Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Une commande pressante (ft. N. Shikano) EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Une commande pressante (ft. N. Shikano)

Metaru Kahei
Metaru Kahei

Une commande pressante (ft. N. Shikano) Empty
Mar 13 Juin 2017 - 0:29
Direction la grande Raffinerie pour notre jeune manipulateur de métal dans le but de remplir une tâche familiale. Lorsque le garçon disposait d'un peu de temps libre, apporter de l'aide à son paternel à la forge devenait une de ses responsabilités. Oui, aujourd'hui il allait épauler son père dans son travail quotidien, cette même personne qui anciennement, œuvrait afin que Kahei n'accomplisse pas son plus grand des désirs : devenir shinobi. Étonnant en effet. Néanmoins la relation entre ses deux personnages n'évolua pas du tout. Il y avait entre eux toujours une certaine distance et de l'appréhension lorsqu'ils s'adressaient sèchement la parole. Un fils et un père hein ? L'image sonnait plutôt comme deux rivaux s'affrontant depuis des années sans se départager, mais parmi eux : un put accomplir son objectif contrairement à l'autre, ayant du mal à accepter la défaite. La description collait parfaitement à leur situation : là où le père tenta par tous les moyens de guider son enfant dans la forge, lui accomplit son rêve en obtenant un titre officialisant son statut de shinobi des nuages. Qui de plus, ne fut pas des moindres, en s'élevant au grade de Chûnin de son jeune âge, le renard s'afficha clairement comme un prodige de son clan qui possédait un bel et grand avenir.

Une fois à l'intérieur, il se présenta sans plus attendre devant son père en train d’exercer son art. Dedans, seul le bruit assourdissant du métal malléable par la chaleur se faisant frapper résonnait. Voilà l'ambiance dans laquelle les forgerons se trouvaient, le tout accompagné par une température légèrement haute, faisant encore plus transpirer ses artisans durant la pratique de métallurgie. Pour le garçon portant constamment sa longue veste suffisante pour le tenir au chaud, il eut réellement l'impression qu'en l’exhibant encore quelques minutes, il fonderait comme une vulgaire bougie. Bien entendu, afin d'éviter de suer comme un porc, il se sépara de ce cadeau venant de sa mère le temps de remplir sa tâche. Durant une bonne vingtaine de minutes, il observa son géniteur en action, pratiquant fièrement le domaine qu'il souhaitait inculquer à son fils. Pendant tout ce temps, pas un seul mot échangé, l'atmosphère glaciale qui régnait n'était pas nouvelle : chaque jour elle était présente. Finalement, après avoir vraisemblablement terminé son devoir, le forgeron prit la route vers la sortie.  

 » J'ai terminé. Un membre du clan Nara viendra récupérer la commande, contentes-toi de regrouper le tout et lui donner quand il sera là.

Des paroles froides sans même adresser un regard. Ce comportement auquel il faisait face devenait quotidien. Pourtant, il était prêt à faire des efforts. Après-tout, même s'il lui en voulait, son rêve était enfin devenu réalité. En revanche, résoudre cette histoire restait une énigme. Au final qui avait raison et qui avait tord ? D'un côté, un père voulant imposer ses idéaux à son fils. De l'autre, un fils voulant suivre un chemin différent de son père. Forcément, dans leur tête, c'était l'autre qui avait faux sur toute la ligne. Difficile de combattre la fierté inébranlable de ses deux gaillards. Seul un élément déclencheur serait sûrement capable de faire avancer les choses. Sans quoi, il n'y aurait plus d'entente pendant un long moment encore.

Enfin bref. L'adolescent se mit immédiatement au boulot pour préparer l'arrivée du commanditaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t25-metaru-kahei-terminee-et-corrigee http://www.ascentofshinobi.com/t626-equipe-3-rakkan-kumo
Nara Shikano
Nara Shikano

Une commande pressante (ft. N. Shikano) Empty
Mar 13 Juin 2017 - 13:13
Un jour normal, dans la vie d'un ninja normal, presque banal. Se levant au aurore, sans réveillé femme et enfants. Ne prenant guère la peine de manger et partant déjà mettre à l'épreuve ses compétences en s’entraînant. Armé d'un vieux bokken, fidèle sabre en bois qu'il traînait avec lui de puis des années. Enchaînant des coups dans le vide, se battant avec son ombre s'il on puis dire, Shikano ne laissait pas un seul jour la banalité d'une vie normal le rattraper. Cherchant à s'entretenir, à ce perfectionner en somme, dans cette période de calme, il savait que cette dernière était la prémisse d'une avenir plus sombre en perspective. Ninja qu'il était, ne savait que trop bien qu'une paix n'était pas éternel, la guerre étant le propre de l'homme et l'état encore chaotique de chaque village allait changer sous peut, donnant ainsi de nouvelles tendances.

En tout cas, ses activités vinrent à se perpétré une longue partie de la mâtiné. Ne venant à s’arrête que peut de temps avant l'heure du déjeuné, Shikano vint à rentrer chez lui, retrouvant les siens. Passant se débarbouiller avant de passer à table, il prit le temps par la suite de profiter des sa famille autours d'un bon repas. Venant à se repaître après un dur entraînement, sa femme vint à lui rappeler, la commande qu'il avait passé à un armurier, quelques jours plus tôt. Ainsi, il devait alors la récupérer dans la journée selon le délais de sa commande.

Ne se pressant guère dans son kimono noir, il vint à rejoindre la raffinerie au cour de l'après-midi. Là-bas, il vint à passer au dépôt où devait être réceptionné les commandes passé par les particuliers. Arrivant sur les lieux, il vint à tomber sur un jeune garçon qu'il avait déjà croisé quelques fois dans le village, ne sachant de lui qu'il était un Metaru, ainsi que le fait que son père travaillait ici, étant donné qu'il lui avait lui-même passé la commande.

Bien le bonjour jeune homme, ton père est dans le coin, j'ai une commande à récupérer. Je ne sais pas si elle est aboutie, mais elle est au nom de Nara, Nara Shikano. Tu aurait des infos sur le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Metaru Kahei
Metaru Kahei

Une commande pressante (ft. N. Shikano) Empty
Mar 13 Juin 2017 - 21:37
Une fois l'équipement optimal, il ne fallut que cinq bonnes minutes pour que Kahei regroupe l'ensemble de l'armement dans une seule et unique caisse. La commande n'étant pas si grosse, il ne restait plus qu'à attendre son propriétaire pour la lui délivrer en main propre. Ensuite, il quitterait certainement la Raffinerie, pour se rendre à la Grande Bibliothèque afin de se cultiver comme il aimait le faire. Enfin, c'était le programme prévu dans le cas où sa présence à l'intérieur ne serait plus nécessaire. Et ça ne concernait pas seulement son paternel, ce célèbre lieu faisant office de « repère » pour le clan Metaru, le garçon pouvait être convié à tout moment par un autre membre pour effectuer une nouvelle tâche. La triste vie d'adolescent qui ne consistait qu'à faire preuve de main d'oeuvre pour les plus vieux, chose qui n'emballait pas tant que ça notre manipulateur de métal. Mais il s'y pliait, après-tout il n'avait pas trop le choix, les responsabilités familiales primaient avant tout. Même s'il s'était « battu » avec son grand pour être maître de son destin, il ne pouvait absolument pas adopter cette attitude rebelle aux yeux du reste des membres de son clan. Après-tout, il désirait y être reconnu par la totalité des Metaru, non pas comme un meneur, mais un symbole dont on parlerait aux générations suivantes. Un bien beau rêve que voilà, encore fallait-il s'en donner les moyens.

Finalement, le client tant attendu vint à se présenter devant Kahei. Un Nara comme le prétendait son père, confirmé par la présentation de ce dernier. Son visage ne lui était pas inconnu, le garçon l'avait certainement croisé une fois en ville. Pour ne pas le faire patienter davantage et par la même occasion quitter la forge au plus vite, il mit sans plus tarder la main sur la caisse qu'il devait lui céder.

» Bonjour. En effet, j'ai votre commande. Une lame, ainsi que quelques projectiles c'est bien ça ?

Après réflexion, il ne serait pas contre de rester quelques minutes de plus, tout en retenant le manipulateur d'ombre. En effet, il se questionnait sur les membres de ce célèbre clan, parmi les trois fondateurs des nuages. Notamment connue pour leur fine intelligence et leur capacité extraordinaire à établir d’impressionnantes stratégies. Un atout considérable qui valut leur départ d'Hi no Kuni qui ne pensait qu'à les exploiter militairement. La majorité d'entre eux préférait la maîtrise à distance, rares étaient ceux cherchant à approfondir la pratique du Taijutsu. Ce fameux Shikano outrepassait-il ce cliché ? Quoi qu'il en soit, l'occasion de connaître de nouvelles choses se présentaient, tout comme celle de faire une rencontre qui pourrait s'avérer bénéfique dans le futur.

» C'est pour vous tout ça ? Je serais bien curieux de savoir comment un Nara exploite l'armement ninja en plus de l’impressionnante manipulation des ombres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t25-metaru-kahei-terminee-et-corrigee http://www.ascentofshinobi.com/t626-equipe-3-rakkan-kumo
Nara Shikano
Nara Shikano

Une commande pressante (ft. N. Shikano) Empty
Sam 17 Juin 2017 - 18:02
Entamant la conversation, le jeune garçon lui faisant face vint à affirmer ainsi, qu'il détenait sa commande. S'approchant avec, le jeune garçon poursuivit en demandant si la commande était uniquement pour lui, bien curieux de voir un Nara manier les armes plus que le ninjutsu. Lui souriant, il vint à saisir un kunai, qu'il examina attentivement. L'inspectant sous toutes ses coutures pendant quelques secondes, il vint à le reposer et se saisit du sabre.

Des Kunai, des shuriken, ainsi que cette épée, effectivement, des armes d'aussi bonne facture ne peuvent qu'être pour moi. Dit-il d'un petit ton moqueur, tout en portant son regard inquisiteur sur l'arme qu'il tenait en main. De plus, pour ta gouverne jeune homme, un bon ninja doit savoir où son ses faiblesses. Des points faibles en somme, tel le corps-à-corps qui peut effectivement être un point noir dans les arts du clan Nara, se que je tente de pâlir, en me forgeant alors au combat rapproché, comme vous Metaru, forgeaient aussi bien des armes.

Reposant le sabre dans la caisse, Shikano vint à sortir de son kimono une bouse de cuir bien remplie. La tendant vers le jeune garçon, il lui dit alors. Le compte doit y être, c'était la somme convenue à la commande, j'ai rajouté une petite extra, je me doutais bien que la qualité soit présente. Y'a-t-il d'autres choses, des papiers à signer par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Metaru Kahei
Metaru Kahei

Une commande pressante (ft. N. Shikano) Empty
Dim 18 Juin 2017 - 4:14
La commande correspondait bien à la demande faite par le Nara. Une chose de faite, qui n'entraînait donc pas d'erreurs lors de la livraison, évitant de faire face une fois de plus au courroux de son paternel. Depuis la dernière querelle familiale, leurs relations sonnaient comme un sorte de cessez le feu. En revanche, d'un moment à l'autre, une nouvelle dispute pouvait éclater. De quoi remettre sur le tapis les sujets longuement traités entre eux sans qu'aucun accord ne soit pris. Bien entendu, ce genre de scénario provenait forcément du géniteur. L'enfant lui, se montrait assez mûr et respectueux pour ne pas créer le conflit, malgré son erreur de jeunesse. Certes, les liens qu'il entretenait avec lui n'étaient plus aussi solides qu'avant, néanmoins, ça restait son bon vieux père. Pour l'ensemble de sa famille, y compris lui, le garçon était capable de soulever des montagnes. La famille c'était primordial. Mais de son jeune âge, Kahei redoutait le moment où il devrait choisir entre sa généalogie ou sa patrie pour une quelconque raison. Le pauvre, le pire restait encore à découvrir.

Revenons à nos moutons, notamment le fait qu'un Nara s'approvisionnait en armement. Finalement, toutes ses babioles furent bien pour sa propre personne. Il expliqua au jeune Metaru qu'il se penchait tout bêtement sur l'art du corps-à-corps pour diminuer ses défauts en combat. Faut dire que le manipulateur de métal ne s'était jamais véritablement attardé sur ce point-là. Pourtant, son style de combat s'apparentait similaire à celui des manipulateurs d'ombres, reposant surtout sur la distance. La conséquence d'un manque d'expérience sur les affrontements avec un véritable enjeu, notamment où les combattants se donnaient au maximum. Mais aussi de son point de vue. Selon lui, il se jugeait assez réactif pour éviter d'être engagé au combat rapproché et continuer à lancer des offensives éloignées. Bien qu'avec l'explication de l'acheteur, il songeait un peu plus à se pencher sur la question. Tant qu'à faire, il demanderait un jour à son grand frère Shuuhei, de s'entraîner sérieusement avec lui pour discerner toutes ses faiblesses, le permettant d'approfondir les points lui faisant défaut. Enfin, pour ça, encore fallait-il que le meilleur forgeron des nuages trouvent du temps à lui accorder. Connaissant la situation actuelle du village, ce ne serait pas surprenant de savoir qu'il serait peu disponible. De toute façon, le temps ne manquait pas. Ce n'est pas comme si Kumo allait rentrer en guerre demain en envoyant tout le monde sur le front pour livrer leur première et probable dernière bataille.

» Un extra ? Vous ne devriez pas, après-tout, en plus de forger des armes, il est normal que la qualité soit excellente. Si vous le voulez bien, j'aimerais seulement recevoir le prix propre à la commande, rien de plus. Pour ce qui est de la paperasse, il y a juste un papier à remplir pour officialiser l'achat. Il suffit d'indiquer votre nom, prénom, le reste a été écrit nous-même. — Il lui tendit la fameuse feuille, qui permettait au clan d'être correctement organisé sur les ventes, tout en dressant un bilan. Mais cette feuille servait surtout à recenser ceux se procurant une arme pour faciliter les enquêtes du village si un malheureux événement arrivait. » Après quoi, vous pourrez retourner à vos occupations. Je n'ai aucune raison de vous retenir. Ah, aussi, merci pour votre explication. Cette façon de penser m'a fait prendre conscience de plusieurs choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t25-metaru-kahei-terminee-et-corrigee http://www.ascentofshinobi.com/t626-equipe-3-rakkan-kumo

Une commande pressante (ft. N. Shikano)

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boutique/Commande
» Commande matinale | Sun-Hi
» RDV au quartier Nara [feat. Shikano]
» Étranger, et venue d'ailleurs [Ryuko]
» PT 1, Voici une commande : une simple requête. °Metaru Kahei

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Raffinerie
Sauter vers: