Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen

Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Sam 4 Juin 2022 - 11:53

Dans l'ombre du canidé


@Nara Aizen
C'est sur un terrain vague avec tout simplement de l'herbe, que je m'assis sur un tronc d'arbre. C'est là où je m'entraînais habituellement toute seule avec mon élément qu'est le doton. Des petites flaques de boue traînaient par ci par là, ainsi que des trous, vestiges de mes entraînements passés à remuer la terre. J'avais précédemment créé des murs de terre de différentes tailles, il y a quelques jours, afin que Meisho saute par-dessus et améliore son agilité. Ainsi, nous pouvions faire nos exercices physiques de manière solitaire tout en restant à Urahi.

Ma chevelure cendrée dansant en même temps que les touffes d'herbe, j'ai humé l'air avant de me rendre compte du passage de quelqu'un entre les arbres derrière moi. Meisho l'a également senti et s'est mit à grogner. Un inconnu semblant être parfumé, coquet, foulait notre territoire alors que nous voulions goûter à la tranquillité de notre entraînement sans aucune gêne d'un quelconque être civilisé. Bien impulsif, mon ninken s'est mis à courir en direction de l'endroit vers lequel l'odeur semblait venir. Il avait peur que des personnes chassent gratuitement des animaux tout simplement par plaisir, par ennui.

J'ai suivi mon chien discrètement pour savoir s'il comptait vraiment s'en prendre à une personne gratuitement ou s'il allait de lui-même se calmer et observer l'inconnu pour en comprendre ses volontés. Il y avait d'autres terrains d'entraînement et je pensais, personnellement que ce n'était pas un ennemi, mais il faut croire que mon chien est beaucoup plus méfiant et alerte que moi. Mon regard noisette se baladait partout avant que je ne sorte de ma cachette. Je me montrais donc pour signifier ma présence, n'ayant aucune honte sur ma taille d'enfant et de ma maigreur, afin que la personne traquée par ma bête ne lui fasse de mal. Après tout, nous sommes connus, nous les Inuzuka, si l'on ne veut pas attiser notre courroux, il serait dangereux de lever la main sur nos compagnons de route…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Sam 4 Juin 2022 - 18:42

Ile ne restait plus beaucoup de temps avant que le Nara ne rejoigne sa patrie. Bien qu’il se trouvât dans sa mère patrie il ne la considérait plus comme telle. Il ne l’avait jamais considéré en vérité. Ce pays n’avait jamais voulu de lui alors qu’il n’était qu’un enfant. Maintenant qu’il était un adulte puissant il ne lui donnerait rien de plus.

Pour autant croiser le fer avec ses homologues du feu lui était plaisant. Même s’il leur apportait plus que ce qu’il y gagnait il savait qu’on s’élevait par le don de soi. Alors il se rendit une fois de plus sur les terrains d’entraînement de la capitale pour peut-être faire une nouvelle rencontre. Et ce fut aux abords d’un terrain à première vue abandonné qu’il réalisa cette rencontre.

Un canidé. S’il s’y attendait. Un chien qui ne semblait pas errant comme pouvait le montrer son collier. Son poil soyeux ainsi que son gabarit impressionnant étaient aussi de bons indices d’un animal qui était hébergé par un maître aimant.

Ce dernier sans se montrer agressif ne semblait pas apprécier la présence du Nara. Il se dirigea vers par réflexes comme pour l’intimider afin de le faire fuir de ce qu’il considérait peut-être comme son territoire. Le Nara garda à l’œil l’animal tout en posant une main sur le pommeau d’une de ses armes.

On ne pouvait pas se balader au sein de Urahi sans ignorer la présence du très éminant clan Inuzuka. Ainsi Aizen devina que ce chien devait appartenir à ce clan et que s’il était là alors son maître ne devait pas se trouver très loin.

Aizen adressa un regard neutre au chien. Mais si ce dernier n’était pas noir il faisait tout de même autant frissonner que s’il l’avait été. Un regard vide d’émotion. Le regard de quelqu’un qui n’avait pas peur. Pas peur de se faire attaquer et surtout pas peur de devoir ôter la vie. Aizen n’était pas dans l’intimidation, il était juste lui : un réceptacle d’efficacité.

Finalement ce qui devait arriver arriva. Le maitre, ou plutôt la maîtresse. Si frêle qu’à elle seule elle faisait perdre son chien en prestance, qui devenait tout de suite moins impressionnant quand on voyait qui était celle qui le dirigeait. Mais Aizen le savait mieux que quiconque, les apparences pouvaient être parfois trompeuses alors il ne ferait jamais l’affront de croire seulement ce qu’il voyait.
« Tu devrais garder ton chien en laisse si tu ne veux pas qu’il s’en prenne à des passants qui n’ont rien fait. »
Une provocation complètement gratuite. Car le Nara savait bien qu’un ninken ne ferait pas une telle chose et qu’il vouait une loyauté sans faille à son maître dont n’importe quel ninja honorable pourrait rougir. Mais il voulait la jauger, était-elle plus forte que ce qu’elle pouvait laisser transparaitre ?
« Ah moins qu’avec tes petits bras tu n’as même pas la force de maîtriser ton canidé. Dans ce cas tu ferais mieux de t’en séparer et de le laisser à quelqu’un de sa trempe. »
Il fixa le chien, le provoquant également. Car si ce chien ne pouvait converser comme une invocation il savait très bien qu’il comprenait tout ce que le Nara disait.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Dim 5 Juin 2022 - 14:04
Nous avons eu raison, cet homme nous était totalement inconnu. Son aura dégageait un air puissant, assuré. Il avait l'air d'un haut placé. Meisho était sur la défensive, crocs sortis lorsqu'il vit la position des mains sur l'arme. Il était hors de question pour mon ninken que l'on me fasse du mal. Quant à moi, je ne fais rien d'autre que de me tenir à ses côtés en lui murmurant de ne rien faire.

J'eu une oreille attentive lorsque cette voix masculine se fit entendre. C'est assez drôle de constater ce manque de respect envers le clan Inuzuka, il est bien connu que nous n'avons pas besoin de ces immondices que sont les laisses pour que nos chiens nous obéissent. Une confiance et un respect mutuel très instillés dans nos cœurs respectifs suffisent amplement pour cela. En revanche, je fis la moue quand il insulta mes bras. J'ai juste fait gonfler les joues de manière totalement sotte, avant de prendre mon souffle et de prendre la parole.

« Meh, vous êtes culotté de dire ça ! Personne n'peut nous séparer d'abord ! C'est comme si vous n'aviez pu vos armes là pour vous battre ! »

Meisho me regardait, abasourdi, croyant que j'allais m'exclamer quant à mon apparence physique. Mais j'pensais à autre chose pour montrer que sous mes airs fragiles se cachent une fille super forte. Mes mains se mirent à avoir un changement succinct. Des argots prirent la place de mes ongles d'humains, que je faisais exprès de laisser la possibilité pour celui qui me semble être très coquet de voir. J'avais des protections en cuir et en bronze sur les avant-bras, qui ne renferment pas mes doigts exprès pour que j'utilise cette faculté du clan Inuzuka à me servir de ces griffes canines.

« Malgré mon apparence fragile, j'suis plus forte que c'qu'on peut penser. On peut sûrement s'battre vu qu'on est sur le terrain adéquat, enfin, si vous êtes là pour ça. »

Je pensais par ailleurs qu'il est assez fou de provoquer le clan Inuzuka, dont les membres sont vus comme des ennemis de la nation à cause de la guerre civile ayant frappé récemment. De la chance que cet humain n'ait pas provoqué de Inuzuka plus fougueux et impulsif que Meisho et moi. Pour ça que l'on est plutôt sages et amusés par rapport à la situation et qu'on va juste vouloir le défier, tout ce qui a de plus banal. Enfin, de ce que j'ai compris, c'est comme ça que fonctionnent les soldats pour s'entraîner au combat et devenir meilleurs.

HRP
Équipement porté

Technique utilisée
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Lun 6 Juin 2022 - 0:13

La provocation du Nara fit mouche et par ses mots la jeune femme confirma son appartenance au clan Inuzuka. En précisant que sans son chien elle serait comme lui sans ses armes.
« Une arme est remplaçable. On peut la perdre, la casser… Il suffit de s’en trouver une autre. »
Puisqu’elle se sentait offusqué Aizen, amusé, continua dans la provocation en insinuant que son chien était remplaçable, tel un objet. Elle prendrait sans doute très mal la remarque. Le duo semblait proche comme le démontrait certains regards qu’ils s’échangeaient entre eux, seul moyen de communication utilisé jusqu’ici et pourtant bien suffisant.

Elle sortit les griffes, peut-être un signe d’énervement. Aizen observa cela avec attention n’ayant pas eu l’occasion de déjà voir telle technique. Les ongles poussèrent et laissèrent place à des griffes, semblables à celles d’un chien. Elle précisa ensuite qu’elle voulait se battre, prétextant le fait de se trouver sur un terrain d’entraînement.

Voulait-elle vraiment juste s’exercer ou voulait-elle en réalité faire payer les mots que le Nara avait pu prononcer ? Il n’aurait su le dire à ce moment mais ce dont il était certain c’était qu’il avait fait mouche. Que ce soit pour manquer de respect à sa relation avec son Ninken ou tout simplement la dévaloriser ouvertement, il n’y était pas allé avec le dos de la cuillère.

Il pourrait alors lui apprendre cette leçon. Pas celle de ne pas défier n’importe qui sans connaître son niveau. Elle avait raison, il y avait que comme cela qu’on pouvait s’améliorer et puis à la guerre lorsque l’on croise un ennemi on ne connait pas ses capacités. On doit juste sortir vainqueur, plus fort ou non. Mais la leçon qu’elle pourrait apprendre serait de ne pas se laisser emporter bêtement par ses émotions. En réalité elle s’en sortait pas mal jusqu’ici car malgré les provocations elle gardait son calme. Elle avait certes sorti les griffes mais restait là à attendre. Alors Aizen lui ferait ce plaisir d’accéder à sa requête.
« C’est d’accord. » Dit-il simplement mais solennellement.
Et c’était déjà parti. Le Nara fléchit ses deux genoux et écarta les jambes pour une largeur de deux fois celle des épaules avant de réaliser des mudras dans cette position bien plus stable. Il leva la tête en l’air et souffla grâce à sa bouche une multitude de projectiles venteux qui prirent la forme de shurikens. Composés de chakra Futon ces derniers s’élevèrent dans le ciel avec comme objectif de venir trancher la chair du binôme qui était ciblé.

Mais Aizen ne comptait pas s’arrêter là. Si certains pouvaient être hésitant à attaquer un animal ce n’était pas le cas du Nara qui savait très bien que c’était un outil de combat. Elle l’avait dit elle-même après tout. Il se devait alors tenter de le mettre lui hors d’état de nuire pour affaiblir son adversaire.

Il réalisa alors de nouveaux mudras pour créer, caché sous le sol, des projectiles de roche qui filèrent discrètement sous ses deux cibles. L’objectif était de bien évidemment les attaquer avec cette fourberie une fois les projectiles de vent tombés sur eux. Par derrière et par en dessous les projectiles sortiraient sans prévenir pour les affaiblir de leurs membres les plus importants. Au nombre de cinq chacun les stalagmites visaient mains, jambes et pattes.


Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Ven 17 Juin 2022 - 23:14
Nombre de personnes connaissant les capacités Inuzuka pensent qu'il est aisé de simplement changer son compagnon de route lorsqu'il meurt. Cependant, ce n'est pas aussi simple que ça. Dans nos coeurs, un animal est irremplaçable. Il est unique, avec un comportement propre. Alors qu'une arme, jusqu'à preuve du contraire, n'a pas d'âme. Donc oui, les objets sont remplaçable au sens propre du terme étant donné ce fait. Je ne suis donc pas choquée par ce qui semble être une provocation.

Lorsque je le vois gonfler ses poumons, mon premier réflexe est de poser mes mains au sol pour créer un grand mur de terre épais. Meisho et moi pensions être protégé de l'attaque, lorsque nous nous rendons compte que ses choses semblant être du vent nous tombent du ciel. Nous esquivions donc ces shuriken de vent lorsque d'un coup, ce qui semblait être des stalagmites sortirent du sol. J'ai failli être blessée mais Meisho m'a poussé. Il s'est blessé la patte pour moi…

Je ne pouvais pas me le pardonner. Je ne pouvais me pardonner de m'être servie de mon chien comme d'un bouclier. Cela dit, Meisho n'avait pas l'air de vouloir en découdre. Il m'aboya qu'il ne fallait pas que je me fasse du mouron, qu'on est deux soldats et qu'on doit avoir le courage de continuer le combat, et qu'aucune blessure ne devrait nous faire reculer. Il me redonna du courage et ensemble, nous nous sommes élancés sur notre cible afin de le mordre et le griffer de toute part, sans aucune pitié en sortant de derrière notre mur.

Résumé du tour
Technique des griffes toujours active, Yoshiko créé d'abord un mur de terre avant de sauter en arrière de manière coordonnée avec Meisho, avant de fondre sur le tas d'Aizen.

Santé : Yoshiko, ok. Meisho a mal aux pattes car il l'a défendu.
Chakra : ok ?
T1(1D) - T2 (3B +1D)

Techniques utilisées : Active

+





Dernière édition par Inuzuka Yoshiko le Mar 12 Juil 2022 - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Sam 9 Juil 2022 - 18:00

Très rapidement le Nara put se rendre compte du niveau de son adversaire. Ses adversaires plutôt. Car dans un tel affrontement l’animal comptait tout autant.
« Pathétique. »
Il parla à voix haute de façon délibéré afin que la jeune fille entende sa critique. En effet il la voyait se défendre avec un mur alors qu’il lança ses projectiles de vent via une trajectoire parabolique. Il était donc évident que l’offensive passerait outre cet obstacle inutile. Quand il vit le duo esquiver de justesse il se permit une nouvelle remarque.
« Tâche d’observer avant d’agir, la prochaine fois. »
Il retombait automatiquement dans ses travers de donneur de leçons. Mais force était de constater que cette impériale en avait bien besoin. Et alors qu’il les voyait lui foncer dessus pour le transformer en charpie il ne comptait pas s’arrêter là.
« Au moins tu as le cran d’attaquer de front. »
Un sourire aux lèvres il dégaina ses deux armes. L’attaque étant double il se doutait qu’elle proviendrait d’angles différent. Il aurait pu choisir d’esquiver mais son expérience lui avait appris à de mainte reprise qu’il fallait éviter le combat en tout dernier recours car on ne savait jamais ce que pouvait cacher l’adversaire. L’esquive rendait vulnérable, la défense était quelque chose de plus sûr et permettant de riposter à la suite.

Il para les assauts sans problème en faisant se rencontrer acier contre griffes. Elle était sauvage mais manquait de puissance et de vitesse.
« Si tu penses pouvoir me toucher avec une telle attaque tu fais fausse route. »
Et alors qu’il parlait sa main droite, toujours serrée sur son katana, bougea en un unique signe activant ainsi un pouvoir dont sa future victime ne soupçonnerait sans doute pas l’existence. Et il choisit le cabot. Alors que son arme entrait en contact avec les griffes de l’animal leurs ombres se connectèrent. A ce moment le chien pourrait comprendre que quelque chose l’empêchait de boguer sans toutefois savoir de quoi il s’agissait sauf s’il avait déjà fait face à un tel pouvoir. Seul une ombre allant du Nara à Meisho pourrait mettre la puce à l’oreille à Yoshiko.

Sans laisser le temps à ses adversaires de comprendre ou de réagir le Nara enchaîna en rengainant une épée afin de composer de nouveaux mudras de sa main gauche maintenant libre. Son ombre se mit en mouvement afin d’attaquer celui qui était hypothétiquement cloué au sol.
« Dans un duo, il faut toujours commencer par éliminer le plus faible. »
Et le fort se mettra en danger pour tenter de le sauver.

Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Mar 12 Juil 2022 - 22:58
Alors que nos griffes essayèrent de lacérer dangereusement cet illustre inconnu, d'une part il para nos coups d'une habile manière, d'autre part j'entendis Meisho pigner d'une manière que je n'ai jamais entendu avant. Il était devenu prisonnier d'une ombre. Nous n'avions jamais connu ce genre de pouvoir avant aujourd'hui. Ni une ni deux je créais des clones de boues afin qu'ils puissent être en position de couvrir davantage de terrain, afin de mieux protéger avec divers techniques élémentaires.

Alors que l'un de mes doubles invoqua un mur pour séparer l'humain de mon ninken, celui-ci fini en gerbe boueuse, me laissant un souvenir glaçant. Je ne comprenais pas comment c'était possible qu'une chose aussi impalpable qu'une ombre puisse en être capable. Je comprenais que la roche puisse devenir perforante, mais une ombre… comment diable cette chose puisse être aussi monstrueuse ?

L'autre clone se mit à créer un taureau de terre fonçant droit sur cet odieux personnage pendant que je me faufilais afin de trouver un moyen de porter assistance à mon meilleur ami dans les meilleures conditions. Nous devions utiliser notre meilleur atout et nous devions être prêts mentalement à réaliser ce Jutsu afin qu'on puisse avoir une forme fusionnée. Je devais rassurer Meisho et savoir qu'il est libre de ses mouvements pour ainsi le faire, à moins que ce bougre d'humain ne fasse quelque chose qui pourrait nuire à la santé de l'un de nous deux. Il nous fallait être courageux car en combat réel, nous nous interdisons d'abandonner ne serait-ce qu'un instant.

En y réfléchissant bien, si les plus faibles meurent en premier, alors… ma famille a été trop faible ? Et si je suis là seule survivante, ça veut dire que je suis bien plus forte qu'eux ? Ce ne serait pas un pur hasard si je suis encore en vie présentement ?

« Euh, dites, quand dans une famille on est le seul survivant d'une attaque, même quand on est enfant à ce moment-là… c'est d'la chance ou c'est qu'on est plus fort que ses parents ? »

Résumé du tour Yoshiko crée deux clones boueux qui se mettent en position pour sauver Meisho.
L'une des deux doubles invoque un mur de terre séparant Meisho et Aizen pendant que l'autre use de la charge taurine sur Aizen.
Technique active des griffes désactivée.

Santé : Yoshiko, Ok.
Meisho, blessé et immobilisé (?)

Chakra : T1 (1D) - T2 (3B + 1D) - T3 (3B)

Techniques utilisées :


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Mer 13 Juil 2022 - 9:54

Son adversaire fit encore accroitre la différence numérique en défaveur du Nara tout en défendant son ninken. Un sens du combat bien plus développé que précédemment, peut-être que les mots du Kumojin ne tombaient pas dans l’oreille d’un sourd ? Mais aussitôt qu’elle fit bonne figure elle fit de nouveau une source de déception. Pas par les actes cette fois mais par la parole.
« Quelle question ridicule. Réfléchis, tu étais simplement une petite chose insignifiante pour eux, te tuer n’aurait sans doute servi à rien. »
Aucune compassion de la part du Nara quant à la mort de la famille de la jeune femme. Elle ne semblait d’ailleurs pas si atteinte que ça par l’évènement, même lointain. Au moins elle avait déjà affronté la mort et ne serait pas surprise d’y faire face sur le champ de bataille.
« Néanmoins ils ont fait une erreur en te laissant en vie. Tu pourrais avoir envie de te venger et ils devraient passer leur vie à surveiller leurs arrières. »
Après cette simple leçon le Nara soupira à l’apparition de la créature de roche qui ne pourrait rien lui faire.
« Tss. »
Il dû donc abandonner son emprise sur le chien pour pouvoir moduler son chakra en une défense doton de la forme d’un golem.
« Je t’ai dit que tu ne m’aurais pas avec des attaques de ce genre. »
Ne comprenait-elle pas ? A un certain niveau les arts shinobi ne résidaient plus seulement dans la puissance des attaques. Il fallait se montrer fourbe et originale, aucune attaque de ce genre, frontale et lente, pourrait ne serait-ce qu’effleurer le Nara.
« Cette faiblesse par contre… Elle est la mienne. »
Le Nara faisait référence au chien, maintenant libre. Comme toujours lorsqu’il manipulait ses ombres pour emprisonner quelqu’un dans son propre corps il suffisait à un allier de l’attaquer pour devoir abandonner cette emprise. Cela était inacceptable. Mais pour tout problème existait une solution.
« Ou plutôt… Elle l'était. »
Cette faiblesse, il l’avait domptée, il avait dépassé ses limites. Il parlait plus à lui-même qu’à ses adversaires, maintenant au nombre de quatre.

D’une série de mudras l’ombre du Nara se mit en mouvement dans une envergure que n’avait jamais vu jusqu’ici l’Inuzuka et son paillasson sur pattes. Elle se divisa en une multitude d’ombres qui partirent en quête de leurs proies. Ces ombres une fois en contact avec les ombres adverses, pourraient restreindre leurs mouvements sur la volonté du Nara.

Mais qu’est-ce qui serait différent cette fois ? Qu’est-ce qui empêcherait le Nara de relâcher son immobilisation ? Son éveil… Face à ses ennemis et grâce à la proximité du Gardien des Gardiens, il avait enfin été capable de libérer ce potentiel qui était enfoui en lui. Et il lui avait donné un nom.
« Bankai. »
Alors même qu’il réalisait les signes incantatoires nécessaires il annonçait la libération de ce dit pouvoir. Ce pouvoir qui prendrait la forme du démon. Démon de la Lumière mais son serviteur à la fois.
« Sakata no Kintoki. »
Et l’ombre se mit de nouveau en mouvement, mais cette fois elle se rétracta pour en partie prendre possession du corps de son maître. L’instant d’après, le Nara était difficile à reconnaître. Un côté lumineux, d’un blanc immaculé et un côté sombre, celui du démon.
« Ce démon qui permet à mes ombres de devenir inexorables. »
Ainsi ce démon maintenait son emprise sur ses cibles si le Nara avait réussi à les attraper et à côté de ça ce dernier se tenait prêt à défendre son corps devenu hôte.

Résumé du tour:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Jeu 14 Juil 2022 - 15:45
« La vengeance est destructrice autant pour soi que pour ses frères d'armes. C'est pour les gros naze de moucherons, d'abord ! »

Je pris mon courage à deux mains, alors que l'un de mes clones érigea un mur de roche, moi et Meisho entamions notre transformation. Nous nous sommes mis à fusionner en un chien loup aussi noir que le pelage de mon ninken, et nous grandissons, de plus en plus, jusqu'à être plus grand que le mur.

Nous nous sommes mis à grogner lorsque de notre hauteur, nous pouvons voir une moitié du corps de notre adversaire se recouvra d'une ombre dansante laissant penser à des flammes, lui donnant un air démoniaque. Mais qui de lui ou de notre apparence de loup bicéphale noir de l'enfer est le plus dangereux ? Est-il seulement capable de nous dompter ?

« Pwah… Être capable de manier ainsi son ombre pour paraître effrayant. Ça va on s'sent pas trop p'tit de là ? » lui dis-je alors que la tête sur ma gauche lui aboya dessus. Nous lui montrons les crocs de manière féroce. La patte de Meisho se leva et menaçait d'écraser cet humain alors qu'il allait la poser sur lui… comme si Meisho allait tout simplement transformer un moucheron au sol, telle une crêpe. Les grognements de firent toujours entendre de la bouche des deux têtes de loups que nous sommes alors que ce petit être allait subir la patte de l'animal que nous sommes devenu.

« As-tu réussi à pallier cette faiblesse, humain ? »

Résumé du tour
L'un des clones boueux au premier plan est pris dans les ombres alors l'autre fait un mur pour protéger le duo principal.

Le duo peut ainsi se réunir et se transformer en loup bicéphale. Ainsi ils écrasent un Nara.
Sera-t-il réduit à l'état de crêpe ?

Santé : Ok

Chakra : ça commence à puer du ionf…
T1 (1D), T2 (3B + 1D), T3 (3B), T4 (3B)

Techniques utilisées


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Ven 15 Juil 2022 - 11:35

Même si elle ne semblait pas au niveau le Nara avait de plus en plus l’impression de se retrouver face à sa rencontre Teikokujin la plus intéressante. Bien que son comportement semblât enfantin elle avait développé quelques pensées matures. Mais elle se trompait, la vengeance n’était pas qu’une erreur, elle était parfois une nécessité.
« La vengeance découle effectivement des sentiments inutiles. Néanmoins, laisser en vie ceux qui ont abattus tes parents est une grande preuve de faiblesse. Il faudrait les éliminer, de façon pragmatique. Car tu ne pourras pas réaliser de grandes ambitions en les gardant en vie. »
Cela dépendait évidemment du niveau de ses ambitions. Certains, faits pour servir, se contentaient bien de le peur position aux services de ceux qui avaient de l’ambition pour toute leur vie. Il fallait écrire son histoire sinon vous vous retrouviez automatiquement dans celle d’un autre.
« Tu oses faire preuve d’insolence ? Toi qui n’as pas réussi à m’atteindre une seule fois ? »
Encore une fois dans l’erreur. Elle pensait faire peur au Nara parce qu’elle ne le dominait pas sa taille. Cette caractéristique ne représentait absolument rien. Quand le Nara s’était surpris à trembler face au démon dans la vision de la Grande Prêtresse d’Isonade ce n’était pas à cause de la taille de la créature. Il fallait savoir regarder au-delà des apparences.
« Regarde. Regarde bien. »
Il écarta les bras d’une façon théâtrale, les mains grandes ouvertes avec les paumes vers le ciel. Il montré son corps, et sa position.
« Je n’ai pas bougé d’un seul centimètre depuis le début de cet affrontement. Je te domine, en tous points. »
L’ombre qui avait envahit la moitié de son corps dansait toujours sur sa peau comme une flamme éternelle. Le Nara appréciait cette sensation, il se sentait comme libéré. Comme si jusqu’ici il avait enfoui ce pouvoir au plus profond de lui, ce dernier s’était enfin libéré de ses chaînes.

Sans être aucunement impressionné Aizen réalisa des mudras avec sa main droite et la terre devant lui se mit de nouveau un mouvement. Un nouveau défenseur de roche fit son apparition, plus grand et plus robuste pour palier à la nouvelle force brute qui lui faisait face. La roche encaisse la patte de l’être bicéphale face à lui protégeant son créateur de toute égratignure.

Il profita pour remettre en action sa manipulation des ombres. Un clone était déjà prisonnier, il le resta. Les ombres continuèrent de se mettre en mouvement pour attraper cette nouvelle ombre gigantesque et pourquoi pas le deuxième clone si jamais il pointait le bout de son nez de derrière ce mur. Mais le plan principal était encore tout autre. Alors qu’il maintenant sa manipulation des ombres, son bras gauche sous le joug de son éveil n’avait pas besoin de réaliser de nouveau mudras pour moduler son ombre en une autre chose. Ses ombres envahissaient déjà la zone et dans cette méandre une nouvelle ombre naquit aux pieds du Nara. Aussi fine qu’une cheveux cette dernière se mit en mouvement tel un serpent tapi dans l’ombre prêt à bondir sur sa proie qui ne se doutait de rien.
« Tu n’as toujours rien compris. Tu pourras déployer toute la force brute que tu désires ça ne changera rien. Tu pourrais faire cinquante mètres de haut que tu serais toujours plus faible que moi. Et pourtant tu persistes, au lieu de chercher une solution alternative telle que la fourberie. Peut-être que tu en as pas l’intelligence ou que l’empire entraîne ses sbires comme de vulgaire chair à kunai qui fonce tête baissée. »
Il parlait, plus que nécessaire. De quoi encore plus écarter l’attention de ses adversaires sur ce qu’il était en train de réellement réaliser. Cette ombre innocente se balada jusqu’aux pattes de la bête à deux têtes pour commencer à discrètement monter sur son corps.
« Dans tous les cas, je pense que cet affrontement touche enfin à sa fin. »
L’ombre termina sa route sur la naissance de la nuque de la double tête, ce fut ici que le Nara activa enfin son arme afin de transpercer la peau poilue de ses adversaires fusionnés. Loin d’être létale cette blessure devait être suffisante pour causer des dégâts non négligeables et force son adversaire à voir sa faiblesse en face.

Résumé du tour:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Ven 22 Juil 2022 - 19:07
Nous étions bloqués par cette ombre baladeuse sur notre corps. Nous brisions tout simplement le golem, sans faire le moindre dégât à cet humain, avant de nous retrouver bloqué à notre tour. Alors que la créature bicéphale que nous sommes devenue continuait à grogner et à baver, nous ne pouvions trouver une parade à cette blessure infligée sur notre nuque. À partir du moment où l'ombre nous a perforé, nous avons pigné violemment… et nous retrouvons par la suite nos formes initiales, par manque cruel de chakra, blessés tous deux au même endroit désormais. Les clones s'étaient dissipés dans des flaques de boue. Nous nous retrouvions face à la réalité : nous sommes faibles, bien trop faibles… tout étant de ma faute, l'humaine qui n'est rien au sein du clan Inuzuka, qui déteste les combats. Confrontée à la réalité, ma faiblesse étant le fait que j'ai toujours fuis les batailles au lieu de foncer. Quelque chose me fit d'ailleurs réfléchir, et si c'était vrai cette histoire de devenir de la chair à kunai ?

« Fini… le combat est fini… » dis-je avant que de la morve coule de mon nez car je suis vraiment triste. « J'suis trop bête et j'suis pas entraînée d'abord ! Pourquoi on m'a obligé à faire partie de leur rang ces vilains ploucs ? Moi j'aime pas les combats, si j'pouvais fuir loin d'ici j'serai libre ! Mais… mais j'ai pas l'choix maintenant… j'dois apprendre à m'battre… »

J'avais le cœur serré. J'ai toujours détesté la violence. J'ai voulu le défier car j'ai pensé que ça irait, mais non ! La vérité m'a sauté à la face. Je ne suis qu'un louveteau sans défense et je dois apprendre à grandir et à me battre pour devenir un alpha. Je dois comprendre ce qu'est la fourberie et l'utiliser à bon escient. Sa technique des stalagmites était peut-être un bon début. Je garde l'idée de côté et étudierai comment être fourbe avec mon affinité. J'sais pas vers qui me tourner, car maintenant, nous, Inuzuka, sommes vu comme les chiens noirs aux yeux rouges qui portent malheur aux habitants.

« C'est quoi vot' truc avec les ombres franchement… Z'êtes qui ? Vous êtes largement supérieur à nous deux en tout point…»

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Ven 22 Juil 2022 - 22:17

Aizen soupira, ferma les yeux puis baissa la tête en une moue désapprobatrice avant de désactiver autant son Kenshô que son immobilisation.

Ses adversaires étaient vaincus, en tous points.

Il n’avait pas douté de ce résultat mais aurait espéré un peu plus de résistance de la part de son adversaire. En effet il avait voulu tester à la fois son nouveau pouvoir et son nouveau style de combat. Mais cet essai était faussé et ne représentait rien de bien concluant.

Cet empire s’avérait donc décevant jusqu’à la toute fin de sa visite en ses murs.
« Je n’ai que faire de tes jérémiades. »
Aizen avait l’impression de faire face à quelques Genins de chez lui, pleurnichards et bon qu’à se plaindre. Genin ou Soldat le statut ne semblait ne rien changer. Aizen n’avait jamais été comme cela, qu’est-ce qui faisait la différence ?
« Dans ce monde tu n’es obligée à rien si ce n’est ce à quoi tu acceptes de te soumettre. Consciemment ou non. »
Quel cruel manque du bon sens commun. Oser dire de telles choses en étant soldat. De surcroit à un Kumojin, membre d’un peuple soumis seulement quelques années auparavant. Était-elle à ce point déconnectée de la réalité ? Si elle devait apprendre à se battre plus convenablement elle devait d’abord recevoir une éducation digne du soldat qu’elle devrait être. La puissance ne faisait pas tout, même sur un champ de bataille.
« Si tu ne souhaites pas te battre pars. Cela ne semble pas être si difficile dans cette capitale qui n’est que faille. »
Même ses propres membres semblaient fuir l’empire comme la peste ces derniers temps, jusqu’à voire même un empereur le déserter. Nul doute qu’avec les instabilités politiques actuelles de la cité impériale personne ne se casserait la tête à chasser un vulgaire soldat et son sac à puces. Qu’attendait-elle dans ce cas ?
« Cela dit. »
Il leve un index droit comme un bâton devant lui, le professeur allait s’exprimer.
« Tu n’es pas encore totalement une cause perdue. Cette transformation et cette dernière attaque relevait d’une puissance semblant bien au-delà du niveau que tu as proposé avant. Nul doute que tu aurais pu écrabouiller n’importe qui étant de base à ta hauteur. »
Pourquoi aider un soldat impérial ? C’était un membre de la coalition après tout peut-être qu’il se retrouverai sur le même champ de bataille qu’elle. Ou alors c’était tout simplement plus fort que lui. En tous cas après les compliments suivait la suite logique chez le Nara.
« Néanmoins ton style de combat est fade. Tu enchaînes tes attaques sans réflexion aucune d’une quelconque harmonie entre elles. Tu sais au moins sur quoi travailler dorénavant. »
Mais elle le déçu encore une fois. Connaître ses alliés autant que ses ennemis étaient la base chez tout militaire. Il y avait bien des pouvoirs et des capacités divers et variés à travers le Yuukan, mais qu’un Inuzuka ignore l’existence même des manipulateurs des ombres…
« Le fait qu’un membre du clan Inuzuka ignore l’existence des Nara me sidère. Je suis Nara Aizen. Jônin de Kumo et envoyé au premier sommet de la Coalition par mon pays pour accompagner son représentant. Je suis ici pour récupérer de mes blessures suite à un affrontement avec ton ex empereur : Yamanaka Rei. »
Le regard du Nara se fit plus pesant.
« Un affrontement auquel tu n’aurais jamais pu ressortir vivante si jamais tu avais dû y faire face. »
Aizen était dur, mais sans doute pas autant que la triste réalité qu'il venait d'exprimer.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Dim 25 Sep 2022 - 22:13
Il me semblait très concerné par le fait d'être un enseignant pour les soldats, peut-être qu'il était ainsi avec ses protégés de la Foudre. En tout cas j'avais honte et il était impressionnant. J'en avais limite peur parce que le fait d'avoir plein de remarques me faisait mal. Mais je me rassurais, si je le prend ainsi c'est que c'est la vérité.

Tandis que j'avais les yeux rivés sur le sol, Meisho continuait à grogner, visiblement énervé vis-à-vis de la situation. Il ne fit rien d'autre que cela, préférant ne pas agir de nouveau. Il me fallait apprendre à tout connaître, je ne devais plus avoir peur de l'humain. Cela dit, je fis une moue quand j'entendis le nom de Yamanaka Rei. C'était l'une des seules choses que j'ai pu connaître, cet homme, un empereur, qui a trahi le peuple en devenant un lieutenant de l'homme au chapeau. Je ne pouvais pas imaginer qu'une telle abomination pouvait se faire.

Meisho et moi nous nous regardions comme pour se demander ce qu'on allait faire. Cette rencontre allait nous donner le courage de devenir meilleurs, c'est sûr. Qui sait, on deviendrait aussi grand et fort que lui, de sorte à ce que d'un regard les personnes nous respectent.

« On est désolés pour not' comportement. Mais on vous remercie pour vot' temps, m'sieur. On va pouvoir mettre les moyens pour être bien meilleurs après c'qu'il s'est passé entre les Inuzuka et les Shinrin. »

La crise entre les deux clans s'est passée quasi en même temps que le Sommer shinobi, alors que de mon côté je cherchais un médecin à Iwa pour que les survivants de l'ancien samouraï soient guéris. Je suis sûre que le Nara en a entendu parler en passant par là récemment. Dans tous les cas il fallait que je redore l'honneur de mon clan mais je ne savais pas comment faire. Allais-je me faire convoquer, me faire surveiller ? Et si je pars de Urahi est-ce que ma famille va se faire tuer ? J'avais mille et une peur sur le sujet et il fallait vraiment que je chasse tous mes doutes pour trouver ma voie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Mer 12 Oct 2022 - 22:51

La jeune femme devait s’instruire et son animal devait apprendre à se tenir. Mais si elle semblait manquer de vie sociale elle connaissait tout de même le nom de cet empereur déchu. Elle ne le dit pas mais il fut facile de le deviner quant à sa réaction. L’humain retenait ses émotions mais l’animal les exprimait comme elles venaient de façon limpide. Elle avait plus de la bête que de l’Homme.
« Tu connais ce nom, pas vrai ? »
Le Nara plissa les yeux. Que pouvait bien ressentir un petit soldat de l’Empire quand il apprenait que ce pourquoi il s’était battu n’avait été que mensonge ? Quand il apprenait qu’il n’avait été que le pion d’un pion dans un plan qu’il n’imaginait même pas. Tout en bas de l’échelle les petits soldats ne faisaient que subir et apprendre de s’être battu pour la mauvaise cause malgré soi…
« Fais en sorte d’être moins naïf que l’a été ton pays et agis avant de subir. Ça vaut dans la vie comme dans le combat. »
Une provocation envers le Feu, justifiée. Aizen jeta un regard noir au chien, qui ne faisait que grogner et se retenait à peine de gigoter.

Alors que le Nara se dit que cette rencontre touchait à sa fin et qu’il ne pourrait plus rien en retirer une phrase attira son attention. Ni une ni deux il se retourna de nouveau vers son interlocutrice qui venait d’exprimer quelque chose qui pour elle semblait sonner si anodin.

Mais pas pour le Nara, s’il avait cherché à rencontrer des homologues du Feu il était rentré bredouille car tout le monde semblait pris dans des affaires importantes sans pour autant qu’il n’ait pu savoir quoi. Il ne s’était jamais dit qu’il pourrait obtenir des informations importantes grâce à une petite soldate mi bête mi femme.
« Et que s’est-il passé ? »
Aizen avait juste compris qu’il y avait eu un problème au palais impérial et qu’une grosse affaire politique s’y été joué. Rien de choquant quand on savait à quel point la situation du pays tout entier était instable depuis le départ de Rei.

Quelle ironie, qu’une des plus grandes plaies du monde fut le meilleur remède pour cette nation.
« Dis-moi tout ce que tu sais sur cet épisode. Je l’ai bien mérité après tout non ? »
Aizen sourit, bien heureux de pouvoir enfin rentrer avec quelques informations sur la situation du pays du feu. Il fallait en profiter.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Sam 22 Oct 2022 - 23:03
Faire en sorte d'être moins naïve et agir avant de subir, c'est ce que je devais faire. Il me fallait apprendre énormément de choses, à moi qui ai été pendant si longtemps éloignée de toute civilisation, en solitaire, avant d'intégrer de force l'armée en tant que Inuzuka au début de l'automne 204. Je devais me construire, et j'avais tout à revoir pour avoir une certaine ambition dans la vie.

Meisho se calmait que peu mais il se fit de plus en plus sage et me laissa simplement m'exprimer sans montrer réellement sa frustration. Il voulait juste veiller sur moi, de toute manière, et devait lui aussi apprendre à avoir confiance aux autres.

Je pensais qu'il partirait mais finalement, l'homme semblait intéressé par le récent conflit qu'il y a eu en parallèle du sommet. Peut-être que personne n'a eu le temps de lui en parler ou ne voulait pas entrer dans les détails ?

« Bah euh… Vous voyez, chez nous normalement pour devenir empereur il faut l'mériter, pour ça y'a des épreuves qu'on appelle les duels du feu, et celui qu'on a, il ne les a pas fait et s'est imposé comme tel, et not' clan fidèle aux coutumes ne l'a pas accepté, en plus du fait que l'empereur voulait prendre des décisions pour not' clan en nous volant et en voulant choisir not' matriarche alors qu'il n'est rien pour le décider, du coup bah… »

Je baissais les yeux et je me montrais réellement triste, la violence n'était en aucun cas l'une de mes valeurs et je la fuyais comme la peste.

« Au lieu de simplement parler ils se sont tapés dessus et du coup ça produit une sale ambiance pour les ninjas de passage comme vous m'sieur. Et l'honneur de not' clan est encore une fois bafouée. J'sais pas si ça vous s'ra utile comme info mais c'est c'que j'saurai vous dire. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Jeu 27 Oct 2022 - 0:05

Le Nara plissa les yeux d’une incompréhension sincère. Et aussi étonnant que cela aurait pu paraître il tiqua presque plus sur la méconnaissance de l’Inuzuka plutôt que sur les différentes révélations plus que croustillantes.
« La conflagration, tu veux dire. »
En effet, elle venait de faire une terrible erreur de confusion en parlant des duels qui opposaient les capitaines et les lieutenants voulant prendre leur place.
« Les duels du feu sont là pour élire vos capitaines. »
Ainsi il continua la leçon, tentant d’aiguiser son esprit après l’avoir fait avec ses griffes.
« Tu trouves ça normal qu’un étranger connaisse mieux que toi vos coutumes ? Ne néglige pas la culture, soldat ou shinobi c’est la même chose. Nous nous battons de la même façon. Mais surtout, la connaissance est la base de toute chose. Sans ça… »
Une curiosité l’envahit soudainement. Cette jeune fille, cette soldate. Que voulait-elle de cet avenir au sein du pays du feu. Plus qu’une curiosité personnelle c’était avant tout un moyen de sonder la situation dans ces terres du Feu. Il faisait du renseignement, et son interlocutrice collaborait plus que largement.
« Que souhaites tu faire d’ailleurs, que veux-tu devenir ? »
Mais un sujet plus intéressant avait pointé le bout de son nez. Et si elle semblait vouloir faire croire qu’elle avait tout dit le Nara ne se trouvait pas rassasié.
« Revenons-en au sujet de cette… Tentative de coup d’état, car c’est bien de cela qu’il s’agit, pas vrai ? »
Une simple vérification sur les bons termes à employer pour être certain qu’il n’y ait aucune subtilité dans la situation qu’elle décrivait. Si jamais c’était un coup d’état il devait s’en assurer avant de rapporter naïvement l’information à Kumo.
« Qui a-t-il voulu désigner comme matriarche et pourquoi ? »
Et justement, il la mitraillait de questions car c’était de cette manière qu’il pourrait dénouer le vrai du faux, si jamais il y en avait. Si jamais mensonge il y avait-elle ne pourrait répondre du tac au tac à des questions si précises et pourtant si simple.
« Je comprends mieux maintenant… »
Le fait qu’il n’ait pu échanger avec aucun de ses homologues du Feu ne le choquait plus, tout s’expliquait. Par contre, comment se faisait-il que la garde au niveau de l’entrée de Urahi soit si simpliste alors qu’un tel évènement était intervenu. Étaient-ils en manque de troupe ou alors leur désorganisation était si importante qu’elle se faisait sentir jusqu’au plus bas de l’échelle ?
« Tu sais qui exactement a fomenté cette mutinerie ? »
Un nom. Rien de plus important comme information qui pourrait être utilisé à bon escient plus tard. Un tel évènement, nul doute qu’il ne reste très longtemps sous silence mais l’information était la base de tout alors s’il pouvait en ramener de tel il ne se gênerait pas.
« Et dis-moi… L’aimes-tu, ton empereur ? »
Il voulait savoir finalement. Ce qu’elle, pensait de tout ça. On ne devait pas souvent lui demander son avis, soldat chair à kunai. Mais elle était Inuzuka alors elle avait sans doute un avis sur la question mais surtout quelques ressentiments face à l’hypothétique responsable de cette situation. Après tout en appartenant à ce clan elle était par le sang contraint à prendre position.

Mais quelle était-elle ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Dim 30 Oct 2022 - 15:25
À vrai dire, je n'ai jamais eu de relation sociale et ce n'était que récemment que j'ai intégré l'armée de Urahi après un séjour à l'hôpital, et j'ai juste eu ce rôle sans être formée, sans que l'on m'apprenne quoi que ce soit. Il me faut simplement me débrouiller pour demander l'aide de mes frères d'armes pour apprendre un maximum de choses. Je ne sais comment le dire à cet homme qui a l'air si raffiné et éduqué. J'en ai perdu mes mots sur le coup, comment me justifier sur ce fait… et que voulais-je devenir…

« Hé bien… je… J'veux point m'battre, mais… j'veux prendre soin des gens en fait… j'veux pouvoir panser les blessures de nos compagnons animaux, même celles des kuchyioses. J'veux juste pouvoir veiller sur eux sans avoir besoin de violenter qui qu'ce soit. »

C'est vrai que je n'avais pas beaucoup d'informations sur ce qu'il s'est passé, on m'a simplement rapporté les grandes lignes sur cet incident et je m'en étais contenté. J'étais bien sotte, il me fallait vraiment creuser et améliorer ma curiosité.

« J'sais point qui il voulait nommer matriarche mais il avait réellement volé l'objet en tout cas. »

Pour seul signe d'agacement j'eu gonflé mes joues telle une enfant, et de plus ce cher Nara voulait que je donne le nom de la personne qui a commandité l'assaut contre le palais impérial.

« J'ai point envie de donner le nom de la personne qui a pris position sur cette mutinerie ! »

Je savais que Seiteimen pourrait se faire traquer pour x ou y raison, et en général pour de l'argent ou la gloire. Je veux le protéger à ma manière, car au fond de moi il a raison.

« J'n'ai point spécialement d'avis sur l'empereur si ce n'est que c'est une crotte pourri gâtée qui n'a respecté personne ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222
Nara Aizen
Nara Aizen

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Mar 1 Nov 2022 - 21:51

La naïveté de cette femme n’arrêtait pas de le choquer. Mais s’il devait encore lui expliquer une des choses les plus basiques en ce monde alors il le ferait.
« Se battre n’est pas un choix, c’est une nécessité. Et pour toi, c’est un devoir. »
Elle devait ouvrir les yeux. Chez les shinobis, chez les soldats aussi, un soigneur ne pouvait se contenter de faire le bien. Utile en première ligne sur le champ de bataille il avait un rôle capital. Si bien que l’ennemi n’hésiterait pas à l’éliminer en premier pour éviter qu’il aide les blessés par la suite. C’était un choix cruel mais logique.
« Soigner est une bonne façon de participer à la guerre. Mais si tu ne sais pas te défendre en tant que soigneuse tu ne seras qu’un boulet car une fois ton rôle compris par l’adversaire tu seras la première à être visée. »
Le Nara plissa les yeux, effaçant son sourire et devenant plus menaçant. Elle refusait de parler cette fois, mais avoué connaître le nom. Quelle idiote, dans les deux cas.
« Tu ne veux pas me donner ce nom ? Mais tu sais que l’échange d’information pour la Coalition est important… Si jamais tu refuses de me dévoiler cette information je ferais alors remonter qu’un soldat Teikokujin ne voulait pas collaborer avec la Foudre, c’est ça que tu souhaites ? »
Un léger coup de bluff. Le ton de la voix du Nara changea pour se faire plus acerbe, elle devait parler sinon…
« Si tu n’aimes pas ton empereur et que tu défends la personne qui a orchestré ce coup d’état tu ferais mieux de tenir ta langue. »
Elle les cumulait. Elle ne faisait que lui tendre le bâton pour se faire battre et Aizen ne manqua pas de s’en saisir. Il se devait de lui mettre la pression pour qu’elle ait l’impression d’être forcée de dire ce qu’elle savait.
« Même moi, étant par la Coalition allié au Teikoku, je dois loyauté au dirigeant actuel. Ainsi je pourrais te traîner devant lui pour trahison et qui sait ce qu’il pourrait t’arriver… »
La menace tomba, se verrait-elle la tête coupée aux pieds de son Empereur ? C’était ce que le Nara souhaitait, la crainte apportait son lot d’émotions dont les conséquences seraient sans doute une prise de décision rapide et donc irréfléchie.
« Donc parle, donne-moi ce nom et je te laisserais tranquille. »
Cet évènement était important, le Nara avait au moins besoin de ce nom pour que cette information constitue quelque chose de pertinent.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586 https://www.ascentofshinobi.com/u1536
Inuzuka Yoshiko
Inuzuka Yoshiko

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen Empty
Jeu 3 Nov 2022 - 15:23
Je n'eu que des vagues de reproches et une mise au pied du mur. Je devais m'adapter à l'Empire qui m'a forcé à devenir leur soldate, je devais me forcer à aimer le combat pour me protéger. Limite je devais me forcer à apprécier l'empereur ou du moins faire semblant ?

Dans tous les cas, mon nouvel objectif est simple, dès que cette rencontre se finira, je vais apprendre tout sur nos trois unités, sur la manière dont elles fonctionnent jusqu'aux capitaines. Je devais me montrer fidèle et prête à tout pour redorer ma propre image. Je devais trahir certains membres de mon propre clan pour le bien commun. Je n'aimais pas ce fonctionnement mais soit, il fallait que je m'y plie.

« Inuzuka Seiteimen. » répondis-je en baissant les yeux. Je devais me montrer obéissante, après tout c'est ce qu'on attend de moi, que je le sois tout autant qu'un chien. Je me dois d'agir ainsi afin de me trouver un comportement adéquat, que l'on apprécierait un jour. Si l'on ne m'aime pas ainsi c'est que je devais changer quelque chose en moi. Je n'avais pas envie de mourir ainsi, ils auraient honte de moi.

De plus, je sais qu'on me convoquera bientôt pour que je porte allégeance à l'Empire. Aussi, je sais maintenant qu'il le faut. Si je veux être en sécurité je dois le faire. Si je veux être libre sans qu'on me traque pour trahison, je dois les brosser dans le bon sens du poil. C'est fixé en tout cas, maintenant je vais tout connaître de ceux qui m'ont accueilli dans leur rang et je vais accepter d'être une fidèle combattante fourbe et hargneuse. Je me dois d'y réfléchir plus profondément afin de commencer à apprécier certains sujets ou certaines personnes hauts placés.

« J'serai sage, promis, j'trahirai personne, j'vais être une fière soldate de l'Empire et de la coalition, mais j'serai plus jamais bête ! J'suis désolée ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12708-chapardeuse-de-urahi-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/t12944-dossier-de-inuzuka-yoshiko https://www.ascentofshinobi.com/u222

Dans l'ombre du canidé – Nara Aizen

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Nara Aizen] Audience du Conseil Nara
» Dossier de Nara Aizen
» Reconstruction (PV Nara Aizen)
» [ABSENCE] Nara Aizen & Akimichi Chi
» L'ombre de la foudre [Nara Aizen]

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: