Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Une première assignation? [ft. Yosuzume] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Une première assignation? [ft. Yosuzume]

Kayuri Namue
Kayuri Namue

Une première assignation? [ft. Yosuzume] Empty
Lun 1 Nov 2021 - 11:54

Une première assignation


Le soleil était à peine levé sur le village de la brume que l’action était déjà présente dans les rues de celui-ci tandis que les oiseaux nocturnes retournaient dans leur nid et que les oiseaux diurnes s’activaient tranquillement sous le chant des merles. Navigant parmi cette foule aux allures diverses, Namue pénétra enfin dans l’enceinte de la grande cour extérieure du complexe shinobi.

Puis, une fois le goulot des portes de l’entrée passé, la jeune femme s’écarta du chemin principal et sortit de nouveau le bout de papier qu’elle avait reçu le soir précédent et repassa les mots qui y était gribouillés.

“Rendez-vous au complexe shinobi demain matin au lever du soleil pour assignation.”

Ses yeux parcoururent le décor ambiant à la recherche d’un indice sur sa prochaine destination, mais le tout resta sans succès et pour la énième fois elle fixa le bout de papier à la recherche d’un indice avant de devoir, après une dizaine de minutes infructueuses, se résoudre au fait que le petit bout de papier ne contenait pas plus d’information.

De ce fait, la jeune femme décida d’attendre que quelqu’un l’aborde et se dirigea vers l’un des différents points d’eaux qui jalonnaient la cour extérieure du complexe shinobi et, après un dernier regard aux alentours, la jeune femme s’assit devant la petite marre avant de poser doucement l’étui contenant son sabre sur ses cuisses et de fixer son regard dans les profondeurs de celle-ci.

Au cœur des eaux limpides, quelques petites carpes nageaient avec calme et sérénité, mais les pensées de la jeune femme étaient déjà ailleurs. Cela faisait déjà plusieurs jours qu’elle était arrivée au village et pourtant, à part lui avoir donné son grade de genin et lui avoir indiqué un lieu où elle allait pouvoir se loger, elle n’avait pas réellement eu d’interaction avec le village. Dans les faits, ce message qu’elle avait reçu le soir précédent, était sa première interaction avec celui-ci depuis son arrivé au village de la brume et elle commençait à croire qu’on lui avait joué un mauvais tour.

Puis, pour une énième fois, la jeune femme sortit le petit bout de parchemin de son kimono noir sans manche de combattante et en relu le contenu dans l’espoir qu’un indice s’y était glissé, mais en vain et tranquillement, elle commençait à se résigner à l’idée de rater sa première assignation.

Plus les minutes passaient et plus Namue s’enfonçait dans ses pensées, tantôt rêvant de retrouver le dojo itinérant qui l’avait élevé pour les remercier de l’avoir poussée à partir en passant par d’autre moment de sa vie jusqu’à ce qu’elle aboutisse, quelques jours plus tôt, devant les portes du village de la brume pour y demander asile. Puis, alors que l’anxiété recommençait tranquillement à faire son chemin, le jeu plutôt bruyant de quelques enfants qui passaient en courant lui causèrent un sursaut, la ramenant par le fait même dans le doux monde cruel de la réalité.

Prise d’une sensation irrépressible qu’elle était resté assise beaucoup trop longtemps, la jeune femme chercha frénétiquement une horloge des yeux puis, n’en trouvant pas, se leva brusquement avant d’arrêter la première personne qu’elle croisa, une autre jeune femme à la taille légèrement plus grande que Namue et au visage encadrée d’une chevelure sombre coupée mi-longue et vêtu de ce que la jeune femme se rappela être une tenue de prêtresse, un kimono et un justaucorps noir.

Namue - Pardonner moi, auriez-vous l’heure?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Yosuzume
Yosuzume

Une première assignation? [ft. Yosuzume] Empty
Mar 2 Nov 2021 - 15:47
Première assignation


Encore une nuit difficile, hanté par son passé. Ces rêves revenaient un peu régulièrement et peut-être qu’au final, elle devra chercher quelqu’un avec qui en parler. Ceci dit, Yosuzume n’est pas quelqu’un qui se livre aux autres avec facilité et c’est pour ça qu’elle n’a pas beaucoup d’amis. Or, la Yasei avait décidé d’être un peu plus porté vers les autres afin de se faire des amis et devenir plus sociable qu’avant. Après tout, elle est chünin et savoir communiquer avec les autres, c’est quelque chose d’important pour son grade, mais aussi pour un jour, former une équipe et faire partie de la Kenpei. En tout cas, elle s’est encore levée tôt et ça veut aussi dire qu’elle n’arrivera pas à se rendormir. La jeune femme va se laver, s’habiller et sans doute, sortir se promener en ville afin de faire sa marche du matin et voir si tout va bien dans le village. Il est important de prendre l’initiative de patrouiller en ville, même si ce n’est pas une mission ni rien d’officiel. Au moins, ça permet d’agir rapidement et à temps, en cas d’attaque. Et aussi, d’aller vers les habitants pour les aider en cas de besoin. Une habitude que la brune a prise, il y a peu, en dehors d’aller à l’orphelinat pour s’occuper des enfants, comme une enseignante ou grande sœur. Cela dit, même si elle apprécie ce nouveau rôle dans sa vie, Yosu a encore un peu de mal à s’adapter.

La ville semble un peu animée, quelques personnes sortent de leur demeure pour faire une promenade matinale tandis que d’autres partent travailler que ce soit dans un restaurant, une boutique ou dans leur activité de ninja. Kiri n’est pas un village fantôme ou avec une faible fréquentation dans les rues. Après tout le monde n’est pas super matinal quand ils ne travaillent pas et honnêtement, Yosuzume aimerait faire, au moins, une grasse matinée si elle le pouvait. Malheureusement, ce n’était pas possible à cause de ses cauchemars. Va falloir penser à consulter, si ça devient encore redondant avec le temps. Elle qui pensait que ça s’était calmé, mais bon, c’est peut-être parce que c’est bientôt l’anniversaire de sa mère, ça doit jouer. Enfin, il était préférable de ne pas trop y penser et détourner cela vers autre chose d’un peu plus gai pour garder un bon mental. D’ailleurs, la kunoichi avait décidé de se rendre au complexe Shinobi, ça faisait un long moment qu’elle n’y est pas allée. La Yasei s’y est rendue lors de son arrivée à Kiri avec sa mère, mais dès que sa maman a eu assez d’argent, elles ont déménagé ailleurs pour plus d’intimité. Et depuis peu, Yosuzume habite dans le quartier Yasei, créé, il y a peu grâce à Reikan et l’aide d’Aditya et d’autres ayant apporté leur soutien pour la construction de tout ceci. Du coup, cela allait lui faire un peu bizarre d’y retourner.

Sur la route, Yosuzume s’arrête dans un magasin où elle achète de quoi déjeuner sur la route. En effet, la brune n’a rien mangé en sortant de sa maison et son ventre gargouiller un peu avec le temps. Reprenant sa route, la Kuro Washi marchait tranquillement sur la route, en direction du complexe Shinobi avant d’être interpellé par une jeune femme, plutôt mignonne d’ailleurs. Cette dernière lui demandait l’heure. La Yasei est un peu surprise sur le moment, car elle n’était pas habituée qu’on l’arrête pour une telle demande. Cette individue est un peu plus petite qu’elle, portant un kimono noir sans manche et pouvant voir un peu de sa peau. Difficile de ne pas l’admirer. Ceci dit, pour ce qui est de l’heure, elle n’a rien qui le lui indique. Or, dans le magasin, il y avait une horloge indiquant neuf heures du matin. Et là, ça faisait dix minutes qu’elle avait quitté l’établissement commercial. Observant la femme dans les yeux, la Washi prend la parole, d’un ton calme et posé. « Il doit être neuf heures dix, si j’ai bonne mémoire. Pourquoi me demandes-tu l’heure ? Es-tu en retard quelque part ? Si tu veux, je peux t’aider à y aller rapidement, si tu as vraiment besoin. » Dit la Chunin. En attendant une réponse de sa part, elle mange une bouchée de son croissant.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Kayuri Namue
Kayuri Namue

Une première assignation? [ft. Yosuzume] Empty
Mar 2 Nov 2021 - 18:44

Une première assignation?


Alors que la jeune femme qu’elle venait tout juste d’aborder lui répondait en lui divulguant qu’il était maintenant un peu passé neuf heures du matin, Namue ne put s’empêcher de ressentir une sensation de douche froide engourdir l’ensemble de son corps tandis que la réalité la frappait de plein fouet, si le message qu’elle avait reçu était bel et bien réel, la jeune kunoïchi était désormais bel et bien en retard même si elle c’était présenté au complexe shinobi bien à l’heure et ce n’était pas un léger retard, le soleil était maintenant bien levé depuis au minimum une heure.

??? - ... Es-tu en retard quelque part?

Subitement ramené à la réalité, la jeune femme reporta son attention sur celle qu’elle venait elle-même d’arrêté subitement dans la rue. Effectivement elle était en retard, mais vu l’ampleur de celui-ci, même si elle trouvait finalement l’endroit où elle devait se rendre, il serait très probablement trop tard et, de plus, la kunoïchi n’avait aucune idée de l’endroit où elle devait se rendre et la note ne lui laissait réellement pas de chance.

??? - Si tu veux je peux t’aider à y aller rapidement, si tu as vraiment besoin.

De nouveau ramené à la réalité par son interlocutrice, Namue fixa ses yeux sur le visage plutôt séduisant de celle-ci ce demandant qui était cette jeune femme habillée en tenu de prêtresse qui suggérait si volontiers son aide à elle, une inconnue qui l’avait sans préavis arrêté pour lui poser une question dont elle pouvait fortement se douter de la réponse simplement en regardant la course du soleil. Pourtant, une sensation de calme irradiait de l’inconnue et la jeune femme ne put se résoudre à décliner son offre. Au contraire, sans vraiment que l’intention n’ait le temps de traverser son esprit, la kunoïchi commença à expliquer la situation.

Namue - Eh bien, je suis nouvelle dans le village et hier j’ai reçu ce message me demandant de me rendre au complexe shinobi ce matin au lever du soleil...

Marquant une légère pause, la jeune femme en profita pour chercher du regard la petite marre au bord de laquelle elle venait visiblement de passer près de deux heures, complétement plongé dans ses pensées et y fixa encore un peu son regard avant de reporter celui-ci sur son interlocutrice et, d’un geste plutôt lent, la jeune femme sortit le petit bout de parchemin d’une poche dérobée de son kimono avant de le tendre à la prêtresse.

Namue – Ne sachant pas trop où aller et vu que le message ne dit rien d’autre, je me suis assise sur le bord d’une marre et...

Légèrement honteuse, la jeune femme ne put que descendre son regard et fixa les petites pierres qui composaient le chemin tout en prenant une inspiration un peu trop longue à son goût, mais lui permettant de repousser un peu le moment où elle allait poursuivre sa phrase et avouer ses torts.

Namue - ... Sans que je voie le temps passer, le soleil a eu le temps de se lever et j’ai clairement rater mon heure de rendez-vous alors je ne sais pas trop comment tu pourrais m’aider...

Puis, la jeune femme se passa une main dans les cheveux pour les ramener vers l’arrière et se força à afficher un grand sourire avant de reposer son regard sur le visage de la prêtresse.

Namue – ... Après tout, c’est moi la genin qui n’est pas foutu d’arriver à l’heure pour sa première assignation et qui a attendu plus de deux heures au mauvais endroit...

Puis, de nouveau incapable de cacher la honte qu’elle éprouvait, la jeune femme ne put s’empêcher de redescendre son regard vers le sol avant de terminer sa phrase.

Namue - ... En tout respect, je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps, vous avez assurément mieux à faire que d’aider une nouvelle arrivée.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Yosuzume
Yosuzume

Une première assignation? [ft. Yosuzume] Empty
Mer 3 Nov 2021 - 11:40
Première assignation


Alors que Yosuzume se promenait en ville, la brune avait décidé de s’acheter un petit déjeuner ou du moins, de quoi se nourrir : petit pain au chocolat et croissant. Avec ça, il lui manquait juste un chocolat chaud et c’était parfait. Cependant, on ne pouvait pas tout avoir et ça pouvait être compliqué de déjeuner avec tout ça, en marchant. D’ailleurs, la brune se fait stopper dans sa marche, par une jeune femme, mignonne et habillé d’un kimono noir. Cette dernière semblait perdue et un peu affolée, car elle ne connaissait pas l’heure. N’ayant rien d’urgent à faire, la kunoichi lui donne l’heure, en se remémorant l’horloge de la boulangerie et du temps qu’elle a mis pour marcher avant d’être interpellé. Neuf heures et dix minutes. Difficile de savoir pourquoi elle demandait l’heure, mais sans trop réfléchir, la femme est peut-être en retard et c’était ce que la Yasei demandait afin de le savoir. En tout cas, elle semblait perdue dans ses pensées, le stress peut-être. Elle devait s’imaginer plein de scénario assez obscur sur son retard. En tout cas, si besoin d’aide, la Chunin le lui propose sans aucun problème. En attendant une réponse de la part de la petite brune, Yosuzume croque dans son croissant avant qu’elle lui adresse à nouveau la parole. Apparemment, elle est nouvelle dans Kiri et hier soir, elle a reçu ce message qui lui demandait d’aller à un endroit tôt dans la matinée. Cela dit, il y a aucune heure de préciser, mais une information est à prendre en compte, c’est aux levées du soleil. Elle était effectivement en retard, mais rien de grave. Si elle est nouvelle, ça pouvait être excusable pour la première fois. « Hum…Ne t’inquiète pas trop. Celui qui t’a donné ce rendez-vous aurait dû être plus précis pour t’éviter d’être en retard. » Dit-elle.

Encore une fois, cette femme agit un peu bizarre, comme si ça devenait une habitude que son attention soit reportée sur autre chose. Elle fixe la petite rivière et du coup, Yosuzume en fait autant pour chercher à la comprendre. C’est un endroit calme et reposant ici, si elle a passé son temps ici, c’est normal qu’elle n’ait pas vu le temps passer. D’ailleurs, elle reporte à nouveau son regard sur la Yasei et lui tend un parchemin avec le fameux mot. La Kuro Washi prend le bout de papier et le lit attentivement pendant que son interlocutrice lui parle. Et comme prédite, elle avait passé son temps devant la mare et elle n’a pas vu le temps s’écouler. Levant les yeux vers la nouvelle, elle semblait un peu honteuse et elle n’osait pas trop fixer la Chûnin. Yosu lui rend son papier avec un léger sourire. Pour le moment, la kunoichi ne dit rien du tout et la laisse parler, tout en réfléchissant à un moyen de l’aider correctement. Son regard se faisait attendrissant envers cette femme et dès qu’elle finit de parler, la main droite de la Yasei vient caresser la chevelure obscure de la Genin. Un geste de tendresse et de réconfort également. « Tu n’as pas à te sentir honteuse, ma chère. Tu t’es trompée de lieu de rendez-vous, pensant y être. Cela arrive à tout le monde, surtout si personne ne t’a aidé. Je vais t’y conduire et tu pourras présenter tes excuses à la personne. Il sera compréhensible sur ton retard et d’ailleurs, si tu veux, je peux te faire visiter Kiri pour ne plus te perdre. Je m’appelle Yasei Yosuzume, Chûnin de Kiri et si tu le souhaites, je peux te prendre sous mon aile, petit oisillon. » Dit-elle avec un sourire. C’est bien la première fois qu’une personne arrive à la rendre si décontracté et souriante.

Yosuzume avait une idée, ce n’était pas son genre d’agir ainsi et se montrer si familière, mais elle avait touché son âme. Ainsi, Yosu prend la Genin dans ses bras, comme un prince le ferait avec sa princesse. « N’aie crainte, tu ne risques pas rien. Je vais t’aider. » Dit-elle avant que deux grandes ailes noires sortent du dos de la Yasei. Un sourire s’affiche et son regard se dépose sur celui de la brunette. « Je suis une Yasei Aigle Royale, difficile de le voir à cause de mes plumes noires, une mutation dû fait que ma mère était un corbeau. » Dit-elle avant de s’envoler petit à petit dans le ciel. « Accroche-toi bien, même si je ne risque pas de te lâcher. » Finit-elle avant de voler en direction du complexe Shinobi. Même si elle est en retard, l’individu l’attendra un bon moment avant de quitter les lieux, en soi, il laisse une seconde chance à la Genin pour se débuter, comme tout individu à Kiri tant que ce n’est pas répétitif. Au-dessus de la zone, la brune regarde les différents individus s’y trouvant. Or, elle ne sait pas à quoi ressemble la personne qui est censée accueillir sa nouvelle camarade. « Dis-moi, tu sais à quoi ressemble celui qui t’a convoqué ? Et pour l’assignation, c’est pour entrer dans une équipe, pour réaliser une mission ou c’est pour autre chose ? » Demande-t-elle. Avant d’atterrir en douceur afin de ne pas secouer Namue.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Kayuri Namue
Kayuri Namue

Une première assignation? [ft. Yosuzume] Empty
Mer 3 Nov 2021 - 19:25

Une première assignation?


Alors que la jeune femme fixait inlassablement le sol, une main douce vint caresser sa chevelure sombre, la faisant du même coup sursauter et relever promptement la tête, mais ses yeux ne rencontrèrent que le regard bienveillant et amplis de tendresse de la prêtresse dont elle ne connaissait même pas encore le nom.

??? - Tu n’as pas à te sentir honteuse, ma chère. Tu t’es trompée de lieu de rendez-vous, pensant y être. Cela arrive à tout le monde, surtout si personne ne t’a aidé. Je vais t’y conduire et tu pourras présenter tes excuses à la personne. Il sera compréhensible sur ton retard et d’ailleurs, si tu veux, je peux te faire visiter Kiri pour ne plus te perdre. Je m’appelle Yasei Yosuzume, chûnin de Kiri et si tu le souhaites, je peux te prendre sous mon aile, petit oisillon.

La prêtresse inconnue n’était donc pas du tout une prêtresse, mais plutôt une consœur de la brume et, qui plus est, l’une de ses supérieurs puisqu’elle était au grade de chûnin alors que la jeune femme, venant tout juste de rejoindre les rangs du village, n’avait que celui de genin. Doucement, Namue commençait à reprendre le contrôle de ses émotions et la honte qu’elle avait ressenti un moment plus tôt semblait s’évaporer comme un morceau de glace sous un soleil chaud d’été.

Puis, sans vraiment crier gare, la prénommée Yosuzume prit la jeune femme dans ses bras qui, sous le choc, n’opposa aucune résistance autre que son regard complétement abasourdi qui laissait transpirer le fait qu’elle ne comprenait pas du tout ce qui était en train de se passer.

Yosuzume - N’aie crainte, tu ne risques rien. Je vais t’aider.

Reprenant quelques peu ses esprits, la jeune kunoïchi s’apprêtait à lui signifier qu’elle était amplement capable de se mouvoir par ses propres moyens lorsque deux grandes ailes d’ébène jaillirent du dos de la chûnin, coupant net l’élan de la jeune femme.

Yosuzume - Je suis une Yasei Aigle Royale, difficile de le voir à cause de mes plumes noires, une mutation du fait que ma mère était un corbeau.

Toujours abasourdie, Namue ne pouvait s’empêcher de fixer à tour de rôle les grandes ailes d’ombre qui battait puis le sol qui s’éloignait de plus en plus. Instinctivement, la kunoïchi enserra la représentante du clan Yasei qui, remarquant probablement son malaise, lui donna quelques mots qui se voulaient être bienveillant.

Yosuzume - Accroche-toi bien, même si je ne risque pas de te lâcher.

Volant désormais à une allure beaucoup trop rapide pour que la jeune femme ne soit à son aise, elle qui n’avait jamais voler de toute sa vie. Elle ne put donc pas s’empêcher de resserrer son étreinte tout en s’assurant de bien fermer ses yeux de sorte qu’elle ne voyait pas le sol défilé à vive allure, plusieurs mètres sous ses pieds. Puis, sans même que Namue ne le réalise, elle se retrouva de nouveau sur ses pieds, bien ancré au sol.

Yosuzume - Dis-moi, tu sais à quoi ressemble celui qui t’a convoqué ? Et pour l’assignation, c’est pour entrer dans une équipe, pour réaliser une mission ou c’est pour autre chose ?

N’étant toujours pas remise du choc qu’elle venait tout juste de vivre, la jeune femme regardait son interlocutrice complétement ébahi, son cerveau cherchant une nouvelle fois à comprendre ce qui venait tout juste de se dérouler. Puis, après plusieurs secondes à ressembler à un poisson que l’on viendrait tout juste de sortir de l’eau, Namue sembla reprendre ses esprits et les mots de son interlocutrice finirent enfin par se rendre à sa conscience et elle s’empressa de répondre afin de camoufler, sans succès, le fait qu’elle venait était sous le choc d’avoir vécu son baptême de l’air de cette façon.

Namue - Heu... bah... Hum... Moi c’est Kayuri Namue et pour répondre à ta question... Je dirais que...

Puis, avant même qu’elle ne termine sa phrase, une voix qu’elle ne connaissait pas s’éleva dans son dos la coupant dans sa réponse qui promettait visiblement d’être aussi limpide qu’une marre dans un marécage.

??? - Kayuri Namue? Ça fait plus d’une heure qu’on te cherche tu veux bien me dire où tu t’étais perdu ?

La jeune femme se retourna vers l’origine de la voix pour découvrir un homme au teint basané qui avait tous les traits que l’on pouvait espérer retrouver chez un bureaucrate, un corps svelte sans musculature apparente qui était recouvert d’un kimono immaculé et, cerise sur le sundae, son visage semblait avoir été coupé au couteau et les lunettes rondes qui trônait au centre de celui-ci n’arrivaient pas à adoucir l’absence de courbe de ce dernier tout comme les cheveux blonds coupés beaucoup trop court qui ornait l’ensemble.

Bureaucrate - De toute façon, je n’ai pas le temps d’écouter votre réponse, alors êtes-vous bel et bien Kayuri Namue, genin du village de la brume ?

La jeune kunoïchi, n’osant pas vraiment prendre la parole ne fit qu’hocher la tête en guise d’acquiescement, mais, malgré tout, le bureaucrate sembla trouver la réponse satisfaisante puisqu’il s’empressa de plonger la main dans le porte document qu’il tenait sous son bras gauche avant d’en sortir un parchemin soigneusement rouler qu’il tendit sans réelle cérémonie à la jeune femme.

Bureaucrate - Voici votre ordre de mission, prenez-en connaissance puis rendez-vous à l’endroit indiqué dans celui-ci afin d’effectué la mission qui y est aussi indiqué. Puis, une fois celle-ci dûment complété, il vous est demandé d’écrire un rapport de mission puis de remettre celui-ci a la personne en charge de la réception des rapports de mission dans les plus brefs délais.

Puis, sans laissé le temps à la jeune femme de répondre, l’homme tourna les talons avant de se diriger d’un pas décidé vers un bâtiment adjacent, s’arrêtant au passage pour avertir un groupe d’enfant qui jouait, visiblement, un peu trop bruyamment pour lui. La jeune femme le suivit quelques secondes supplémentaires du regard avant de descendre celui-ci vers l’objet qu’elle venait tout juste de recevoir, son premier ordre de mission officiel. Rouler avec soin, celui-ci était maintenu scellé par un sceau de cire bourgogne sur lequel l’on pouvait distinguer le signe du village caché de la brume. Puis, après l’avoir observé pendant quelques instants afin de graver le moment dans sa mémoire, la jeune femme matérialisa une minuscule pointe de cristal rose translucide au bout de l’un de ses doigts avant celle-ci pour trancher le sceau du village et ainsi découvrir l’ordre de mission et, tandis que ses yeux finissaient de s’abreuver du contenu que le sceau protégeait quelques instants plus tôt, la jeune femme ne put s’empêcher de rester ébahi la pure chance qu’elle avait eu alors que son regarde se reportait sur la chûnin qui venait de lui donner son baptême de l’air.

Namue - La mission me semble un peu complexe pour moi seule... Ton offre d’aide tien toujours ? En plus, il semblerait que ma mission soit directement en lien avec ton clan.

Sur ses mots, la jeune femme tandis le bout de parchemin à son interlocutrice alors qu’un sourire sincère irradiait désormais son visage. Elle allait enfin participer à sa première mission et en plus, si elle se fiait au rang indiqué sur le petit bout de parchemin, il s’agissait d’une mission de rang C et la nature de celle-ci allait assurément l’aider à se rapprocher un peu plus de l’objectif qu’elle s’était fixé de rejoindre les rangs de l’unité Kyôi.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12578-kayuri-namue-termine#110086 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t12583-dossier-shinobi-kayuri-namue#110134 https://www.ascentofshinobi.com/u1552
Yosuzume
Yosuzume

Une première assignation? [ft. Yosuzume] Empty
Jeu 4 Nov 2021 - 12:52
Première assignation

Il y a un moyen rapide de rejoindre le complexe Shinobi, Yosuzume était même une adepte de ce moyen de déplacement étant ce qu’elle préfère que d’utiliser ses jambes. Sans crier gare, la Yasei avait pris Namue dans ses bras et elle s’envole avec ses deux grandes ailes, qui semblent attirer le regard de la Genin. C’est la première fois qu’on admire ses ailes de cette manière, ça faisait bizarre pour la Yasei, mais une sensation agréable se fit ressentir dans son être. À la suite de cela, elle décolle en direction du lieu de rendez-vous de sa nouvelle amie, après avoir un peu discuté avec elle. N’étant pas habitué à transporter quelqu’un, elle ne faisait pas attention à sa vitesse. Cela dit, elle ressent l’étreinte de son amie se resserrer contre elle. Yosu rougit un peu, n’étant pas habitué à ce qu’on soit si proche d’elle, de cette manière. Or, elle comprit tout de même que la Genin soit un peu mal à l’aise et un peu terrifié par rapport à la vitesse et à la hauteur. La Kuro Washi se sentait mal d’avoir été si maladroite avec elle. Arrivant sur les lieux, elle atterrit en douceur et libère la jeune fille de son emprise. Il était temps de trouver celui qui doit lui donner son assignation. Dans un premier temps, elle parvient à se présenter : Kayuri Namue. Et on dirait que le vol l’avait un peu chamboulé. Or, Yosuzume n’a pas eu le temps d’entendre la suite qu’un homme arrive dans leur direction afin de s’adresser à la jeune Kayuri.

Yosuzume ne dit rien et ne souhaite pas se mêler de leur discussion, même si elle trouve le bureaucrate un peu trop dur avec Namue. Après tout, elle est nouvelle dans Kiri et elle ne devait pas trop connaître le village par cœur. Il aurait pu lui confier un partenaire pour la guider jusqu’à lui, au moins, elle aurait pu être à l’heure à ce rendez-vous. Cela dit, Nam ne semble pas très à l’aise avec cet homme, surtout dans la manière de lui parler. Pour le coup, la Kuro Washi reste à ses côtés afin qu’elle ne se sente pas seule et si elle a besoin d’une quelconque aide. Leur discussion ne dure pas longtemps ou du moins, le monologue de ce gars vu que la charmante Kayuri ne dit trop rien à part se mettre docile et acquiesçant sans broncher ses propos. Après tout, ce n’est qu’une Genin, il serait mauvais pour elle, de se montrer caractériel envers un supérieur ou quelqu’un d’autre. Le mieux, c’est de ne rien dire afin d’en finir rapidement. La Yasei est quant à elle, une Chunin, mais elle n’a pas le pouvoir de réprimander l’homme pour autant. En tout cas, il donnait des explications sur la procédure pour qu’elle ne se trompe pas. À la fin de la conversation, elle reçut un ordre de mission qu’elle devra exécuter dans la journée. Pour le moment, la Miko no Tengu ne sait pas de quoi ça retourne, mais au moins, elle va pouvoir la laisser seule. Observant Namue, elle ouvre le parchemin en usant son pouvoir. Du cristal rose ? Ses yeux perçants ne peuvent se tromper. La Genin utilise donc le Shôton ? Intéressant comme pouvoir et plutôt rare.

D’un coup, l’attention de Namue se reporte sur Yosuzume qui veut savoir si son aide est toujours d’actualité. En effet, selon ses dires, la mission lui semble bien complexe pour le faire toute seule et cela concerne, en plus, le clan Yasei. Difficile de lui dire non, au vu de ses arguments. La jeune Kayuri lui tend le parchemin avec l’ordre de mission et la brune le lui prend délicatement. « Hum…Je vais t’aider et le contenu est intéressant. Il est vrai que j’ai entendu parler de souci lié au quartier de mon clan. » Dit-elle. Le comportement de certaines personnes laisse à désirer et elle est bien contente d’aider Namue durant cette mission. Après tout, Yosu voulait aider son clan, le plus souvent possible et là, ça lui donnait la possibilité de le faire. Et bonus, ce type d’intervention peut servir pour intégrer la Kenpei. « Euh avant d’y aller…je voudrais m’excuser d’avoir été trop familière avec toi, tout à l’heure et de ne pas demander ta permission pour te prendre dans mes bras et de voler avec toi. Ce n’est pas dans mes habitudes, je me sens un peu ridicule d’avoir mal agi. Du coup, veux-tu que je t’emmène en volant jusqu’au quartier Yasei ? S’il te plaît. » Dit-elle avant de partir faire la mission que ce soit en s’y rendant à pied ou en volant.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154

Une première assignation? [ft. Yosuzume]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première neige, pour une première en Dojo[ Entrainement/ INJA ]
» Lettre à Yosuzume
» DE PLUMES ET DE GLACE 2 [PV : YOSUZUME]
» Battle Royale [Feat Yosuzume, Kayuri Namue]
» こうち - Rencontre d’altitude (feat. Yosuzume)

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: