Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert

Amatsuki Nao
Amatsuki Nao

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  Empty
Ven 13 Aoû 2021 - 0:54


« Tu crois qu’ils vont nous foutre dehors ? »

« Mais non, qu’est-ce que tu racontes ? Ils ont besoin de nous, sans nous cet hôpital n’est rien… Pas vrai, Nao ? Nao ?! »

Jusqu’à lors perdue dans ses pensées, l’Amatsuki eut un léger sursaut qui la fit se tourner vers ses deux collègues. Elle n’avait pas tout suivi de leur conversation, mais elle lisait clairement l’inquiétude dans leur regard. Sans doute à cause de la visite des Meikyu, qui allaient débarquer d’un moment à l’autre. Contrairement à ses collègues, Nao voyait le renfort des Meikyu d’un bon œil, à condition, évidemment, qu’ils ne traitent pas le personnel comme de la merde. Certes, l’hôpital avait actuellement peu de personnel qualifié, mais tous se donnaient à fond pour aider les autres. En l'occurrence, Nao s'efforça de rester optimiste, ne manquant par ailleurs pas de rassurer ses deux collègues, en les gratifiant d’abord de son plus beau sourire.

« Ne vous inquiétez pas, tout se passera bien. Ils viennent pour nous aider, pas pour nous enfoncer. » Fit-elle, sur un ton rassurant.

Peu de temps après, elle les laissa à leurs occupations et s’en alla pour retrouver Hama, la responsable de la morgue. Même si elle ne la croisait pas souvent, elle recevait parfois des instructions de sa part. Elle était convaincue qu’un jour Hama sera la directrice de l’hôpital, peut-être que ce jour était plus proche qu’elle ne le pensait ? Ou pas…

Quoi qu’il en fût, elle se présenta à son bureau, qui se trouvait à l’aile opposée. Elle frappa une fois avant d’y entrer.

« Bonjour, Hama-san. Les Meikyû ne vont pas tarder à arriver. Toute l’équipe est prête à les recevoir et à collaborer avec eux. » Glissa -t-elle, dans un premier temps. « J’ignore encore comment les choses vont se dérouler mais, j’espère que ni vous ni le gouverneur n’avez l’intention de virer une partie du personnel.

Ce dont nous avons besoin c’est plutôt de former le personnel non qualifié, et de désigner un directeur pour assurer un meilleur fonctionnement de l’hôpital. Nommer de chefs de département pourrait éventuellement faciliter cet objectif.
» Ajouta -t-elle, en la regardant dans les yeux.

Elle ne lui apprenait rien, elle ne faisait que répéter ce que les uns et les autres attendaient depuis un moment. Si le gouverneur avait conféré un réel pouvoir décisionnel à la responsable de la morgue, alors c’était le moment où jamais pour qu’elle s’en serve pour améliorer l’organisation et le fonctionnement de l’hôpital...

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12244-amatsuki-nao-terminee#106849 https://www.ascentofshinobi.com/t12247-amatsuki-nao-dossier-shinobi
Asaara Ôji
Asaara Ôji

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  Empty
Lun 16 Aoû 2021 - 3:29
- Bienvenue dans le repère des Meikyû, fit-il au Kazama, ayant succédé au rôle de Médecin de l'Organisation.

Peu de traces des dégâts occasionnés par le Dernier Éveil du Dieu Shukaku étaient encore visible, preuve du travail des Héritiers Ancestraux pour restaurer ce qui était leur demeure. Son entrée, bordées d'imposantes et nombreuses statues, menaient à une porte en bois massif qui s'ouvrit à l'approche des deux shinobis du Suna no Fukaku-Sha, vêtus de cape blanche recouvrant entièrement leurs membres.

Se présentèrent à eux le groupe de Meikyû mandatés pour la mission, qui s'inclinèrent poliment. Bien que profondément honoré par le fait de rencontrer des semblables de son second clan, le Prince des Dunes garda un ton neutre, en sa qualité de leader.

- Bonjour à tous. Asaara Ôji, chef de son clan et Héritier Ancestral.

À ces mots, il leur montra le Sceau que renfermait sa main gauche, qu'ils pouvaient reconnaître comme étant la preuve de son appartenance à l'un des plus anciens clans du Désert. Tous portaient le même, étant donné qu'avaient été sélectionnés des shinobis disposant de l'Ancêtre du Renouveau, qui permettait la régénération cellulaire. Si doutes ils avaient sur les raisons de son appartenance simultanée aux deux clans, le Tatouage qu'il arborait attestait ses dires et la composition de son sang.

- Je présume que nous sommes tous au courant des objectifs de la mission qui nous a été assignée et vous invite donc à nous mettre en route sans perdre de temps.

...

Après que le groupe ait traversé la Cité des Vents, ils franchirent les portes de l'Hôpital de ce dernier. Sûr de lui et de ceux qui l'accompagnaient et malgré la difficulté de la mission, Ôji savait que les efforts conjugués de tous permettraient de faire avancer les choses et d'améliorer le niveau de ce qui était un point central au développement de la ville et du pays. Le Suna no Fukaku-Sha se devait d'être patient et d'opérer petit à petit, en se focalisant tout d'abord sur leur impact au niveau local. Dans le but d'améliorer le potentiel scientifique et médical de Kaze no Kuni, cet Hôpital représentait le parfait départ. De plus, en impliquant le clan Meikyû de la sorte, ils s'assuraient que les deux clans majeurs du pays devenaient acteurs majeurs et centraux du développement du pays. Chose qui avait été tentée et échouée du temps d'Asaara Kuuli, preuve du chemin ayant été parcourue depuis sa Mort.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Kazama Ishin
Kazama Ishin

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  Empty
Mar 24 Aoû 2021 - 20:09
Après de nombreuses années d'absences, tu foulais de nouveaux l'antre des Meikyû, que tu connaissais si bien, étant donné que ton meilleur d'enfance appartenait à cette lignée. Cependant, cette fois-ci tu n'y étais pas pour une visite de courtoisie, mais pour épauler l'organisation que tu soutenais activement. 
Sans décrocher de mots, tu laissais apparaître un sourire amusé en direction de celui que tu accompagnais, c'est-à-dire Asaara Ôji. Non pas pour se moquer ouvertement de sa personne, simplement pour lui signifier que ce lieu ne t'était pas étranger, loin de là. Puis, tu te mis à écouter silencieusement la prise de parole du chef de clan des Asaara
***

De la bâtisse des spécialistes en Fuinjutsu, jusqu'à l'hôpital de la capitale, ce trajet s'est effectué en se grillant un nombre incalculable de fois, t'es délicieuses manilles. Était-ce une preuve de ton anxiété ? Certainement. Dernièrement, accompagné de d'autres collègues de l'Organisation, t'avais pu constater le fossé en termes de personnels et d'infrastructures, entre la cité des nuages et celle du vent. Il y avait donc tout à faire. 
Arrivant dans la pièce où vous deviez vous réunir, tu saluais d'un geste de la main les personnes présentes, avant d'écouter le point de vue pertinent du médecin Amatsuki, une collègue pour qui tu avais de l'estime. 
 « La formation est une chose, mais si nous ne possédons pas les équipements adéquats, nos efforts seront vains.» dis-tu avec bienveillance à l'égard de ta consœur. 
Allumant de nouveau un cigare, cette fois-ci ton regard se portait sur la directrice de la morgue, Hama. 
 « Je vais finir par croire que vous ne pouvez pas vous passer de nos services » dis-tu avec une pointe d'humour pour la taquiner. Selon toi, c'était seulement pour détendre l'atmosphère avant de se mettre réellement au travail. C'est pourquoi tu rebondis sur les derniers propos de Nao, en proposant à l'assemblée une des idées que t'avais pour le déroulement de cette session de formation. 
 « Étant bien conscient que vous êtes responsable en ce lieu, pensez-vous qu'il est possible de laisser Nao et Ôji orchestrer tout ceci ? L'une est comme mon égal au niveau médical, tant dit que l'autre connaît mieux que quiconque les rudiments de ces tatouages. L'association des deux parties ferait grandement avancer les choses, qu'en pensez-vous ? Ah moins que vous ayez déjà quelque chose en tête ?  » 
Se mettre en valeur n'était pas une chose que tu aimais faire, c'est pour cette raison que tu désignais ces deux personnes, pour être co-leader de cette mission sous le regard observateur de la directrice de la morgue.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin?highlight=Medic+Incoming https://www.ascentofshinobi.com/t11272-journal-d-un-medecin-k-ishin#97173
Narrateur
Narrateur

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  Empty
Mer 25 Aoû 2021 - 18:40
Les quatre personnages progressaient ensemble, suivant les traces de l'homme qui s'était présenté comme le chef du clan Asaara ainsi que d'un moustachu dont ils n'avaient que peu d'informations. Un sentiment étrange avait pu être palpable par les deux Kazejin depuis leur départ du Domaine du Clan Meikyu : chacun des manipulateurs de sceau, bien qu'ils aient évidemment un caractère et un comportement qui leur était propre -et vous apprendriez d'ailleurs bientôt à les connaître, ne semblaient pas particulièrement enjoués à l'idée de vous aider. Cela n'avait rien de personnel, même si vous n'aviez pas vraiment de moyens de le savoir, mais vous pouviez constater que chacun d'entre eux ne montrait un quelconque enthousiasme.

L'apparence de votre hôpital, d'ailleurs, n'aidait pas à leur donner confiance. Aucun d'entre eux n'osait prononcer le moindre mot mais vous pouviez percevoir dans les traits de leurs visages qu'ils étaient désenchantés à l'idée de travailler dans ce bâtiment délabré. Toutefois, le professionnalisme était de mise et vos actes passés les avait mené sur votre chemin, leur rendant impossible toute volonté de rébellion. Ils devaient vous servir, et ils le feraient d'ailleurs normalement, mais quelques étapes étaient nécessaires afin que vous gagniez leur confiance. Là était un prérequis que Meikyû Jotaro leur avait accordé : pour que Kaze bénéficie de l'aide des Meikyu, une fois pour toutes, ils allaient devoir montrer qu'ils en étaient dignes.

-"Nous aurons l'occasion de discuter de tout cela après votre rendez-vous, si vous le voulez bien. Pour ce qui est du présent... Organisez vous comme vous le souhaitez, je n'ai pas le choix de vous faire confiance. Une urgence m'attends ailleurs. Je reviendrai auprès de vous lorsque j'en aurai le coeur sûr..."

Avec surprise, vous pouviez voir Hama refouler étrangement vos questions et, dans un regard un peu inquiet, s'écarter de votre groupe. Elle qui était pourtant prévue pour vous accompagner.

...

Lorsque vous fûtes arrivés dans la salle que vous aviez prévu pour les recevoir afin de discuter quelque peu, et suivant quelques brèves introductions qui étaient de mise par politesse, vous vîmes que les quatre Meikyû s'alignèrent les uns à côté des autres. Ils étaient tous les quatre face à vous, se répartissant du plus jeune qui était sur votre gauche à la plus âgée qui était sur votre droite. Entre les deux, un autre homme d'une trentaine d'année se tenait fier face à vous tandis qu'une quinquagénaire siégeait paisiblement à ses côtés, le visage parfaitement détendu. Elle devait d'ailleurs être la seule à ne pas exhiber le moindre dégoût, et vous ne pouviez pour le moment comprendre pourquoi.

Cette même dame s'avança alors d'un pas, se détachant de ses pairs pour prendre la parole. Vous pouviez ressentir toute la sagesse qui l'animait derrière son faciès serein, et ce fut dans une même voix tout à fait aimable qu'elle s'adressa à vous.

-"Mademoiselle, messieurs, permettez moi de nous présenter. Du plus jeune à notre doyenne, voici Meikyu Kaize, Meikyu Tenshi, je suis Meikyu Hina et voici Meikyu Rin."

Vous pouviez alors premièrement scruter le jeune garçon qui devait avoir entre dix et quinze ans. Ses yeux pétillaient d'envie d'apprendre, son faciès criait de curiosité... mais vous vous demandiez légitimement pourquoi un jeune adolescent foulait vos terres alors qu'il n'y avait que très peu de chance qu'il ai autant de compétences que ses aînés.

Le deuxième, Meikyu Tenshi, laissait apparaître une moue agressive. Loin de vous en vouloir, vous pouviez largement comprendre qu'il semblait être dans son caractère de n'avoir pas l'air très agréable.

Enfin, Meikyu Rin semblait très vieille et vous aviez pu déjà l'observer lors de votre petite marche : elle déambulait plus lentement que ses semblables, mais elle pouvait au moins représenter une source de connaissances non négligeable pour les besoins de Kaze.

-"C'est évidemment avec joie que nous apprécierons aider l'hôpital de Kaze à se renforcer. Cependant, nous avons quelques petites conditions... des petits tests, si vous préférez, qui nous permettront de voir si vous êtes dignes ou non de récupérer les savoirs Meikyu."

Un doux sourire se dessina sur le coin de ses lèvres, vous ne voyiez aucune sournoiserie dans ces paroles mais vous compreniez qu'il vous restait un peu de route avant d'obtenir ce que vous vouliez.

-"Chacun d'entre nous s'occupera de tester l'un de vous. Vous discuterez avec Meikyu Rin tous les trois lorsque vous aurez terminé, mais avant cela... chacun d'entre vous devra choisir son jury."

Une organisation étrange qui sortait des clous que vous connaissiez, mais votre petit groupe pouvait voir dans le charisme que dégageait cet étrange quatuor qu'une vérité surplombait l'ambiance de cette salle : si vous échouiez, l'hôpital ne gagnerait pas le soutien des Meikyu.

Important:
Revenir en haut Aller en bas
Amatsuki Nao
Amatsuki Nao

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  Empty
Sam 22 Jan 2022 - 17:31
Un hochement de tête.

Puis, elle écouta la suite, toujours avec une grande attention.

Elle comprenait parfaitement l’inquiétude de son aînée, elle comprenait son besoin de bien clarifier les choses avant d’envisager tout accord. Aussi, le marché proposé par la Meikyuu lui convenait parfaitement. A vrai dire, cela coulait même de source pour elle. Cependant, elle ne manquera pas de faire le nécessaire s’assurer que c’était aussi le cas pour les siens. En attendant, elle se contenta d’arborer un léger sourire, un sourire mêlant satisfaction et soulagement, tout opinant de la tête. Elles avaient désormais un accord, du moins un semblant d’accord. Et ça, ce n’était pas rien.

Laissant finalement son interlocutrice s’échapper, Nao s’accorda un petit instant de répit. Un instant où elle put respirer et souffler un bon coup, un instant où elle put pour ainsi dire évacuer toute la pression qui pesait sur elle. C’était qu’elle n’avait point l’habitude de ce genre de rencontre, mais apparemment elle s’en était plutôt bien tirée, du moins pour le moment.

Reprenant son air sérieux, celui qui la faisait paraître pour une femme ayant parfaitement confiance en elle, elle quitta finalement la petite pièce pour aller retrouver les autres dans la salle principale. En chemin, elle s’interrogeait sur la performance de ses autres camarades et espérait qu’ils avaient également fait le nécessaire de leur côté…

Quelques instants plus tard, elle atteignit sa destination, franchissant le seuil de la porte pour retrouver les autres…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12244-amatsuki-nao-terminee#106849 https://www.ascentofshinobi.com/t12247-amatsuki-nao-dossier-shinobi
Narrateur
Narrateur

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  Empty
Mer 26 Jan 2022 - 21:56
En entrant dans la grande salle de réunion initiale, Nao put s'apercevoir non seulement qu'elle était la seule à être rentrée de sa petite escapade, mais aussi que les deux compagnons Meikyû qui étaient avec Ishin et Ôji n'étaient pas revenus, pour une raison qui lui était inconnue. Dans cette pièce, deux silhouettes féminines se tenaient face à elle et semblaient marquer une moue un peu embêtée, mais tout de même satisfaites de ce qui venait de se dérouler.

-"Amatsuki Nao a effectivement réussie mon épreuve, Rin. Qu'en est-il des autres ?"

La plus âgée des deux femmes, dont le dos commençait tout juste à se courber avec l'âge, semblait fermer délicatement les yeux et hocher d'abord la tête à droite puis à gauche, ce qui marquait indubitablement la négativité qu'elle allait annoncer.

-"Notre petit s'est échappé, tandis que Tenshi a vaincu Ôji. Nous avons donc une victoire, une défaite, et un score nul..."

Cela ne semblait absolument pas l'agacer, le moins du monde, et Nao pouvait même percevoir dans les traits de son visage un air de défi qu'elle ne cachait pas. Ainsi, sous le regard de la quinquagénaire qui semblait la questionner sur la manière avec laquelle elle comptait procéder, celle-ci enchaîna relativement vite.

-"Mon épreuve sera l'ultime, et décida de l'échec, de la réussite ou d'un statut nul de nos petits tests."

Ses doigts frippés se croisèrent et semblèrent jouer les uns avec les autres, doucement, tirant les quelques bribes de peau que la vieillesse semblait vouloir lui détacher de la pulpe de ses doigts.

-"Pour finaliser, j'aimerai que vous répondiez sincèrement à mes questions qui n'auront, vous le comprendrez, aucune prétention si ce n'est de comprendre vos intentions."

Elle déglutît une fois, puis reprit, annonçant la teneur de son ultime test.

-"Nous ne souhaitons pas nous investir sans assurance, ainsi souhaiterions nous savoir concrètement en quoi les pouvoirs Meikyû pourront aider Kaze, plus précisément que l'idée vague d'aider l'hôpital et les soins. Aussi, j'aimerai vous demander comment Kaze compte se relever suite aux débâcles ayant frappé sa Capitale. Et enfin... nous nous demandions si vous aviez en tête des projets dans lesquels notre clan serait mêlé à votre patrie ?"

Ces questions étaient vastes, peut-être contenaient-elles des pièges ou d'autres sous-entendus, mais l'Amatsuki ne pouvait de toutes manières rien faire de mieux que de jouer les cartes en lesquelles elle avait le plus confiance... celles qui lui donnaient le plus de chance d'obtenir l'aide des Meikyû.

Pour la pérennité de Kaze.
Informations:
Revenir en haut Aller en bas
Amatsuki Nao
Amatsuki Nao

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  Empty
Ven 28 Jan 2022 - 21:35
Première à arriver, Nao s’interrogea naturellement sur la nature de l’épreuve de ses deux compères. En effet, si cela leur prenait autant de temps, c’était forcément que leur épreuve fût bien plus compliquée que la sienne, se dit-elle. Cependant, alors que son regard était tourné vers la porte d’entrée, la plus âgée des deux Meikyu finit par prendre la parole et lui appris que l’enfant des sables, Asaara Ôji, fût vaincu, et l’épreuve d’Ishin ne fut également pas des plus concluante, au point de le considérer comme un match nul.

Etonnée, mais aussi quelque peu déçue par ceux qui étaient censés mieux représenter l’organisation qu’elle, l’Amatsuki tenta de ne pas trop y penser, se contentant alors d’un simple :

« Je vois. »

Ses iris plongés dans ceux de son interlocutrice, elle se fit silencieuse et laissait la dame lui indiquer comment tout ça allait finir. Lui donnera -t-on une chance de faire pencher la balance ou les « négociations » allaient-elles prendre fin de la sorte ? Elle ne saurait le dire, mais elle n’allait pas tarder à le savoir. Ceci dit, dans un cas comme dans l’autre, elle avait pour sa part fait du mieux qu’elle pouvait.

Finalement, la sage reprit son monologue et lui indiqua qu’elle allait lui donner une ultime épreuve, celle qui décidera de la réussite ou de l’échec de leur mission. Elle ne s’y attendait pas. Elle hocha de la tête, comme pour dire qu’elle était prête, alors qu’une immense vague de soulagement venait lui donner de l’espoir et lui dénouer l’estomac. Naturellement, elle tenta de rester calme et neutre en apparence, ayant de toute évidence parfaitement conscience que rien n’était encore joué. Une épreuve. Une dernière, répéta -t-elle intérieurement.

La Meikyu se lança alors, lui demandant de répondre sincèrement à ses interrogations. Encore des questions-réponses, songea Nao, avant de se dire que ce n’était finalement pas plus mal, puisqu’elle était plus douée à répondre sincèrement à des questions que de se battre. Ainsi, elle opina de la tête, laissant la grande dame reprendre et aller au bout de ses interrogations. Interrogations durant lesquelles elle réfléchissait naturellement, cherchant d’ores et déjà quoi répondre, tout en identifiant évidemment ses limites. Enfin, lorsque ce fut à son tour de s’exprimer, elle remit instinctivement correctement ses lunettes, puis se lança :

« Je comprends votre besoin de réponses et d’assurance avant de vous lancer. Je le comprends parfaitement… Cependant, permettez-moi d’abord de revenir sur un point : pourquoi est-ce que vous dites « votre » patrie ? N’êtes-vous pas Kazejin également ? Vous ne vous sentez pas Kazejin ? » Demanda -t-elle, dans un premier temps.

Evidemment, il n’y avait aucune animosité, simplement de la curiosité, le besoin de comprendre. D’autant plus que s’il y avait bien une chose dont les peuples du désert en étaient fiers, peu importe les régimes et les crimes commis, c’était bien leur patrie, leur appartenance au pays du vent, songea Nao.

« Pour en revenir à votre interrogation, je vais être honnête avec vous, je ne suis pas au cœur des affaires politiques. Néanmoins, je peux vous assurer que nous, tous sans exception, souhaitons voir et se reposer sur les clans majeurs de notre pays pour mieux construire l’avenir. Sans vous, sans les Kurogo, sans les Asaara, il ne peut y avoir de stabilité à Kaze.

Quant à vos pouvoirs, ils nous seront aussi utiles pour développer notre hôpital que de renforcer le rang de notre armée. Vous en avez sans doute déjà entendu parler. Elle est immense et s’agrandie de jour en jour. Nous disposons certes de beaucoup de profils différents, mais si les Meikyu venait à étoffer nos rangs, cela changerait beaucoup de choses. Vous avez le savoir et l’expérience qui nous manque. Ceci dit, ce n’est peut-être pas moi, Amatsuki Nao, qui vous convaincra de vous allier à notre organisation, au gouverneur et à la capitale, mais s’il y a au moins une chose que j’attends de vous, c’est de former au moins le personnel de notre hôpital pendant un certain temps. Ceci n’est pas une idée vague et c’est même l’une des principales raisons pour lesquelles on vous a fait venir dans ce bâtiment.

Pour le reste, si vous voulez en savoir plus sur le rôle que vous aurez véritablement à jouer en cas d’alliance, c’est quelque chose que vous devez discuter et négocier avec mes supérieurs.
» Fit-elle, avant de s’accorder un instant de répit.

A cause de ces deux idiots, elle devait se taper tout le « sale » boulot...

« … Pour en revenir à la capitale, j’imagine que vous l’avez vu par vous-même. Les gens sont heureux malgré tout ce qu’ils ont traversé. La vie reprend son cours. Pour une fois, les Kazejins ont une armée qui se soucie de leur bien être et qui veille nuit et jour à leur sécurité. Tout cela est l’œuvre de l’organisation et du gouverneur, Mitsuhide-sama. » Conclut-elle, en étirant ses lèvres.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12244-amatsuki-nao-terminee#106849 https://www.ascentofshinobi.com/t12247-amatsuki-nao-dossier-shinobi
Narrateur
Narrateur

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert  Empty
Dim 30 Jan 2022 - 21:04
La septuagénaire était attentive, l'Amatsuki ne pouvait pas en douter. Son visage ridé, son dos légèrement courbé en avant, ses mains qui jouaient entre elles derrière ces poignets qu'elle cassait comme par fatigue naturelle, tout était orienté vers le son de sa voix et vers les informations qu'elle osait lui partager. Sa question était intéressante, soucieuse d'en apprendre plus sur sa maladresse qui portait à croire que les Meikyû ne se sentaient plus Kazejin là où ils ne souhaitaient que conserver des rapports neutres, mais la vieille dame attendit qu'elle eu fini avant de reprendre la parole à son tour. Elle avait alors évidemment sous-estimé les informations qui circulaient entre les différents pôles de Taiyo, et fut-il sûrement évident que de simples agents hospitaliers ne soient pas plus à même de répondre à des questions qui dépassaient leur statut.

Mais cela ne l'empêcha pas, du mieux qu'elle le pouvait, de débattre avec ce qu'elle savait.

-"Je m'excuse, mademoiselle. Je n'ai voulu un seul instant vous faire douter de notre appartenance aux terres du Désert, voyez-vous, je ne fais que me renseigner sur les motivations inhérentes à la politique d'Ashina Mitsuhide, il ne s'agit là que d'une maladresse de ma part."

Ses songes semblaient alors ailleurs, là où sa conscience tentait de trouver une logique derrière tous les mots qu'elle avait employé. En n'oubliant que derrière toutes ces réponses, la dévotion et l'optimisme de la kunoichi se voulaient inspirants pour ceux qui l'écoutaient. Taiyô semblait aller dans le sens de l'ascension, et Rin paraissait y croire petit à petit en mêlant un intérêt objectif nécessaire, bien que distancié de toute valeur sentimentale.

Un petit rictus amusé apparut sur son visage, accompagné du revers de sa main qui couvrit quelques peu ses dents, presque par pudeur. Elle ne se moquait pas, loin de là, elle était plutôt charmée par l'espoir qui naissait dans les paroles de la jeune fille.

-"Bien, j'entends tout ce que vous me dites. Je pense que nous avons suffisamment abusé de votre gentillesse, et que vos efforts sont à la hauteur de nos espérances."

Après tout, le monde n'était pas parfait, mais les rangs du Gouverneur Mitsuhide n'avaient plus à prouver quant à leur détermination.

-"Vous pouvez compter sur nous, mademoiselle Amatsuki. Mes camarades et moi feront de notre mieux pour aider Taiyô."

Ainsi se clôturait les tests, sous l'égide d'une discussion qui partageait les mêmes ambitions : restaurer la Capitale, pour la rendre aussi étincelante qu'avant...

Voire plus encore.

Informations:
Revenir en haut Aller en bas

[Mission B | Kaze] Les médecins du désert

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MISSION/B/KAZE] Les Médecins du Désert
» [Mission B | Kaze] Les médecins du désert [Meikyu Hina]
» [Mission B | Kaze] Les médecins du désert [Meikyû Tenshi]
» [ Mission B | Kaze ] Les médecins du désert [Meikyû Kaize]
» [MISSION/A/KAZE] KAZE NO OYABUN

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Taiyô
Sauter vers: