Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
A la rencontre du rônin [Zanzu] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

A la rencontre du rônin [Zanzu]

Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Jeu 25 Nov 2021 - 1:38
Automne 204 à Tetsu no Kuni

Hitsugaya devenu combattant errant faisant désormais partie d'un clan regardé comme paria parce qu'allié de longue date aux Taira et ayant récemment collaboré avec Fugaku jusqu'à sa prise de pouvoir et sa défaite face aux iwajins. Depuis lors, depuis un an déjà (à l’été 203), Tetsu revenu aux mains des Nagamasa était en proie à une légère instabilité. Si les mouvements d'humeur ou plus précisément des actes de défiance se faisaient sentir ci et là sur le territoire, la plupart des clans s'étaient entendus à un statut quo. Pour cause, nombreux étaient ceux qui avaient perdu lors du court règne du Taira et surtout de son affrontement frontal avec Iwa. La prise de pouvoir de la princesse Nagamasa, quoique récalcitrante à collaborer avec Iwa, n'avait eu pour conséquence que de repousser l'inéluctable : il faudrait que les deux camps qui s'étaient créés dans le pays s'affrontent à nouveau afin de redéfinir définitivement la place de chacun.

S'étant engagé dans une bande de rônins, Hitsugaya, sillonnait les terres tetsujines à la recherche d'objectifs à piller. Bien entendu, c'était les domaines Nagamasa qui étaient la cible de ses actions. Il s'y employait nuitamment, pénétrant dans les territoires de ce clan ou de leurs alliés affichés et avec son groupe opérait des actes qui étaient vu par le pouvoir officiel comme des actes de malfrats. Il n'en avait cure. Originaire de T'aime no Kuni, Hitsugaya savait parfaitement que la vie ne fait guère de cadeaux. Pour obtenir ce que l'on veut il faut se battre et bien souvent l'arracher. C'était ce qu'il faisait.

Appartenant aux rangs Satsuma, sa bande qui opérait évidemment sans sashimono, sans aucun signe distinctif pouvant les rattacher aux Satsuma. Leur dernière cible fut une écurie du clan Chikori. Une étable contenant des chevaux de race appartenant aux Daimyo de ce clan et seigneur local de la province dans laquelle ils se trouvaient. Ils l'avaient attaqué nuitamment après 2 jours de préparation. Après avoir obtenu la localisation précise de l'écurie, le nombre de chevaux et leur qualité -guerrière notamment-, les installations de protection la troupe jusque là se déplaçant à pieds avait irruption sur cette installation. Les gardes pris de court avaient été rapidement débordés et exterminés. Nulle place à la pitié. En peu de temps l'écurie s'étaient vue en proie aux flammes et les cheveux récupérés avec en prime ce qui pouvait être transporté et vendu aisément au prochain marché qu'ils croiseraient.

Fier de leur prise et après avoir pris soin de quitter la province en question, la bande de rônin avait décidé de fêter leur prise 2 jours après les faits alors qu'ils s'étaient fait de l'argent avec les objets vendus. Ils s'étaient donc retrouvés dans une taverne du sud de Tetsu à festoyer bruyamment.

Conscient de qui il était réellement et ce malgré son éducation à la dure dans Tsume no Kuni, Hitsugaya festoyait également mais avec un peu plus de retenue et quelque peu à l'écart. Sirotant son saké, le guerrier observait ses compagnons d'armes ivres mort hurler et chanter à tue tête s'adjoignant la compagnie de femmes "accompagnatrices" ! La belle vie. Il leur en suffisait de peu pour être heureux. Perdu dans ses pensées il but un dernier trait et sorti de la taverne humer de l'air frais.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Sam 27 Nov 2021 - 15:31
Yamakuri : C'est trop dangereux Zanzu, tu n'es pas encore totalement remis de ton précédent contrat.

Zanzu : Il faut bien que je gagnes de l'argent Yamakuri, sinon nous ne survivrons pas.

Yamakuri : Mais... tu vas risquer ta vie pour gagner cet argent, je ne veux pas ça !

Zanzu : Je me fiche pas mal que tu ne veuilles pas que je le fasse, et je ne suis pas si fragile, il en faut bien plus pour m'ôter la vie. J'y vais, à tout à l'heure.

Je quittes alors le domicile de Yamakuri, la femme qui m'a sauvé la vie ce jour là où Iwa nous a attaqué, je continues d'habiter ici à Tetsu mais je ne manque pas la moindre occasion pour montrer que la Nagamasa n'a aucun droit de gouverner. Il est vrai qu'elle est restée fidèle à Fugaku-sama, cependant aucun membre de ce clan maudit n'est digne d'être sur le trône de Tetsu ! Et un jour ça changera, je trouverais des alliés et renverserai ce pouvoir illégitime. Mais en attendant j'ai un contrat à remplir, il faut que je trouve un certain Chikori Atashi et que je ramène son cadavre à un étranger que j'ai rencontré l'autre jour. J'ai passé plusieurs jours à observer ma cible, je connais ses habitudes et tout ce qu'il fait de sa journée. Maintenant il faut que je l'affronte et que je l'élimine, mais il faut trouver le bon endroit et le bon moment, l'attaquer comme ça en plein jour serait suicidaire, il faut que j'attends le moment où il est le plus isolé.

La journée passe, je le suis depuis ce matin et jusque là il n'y a eu aucune opportunité, mais je suis patient, il faut bien l'être quand on veut gagner sa vie, j'ai attendu des années pour avoir la chance d'éliminer mon père alors je peux bien attendre quelques heures pour ce minable. J'ai amassé assez d'argent pour nous permettre à Yamakuri et moi de nous nourrir, mais désormais il me faut de l'argent pour mener à bien mon projet de coup d'état ! Des contrats encore et toujours, quel plaisir, pour un meurtrier comme moi c'est parfait. La nuit tombe et ma cible est dans une écurie de son clan, je ne peux rien faire pour le moment à part attendre. Attendez deux secondes, ce sont des chevaux que j'entends ? Vite je dois me cacher, nom d'un chien, il y a des samouraïs qui attaquent cette écurie, mais qu'est-ce qui se passe ? Qui sont-ils ? Ils sont littéralement entrain de mettre le feu. Je reste caché un moment, je m'approche de l'écurie seulement au moment où les bandits s'en aillent, je vois ma cible qui essaye de s'extirper des flammes, il me voit et me demande de l'aider, hahaha, un petit sourire psychopathe se dessine sur mon visage et je m'approche de lui. Je lui tranche la tête d'un coup sec, je prends sa tête et le range dans un sac.

Deux jours après, je rencontre l'homme qui m'a donné ce contrat et échange la tête de ma victime contre une belle somme d'argent, et pour fêter ça je vais dans une taverne au sud de Tetsu. Mais avant de rentrer je me fige, un des hommes qui a attaqué cette écurie se trouve juste devant moi, je dégaine alors mon katana et le place sous sa gorge très rapidement, je lui dis alors d'un ton menaçant.


- Qui êtes-vous ? Je vous ai vu il y a deux jours, quel est votre objectif ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Dim 28 Nov 2021 - 2:31
Il était en train de prendre l'air tranquillement repensant à une foule de choses. Dans son esprit, le film de ses actions concernant l'attaque de son groupuscule contre l'une des écuries du clan Chikori. Ils avaient opéré un grand pillage mettant à sac l'écurie et dérobant des chevaux de guerre de grande qualité. Lui même avait été l'un des premiers à se servir. Il jouissait au sein de son groupe d'une petite réputation qui s'en allait grandissante. L'on le considérait déjà comme un bretteur de grand potentiel capable de prouesses intéressantes. Il était l'un des favoris du chef de sa bande. Voilà la raison pour laquelle après le chef rônin et son homme de main, Hitsugaya fut le troisième à opérer son choix avant que le reste des hommes ne s'arrache le restant des chevaux qui a la force de son bras qui a force de menaces.

Le Satsuma s'était choisi un animal au pelage noir et à l'oeil vif. Puissant l'animal qu'il avait détaché et monte sans selle lui prouva rapidement que son choix, pour ce qui est au moins de la vitesse, était bon. Infatigable, il avait su suivre sans grande peine la chevauchée du chef rônin et s'extirper du domaine Chikori. Il ne restait plus qu'à trouver un nom à cet animal... Alors qu'il y pensait encore et parce qu'il avait baissé sa garde probablement trop confiant quant à la présence des siens, il n'avait su remarquer cette ombre qui s'avançait dans son dos et qui dorénavant le menaçait d'une arme posée sur son cou.

Sans peur et bien conscient que s'il avait s'agit d'une attaque il serait déjà mort, le Satsuma se mit à parler à haute voix.

_ Tu es peut être bon pour te faufiler derrière des hommes mais tu n'es visiblement pas assez futé... Cette taverne regorge des miens. La quasi totalité des hommes que tu as vu ou que tu entends aux alentours sont mes alliés... Alors je ne sais pas si tu es réellement en position d'exiger des réponses...

A son tour, le colosse inconnu fut abordé tel qu'il l'avait fait avec le Satsuma. Ce dernier, dès qu'il eût remarqué l'arrivée de son allié posa le majeur de la main droite sur la lame de l'inconnu et repoussa celle-ci. Il se dégagea de son étreinte le plus naturellement du monde et se mit face à lui l'observant et le dévisageant.

_ Tu n'as pas l'air d'un Chikori, ils sont moins suicidaires que ça et ils ont tout de même une plus belle gueule que la tienne. Avait dit le Satsuma.

Le nombre de ses alliés autour de lui s'en allait grandissante. Celui qui tenait en respect l'inconnu dégagea son étreinte. Il frappa un coup dans le dos de l'inconnu le poussant à avancer vers le Satsuma. Le groupe était hilare.

_ Nous pouvons attaquer par surprise mais nous ne sommes pas des shinobis capables d'attaquer des hommes sans armes et dans le dos tels des lâches. Il marqua une courte pause et inspectant à nouveau son interlocuteur de la tête aux pieds il lâcha : Je suis Hitsugaya, mercenaire à la solde du clan Satsuma. Et toi... Qui es tu ? Questionna t'il le plus calmement du monde.

Autour d'eux plusieurs membres du groupe rônin. La plupart n'avaient pas dégainé leur arme, aucun d'eux d'ailleurs. Ils ne le faisaient que pour une raison bien précisé : s'en servir sêrieusement ou à la limite s'entraîner. Ils tenaient plutôt des morceaux énorme de viande ou des bouteilles de saké. Le regard mauvais, l'air amusé ils commençaient à s'exciter à cause de la situation.


Dernière édition par Satsuma Hitsugaya le Lun 29 Nov 2021 - 0:20, édité 1 fois (Raison : Correction : "mercenaire à la solde du clan Satsuma")
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Dim 28 Nov 2021 - 14:34
Il a l'air très calme ce type, je l'ai déjà vu quelque part, mais où ? En tout cas il n'a pas tord, je ne suis pas en position de force, en tout cas c'est ce que dirait quelqu'un qui ne connait pas le samouraï au coeur de pierre, j'ai bien observé ces hommes lors de l'attaque de l'écurie des Chikori et ils ne sont pas si forts que ça, je ne le tuerais pas tout de suite, pas avant d'avoir des réponses à mes questions, après ça on verra. Ses collègues se mettent à venir en nombre, je ne suis clairement pas avantagé par le nombre là. Mais j'ai bien l'impression que ces hommes ne sont pas là pour se battre, l'homme qui se tient devant moi semble assez arrogant, je réponds alors à sa première phrase d'un ton sec.

Zanzu : Ne t'en fais pas, je sais estimer la force de mes adversaires, et toi, es-tu assez futé pour estimer la force d'un homme qui se tient devant toi ?

D'un mouvement rapide je range mon katana dans son fourreau, j'en aurais de toute façon pas besoin, en tout cas pas pour le moment. Un colosse vient de surgir derrière moi et de me pousser, je vais m'occuper de lui après avoir écouté ce que mon vis à vis a à dire. Il a intérêt à être convaincant, il en va de sa vie, je veux connaitre son identité d'abord, il est toujours mieux de connaitre l'identité de son interlocuteur. Suicidaire ? Très bien, il ne sait clairement pas estimer la force de ses adversaires. Ses mots provoquent en moi un sourire amusé, je le trouve très marrant cet homme. Par contre, je ne tolèrerais à personne de me traiter de shinobi, je ne suis pas comme ces enfoirés de Tsuchi qui ont décimé nos rangs ! Juste après qu'il me dévoile son identité je lui réponds d'un ton agressif.

Zanzu : Je suis Shushioka Zanzu, mercenaire à ma propre solde depuis la mort de Fugaku-sama ! Et grand opposant au régime des Nagamasa.

Oui je n'hésite pas à le dire en place public, je m'oppose totalement au régime des Nagamasa, et maintenant que c'est dis, je me retourne vers le colosse et lui dis d'un ton agressif.

Zanzu : Toi ! Qui t'as autorisé à me toucher ?

D'un mouvement très rapide j'envoie planer mon adversaire d'un coup de pied rapide et sec à la mâchoire, je pose alors ma main sur le manche de mon katana, si ils veulent se battre, qu'ils viennent ! Je termine alors d'un ton encore plus agressif.

Zanzu : C'est votre dernière chance, quel est votre objectif ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Lun 29 Nov 2021 - 0:52
Le Satsuma n'avait de cesse d'évaluer les forces de son interlocuteur. Il le soupesait de l'œil mais d'un point de vue physique considérant à juste titre que ce samouraï devait être au pire des cas d'une capacité de nuisance correcte. Peut-être même était-il en réalité bien meilleur que le Tsumejine ne l'estimait. Ce dernier, d'un œil mauvais, écouta les propos de son interlocuteur. Il ne dit rien, préférant le laisser développer. Un choix qui porta ses fruits car l'individu qui l'avait abordé de la façon la plus vile possible venait de lui révéler son nom, pour peu qu'il ait dit la vérité. Mais ce n'était pas son nom, qui n'évoquait que peu de choses au Satsuma, qui l'avait alerté en premier. Non... C'était plutôt le fait que ce Satsuma parle du défunt Shogun Taira Fugaku et du fait qu'il était un opposant aux Nagamasa.

Hitsugaya hocha la tête tandis que les regards amusés, rieurs et plein d'envie de combat de ses frères d'armes à ses côtés s'estompaient et même semblaient varier à la suite de cette information reçue. Non content d'avoir livré cette information, et peut-être parce qu'il n'avait pas remarqué le changement d'attitude des combattants autour de lui, ou encore peut-être tout simplement parce qu'il était rancunier, Zanzu frappa subitement celui qui lui avait donné un coup de pied précédemment. Ce dernier, aussi étrange que cela puisse paraître, fut envoyé loin en arrière à la suite du choc reçu. Tous restèrent médusés face à l'action entreprise par ce Zanzu. Il venait de situer simplement sa force physique. Elle était tout simplement importante, bien plus que celle de la majeure partie des hommes de ce groupe. Probablement que seul le lieutenant et le chef Rôshi étaient capables de rivaliser avec cet homme. Même Hitsugaya tout prometteur qu'il était n'était pas encore capable de frapper Lee de la sorte.

_ Eh ben ! c'est que tu es puissant dis donc ! Hitsugaya eut un sourire carnassier. Il avait une envie folle de ce mesurer à cet homme, comme ça sans raisons ! Pourtant, tout en lui lui indiquait qu'il risquait fort de se faire massacrer en un rien de temps.

_ Nous sommes des rônins à la solde du clan Satsuma... Je ne sais pas pourquoi tu veux insister sur cette histoire d'objectifs... Et si je te dis qu'on en a pas vraiment et qu'on fait ce qu'on nous demande de faire qu'en dirais-tu Zanzu ? Interrogea le Satsuma.

_ En réalité, inutile de développer plus que nécessaire. En parlant du clan Satsuma, nous situons déjà notre allégeance en quelques sortes. Nous sommes des alliés du Seigneur Taira oui même si le clan s'est officiellement rangé derrière les Nagamasa à la suite de la destitution de Fugaku Sama par les iwajins... Alors oui, nous non plus ne sommes pas de fervents partisans des Nagamasa si tu vois ce que je veux dire... Hitsugaya venait de finir de parler. Il se contenta d'observer son interlocuteur et d'attendre d'éventuelles réactions de sa part. Il ouvrit une nouvelle piste de discussion après avoir jeté un oeil à son frère d'arme qui semblait encore groggy après avoir reçu un coup de pied dévastateur.

_ Je vois que t'es puissant. Lee a encore du mal à se remettre de ton assaut... Agir seul n'est pas nécessairement efficace pour faire chanceler le régime Nagamasa. Si ton fameux objectif va dans ce sens, que dirais tu de joindre nos forces ? Dit-il d'un air interrogateur. Sa voix rauque et puissante se faisant aisément entendre malgré le brouhaha ambiant dû aux fêtards encore restés dans la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Mer 1 Déc 2021 - 11:51
Je pense que ma petite attaque a eu pour effet d'intimider mes interlocuteurs, je suis désormais en position de force, le chef par contre n'a pas l'air très inquiet, bien au contraire ! Il a l'air très intéressé maintenant, son aura n'est pas très puissante mais qui sait, il a sûrement plus d'un tour dans son sac, sinon il ne serait pas le chef d'un aussi grand groupe. Entretemps je me demande bien pourquoi ils sont allés foutre le feu aux Chikori ! Mais chaque choses en son temps, je dois savoir qui ils sont d'abord, toutes les informations sont précieuses dans ce genre de cas. Des rônins ? À la solde des Satsuma ? Tout ça devient de plus en plus intéressant, et si ces bons à rien pouvaient m'être utile en fait ? Oui je pense qu'au final ils pourront m'être trè utiles ! Hahaha, tout ça commence vraiment à être pas mal. Des alliés du seigneur Taira en plus de ça, je pense bien qu'aujourd'hui est mon jour de chance. Mon sang se met à bouillir, j'ai à la fois envie de les affronter et en même temps envie de les rallier à ma cause. Je répond alors à leur chef d'un ton désormais calme.

Zanzu : Des alliés du seigneur Taira ? C'est pas mal tout ça.

Qu'est-ce que je peux bien faire maintenant ? Honnêtement j'ai pas vraiment la volonté de me lancer dans un long speech pour les rallier à mon projet de renverser les Nagamasa, car j'ai bien l'impression que leur projet est le même. Et là il me propose de rejoindre leurs rangs, c'est une proposition intéressante, avoir des alliés est toujours mieux que de se battre tout seul. Mais sont-ils suffisamment puissants ? Je ne sais pas, en tout cas il a raison, je ne peux pas réussir à renverser le pouvoir tout seul. Je lui réponds alors d'un ton plutôt calme.

Zanzu : Rejoindre vos rangs, votre proposition est intéressante, et il est vrai qu'agir tout seul n'est jamais très productif, c'est pour ça que j'accepte votre proposition.

Je lâche alors la manche de mon katana, je lance un regard hautain à Lee qui ne s'est toujours pas totalement remis de mon petit coup de pied, quel bande de bras cassés. Je lâche alors au chef du groupe.

Zanzu : J'espère que le reste de votre groupe est plus fort que ce type, sinon on ira pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Mer 1 Déc 2021 - 12:52
La Satsuma considéra son interlocuteur. Ce dernier avait annoncé la couleur depuis belle lurette, affirmant haut et fort quelles étaient ses ambitions et objectifs. Il avait dit être un homme de main de Taira Fugaku et un grand opposant au règne des Nagamasa. Des informations intéressantes, qui si elles étaient avérées, concordaient fortement avec les objectifs du Satsuma mais aussi de la bande dans laquelle il était engagé. Faire chanceler le pouvoir des Nagamasa, demandait du temps, de la préparation, mais aussi une quantité énorme d'actions à poser et à réussir avant d'entreprendre concrètement, la série d'actions qui mènerait au résultat final. Hitsugaya en était pleine conscient. Il était même en réalité conscient de choses qu'il gardait pour lui-même.

_ Tu fais un bon choix en nous rejoignant. Effectivement, agir seul n'est jamais très productif. Comme dit l'adage, en avançant seul on va vite, mais en groupe on va plus loin. Les Nagamasa ne tomberont pas aussi aisément. Il nous faudra beaucoup d'efforts et surtout rarement nous planter dans nos actions...

Il porta son regard vers Lee encore groggy après le formidable coup de pied qu'il avait reçu. Cet homme, ce Zanzu était indéniablement puissant, bien plus que lui-même, il le ressentait. Il fallait pour s'en convaincre constater combien Lee pouvait peiner à se relever. La différence de force entre Lee et Hitsugaya n'était pas si abyssale au point que le dernier nommé puisse envoyer au tapis aussi aisément son aîné. Décidemment ce Zanzu était spécial, il ferait probablement un bon compagnon de guerre.

_ Le reste de notre groupe ? Je ne te cacherai pas que tu viens de massacrer un de nos meilleurs hommes... Mais il y en a qui sont meilleurs que lui oui... Quoi qu'il en soit, nous parvenons jusqu'ici, sans trop de peine, à réaliser nos objectifs... Alors, oui nous ne sommes pas encore prêts pour rivaliser avec les shinobis iwajins, mais pour ce qui est d'agir dans Tetsu, nous avons largement de quoi.. Avait répondu sereinement Hitsugaya quoique avec une pointe d'amertume dans la voix.

Il enchaîna en emboitant le pas à Zanzu : Suis moi. Les guerriers qui étaient à regarder, continuaient à ricaner en se moquant de Lee. Certains l'aidèrent à se relever, d'autres se remirent à leur tâche ou activités initiales.

Hitsugaya mena Zanzu à l'intérieur de la taverne. Là, un tapage impressionnant avait lieu. Entre les rônins qui étaient simplement attablés et qui mangeaient et buvaient gaiement entre eux, et ceux qui avaient la compagnie de femmes, le spectacle était garanti pour qui n'était pas habitué aux beuveries guerrière d'après "coup" comme on dit. Hitsugaya s'approcha d'un homme plus extraverti que les autres. Il semblait être à une table spéciale et surtout accompagné des plus belles créatures. Cet homme, gros, puissant, grand, l'oeil mauvais, se payait même le luxe d'être accompagné d'hommes sobres semblant désintéressés de ce qui se passait ici.

_ Hitsu que veux-tu ? Qui est-il ? demanda le félin. Un homme plutôt mince, mais musclé. Son regard vif et intelligent pouvait indiquer à quelles fins il était généralement utilisé, de même que son équipement sommaire et son absence d'armure. Il était traqueur, mais aussi guetteur, bref un espion à la solde du véritable chef du groupe rônin.
_ Une nouvelle recrue Hanzô... dit calmement le Satsuma.
_ Ah ouais ? Qui l'a établi comme tel... répondit d'une voix sifflotante le guetteur.
_ Laisse moi parler à Hideo... Dit-il d'un ton sec, regard froid le Satsuma.

Hideo qui suivait la scène malgré ses mains occupées, l'une sur une cuisse de poulet l'autre sur les fesses d'une femme des plus séduisantes, fit signe au duo Hitsugaya et Zanzu d'approcher. Le guetteur se dégagea laissant le duo avancer. Hideo porta un regard perçant, du haut de sa chaise et de l'estrade sur laquelle il se trouvait, sur Zanzu et le soupesa en un clin d'œil. Torse nu, un plastron sur le ventre, le samouraï tonna :

_ Toi ! Je te connais ! Je t'ai déjà vu sur les champs de bataille... rugit le puissant guerrier. Il arracha, en une bouchée, toute la viande présente sur le morceau qu'il tenait. Jetant l'os par derrière, sa main libre farfouilla le bol plein de viande sur une table à ses côtés. Les femmes autour de lui le caressaient jetant des regards comme moqueurs au duo samouraï.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Ven 3 Déc 2021 - 14:30
Un de leur meilleurs guerriers ? Et bah dîtes moi, on est un peu dans la merde je pense. Si un homme aussi faible est un de leur meilleurs guerriers, alors j'espère au moins que les meilleurs de cette bande ont un minimum de puissance. Il faudra bien plus que ça pour réussir à renverser les Nagamasa, ça me fait mal de l'admettre mais ils sont puissants, et ce n'est pas avec des gens qui peuvent à peine à tenir une épée qu'on va les renverser. Mais qu'importe, on trouvera d'autres alliés, en attendant il faut que je parle avec leur chef de ce que l'on va faire, il est calme et réfléchi, des qualités nécessaires quand on est un leader. Je hoche alors la tête pour lui indiquer que je le suis, la taverne est bruyante, et ces samouraïs n'ont aucun sens de la retenue, quelle honte. Si le seigneur Taira les voyait... une bande de macaque pervers sans aucun sens de la discrétion. J'ai bien envie de décapiter cette bande de singe mais j'ai bien l'impression qu'on aura besoin d'eux pour reprendre le pouvoir, m'enfin, si un d'entre eux réussit à survivre je me fais seppuku. Tiens, voilà quelqu'un, il m'a l'air d'être un homme méfiant, Hanzô qu'il s'appelle ? C'est une information qui me sera utile, Hitsugaya doit m'emmener voir un homme, Hideo ? Qui est-ce, j'espère qu'il n'est pas comme ces autres chacals puants.

Bon ok, maintenant que je le vois c'est le pire de la bande, les samouraïs sont vraiment tombés si bas ? On aurait vraiment dis un macaque, encore pire que ses hommes, mais quelque chose de différent se dégage de lui, son aura, il a une grosse présence et son aura dégage une certaine possible. Je suis surtout surpris qu'il me reconnaisse, il m'a vu sur le champ de bataille ? Fait-il partie de ceux qui ont affronté les Iwajine au nom du seigneur Taira ? Comment a-t-il pu tomber si bas si c'est le cas ? Je suis tombé bas c'est vrai vu que j'ai de temps en temps du mal à nous nourrir Yamakuri et moi, mais j'ai toujours gardé un semblant de dignité, cet homme par contre, en le voyant je ne ressens que du dégoût. Vraiment, c'est avec ça qu'on va essayer de renverser les Nagamasa ? Et ben, on est prêt pour un aller-simple vers le cimetière. Je dis alors d'un ton calme à Hideo.


Zanzu : Si vous m'avez déjà vu sur le champ de bataille c'est que vous avez aussi dû combattre les Iwajine, comment avez-vous pu tomber aussi bas... ?

L'honnêteté, c'est ma marque de fabrique, je dis toujours ce que je pense, peu m'importe si ça peut heurter la sensibilité de mes interlocuteurs. Je regarde alors la taverne et soupire, je dis alors à Hitsugaya.

Zanzu : Je ne vois que des macaques pervers ici, c'est vraiment avec ça que vous comptez renverser le pouvoir ? M'enfin, comme on dit : qui ne tente rien n'a rien, je suis quand même prêt à rejoindre vos rangs. Il va falloir entrainer tout ce beau monde par contre, car ils ne sont pas prêts.

Je me tourne alors vers Hideo.

Zanzu : Vous par contre, même si vous êtes tombé très bas je sens que vous êtes un guerrier puissant, il nous en faudra un peu plus des comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Sam 4 Déc 2021 - 2:12
Le Satsuma suivit la scène d'un air mi amusé, mi étonné. Il était rare que quelqu'un ose parler de la sorte à Hideo. Il était même, à bien des égards, suicidaire de le faire. Croisant les bras sur sa poitrine, le samourai fit silence tandis que le nouveau venu faisait étalage de ses commentaires. Il les partageait sans ménagement, de vive voix. La taverne était devenu silencieuse dès l'instant où Zanzu parla de tomber bas. Ce silence se fit plus assourdissant lors qu'il annonça haut et fort qu'il ne voyait que des pervers macaques dans le coin. Cette tension était palpable tellement tous toisaient le Shushioka. Il venait de faire une belle boulette, une boulette d'un homme peu expérimenté, qui confondait probablement dire la vérité et l'ouvrir grand inutilement.

A la rencontre du rônin [Zanzu] OIP

_ Oy... Tu vas devoir apprendre deux règles primordiales dans mon groupe. Déclara Hideo. Il se redressa, les filles se poussèrent vers l'arrière et vers les tables voisines terrifiées sentant cette colère grandir en cet homme qu'elle sentaient impulsif.

Hideo se saisit de sa lame rapidement. Sa vitesse de mouvement était telle, qu'elle semblait tout bonnement incroyable tellement qu'il était gros ou si vous préférez en surpoids. Sourire carnassier aux lèvres, regard mauvais, sans laisser le temps au Shushioka de comprendre ce qui se passait, Hideo chargea. Sur la position de Zanzu en un clin d'œil, il tenta d'un coup sec, rapide et d'une violence certaine, sur son adversaire du moment. Le torse de Zanzu était visé d'un coup en oblique.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Sam 4 Déc 2021 - 14:45
On dirait bien que j'ai réussi à avoir l'attention totale des samouraïs présents, la tension est palpable et ma main droite tient la manche de mon katana, mais mon attention est surtout portée sur le dénommé Hideo, est-ce vraiment un samouraï ? Il m'a l'air un peu trop gros pour être assez rapide, mais qui sait ? Les impressions sont parfois trompeuses ! Ma concentration est à son maximum, j'entends alors l'imposant colosse me dire qu'il va falloir respecter certaines règles dans son groupe, il se lève, je sais qu'il va attaquer, je sors mon katana, le sourire aux lèvres et lui crie.

Zanzu : Aller viens par là mon gros !

Il est en colère, ça se sent, et c'est tant mieux car ses coups en seront encore plus puissants, aller viens par là ! J'ai envie d'avoir un adversaire un peu plus solide que ces autres minables. Il charge ! Il est rapide, sa frappe et puissante ! Mais je suis également rapide et bloque son attaque à l'aide de mon katana, il a pas mal de force physique mais moi aussi, je dirais que nous sommes égaux sur ce plan là. Mon sourire se fait de plus en plus grand et je lâche dans le plus grand calme.

Zanzu : Pas mal, maintenant voyons voir comment tu te débrouilles en Taijutsu.

Nos sabres sont tout les deux bloqués par celui de l'autre, mais tout à coup d'un je lui assène un coup de pied rapide à la mâchoire, je lâche alors mon katana et assène avec une multitude de coup de poings, tous situés au niveau du torse et de la mâchoire. Et sans laisser de repos à mon adversaire j'attrape mon katana et le frappe en plein ventre, j'aimerais bien le voir contrer ça ! Je ne suis pas seulement un samouraï, mais également un spécialiste du Taijutsu ! Et j'ai encore d'autres atouts dans la manche, et à mon avis il ne veut pas les voir, je n'ai pas trop envie de tuer un de nos hommes, surtout qu'on aura besoin de lui. J'espère du moins pour lui que sa défense est aussi bonne que son attaque, sinon il risque d'avoir quelques os de brisés.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Sam 4 Déc 2021 - 15:51
Le Satsuma comme tous les autres combattants de la place portaient une attention particulière à ce qui se tramait. Le nouveau venu, une grande gueule, mais à priori puissant, n'avait pas perdu de temps pour dire clairement ce qu'il pensait du comportement général de la troupe. Il est vrai que son comportement était fort éloigné de ce que l'on pouvait attendre d'une troupe samouraï noble. Mais ces rônins n'étaient pas des nobles. Il s'agissaient de roturiers devenus ce qu'ils étaient à la force de leurs bras. Le bushido ? Oh il n'en appliquaient que ce qui les arrangeait bien et ils l'appliquaient surtout contre d'autres samouraïs. Quoi qu'il en soit, tous avaient notés les propos insultants du nouveau venu et tous s'attendaient à ce que Hideo lui colle la rouste qu'il méritait.

Pour l'heure, Zanzu avait encaissé l'assaut initial d'Hideo, une de ses meilleures attaques du reste. Tous connaissaient cet assaut, avec ce simple mouvement, Hideo au sein de sa troupe avait su imposer son diktat. Le nouveau venu y avait résisté, chose qui montrait à suffisance son niveau, sa capacité, sa force. Hideo eut un sourire malin. Il semblait excité par le combat.

_ Oh ! La petite bête monte les crocs ! Lança t'il, sans s'attendre à ce qui arrivait. Surtout focalisé sur le katana de son adversaire, il n'eut pas le réflexe de pouvoir voir venir le coup de poing qui lui frappa le menton. La série de coups qui suivit fut totalement encaissée par le bonhomme de façon plus ou moins stoïque. Bombardé de coups, il s'était saisi de son arme pour éviter le coup fatal qui l'attendait. A la verticale, son katana lui permit de survivre à l'assaut final de son opposant. La bouche en sang, Hideo cracha au sol une quantité non négligeable de sang. Pourtant il souriait tel un taré plus excité que jamais.

Il lui sembla puiser dans sa grande force physique pour tenir et même se préparer au pire. Arme au poing il la leva lentement et finit par poser sa lame sur son épaule. Un sourire fou aux lèvres il lâcha :

_ Tu es un bon, dommage pour toi que je doive te dresser tel le chien que tu es. Dit-il avec assurance.

Quelque chose avait changé.

Tous les hommes présents en ces lieux ne rataient rien du spectacle. Quelqu'un qui tient tête à Hideo ? La chose était assez rare pour être vécue.

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Sam 4 Déc 2021 - 23:26
Je l'ai eu, alors ça fait moi le malin espèce de gros tas de chair sans cervelle ? J'aimerais bien le voir se relever après ça ! Hahaha, il a l'air prêt à en découdre ! Tant mieux ! Son sourire en dit long sur sa volonté de se battre ! J'arbore ce même sourire, un sourire d'amoureux du combat, des hommes qui aiment voir le sang, la terreur, la mort ! Des guerriers ! Par contre, comment peut-il encore tenir debout dans un tel état, j'aime sa ténacité à cet homme ! Quelque chose a changé par contre, son aura, elle est différente. Mon sourire ne fait que s'agrandir au moment où il me traite de chien, c'est l'appellation qui me convient, un chien enragé qui détruit tout sur son passage, comme je vais détruire cet homme devant moi, j'éviterais de le tuer par contre, on a besoin de sa puissance ! Mais je vais bel et bien montrer qui est le patron ici, il se prend pour quelqu'un, je vais lui montrer ce qu'est un samouraï ! Assez excité je lui lâche quelques mots.

Zanzu : J'admire votre ténacité, mais il est temps de s'incliner !

D'un geste rapide j'envoie un Iai vers mon adversaire, la technique préférée des samouraïs, mais ce n'est pas tout ! D'un coup rapide j'assène un coup de katana puissant, un coup de katana tellement fort qu'il pourrait blesser mon adversaire très profondément, mais ce n'est pas tout ! Car je ne comptes pas laisser le moindre repos à mon adversaire ! Alors sans même lui laisser de repos j'enchaine avec une vingtaine de coups de katana, tous plus puissants et rapides les uns que les autres ! Si Hideo ne fait rien il pourrait être très mal en point, j'évite bien sûr les points vitaux pour éviter qu'un de nos meilleurs hommes ne meurt ! Mais je montre bel et bien que je suis le plus fort dans cette taverne, il faut bien tester les troupes ! Je lâche alors à mon adversaire.

Zanzu : Contres ça si tu peux !

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Dim 5 Déc 2021 - 4:29
Les rônins stoïques observent le combat. Ils remarquent tous que Hideo, leur chef, est très mal en point et que rarement il n'avait été poussé à ses derniers retranchements de la sorte par qui que ce soit. La dernière fois qu'une telle chose avait eut lieu, c'était lors de la bataille contre les iwajins. Comme tous les samouraïs présents sur le champ de bataille ce jour-là, Hideo avait morflé, littéralement. Aujourd'hui encore il prenait cher.

Pourtant, fier, le bonhomme la bouche ensanglantée se tenait debout la lame sur son épaule droite, tranchant tournée vers le toit de la taverne où ils se trouvaient tous. Regard dur, quelque chose semblait avoir changé en lui. En réalité, à ce stade d'excitation, seuls ses plus fidèles compagnons avaient pu voir Hideo dans une posture pareille. Ceux-là savaient quels dangers risquait Zanzu. Etant à mille lieues de se douter de ce qui allait suivre et certainement sûr de sa force avérée, le Shushioka avait poursuivi son effort.

Il avait alors rangé son épée pour la rengainer à une vitesse folle et frapper le rônin. Ce dernier, quoiqu'ayant suivi le mouvement, ne put rien faire d'autre que de mettre en opposition le plastron qui lui protégeait le ventre, afin justement d'éviter toute attaque qui lui serait funeste. Il encaissa sur le long de la poitrine l'attaque suivante qu'il contra in extremis au début de son ventre ce qui lui laissa une profonde entaille d'où jaillit le sang. Mais Hideo était un colosse, il lui en fallait plus que cela pour lâcher prise. Pour le reste, pour la suite des attaques, il allait gérer. Son épée contra, dans un bruit assourdissant, la première frappe de l'enchaînement de Zanzu, faisant surgir une quantité incroyable d'étincelles.

_ Règle 1 : je suis le seul garant de l'ordre moral de mes troupes ! Rugit Hideo, la bouche pleine de sang, tandis que son adversaire entamait une série de coups tout aussi puissants que le premier. Au fur et à mesure que Zanzu assénait ses coups, ceux-ci devenait toujours plus puissants. L'intensité de ce combat était à son paroxysme et il était peu probable que les deux protagonistes puissent faire mieux que la prestation qu'ils livraient en ce moment-même.

A une main, Hideo contrait sans peine les assauts de Zanzu. Regard plein d'excitation, malgré les coups qu'il avait pris et qu'il semblait bien encaisser, le colosse disposait clairement d'une vitesse supérieure à celle du Shushioka. Il fallait pour s'en convaincre remarquer avec quelle aisance le rônin parvenait à contrer Zanzu après lui avoir laissé la latitude d'initier chaque attaque de son enchaînement. Ce ne fut que lorsque le Shushioka termina son enchaînement que Hideo réagit à son tour bien conscient qu'il disposerait d'une fenêtre unique lui permettant de mettre fin à ce combat. Dès l'instant où Zanzu arrêta son tempo mortel, d'une main leste, Hideo envoya dans le ventre de son adversaire contre qui il se trouvait aux prises, épée contre épée un couteau lancé à pleine vitesse dans le ventre du Shushioka. Compte tenu de la vitesse d'exécution de Hideo mais aussi de la vitesse même de l'attaque et de la proximité des protagonistes, les chances de Zanzu de sortir indemne de la manœuvre semblaient faibles.

_ Règle 2 : Il n'y a qu'un seul chef de cette troupe et c'est MOI ! Le Seigneur de guerre c'est HATAKATE HIDEO ! Hurla t'il avec rage tandis que son action venait d'être réalisée.

A la rencontre du rônin [Zanzu] OIP

Observant la scène avec beaucoup d'intérêt, le Satsuma pu à nouveau estimer combien l'écart de puissance entre ces deux protagonistes et lui était important. Comme tous les autres membres de la troupe, il demeurait stoïque, attendant un ordre d'Hideo ou alors la victoire de l'un ou de l'autre.

Au moment où personne ne s'y attendait malgré ses blessures, Hideo posa un genou à terre. Grimaçant il semblait plus mal en point que jamais. Le soigneur de la troupe et son disciple se préparèrent à intervenir. Mais il leur fallait encore attendre l'ordre d'Hideo ou sa complète défaite car il n'accepterait pas que quelqu'un intervienne dans ce combat.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Mar 7 Déc 2021 - 22:27
Il est puissant, mais je l'ai eu ! Il ne va pas tenir très longtemps à ce rythme, même si il a réussi à bloquer la majorité de mes attaques il est sévèrement touché. Mon sourire se fait de plus en plus grand, pouvoir se mesurer à un adversaire de taille est très agréable, le sang de ses hommes ne serait même pas digne de ma lame, elle est faite pour accueillir le meilleur sang des meilleurs guerriers ! Je souris de plus en plus en le voyant cracher du sang pendant que nos lames sont l'une contre l'autre, alors mon petit, on fait moins le malin hein ? Tu vas bien nourrir ma lame mon gros, ce tas de chair m'a quand même donné du mal, il nous sera très utile sur le champ de bataille ! Un guerrier comme lui, même si il a perdu ce combat, est très redoutable !

Nom d'un chien, il faut vraiment que j'apprenne à rester méfiant quoiqu'il arrive, alors que je pense ce combat gagné je suis surpris par l'attaque de Hideo qui réussit à me poignarder, espèce d'enfoiré ! Je crache alors du sang et fait un bond en arrière, il pose un genou à terre ! Tu vas me le payer espèce de chien ! Je retire le couteau de mon ventre, avant de jeter un regard noir vers mon adversaire, c'est alors à la surprise générale de toute la salle que je me mets à composer des mudrats, oui je sais que j'insulte les ninjas h24, mais ça ne m'a pas empêché d'apprendre le Ninjutsu pour pouvoir mieux les affronter. Mes poings prennent alors soudainement feu, je charge alors sur Hideo avant d'enchainer des coups, tous plus puissants les uns que les autres. Mon adversaire est alors assommé et très mal en point, je fais signe au médecin de venir avant de dire au corps inerte du chef de la bande.


Zanzu : Tu l'auras cherché, macaque !

Maintenant voyons voir ce que ses hommes ont à dire, je me tourne alors vers l'assemblée et crie.

Zanzu : Si quelqu'un a quelque chose à dire qu'il vienne sur le champ !

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 13:01
Un combat ébouriffant il fallait l'avouer. Hitsugaya avait l'honneur d'assister au combat entre deux grands combattants à n'en pas douter. Hideo, jusqu'ici, a toujours été le chef incontesté de la troupe. Il la dirigeait d'une main de fer la troupe exécutant toute tête qui dépasse, tuant sans ménagement quiconque souhaitait remettre en cause son autorité. C'était le prix à payer disait-il. En réalité, c'était le prix de la stabilité. Le voir dorénavant là, à l'agonie, au bord de la rupture était quelque chose qui faisait tâche.

La majeure partie des hommes présents dans la taverne étaient abasourdis. Ils n'en croyaient pas leurs yeux. Le nouveau venu était en train de massacrer littéralement Hideo. Ce dernier, au sol, encaissait une suite d'attaques de poings de feu. Incroyable. Le silence assourdissant imposé dans la salle fut amplifié lorsque Zanzu finit son enchaînement laissant Hideo dans de très sales draps, certainement aux portes de la mort, tout en demandant que quiconque avait quelque chose à dire se manifeste. Un silence assourdissant, presque interminable rendant l'atmosphère lourde, pesante.

Un homme s'avança jusqu'à hauteur de Hideo. Il était grand, costaud, puissant. Un des meilleurs de la troupe, un fidèle de Hideo. Rien que sa présence pouvait calmer les ardeurs du plus téméraire des hommes et pourtant, Zanzu semblait soutenir son regard. Etait-ce à cause de sa victoire grisante et récente ?

_ Toi... Tu en as dans le kimono... Si Hideo est vaincu... Alors tu seras notre chef ! Dit-il d'une voix grondante et d'un regard pétillant d'ardeur. S'étant tourné vers le reste des hommes dans la taverne, il hurla : Pour Zanzu ! La réponse fut unanime, un grondement guerrier, le même qu'ils utilisaient lorsqu'ils terminaient vainqueur sur un champ de bataille : OUUUUUUUUUHHHHHHH !!!

Zanzu était devenu le chef de la troupe qu'il traitait de groupe faiblard. Que dirait-il, qu'en ferait-il ? Avec lui, nul n'était à l'abri d'une décision, d'une action ou d'une parole surprenante.

Un soigneur courut s'occuper de Zanzu et personne n'osa s'occuper de Hideo, pas tant que Zanzu n'en donnerait l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Jeu 9 Déc 2021 - 15:10
Que vont-ils faire maintenant ? L'idéal serait qu'ils m'attaquent pour venger leur chef, c'est tout ce que bon samouraï ferait ! Rah il m'a quand même bien eu au ventre celui là, mon ventre est entrain de saigner et j'ai du mal à stopper ça, Yamakuri va encore me passer un savon je pense, elle déteste que je rentre à la maison blessé, ça lui rappelle des souvenirs de cette nuit où j'ai failli mourir sous les coups des Iwajine. Mais ça fait partie de la vie d'un mercenaire comme moi, je combats la mort chaque jour, il y a des jours où j'aimerais que tout s'arrête et que je puisse enfin mourir tranquillement, mais avant ça il faut que je réussisse à venger le seigneur Taira, et que je débarrasse ce monde de la racaille que sont les shinobis ! En attendant voyons voir la réaction de toute cette bande, un homme s'avance vers moi, il est imposant, mais on ne me fait pas peur aussi facilement, si il veut se battre alors je suis prêt, même avec ma blessure je suis capable de lui régler son compte à ce type. Mais ses mots ne sont pas ceux d'un samouraïs, non, je désactive alors ma technique Katon, il venait de m'élire chef de la troupe et le soigneur se dirigeait vers moi, mais qu'est-ce que ? Et ça ose se prétendre samouraïs ? Alors qu'ils n'ont aucune loyauté envers leur chef ? Je regarde alors le colosse et l'assemblée de combattants qui scande mon nom, je repousse le soignant et lui dis d'un ton calme.

Zanzu : Occupez-vous plutôt d'Hideo.

Je me mets alors à marcher dans la taverne, à faire les cents pas, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire d'eux ? Ils mériteraient tous d'avoir la tête coupée, je retourne alors vers le colosse et le fusille du regard avant de dire d'un ton très énervé.

Zanzu : Et vous osez vous prétendre samouraïs ? Au lieu d'aider votre chef vous vénérez celui qui l'a mis à terre, où est passée votre loyauté ?

Je regarde ensuite l'homme qui m'avait conduit vers Hideo et le guetteur, ils ne bougeaient pas, mais on dirait aussi qu'ils ne comptent pas s'allier à moi, ils ont encore un brin de loyauté ceux là au moins.

Zanzu : Si vous étiez des vrais samouraïs vous m'auriez combattu pour venger votre chef, vous n'avez aucune loyauté envers lui, alors je doute de votre loyauté pour notre cause.

Qui aurait pu imaginer ce qui vient de se passer, même pas une seconde après mes paroles : la tête du colosse était entrain de rouler sur le sol. Je venais de le décapiter d'un mouvement très rapide, je dis alors.

Zanzu : Les macaques sans loyautés comme vous n'ont aucun droit de vivre.

Je me tourne alors vers l'assemblée.

Zanzu : Occupez-vous de votre vrai chef, je ne serais pas le chef d'une bande de macaques sans aucune loyauté.

Alors, quelle va être votre réaction maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Sam 11 Déc 2021 - 20:00
La venue du dénommé Zanzu apportait décidément beaucoup trop de troubles dans la troupe. Alors que le Satsuma avait jusqu'ici considéré uniquement ses talents guerriers et sa grande capacité de nuisance, dorénavant, il lui apparaissait de plus en plus clairement les tares du Shushioka. Comment pouvait-il refuser l'allégeance de ces hommes ? Tous ne faisaient qu'un dans cette troupe et justement, l'une des traditions du groupe était que le champion devait vaincre ou se faire adouber après avoir vaincu le meilleur d'entre eux. En l'occurence, Hideo était le meilleur d'entre eux et le colosse, qui était le champion vaincu par Hideo ne faisait que rappeler ce paramètre simple de leurs valeurs. Oui, ils étaient samouraïs, mais pas tout à fait. Ils étaient des rônins, des samouraïs au rabais comme diraient les samouraïs purs et durs, ils étaient des bandits, comme diraient leurs ennemis : voilà qui ils étaient.

Dans la taverne, mille lame sortir de leur fourreau, mais avant qu'elles ne s'abattent sur leur cible en guise de jugement, des flèches se mirent à pleuvoir sur Zanzu sans sommation. Tout de suite après, un cri de ralliement, un appel au combat au corps à corps, à la lame. Le choc de la mort du colosse avait entraîné cette réaction enflammée. Il appelait de ses voeux un soulèvement du groupe, ce fou serait servi. Plusieurs rônin sautèrent sur Zanzu tentant de le taillader en mille pièces. Oh, ce dernier se défendrait, oui, il était fort, mais malgré toute sa force, il était utopique de penser qu'il pourrait réaliser un carnage et supprimer tant de vie.

_ TOUT CECI N'A AUCUN SENS ! YAMERO ! Hurla Hitsugaya tandis que les hommes tombaient déjà comme des mouches mais que le vaillant guerrier lui aussi se faisait transpercer de part et d'autres.

_ Ya... Yamero... Répondit dans un râle Hideo. Tous s'arrêtèrent. Ils gardaient cependant leurs lames à la main le regard dur envers Zanzu. Ce dernier venait de massacrer bon nombre d'entre eux et se faire mal au passage. S'il devait rester dans cette troupe, ses rapports avec les membres de la troupe seraient distants. Il lui faudrait regagner leur confiance, le geste qu'il avait eu face au colosse...

_ Zanzu... Tuer le colosse alors que celui-ci était en train de t'élargir chef de la troupe... Penses-tu que ce soit digne d'un samouraï ? Tu tues pour le seul plaisir de tuer en réalité, alors pourquoi tous ces faux semblants ? Sache que tu as une dette envers nous. Au combat tu devras remplacer tous ces hommes que tu as abattu car aucun d'eux ne t'a attaqué lâchement ou lorsque tu étais sans armes contrairement à ce que tu as fait au colosse. Si cela ne te sied pas alors fous le camp tu n'as rien à fo**** avec nous !

Hitsugaya en personne s'adressait au mercenaire. Le comportement de ce dernier montrait clairement qu'il était un bon combattant, mais telle était sa seule réelle qualité. Il était bien trop impulsif, bien trop instable pour les diriger, dans sa façon d'agir, au final, il s'en trouvait peu intelligent. De l'intelligence, de la finesse, de la patience... Il en fallait, même au plus vertueux des samouraïs. Comment parviendrait-il à ses fins si pour lui tout devait se régler dans le carnage et ce à la moindre occasion ? Que faisait-il de certaines valeurs samouraïs ?

_ Il est vrai que notre groupe manque de certaines valeurs purement samouraïs et encore, mais toi Zanzu, observes toi bien, tu manque à coup sûr de bien des valeurs... Je ne suis peut être pas le mieux placé pour te le signifier, alors je m'en arrêterais là. Dit-il solennellement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Mar 28 Déc 2021 - 11:55
Tiens on dirait que j'ai provoqué un truc chez ces lâches infidèle, oui, la mort du colosse a eu un assez grand effet sur eux à ce que je vois. C'est bien, ils montrent enfin un peu de fidélité, de loyauté, de rage, c'est ça que j'aime. Par contre je si je ne bouge pas c'est moi qui vais finir sans tête, je me lèche la lèvre avant de me lancer vers un combat des plus excitants ! D'un mouvement très rapide je réussis à éviter les flèches qui étaient lancés vers moi, m'enfin c'est ce que je croyais car une d'entre elles me transperça la jambe gauche. Les guerriers se jettent sur moi, j'enchaine des mouvements rapides au sabre afin de bloquer leurs attaques et les envoyer dans un monde meilleurs, les guerriers tombent, mais je me fais aussi blesser de partout. Si ça continue comme ça je vais mal finir, il faut que je trouve un moyen de m'enfuir, ou bien si je n'ai pas le choix... faire sauter cette auberge et la réduire en cendres, mais je ne voudrais pas en arriver à cette extrémité. Les guerriers tombent, mon sang coule, leur sang coule, c'est ça la guerre, c'est à ça qu'ils devront s'attendre face aux hommes de la Shogun ! Apprenez ce qu'est de perdre des camarades et attendez-vous à en perdre encore plus ! Bon je pense que je n'ai pas le choix, je vais détruire cette auberge, je fais un grand saut jusqu'à l'autre bout de l'auberge, je compose les mudrats rapidement. BRULEZ EN ENFER !!!! Mais alors que je suis sur le point d'envoyer mon attaque j'entends Katsukaka et Hidodo crier, s'arrêter ? Pas tant que ces chiens m'attaquent, ah tiens ils se sont arrêtés, parfait ! Oh mais il vient me sermonner le minable ? Et beh, t'es un sacré numéro toi mon petit. Je réponds alors à mon interlocuteur d'un ton arrogant.

Zanzu : Je n'ai que faire de la vie de ce minable sans aucune loyauté ! Il a eu ce qu'il méritait, tout comme ceux qui m'ont attaqué, si ils sont mort c'est qu'ils étaient trop faibles ! C'est comme ça dans ce monde, les forts survivent et les faibles meurent ! Vous qui avez survécu, apprenez de cette leçon et entrainez vous ! La vie ne vous fera pas de cadeaux ! C'est une lutte sans pitié pour la survie !

Je range alors mon katana et me dirige vers la sortie, je marche calmement et souriant, je vois les visages pleins de rage qui me voient, c'est bien, cette événement va les pousser à s'entrainer pour s'améliorer et se venger, c'est la meilleure des façons pour qu'ils y arrivent, un choc. Après être arrivé devant la porte de sortie je leur dis calmement.

Zanzu : Vous vous êtes bien battus samouraïs ! Mais sachez que là n'était qu'un petit fragment de ma puissance, entrainez-vous, devenez plus forts, et vous pourrez peut être venger vos amis et réussir à me tuer un jour.

Bon sang je suis blessé de partout, Yamakuri va avoir du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12202-shushioka-zanzu-le-samourai-au-coeur-de-pierre-termine?nid=1#110514 https://www.ascentofshinobi.com/t13652-shushioka-zanzu#120831
Satsuma Hitsugaya
Satsuma Hitsugaya

A la rencontre du rônin [Zanzu] Empty
Jeu 6 Jan 2022 - 18:56
Hitsugaya tenait le manche de son katana au point de le briser. Il faut dire qu'il sentait en lui monter de la rage. Il en était enragé contre cet homme qui certes, venait de leur donner une terrible leçon, mais venait aussi d'opérer un massacre en règle. Combien étaient tombés sans pour autant parvenir à toucher cet homme, pas même à le blesser ? Hitsugaya serra à nouveau du poing son arme. Le Sushioka venait de s'en aller. Quel magnifique gâchis ! Et parce que lui même n'était pas assez fort, pas assez puissant, il n'était parvenu à entrer dans ce combat et y mettre fin. Le Satsuma n'était pas un fou. Il avait bel et bien remarqué l'écart de puissance entre eux. Il n'aurait pu tenir même une minute face à cet homme. Comme tous les autres, il serait tombé raide mort à la première attaque.

_ Occupons nous de nos cadavres et de nos blessés et tirons-nous d'ici... Finit par dire le Satsuma. Il se tourna vers le groupe. Ceux qui n'avaient pas pu prendre au combat, probablement ceux qui étaient bien trop faibles pour le faire en réalité, après un moment de stupeur, finirent par s'exécuter. La voix d'Hitsugaya était celle de la raison lui qui de coutume n'était rien d'autre que le taiseux.

Joignant l'acte à la parole, le Satsuma se mit à porter les corps, ceux des collègues morts et à les acheminer au dehors, afin de les jeter dans la charrette qui venait d'arriver. Une charrette contrôlée par un des leurs. C'était là que seraient entassés la dizaine de corps, le nombre de tous ceux qui avaient été tués par Zanzu.

Dans la taverne, l'esprit festif s'en était allé et les hommes s'attelaient à soigner ceux qui pouvaient l'être notamment Hideo. Tout rentrerait dans l'ordre avec le temps, mais les blessures ouvertes dues à l'intervention de cet homme demeureraient à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12631-satsuma-hitsugaya-le-soleil-rouge-termine#110603 https://www.ascentofshinobi.com/t12878-satsuma-hitsugaya#113412

A la rencontre du rônin [Zanzu]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétardes Nocturnes [mission rang B][Zanzu]
» Frapper fort et que le faible faiblisse ! [Zanzu]
» Infiltrer les Chikori [Zanzu]
» L'arrivée de l'hiver [Hitsugaya/Zanzu]
» L'art des samouraïs se transmet par la pratique [Zanzu]

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni, Pays du Fer
Sauter vers: