Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
[Han'En] Réprimer la bête EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
[Han'En] Réprimer la bête EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
[Han'En] Réprimer la bête EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
[Han'En] Réprimer la bête EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
[Han'En] Réprimer la bête EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
[Han'En] Réprimer la bête EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
[Han'En] Réprimer la bête EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
[Han'En] Réprimer la bête EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
[Han'En] Réprimer la bête EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
[Han'En] Réprimer la bête EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

[Han'En] Réprimer la bête

Kayuri Namue
Kayuri Namue

[Han'En] Réprimer la bête Empty
Jeu 17 Fév 2022 - 21:36



Réprimer la bête


Depuis qu’elle connaissait la raison de ses épisodes de somnambulismes, Namue avait cherché un moyen de réprimer son pouvoir héréditaire afin d’enlever cette épée de Damoclès qui pendait au-dessus de sa tête à chaque fois qu’elle fermait les yeux pour s’assoupir. Cette quête qui promettait d’être longue et truffée d’embuches avait débutée plusieurs semaines auparavant par une série sans fin de nuit passé à étudier sous la flamme vacillante d’une chandelle des tomes et des rouleaux traitant de l’histoire du clan Yasei qui, à sa grande surprise, n’étaient pas en si grand nombre dans les rayons de la bibliothèque du complexe shinobi.


La jeune femme s’était donc vue rapidement dans l’obligation de chercher un nouveau filon afin de découvrir un moyen d’arriver à son but ultime qui était la répression de la bête en elle. Malheureusement pour la servante de la brume, la bibliothèque ne semblait plus en mesure d’assouvir son besoin de connaissance en la matière et après un houleux duel contre l’unique représentante du clan Yasei qui s’était finalisé par une déclaration d’amour impromptu de la part de celle-ci à l’endroit de la jeune femme, cette dernière s’était de nouveau retrouvé à l’hôpital de la brume où un visage familier l’avait aussitôt accueilli, le prénommé Hyro, un simple ninja médecin sans grande ambition, mais pour qui la genin s’était éprise d’une forte amitié.


Étrangement, le médecin s’était lui aussi épris de la jeune femme, mais plus qu’une simple amitié, c’était une curiosité pure qui le motivait à chercher jour après jour aux côtés de celle-ci une solution potentielle à son problème, mais au bout d’une dizaine de nuit passées à effectués des tests de plus en plus étrange, l’homme avait dû se rendre à l’évidence, il n’était aucunement qualifié pour résoudre l’énigme que représentait Namue et la bête qui somnolait en son être.


C’était donc avec cette fatalité en tête que le médecin avait décidé de contacter la toute nouvelle unité spéciale du village de la brume dont la dite spécialité était justement la médecine et la science et après avoir récolté l’accord d’une Namue quelque peu découragée de cet autre échec dans sa quête de contrôles, l’homme de science avait rédigé une lettre à laquelle il avait joint la charte médicale de la genin ainsi que divers rapports sur les différents tests qu’ils avaient effectués ensemble et les résultats plus que décevant de l’ensemble de ceux-ci. Puis, certain d’attirer au minimum l’attention d’un membre régulier de l’Han’En, Hyro était aller porter l’ensemble de documents en main propre au temple du lycoris situé entre le dojo des sabreurs et la porte Sud-Est du village.


Il n’avait visiblement pas eu à attendre longtemps pour obtenir un retour de la part de ceux qui cohabitaient désormais avec les derniers Sohei puisqu’à peine une journée plus tard, Namue recevait une convocation de la part d’Hyro qui l’enjoignait à se rendre la soirée même non pas dans la salle sombre et faiblement éclairés de l’hôpital qui avait fait office de base d’opération pour les recherches de la jeune femme depuis plus d’une semaine, mais plutôt directement au temple du lycoris où l’y attendrait un membre de l’unité spéciale. Sa missive poursuivait ensuite avec une série d’excuse de la part de l’homme qui regrettait visiblement de ne pas avoir été en mesure d’aider la jeune femme plus que de raisons et Namue se fit une note mentale de retourner lui rendre visite afin de le remercier du temps qu’il avait passé à ses côtés, temps qu’elle avait apprécié malgré l’absence de résultat qui en avait découlé.


Toutefois, malgré la série d’échec qu’elle avait subie jusqu’à maintenant, la jeune femme était habité d’espoir tandis qu’elle vagabondait en direction du temple, traînant volontairement le pas afin de ne pas arriver trop d’avance, mais ce fut sans réel effet et la genin se retrouva à passer les portes du temple plus d’une heure avant son rendez-vous.


Espérant pouvoir s’asseoir discrètement à un endroit en attendant que le temps file, Namue balayait du regard les environs, mais presqu’aussitôt une dame plutôt âgée portant une épaisse paire de lunette sur le bout de son nez lui agrippa le bras afin d’attirer son attention.


??? - Bienvenu au temple du lycoris, puis-je savoir les raisons de votre visite ?

Renonçant à son plan d’attendre subtilement l’heure de son rendez-vous au sein du temple, la jeune femme se retourna vers la dame qui venait officiellement de l’accueillir au cœur des quartiers généraux de l’Han’En.


Namue - Bonsoir, je suis malheureusement bien en avance, mais l’on m’a donné rendez-vous ici ce soir, je suis Kayuri Namue, un certain Hyro aurait envoyé une référence me concernant hier ?

La dame sembla fouillé un instant dans sa mémoire puis ses yeux s’illuminèrent tandis qu’elle semblait victime d’une révélation.


??? - Oui bien sûr Namue. Vous pouvez vous mettre à votre aise, je vais aller vous annoncez.

Sans plus de cérémonies, l’érudite tourna le dos à la genin avant de s’éloigner d’une démarche saccadée, laissant la jeune femme seule qui s’empressa de remarquer un banc sur lequel elle alla s’asseoir en attendant d’être invitée à entrer plus en profondeur dans le bâtiment par celle qui l’avait convoquée et dont le nom lui échappait pour le moment.





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Narrateur
Narrateur

[Han'En] Réprimer la bête Empty
Ven 18 Fév 2022 - 9:46
« Des concoctions contre les insomnies ? », râla-t-il en haussant un sourcil.
« Vous me voyez terriblement navré que mon incompétence doive vous ôter quelques parcelles de votre temps, toutefois... Ça continue pendant des lignes et des lignes. »

Elle releva le nez de la missive qui avait été adressée à l'unité, uniquement pour être témoin des orbites de son vis-à-vis faisant mine de se rouler dans leurs cavités.

« Bien. », soupira l'individu en élongeant chacune de ces syllabes. « Fais-moi plaisir et va me chercher l'enfant des Bêtes. »

Un silence suivit sa demande, où l'intéressée fit mine de se montrer intriguée, déposant la lettre sur son bureau amoncelé d'objets au cœur de l'unité de recherche.

« Est-ce que vous considérez chaque personne que vous croisez comme votre secrétaire ou avez-vous simplement décidé de faire une exception pour moi ? »

L'homme paru visiblement agacé par sa rétorque, abandonnant les feuillets auxquels il s'était adonné à la lecture.

« Écoute ma grande– »
« C'est Date Junko. », précisa-t-elle en plaquant ses deux mains sur la sylve de cette maigre table, ses yeux d'or plantés dans les siens. « Allez la chercher vous-même. Avec un peu de chance, vous trouverez un peu d'humilité sur le chemin. »

Elle l'entendit grommeler tandis qu'elle se détournait de lui, jusqu'à parvenir à l'orée de l'Institut de recherches.

« Vous avez deux jambes. Elle se trouve dans les limites du temple. Vous n'avez qu'à marcher. », trancha la gladiatrice avant de s'éclipser à sa compagnie : elle n'avait plus rien à faire ici.

Mais une main vint trouver son épaule, comme pour l'arrêter. Le sourire de Menma, emprunté à ces reptiles aux allures doucereuses et charmes artificiels, vint s'opposer au désintérêt de la jeune femme – dont l'audace l'avait amenée à mentionner la peine qui le confinait entre ces murs.

« Je viens d'avoir une idée merveilleuse, ma chère. Vous n'avez qu'à m'accompagner auprès de notre patiente adorée. », sussura-t-il, pertinemment au fait de l'exaspération qui se dessinait sur le visage de la rougeoyante.
« Et puis quoi encore ? »


***


Deux nouvelles silhouettes vinrent remplacer la présence de cette vieille femme au milieu des statures des Sohei, qui, en prenant place dans le cœur de l'Hémicycle bercée par les reliefs de l'aurore, trahissaient tous les vestiges avec lesquels cette unité se devait de cohabiter comme d'en perpétuer la promesse et l'honneur d'autrefois.

Et lorsque cette inconnue trouva leurs flancs, Menma lui glissa la même adresse qu'à sa consœur.

« Allez donc me la chercher. »

Ce fut au tour de sa comparse de rouler des yeux lorsqu'elle se plia à sa demande.

Shimizu Menma
紫水メンマ, tsuijūsha
Date Junko
伊達淳子, gun'i

Bien assez tôt, les deux envoyés de l'Han'en se trouvèrent au-devant de leur commanditaire ; acerbe pour l'une, malicieux pour l'autre.

« Shimizu Menma pour vous servir, très chère. J'ai cru comprendre que vous souffriez d'insomnies ? », souffla-t-il d'un air enjoué qui n'épousait nullement l'horripilation qu'il ressentait à l'idée de se charger de si basses besognes. « Votre... médecin nous a un tant soit peu expliqué votre condition, mais j'apprécierais tout autant vous entendre les relater de vive voix. »

Une intervention du Narrateur prendra lieu à la suite de ce post pour ajouter un autre PnJ à ta demande!
Revenir en haut Aller en bas

[Han'En] Réprimer la bête

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bête et le clochard. [ft. Jun]
» La belle et la bête [Joo]
» L'éveil de la Bête [Yasei Doro]
» La Belle et la Bête
» Le beau et la bête ft Meian

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: