Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
Retour aux sources ; pv Mairu EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

Retour aux sources ; pv Mairu

Metaru Shūuhei
Metaru Shūuhei

Retour aux sources ; pv Mairu Empty
Sam 31 Oct 2020 - 6:03
Retour aux sources



Des chips. J’avais pénétré la raffinerie en bouffant des chips, comme si de rien était. L’image était cocasse pour un type qui, pendant longtemps, avait incarné la droiture même lorsqu’il présidait le village en tant qu’ombre. Là, j’étais comme qui dirait décontracté. Complètement. Décontracté mais aussi ravi ! Si la raffinerie avait été bousillé pour des raisons que je comprenais totalement, elle semblait être flambante neuve, tout du moins à l’extérieur ! D’ailleurs, ma présence ravit quelques Metaru qui se trouvaient sur place. Avaient-ils été assigné à la surveillance des lieux par Mairu ? Bonne question que voilà ! Sauf qu’elle n’eut pas de réponses. Je ne demandai rien à personne dans ce sens. A quoi bon ? Je n’étais plus en charge des lieux et je ne me voyais pas m’imposer en chef ou quoique ce soit du genre. Être un retraité, c’était assez cool !

C’est donc avec bon cœur que je les saluai tous avant de papoter avec eux comme si de rien était. Tous étaient heureux de me revoir sur les lieux. La discussion avec tous les membres présents dura bien une bonne heure, avant que je ne leur fausse compagnie et que j’accède enfin dans la grande raffinerie à proprement parler. L’une des fiertés de Kumo, à n’en point douter. J’eus alors un large sourire en observant les lieux. Bien entendu, plusieurs changements pouvaient se déceler à vue d’œil çà et là, mais la structure était globalement la même que la toute première raffinerie. C’était d’ailleurs à cet endroit que j’avais atteint la quintessence de mon art au point d’avoir été reconnu comme le meilleur forgeron de l’histoire des Metaru. Était-ce encore le cas ? Je supposais que non. J’avais perdu de ma superbe. J’avais perdu mon niveau d’antan.

Pour autant, j’avais un sourire scotché aux lèvres. Je n’avais pas vraiment à déprimer ou à regretter le passé. J’avais une pleine confiance en la jeune génération avec Mairu à sa tête. Elle me rappelait quelque peu Reiko quand j’y pensais et j’étais certain qu’elle pouvait également atteindre les sommets. L’idée de la voir un jour devenir Kage m’enchanta énormément avant que je n’entame tranquillement une visite de la raffinerie qui était à l’arrêt. C’était la première fois d’ailleurs que je constatais un calme aussi éloquent. La production semblait ne pas encore avoir repris. A croire que la nouvelle directrice fignolait une grosse planification industrielle dans son coin pour relancer la machine d’un bon coup. La reprise d’activités ferait certainement beaucoup de bien aux membres du clan, mais aussi aux finances du village dans son ensemble.

Ou peut-être était-ce finalement un jour de congés pour tous ?

J'aurai dû leur demander en fin de compte.

Ma petite marche me mena finalement vers mon atelier. Celui qui m’était réservé. Cette place, je l’avais gagné même bien avant de devenir chef de clan puis kage. C’est dire à quel point j’étais doué en la matière. Les gamins avides de connaissances en métallurgie me squattaient pas mal pour apprendre des choses et d’autres. Posant mon front contre la porte froide en fermant mes yeux, je me remémorai quelques scènes du passé avec mon petit frère. Cet égarement dura une minute ou deux avant que je ne fasse de l’ordre dans mon esprit puis que j’entre dans la pièce en allumant la lumière. Là, je fus émerveillé : tout était en place comma avant. Mon matériel avait surement été remplacé, mais quelqu’un avait réussi à tout dupliquer. Itagami ? Mairu elle-même ? Bonne question ! Toujours est-il que j’étais émerveillé par le renouveau des lieux…

Tant et si bien que c’est avec un certain engouement que je laissai mes doigts se promener sur une enclume métallique tout en m’évadant encore dans mes pensées…

Et ce sans faire attention à ce qui m’entourait…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t141-metaru-shuuhei-terminee https://www.ascentofshinobi.com/u465

Retour aux sources ; pv Mairu

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux sources
» Retour aux sources
» Retour aux sources ; Solo
» Retour aux sources [Yume]
» Retour aux sources [PV Taiji]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Raffinerie
Sauter vers: