Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Sans exception EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Sans exception EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Sans exception EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Sans exception EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Sans exception EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Sans exception EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Sans exception EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Sans exception EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Sans exception EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Sans exception EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Sans exception

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Sans exception Empty
Lun 19 Juil 2021 - 3:35

Longeant calmement la côte venant vers le village de Kumo, Raizen était finalement de retour dans le village. N’étant visiblement pas blessé, seul un épuisement conséquent se lisait sur son faciès, signe qu’il avait très peu dormi et qu’il était particulièrement fatigué.

Ayant pris les devants afin de rejoindre le village le plus tôt possible, Mairu comme Kyohei n’allaient fort probablement pas tarder avant d’arriver. Si l’on veut, le Meikyû s’était simplement précipité davantage dans le trajet afin de prendre un peu d’avance.

Arrivant ainsi le premier aux portes, il soupira légèrement avant de s’avancer, prêt à ce que comme tout le monde, son accueil soit admis au sein du village.

-Meikyû Raizen, de retour de mission. Mairu tout comme Kyohei ne devraient pas tarder à arriver. Libre à vous de me faire passer le protocole d’entrée.

Dans des accoutrements assez simples, seul un brassard jaunâtre portant le symbole de chef était affiché sur son épaule suivie d’un autre sur la longue veste qu’il porterait au niveau du dos.

Bien qu’il n’y avait très peu d’éléments causant un doute sur sa présence et sa prestance, son regard était beaucoup plus sérieux, comme s’il ne s’attendait pas à se reposer une fois de retour à Kumo. Au contraire, il avait une tonne de dossiers à résoudre…

-Et dites à Keisuke de me rejoindre dans mon bureau une fois qu’il aura reçu le message, je vous prierais.

Attendant patiemment, le Meikyû suivait le fameux protocole afin de pouvoir tourner la page et passer à autre chose. Après tout, des gens avaient besoin d’aide à Matshu et il avait plusieurs éléments à gérer au sein du village.

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/t13517-le-journal-du-corbeau#119578 https://www.ascentofshinobi.com/u578
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Sans exception Empty
Sam 24 Juil 2021 - 18:43




Sans exception



Encore une journée aux portes. Vous avais-je déjà dit à quel point ce poste manquait fortement d'action et de plaisance pour moi ? Certainement. Après tout, c'était bien connu que la pile électrique que j'étais aimais d'avantage l'action que de tenter de contrôler l'identité de chaque personne qui franchissait les portes. Entre les marchands, les voyageurs inoffensifs, et les shinobis qui rentraient de mission, il était parfois difficile de savoir quant faire des investigations un poil plus poussés. Mais systématiquement, pour tous les shinobis qui revenaient de mission, je tentais de leur faire passer mon petit test à la Ikari. Ce n'était pas grand chose, mais cela me permettait de me rassurer un minimum. Et je n'étais pas le seul bastion de défense face aux intrus dans tous les cas.

Mais aujourd'hui était visiblement une journée spéciale. Alors que je patientais aux portes, me perdant dans l'ennui de la situation, je finis par voir arriver un visage qui m'était familier. Un visage qui devait être familier pour l'entièreté du village, d'ailleurs. Car quel Kumojin digne de ce nom ignorait l'identité du Yondaime Raikage ? Immédiatement, lorsque j'avisai son chapeau, son brassard et sa cape distinctive, un large sourire étira mes lèvres et je sautai de mon perchoir alors qu'il se présentait aux portes. De ce que j'avais entendu, il était parti en mission à Matshu, un village que je connaissais bien mais qui avait semblé être ravagé par la foudre. Lui et deux autres hauts gradés s'étaient rendus dans la ville pour résoudre le problème, et le fait qu'il soit présent indiquait qu'ils devaient certainement avoir réussi. J'aurais tellement aimé me retrouver là-bas ! Qui plus est dans les circonstances qui avaient été énoncées ! Mais malheureusement, je n'étais certainement pas encore assez fort et expérimenté, et d'autres candidatures avaient été préférées à la mienne.

Ne perdant pas une seule seconde, je me dirigeai vers le dirigeant du village qui se présentait aux portes. Tandis que les autres gardes qui m'accompagnaient s'inclinèrent tous face au Yondaime, confus et ne savant pas réellement comment procéder, je m'avançai parmi la foule avec un large sourire en faisant un signe de la main au chef du village.

-Raizen-sama ! Z'êtes revenus ! Héhé. Alors c'était comment cette mission ?? Vous pourriez m'raconter ??

Mais j'en oubliai presque la raison pour laquelle il était présent initialement et le protocole. Non pas par crainte, mais par curiosité et excitation. Mais il fallait s'assurer que la personne qui se présentait ici était bien le Raikage. M'approchant de lui, faisant signe de vouloir regarder son insigne au bras, je tendis la main vers ce dernier presque innocemment, le visage plein d'admiration. Mais à proximité de son bras, une petite décharge se produit entre nos deux corps. Suffisante pour dissiper un Henge s'il y en avait un, mais pas assez pour lui faire réellement mal. Je me reculai vivement.

-Oups ! On dirait qu'il y aurait plus d'électricité statique que c'que je pensais !

Après avoir fait cette petite vérification, je m'attelai tout de même à poser une question au Raikage. Dans le cas où ce Henge serait plus résistant que les Henge plus conventionnels.

-Raikage-sama, vous pouvez m'rappeler ce que vous m'avez enseigné il y a de ça quelques temps ?

Terminai-je avec un large sourire. Pendant ce temps, je fis signe aux autres shinobis présents d'aller convoquer notre chef pour le prévenir que le Raikage était de retour et l'attendait dans son bureau. Une réunion avec notre chef ? Peut-être il y aurait du nouveau pour nous ? Du boulot ? J'espérais que ce soit palpitant. Mais je me retins de poser des questions à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Sans exception Empty
Dim 25 Juil 2021 - 7:40

Ricanant légèrement, Raizen trouvait agréable le fait de se faire accueillir et interroger par le dénommé Ikari. Signe conséquent que la génération future progressait, voilà qu’il devait se plier à un protocole qui était maintenu depuis l’état d’urgence du village.

Quelque peu inspiré de leurs confrères Johekijine qui les avaient acceuillis il y a de cela quelques temps, Kumo n'avait la possibilité que de le faire de manière plus ou moins inefficace. Que ce soit l’entrée de Kumo ou celle d’autres pays, contrairement à Joheki, il y avait tout de même certaines entrées qui existaient qu’ils ne sauraient jamais colmater pour des raisons géographiques et topographiques.

Ainsi, alors qu’un choc électrique venait calmement de lui percuter le corps, s’il était indolore, le tout demeurait une manière ingénieuse de tester l’absence de subterfuge visuel pour les plus créatifs, un protocole assez intéressant qu’il espérait voir généraliser…

De ce fait, devant la question précise et subtile, le Meikyû admirait le protocole d’entrée auquel il avait droit.

-La mission s’est bien passée si l’on prend en compte la finalité, mais nous allons fort probablement devoir leur filer un coup de main pour nous remettre sur pied étant donné la menace qu’il y avait. Étrangement, mon combat contre toi m’a énormément aidé sachant que la cause de tout cela était un dangereux assimilateur de foudre qui était étrangement immunisé au fuuton. Il se battait d’ailleurs avec un sabre bien qu’il ne l’ait jamais vraiment utilisé au moment où il a été frappé par la foudre et est devenu fou...

Laissant son esprit parler avant tout, il décida toutefois de se concentrer à nouveau sur le protocole.

-Autrement, après notre combat, je t’ai légué une technique qui m’a été apprise par Metaru Shuuhei. Celle-ci te permet d’électriser la totalité de ton corps pour foudroyer à travers ton affinité chaque personne qui daigne venir en contact avec toi, pas que tu sembles en avoir un moindrement besoin vu l’électricité statique qui se dégage de ton corps.

Lui faisant un clin d'œil, attendait patiemment.

-L'as-tu utilisé en scénario réel? Sinon, d’autres questions pour prouver mon identité ?

Se faisant calme et patient, Raizen attendait son reste afin de valider son retour au village.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/t13517-le-journal-du-corbeau#119578 https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Sans exception Empty
Jeu 5 Aoû 2021 - 12:55
Sans Exception

feat. @Meikyû Raizen - @KAWASHIMA KYŌHEI - @TEN NO IKARI

Ils avaient réussi à arrêter le cataclysme qui avait ravagé Matshu et qui aurait dévasté Kaminari tout entier s'ils n'étaient pas parvenus à l'enrayer. Mais, le village des pêcheurs avait été complètement ravagé. Des morts se dénombraient par centaine et les maisons encore débout se comptaient sur les doigts d'une main.

Mairu et Kyohei étaient restés au village endeuillé afin d'aider les habitants à déterrer les corps de leurs proches de sous les débris et à secourir des survivants. Le Raïkage quant à lui était parti en avance - après avoir rassurée le peuple encore débout du village de pêcheurs et envoyé un corbeau messager demander des renforts à Kumo - afin de régler des affaires urgentes au Village Caché.

Les deux kumojin restés sur place avaient dû attendre l'arrivée des renforts kumojin avant de prendre le chemin de retour vers le Village Caché des Nuages à leur tour. La Metaru et le Kawashima arrivèrent donc à la porte de Kumo, la fameuse Arche Grise, le lendemain du retour du Yondaime.

" - Bien le bonjour ! Héla la Heidan. Metaru Mairu et Kawashima Kyohei demandent la permission de rentrer. Nous revenons d'une mission à Matshu. "

Mairu patienta ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Sans exception Empty
Jeu 5 Aoû 2021 - 20:47




Sans exceptions



Comme je m'y attendais le Raikage ne s'était pas le moins du monde laissé prendre par mon petit subterfuge visant à révéler une possible fausse identité. Si les autres gardes derrière moi étaient tendus à l'idée que le chef du village réagisse mal à ce petit test, craignant des représailles, il n'en était rien pour moi. Après tout, c'était le Yondaime lui même qui avait appuyé la nécessité de contrôler les identités de tout un chacun à l'arrivée, et plus encore des shinobis. Sans plus tergiverser sur le petit choc indolore qu'il avait subi, Raizen ne tarda pas à répondre à mes questions et à me donner quelques détails sur la mission qu'ils venaient d'effectuer. Toutefois, lorsque j'entendis que c'était un assimilateur de foudre muni d'un sabre qui avait attaqué après être devenu fou, j'ouvris de grands yeux tout excités. Un assimilateur comme moi ! J'aurais tant aimé participé à cette mission ! Et si j'avais été plus haut placé, peut-être aurais-je pu y participer.

-Un assimilateur raiton immunisé au fûton ? Oh ça a dû être si intéressant ! Et il utilisait quels genres de techniques ??

J'en avais presque des étoiles dans les yeux. La manière dont notre Chef racontait l'histoire, l'assimilateur semblait avoir donné du fil à retordre à notre Ombre et à ses jonins. Peut-être que je pourrais m'inspirer des techniques qu'il avait vu pour pouvoir créer les miennes. Mais alors que je laissais court à mon excitation, la réalité de la situation me rattrapa, et mon sourire et mon expression changèrent du tout au tout.

-J'espère qu'il n'y a pas eu trop de pertes... dis-je empli de tristesse. C'est une bonne chose qu'on les aide alors.

Puis vint la seconde partie du test que l'Ombre réussit sans la moindre difficulté. Cette technique du Nidaime que notre Yondaime m'avait légué faisait parti de notre héritage. Mais elle était vraiment puissante et coûteuse en chakra. Et bien que je l'avais suffisamment travaillé pour la maîtriser parfaitement, je devais avouer que je ne l'avais jamais utilisé en temps réel. Mon style de combat était sacrément énergivore de base, et puis il y avait bien d'autres inconvénients.

-Hum...j'dois vous avouer que pas encore, Yondaime-sama. Elle est puissante, et elle consomme beaucoup de chakra. J'ai peur de l'utiliser en simple entraînement, mais il faut aussi que je travaille sur ma réserve de chakra...Mais ça viendra. Et je l'utiliserai judicieusement !

Après cela, il me demanda si j'avais d'autres questions à lui poser. Mais s'il avait réussi à répondre à cette question, aucune autre question que je pouvais lui poser ne saurait déjouer sa vigilance. Avec un large sourire, je secouai alors la tête et répondis.

-Non, rien de plus Yondaime-sama. Bon retour !

~~

Le jour d'après, j'étais à nouveau aux portes du village. Je devais aussi accueillir Kyohei et Mairu après la relève qui avait été envoyé à Matshu. De ce que j'avais entendu, le village avait subi de nombreuse parte matérielle, mais pire encore humaines. Et si d'habitude j'étais souriant et taquin, aujourd'hui je ne me sentais pas de sourire et de partager ma bonne humeur. Et quelque chose me disait que cette dernière pourrait être mal venue. A l'arrivée des deux shinobis, je les saluai d'un hochement de tête et leur présentai mon poing à chacun des deux.

-Bon retour, Kyohei-san, Mairu-san. Vous allez devoir taper dans mon poing pour rentrer.

Comme avec le Raikage, au moment où ils toucheraient mon poing, je libérerai une petite décharge très peu douloureuse mais suffisante pour dissiper un henge. Suite à cela, voulant quand m'assurer que c'était bien eux, je m'adressai donc à Mairu.

-Mairu-san, juste une question. Dans quelles circonstances nous sommes nous vraiment parlé pour la première fois ?

Se rappelait-elle de cette rencontre dans le bar, avec l'ancienne kunoichi de l'Empire, ou la Metaru avait rembarré ma proposition de combat ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Metaru Mairu
Metaru Mairu

Sans exception Empty
Jeu 5 Aoû 2021 - 23:44
Sans Exception

feat. @Meikyû Raizen - @KAWASHIMA KYŌHEI - @TEN NO IKARI

Les deux kumojin de retour de mission de Matshu ne tardèrent pas à avoir une réponse concernant leur demande de permission de franchir la porte de Kumo.

Mairu fut agréablement surprise par le professionnalisme du garde qui était venu les accueillir. La jeune femme, dont la sécurité du Village Caché si cher à son cœur importait grandement, n'aurait pas apprécié de pouvoir passer si facilement cette porte érigée par ceux de son clan pour filtrer pour filtrer ceux qui désiraient rentrer.

S'exécutant sans discussion et immédiatement, la Metaru ferma sa main droite sur le poing du jeune garde qu'elle savait aussi être membre du Kyuubu. La Dame de Fer pensait que par ce contact le jeune officier identifierait son chakra mais la jeune femme sentit un léger choc électrique lui traverser le bras. Un électrochoc bien insignifiant mais celui-ci servait certainement à quelque chose. Une technique visant probablement à disperser un clone mal préparé ou à faire dissiper une technique d'henge.

Gardant le poing d'Hikari fermé dans sa paume, Mairu esquissa un léger sourire en entendant la question du jeune homme.

« - Parlerais-tu du jour où tu m'avais proposé un affrontement dans un bar ? La Heidan marqua un bref silence avant d'ajouter. J'espère que tu es devenu moins belliqueux depuis !? »

Tout en parlant, la Dame de Fer faisait parcourir du métal liquide sur le membre d'Ikari qu'elle tenait toujours et plus fermement afin de ne pas le laisser le retirer aisément. Le métal s'arrêta au niveau du poignet du jeune officier avant de se solidifier, formant une boule assez lourde.

Par cette initiative qui ressemblait fort à une provocation, la Heidan souhaitait en vérité vérifier si le jeune Ikari s'était assagi ou s'il était resté ce bagarreur insouciant. Et aussi, la technique que la jeune femme aux yeux dorés venait de déployer était une preuve de son appartenance à l'un des clans principaux de Kumo et le fait qu'elle n'avait effectué aucune mudra démontrait qu'elle était la Dame de Fer, l'assimilatrice de métal ...


HRP:


Dernière édition par Metaru Mairu le Jeu 5 Aoû 2021 - 23:53, édité 1 fois (Raison : corrections)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9202-metaru-mairu-completed
Kawashima Kyōhei
Kawashima Kyōhei

Sans exception Empty
Mar 10 Aoû 2021 - 20:46
Tout en déblayant les débris afin de sauver d’éventuelles personnes prisent au piège, tu réfléchissais. Raizen était lui rentré au village dès la fin de la mission afin de s’occuper des tâches qui incombaient à son poste. La Heidan et toi-même étiez resté sur place. Déterrez et aider les habitants dans le besoin tout en attendant l’équipe médicale de renfort venant droit de Kumo.

Vous marchiez maintenant depuis quelques heures déjà. Le voyage depuis Matshu n’était pas des plus agréables et ce, même si vous aviez vaincu votre adversaire. Il y avait tout de même eu des pertes et tu ne pouvais donc t’en réjouir. Tu te posais des centaines de questions, mais surtout, tu n’avais absolument jamais les réponses à celles-ci et cela te taraudait l’esprit plus que nécessaire.

Arrivés devant l’Arche Grise, Mairu vous présentaient tout en éludant rapidement la raison de votre position en dehors du village. Rapidement, l’homme en face de vous, Ten no Ikari, se présentait. Laissant celui-ci s’occuper des formalités avec Mairu, tu te présentais à lui juste après.

— Merci Ikari. Tout en lui tendant ton poing.

Lui répondais-tu tout en étant légèrement secoué par la décharge qui traversait ton corps.

— Tout comme Mairu te l’a dit, on revient de Matshu. Des questions ?

Ces formalités t’agaçaient un peu, mais tu les comprenais parfaitement. C’était donc pour cela que tu n’hésitais pas avant de t’y plier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5625-kawashima-kyohei-terminee#45207 http://www.ascentofshinobi.com/u1126
Ten no Ikari
Ten no Ikari

Sans exception Empty
Ven 20 Aoû 2021 - 20:21




Sans exceptions



Si les deux nouveaux arrivants semblaient pas forcément très frais, il se plièrent sans faire de vague au contrôle que je leur soumettais. Avançant leur poing vers le mien, c'est un petit choc électrique désagréable mais inoffensif qui vint m'assurer que j'avais bien en face de moi ceux qu'ils prétendaient être. Ou du moins, presque. Dans le doute bien évidemment, j'avais posé une question uniquement à Mairu, ne connaissant pas encore suffisamment le second chunin pour l'interroger plus intimement. Mais je supposais que si la vrai Mairu n'avait pas quitté son camarade Kumojin, je n'avais pas besoin de vérifier leurs deux identités, après tout. Kyohei avait d'ailleurs déjà retiré son poing contre le mien. Mais alors que je posais ma question à la demoiselle de fer, elle ouvrit son poing pour envelopper le mien dans sa main tandis qu'elle me répondait. Bien que légèrement étonné de ce contact, c'était d'avantage la réponse de mon interlocutrice qui m'intéressait. Son ton se voulait taquin, presque provocateur alors qu'elle me répondait du tac-o-tac, me faisant découvrir une facette de la kunoichi que je ne connaissais pas.

Devant l'ouverte provocation de la gradée, un sourire presque carnassier étira mes lèvres, ses paroles réveillant en moi mon amour pour le combat. Et elle dût le percevoir. Mais presque aussitôt, je réfrénai mes pulsions belliqueuses, gardant toutefois ce sourire extatique sur le visage. Avant que je n'ai pu répondre toutefois, une substance liquide et froide se propagea sur mon épiderme, et d'un regard rapide, je vis le métal recouvrir ma main puis mon poignet. La masse métalique, plus lourde que ce à quoi je m'attendais, fit pencher mon bras vers le sol tandis que la boule y atterrissait, attirer par la gravité. D'abord surpris au vu du hoquet qui m'échappa sans faire attention, je restai un très court instant sans rien dire, avant de me mettre à rire de bon coeur. Pas seulement une Metaru, mais une assimilatrice de métal... Décidément, elle voulait vraiment me provoquer. Je pouvais presque sentir mon chakra s'éveiller et la tension électrique s'emparer de mon corps. Mais une fois de plus, je me calmai, faisant appel à la méditation du zen pour calmer mes ardeurs, je finis par répondre.

-Héhé, il faudra vraiment qu'on s'affronte un jour, Mairu-san ! J'ai hâte ! Mais bon, ce s'ra pas pour maintenant, j'ai pas mal de boulot à faire haha !

Car en effet, surveiller les portes n'étaient pas de tout repos. Sans n'avoir besoin de faire le moindre mudras, je changeai mon bras en foudre, et le boulet s'écrasa au sol, libérant mon membre. Je reformai ma main qui s'était dissipée sous le poids et l'envergure du boulet sans le moindre soucis. Puis me tournant vers le second chunin, je fis un hochement de tête.

-C'est tout bon ! Vous pouvez y aller m'sieurs et dames ! Bon retour !


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 http://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Sans exception

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier Shinobi ▬ Ozuki Rei, sans coeur et sans reproche [uc].
» Sans once de discrétion | Mu
» Sans discernement
» Le bar sans nom (Kaedlin)
» Sans un mot [U. Sazuka]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Arche Grise
Sauter vers: