira le parchemin qu’il avait sur la nuque pour l’écraser contre la paroi, les bandelettes qu’il avait en main retrouvèrent le sol et sa main arrachât le parchemin alors que son chakra était déjà accumulé dans ses pieds pour le propulser en direction du pilleur. Il n’était plus le temps de jouer la comédie, il était temps de lui montrer que sous-estimer un gamin pouvait être fatale.

Dans son bond, le scarifier eut à peine le temps de voir le clone se désagréger, avait-il touché sa cible ? Est-ce que le parchemin derrière lui exploserait ? Il n’en avait pas conscience, toutes ses pensées étaient dirigées sur le prochain mouvement, ses jambes le poussaient sous l’afflux constant de chakra qui lui permettrait de rejoindre sa cible, habilement, il reprit son As dans la poche de son pantalon et d’une paume ouverte comme le faisait les Hyuga, il comptait bien poser celui-ci sur Yachiro, visant l’abdomen de l’homme pour que l’impact du coup l’envoie au sol, plier en deux de douleurs.



Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t13234-ando-amagawa https://www.ascentofshinobi.com/t13244-ando-amagawa#116999
Narrateur
Narrateur

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Mar 2 Aoû 2022 - 4:25

Il y avait des timings dans la vie pour chaque chose. Des instants et des moments parmi lesquels des réflexions pouvant changer une vie. Ici, il s'agissait exactement d'une de ses situations. Un timing tellement crucial qu'il était parfois possible de voir sa vie défiler devant soi. Une situation qui allait se solder par la mort d'un des individus dans cette pièce. Une situation qui allait se solder par des blessures si importantes qu'une vie serait sans doute changée à jamais. Une situation tristement imparfaite. Jouant à la roulette russe. Posant l'arme sur sa tempe, l'un des protagonistes appuyait sur la détente...

click... Il était encore en vie.

Il s'agissait là de Daiki, le bandage à main et qui revenait un plan en tête. Une dernière étincelle. Un dernier choc avant le désespoir. Son assimilation lui avait été enlevée, mais Yachiro ne lui enlèverait sans doute jamais sa fougue et sa débrouillardise. Car au final, toute cette mission ne tenait qu'à un fil. Un fil... Un bandage... Rien de moins. Une véritable étincelle de génie. Lançant ce qui était désormais le clone élémentaire de l'Iranos dans les cieux, vers son adversaire... L'Assimilateur Le Shinobi retenait sa respiration.

Voyant le morceau de tissue en plein vol, Ando Amagawa décida de jouer le tout sur le tout. D'essayer de profiter de ce timing, de ce possible moment de perte d'attention de son adversaire pour retirer cette satanée épée de Damoclès qu'il avait sur la nuque. Ce satané parchemin explosif qu'on lui avait collé sans son consentement. Ce satané parchemin qui n'était rien de plus qu'une menace. Ainsi, il saisit cette arme fictive, ce fusil métaphorique et la mit sur ça tête.

Boom... mauvais timing. Mauvais moment. Ça lui explosa dans la main... Dans la main... Quelle main ?

C'est ainsi qu'en décidant d'agir alors que les bandages n'étaient que des bandages, alors que l'attention de son adversaire était à son paroxysme. Un homme désespéré à la recherche de contrôle, attentif aux moindres mouvements, au moindre refus d'obtempérer. C'est en choisissant d'agir avant que les bandages ne soient devenus homme que tu creusais la tombe de ton extrémité. L'attention du manipulateur de chakra pur se rivait sur ce qui ne pouvait qu'être l'unique danger, Toi. Toi qui te sacrifiais pour le bien de la mission... En partie.

Saisissant de ta senestre le vulgaire morceau de papier, alors que tu essayais de t'en débarrasser, ce dernier fut simplement déclenché par l'unique mudra requis par ton adversaire. Une explosion retentit, suivie d'une douleur phénoménale. La douleur d'un membre fantôme. L'explosion n'était pas petite. Suffisamment grosse pour décapiter un homme, il ne bluffait pas. Éjectée au sol, en sang, brûlée au troisième degré par endroit, ta main gauche n'était plus. Plus rien. L'ombre d'elle-même. Du vide, des abysses. Une main absente. Une main fantôme. La mort d'une carrière militaire.

L'odeur de la chair carbonisée remplissait vos narines, les chaires de la main l'Ando éparpillé dans la pièce.

Cependant, en choisissant d'agir exactement à ce moment, il venait d'offrir à Daiki... Non... Au clone de Daiki... Cette arme métaphorique, ce fusil imaginaire. En choisissant d'attirer, sans doute involontairement, l'attention du Sendai, le jumeau de foudre, crépitant, perçait rapidement la chair de l'homme déjà à bout de souffle.

Bang...

Il carbonisait ses entrailles déjà endommagées par l'assaut précédemment. Il scellait le destin de l'homme qu'il affrontait. Il tirait sur ce fil, sur cette idée de génie et s'extirpait des abysses. Il se tenait hors du gouffre de jaïs. L'Iranos enlevait la vie... mais à quel prix ?

Crachant une quantité importante de sang, il se retenait à même le poid du clone qui disparu dans un amas d'éclair, laissant tomber votre adversaire qui se vidait de son sang et de ses entrailles. Sa gorge se remplissait, il essayait de vous échanger quelques mots, mais ils étaient étouffés par le liquide chaud qui l'échappait. Il souffrait, visiblement, sans doute autant qu'il avait fait souffrir ses victimes. Son regard se posait sur Daiki, un regard qui perdit de sa vie, accompagné d'un dernier souffle. La dernière chose qu'il vit fut le visage de son assassin. Il n’était plus.

Une véritable victoire de Pyrrhus.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Iranos Daiki
Iranos Daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa] - Page 2 Empty
Mar 2 Aoû 2022 - 5:14
Alors que le mécanismes complexes de la situation était prêt, tous les engrenages à leurs places et le courant métaphorique amené par l’action de Daiki passait au travers des différents circuits, la scène joua rapidement devant les yeux du jeune Shinobi, trop rapide pour qu’il puisse retenir grand-chose… il était extrêmement concentrer sur sa cible, celui qui devait mourir pour qu’eux vivent… Il avait cependant entendu quelque chose… quelque chose de fort, qui ne venait pas de son adversaire. Il n’arriva cependant pas à en identifier la source, son attention drainer par le centre de cette scène, l’élément problématique, l’antagoniste.

Le bras de son clone transperça de sa main foudroyante le torse de l’homme, et en perçant directement son cœur, il scella son destin. Alors que l’image rémanente d’un Daiki toujours chargé d’énergie disparaissait, et que le corps de Yachiro tombait sur le sol, les yeux du jeune shinobi croisait les siens, et il soutient son regard jusqu’à ce que l’autre tombe dans la brume. Finalement, il était un shinobi, sans foi ni loi, qui servait les intérêts de quelqu’un et qui menaçait des vies… perdant la sienne au final. Il n’y aurait pas de jugement dans les yeux de Daiki, juste le regard épuisé mais victorieux d’un jeune plein de détermination.

Puis, la tension se relâcha alors que la mort de l’homme semblait véridique… aucune illusion, pas de one-liner ni de corbeau géant libérer de son hôte… ou quelque chose du genre. Non, un silence tombait, briser par une odeur… particulière, que Daiki ne reconnaissait pas, mais qui était certainement désagréable.

C’est en se retournant vers Amagawa que l’Iranos comprenait ce qu’il c’était passé. Ses yeux fixeront d’abord le visage probablement tordu de douleur de son partenaire, pour ensuite tracer lentement le long de son bras jusqu’à… ba jusqu’à la fin non-naturel de celui-ci, et du geyser de sang qui en sortait.

Sans plus attendre, Daiki se jeta sur le cadavre de leur adversaire, récupérant les morceaux de tissus qu’ils avaient eux-mêmes déchirer de leur vêtements… les bandages seraient utiles après tout. Ensuite, il se dirigerait vers l’Ando.

‘’ Je suis pas un expert médical, et Noroi est toujours KO, donc je vais être très approximatif et maladroit, ça va donc faire extrêmement mal. J’aurais pu cautériser avec ma foudre en temps normal mais…’’

Il s’arrêta, son partenaire n’avait gère à foutre de ses problèmes de chakra en ce moment, c’étais certain. Du mieux qu’il pouvait, Daiki attacherait les tissus autours du bras de l’homme, et le serra le plus possible, pour limiter l’affût de sang. Ensuite, il tenterait tant bien que mal de recouvrir la plaie pour éviter les infections… temporairement.

Ekko aurait pu s’occuper de cette blessure… lui il était ninja médicale… Daiki n’avait qu’une vague idée de ce qui devait être fait, des choses qu’ils avaient tous vue à l’académie, mais réellement, son bandage serait de qualité très limitée.

Résumé du tour:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12308-iwa-daiki-iranos https://www.ascentofshinobi.com/t13941-dossier-de-shinobi-iranos-daiki

DES RUINES IMPÉNÉTRABLES [Mission Rang B / Iwa]

Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mission B] Sauver des Ruines et des Hommes
» [Mission libre/D] Les ruines de l'incendie
» Mission rang D
» Et la lumière fût ! [Mission rang D]
» [Mission rang C] Karajan

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre :: Canyon Tôkuhama
Sauter vers: