Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Infiltrer les Chikori [Zanzu] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Infiltrer les Chikori [Zanzu]

Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Mar 7 Déc 2021 - 10:55
Automne 204

Suite de ce rp

Les Satsuma avaient sollicité notre troupe pour effectuer quelques ravages dans les territoires contrôlés par les Chikori. Ils nous avaient pour ce faire, donné carte blanche quant aux actions qui seraient commises, tant que celles-ci ne seraient pas officiellement faîtes sous la bannière de leur clan. Nous ne devions jamais faire mention de leur nom lors de nos opérations ni nous revendiquer d'eux d'une quelconque manière. En échange, nous ou plus précisément notre chef Hideo, qui avait négocié cet accord, obtenait d'intéressante rémunérations et nous pouvions garder le fruit de nos pillages pour nous.

Tout Satsuma que j'étais, dans la mesure où je n'avais jamais révélé mon existence aux miens, j'étais utilisé comme homme de main au sein de cette troupe mercenaire affiliée au clan Satsuma. C'était à peine si j'avais accès aux sphères privées du clan, nos rares mouvements vers la capitale de province Satsuma nous obligeant à camper aux alentours de la ville, laissant Hideo et ses lieutenants seuls avoir contact avec les Satsuma.

En parlant d'eux, un de leurs hommes de main était venu livrer une bien curieuse missive à la troupe. Nous devions infiltrer le domaine Chikori, leur ennemi actuel, immédiat, afin d'obtenir de plus amples informations les concernant. Ces informations seraient utilisées en interne pour nos prochaines opérations, après celles réussie du saccage d'une écurie. Ces mêmes informations que nous obtiendrons seront également transmises aux Satsuma.

Ordre de mission:

Très vite, Zanzu et moi furent désignés pour mener à bien cette mission. Simple guerrier j'étais bien obligé d'accepter la mission qui m'était confiée, mais il fallait l'avouer, avec un cœur lourd...


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Mar 7 Déc 2021 - 22:26
Une mission ? Pour moi ? Et ben on dirait bien que les choses commencent à devenir de plus en plus intéressantes, alooors, qu'est-ce que je dois faire ? Nani ? Me faire passer pour un artisan ? Infiltrer les Chikori ? Je suis un samouraï moi, je suis fait pour les combats ! Je ne suis pas une saloperie de ninja qui fait des missions d'infiltration ! Mais soit, si il faut me réduire à ça pour réussir à faire bouger les Nagamasa alors je le ferais. Par contre on m'a assigné un compagnon de route, Satsuma Hitsugaya ? C'est qui lui déjà ? Aucune idée, il ne devrait pas être bien fort si j'ai oublié son nom, m'enfin peu importe, je suis bien capable d'accomplir une mission tout seul, alors à deux ça devrait être plus facile, sauf si ce type est un boulet. Si c'est un boulet je n'aurais qu'à l'éliminer en cours de route et tout ira bien. Je me dirige alors vers la porte de sortie, mais c'est à ce moment là que Yamakuri décide de me couper le chemin et de me parler d'un ton interrogateur.

Yamakuri : Tu vas où encore ? Ne me dis pas que tu vas encore te battre ? Car si c'est le cas tu peux toujours rêver que je te soignes après.

Rah il faut toujours qu'elle vienne m'agacer celle là ! Je lui réponds alors d'un ton énervé.

Zanzu : Je ne t'ai jamais demandé de me soigner !

Elle lève ses sourcils et soupire, bon c'est pas tout mais faut que j'y aille ! Elle dégaine alors son katana avant de me dire d'un ton sec.

Yamakuri : Tu ne vas nul part, pas avant de me dire où !

Zanzu : ROH ! Je vais en mission ! ET ARRÊTE DE DEGAINER CE FOUTU KATANA CHAQUE QUATRE MATINS !

Yamakuri : Une mission ? Tu veux dire un contrat ?

Zanzu : Non, cette fois je ne vais tuer personne.

Yamakuri : Ah, c'est bien ça change de d'habitude.

Elle range alors son katana, je soupire et sors de la maison. Je me dirige donc vers le lieu de rendez-vous et vois le dénommé Hitsugaya, ah c'est lui ! Je le salue de la main et lui dis.

Zanzu : Alors, quel est ton plan monsieur le cerveau ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 13:18
Hitsugaya n'appréciait pas beaucoup la mission qu'on lui avait confiée. Il s'agissait d'infiltrer les Chikori, leur cible actuelle, afin de mieux les connaître et probablement de préparer les actions à venir, celles notamment consistant à les réduire à leur plus simple expression afin de préparer l'offensive finale des Satsuma. Si jamais les actions de la troupe portaient leurs fruits, alors la guerre aurait lieu. A bien y réflechir, Hitsugaya avait fini par se dire que les Satsuma n'agissaient jamais que lorsque tous les voyants étaient au vert. Une bonne façon de réfléchir afin d'éviter notamment toute erreur qui pourrait mener à leur perte. Avant de s'avancer à découvert, ils préparaient le terrain au travers de mercenaires financés grassement et probablement par le biais d'autres actions qui lui étaient inconnues.

_ Un plan ? Je n'en ai aucun Zanzu... J'ai cru que tu en avais un... Avait rétorqué le Satsuma. Il ne voulait pas paraître présomptueux ce d'autant plus que Zanzu l'avait appelé "monsieur le cerveau". Une façon de se moquer de lui, certes, mais avec le risque de le voir le prendre en grippe si jamais il s'avérait être plus intelligent que lui dans ses planifications et dans sa manière de prendre en main les problèmes. Il valait mieux être le parfait exécutant surtout face à la brutalité d'un Zanzu. Hitsugaya n'était pas encore de taille, ça, il se savait parfaitement.

Attendant que Zanzu propose le premier une idée, Hitsugaya se divertissait en caressant le manche de son katana.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 15:25
Ah ? Il n'a aucun plan ? Je ne suis pas le plus intelligent des combattants hein, je n'ai absolument aucun plan, je croyais vraiment qu'il en aurait un. Il m'a pourtant l'air d'un type intelligent, m'enfin peu importe, alors, comment est-ce qu'on va bien pouvoir s'infiltrer ? Dur dur, peut être en se déguisant en marchands ? Ouais en marchands de katana peut être, ça pourrait marcher ! Je ne suis pas un spécialiste pour ce genre de missions mais cette idée pourrait peut être fonctionner, il me faudra l'opinion de Hitsugaya par contre, et un moyen de se procurer des katanas à vendre. Est-ce que son clan aurait une réserve de katanas ? On pourrait les vendre aux Chikori et les reprendre au moment de l'assaut ! Oui voilà une bonne idée ! Je souris et dis au jeune Satsuma d'un ton calme.

Zanzu : Je te pensais plus intelligent que moi, voilà pourquoi je t'ai demandé si t'avais un plan mais soit, je pense que j'ai réussi à trouver un plan.

Je marque une petite pause et reprend d'un ton assez sérieux.

Zanzu : Est-ce que vous avez une réserve de katana chez les Satsuma ? On pourrait se faire passer pour des vendeurs de katana et les leur vendre, nous les reprendrons après les avoir exterminés au moment de l'assaut bien sûr !

Je ne sais pas si c'est un bon plan ou si c'est réalisable, mais si il est d'accord alors on pourra se mettre au boulot ! Il est vrai que ce n'est pas super stimulant comme mission mais c'est nécessaire pour réussir à détruire les Chikori !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Sam 11 Déc 2021 - 20:22
Le Satsuma écouta et observa les réactions du Shushioka. Ce dernier, tout impulsif qu'il était, prit sans mauvaise réaction, ce que son interlocuteur lui avait dit. Assez rapidement, il produisit un plan. Hitsugaya, dès qu'il entendit la proposition de Zanzu, se gratta le crâne. Ce geste se fit machinalement, tant il ne se cachait pas qu'il pesait et soupesait la proposition, l'observant sous plusieurs coutures. Alors oui l'idée était bonne, excellente même à bien des égards, mais elle posait problème sur un point, un point qui avait fait tiquer d'ailleurs Hitsugaya. Jamais il n'avait révélé à quiconque qu'il était un Satsuma. Les Satsuma eux-mêmes ne savaient pas qu'il en était un. Non... Il avait dû comprendre de travers. Zanzu avait dû lui parler en tant que sbire des Satsuma ce ne pouvait être que cela.

_ L'idée de se faire passer pour des marchands est une bonne idée. Seulement, je ne suis qu'un lointain homme de main des Satsuma, je n'ai aucun moyen d'obtenir ces katanas... Trouvons autre chose... Il se tint le menton, son regard indiquait qu'il se creusait les méninges et considérant la mine qu'il affichait, cela n'était peut-être pas son point fort.

_ Et si nous nous présentions comme des manœuvres. Ces derniers sont souvent utilisés sur les chantiers un peu partout. Avec un peu de chance nous pourrions être amenés sur des lieux intéressants ? Finit-il par dire. Il gardait toujours la main sur le menton, deux doigts, l'index et le pouce de la main droite le soutenant. Il continuait à réfléchir. Quelle autre option avait-il sous le coude ? Cette idée en tous cas était la première qui était venue à son esprit et au moins, elle ne mettrait pas trop à mal leur honneur ou du moins ce qui leur en restait.

_ A moins de jouer les saltimbanques ? Sais-tu jongler ? Ou jouer du théâtre ? Ces artistes vont partout et ils sont souvent invités dans les places fortes afin de distraire troupes et nobles. Avec les déguisements et les masques notre identité sera préservée... Mais notre honneur lui en prendra un sacré coup... Conclut-il. Cette idée était certes meilleure que la première et elle permettrait probablement de davantage s'approcher des objectifs, mais était-elle plaisante ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Mar 11 Jan 2022 - 23:39
Un lointain homme de main des Satsuma ? Bah zut, il ne sert vraiment à rien ce... j'ai déjà encore oublié son prénom tellement il est inutile. Alors, proposes une idée hein espèce de bon à rien qui a deux mains gauche et qui ne sait même pas se servir d'un katana. Ah tiens il se met à utiliser son cerveau, très bien, ok, des manoeuvre ? Mais il se fout de moi ? Moi me rabaisser à ça ? Travailler pour les Chikori ? Autant y aller directement et tous leur couper la tête à ces saligauds ! Ou bien est-ce à lui que je découpes la tête ? Tiens pourquoi pas, ça sera mon petit caprice ! La manche de mon katana me démange, j'ai envie de dégainer, mais merde j'ai besoin de cet abruti pour mener à bien ma mission. Mais si jamais t'es un boulet mon grand, je te tues de mes propre mains. Si je sais jongler tu m'as pris pour un mec de cirque ? Du cirque... j'ai une idée.

Zanzu : Non mais je sais cracher du feu, je suppose que tu connais les cracheurs de feu, les seigneurs les aiment beaucoup, ils les amusent. Je peux me faire passer pour un cracheur de feu.

Toi par contre tu vas faire quoi à part me coller au cul toute la mission ? Ouais jongles c'est bien pour les minables de ton espèce. Je m'avance vers le jeune samouraï, un sourire psychopathe et les yeux rivés sur lui, je lui mets la main sur l'épaule et chuchote dans son oreille.

Zanzu : Mais sache que si t'es un boulet, je te coupe la tête.

Je dépose alors un léger baiser sur sa joue, avant de tourner les talons et de marcher.

Zanzu : Trouves-toi un rôle qui te rendra utile, t'en auras besoin
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Mer 12 Jan 2022 - 9:47
Hitsugaya considéra Zanzu. Cet homme ne respirait que la bestialité et l'égoïsme. Il n'était que cela. Il ne pouvait comprendre autre chose que le pur langage de la force et dans son esprit étriqué et ses valeurs caduques, probablement que même une défaite pourrait le mener à sa perte : à un seppukku, action des hommes d'un autre temps. Hitsugaya dévisagea le Shushioka. Ce dernier venait de lui faire un baiser sur le front. Quoi ? Quels étaient ces gestes de péteux ? Quelles étaient ces façons de faire d'homme faible ? Le pire c'était que le tout était enrobé de menaces, encore et toujours ces sempiternelles menaces. Hitsugaya en avait ras le cul, mais il était bien conscient qu'il n'était pas encore à la hauteur. Il n'avait pas oublié le carnage à la taverne. Cette brute sans cervelle était puissante, bien trop puissante pour le pauvre indé rang C qu'il était et dans le format actuel du sysco aucune perspective de power up temporaire dans le pur esprit shonen. Non, il ne fallait pas compter sur ça. Si Hitsugaya avait survécu jusqu'ici c'est bien parce qu'il savait quand frapper et dominer et quand s'écraser. Le tout est une bête question de survie.

_ Ne me traites pas de boulet quand t'es même pas capable de produire un plan tu veux ? Lâcha le Satsuma. C'était tout de même plus fort que lui. Sa fierté après tout avait pris un coup. Il poursuivit :

_ Ouais OK, faisons ça... Le feu ils aiment bien les nobles ouais... Moi je vais jongler... Des couteaux... je sais le faire. Dit-il...

Ils se préparèrent donc et scellèrent leurs chevaux -quoi ? un samouraï ne saute pas d'arbre en arbre tel un masupilami shinobi. Il leur reste encore un minimum de dignité. Après de longues heures de chevauchée, le duo était parvenu dans la ville Chikori où vivaient les seigneurs de ce clan. C'était dans cette ville et dans ce bastion que toutes les décisions impactant la zone contrôlée par ce clan provenaient. Tetsu était ainsi faite. Plusieurs provinces sous le contrôle de Seigneur de guerre, des Daimyos et le pays sous le joug du Shogun.

Ayant attaché les chevaux à une écurie digne de confiance, et après avoir graissé la patte de l'individu en charge de ladite écurie afin que leurs canassons soient bien pris en charge -il s'agissait de chevaux de race tout de même- le duo s'avança vers la zone de la ville réservée aux artistes, là zone où ces derniers crèchent comme on dit. Il fallait les approcher et se faire enrôler... Zanzu serait-il capable de la jouer finement pour le coup ou faudrait-il qu'il foute tout en l'air dès le début du scénario ? Avec ce con, il fallait s'attendre à tout.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Ven 28 Jan 2022 - 21:58
Mais c'est qu'il a du répondant le petit, oui mais avant de prendre tes grands airs mon cher Hitsugaya, apprend d'abord à avoir une présence, là on aurait dis un chihuahua qui aboie à son maitre car il ne veut pas lui donner à manger, ridicule. M'enfin qu'est-ce que je peux attendre de quelqu'un d'aussi faible ? Il n'a même pas eu le cran de m'affronter l'autre jour alors honnêtement, il ne mérite même pas que je me donne la peine de retenir son nom. Au moins l'autre Hideo avec un peu de mordant, oui, lui c'était un pitbull, mais un pitbull ne peut vaincre un lion, et c'est pour ça qu'il a perdu face à moi. Quand à celui là... oui... pour le moment ce n'est qu'un chihuahua, et ne me demandez pas si un chihuahua a une chance de battre un lion, il va se faire croquer en un instant, ce n'est même pas la peine de faire attention à lui pendant cette mission, il se débrouillera tout seul vu qu'il veut montrer les crocs ce petit. Par contre cracher du feu pour des nobles ça c'est hors de question pour moi, par contre cracher du feu sur les nobles, ça oui je peux le faire, hahaha, je sens que cette mission va être amusante ! Alors, que vas-tu faire toi mon cher Hitsu ? Du jonglage ? Avec des couteaux ? C'est bien ce que je disais, un chihuahua, ralala qui m'a mis avec celui là ? Je peux bien aller les faire tomber tout seul moi.

M'enfin, si être avec ce minable me permet de mener à bien ma mission et un jour prendre le pouvoir aux Nagamasa, alors je suis prêt à ce sacrifice. Mais qu'il fasse attention, si c'est un boulet pendant la mission, je le tue de mes propres mains. Alors c'est parti pour la ville Chikori, et ben je reconnais bien là les grands seigneurs, c'est magnifique, tant mieux ! Ce sera encore plus agréable de détruire une telle oeuvre ! Très bien il nous faut maintenant nous faire enrôler par le clan en tant qu'artistes, juste avant d'arriver à la zone réservée aux artistes je dis à mon camarade.


Zanzu : Je te laisserais leur parler, tu sais très bien que je risque de les décapiter si ils disent un mot de travers.

Ouais faut la jouer fine alors calmes toi mon petit Zanzu, t'auras l'occasion de les décapiter plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Sam 29 Jan 2022 - 12:44
Le Satsuma avait bien remarqué combien Zanzu le regardait avec dédain. Pour le coup, tant que ce bonhomme ne dérapait pas, il pouvait le regarder aussi mal qu'il le voulait. La chose lui importait peu. Il lui importait plus la réussite de cette mission qu'on lui avait confiée. Ils devaient rester concentrés sur leur mission, quelle les enchante ou pas. Après tout, ils avaient accepté les conditions de ce marché qui les avaient amené à cette situation n'est-ce pas ? Sans compter que Zanzu était redevable à la troupe et indirectement aux Satsuma pour avoir massacré un bon paquet d'homme d'Hideo, le boss y compris.

_ Pas de soucis ! Suis-moi et si l'envie de tuer ou répondre violemment te prends... Puise dans le bushido et fait preuve de maîtrise Zanzu. Lui répondit le Satsuma, puis il prit les devants. Il était bien obligé de materner le Shushioka et de lui rappeler la voie qu'il s'était choisie, lui qui agissait tel un rônin et qui clamait haut et fort son attachement au bushido.

Ouvrant la voie, le Satsuma fila droit, après avoir demandé sa voie ci et là, à l'endroit où étaient réunis les artistes. La cour des miracles que l'endroit s'appelait. Un endroit reclus, dont les habitations sommairement bâties, à la va vite et avec du matériau de recyclage indiquait clairement à quelle classe sociale appartenait les hommes et femmes parquées ici. Après quelques minutes de recherches dans ce lieu, il finit par se faire indiquer la baraque de Lee, le chef de la troupe de cirque. Il demanda un entretien, ce qui leur fut accordé bien vite.

Invité à entrer dans la baraque, le Satsuma put constater en un coup d'oeil combien Lee était adepte des arts. Des tableaux peints, de toutes les couleurs, avec divers thèmes dont les plus représentatifs étaient les animaux. Il y avait aussi deux grosses armoires dont l'une était ouverte. L'on pouvait y remarquer des costumes de scène. A côté, deux mannequins grandeur nature avec de longs fils fins et blancs servant certainement à les animer.

_ On me dit que vous avez souhaité me voir ? Dit d'un air curieux le vieil homme à la barbe blanche et à l’œil vif. Il les avait détaillé d'un coup d’œil et si ses sourcils étaient arqués, son regard demeurait à la fois curieux et posé.

_ Heu... Oui. On nous a dit que vous étiez le chef de la troupe de cirque... Dit Satsuma de sa voix rauque.
_ Oui... Que puis-je faire pour vous ? Continua le vieil homme avec son regard toujours aussi circonspect.
_ Nous aimerions intégrer votre troupe et gagner notre vie. Répondit le Satsuma.
_ Ah oui ? Et vous avez du métier ? Vous savez vous appliquer à la tâche ? Continua t'il en leur montrant le dos cette fois-ci et en s'affairant à quelque chose qui était sur la table proche de lui.
_ Oui oui ! Je sais jongler. Répondit Hitsugaya d'un ton enjoué.
_ Ah oui ? Et le muet là ? Dit le vieil homme et se tournant vers eux tout en indexant Zanzu d'un couteau. Il était en train d'éplucher une pomme de taille imposante. Il regardait ce dernier de son air circonspect.

Lorsque Zanzu répondit quelque chose, le vieil homme se tut un moment, considérant probablement les options qui étaient à sa disponibilité. Après une petite réflexion, il finit par leur dire.

_ Alors un jongleur... J'en ai déjà. Dit-il d'un ton qui indiquait clairement qu'il n'y avait aucune porte de sortie pour eux.
_ Je jongle avec des couteaux moi, plus ils sont aiguisés mieux c'est ! Rétorqua d'une voix vive Hitsugaya.
_ Tu pourrais jongler avec ton cul que ce serait pareil. On a un jongleur. Pour le cracheur de feu c'est pareil. On en a déjà deux ! Pour notre spectacle les deux sont suffisants. Dit-il d'un ton qui indiquait clairement la fin de la discussion.

Hitsugaya regarda Zanzu comme pour lui dire de garder son calme. Reportant son attention, le Satsuma finit par faire un signe de politesse en direction du vieil homme avant de s'en aller après avoir dit :

_ Si jamais vous avez de la disponibilité... Nous sommes dans les parages. Dit-il d'un ton amical sourire aimable aux lèvres. Puis il prit congé de leur hôte.

Une fois dehors, après s'être écarté de la baraque de Lee et après s'être retrouvés seuls, le Satsuma suggéra ceci au Shushioka.

_ Cherchons un moyen de nous faire recruter. Que dirais-tu de débusquer et de rendre indisponible le jongleur et un des cracheur de feu ? On a pas besoin de les tuer... Juste les mettre hors service temporairement... Dit le samouraï en regardant Zanzu. Ce dernier n'avait des idées que pour se battre, alors probablement que cette perspective l'enchanterait. Une vraie caricature de samouraï que ce Shushioka !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Ven 11 Fév 2022 - 14:48
Puiser dans le bushido ? Faire preuve de maitrise de moi ? Mais il se prend pour qui ce gamin ? Il commence à avoir les dents trop longues, va falloir que je les lui coupe. Je vais encore devoir le supporter un bon moment, mais si il réussit à nous faire nous enrôler alors je ne lui couperais peut être pas ses dents, voyons voir ce qu'il va faire d'abord, aller Hitsumachin t'as intérêt à assurer mon grand, nous voilà donc à la fameuse cour des miracles, "des miracles" quel nom ridicule quand même, les miracles n'existent pas. Si les miracles existaient tout serait différent à l'heure actuelle, mais ce n'est pas le moment de se plaindre de ma situation, je dois simplement tout faire pour rétablir l'ordre à Tetsu, et ceci même si je dois sacrifier tout les hommes possibles. Rejoindre cette organisation était ma meilleure décision même si j'ai une dette envers eux, ça va me permettre de me rapprocher encore plus de mon objectif, il est clair que ça ne sera pas facile, mais comme on dit, rien n'est impossible. Bon sinon il se dépêche lui de trouver le chef de la bande ? Je commence à m'ennuyer ! Aaaah le voilà, aller maintenant tu assures mon grand et tu nous trouves une place. Je m'assois sur une chaise et observe la discussion, il est assez agaçant ce type, je lui lance un regard noir au moment où il m'appelle le muet, tu vas goûter à mon katana toi mon grand. Je lui répondis d'un ton plutôt calme, ce qui est assez surprenant vu mon énervement actuel.

Zanzu : Je suis cracheur de feu.

Déjà deux cracheurs de feu ? ça commence très mal, et pour les jongleurs ? Déjà un ? Ok on est mal là, on sort de là bas bredouilles, qu'est-ce qu'on peut bien faire ? Ah, il a une idée ? Mais c'est qu'il commence à être utile le petit Hitsugaya, les rendre indisponibles ? Oooh c'est pas mal ça ! J'aime beaucoup comme idée, mais il est pas si inutile que ça en vrai le petit, chapeau mon grand, tu montes dans mon estime !

Zanzu : Tu commences à me plaire toi ! Donne moi trois heures, je te retrouve à l'écurie.

Très bien, maintenant il faut que je m'infiltre à nouveau dans la zone réservée aux artistes, j'y arrive en graissant la patte de l'homme à l'entrée, avec la discrétion d'une brindille je me mets à la recherche des différents artistes, après plus d'une heure de recherche je tombe sur le jongleur, je suis caché dans un buisson tandis que lui marche en jonglant. Je sors alors de mon buisson et me place juste devant lui, l'air surpris il me dit.

- Vous êtes qui vous ?

Zanzu : Ton pire cauchemar.

Il m'envoies alors un couteau, minable ! J'attrape le couteau d'une main, bon aller Hitsu ne m'en voudra pas si j'en élimine un, je renvoies le couteau vers la tête du jongleur, headshot, il est mort. Je prends son corps et l'enterre quelque part bien loin. Deux heures après je réussis à trouver le cracheur de feu, je marche vers lui et lui dis d'un ton calme.

Zanzu : Tu te dis capable de cracher du feu, mais sais-tu ce qu'est le vrai feu ?

Très rapidement je compose des mudrats et envoie une boule de feu vers mon adversaire.

- Hein quoi ? NAAAAAAAN.

Le cracheur de feu flambé, aller on l'enterre, voilà ! Je me dirige alors vers l'écurie, je rentre, me dirige vers Hitsu et lui dis.

Zanzu : Je sais j'ai deux heures de retard, mais bon, le ménage est fait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Sam 12 Fév 2022 - 11:41
A regarder Zanzu s'en aller ainsi, le samouraï eut quelques idées noires quant à la finalité des actions de son compère. Le Shushioka est un homme impulsif prompt à combattre pour un oui ou pour un non. Il aime le combat par dessus tout et surtout tuer. Ah ça... Et dire qu'il est en même temps si disposé à critiquer quiconque ne marche pas dans les voies du bushido... Un comble le connaissant car lui supprimait toute vie ayant la malchance de se retrouver sur son chemin, à la moindre erreur, au moindre mot déplacé. A bien y réfléchir, Hitsugaya se demandait comment se faisait-il qu'il soit encore en vie. Il regarda le combattant s'en aller enthousiaste comme jamais, lui qui était en train de bouder, comme à son habitude, quelques instant avant. La main sur le menton, sourcils froncés, Hitsugaya eut quelques pistes d'explications. Probablement que le combat contre Hideo avait placé ce dernier dans son estime. Le peu de grandeur qui lui restait l'obligeait alors à honorer sa dette de sang envers la troupe qu'il avait fortement diminuée dans un accès de colère.

Hitsugaya attendit donc le temps qu'on lui avait indiqué. Trois heures, c'était peu de temps mais en même temps une éternité. Il lui fallait s'occuper. Après rapide réflexion, il n'eut pas en tête 36 idées. La plus pertinente était d'aller au bar le plus proche. Il se dirigea donc vers cet endroit. Oh ce n'était pas trop loin du point de rencontre, puis de toutes façons, Zanzu le trouverait bien et ce même sans indications. Arrivé sur place, sans attendre, le samouraï commanda une bouteille de Saké. Il se mit à table seul et consomma en évitant de garder les idées noires qui lui traversaient l'esprit. Il laissa plutôt son esprit divaguer sur les possibilités de s'affirmer face à ses frères. Comme souvent, à cette idée, il ne voyait qu'une réaction de ces derniers : le rejet, la souffrance, le combat. Il n'y aurait que cette alternative pour obtenir la reconnaissance qui lui avait été volée depuis sa naissance. Mais chaque chose en son temps...

Une heure passa, puis deux, puis trois et toujours rien. Quatre heures et même cinq heures passèrent et ce n'est qu'à ce moment que le Shushioka daigna pointer sa face. Ses yeux brillaient, à n'en pas douter, il avait réalisé son sport favori. Hitsugaya l'avait regardé de haut en bas, aucune trace indiquant le moindre combat. La chose n'était guère étonnante. Zanzu était si fort qu'il n'avait nul besoin de se fatiguer pour obtenir ce qu'il désirait face à de simples civils. Même les samouraïs dotés de chakra avaient du mal à se mesurer à lui.

_ Le ménage est fait hein ? Le Satsuma regarda son homologue un instant dans les yeux, puis il tira une chaise et lui suggéra de s'asseoir.

_ Bon... Maintenant attendons que ce bon vieux Lee vienne nous trouver... dit-il le plus calmement du monde. Son plan était le suivant : si le jongleur et le cracheur de feu étaient indisponibles, alors forcément, pour la bonne tenue de son spectacle, Lee serait obligé de faire appel à eux.

Le duo passa toute la journée là à gérer son temps entre la boisson et pour le cas de Hitsugaya, les femmes qui fréquentaient l'endroit. Deux d'entre elles, ayant remarqué la présence du duo qui ne quittait pas les lieux et enchaînait boissons sur boissons, finirent par trouver le moyen de se glisser à leur table. Hitsugaya pour sa part accepta. De toutes façons, il n'avait pas tellement le choix. Dès lors qu'il est imbibé d'alcool tel une éponge, toute femme, hormis cas particuliers, devient immédiatement canon à ses yeux. C'est comme ça. Il paya la boisson pour ses compagnes pris la direction d'une chambre de passe non loin avec ses prises. Après tout, plus on est de fous, plus on rit !

Pile au moment où il sortait du bar avec ses prises, le Satsuma tomba sur Lee. Ce dernier avait l'air à la fois dépité, découragé mas en même temps assez énervé. Il contint pourtant ses pulsions en demanda à parler au Satsuma.

_ Tu es toujours disponible toi et ton acolyte ?
_ Disponible... Ça dépend de quand. Si c'est là maintenant... Vois tu je suis en excellente compagnie. Dit-il en souriant l'air bête. De toutes façons, à l'instant T, la mission, les Satsuma pouvaient se la mettre où il pense.
_ Non mais pas maintenant ce soir.
_ Ah ouais ? Bon c'est parfait !
_ Et la paie ça vous intéresse pas ?
_ Ça on s'en fout tant que tu nous paies correctement !
_ A ce soir !

Le Satsuma parti faire sa besogne. Lorsqu'il eut terminé, il parti retrouver le Shushioka et échangea avec lui sur la suite des opérations. Il faudrait retrouver Lee dans sa tente et prendre la suite du programme ? Peut-être demanderait-il quelques preuves de leurs compétences ? Peut-être iraient-ils ensuite en direction du château ? Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Sam 12 Fév 2022 - 15:23
Nom d'un chien, il est bourré ou quoi ? Ouais il est bourré, bon bah on va se joindre à lui hein, de toute façon je n'ai rien d'autre à faire en attendant qu'on nous contacte. En tout cas j'ai pu un peu me dégourdir les jambes, le combat, il n'y a rien de mieux, même si là ce n'était que des civils et pas vraiment de résistance. Je n'ai même pas froissé mes vêtements, la preuve que ce n'était pas très excitant, mais combattre reste quand même satisfaisant. En plus si jamais le fameux Lee vient pour nous faire participer à ce spectacle les choses deviendront sérieuses, mais il faut que je mettes d'abord Hitsu au courant de mon plan, j'ai une dette envers sa bande et je compte bien ne pas faillir à ma promesse envers eux, en plus je risque de ne plus pouvoir accomplir mes objectifs si jamais je n'ai plus d'alliés. Alors oui il va me falloir faire preuve de patience. Nom d'un chien où il va lui ? Ah les hommes, tous des pervers obsédés par les femmes, bon bah manque plus qu'à attendre le retour de ce sacripant. Ah bah le revoilà, hein ? On est embauchés ? Ce soir ? Je hoche la tête pour lui montrer que je suis d'accord, et juste avant que l'on sorte de la taverne je le pris par l'épaule et lui dis d'un ton calme.

Zanzu : écoutes Hitsu, si tu m'entends prononcer les mots feu divin tu prends tes jambes à ton cou, c'est un ordre, je n'ai pas envie que tu meurs, pas aujourd'hui en tout cas.

Sans attendre sa réponse je marche en direction du lieu de rendez-vous, je vais prendre des gros risques ce soir, mais ça sera le premier pas pour renverser le pouvoir et réveiller les anciens partisans du Seigneur Taira ! Après avoir discuté ensemble avec Lee on sort de la tente, je chuchote alors en regardant vers le ciel.

Zanzu : Aujourd'hui est le premier jour de la rébellion.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Lun 14 Fév 2022 - 10:56
Hitsugaya avait passé un bon moment. Cela faisait un temps qu'il ne s'était pas aussi bien relaxé. Il est vrai que depuis qu'il s'accompagne de la troupe, se laisser aller n'est pas dans son programme. Tout autour de lui, ce n'est que combats et débauches, ivrognerie un cycle infernal qu'il n'a nul envie d'intégrer. Et pourtant, en ce jour, il avait quelque peu failli et perdu de son contrôle sur lui-même. Il s'était laissé allé au point d'être saoul. Fort heureusement pour lui, son surplus d'énergie avait été évacué et potentiellement de la meilleure des façons.

C'est donc un homme plutôt frais qui revint vers le bar. Là il y trouva Zanzu lui aussi curieusement plus apaisé à un tel point que ce dernier semblait adopter un comportement maternel. Hitsugaya trouva choquant le fait que Zanzu lui parle de "je n'ai pas envie que tu meurs". Il hocha de la tête, sourcils froncés. Dans l'esprit du Satsuma, le Shushikoa avait dû perdre ses couilles pendant qu'il s'amusait avec les filles de joie. Il ne trouvait aucune explication qui puisse expliquer ce comportement et ces mots.

_ Je n'ai pas besoin de pitié ou d'être materné... Répondit sèchement Hitsugaya. Il avait bien survécu à bien des enfers que ce soit à Tsume no Kuni ou ici même à Tetsu no Kuni. Ce n'était certainement pas pour se faire entendre dire des paroles qui enfonçaient un pieu dans sa fierté de guerrier.

_ Puis fais pas l'idiot avec ton code pourri ! Notre mission n'est pas de tuer du Chikori, mais d'obtenir un moyen d'en savoir plus sur eux. Tu saisis ? Dit Hitsugaya en saisissant le Shushioka par le bras, le temps que ce dernier s'arrête et écoute ce qu'il avait à dire. Dès que leurs regards se croisèrent, il relâcha la pression.

Sans mot dire, il emboîta le pas de Zanzu. Ils devaient se rendre chez Lee, au point de rendez-vous communiqué tantôt. Après une marche silencieuse de plusieurs minutes pendant laquelle le Satsuma espérait que son compère utiliserait à bon escient pour réfléchir sur ses ambitions, ils finirent par arriver à bon port.

Une fois devant ce dernier, il leur fut demandé de faire preuve justement de leurs capacités. Hitsugaya qui avait quelques couteaux avec lui, toujours, en prit trois et se mit à jongler avec une tempo toujours plus accru. Il allait à n'en pas douter plus vite qu'un civil lambda et son toucher des armes létales, furtif, rapide, agrémentait d'une touche spéciale sa partition. Il termina en lançant haut ses trois armes et en les récupérant une à une dans chaque main et la dernière par la bouche, plus précisément entre ses dents, sans se blesser. une prestation de haut vol qui déclencha l'approbation de la tête du vieux Lee. Il restait désormais à Zanzu de faire ses preuves.

Une fois que celle-ci fut faîte, si d'aventure il était assez discret avec les mudra, Lee ne dirait rien, le cas contraire, il lui ferait directement remarquer que ceci était un point faible de sa représentation, point faible qu'il faudrait masquer devant les nobles. Une fois tout le monde sur la même longueur d'onde, alors il expliquerait à quel moment chacun des artistes aurait à faire son intervention.

Le feu était souvent le clou du spectacle, alors dans les prévisions, Hitsugaya intervenait en premier à peu près en début de spectacle alors que Zanzu lui interviendrait en toute fin puis il y aurait les salutations finales. Si tout le monde était OK alors les préparatifs seraient de mise. Deux heures après, la joyeuse troupe s'ébranlerait en direction du château.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Sam 19 Fév 2022 - 17:44
Mais qu'il est stupide celui là, "notre but n'est pas de tuer du Chikori" parle pour toi espèce de macaque sans bras, je suis venu ici spécialement pour mettre le feu ici et ce n'est surtout pas toi qui va m'en empêcher. Très bien alors si tu ne veux pas être sauvé je m'en fous, tu mourras sûrement alors que moi je m'en irais pépère après avoir écrasé ces minables, mais c'est ton choix et je le respecterais, et puis bon au final ce ne serait pas si mal que tu meurs. Peu m'importe que tu survives ou non tant que je réussis à remplir mon objectif, bon c'est vrai que ta mort risque de me compliquer la tâche mais tu l'auras voulu ! Aller c'est parti, on est en route vers le lieu du spectacle, je vais clôturer le show ? Parfait ça va me permettre de me préparer correctement, pour réussir à atteindre le seigneur et le chef de clan il me faudra utiliser ma technique Katon la plus puissante et bien calculer mon timing, si je me loupe alors s'en est fini de moi. Hitsugaya ouvre le spectacle avec son numéro, je suis dans la tente réservée aux artistes mais j'entends le tonnerre d'applaudissement qui suit sa performance, bien joué mon grand. Les artistes se suivent, je contrôle ma respiration pour que mon rythme cardiaque ne monte pas trop, il faut que je reste le plus calme possible. Très bien, c'est à moi de jouer, je rentre dans l'arène, le seigneur et le chef de clan ne sont pas au même endroit ? Merde, je me mets au milieu de l'arène, je vois le seigneur tout droit accompagné de sa garde rapprochée, le chef du clan quand à lui est totalement à gauche avec ses lieutenants. Très bien, c'est parti.

Je commence avec un tour que tout les cracheurs de feu réussissent à réaliser, le coup du petit briquet discret et de l'huile, je m'approche alors petit à petit du seigneur avant de dire à voix haute.


Zanzu : Merci à vous tous d'être venus mesdames et messieurs ! Et voici le clou du spectacle, le feu divin !

Je me mets alors à composer des mudrats à grande vitesse et fait un bond vers le seigneur, le chef de clan avait tout compris mais il était trop tard, avant même que la garde n'ait le temps de dégainer leur katana, une vague de feu se dirige vers le seigneur et le brûle totalement, lui ainsi que sa garde. Je prends alors en vitesse le katana d'un des gardes calcinés avant de crier.

Zanzu : CECI EST UN CADEAU DE LA PART DE LA REBELLION !

Je souris alors que le chef de clan se dirige vers moi katana en main, ça va être un duel intéressant.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Dim 6 Mar 2022 - 21:14
Peut-on imaginer scénario plus improbable que celui qui se déroulait devant les yeux du Hyûga ? Le feu s'était emparé du Seigneur des céans et de sa garde. Une technique d'une puissance dont le Satsuma n'était pas encore capable, une technique réellement digne de son nom : le feu divin. Pouvait-on faire mieux que ce qu'il avait vu ? Il baissa les yeux, bien conscient que l'irréparrable venait d'être commis par son acolyte inconscient et qu'ils paieraient certainement un lourd tribut. Impuissant le Satsuma vit le chef de clan s'approcher du Shushioka. Il soupira. Tous ceux qui n'avaient pas été pris de court par l'attaque de Zanzu se dressèrent comme un homme arme à la main. Scandalisés, blessés dans leur orgueil, surpris par ce qui venait de se produire, ils avaient devant eux la cible toute désignée, celle sur laquelle ils pourraient déverser un torrent de colère.

Hitsugaya derrière la scène avec les autres artistes, avait certes accès au "spectacle", mais tout comme eux, il comprit assez vite qu'il avait l'occasion inouïe de battre en retraite pendant qu'il en était encore temps. Il fallait être parfaitement fou pour agir tel que Zanzu. Cet homme était non seulement suicidaire mais aussi totalement stupide et impossible à raisonner. Le voilà qui criait son idéologie devant ses ennemis. Le comble de la bêtise était désormais atteinte !

Sans plus attendre, profitant du chaos ambiant, avec ses "collègues" le Satsuma prit la tangente tandis que des signaux clairs se faisaient entendre un peu partout. Des alarmes plus précisément. Des flèches fusèrent sur la position de Zanzu. Leur rapidité indiquait clairement qu'il ne s'agissait pas de tirs provenant de shinobis d'un niveau déplorable. Pire, devant lui et tout autour de lui se dressaient désormais des shinobis katana en main qui s'avançaient dressant une muraille, un rempart entre le chef de clan et Zanzu. Ce dernier par précaution, était exfiltré. Il ne fuyait pas. Lui au moins n'était pas stupide. Ne connaissant pas l'ampleur de l'attaque et s'imaginant probablement qu'il devait y avoir beaucoup d'infiltrés et d'insurgés dans leurs rangs, il lui fallait user d'intelligence pour se tirer d'affaire et contrôler la situation.

Un des samouraïs chargea Zanzu et d'un coup vif et puissant frappa en oblique tendant de déchirer littéralement le guerrier de part en part.

Hitsugaya, lui, était déjà sorti de l'endroit où il se trouvait précédemment. Accompagné de ses "collègues" apeurés il feignait l'ignorance et la totale terreur de sorte que les gardes, en manque de premiers ordres, n'eurent pas l'idée de stopper les fuyards. Il était pourtant certain que cette première chance ne durerait pas longtemps. A la première occasion, le Satsuma se détacha du groupe de fuyard et bifurqua pour se rendre dans une pièce où il voyait beaucoup d'hommes et de femmes affluer. Il s'agissait d'une cuisine et des appartements annexes. Là il trouverait certainement une occasion de se tirer d'affaire.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Jeu 10 Mar 2022 - 21:37
Alors il s'amène ou pas ce gars ? Aller viens par là je suis prêt à t'affronter, mais qu'est-ce que ? Un mur ? Intelligent, ils vont plutôt l'exfiltrer pour éviter de risquer sa vie, c'est malin, très malin même, alors qu'est-ce que vous allez faire maintenant ? Et bordel où est Hitsugaya ? J'ai besoin de lui là, me dîtes pas qu'il va détaler comme un lapin cet imbécile, mais qui m'a donné un lâche comme ça ? Qu'ils me donnent au moins une chèvre ça aurait été plus utile que ce type, oh bordel ça y est je vais me prendre toute la cavalerie dans ma gueule, mamma mia pourquoi est-ce que j'agis toujours sans réfléchir ? Bon ouais ça fait partie de mon charme mais c'est ce qui me coûtera la vie un de ces jours, bah je pense que ma seule solution c'est courir hein, par contre là il y a des flèches qui se dirigent vers moi, c'est pas bon ça. D'un geste rapide je fais un bond pour esquiver la volée de flèche, ça va je m'en sors. Oh purée il y a un mec qui me vise là avec son katana, aller viens par là mon grand. Le katana de mon adversaire se rapproche rapidement de mon corps, prêt à me découper en deux, je n'ai pas d'armes et pour un samouraï ça veut dire la mort, ou plutôt, ça veut dire la mort pour un samouraï normal ! D'un geste rapide je bloque son attaque avec mes mains, ces dernières sont ensanglantées mais ce n'est pas un soucis, je dis donc d'un ton amusé à mon adversaire.

Zanzu : Je te l'empruntes.

Je resserre ma prise sur l'arme avant d'enchainer les coups sur le samouraï, ce dernier se retrouve projeté, son katana quand à lui est entre mes mains, oui il a l'air pas mal, ça devrait être suffisant pour me protéger pendant ma fuite, d'un ton calme je dis à la troupe qui se trouve en face de moi.

Zanzu : Bon bah à la prochaine.

Je me mets alors à courir le plus vite possible, aller Zanzu fais parler tes mollets et tires toi de cette merde.

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Forrest-gump-running

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Mer 16 Mar 2022 - 10:22
Hitsugaya se retrouve dans les cuisines. Là, il arrache à la va vite une tenue de cuistot, un tablier pour être plus précis. Il ôte rapidement tout ce qui pourrait le rapprocher visuellement des saltimbanques et profitant du chaos au dehors, il sort de la pièce feignant la peur comme tous les civils présents dans le bâtiment. Par chance, les soldats rue vers la place où s'est déroulée le crime. Pour Hitsugaya, Zanzu n'a absolument aucune chance de s'en sortir. Comment le pourrait-il ? Au fur et à mesure que le temps passerait, l'étau se refermerait sur lui sans aucune chance de fuite. Quoi ? Comptait-il les massacrer un par un ? Le Satsuma secoua la tête comme pour éloigner de lui cette pensée totalement absurde. Cet endroit, cette place forte sera le tombeau de l'impulsif Zanzu.

Il était parvenu au dehors en suivant le mouvement de foule contraire à celui des gardes. Ces derniers ruaient toujours vers le bâtiment central, mais déjà l'on pouvait constater qu'un capitaine intelligent donnait des ordres adaptés. Il semblait que certains soldats demeuraient à leurs postes. Peut-être allaient-ils boucler le périmètre ? Hitsugaya jeta des coups d’œils par ci et par là afin de trouver rapidement la solution à son problème. Un coup de chance, un coup de bol, voilà de quoi il avait besoin. Comment se sortir de ce bourbier ? Il remarqua là bas... Les écuries !

En rasant les murs de sorte à ne pas être remarqué trop vite, il marchait cette fois-ci en faisant attention à ne pas regarder dans les yeux les soldats allant dans le sens contraire et en faisant de son mieux pour marcher et parfois trotter à la vitesse d'un groupe de personnes âgées à quelques mètres devant lui. Lorsque ce groupe bifurqua, comme pour rejoindre des appartements, lui continua sa route, cette fois-ci seul.

_Hé vous ! Lançait-on. Hitsugaa ne regarda pas. Hé vous ! Insistait-on. Il hâta le pas. ARRÊTEZ VOUS ! Le Satsuma se mit à courir sans plus attendre. Il courait à en perdre l'haleine. Le distance le séparant des écuries était minime. 30m, 15m, 5m il sortit un des couteaux qu'il avait encore à sa disposition et le ficha dans le crâne d'un garde qui subitement, sans trop savoir ce qui se passait, était sorti de l'intérieur du bâtiment et s'était positionné devant la porte, la main sur la garde de son katana.

Tirant l'épée de ce dernier alors qu'il tombait au sol au ralenti, le Satsuma entra avec fracas dans l'écurie. Qu'allait-il y trouver ? Au dehors le brouhaha se fit plus grand !

_ DANS L’ÉCURIE ! IL EST DANS L’ÉCURIE !!! Alertait-on avec véhémence. Les carottes sont cuites !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Mar 22 Mar 2022 - 16:43
- Occupez-vous de l'assassin du Seigneur, les autres venez avec moi, il a sûrement des complices.

Et bah me voilà à courir avec 20 samourais à ma poursuite, pourquoi est-ce que je ne réfléchis pas avant d'agir nom d'un chien ? Bon tant pis, maintenant il me faut surtout réussir à échapper à cette troupe, je pourrais réussir à les séparer et les massacrer les uns après les autres mais c'est très risqué, et ils vont sûrement recevoir des renforts après donc ça ne servira strictement à rien, en attendant je dois continuer à courir, ils n'arrivent toujours pas à me rattraper donc j'ai l'avantage pour le moment, mais combien de temps vais-je tenir ? Et où est cet imbécile de Hitsugaya ? Il faut qu'on rentre ensemble au village, sinon ça va chauffer pour moi ! J'accélère encore et encore et réussit à sortir de la zone des artistes en un seul morceau mais avec encore plus de samouraïs à mes trousses, et qu'est-ce que je vois à ce moment là ? Mon camarade entrain de s'enfuir alors qu'il est poursuivi, purée on va pas sortir d'ici vivants tout les deux. Mais seuls on n'aura aucune chance, si nous sommes deux alors il y aura peut être une chance pour un de nous deux de s'en sortir et d'aller chercher la cavalerie pendant que l'autre est capturé, c'est un gros risque mais un risque à prendre. Le jeune samouraï rentre dans une écurie, pas bête Hitsu mais tu vas te retrouver piégé, cinq gars se rapprochent de l'entrée alors qu'une trentaine me poursuivent, je me dirige donc vers l'écurie, les cinq samouraï se retournent en me voyant débouler, j'entends alors crier derrière moi.

- ATTRAPEZ LE !!!

Les cinq se mettent en position katana à la main, je dégaine mon katana et dans un cri de rage hurle.

Zanzu : HORS DE MON CHEMIN !

Un Iai balaye les cinq hommes et je rentre dans l'écurie, mon compagnon est à l'intérieur et il y a aussi des chevaux, d'un ton amusé à Hitsugaya je lui dis.

Zanzu : Tu comptes sur des chevaux pour te cacher ? C'est très amusant.

Je ricana un instant avant de reprendre mon sérieux, ils sont nombreux et nous sommes sûrement encerclés, et à entendre leurs cris dehors ils vont tout faire pour me faire payer la mort de leur Seigneur, je dis donc d'un ton calme à Hitsugaya.

Zanzu : Prend un cheval, je vais les attaquer et créer une ouverture, tu pourras filer et amener la cavalerie, quand à moi je serais sûrement fais prisonnier en attendant mon exécution, mais vous pourrez me sauver en attaquant. ça te va ? Si c'est ok alors allons-y, j'ai des comptes à régler avec ces enfoirés.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Mer 23 Mar 2022 - 10:16
Il était béni des dieux pour être aussi chanceux malgré les événements. Zanzu était arrivé pile poil au bon moment. Avec l'énorme puissance du mercenaire, ils se donnaient une chance de survivre. Il fallait pour s'en convaincre constater avec quelle puissance Zanzu s'était occupé des cinq samouraïs qui souhaitaient ardemment faire la peau au Satsuma. Bouche bée, n'en revenant toujours pas au bout de trois secondes, Hitsugaya n'avait pas su réagir rapidement après la nouvelle arrivée tonitruante du Shushioka. Diantre il est fort ce con !

_ Me cacher ? Répondit Hitsugaya en sortant de sa torpeur. Il hocha de la tête puis rapidement se rappela que les événements étaient critiques et que l'étau se resserrait de secondes en secondes sur eux. Zanzu lui proposa quelque chose. Il se pinça les lèvres entre elles et inclina la tête sourcils fronçés. Non, cette idée décidément n'était pas bonne, pas du tout. Zanzu proposait de retenir les Chikori le temps qu'Hitsugaya fuit. Alors oui, Zanzu en était totalement capable, et même de combattre cinquante Chikori à la fois, mais au bout d'un moment il se ferait blesser, encore et encore et finirait incapable de combattre. Dès lors penses-t-il seulement avoir la moindre chance de survivre, de demeurer prisonnier, lui qui venait de tuer le seigneur local ?

_ Ecoute, il y a assez de chevaux ici pour nous deux. C'est simple, on grimpe, on se tire. Etant donné que tu es fort, même à cheval tu peux nous frayer une route pas vrai. Alors tu me devances et je te suis comme ça on est quitte.

Sans attendre la réaction de Zanzu et parce qu'ils n'avaient pas vraiment le temps de tergiverser, le Satsuma choisit son cheval et grimpa dessus.

_ Il y a une sortie par là indiqua le Satsuma. Au travers de l'écurie même, un portail qui n'était pas encore fermée donnait effectivement sur l'extérieur, sur la liberté. Bien entendu, les gardes qui la tenait, venaient de s'équiper de lances et semblaient prêts à embrocher les bêtes s'il le fallait, afin de stopper les renégats. Par chance ils étaient pas nombreux, une dizaine. Un menu fretin pour Zanzu.

Alors Zanzu, tu préfères mettre en oeuvre ton plan de princesse Peach à sauver du donjon du méchant Bowser au risque de te faire tuer ou foncer dans le tas comme tu sais le faire et forcer le passage face à ces dix hommes mais aussi certainement aux archers qui devaient déjà sécuriser toutes les issues ? Tic tac tic tac le temps passe !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Mar 12 Avr 2022 - 19:06
Fuir ? Je détestes ça mais il a raison, je me mets à un peu analyser la situation. Se frayer un chemin entre les samouraïs à cheval, oui ça peut être une bonne idée, mais si ils sont malins ils frapperont les chevaux pour les faire tomber et on sera fichus tous les deux, cependant je devrais pouvoir réussir à en éliminer assez pour nous permettre de fuir. Je fais signe à Hitsugaya de monter sur son cheval, je monte également sur un, aller c'est parti pour la chevauchée finale haha, je dis alors d'un ton calme à mon jeune camarade.

Zanzu : C'est parti mon grand.

Je me mets à composer des mudrats et fait signe à Hitsugaya, c'est parti ! On sort de l'écurie et fonçons tout droit, je crache une vague de feu sur les combattants qui se trouvent dans la zone, simple et efficace, cette même technique qui a ôté la vie de leur seigneur les condamne à sombrer dans flammes de l'enfer pour l'éternité ! Allez crever ! Nous continuons notre route avec Hitsugaya, je me retourne et vois une vingtaine de fléchettes se diriger vers nous. Je dégaine mon katana et d'un Iai balaye l'attaque ennemie, nous sommes désormais hors de portée, oui on l'a fait ! Je me retourne vers mon jeune camarade et lui dis.

Zanzu : Pour une fois t'as eu une bonne idée, tu grimpes dans mon Hatsufaya.

Oups je crois que j'ai encore écorché son prénom, m'enfin peu importe, il n'est pas assez important pour que je me rappelles de son nom.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

Infiltrer les Chikori [Zanzu] Empty
Dim 17 Avr 2022 - 13:18
Ils étaient parvenus à fuir tel que planifié si rapidement. Les chevaux avaient tout donné cavalant à toute vitesse vers le village où la troupe était stationnée. Ils avaient du chevaucher pendant plus d'une heure à très vive allure avant de commencer à ralentir le pas et cavaler à un rythme régulier afin de faire souffler les bêtes en pleine course. Pour sûr ils étaient poursuivis, mais heureusement en fuyant, Hitsugaya avait fait tomber tous les obstacles qu'il avait trouvé sur son chemin de sorte qu'il avait pu bloquer temporairement la sortie de l'écurie à leurs poursuivants. Ces derniers temporairement piégés, allaient accuser un sacré retard. Tout Chikori qu'ils étaient, ce serait très dur pour eux de rattraper le gap.

Ce n'est qu'une fois arrivé à bon port que le duo put s'accorder du répit. Zanzu tout étourdit qu'il était avait trouvé le moyen d'écorcher le nom du Satsuma, comme s'il se refusait réellement de retenir ce nom pourtant simple. Un regard vers ce dernier, l'oeil mauvais, le Satsuma répondit :

_ Tu as failli nous faire tuer... Tu as éliminé un homme important certes, mais toi qui joues les fiers samouraïs, tu as agit comme un shinobi pour le coup...

Il marqua un temps d'arrêt et laissa le Shushioka deviner combien lui était déçu de son attitude. Il brisa le silence à nouveau :

_ Allons voir Hideo et lui faire le rapport de la mission... Dit-il avait lassitude bien conscient que les Satsuma n'accueilleraient probablement pas avec joie cette nouvelle. Certes, un seigneur local Chikori avait été tué, mais un pareil acte entraînerait forcément de très sérieuses conséquences.

HItsugaya ne le savait pas encore, mais dès le lendemain, le village dans lequel il se trouvaient allait être attaqué par des cavaliers Chikori en représailles.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412

Infiltrer les Chikori [Zanzu]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'art des samouraïs se transmet par la pratique [Zanzu]
» Frapper fort et que le faible faiblisse ! [Zanzu]
» Pétardes Nocturnes [mission rang B][Zanzu]
» A la rencontre du rônin [Zanzu]
» L'arrivée de l'hiver [Hitsugaya/Zanzu]

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer
Sauter vers: