Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia]

Yosuzume
Yosuzume

Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] Empty
Lun 18 Oct 2021 - 11:40
Aigle et Tanuki


En haut de Seidou no Shinden, le Temple du bronze oxydé, on pouvait apercevoir une silhouette, si on prenait le temps de regarder vers les hauteurs. Une jeune femme, qui a pour particularité, deux grandes ailes noires qui se recourbaient vers son corps afin d’en cacher une partie. On pouvait voir que la mystérieuse Yasei observait la cité de la Brume, comme si elle surveillait tout ce qui pouvait se trouver sur son champ de vision. Yosuzume est un aigle royal dont sa mutation génétique avait rendu ses ailes noires, phénomène inexpliqué jusqu’à aujourd’hui. Or, pour la kunoichi, cette question du pourquoi et du comment elle avait un plumage de la sorte ne l’intéresser pas du tout. À ses yeux, cela venait de sa mère, qui était une Yasei Corbeau. Pour sa mère, cela venait du fait que les Tengu ont posé une bénédiction sur son enfant. En réalité, il y avait tellement d’interprétation que Yosu elle-même, ne savait pas qu'en penser. Du coup, la brune ne cherchait nullement à trouver les origines et plutôt à se consacrer sur l’avenir et autres détails plus importants. D’ailleurs, depuis la mort de sa mère, il y a deux ans, la Kuro Washi cherche à se rapprocher de son clan surtout depuis que Reikan a ramené ceux se trouvant à Kaze. Maintenant, ils sont beaucoup plus et cela ressemble à un grand clan, une grande famille où elle pourrait partager sa vie avec eux. Cela dit, elle a un peu de mal à se sociabiliser avec eux. Mais, elle était tout de même prête à fournir des efforts pour y parvenir et trouver sa place parmi sa famille.

Yosuzume se lève, elle qui, à la base, était accroupie et se met à regarder l’horizon. Ses longues ailes noires s’étirent, chacun de leur côté et de sombres plumes tombe, peu nombreuse, mais assez pour attirer l’attention de certains moines. Silencieuse, elle ne dit rien tandis que son regard changeait de direction pour observer le sol et fixer les moines entrain de la fixer. Apparemment, ils n’appréciaient pas de ramasser ses plumes, mais que peut-elle y faire ? C’est la nature, c’est comme les chats ou les lapins avec leur mue, ils perdent leur poil et pourtant, c’est un effet naturel. D’un pas vers le vide, Yosu s’élance vers tomber avant de s’envoler, en direction du quartier Yasei. En réalité, elle n’a jamais demandé à qui ce soit, si elle avait le droit de voler dans Kiri comme le ferait un oiseau. Étant un kunoichi, cela pouvait être mal vu de la part des hauts gradés et de certaines US. Mais en quoi ça gêne réellement qu’elle se déplace en volant ? Qui est-ce que ça gênerait sur son chemin ? Les cieux sont à elle, quasiment, car personne n’est capable de voler et même certains Yasei n’osent pas le faire, préférant rester discret. Cependant, la Chunin s’en fiche d’être discrète ou que cela déplaise à d'autres. Voler est une liberté et un privilège qui lui a été donné à la naissance. Personne n’a le droit de le lui prendre. Après tout, elle est un oiseau comme elle est un être humain, si mère nature a décidé de lui donner les caractéristiques de rapace, autant en profiter. Ainsi, doit-on empêcher les Hommes de marcher pour ne pas embêter les animaux terrestres ou l’inverse, l’animal terrestre ne doit pas marcher pour ne pas embêter les Hommes ? Puéril. Elle a des ailes, ils sont faits pour voler et non rester que sur la terre ferme.

Volant dans Kiri, elle pouvait apercevoir que tout se passait plutôt bien et que tout était bien animé. La Yasei n’avait pas à descendre pour calmer certaines ardeurs déplacées. Yosuzume arrive au domaine de son clan et atterrit sur la terre ferme. Rangeant ses ailes, elle regarde autour afin de s’apercevoir que le quartier clanique semblait un peu vivant. Après tout, les Yasei n’allaient pas rester cloîtrer entre eux, ils avaient le droit de se lier aux autres habitants de la Grande Brume. Le plus important est le fait qu’ils doivent bien se tenir et ne pas faire de bêtises. Après tout, Reikan était absente et il était difficile pour un chef de clan de s’excuser en son absence. Cela dit, il y avait d’autres personnes qui pouvaient garder un œil sur le clan, en l’absence du chef comme Kazushige : Yasei Faucon, Aguni : Yasei Colombe ou encore, Mizuchi : Yasei Serpent. Maintenant, qu’elle y pense, Yosuzume aimerait bien discuter avec les deux Yasei oiseaux afin de se familiariser avec eux. Marchant dans le quartier, elle se montrait surtout observatrice et elle ne disait rien. À aucun moment, elle allait interagir avec les autres membres de son clan, malgré leur salutation, sourire et leur regard. Se trouvant dans une rue, elle voit une ouverture menant vers un bâtiment, il y avait une cour remplie d’enfants, en train de s’amuser. « Je ne savais pas qu’il y avait une école ici…» Dit-elle un peu surprise. Du moins, en apparence, cela ressemblait à une école, mais peut-être qu’elle se trompait. Soudain, elle remarque une jeune fille à la chevelure châtaigne et décide d’aller la voir. « Bonjour. Fais-tu partie de cette école ? Je dois avouer que je ne savais pas qu’il y en avait une, dans le quartier Yasei. » Dit-elle à la jeune adolescente.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yasei Mia
Yasei Mia

Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] Empty
Sam 23 Oct 2021 - 3:08
Mia est à l'orphelinat comme d'habitude, enfin, "orphelinat", ce n'est qu'officieusement le cas, rien n'a été déclaré tel quel, même si elle a pu faire courir le bruit par la bouche d'une certaine Yuki qu'ils peuvent accepter et les dons, et d'autres orphelins. Après tout, le bâtiment reçu est très grand et même la tribu de Mia ne pouvait pas la remplir totalement. Mais bon, elle est toute de même contente, la plupart des gens commencent à s'intéresser à l'adoption de ces enfants, probablement plus attiré à l'optique d'adopter un peu plus vieux que jeune bambin, mais si, des bambins, il y en a un qui attendait autant l'adoption que le biberon. Mais elle ne se plaint pas, rien que l'idée que tous ces jeunes Yaseis chasser de la meute de Kaze alors qu'ils étaient très jeunes puissent pouvoir retrouver une famille aimante, ça la rend heureuse.

Enfin, alors qu'elle prend sa pause à l'extérieur - car s'occuper des enfants, c'est bien plus fatigant que de se faire poursuivre par un crocodile géant ou de manquer de se faire écraser par des éléphants - oui elle avait clairement des soucis avec les animaux plus grand que Miyuki --, profitant pour prendre un peu de tarte au citron et à la meringue en continuant d'écouter les enfants. Elle a beau ne pas avoir la même ouïe que sous sa forme métamorphe, elle pouvait entendre si des enfants pouvaient toujours se blesser ou ce genre de chose.

La veste lui servant de ceinture autour de la taille, portant ainsi un t-shirt sans manche blanc à la vue de tout le monde, elle commence à terminer sa tarte alors qu'une jeune femme habillée traditionnellement et à la chevelure bleue vient la voir au moment où elle avale tout, lui manquant de s'étouffer sous le coup. Mais après quelque frappe sur le haut de son buste, ça finit par passer, et elle se met debout pour accueillir la jeune femme qui est venue la voir.

- Oh, bonjour, non, ce n'est pas vraiment une école, plus un orphelinat, même si on donne des cours.

Une fois la réponse donnée, elle se demande ce qu'elle peut bien venir voir par ici, peu de gens viennent voir une personne pour demander si c'est une école ... elle réfléchit un moment, puis, elle ne vient en tête qu'une seule réponse, surtout qu'elle a l'air bien jeune pour avoir un enfant.

- Ah je vois, vous voulez venir postuler pour travailler chez nous. Eh bien, même si on n'est pas une école, on est quand même ouvert à des personnes aimant enseigner aux enfants. Enchanté du coup, je me présente, Yasei Mia, cheffe de cette tribu et de cet endroit.

Dit-elle en serrant sa main dans ses deux mains et la remuant de haut en bas, comme pour accepter un accord de manière très dynamique et joviale.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12353-a-la-recherche-de-sa-famille-termine#107685 https://www.ascentofshinobi.com/u603
Yosuzume
Yosuzume

Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] Empty
Mer 27 Oct 2021 - 12:28
Aigle et Tanuki


Se rapprocher de son clan, il n’est jamais trop tard pour le faire. Yosuzume n’a pas trop tenté d’aller vers eux surtout depuis la mort de sa mère. Un deuil qu’elle a mis du temps à faire et cela l’a rendu moins sociable qu’avant. La jeune femme avait depuis peu décidé d’aller vers son prochain, que ce soit les Yasei ou les Kirijins. Il était peut-être temps de sortir de son œuf et de s’ouvrir au monde, surtout si elle cherche à ouvrir un temple lié à ses croyances. Le début n’est pas facile, mais elle compte fournir des efforts. Après avoir quitté le toit du Seidou no Shinden, en volant avec ses grandes ailes sombres, la jeune femme atterrit dans le quartier Yasei. La vie semble bien se passer, certains finissent quelques détails liés à la construction des lieux, même si une grande majorité était terminée depuis un moment. Ce n’est pas la première qu’elle s’y rendît, après tout, la brune est déjà venue aider de temps en temps. Si certains la reconnaissent au point de la saluer, Yozusume se sentait un peu gêner, vu qu’elle ne reconnaît pas certains visages. Il faudra qu’elle fournisse un effort pour retenir tout le monde que ce soit leur prénom ou leur visage. La Kuro Washi arrive, après avoir marché quelques minutes, face à un bâtiment ressemblant à une école, de son point de vue. La Miko pouvait entendre plusieurs voix, des rires ou des cris, c’étaient des enfants. Étrange, Yosu n’avait pas souvenu de la construction d’une école. Peut-être qu’elle n’y a pas participé, ça devait être cela.

S’avançant, elle remarque une personne. Une jeune fille semble s’être placé à l’écart et sans doute, pour respirer. Ne sachant pas ce qu’elle fait, la Yasei s’en rapproche afin de lui adresser la parole. Or, la brunette semble s’étouffer avec quelque chose, dès que la Kuro Washi lui a adressé la parole. Donc, la fille à la chevelure couleur noisette était en train de manger et là, elle tente de survivre en se faisant un massage pour faire passer correctement le morceau dans sa gorge. Yosu tente de l’aider, se sentant plutôt coupable de lui avoir fait peur. Plus de peur que de mal, la jeune adolescente s’est remise et elle va bien. Un soulagement pour la Yasei, qui n’aura pas à aller la conduire jusqu’à l’hôpital. D’après sa réponse, cet endroit n’est pas une école, mais plutôt un orphelinat. Cela dit, ça n’empêchait pas certains de donner de cours à des enfants. Encore plus étrange, elle ne savait pas qu’il y en avait un, mais soit, si la plupart des gosses viennent de Kaze, ça peut se comprendre. D’après ce qu’elle sait de la part de Gine, la situation à Taiyô pour les Yasei n’était pas des plus agréables. Beaucoup vivaient dans la pauvreté et cela, malgré leur soutien les uns envers les autres. « Je vois, je comprends la nécessité de la chose. » Disait-elle en croisant les bras. Regardant à nouveau la jeune fille, il semblerait qu’elle semble réfléchir à quelque chose. La voilà en train de reprendre la parole, demandant à Yosuzume si elle voulait postuler dedans pour aider les enfants, comme une enseignante. Surpris de sa proposition, l’Aigle Royal ne dit rien, même si pendant un moment, elle a cru que la brunette allait lui demander d’en adopter un. Un soupire se dégage de ses lèvres.

« Je ne suis pas très à l’aise avec tout ça, mais…je pense que je vais accepter ta demande. Après tout, à part lire et observer le ciel depuis les toits, je ne fais pas grand-chose de mon temps libre. Si je peux venir aider de temps en temps, je ne vois pas de problème. » La jeune Mia lui serre la main avec ses deux mains de manière joviale et dynamique. « Mia, c’est ça ? Vous êtes bien jeune pour diriger un tel bâtiment, c’est une preuve de votre maturité et de votre envie d’aider votre prochain. Je vous apprécie bien et ça serait un honneur de travail pour vous et d’aider ses enfants. Je dois vous avouer que je ne pensais pas travailler ici, en venant, mais soit. » Dit-elle en caressant le haut du crâne de Mia. Elle est jeune et mignonne, pleine d’énergie, comment une adolescente peut gérer un orphelinat sans un adulte ? Peut-être que la plupart sont occupés avec d’autres problèmes ou que mine de rien, un adulte surveille cela de loin et agira si ça se passe mal. Et travailler dans l’orphelinat, ce n’était pas dans ses projets de bases, mais cela peut l’aider à améliorer son côté social et se rapprocher de son clan. Ce n’était pas une mauvaise chose et c’est une bonne raison de venir dans le quartier Yasei plus souvent. « Dites-moi, Mia-san. Est-ce vous me feriez visiter l’orphelinat et me présenter aux enfants ? S’il vous plaît. » Dit-elle avec le sourire. « Et dire que pendant un temps, j’aurais cru que vous alliez me proposer d’adopter un enfant. Ce qui n’est pas un mal, mais au vu de ma situation, ça aurait été compliqué à gérer, sans doute. » Finit-elle là-dessus.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yasei Mia
Yasei Mia

Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] Empty
Dim 2 Jan 2022 - 23:03
Lui demander si elle voulait en adopter un ? Eh bien, elle ne sait pas trop, la demoiselle semble être pour le coup le genre de femme à ne pas rester dans le même nid - ce qui est très drôle parce que c'est un oiseau et ... bon ok - et donc à ne pas souvent passer à la maison pour s'occuper d'un enfant à sa charge. Une solitaire en gros, et puis, elle avait toujours l'air trop jeune pour en avoir un. Difficile donc de lui demander si elle voulait en adopter un sans savoir d'avance qu'elle allait avoir une réponse négative ou bien que cela n'ira pas loin. On n'adopte pas un enfant comme on adopterait un animal, même si ce sont justement des métamorphes ! Mais par contre, pour devenir prof, ça, pourquoi pas, pas besoin d'avoir de grosses connaissances pour apprendre aux enfants, parfois un coup de main pour leur apprendre à lire ou les rudiments des shinobis suffit amplement, même si les surveiller est déjà un gros boulot.

- Ah je vois, une âme de lectrice à la recherche d'une activité à faire lors de son champ libre. Eh bien, tu pourras apprendre à ce beau monde à partager ta passion.

Une personne de plus pour apprendre à tous ses enfants à lire, ce n'est jamais refusé, surtout avec toute cette tribu qui, certes n'étaient pas non plus gigantesque, mais tout de même conséquent mine de rien.

- Je ne suis pas toute seule à le diriger, j'ai des amies qui m'aident pour ça, même si aucunes de nous est adulte il est vrai. Mais on s'est promis de s'occuper de tout ce bon monde jusqu'à ce qu'on leur trouve une nouvelle famille qui veut bien s'occuper d'eux.

Elle se laisse caresser la tête, elle apprécie ce genre de caresse, même si ça pourrait refaire sortir son animal totem et la jeune adolescente pourrait vite se retrouver à devoir caresser une femme semi-raton laveur. Il faut dire que passer sa vie sous sa forme hybride à réconcilier les enfants qui ont perdu leur parents ou qui ont été abandonné par ces derniers, ça fait que son animal intérieur s'est vite habitué au caresse de ce genre.

- Eh bien, bien sûr, je compte bien te présenter aux enfants et te faire visiter l'orphelinat, mais il me faudrait un nom à donner dans ce cas.

Disait-elle toujours en étant jovial, c'est vrai qu'elle a pas pris le temps de la laisser se présenter comme il faut.

- Tu paraissais bien jeune pour adopter un enfant, et puis, tu m'as pas l'air d'être une personne qui passe souvent à la maison de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12353-a-la-recherche-de-sa-famille-termine#107685 https://www.ascentofshinobi.com/u603
Yosuzume
Yosuzume

Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] Empty
Mer 5 Jan 2022 - 12:21




Aigle et Tanuki


Yosuzume n’était pas très à laisse dans la fonction d’aider ou de s’occuper d’enfants. Ce n’est pas qu’elle ne les aime pas, c’est juste qu’elle ne l’a jamais fait par le passé. Cela dit, la kunoichi pourrait se laisser tenter par cette envie de se rapprocher de son clan et de les aider à progresser dans leur éducation. D’ailleurs, ça pourrait être intéressant de leur apprendre à lire et à écrire, tout comme leur transmettre son savoir dans sa religion. Peut-être que certains enfants voudront devenir des Miko ou des Kannushi avec le temps. Cela dit, elle ne forcerait personne à rejoindre son futur temple afin de ne pas donner une mauvaise image de ce qu’elle aime ni d’elle-même. En tout cas, Mia semble accepter sa requête de venir l’aider dans cet orphelinat durant son temps libre. Ce sera une sacrée charge de boulot durant son temps libre, mais c’est ce qu’elle souhaitait afin de s’occuper et d’aider son prochain. Du moins, elle pourrait relier son futur temple à eux afin que les enfants apprennent des choses par la même occasion. Pour le moment, elle n’y a pas encore pensé ni réfléchi, il fallait attendre un peu avant de proposer quoi ce soit et voir comment ça allait se dérouler dedans. « Je ferai de mon mieux pour y parvenir. Et ça sera un plaisir de les aider à s’améliorer, Mia-san. » Répondit-elle avec le sourire. L’autre sujet concernant le fait qu’elle semblait diriger cet endroit seul et démontrant une certaine maturité quant à son jeune âge. En la voyant, Yosuzume avait été surprise de la gestion de cet établissement par une jeune adolescente, espérant tout de même qu’il y avait des adultes pour la soutenir.

Soulager, Mia n’était pas toute seule à gérer ce lieu. Non qu’elle ne sous-estime pas l’adolescente, mais pour un meilleur suivi et soutiens financier, il fallait des gens pour y parvenir. Or, aucune de ses amies n’est adulte, du coup, Yosuzume sera l’unique adulte et elle fera donc tout pour les aider, du mieux qu’elle peut. En tout cas, leur motivation à les aider et à leur trouver une famille était admirable. Là-dessus, la brune était fière de l’avoir rencontré et de pouvoir apporter son soutien à leur cause. « Je vois, que les Kami vous bénissent pour votre générosité et l’aide que vous apportez à ces enfants. » Dit-elle en joignant les mains et s’inclinant légèrement avant de reprendre une position normale. Yosuzume avait caressé le haut de la tête de Mia, un geste amical et rempli de tendresse. Et la jeune adolescente était ravie de pouvoir lui faire visiter les lieux, mais la Kuro Washi avait oublié de se présenter. Là-dessus, la Inuwashi se sentait un peu honteuse de ne pas l’avoir fait, en laissant sa curiosité prendre le dessus. Et d’ailleurs, pour adopter un enfant, soi, Yosu avait peur que la brunette lui en propose un sur le moment. Or, Mimi semble avoir trouver que la Miko ne sera pas trop présent pour gérer ce rôle si important, celui de mère. La brune sourit et s’incline respectueusement. « Veuillez me pardonner, j’ai oublié mes politesses en ne me présentant pas. Je me nomme Yasei Yosuzume, des Aves, la famille des oiseaux et plus précisément, des Rapaces. Je suis une Aigle Royale. Je suis une Chûnin de la Brume et Prêtresse d’un futur temple lié au Shintoïsme. Prêtresse que je suis depuis ma naissance au Temple des Tengu à Hayashi avant sa destruction et ma venue à Mizu no Kuni avec ma défunte mère. » Répondit-elle dans un premier temps.

Ensuite, elle se redresse avec un air serein. « Et vous avez raison, je n’ai pas beaucoup de disponibilité pour un enfant pour le moment, hélas. J’espère qu’un jour, je pourrais l’être afin de transmettre mes savoirs et mon amour comme l’ont fait ma mère et ma grand-mère avec moi, lorsque j’ai été enfant. Cela dit, j’offrirai tout ceci à ces jeunes orphelins afin qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls dans ce monde. D’ailleurs, est-ce que ça vous dérange si je me permets de transmettre mon savoir religieux à certains enfants aptes de comprendre ? Bien sûr, je ne leur forcerai pas s'ils n’ont pas envie, mais ça serait un honneur que de leur enseigner cela, si c’est possible. » Dit-elle avec le sourire et admirant par la suite, le bâtiment qui semble assez grand malgré tout. D’ailleurs, son regard se pose un nouveau sur Mia. « Je vous laisse me guider à travers votre orphelinat, Mia-san. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12487-yosuzume-miko-no-tengu#109068 https://www.ascentofshinobi.com/t12533-dossier-shinobi-yosuzume#109565 https://www.ascentofshinobi.com/u1154
Yasei Mia
Yasei Mia

Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia] Empty
Sam 19 Mar 2022 - 19:10
Bien sûr qu'elle est toujours à la recherche de certaines personnes pour apprendre à tout ce beau monde poilu, plumeux et écailleux à apprendre à lire, qu'ils apprennent une base qui leur servira toujours quoi. Bien sûr, beaucoup savent lire, Mia sait lire, mais elle apprendre plus à ce beau monde à contrôler leurs pouvoirs ... et les mathématiques. Quoi ? Elle vient de Kaze, si on ne sait pas compter deux par deux, c'est un coup à dépenser une fortune pour deux grains de sable, c'est bien plus important pour la survie que d'autres matières. Enfin, peut-être qu'elle devrait faire bénéficier d'autres types d'apprentissages pour diversifier un peu tout les enfants, après tout, ils ne sont plus à Kaze, ici, c'est elle qui est capable de faire vendre une fortune une bouteille d'eau. L'esprit commercial de Kaze, un esprit aussi grand et puissant que les Kamis eux-mêmes. D'ailleurs, en parlant de Kami, voilà qu'elle lui donne la bénédiction des siens, sapristi, qu'elle fasse pas ce genre de chose.

- Le seul Kami que je connais réduis tout à cendre en manipulant le désert comme une arme, je suis pas sûre que sa bénédiction apportera le bonheur chez les enfants.

Oui, hormis le Dieu du Désert, Mia connait pas beaucoup de dieux, en même temps elle a pas vraiment eu une culture religieuse épanouie. Le seul ordre religieux est le Premier Ordre, et c'était des connards, alors elle s'en fiche un peu. Mais ça n'empêche pas que les seuls temples de Kaze restent à l'effigie du Dieu du Désert. Enfin, la jeune femme finit par se présenter, Yosuzome, une prêtresse et une Yasei membre des Rapaces, bien qu'elle ignorait ce que cela voulait dire en terme de hiérarchie. Hormis la cheffe des Yaseis qui est Reikan, elle sait pas trop qui est dans les hautes sphères des Yaseis.

- Enchanté Yosozume, t'as donc été dans un temple avec des messieurs avec des longs nez rouge ? Je pensais qu'ils existaient que dans les théâtres pour richou moi.

C'est pas ça un Tengu ? Bah c'est quoi alors ? Bref ...

- J'ai le nez pour savoir différencier les parents capables et incapables, notamment à force d'en voir des incapables qui laissent leurs gosses dans le désert. Il fait pas bon d'être Yasei quand on avait notre clan à Kaze, ici ça a l'air différent.

Possiblement que ne pas avoir le même chef aidait un peu à avoir une nouvelle face du camp plus ... et bien plus fraternel et moins portés sur la survie à tout pris, quitte à abandonné les bouches à nourrir en trop.

- Je sais pas trop, si la plupart des orphelins ici le sont après avoir perdu leurs parents suite aux ravages du Dieu du Désert, leur apprendre la religion ça risque de les replonger. Après si t'arrives à les convaincre que les kamis ne sont pas comme le Dieu du Désert, je pense que ce serait possible, mais faudra être très subtil et tatillon avec eux.

Mia se doute que certains enfants risquent de faire la sourde oreille ou de se resouvenir de certains moments douloureux si elle enseignait la religion, mais peut-être que ça leur permettra de passer à autre chose aussi. Mais c'est un gros risque, et elle espère qu'elle saura se montrer assez patientes avec certains.

- Bien, suis-moi du coup, passons par la cours, au moins les enfants te rencontrera tout de suite.

Elle vient donc emmener la prêtresse auprès des enfants qui viennent vite voir de qui il s'agit. Évidemment, d'habitude ceux qui veulent les adopter attendent plutôt dans une salle d'attente plutôt que les faire passer par la cours qui se trouve plus du côté arrière. Enfin, certains voulaient juste venir voir Mia pour qu'elle puisse se transformer, ce qu'elle fait, afin de pouvoir profiter de la douceur de sa queue que certains enfants viennent caresser.

- Les enfants, je vous présente Yosuzume, ce sera une nouvelle professeure, alors soyez sage avec elle.

Les enfants disent tous "Bonjour Yosuzume-senseï !" en choeur, ils sont peut-être un peu dissipé, mais ils sont polis quand même, et très motivés à vouloir en apprendre plus sur la prêtresse qui se fait assaillir de question plus ou moins privées sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12353-a-la-recherche-de-sa-famille-termine#107685 https://www.ascentofshinobi.com/u603

Un pas vers sa famille [Pv : Yasei Mia]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une affaire de famille [Yasei Zeref]
» Ouvrir la voie vers un renouveau — à Yasei Reikan
» L'art d'être une famille ? - Famille Koenji
» La mémoire des Yasei [Yasei Reikan]
» Nouvelles de la famille

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: