Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Old men [Tsuyoshi] EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Old men [Tsuyoshi] EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Old men [Tsuyoshi] EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Old men [Tsuyoshi] EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Old men [Tsuyoshi] EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Old men [Tsuyoshi] EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Old men [Tsuyoshi] EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Old men [Tsuyoshi] EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Old men [Tsuyoshi] EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Old men [Tsuyoshi] EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Old men [Tsuyoshi]

Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Old men [Tsuyoshi] Empty
Lun 28 Juin 2021 - 13:55
Kisuke était à l'endroit dit, mais vingt minutes avant l'heure dite. Il stressait un petit peu et c'était logique. Il allait rencontrer le représentant de son clan. Une sorte de délégué qui les représentait au Conseil - en quelques sortes, ce gars était l'équivalent de Teruyo-sama, mais de la branche principale ce qui le rendait doublement dangereux. Kisuke faisait partie de la branche secondaire (voir, même, tertiaire) et avait été serviteur pendant de longues années.

Il était presque en droit de le retirer des forces armées de Iwa pour le mettre à son service à lui. Quelque part, son statut de genin le protègerait partiellement d'un tel "power move" mais il était membre du conseil. Indéniablement, il pouvait arriver à des fins politiques importantes en tirant quelques ficelles.

Heureusement, l'Homme n'avait jamais semblé de mauvaise disposition, et l'avait même encouragé à sa manière. Tsuyoshi avait également accepté d'inscrire les arcanes du kaiten sur son parchemin vierge. Et cela allait aider Kisuke à atteindre une autonomie en combat, tout en composant sa plus grosse faiblesse du moment - à savoir sa défense.

Il était vêtu d'un kimono noir au-dessus d'un gilet vert, et de son éternel bob. Il buvait rapidement une coupette de saké pour se donner du courage quand il vit son cousin arriver. Il cacha rapidement la bouteille et se leva avant de le saluer.

Tsuyoshi-sama, merci d'être venu, j'espère que cela n'est pas trop dérangeant pour votre ministériel emploi du temps.

Il se releva. La question était désormais de savoir plus exactement ce que tsuyoshi désirait. Sa lettre avait été plutôt vague sur les détails. Kisuke ne savait pas vraiment pourquoi ils étaient là à part pour une démonstration. Mais une démonstration de quoi ?

J'ai récupéré des capacités claniques avant tout. J'ai également appris un pacte de Yanosa-san, et des sceaux de mon sensei d'équipe Teruyo-san. Que désirez-vous voir en particulier ?

Il inclina sa tête, symbole de respect envers l'un des chefs politiques de son clan.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Old men [Tsuyoshi] Empty
Ven 2 Juil 2021 - 22:07
Tsuyoshi avait répondu au rendez-vous qu'il avait lui-même fixé à Kisuke. En tant que membre influent du clan, il tenait à suivre les cas compliqué ou difficiles de chaque Hyûga tant que ce dernier était d'accord pour recevoir son soutien. Quelque part, il avait intégré cette facette de sa nouvelle personnalité, au contact de Toph. Cette dernière était d'une générosité sans limite. Elle appuyait avec enthousiasme quiconque était en difficulté et ce, sans rien attendre en retour. Dans le cas de Tsuyoshi, ses actes n'étaient pas tellement tout à fait désintéressés, mais il n'était certes pas un escroc qui reviendrait longtemps après demander quelque chose en retour à cause d'une aide passée.

Arrivé devant Kisuke, qui l'avait devancé et était peut-être là depuis un moment, il répondit à la salutation un poil sarcastique du Hyûga.

_ Ministériel je ne sais pas... Tout de même assez rempli je vous l'accorde. Mais pour un iwajin, encore plus un Hyûga, je peux toujours trouver le temps. Dit Tsuyoshi.

Un petit sourire, très fugace et son visage plutôt sans expression particulière si ce n'est une espèce de sérénité illuminant son visage, Tsuyoshi poursuivit :

_ Ce que je désire voir ? Eh bien ce que vous savez faire en termes de techniques Hyûga classiques en dehors du Kaiten bien entendu... Dit Tsuyoshi en se souvenant bien qu'il avait permis à son interlocuteur, il y a peu, d'apprendre cette arcane aisément par le biais d'un parchemin vierge sur lequel il avait inscrit cette technique ancestrale.

_ Je vais faire des clones et vous ferez si possible une technique Hyûga sur chacun d'eux. Est-ce possible ?

Sans attendre le Ok, Tsuyoshi exécuta des mudra. Rapidement trois clones apparurent à ses côtés. Les trois clones, connaissant parfaitement leur destin, s'avancèrent séparés de trois mètres chacun.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Old men [Tsuyoshi] Empty
Sam 3 Juil 2021 - 9:14
L'examen était simple. Trois bunshins. Trois démonstrations.

Heureusement qu'il ne devait pas en faire quatre.

Sa première démonstration ? Il pris un sac de makibishi et le lança en direction du clone, avant de frapper dans la même direction et d'y envoyer une vague de chakra déstabilisante. Rien d'extraordinairement puissant. Le cumul avec les makibishi était intéressant car il permit de se défaire du clone en infligeant une petite égratinure.

1ere démonstration:

Il commenta juste.

Une déstabilisation classique de l'école Jishin.

Pas de quoi être excessivement fier. Il pivota vers le deuxième clone, toujours en gardant ses distances. Il sortit un parchemin de sa besace, et tandis qu'il exécutait une ultra-classique paume du Hakke, il en profita pour envoyer le parchemin explosif avec la vague de chakra. Une combinaison basique qu'il avait utilisé contre un kuchyiose géant et qu'il allait certainement utiliser à plus haut niveau dès que son fuin allait suivre la cadence.

2e démonstration:

Une paume du Hakke, classique aussi. J'aime la variante avec le parchemin explosif. J'ai une version similaire en plus rapide.

Pas que cela ne valait véritablement la peine d'une énième présentation, à ses yeux. Les possibilités étaient stricto senso les mêmes, et il se devait de garder du chakra pour cette démonstration. Le chakra... cette épée de damoclès systématiquement suspendue au-dessus de sa tête et qui le limitait tellement.

Il respira à fond et fit face au dernier bunshin. Il tapota du pied le sol quelques fois, puis fonça à grande vitesse sur lui. Il stoppa net presque au contact - l'un et l'autre pouvaient sentir leur souffle chaud et rance - et pris position offensive, les bras menaçant, les pieds proches et se frôlant à un petit moment... avant que le bunshin ne s'évapora. Le Byakugan aurait rêvélé sans peine que l'attaque Juken venait du frôlement des pieds, et que par ce simple contact, Kisuke avait délivré une grosse quantité de chakra localement. Sur un shinobi normal, le pied aurait été inutilisable pour des semaines, voir peut-être arraché.

3e démonstration:

Kisuke tituba. La dépense de chakra avait été faramineuse sur ces quelques démonstrations, et il avait du mal à se tenir debout. Heureusement, il commençait à avoir l'habitude et il se mit dès que possible à repirer de la meilleur façon possible pour récupérer son endurance.

Un instant... mon chakra... ouf...

Il ne fallut pas attendre tellement longtemps pour qu'il se relève de nouveau plein de vitalité. Il en avait encore dans le réservoir, c'était plus le fait d'avoir fait beaucoup de dépenses successivement qui était la raison de son malaise. Il s'éclaircit la gorge, honteux d'avoir montré un tel spectacle à son supérieur, puis décrivit quelques projets qu'il avait en cours.

Voilà, c'est essentiellement ce que je sais faire pour le moment, avec des recherches en cours sur des sceaux Hyûgas, ou aux paumes Lions. Je sais, c'est encore... faible. Je n'ai même pas étudié les blocages de tenketsus. Je m'en excuse. Je me suis dispersé, notamment pour mon pacte kuchyiose mais aussi pour mon étude des fuins. Mon chakra est un gros frein à ma progression.

Il ne fallait pas oublié que ces progrès dataient tous d'à peine une demi-saison.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Old men [Tsuyoshi] Empty
Sam 3 Juil 2021 - 10:34
Tsuyoshi observa attentivement chacune des actions de son parent. Ce dernier usa de techniques de faible niveau grosso modo, en dehors de cette technique Juken dont le chakra contenu dans le poing indiquait clairement qu'elle pouvait causer des dommages importants pour peu qu'elle impacte sa cible. Le Hyûga sourit en voyant la technique de son vis à vis. Il avait déjà maîtrisé une technique très importante du clan. Maintenant qu'il savait produire le Kaiten, le Juken l'arme secrète du clan, était un atout indéniable dans sa panoplie de techniques. Il ne lui restait plus que... les blocages de tenketsus. Une fois qu'il aurait une technique de chaque aspect de la panoplie guerrière Hyûga classique, alors il pourrait agrémenter le tout de techniques qui lui seraient propres telles que les techniques qu'il semblait évoquer. Tsuyoshi sourit.

_ Tu sembles avoir beaucoup d'idées. Intéressant tout ça. Des sceaux Hyûga dis-tu ? Lorsque tu auras parfait la maîtrise de l'un d'eux, je serai curieux de les voir... Avait dit Tsuyoshi.

Il s'était approché de Kisuke. Une fois à sa hauteur, il exécuta une mudra et le toucha. Un sceau venait d'être placé sur le Hyûga.

_ Je ne t'ai pas tellement entendu parler de sensorialité... Jusqu'à quel point es-tu bon sur cet aspect ? Saurais-tu me trouver, si je me cache ? Ou par exemple, dans une situation de combat, un sceau immobilisant sur toi... Un membre utile en moins, L'urgence de trouver la meilleure stratégie face à un trio t'attaquant dont deux bunshins... Aurais-tu le coup d'œil pour déceler le vrai des faux ? Fais moi voir !

A nouveau, Tsuyoshi exécuta des mudra. Un fumigène tomba au sol créant un écran de fumée entre Kisuke et lui. Lorsque la fumée s'estompa, le Hyûga pu voir trois Tsuyoshi. Tous les trois, ils croisaient les bras sur la poitrine. Qui est le vrai ?

Tsuyoshi tente un scénario grandeur nature pour placer Kisuke en situation de combat.

Il appose un sceau sur lui. Lâche une bombe fumigène et crée deux clones à ses côtés.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Old men [Tsuyoshi] Empty
Sam 3 Juil 2021 - 11:28
Tsuuoshi, le digne et noble reprénsant de son clan, se mit à sourire durant ses démonstrations. Ce qui le fit flipper grave. Il avait une réputation stoïque, et de ne pas montrer ses émotions facilement. D'être un manipulateur. Un sourire venant de lui ? Un frisson dans son dos. Avait-il ouvert une boite de pandore sans le vouloir ?

Il se calma, tant bien que mal. Le Noble le complimenta et était intéressé sur ses sceaux Hyûga. Par tous les kamis, je vais être obligé de les réussir maintenant. Elle formula une réponse placide et qui lui donnerait un peu de marge de manoeuvre si le futur se rêvélait être une suite d'échec cuisants les uns après les autres.

Bien entendu, Tsuyoshi-sama. Mais ne comptez pas sur des résultats rapides. Le fuinjutsu est une science lente à murir, et je n'en suis pas le meilleur practicien. J'ai beaucoup de chance d'apprendre auprès de Teruyo-sama.

Ce qui était la vérité. Teruyo avait un certain talent pour l'apprentissage, et Kisuke était en train de fort développer tout ce qui avait attrait aux sceaux avec lui. Les progrès allaient dans le bon sens, mais évidemment Teruyo-sama n'était pas un Hyûga. Les sceaux sur lesquels ils travaillaient étaient plus classiques, plus usuels. Ces fameux sceaux de clan... devrait encore attendre.

Son interlocuteur sembla remarqué l'absence de toute technique de détection, ou d'utilisation de son doujutsu. Kisuke se frotta la nuque avec gêne.

Et bien ma sensorialité... comment dire...

Kisuke n'eut point le temps développer son inadéquation dans ces arts subtils et complexes de la sensorialité. Oh, il réussit à activer en toute hâte son Byakugan, mais le mal était fait. Son bras immobilisé - trois Tsuyoshi qui sortaient du fumigène, et aucun indice sur qui était qui. Il secoua la tête.

Si au moins il avait été rapide pour activer son byakugan ! Mais non, il avait été despérémment lent et inutile. Tout cela devant le représentant de son clan. Quelle honte.

Je suis foutu.

Il lâcha, au hasard, deux paumes du Hakke. Cela pouvait fussire à dissiper un clone, mais il se devait d'admettre sa défaite. Dans ce cas de figure, avec un membre qui l'empêchait de faire des mudras, il était particulièrement vulnérable (ce qui lui rappela de trouver une technique pour dissiper ce genre de sceaux, une note mentale pour une technique suplémentaire dans le future). Mais il devait reconnaitre cette humiliation.

Il était un Hyûga qui n'était pas particulièrement doué en doujoutsu. Ou plutôt, il n'avait pas pris la peine de beaucoup s'y investir. Il le ferait plus tard. Certainement. Peut-être ? Qu'est-ce qu'il avait honte d'offir ce spectacle à l'un des Hyûga les plus respectables de tout le clan. (Numéro deux de son classement, quand même !).
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Old men [Tsuyoshi] Empty
Jeu 15 Juil 2021 - 14:14
Tsuyoshi constata dans quel pétrin était son frère de clan. Son cousin semblait bien incapable de distinguer lequel des clones était le bon et lequel était le vrai Tsuyoshi. L'original, sans vouloir handicaper plus que cela son cousin, souriait, laissant potentiellement deviner qu'il était le vrai des trois. Cela dit, rien n'était forcément assuré et même ce petit signe ne parvint pas à aider Kisuke. Ce dernier, malgré le sceau sur son bras, l'empêchant de faire des mudra, parvint, via les techniques du clan, à lâcher des paumes du Hakke. Au hasard, à n'en pas douter, car une des techniques visait l'orginal Tsuyoshi tandis que l'autre visait un clone. Le clone fut surpris, mais le vrai Tsuyoshi non. Tsuyoshi effectua un saut sur place, pour esquiver l'assaut.

Sourire aux lèvres il exécuta de nouveaux mudra. Deux nouveaux clones apparurent à ses côtés portant le total à quatre clones et lui soit cinq Tsuyoshi. Le deux nouveaux clones avaient eux aussi ce sourire au coin des lèvres. Ils étaient aussi amusés que l'original puisque provenant de lui au moment où cet état d'esprit enjoué était sien.

_ Tu frappes au hasard hein ? Pas mal, mais la précision vaut mieux. Observe bien chaque version de moi qui te fait face. Observe les tenketsus, le chakra, sa consistance... Regarde bien, ne te fie qu'à tes yeux. Ce qui ne te paraît pas encore évident va rapidement l'être. Avait dit l'un des clones de Tsuyoshi.

Attentif, il regardait son vis à vis attendant des actions de sa part. Si ce dernier ne parvenait pas à faire rapidement des progrès, le Hyûga opterait pour un apprentissage plus corsé, plus en situation réelle. Le sceau sur le bras de Kisuke n'était pas là que pour l'empêcher de faire des mudra...

Tsuyoshi crée deux nouveaux clones après avoir esquivé l'une des paumes du Hakke lui était destiné. Il conseille Kisuke.

Technique en apprentissage :





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Old men [Tsuyoshi] Empty
Sam 17 Juil 2021 - 13:35
Son seigneur continua à faire des clones... Et Kisuke dut bien avoué qu'il était complètement perdu. Il ne savait pas qui était l'original et il ne disposait pas d'attaque à distance à grande amplitude pour tous les attaquer en même temps. Tout cet exercice devenait rapidement un exercice à démontrer sa futilité. Et ils avaient tous ce même sourire narquois aux lèvres, prouvant leur supériorité.

Au moins, ils étaient prêt à lui apprendre. Il fit circuler du chakra dans son doujutsu. Son Byakugan s'activa.

Observer ? Je dois chercher quoi exactement ? Tenketsus, consistance, chakra...

Rien ne les différenciait, à première vue. Aux yeux pas si divins que cela de Kisuke, les Tsuyoshi étaient tous en tout point identiques. Ils avaient tous ces yeux noirs rares dans la branche principale. Ils avaient tous les cheveux d'un jais impénétrable, ces traits coupés au ciseau avec une précision terrible. Ils semblaient tous là, et ils l'étaient tous, bien entendu. Un clone n'était pas immatériel.

Tous étaients identiquement pourvus de tenketsus également. Kisuke le savait. En tant que tel, le Byakugan n'était pas un outil pour directement détecter ce genre d'illusions. Chacun de ces points de chakra brillaient aux yeux du hyûga comme des étoiles en pleine nuit sans lune. Leurs lumière étaient douces mais imposantes, et puissantes. Aucune raison de voir une quelconque différence ici.

Et rien avec le chakra non plus.

Il avait dit que cela allait devenir évident ? Cela ne semblait pas être le cas. Mais Kisuke n'était pas non plus le plus habile en sensorialité. Pourtant... oui, il eut une idée. Simplement pousser un peu plus de chakra dans ses yeux. Un peu comme plisser lorsqu'un objet lointain était flou. Un simplement mouvement moteur pour aider à mieux percevoir. Et ce faisant, il y eut un petit changement. Une différence infime, qu'il avait du mal à aggripper. Elle n'était là que très temporairement, comme le fruit de son imagination.

Comme si le chakra... avait une certaine direction globale.

... Hum, le flux de chakra est étrange ici. Dois-je chercher...

Ce flux était difficile à voir normalement, mais avec un peu de chakra dans son doujutsu, cela lui apparaissait de manière de plus en plus certaine. Les clones avaient une sorte d'origine qui ne venait pas de leur nombril, mais d'un point extérieur de leur corps. Leur réserve de chakra venait directement du véritable Tsuyoshi-sama. Un clignement d'oeil, et tout fut perdu. Il avait une certaine fatigue visuelle, aussi il passa ses doigts et frotta sur ses yeux fatigués.

L'origine du chakra ? Ce n'est pas facile à distinguer. Je pense voir un début de quelque chose mais comment savoir si c'est bien cela et pas un produit de mon imagination ?

Tsuyoshi-sama le saurait certainement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Old men [Tsuyoshi] Empty
Mer 4 Aoû 2021 - 0:36
Le Hyûga avait sa méthode à lui pour détecter un bunshin. Il en était devenu pro, d'un coup d'œil, pour peu qu'il ait l'intention de le déceler, il parvenait à le faire aisément. Sa méthode à lui cela dit, se basait surtout sur le chakra. Les bunshins, il était parvenu à s'en rendre compte, ne disposait jamais de la même masse de chakra que l'original, jamais et ce quelque soit la quantité de chakra qui leur était conférée. Dès lors qu'un clone se trouvait en présence de son origine, la différence sautait aux yeux. C'était in fine comme faire le distingo entre un lac et une mare.

A écouter Kisuke, le Hyûga comprit que sa méthode serait possiblement différente. Après tout, tant qu'il parvenait à un résultat, l'essentiel était là. Le but n'était pas que son parent Hyûga utilise exactement sa méthode, mais plutôt qui parvienne à réaliser la technique quand bien même il innoverait. A entendre Kisuke, lui parvenait à déceler d'autres moyens de débusquer les bunshins. Il parlait d'origine du chakra. Une méthode intéressante qui s'apparentait un peu à celle de la détection des bunshins à travers leurs tenketsus. Ces derniers quoique exactement positionnés aux endroits normaux du corps humain, semblaient moins présents, moins consistants que ceux d'un véritable humain. Cela dit, selon le niveau de la technique du clonage, ces déceler les bunshin par ce procédé devenait de plus en plus ardu.

_ L'origine du chakra ? Ok... Pourquoi pas... Et que vois-tu précisément Kisuke ? Lequel d'entre nous est le vrai Tsuyoshi ? Demanda un bunshin.

Les Tsuyoshi marchaient vers Kisuke changeant de position les uns les autres pour brouiller les pistes. Alors était-il vraiment sûr de sa méthode ? Et là, alors même que ses cibles étaient en mouvement, parvenait-il à appliquer correctement sa méthode ? Sans chercher à le pousser vers sa vision des choses, Tsuyoshi essayait plutôt de l'accompagner dans sa façon de faire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Old men [Tsuyoshi] Empty
Mer 4 Aoû 2021 - 11:01
Tsuyoshi semblait accompagner Kisuke et le guider à trouver une solution par lui-même. C'était éducatif, mais il ne donnait pas énormément de conseils non plus, ce qui voulait dire que malheureusement c'était à Kisuke de faire la majorité du boulot.

En général, il préférait en faire le moins possible.

Il plissa des yeux en observant ses cibles.

Et bien normalement le chakra vient du nombril et est répartit via les tenketsus, c'est très centralisé. Mais ils semblent attirer moins fortement le chakra, et il y a comme un motif dans le chakra qui se déplace qui est inhabituel. C'est excessivement difficile à voir, mais c'est pourtant bel et bien présent si j'arrive à me concentrer. Pas toi. Pas toi. Pas toi...

Kisuke avait longtemps scruté des répliques de Tsuyoshi avant de voir cet accent de fausseté dans leur chakra. En y regardant de plus près, leur tenketsus aussi semblaient moins présents. Moins physiquement là. Et rapidement il écarta plusieurs clônes dont il était certain qu'ils n'étaient que poudre aux yeux et diversion. Il aurait voulut continuer. Triompher de l'adversité en trouvant l'original et hurlant avec conviction qui c'était.

Il dut s'arrêter.

Non, cette fois-ci ce n'était pas du à un manque de chakra - sa réserve allait bien merci. Non, c'était un tout autre souci. Ses yeux piquaient fortement, comme s'il se retenait de cligner des yeux super longtemps. Comme, mais c'était une autre sensation. Seulement, il avait besoin d'exercer cette pression, ce muscle invisible pour voir ce fameux motif de chakra qui se perdait sinon dans le chaos et il perdait cette sensation, cette perception fugace.

Il se frotta les Byakugan. Cela le soulagea que temporairement.

Oulà, les yeux picotent salement là.

Il reprit, avec encore plus d'ardeur cette fois-ci. Les constellations de tenketsus revinrent. Le motif dans les différents chakra aussi. Pourtant, c'était le même chakra de base. Sa nature était exactement similaire, sa signature aussi. Mais il y avait comme un filigrane. Un fil d'Ariane dans ce labyrinde. Et Kisuke désigna de son doigt deux Tsuyoshis parmis toute la masse de ses cousins. Il respira et attendit un instant, toujours en fronçant les sourcils.

C'est l'un de vous deux... mais j'ai du mal à être certain... et mes yeux me font mal... Mais... j'ai l'impression que le chakra vient de ...lui.

Et il désigna une silhouette. Etait-ce la bonne ? Lui ne pouvait pas le savoir avec certitude, ou en tout cas pas sans commencer à balancer des techniques partout et ce n'était pas son style à tirer de manière indiscriminée dans le tas et d'espérer que tout aille dans son sens. Pour autant, il ne se sentait pas encore capable de dire avec certitude qu'il avait maitriser ce concept, cette technique.

Une dernière fois ? Pour être sûr ? Des conseils pour limiter le stress sur les yeux pendant cette technique ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Old men [Tsuyoshi] Empty
Mer 11 Aoû 2021 - 12:14
Tsuyoshi et ses clones changeaient de position en tournant autour de Kisuke. Il ne fallait pas lui rendre la vie facile, ce qu'il fallait c'était s'assurer que la leçon soit bien intégrée et définitivement. La méthode du Hyûga était simple, mettre en condition l'apprenti et le laisser se débrouiller jusqu'à ce qu'il trouve la solution. Plus il était proche de la trouver et plus le niveau de difficulté s'élevait. Au final, les résultats étaient toujours meilleurs qu'un apprentissage à la douce. Pour marquer définitivement quelque chose, l'ancrer dans l'individu, il fallait quelque chose qui frappe, qui claque, qui ne s'oublie pas.

_ Tu es sur la bonne voie. Cependant, des conseils additionnels, tu n'en auras pas. Tu n'en as pas besoin ! Avait dit le Hyûga, le vrai. Il poursuivit : Tiens toi prêt je ne vais pas te faciliter les choses.

Tsuyoshi, qui avait été réellement indexé par Kisuke, se fit attaquer. Il posa le premier une action. Un coup de pied vint tenter de frapper l'abdomen de Kisuke tandis que chacun des bunshin à son tour tenta une attaque jusqu'à ce que le dernier, après s'être accroupi balaya les jambes du Hyûga. Avec un sceau d'immobilisation sur lui et le fait donc qu'il était incapable de réagir via une technique ninjutsu, Kisuke était presque condamné à encaisser des coups et donc à perdre sa concentration. C'était là l'effet recherché, le perturber. Mais ce n'était pas fini.

Le vrai Tsuyoshi fit tomber une bombe fumigène. Tous ses clones furent happés par la fumée de même Kisuke. Un jeu de position s'opéra. Tout était à reprendre à zéro pour Kisuke. Alors que la fumée s'estompait, une voix se fit entendre.

_ Cette fois-ci je te laisserais encore moins de temps pour distinguer lequel d'entre nous est le vrai Kisuke. Avait Tsuyoshi. La fumée s'était estompée et de là où était partie la voix, aucun Tsuyoshi. Tout autour 4 Tsuyoshi faisaient face à Kisuke visiblement bien partis pour le rosser de coups.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Old men [Tsuyoshi] Empty
Ven 13 Aoû 2021 - 17:46
De Tsuyoshi il n'eut rien qui vint lui expliquer comment limiter ce stress sur ces yeux, ni comment adoucir la douleur. Non, l'homme était brute, de granit. Son coeur était de pierre, son sang de lave, et rien ne comptait sinon les résultats.

Un professeur était sensé guider son élève et lui prodiguer des conseils avisés. Un professeur normal. Tsuyoshi semblait vivre dans une réalité parallèle où taper sur les gens suffisait à leur donner de l'expérience et à les faire monter de niveau. C'était ridicule. Ce n'était pas comme ça qu'il allait mieux comprendre le flux d'information qui poussait contre ses yeux, contre son crâne, et qui le menaçait d'une migraine sonnante et trébuchante pour cette nuit. Il lança un fumigène et tous les clones firent une chaise musical pour échanger leur place.

De...

Il fallait tout recommencer, sauf que...

Kisuke se ramassa des coups de pieds, des coups de poings (sérieusement, il aurait put faire les deux en une même technique). La douleur était minime, mais dans cette fumée où il était difficile de se distinguer les uns des autres, observer le chakra de ces clones devenaient encore plus difficile. Sans compter les chocs incessants qui le déconcentrait et qui le faisait prendre le fil rouge.

Ou la vue du flux.

C'était comme un pissenlit dans une brise de printemps. Insaissable, et pourtant visible de loin. Gracieux. Et... non, contrairement à ce qu'il pensait, ce mouvement était anticipable. Tant pis pour ses yeux qui pleuraient de douleur, il pista la source. Il fit de ce chakra des vecteurs chez les clones dont il déduisait la fausseté de plus en plus vite.

Finalement, il l'attrapa. Cette sensation de fausseté. Ce chakra déporté de partout. Il l'avait, et il le gardait malgré le coup de poing sur sa caboche. Il tourna la tête vers l'origine, la source de ses futurs bleus et de son très actuel mal de tête.

... LUI !

Il pris position, et dans un élan émotionnel qu'on ne peut comprendre avant d'avoir encaissé sans pouvoir rien faire une petite vingtaines de claques ou de coups de pied, le Hyûga oublia tout sentiment d'hiérarchie et de supériorité de la branche supérieur pour se jetter sur son oppresseur dynastique et lui viser directement des tenketsus pour lui bloquer le chakra.

Les 32 coups du Hakke !

Aussitôt la techique effectuée, il se ravisa et il s'en voulait déjà. Porter la main sur son représentant ? C'était risqué et stupide. Comment pouvait-il se sortir de ce pétrin ?
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Old men [Tsuyoshi] Empty
Mer 18 Aoû 2021 - 15:01
Le Hyûga remarqua la frustration de son vis à vis. Il vit dans son regard l'incompréhension voire même plus. Plus il encaissait des coups et plus il en devenait frustré. Cette tension monta en lui jusqu'à l'explosion. Le Hyûga eut un sourire. Oui ses méthodes n'étaient pas conventionnelles. Peut-être même que pour beaucoup ses méthodes étaient contre productives. Seulement, elles avaient fait leurs preuves. Il l'avait tenté sur ses élèves et ceux-ci, surtout Jurojin avait évolué à force de se faire rétamer. Même durant les apprentissages, il devait apprendre vite et bien sous peine de grandement souffrir. Alors oui ce n'était pas drôle, oui ce n'était pas forcément le fun, mais c'était efficace en effet. Kisuke survivrait.

Le Hyûga sourit lorsque son vis à vis entamer une technique qu'il connaissait bien. La technique des 32 poings du Hakke. Sans pitié, malgré son handicap, le Hyûga voulu frapper fort son enseignant du jour. Un résultat normal qui montrait également la force de caractère de Kisuke. Même avec un bras, il voulait riposter et rendre les coups ! Le seul hic était qu'avec un main de valide, son enchaînement était plus lent, plus prévisible et ce d'autant plus contre quelqu'un qui connaissait à merveille cette technique clanique. Tsuyoshi donc n'eut pas grande peine à esquiver l'assaut, se faisant néanmoins toucher deux fois au passage.

_ Tu as vu juste... Mais je veux être sûr que tu pourras à nouveau rééditer ton exploit Kisuke. Le Hyûga se tint les côtés là où il venait d'être touché par son élève du jour. Il s'avança vers lui et lui dit alors : Laisse moi te retirer ça de sorte à ce que tu puisses agir librement. Tu en as gagné le droit ! Une exécution de mudra plus tard et le voilà libéré de la technique fuinjutsu qui lui paralysait un membre tantôt.

Puis, toujours derrière son sourire, le Hyûga regarda vers un de ses bunshins. Un échange de hochement de tête et ce dernier disparu.

_ REFAIS LE KISUKE ! TROUVE LE VRAI MOI ET DETRUIT LES AUTRES AU PREALABLE ! Avait rugit le Hyûga bien conscient qu'à ce stade, l'esprit combatif de Kisuke s'était réveillé et qu'il était affuté comme jamais.

Le fumigène, les deux Tsuyoshi qui exécutèrent une danse à l'intérieur du nuage de fumée comme pour brouiller les pistes et un nouveau déluge de coups, tous à base de Taijutsu.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Old men [Tsuyoshi] Empty
Mar 7 Sep 2021 - 22:26
L'assaut de Kisuke n'avait pas porté ses fruits, trop lent avec un seul bras. Libéré du sceau, il retrouvait toute sa mobilité, mais une rage noire commençait à l'envahir. Comme un liquide gelant qui se répandait dans ses veines, qui battait à ses tempes, qui figeait sa vision.

Sa vision qui en devenait particulièrement nette. Il entendait son cousin lui rugir des paroles, mais il entendait sans vraiment écouter. Son regard suivait les deux clones. Qu'il avait tout de suite reconnut. La technique semblait s'être cristallisée avec sa rage et sa frustration.

Dans le fumigène les clones bougeaient et échangeaient de position pour brouiller les pistes. Cela fit réagir Kisuke.

Inutile. Mes yeux le voit désormais.

Il avait atteint cette clarté de vision, cette concentration visuelle. La technique était engrangée en lui. Il régulait le bon flux de chakra dans ses yeux. Ni trop - ce qui lui faisait mal de tête et baissait l'acuité de la chose - ni trop peu, ce qui avait tendance à baisser sa concentration. Il voyait le chakra et la fumée n'y changeait rien car cela se basait sur le chakra avant tout.

Sa voix était étrangement plus sec, plus sévère que d'habitude, comme si son cousine de la branche principale avait de par son ordre et son verbe réveillé un côté plus froid et sombre du pharmacien.

Il encaissa quelques coups. L'intérieur de sa bouche saigna et il cracha sur le côté du sang. Mais il continuait de fixer l'original sans se soucier visuellement des deux clones. Du moins, c'était ce qu'il avait l'air de faire, avant qu'il ne relâche un flux omnidirectionnel de chakra tout autour de lui. Comme un kaiten, sauf qu'il n'était pas en train de tourner, et que ce chakra était particulièrement agressif, plus proche de la paume du Hakke. C'était comme une véritable aura qui se déployait de lui. Une aura écrasante, capable de déchirer des clones avec une facilité déconcertante. Cela avait frappé sans rien pour l'annoncer. Pas de mudra. Pas de mouvement. Kisuke avait avancé et déployé une onde de chakra tout naturellement, comme s'il en avait toujours été capable.

Comme s'il redécouvrait un membre oublié. Il avait comme une arrogance qui suppurait de lui. Comme s'il avait oublié qu'en face de lui se tenait le représentant de son clan, et de sa propre place.

Tu es le vrai. Je n'ai plus de doute. Je te remercie pour ton "aide".

Et puis il se ressaisit. Son Byakugan se coupa, sans doute du à la forte utilisation de chakra qu'il avait fait face. Son regard devenait un peu confus. Il porta la main à sa tête. Son nez saignait. Sa vision était trouble.

J'ai... oula je me ... sens pas très bien.

Il sortit de sa besace avant de prendre en tremblant une pillule pour la douleur, une autre pour l'acuité mentale. Il espérait ne pas avoir eut de commotion cérébrale avec les coups et les chocs encaissés. Mais après quelques secondes, cela semblait aller mieux. Sa respiration redevenait normal. Il se fouta un morceau de bandage dans le nez pour éponger le sang et arrêter l'hémorragie nasale avant de penser ses blessures.

C'est qu'il commençait à en avoir l'habitude. Il ne s'en plaignait pas - c'était le devoir de tout shinobi.

Je pense que l'on devrait s'arrêter ici pour aujourd'hui, Tsuyoshi-sama. Merci pour l'apprentissage. Mais si vous êtes disponible, peut-être seriez vous d'accord pour un véritable duel amical ? Cela serait une excellente opportunité pour moi de voir mon véritable niveau. Et de passer à la vitesse supérieure. Je pense... non, je sais que je dois monter les échelons au plus vite. Je dois me reforger en l'arme la plus tranchante pour Iwa.

Son regard s'était refocalisé, avec une volonté propre à lui-même. Une motivation à déplacer les montagnes et à redoubler d'ardeur dans ses entrainements. Il ne faiblirait plus.
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Old men [Tsuyoshi]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hyûga Tsuyoshi
» Diapason [Tsuyoshi]
» La revanche du Hyuga [Tsuyoshi]
» L'art du fuinjutsu [Tsuyoshi]
» HospiTalk [Ft TSUYOSHI ]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: