Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 Empty
Lun 30 Mai 2022 - 15:21
Une vision floue.

Minako se sentit hors de son corps, comme si elle flottait. Elle eut la tête qui tourna, et elle sentit une profonde colère intérieure surgir, et pourtant, elle n'eut pas l'impression que cette émotion soit sienne. Son corps étant passé en mode automatique, la demoiselle se rue et frappe sans cesse les pirates d'une puissance boostée par cette mystérieuse adrénaline, ses poings rouges, prêts à saigner à cause de la puissance de ses coups. Elle ne comprit pas pourquoi Ken l'a aidé car elle avait quasiment fini de son côté, mais elle ne pu prononcer un seul mot, car même la, elle n'eut aucun contrôle sur elle-même.

« Mauvaise idée gamin, ton boss a davantage besoin de l'aide de ton vent. » pensa le mystérieux esprit qui semblait avoir pris possession du corps de Minako. Par la même occasion, pour la toute première fois, un sceau apparaît sur le dos de sa main droite, au-dessus de celui qui était déjà présent, une représentation d'un jigokuchō.

Ce que cette chose ne savait pas, c'est que le chef d'équipe du duo d'onkyotonka a réussi d'une manière peu commune à se défaire d'un maximum d'ennemis. Il n'a jamais vu une telle combinaison possible afin de neutraliser plusieurs ennemis en même temps. Sa colère vis-à-vis de la blessure et de l'empoisonnement de son hôte, bien que toujours présente, se retrouve amoindrie grâce à cette tactique qui l'impressionna. Alors que le chef d'équipe rejoint le duo, l'esprit n'arrivait plus à avoir le contrôle sur le corps de la jeune fille et s'enferma dans le mindscape de celle-ci, à travers le papillon noir.

Minako voyait flou et sentait son chakra se vider de manière anormale. Sa seule blessure apparente était peu profonde et saignait assez peu, elle pensa donc qu'il y avait un poison liquide sur une arme car aucune autre raison ne pouvait être plausible. Elle ne put demander à l'un des deux Kumojin de prendre son briquet pour lui brûler la plaie, qu'elle commença à tomber sans donner la moindre réponse à son chef. Elle était à demi-consciente et elle su donc que le géant a pu la porter aisément, elle et son poids plume, sur la chaloupe.

Elle sentit par la suite sa peau sur sa hanche gauche lui brûler très légèrement. Elle comprit que Ken a pu retrouver son briquet et qu'il savait quoi faire. Elle le savait, son bien-aimé est un homme intelligent. Elle ne comprit pas pourquoi il se sous-estime autant alors qu'il a ce point fort d'être stratège, il pourrait ainsi, en combat, imaginer rapidement des solutions pour remporter les combats.

En posture semi-assise, elle entendit la voix du Metaru leur expliquer un point important sur les enjeux du combat. Comprendre pourquoi l'adversaire se bat et le prendre à son propre jeu s'il ne se donne pas à fond. Elle ne peut pas trop réfléchir en cet instant, se sentant trop lourde pour réussir à faire quoi que ce soit. Elle imagina pouvoir se reposer un peu. D'ailleurs, c'est ce qui était prévu à Humy avant qu'ils ne retournent à Kumo. Cependant, son état s'est mis à stagner. Elle était bien trop faible et fiévreuse.

Lors des phases de demi-conscience elle pu sentir son ancienne professeure lui donner son avis sur la situation et lui donner une alerte, car on aura beau couper une tête de l'hydre, une autre repoussera toujours au bout d'un moment. Il s'agirait d'un cercle vicieux dont il sera difficile, voire impossible à arrêter. Dans d'autres moments, elle eut d'étranges connaissances au sujet des pirates rivaux à l'ancien l'équipage qui était dans le coin. Du moins, des rumeurs qui se baladaient de pirate à pirate, au sujet d'un braconnage de ninja yasei et qu'ils auraient trouvé l'un d'entre eux étrangement puissant sous l'eau et qu'ils en feraient leur capitaine et ce pour se dédouaner de leurs vices. Minako ne put savoir d'où vient ces pensées. En vérité, il s'agit de quelques pistes données par ce jigokuchō éveillé pour la première fois et dont la seule marque sur la main droite est définitivement visible.

Dans tous les cas, l'état de santé de Minako est déplorable. Il est indéniable qu'elle a besoin d'une assistance médicale au plus vite, car elle n'a aucune force pour faire ne serait-ce que quelques pas. Elle mangea peu, et si jamais elle se force, elle serait obligée de tout régurgiter, à son grand damn. Elle déteste qu'on prenne pitié d'elle et n'a pas envie de se montrer faible face à quiconque…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t13849-dossier-shinobi-zaiki-minako https://www.ascentofshinobi.com/u1189
Daishi Ken
Daishi Ken

Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken] - Page 2 Empty
Lun 6 Juin 2022 - 23:27
Ken avait perdu pied, devait-il s’occuper d’Akagi qui risquait d’être submergé à tout moment ? S’occuper de Minako qui risque également d’être prit dans un gros flot d’ennemis la submergeant ? Ken devait-il favoriser sa dame au détriment d’Akagi ? Qui choisir ? Akagi semblait le plus en danger dans l’immédiat, mais sa femme, sa reine, son souffle de vie, il ne pouvait pas la laisser se débattre. Il opta donc pour la solution du millieu. Il libéra tout les clones prient dans les Henges épaulant ainsi Minako avec une armée de Ken qui prirent à dépourvus tout les pirates. Lui permettant de reprendre l’ascendant un petit moment. La stratégie de Ken le rendit très fier elle avait mieux marché que dans son esprit, peut-être que les pirates pensent avoir à faire à un nouveau jutsu inédit ? Quoi qu’il en soit, la ruse est fine et parfaite !
Ken lui préféra opter pour protéger les prisonniers a qui il confit un kunai pour deffendre leurs vies si c’etait necessaire. L’ennemi les submergeait aprés tout, il fallait faire en sorte d’avoir un maximum d’allier utile. Des prisonniers armés d’un kunai était certes une opération un peu risquée mais nécessaire. Les paysans libre voudraient peut-être voir le sang coulé en représaille. Ken se promis d’avoir alors les yeux sur eux pour les surveiller.


---------------------------

Du coté de Kagaribi

------------------------------
L’homme fut étonné oh combien de vaillant renfort était venu pour secourir des villageois. Pourquoi tout ce débordement ? Il ne comprenait pas, cela faisait des mois voir années qu’ils faisaient comme ça, lui et ses hommes venaient piller, astiquer, écorcher une oreille ou deux, faire quelques prisonniers pour des rançons, mais jamais, ho grand jamais Kagaribi ne levait la main sur les villageois innocents. C’était même plus tôt l’inverse. Il avait tendance a les protéger de pirate bien plus malveillant que lui venus tenter leurs chances. Il laissa ses hommes inventé des annecdotes sur son sujet histoire d’effrayer les villageois pour que ses derniers effrayer, résiste de moins en moins aux pillages. Son plan etait parfait. Amasser de l’or, devenir gouverneur en achetant l’ile puis en faire un sanctuaire de paix pour la faune et la flore. En effet, l’homme se souciait énormement des poissons rare, des plantes pratiquement disparus. Qu’a pu bien raconter ses hommes pour que des renforts arrivent en force comme ça ?

Kagaribi ne se sentait pas l’âme de combattre, il aurait été facile pour lui de les tuer, pire, il aurait pu viser le ninja quand il etait sur son pillier alors qu’il avait fait exprés de viser la base s’assurant que le ninja reste en vie. Il savait bien qu’en refusant le combat ses hommes le trahiraient mais c’etait une chance d’un coté. Peut-être, ceux partageant avec lui son amour pour la défense de la faune et la flore l’attendront à sa sortie de prison, si jamais il y allait. Si il y avait personne, alors soit, il prendrait son trésor et irait recommencer son manège plus loin.
Kagaribi était dévasté d’avoir été trahi par Uosuke, c’etait son sentiment, qui d’autre aurait pu appeler les ninjas, les faire venir sans que aucun de ses 50 hommes d’équipage ne les repère ? Après tout, l’homme au cheveu de sang s’était présenté sous ses traits non ? C’était la preuve qu’il avait rencontrée Uosuke. Ce dernier avait prouvé plus d’une fois qu’il etait ambitieux. Une fois pris, il etait assuré de pouvoir prendre sa place comme nouveau pirate.
Le pirate pacifiste usa alors d’une stratégie inattendue et se laissa presque attraper sans trop de résistances, il suffisait juste qu’un clone lui pose les armes a ses pieds. Lorsqu’il vit ses 50 compagnons, même si non fidèle a sa cause, se faire frapper, tuer, coupé par des Kunai, apparemment le jeune homme pré de la fille avait armé les prisonniers. C’était de pire en pire, une vraie boucherie ! Les villageois cherchaient a se venger, le jeune homme avait un travail monstre pour qu’ils arrêtent de massacrer les pirates. Il avait presque réussi mais c’était sans compter la cruauté de cheveux de sang. En une attaque il n’épargna personne, le brûlant lui-même aux jambes. Kagaribi aurait pu s’en sortir il n’avait que quelques pas a faire pour rejoindre l’eau, mais il le sang avait été assez coulé, il tenta son hydrocannon sans la possibilité d’utiliser l’eau comme projectile, continuer le combat etait donc devenu inutile, il préfèra alors tenter la voie diplomatique, en se laissant attraper.
Quand Akagi s’approcha de lui pour parler de trafic d’humain, Kagaribi tourna de l’oeil. Alors c’etait là la réputation que ses hommes avaient choisie de lui faire ? C’etait bien joué de leurs part. Les villageois n’avaient eu jamais aussi peur de lui depuis le début. Ainsi, son plan se retourna contre lui, ou est ce que Uosuke avait fait pire que ça ? Il regretta de ne pas avoir prit les choses plus en main. Son rêve de devenir gouverneur pour sauver la faune et la flore lui échappa quelques peut.


--------------------------------
Ken et Minako
--------------------------------

les deux plans de Ken se déroulèrent de la meilleure façon possible, Les clones s’etaient diviser en deux groupes, neutralisant les quelques clones que Akagi n’avais pas neutralisé lui confirmant qu’ils avaient surement le bon, mais aussi que la mission etait un succés.

— TROP FORT MINA le duo Onkyo… Ken se tut d’un coup voyant le visage de Mina blanchir d’un coup.

Lui, accourant a son épaule pour l’aider a marché, tandit qu’ Akagi lui ordonna de porter Kagaribi. Il fusilla Akagi d’un regard de haine

— A vos ordres…Dit-il sans broncher
Contre toute attente, il se saisit du pirate comme un sac a patate s’assurant que les liens était fermement réaliser.

— Comment avez-vous fait ?

— Pardon ?

— Cette forme de crustacé… comment avez-vous fait ?

Kagaribi lui leva un sourcil intrigué par cette question inattendue. Le jeune homme ne lui demanda rien, aucune insulte, aucune raillerie, il semblait juste intéressé par son côté Yasei, mais pourquoi ? Si il etait un ninja de Kumo, il savait déjà surement ce qu’etait un Yasei, a moins que...
— Qu’est ce que ça peut te foutre ? Claqua Kagaribi les yeux fixés pratiquement sur le postérieur de Ken
Devant le mutisme de Ken, l’homme comprit.

— Tu es un des nôtres ? Pas vrai ?

— Je suis pas un pirate ! Ria Ken !

— Un Yasei idiot !

— Un quoi ? Feinta Ken.

— Je vois, tu veux jouer à ça… Tu ne me dis rien, alors moi non plus… mais en tant que Yasei, tu dois me comprendre non ?

— Comprendre quoi ? Que tu pilles ? Viole ? Tue ? Qu’elle rapport avec les Yasei ?

— J’avais raison alors…

Ken préféra couper court à la conversation comprenant qu’il n’obtiendrait rien.

— Je vais quand même te donner un conseil, contact une personne à Mizu, elle s’appelle Reikhan…

— C’est qui ça ? Ken surpris d’entendre ce nom, resta immobile, comme interdit.

— C’est pas une pirate, c’est l’une des nôtres, impossible que tu n’ai jamais à entendu parler d’elle ! Mais tu es né où dans une grotte ? C’est a cause d’elle que Mizu ressemble à un zoo, soi-disant pour nous aider… Kagaribi crachat par terre.

— enfin je te laisse te faire ton opinion… renseigne-toi sur elle, tu verras par toi-même. Elle t’aidera, OUTCHHH
Sans un mot, Ken lâche sa marchandise sans aucune douceur, Kagaribi aprés avoir bien maté par force, les fesses de Ken, fut poussé comme un vieux sac dans le fond de la chaloupe. Gardant en mémoire se nom étrange Reikhan. Il accueillait la leçon d’Akagi d’une oreille, les yeux rivés sur Minako, rien n’était important a part elle. La leçon pouvait attendre.

------------------------------

Sur la chaloupe

-----------------------------

Ken luttait pour garder son sang-froid. Les larmes l’empêchaient de voir correctement, mais il tenait bon. Sans même prendre le soin d’écouter Akagi, il était comme transcendé, dans un autre monde. Un état d’esprit si concentré. Rare était les gens qui ont pu assisté a ses rares métamorphose mentale. Il blémit mais ne devait pas céder

— PAS CETTE FOIS, PAS ENCORE !!!! Rala le jeune homme refusant d’écouter Akagi, il ne savait même pas si ce dernier lui prodiguait des conseils. Il n’entendait que sa grand-mère, qui dans ses souvenirs, lui avait fournis des leçons de survie. Il était facile de savoir quoi faire si un membre etait empoisonné. Le torse, c’était autre chose, impossible de garrotter, d’emputer.

Il n’y avait que quatre choses à faire. Faire saigner la plaie pour qu’un maximum de sang empoisonnés coule hors du corps. Faire saigner Minako. Suffisamment pour qu’un maximum de poison coule, mais pas assez pour la tuer. Puis, laver la plaie, enfin, la cautériser. Enfin, prier les esprits !

Il voyait Grisou alors sortir des senbons pour ouvrir la plaie, faire couler le sang mais un minimum de fois. Ken alors effectua un mudra pour faire appel à trois clones. L’un la maintien fermement par les épaules, mettant la tète de Minako entre ses jambes et faire deux clés de bras afin qu’elle ne remue pas le haut du corps. Un autre clone, lui, fit pareil avec les jambes cherchant a lui paralyser les jambes.

Ken original, pour aider, lui jouera Kusuri no Taisen. Afin de la maintenir dans un etat de calme, il fallait qu’elle ralentisse les battements de son cœur afin de ralentir l’afflue sanguin empoisonné jusqu’a son cœur.

Le dernier clone alors, effectua la technique qui a fait parlé de lui. Les dix senbons qu’il planta suffisamment profond pour que la plaie coule là où les veines se violaçait mais pas assez profond pour couper une artère. Cela lui pris dix bonne minutes en tout.

Le clone tournait de l’oeil en se disant que c’est sa femme qu’il charcute. De plus, le maintien de la technique etait difficile et petit a petit il sacrifia deux puis quatre senbons pour facilité son utilisation. Il préfèra utilisé cette technique pour ne pas à avoir a stériliser son matériel, de plus, sans son doigt pour géner la vue, il etait plus précis de voir ou percer a l’oeil nue, sans les doigts pour lui cacher la plaie.

L’original vit sa femme serrer les dents, il joua alors plus fort, faisant disparaître les sanbons. Utilisant sa gourde, le clone improvisé chirurgien lui lava le ventre pour que le poison coula sur le plancher de la chaloupe rougissant de plaisir en se gorgeant du sang de la femme. Soudain, sortant son briquet, il mit feu a un morceau de Kimono de Ken qu’il appliqua sur la plaie pour la brûler, plus que necessaire, mais il ne se souvenait plus des conseils de Grisou. Sauf, ne pas déplacer le corps sous peine d’accélérer l’empoisonnement. Il lui faudrait une civière.

Il fixa Akagi d’un air désolé, il l’avait totalement ignoré, sans doute que ce dernier le verrai comme un traitre, ou un idiot, ou autre. Si Minako etait en vie, il etait prés a perdre son bandeau. Rien etait plus important que Minako. Qu’importe ce qu’Akagi lui dirait pourvus qu’elle soit saine et sauve !


---------------------

Kagaribi

---------------------

De son côté, l’homme savait qu’il irait en prison, cela dit, avant que Ken s’occupe de Minako, il tenait a faire passer un message.

— Pauvre ignorant de Kumo, faites de moi ce que vous voulez, ça ne vous a pas parrus bizzare qu’un pirate dit soi-disant sanglant et tout ne se deffend pas ? Sachez que tout à mon sujet est faux. J’ai demandé a mes hommes de surestimer ma réputation. Je ne suis pas le monstre que l’on décrit… C’est vrai que comme pirate j’ai fait beaucoup de vacherie, mais jamais je n’ai tué, violé, réduit en esclavage… Je voulais devenir le gouverneur pour défendre les villageois de pirate reelement sanglant. En me neutralisant, une place est vacante, il faudra plus de trois ninja pour régler la situation. La ville sera mise a feu et à sang pour vous punir de ce que j’ai véccu. Vous pensez que je suis le meneur pas vrai ? Je ne suis qu’un sous fifre, j’obéi a une organisation… mais je vous direz tout qu’a certaines conditions...

— VOUS DEVEZ M’ECOUTER !!!!

— Certains des miens voulaient qu’on pille la reserve naturel de l’ocean… Vous ne le savez pas, mais la dessous, il y a des poissons d’une extreme rareté, des plantes que l’ont pensées dissparus… J…. Je voulais préserver la faune et la flore des autres…. ECOUTEZ MOI !!! VOUS DEVEZ SAUVER LES REQUINS ROSE! Uosuke, il va vouloir les saccager, ne laissez pas faire ! SAUVEZ LES RAIES DES SABLES!
— Ils vont être des dizaines a vouloir reprendre les rennes… Ce sera une boucherie, une guerre… Moi seul peut y mettre un terme si je garde mon poste !


La chaloupe continua inexorablement son chemin de retour, Ken n'osa pas arrêter son Genjutsu, se relliant a cet unique son, un son d'espoir et d'amour. Il esperait ne pas avoir précipité Minako de l'autre coté, où il se suiciderait. Au moins, il aura tenté l'impossible pour que son amour soit toujours là. Ils avaient tellement de projet, elle n'avait pas le droit de mourrir, pas tout de suite.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11373-daishi-ken-le-taiko-de-kumo https://www.ascentofshinobi.com/t11421-dossier-12457887-daishi-ken

Tipiak, pirates [Mission rang B / Ft Zaiki Minako & Daishi Ken]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken]
» Becs et bobo ! [Ft. Metaru Hideko, Zaiki Minako et Daishi Ken]
» [Mission Rang D] Exposition scientifique à l'académie [Daishi Ken]
» Ode à la quiétude — avec Zaiki Minako
» Celui qui murmure [Zaiki Minako]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: