Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo))

Takahashi Miya
Takahashi Miya

 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) Empty
Mer 3 Fév 2021 - 21:21
Une nuit où le masque brumeux de Kiri ne parvint pas à occulter l’éclat des étoiles, tu pensais à tes capacités actuelles. Tes techniques médicales que tu chérissaient tant, le don de guérisseuse qui venait de tes ancêtres, techniques que tu utilisais tous les jours, que ce soit auprès de tes collègues médecins de l’hôpital qu’auprès de tes parents, eux aussi dotés de ces talents. Le chakra curatif à la base de vos soins, tu pensais à tout ce que cet art était capable de faire et à tout ce que tu étais encore capable de réaliser, avec de la pratique. Tu avais la chance d’être actrice d’un domaine en constante évolution, basé sur les recherches et le développement de nouvelles manières de traiter. Les enjeux faisaient que vous deviez sans cesse renouveler vos pratiques, surtout avec l’apparition de nouvelles menaces. Les ennemis du village qui semblaient de plus en plus dangereux, des assauts qui pouvaient s’avérer lourd de conséquences. Il fallait mobiliser des soins à la hauteur tout en soutenant les forces shinobis. Telle était ta définition du médecin de terrain. Définition qui faisait écho aux quelques nouveaux livres qui siégeaient sur le bureau de ta chambre. Quittant la fenêtre de la pièce, tu te plaças rapidement sur ta chaise pour entamer la lecture.

La bougie à l’extrémité de la tranche ligneuse, tes yeux fixèrent la couverture de l’ouvrage. Les préparations médicinales et essentielles. Si tu étais particulièrement aguerrie lorsqu’il fallait réaliser une technique curative, l’emploi ou même la réalisation d’une thérapeutique en dehors de l’usage du chakra te restaient très éloignés. Il y avait ta grand-mère qui, pendant un temps, s’était intéressée aux baumes cicatrisants et qui en réalisaient pour remplir les stocks du dispensaire. Pourtant, tu ne l’avais jamais assistée, certainement occupée à apprendre et perfectionner tes capacités médicales. L’Iroujutsu qui nécessitait une rigueur, un entraînement dur et une concentration implacable. Pourtant, tu étais persuadée que dans certains cas, son utilisation n’était pas nécessaire et qu’il fallait soigner par d’autres moyens, notamment pour préserver son chakra et l’employer lorsque la situation était réellement grave. Des préparations à base de végétaux, parfois même à base de toxines. La médecine qui t’avait déjà apporté les connaissances en botanique, maintenant il fallait les mettre en pratique. Et tu t’ouvrais à un tout nouveau domaine, un domaine qui complétait celui que tu connaissais déjà bien avant que tu deviennes une kunoichi.

Mais aussi, il y avait cette sensation dont tu ne pouvais te défaire. Cette sensation de devoir être davantage utile, que ce soit en plein affrontement ou en dehors. Une idée selon laquelle tes technique médicales ne te suffisaient pas. Cette envie de faire plus, pour aider tes camarades, pour aider Kiri. Cependant, tu ne voulais pas t’en éloigner. Tu devais trouver le compromis entre tes talents de guérisseuse et l’utilisation concrète de tes connaissances médicinales. Et cela s’incarnait à travers un domaine particulier, le Rentanjutsu. Un sourire ravi, tu semblais avoir trouvé ce qui te manquait. D’un geste motivé, tu ouvris le premier livre et commenças la lecture. Une succession de recettes, protocoles, pour mettre au point des préparations diverses et variées. Un monde complet et complexe, qui te permettrait de toucher ce que tu désirais, sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Takahashi Miya
Takahashi Miya

 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) Empty
Ven 5 Nov 2021 - 14:35
Lavande. Chapitre introductif, les croquis des botanistes étaient particulièrement nets malgré l’ancienneté de l’ouvrage. Les auteurs se lançaient premièrement dans des descriptions et explications dont seuls ceux ayant des connaissances en herbologie pouvaient en déchiffrer les termes. Heureusement, tu avais vécu avec des parents avec la main verte, qui croyaient aux bienfaits des plantes tant sur le plan physique que mental. Pour preuve, l’ancienne demeure des Takahashi ne passait pas inaperçue puisqu’elle se situait au milieu d’un près fleuri et bien entretenu, quand bien même le sol humide du Pays de l’Eau était une contrainte. Tes prunelles dorées se baladèrent parmi le jargon spécifique aux feuilles verticillées, aux fleurs camphrées et aux couleurs caractéristiques, avant de trouver les informations qui t’intéressaient véritablement. Les propriétés curatives de cet arbrisseau le rendaient précieux, utiles pour ceux qui étudiaient les plantes et leurs usages. Attrapant le livre, tu quittas la pièce pour rejoindre le cellier où se trouvait les aliments et échantillons végétaux de toute la famille. Ici, tu trouvais tout ce dont tu avais besoin. Quelques épis de lavande et un mortier, tu ramenas tout cela avec toi dans ta chambre. Et tu suivis les étapes décrites clairement dans le livre. Désolidariser les fleurs, les écraser jusqu’à obtenir le concentré biologique. Tu n’en récupérais que quelques gouttes mais cela conviendrait pour ce que tu avais en tête.

Tu descendis une nouvelle fois dans le cellier, tu y trouvas un résidu d’argile naturelle que ta mère avait utilisé pour un emplâtre. Tu versas l’huile que tu venais tout juste d’extraire sur cette argile pour la ramollir. Et tu parvins à avoir une substance intéressante, suffisamment molle pour être malléable, suffisamment consistante pour qu’elle puisse être utilisable longtemps. Et tu la fis reposer, le temps que tu prépares la suite.

Tu passas plusieurs chapitres avant de trouver celui consacré aux propriétés de la calophylle. Huile prodigieuse venant des fructifications d’un arbre ancien, tu te doutais de son intérêt dans une telle préparation. Si bien qu’elle complémenterait, qu’elle magnifierait les attributs de ton onguent. Alors que tu écrasais les baies ovoïdes dans le même mortier que tout à l’heure, tu pus discerner les douces effluves émanant de cette nouvelle mixture. Elle épousa la forme de tes doigts au fur et à mesure que tu la manipulais, de telle sorte qu’elle formait la pâte que tu avais parfaitement imaginée. Un sourire satisfait au visage, c’était ta première œuvre dans l’art du Rentanjutsu. Arts préparatoires qui, à la manière des différents ingrédients qui constituaient ce nouveau produit, pourraient pallier certaines contraintes que tu avais dans ton travail à l’hôpital. Une préparation aux vertus cicatrisantes, un pansement figeant la blessure pour protéger sa guérison. Tu en trouverais fortement l’utilité une fois que tu aurais fait valider le résultat à tes parents. D’ailleurs, avant cela, tu décidas de refaire la même préparation deux ou trois fois, histoire que tu maitrises la recette et que tu saches la reproduire à l’identique. Car si elle convenait, tu pourrais en avoir déjà besoin.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Takahashi Miya
Takahashi Miya

 prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo)) Empty
Dim 30 Jan 2022 - 18:46
Tu déposas tes préparations dans un petit panier avant de le placer à l’abri de la lumière pour éviter d’en détruire les actifs. Tu étais très rigoureuse et prudente, tu savais à quel point la manipulation des végétaux rendait leurs constituants beaucoup plus fragiles et qu’une seule maladresse suffisait pour tout réduire à néant. Ici tu avais la sécurité de l’argile qui permettait, du fait de sa texture, de solidifier le mélange tout en le rendant plus consistant. Toutefois, dans des préparations futures, tu ne pourrais peut-être pas compter sur cette astuce, surtout pour les préparations liquides. Tu remballas les rouleaux qui t’avaient servi de support, avant de les ranger à leur place. Aussitôt, tu te demandas quelle serait ton prochain projet. Ce pansement marquait tes débuts dans le Rentanjutsu, domaine qui offrait énormément de possibilités. Si c’était les aspects curatifs qui t’intéressaient de prime abord, tu connaissais les usages offensifs d’un tel art. Toutefois, ce n’était pas l’objectif de ton apprentissage, du moins pas à ce moment là. En effet, si tu entamais cette aventure, c’était pour offrir une alternative à tous les civils et shinobis qui ne maitrisent pas le chakra curatif, un moyen d’aider les autres ou s’aider soi-même sans la présence d’un médecin. Apprendre l’Iroujutsu demandait énormément de temps et la formation n’était pas adaptée dans une situation d’urgence, à la différence du Rentanjutsu qui permettait de créer un stock de préparations médicinales. Seulement, avec les quatre pots que tu venais de faire, tu étais loin de couvrir les besoins d’un village entier. Mais, tu commençais progressivement, en espérant que tu t’habitues rapidement pour avoir un rythme de production plus important.

Après les avoir fait reposer, tu pris tous petits pots avant de traverser l’étage. Faisant face à une autre porte, celle de la chambre de ta grand-mère, avant de l’ouvrir.

Grand-mère ! J’ai réussi ma première recette. Dis moi ce que tu en penses.

Impatiente, tu arrivas à son chevet pour lui tendre les quatre préparations, qu’elle plaça en ligne sur son lit. Elle les ouvrit une par une, inspecta pour chacune tous leurs aspects. Elle regardait la couleur, y glissait un doigt pour apprécier la texture, y passait son nez pour attraper les effluves qui s’en dégageaient. Ta grand-mère maîtrisait le Rentanjutsu et avait donc une attitude experte. Elle était juste et te le dirait s’il y avait un problème. Cependant, elle demeurait silencieuse, l’attente du verdict était interminable.

Ils sont parfaits. Mais l’apparence ne suffit pas. Il faut à présent les essayer.

Son sourire t’indiquait qu’elle savait à quoi cet onguent servait. Elle releva sa manche gauche, dévoilant sa blessure au niveau de l’avant-bras, blessure issue d’une de ses missions à l’hôpital. Même si elle était guérie, la peau restait encore fragile. Elle s’étala une fiche couche de chaque préparation sur trois zones distinctes, avant de les laisser sécher. Un sourire se dressa sur ton visage, il devint encore plus prononcé lorsque l’état de sa peau était grandement amélioré le lendemain. Ta première expérience mais aussi ton premier succès, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine

prélude médicinale | lavande, argile et calophylle ((solo))

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Mission libre de Rang D) Recherche Médicinale!
» Clan Chôkoku : Argile explosive
» Prélude des trois reliques précieuses.
» [Mission libre rang D]Explosions, argile... Chôkoku ?
» [Prélude Arc n°5] Les Héritiers

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: