Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien

Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien Empty
Sam 24 Avr 2021 - 16:28
La pleine lune était arrivée derrière le Palais de la Brume, un des bâtiments les plus élevés du village. Si d'ordinaire, Kiyon effectuait plus de missions hors de Kiri qu'entre ses remparts, cette fois il fût mobilisé pour rejoindre les quelques autres shinobis en charge de la garde du bâtiment émérite du Village. Le Palais de la Brume avait été érigé à une vitesse phénoménale après la nomination de la Septième Ombre. Présent depuis les commencements, le Yamanaka avait vu chaque dirigeant se succéder de Benten jusqu'à Saji. Mais jusqu'ici il ne connaissait de règne qui n'avait été plus unificateur que celui du Sabreur, à part peut-être celui de Shiori elle-même sabreuse. Comme quoi, ils étaient peut-être destinés à avoir la main sur la Brume. Cela n'aurait pas dérangé l'Épouvantail. Au moins, ils font un meilleur travail que les Hyosa.

Portant son uniforme officiel et troquant son bandana violet pour un bandeau qui lui aussi recouvrait entièrement le haut de sa tête en plus d'être serti de la plaque du village, le Chunin baladait son regard depuis son poste de garde sur ce que les quelques lanternes et lueurs lunaires voulaient bien éclairer.

Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien 190b0211
Yasei Takohebi, Chunin de Kiri

- Toujours rien à signaler ? l'interrogeait un des collègues du blond, en remontant quelques marches à pied. Cet homme venait tout récemment d'être promu chunin. C'était un yasei ophidien venu tout droit des dunes du Pays du Vent après la dynamique enclenchée par la nomination de leur nouvelle cheffe de clan, Yasei Reikan. Une femme avec laquelle Kiyon tenait de bons souvenirs et conservait une affection marquée.

- Pas l'ombre d'un chat dans le coin. À croire que les nuits d'été sont soudainement boudées par les kirijins.

- Tu crois ça ? lui adressa le shinobi tout en laissant s'échapper un rire assez sobre, voire poli. Assez vite, il reprit : Je viens de finir ma pause. C'est l'heure du roulement. Va prendre la tienne et change de poste pendant que je te remplace.

- Bien vu ! Passe une bonne soirée, Takohebi.

- Toi de-même, Kiyon !

Au rythme de ses sandales contre les marches en bois de l'escalier, le Yamanaka quittait ce poste de Garde en s'accordant une pause. Errant sur les sentiers qui entouraient le Palais, il s'autorisait à ouvrir le manteau de son uniforme pour en sortir un de ses kiseru, un instrument à fumer traditionnel. Il s'attela à son dévissage mais faute de lanternes assez puissantes, il dut le lever vers la lune pour profiter de sa clarté projetée.

C'est en orientant son regard vers sa trajectoire qu'il constata une petite tâche brune mobile sur le Palais. En s'y concentrant un peu plus, il put distinguer une silhouette en train d'escalader le bâtiment pieds contre le mur. Il s'agissait donc clairement d'un shinobi puisque capable de marcher à 90° sans choir en concentrant du chakra dans ses pieds.

« Un intrus ? Comment est-il passé par-delà le périmètre de garde ? »


Rangeant sa pipe et sans tirer la sonnette d'alarme, Kiyon prit le choix de s'en charger personnellement et vint se réfugier parmi les branches d'un des arbres décorant les lieux non sans involontairement en dégager un pauvre écureuil innocent. Perché sur sa branche et fixant la silhouette entre les feuillages, il gardait un oeil sur cette dernière de manière attentive. Du moins, autant que lui permettaient la nuit et la distance qui les séparait. Formant quelques signes incantatoires, il fit goûter à l'intrus un aperçu de ce que lui-même s'apprêtait à faire, pénétrer un lieu par effraction, sans y être invité :

Ninpo : Le Fil Blanc
ཀར་ཀུ
Technique utilisée:

Une fois cette incantation lancée, le Yamanaka avait à présent accès à un canal de communication avec sa cible, lui permettant de délivrer ces quelques mots directement dans son esprit malgré la distance et surtout, en protégeant le secret de sa position :

- Ceci est un avertissement. Veuillez tout de suite cesser ce que vous entreprenez et vous expliquer au Poste de Garde le plus proche. Je répète, veuillez cesser votre entreprise et vous rendre immédiatement sans quoi nous serons obligé de venir vous appréhender.


Tenue:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Sendai Eien
Sendai Eien

Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien Empty
Lun 28 Juin 2021 - 13:39

Chenapan chapardant ₪ Yamanaka Kiyon


Alors comme ça, Eien devait aller faire les courses du Mizukage en personne… Alors comme ça il n'était rien d'autre qu'un majordome. Était-ce par ego, ou par envie de prouver sa force que Eien se décida de passer à l'action. Il allait récupérer un sabre et valider son défi auprès de son maître. Point faible, il n'avait aucune idée de comment s'y prendre. Bien qu'après un court moment de réflexion, le Sendai se rendit compte qu'il n'y avait pas beaucoup de solution et qu'une seule était viable. Il allait devoir se salir les mains et récupérer lui-même son dû.

À la tombée de la nuit, Eien se rendit jusqu'à la demeure du Mizukage. Il avait fait son choix, il se devait d'agir désormais. Masqué, cheveux dissimulés derrière une capuche, vêtements complètement noirs, il n'avait rien d'un fantôme. À vrai dire, il était même un amateur. Un talentueux amateur.

Grâce à ce même talent, ou à une chance insolente, le jeune homme parvint à passer le périmètre des gardes. Une infiltration parfaitement commencée, il n'avait plus qu'à entrer et obtenir l'un des effets personnels du Mizukage. Marchant à même le mur de sa gigantesque demeure, Eien continuait son ascension avant de se faire interpeller.

Cette voix… Résonnait dans sa tête et lui demandait de s'arrêter. Alors voilà la première personne ayant réussi à le déceler. Intéressant. Scrutant les alentours, il ne put retrouver cette personne, elle voulait sûrement rester dissimulée. Pas de chance, ils étaient deux à être timides.

— ... Observant le moindre endroit pouvant servir de cachette, avant de plonger sa main dans sa sacoche shinobi à la recherche d'armes. *Je n'ai pas de temps à perdre, il n'a pas sonné l'alerte, je dois en profiter*

Sans dire un mot, faisant comme-si les paroles spirituelles de son traqueur ne lui étaient pas parvenues, Eien continua son avancée, augmentant sa vitesse de course pour semer son poursuivant. Arrivant jusqu'au toit de la demeure, Eien exécuta les mudras nécessaires à l'utilisation de sa technique. Il ne devait pas trop en faire, ni trop en montrer. Au risque de révéler son identité.

Mais pour l'instant, Eien devait se concentrer sur sa mission… et ses clones, qu'il venait de générer à l'instant même ne seraient pas de trop. Se fondant parmis ses copies pour devenir méconnaissable, deux des trois Eien prirent la décision d'infiltrer le domaine alors que l'aéroport dernier, restait du haut de sa tour d'ivoire, posté en reconnaissance.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11556-over-the-top-sendai-eien#100370 https://www.ascentofshinobi.com/t11679-sendai-eien-les-chroniques-d-un-homme#101717
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien Empty
Ven 2 Juil 2021 - 13:59
Le vil faquin ne se démenait pas. Malgré l'avertissement proféré par le Chunin, il ne mit un frein à sa course. Pire encore, à défaut d'instiller le doute dans Kiyon quant à la portée de sa technique, il emboitait le pas avec un peu plus de frénésie. L'Épouvantail serrait les dents, peut-être n'aurait-il pas dû prévenir sa cible pour ne pas lui laisser l'occasion d'accélérer mais le protocole était ce qu'il était, avec ses défauts et ses éléments pertinents.

- Merde !

Les cibles rapides et mobiles n'étaient pas tant à l'avantage du Yamanaka. En effet, n'étant lui-même pas spécialement véloce sur l'échelle des shinobis, le prendre de vitesse pouvait être assez facile. Ce paramètre faisait de lui un très mauvais traqueur, mais il se préférait à penser se rattraper dans l'art de l'embuscade. Heureusement pour lui, s'il ne se savait pas très bon chasseur, il savait pouvoir compter sur un soutien exotique, sauvage, certains diront extraterrestre. Mordant le bout de son pouce, le Garde en patrouille formulait quelques signes incantatoires avant de libérer Hisui, une traqueuse hors pair, hors-normes.

Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien Mante213

- Kiyon. Besoin d'aide ou d'un entraînement ?

Sans plus attendre, la part humaine de ce duo inter-espèces lança son bras en avant pour pointer du doigt la silhouette sombre qui parcourait la Tour du Palais de la Brume :

- Lui ! Prends-le en chasse, vite, ne le quitte pas et coince-le, je vous rejoins dès que je peux.

- Entendu.

Prenant appui sur ses lourdes pattes insectoïdes, l'animal se propulsait hors de la branche sur laquelle elle avait été invoquée aux côtés de son partenaire avant de se ruer dans les airs vers les murs du Palais pour traquer cet intrus. Dans le même temps, le Chunin qui avait eu la même idée que l'Infiltré se répliquait en deux copies exactes de lui-même pour ensuite sortir de sa cachette feuillue.

Serrant la mâchoire en constatant que l'effronté ne comptait pas lui faciliter la tâche, il dut se répartir la couverture de la traque avec Hisui. Surveillant un instant la direction qu'elle prenait afin de se partager les cibles, il infiltrait le domaine alors que la Garde de Jade semblait vouloir se diriger sur la version d'Eien qui était posté en reconnaissance.

Il y avait donc trois cibles pour quatre traqueurs. Le champ d'action du Yamanaka était donc élargi grâce à cette présence supplémentaire. Il prit la décision de profiter de ce bonus afin d'envoyer un de ses éléments alerter le reste de la garde et déployer le processus habituel en cas d'intrusion.

- Tu ne perds rien pour attendre ...


Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Sendai Eien
Sendai Eien

Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien Empty
Sam 10 Juil 2021 - 9:40

Chenapan chapardant ₪ Yamanaka Kiyon


Enchaînant les pas rapide, les deux Eien ne comptaient pas écouter sa flemmardise, susurrant à leurs oreilles de s'arrêter, que maintenant, il n'y avait plus aucun danger pour le groupe. Il devait faire vite, être rapide et choisir le meilleur chemin dans le peu de temps qu'il avait pour arriver à destination. Dans ce cas là, les années à être qu'un simple livreur au service de la brume lui ont été très utiles. Continuant sa vive progression dans le domaine, le Sendai remarqua que deux hommes, avaient pris l'initiative de suivre le négligent dans sa quête, avec pour l'objectif de le neutraliser.

Au vu du visuel des deux hommes, il fut relativement simple de comprendre qu'ils n'étaient que des clones, ou bien était-ce l'original, se glissant parmi eux pour arrêter lui-même cet intrus. Après une vive réflexion, Eien finit par en déduire que c'était aussi cet homme qui l'avait repéré, lui suggérant relativement de se rendre, en vain malheureusement. Eien était de ceux qui faisaient ce qu'ils voulaient, quand ils voulaient.

Alors que le moins avancées des deux shinobis infiltrés se retourna, agrippant de sa dextre un grand lot de makibishis avant de le projeter au sol, scellant ainsi l'avancée de ses opposants. Il effectua à la suite plusieurs sceaux incantatoires, créant deux flèche de chakra qui seraient projetées simultanément sur chacun des deux hommes qu'il avait en visuel.

Plongeant une nouvelle fois sa main dans sa besace, Eien s'apprêtait une nouvelle fois à utiliser un objet pouvant le sortir de cette situation. Le sérieux dont il faisait preuve dans une telle situation était glaçant, à couper le souffle.


— … Au clair de la lune, surveillant le sommet d'un œil implacable, Eien ne prononçait aucun mot, aucun son n'était audible. Par peur d'être reconnu, par peur d'être entendu. Bien que lorsque surgit devant lui, une véritable mante religieuse géante, il faillit laisser échapper un cri d'horreur.

— !!!

Reculant de plusieurs pas, Eien tenta, tant bien que mal de garder son sang froid, chevaucher une créature pareille, il fallait sans nul doute être le plus fou des hommes. Mais il devait réfléchir, quelle était la meilleure façon d'abattre cette créature dans le silence le plus total et surtout : sans laisser de trace.

À la recherche d'une option, son oeil finit par se poser sur un autre shinobi en mouvement, pourquoi ne le rejoignait-il pas ? Il était bien trop peu probable qu'il ne l'ait pas vu… Allait-il sonner l'alarme ? Il ne pouvait pas laisser de place au doute, pas dans cette situation. Ignorant la chimère se pavanant honteusement sous ses yeux azur, Eien pris une nouvelle fois appui sur sa jambe pour rejoindre cet homme le plus rapidement possible, jusqu'à arriver à ses côtés.


Saisissant sa lame, sans toutefois la sortir de son fourreau, avouant secrètement que ses interventions ne seront pas le létales, il frappa avec fluidité, dans une suite de plusieurs coups très précis dont la finalité était d'assomer cet homme, ou de le détruire, s'il ne s'agissait la que d'un simple clone. Et cela avouerait bien des choses.

Maintenant, il n'avait plus qu'à s'occuper de cet insecte qui lui faisait face, littéralement.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11556-over-the-top-sendai-eien#100370 https://www.ascentofshinobi.com/t11679-sendai-eien-les-chroniques-d-un-homme#101717

Chenapan chapardant - ft. Sendai Eien

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eien vs Misaki [Ft. Sendai Eien]
» Sendai Eien ₪ Les chroniques d'un homme
» Au chenapan !
» [Mission libre D] Le Vil Chenapan
» Secrets de Pandore — ft. Yasei Reikan, Sendai Yahiko & Sendai Hanae

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: