Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Fangs & claws | Raizen
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyMar 5 Sep 2023 - 6:50 par Meikyû Raizen

» Dernier voyage solitaire vers l'avenir
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyLun 7 Aoû 2023 - 23:31 par Chinoike Katsuko

» AOS et son futur
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyVen 21 Juil 2023 - 3:05 par Yuki Misaki

» Higure Onkyou ✘ L'écho du crépuscule
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyMer 31 Mai 2023 - 21:17 par Zaiki Minako

» La Revanche d'Hayashi ? [Yamiko]
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyLun 29 Mai 2023 - 5:28 par Meikyû Raizen

» [Alerte] La Marée de Buntan
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyMer 24 Mai 2023 - 19:24 par Imekanu

» [Mission D] Stand en Péril [Ryuma]
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyMar 23 Mai 2023 - 16:40 par Nagamasa Ryuma

» [MinaYoshi] ✘ Carnet d'absence
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyDim 21 Mai 2023 - 15:08 par Unagi

» [Mission B] Subarashiiiii [Equipe Zenmetsu]
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyMar 9 Mai 2023 - 23:08 par Yuki Mamoru

» [Mission D] Théâtre du Silence [Kenpachi+Guest]
La tortue et le cavalier (PV Saji) EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:27 par Ibara Keshi

Partagez

La tortue et le cavalier (PV Saji)

Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

La tortue et le cavalier (PV Saji) Empty
Jeu 15 Oct 2020 - 19:36
Rien de fondamental n’a changé dans la vie de Wutu-Fuku depuis qu’il est devenu l’hôte de Sanbi. Ses tentatives de “contact” avec son colocataire se sont pour l’instant soldé par des échecs cuisants. Il ignore même si une telle chose est possible. Il y a bien une personne qui pourrait peut-être répondre à cette question à Kiri… mais ce n’est pas une personne qu’on approche facilement. Pas sans l’autorisation de la plus haute autorité du village.

Ce n’est qu’un sujet parmi tous ceux que le Kaguya souhaite aborder avec le Mizukage. Certains sont plus… intimes. Car avant d’être un Mizukage, Saji est un ami. Les paroles de l’Homme au Chapeau ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Pour autant, le Kaguya ne compte pas abandonner Kiri. S’il l’avait vraiment souhaité, il aurait pu fuir juste après la bataille, alors que le village était concentré sur d’autres choses et que personne n’était physiquement en mesure de s’opposer à lui.

Dans le Palais de la Brume, personne ne dévisage Wutu-Fuku. Aucune annonce officielle n’a été diffusée au sein du village concernant l’identité de l’hôte du Dieu. Peut-être que des agents du Kyoi scrutent nuit et jour les agissements du Kaguya. Il n’a pas vérifié. Il ne le prendrait pas mal si c’était le cas. D’un point de vue purement pragmatique, il est normal de surveiller Wutu-Fuku afin de prévoir toute conséquence fâcheuse pour le village en cas de perte de contrôle.

Après avoir toqué à la porte et avoir été autorisé à entrer, le Kaguya s’incline devant son chef de village comme le veut la tradition.

-Merci de me recevoir, Saji.

Un tête à tête de plus entre deux figures importantes de la brume.

-Comment vas-tu ?

Ce n’est pas une question que le Kaguya pose pour la forme. Il est réellement prêt à entendre ce que Saji a à dire s’il a besoin de parler de quelque chose. Le fait de voir Kiri attaqué, une nouvelle fois, pèse peut-être sur la conscience du chef du village. Difficile de trouver une telle oreille quand on est Kage et qu'il est nécessaire de renvoyer une image de chef imperturbable.

Au moins cette-fois, ils sont certain qu’Ao ne reviendra pas leur causer du tort. Enfin, si les précautions prises par Aditya sont suffisantes.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5138-kaguya-wutu-fuku-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

La tortue et le cavalier (PV Saji) Empty
Jeu 22 Oct 2020 - 21:46
Après avoir fait un bilan des dégâts causés par cette deuxième (mais peut-être pas la dernière) attaque du Dieu de l’Eau sur Kiri, le Nobuatsu avait passé les troupes en revue et mis et mobilisé l’ensemble des shinobis encore présents sur les lieux afin d’aider les civils à sortir des maisons inondées par le raz-de-marée de la divinité aqueuse. Suite à un débriefing général avec l’ensemble des ninjas de la Brume dans leur but de leur communiquer la situation, les féliciter pour la réussite du scellement, pour avoir défendu les cadavres ainsi que le Conservateur avec succès, il lui fallait réfléchir aux prochains objectifs de la Brume, en considérant les enjeux et les missions les plus prioritaires. Heureusement cette fois-ci, les dommages infligés au village restaient superficiels comparés aux dernières fois, leur permettant de concentrer leurs efforts de façon plus productives, quoiqu’il s’attendait encore à ce qu’ils soient frappés de nouveau par des événements inattendus qui les prendraient par surprise.

Parmi les visites de cette journée, il avait eu l’occasion de s’entretenir avec Kaya de toute urgence afin de discuter d’affaires plus diplomatiques. Il avait aussi accepté de rencontrer ce jour-là une autre figure éminente de la Brume et avec laquelle il avait eu l’habitude de s’entretenir, et ce depuis le jour où il avait intégré le village. Son ancien maître spirituel et ami Wutu-Fuku était pour lui quelqu’un de spécial dont il serait difficile de se séparer. Outre cette relation solide qui les liait, il y avait aussi ce rôle unique qui avait été confié au jounin, celui d’être le réceptacle du Dieu de l’Eau, le premier jinchuuriki de l’histoire de la Brume. Une décision qui n’avait pas été facile quand on connaissait l’ampleur des risques encourus qui était équivalente au lot de mystères qui entouraient encore l’origine des Dieux.

L’une des clés qui serviraient à percer ce mystère n’était autre que Wutu-Fuku, puisque depuis la découverte de leur existence via un livre abscons caché par le vieil archiviste il s’était efforcé de mener l’enquête pour déterminer qui étaient ces êtres divins qui étaient censés habiter le Yuukan. Maintenant que l’Ombre lui avait légitimement accordé le privilège de porter en lui-même l’un de ces Dieux, il comptait sur le Kaguya pour canaliser ce pouvoir et tenter d’avancer dans sa recherche. Il avait aussi confiance en lui pour ne pas perdre le contrôle de ce Dieu, si tant est que cela soit possible, étant donné toute la puissance que ceux-ci déployaient quand ils étaient libres, il ne pouvait qu’imaginer ce que cela donnerait quand ils étaient enfermés dans un être humain.

Voyant la porte s’ouvrir, il aperçut le visage à demi-caché de son frère de l’Eau qu’il accueillit d’une salutation chaleureuse, renforcée par le plaisir de le retrouver en un seul morceau surtout après l’affrontement dantesque qui les avait opposé à Raonaka Ao.

Je vais bien. Et toi, comment te sens-tu?

Une question qui pouvait paraître anodine mais qui mêlait à la fois inquiétude et curiosité quant à l’expérience d’être le porteur d’une divinité. Vivre avec une entité dans son corps, c’était une sensation qu’il connaissait dans une certaine mesure pour être le manieur d’une épée habitée par un esprit, même s’il ignorait si ces deux phénomènes étaient comparables en réalité.

Je pense que tu t’en doutes, mais après avoir discuté avec Kaya sur ta condition de jinchuriki, nous pensions qu’il était plus sage que tu sois escorté en permanence par un membre du Shiden le temps que tu apprennes à contrôler le pouvoir. Quand je dis en permanence, c’est surtout pour les déplacements hors du village où il n’y aura pas forcément de shinobi de la Brume dans les parages. J’espère que tu comprends comme moi la nécessité de cette précaution.

Il y a ajouta une touche d'humour vu qu'il était lui-même dans l'obligation d'être accompagné de membres du Shiden du fait de son statut de Mizukage.

Tu verras, on s'y habitue.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

La tortue et le cavalier (PV Saji) Empty
Lun 26 Oct 2020 - 19:01
Saji est le premier Kirijin à demander à Wutu-Fuku comment il se sent après tous ces événements. Que l’ombre se rassure : le village n’est pas en danger. Le Kaguya reste un être humain comme les autres. Et il est bien conscient de l’immense responsabilité qui est la sienne désormais, de l’immense danger qui pèse sur le Pays de l’Eau et le reste du monde s’il échoue en tant qu’hôte.

-Je devrais me sentir différent mais pourtant, rien n’a changé. Que ce soit dans mon utilisation du chakra, ma perception sensorielle, mes pensées… rassure-toi, je n’ai pas une version miniature de Sanbi sur l’épaule me chuchotant dans l’oreille de tout détruire.

Même si dans un sens, la Main de Kiri souhaiterait pouvoir converser avec le Dieu Tortue.

-Mes quelques tentatives pour communiquer avec « lui » se sont soldées par un échec. C’est une des raisons de ma venue, d’ailleurs. J’aimerais tenter ce que nous n’avons pas pu tenter jusqu’ici avec ces entités : la discussion.

Une méthode que le Kaguya aurait volontier tenté plus tôt. Mais le contexte ne s’y est jamais vraiment prêté. Chaque rencontre avec un Dieu s’est déroulée dans l’urgence et dans le combat, mais rien n’indique que ces créatures sont intrinsèquement hostiles. Après tout, leur réaction pourrait très bien être un mécanisme de défense.

-Rien ne nous indique que c’est possible, mais j’aimerais essayer.

Les bénéfices à long terme d’une relation ne serait-ce que cordial avec un Dieu seraient astronomiques. Wutu-Fuku a bien réfléchit à la question et il a dressé une liste de plusieurs personnes qui pourraient l’aider dans sa quête. Son choix s’est porté sur des individus qui soit communiquent avec un esprit, soit sont maîtres dans l’art de communiquer avec un animal intérieur.

-Il y a plusieurs Kirijins que j’aimerais solliciter dans ce but, à commencer par les sabreurs. Je ne suis pas sans savoir que des esprits habitent vos lames, pour avoir assisté à ton épreuve sur Ue. Je pourrais peut-être avancer dans ma quête grâce à vous. Je pense également pouvoir apprendre des Yaseis et de leur art de communiquer avec leur “animal intérieur”, ou quelle que soit l’entité de laquelle ils tirent leur pouvoir. L’aide de Shitekka et des Urumis pourraient également m’être utile. Pour cela, me déplacer jusqu’à Saroruncasi serait pertinent, mais encore faut-il que je puisse quitter le village. Enfin, j’aimerais avoir l’occasion de revoir l’érudite et, si possible, le conservateur. Peut-être que la Fanatique sera plus encline à la discussion si elle apprend que je suis désormais l’hôte d’un Dieu. Je trouve également intéressante l’idée de les confronter tous les deux en même temps.

Wutu-Fuku aurait volontier sollicité le samouraï Mafuyu s’il était encore de ce monde.

Le Jônin reste de marbre quand Saji lui annonce son intention de lui assigner une escorte. Il la trouve même relativement légère.

-Je la comprends mieux que quiconque. Si ça n’impliquait pas d’alléger ta propre sécurité, j’aurais bien proposé un second membre du Shiden pour mon « escorte ». Je ne doute pas des compétences de l’élite de la Kenpei, mais…


Wutu-Fuku parle bien ici de la nécessité de le “neutraliser” en cas de besoin. Il n’a pas peur pour sa propre sécurité.

-Si je perds le contrôle, je ne pense pas qu’un membre du Shiden à lui seul suffise à me neutraliser.

Wutu-Fuku doute de pouvoir être vaincu en un contre un par un Kirijin, même par l’ombre elle-même. Il faut pouvoir l’acculer.

-J’aurais accepté bien pire, tu sais. Même si je suppose que les spectres ne se gênent pas pour me surveiller. Et ils ont bien raison.

Les préoccupations de vie privée ne sont que secondaires dans un tel contexte.

Wutu-Fuku prend un ton plus solennel. Ce qu’il s’apprête à partager avec Saji, il ne l’aurait pas fait avec tout le monde. C’est bien car il a confiance en son Kage qu’il se permet de lui partager ses doutes personnels.

-Je dois être honnête avec toi Saji. Les mots de Tôsen, je ne peux pas faire comme si je ne les avais pas entendus. Ses méthodes, je ne les approuvent pas et je ne les approuverai jamais. Je n’oublie pas le mal qu’il a causé au Pays de l’Eau par l’intermédiaire de ses lieutenants. Mais je ne peux pas non plus affirmer que je suis insensible à l’idéal d’égalité qu’il prétend vouloir forger, même si un retour au système féodal tel qu’il a existé par le passé n’est pour moi par une solution.

Sous réserve que le but annoncé de Tôsen soit réellement son objectif.

-Néanmoins, nous n’avons aucune preuve de sa bonne foi.


S’il n’y avait que ça. Mais il y a autre chose. Un message de l’érudite elle-même.

-Lors de son interrogatoire, l’érudite m’a demandé de transmettre un message à l’Homme au Chapeau si jamais je venais à le rencontrer. Elle m’a dit « je veux qu’il renonce, car sa quête n’est pas la solution qu’il attend ». Difficile de dire si ce n’est qu’un avis personnel qu’elle formule ou si c’est une information dont nous pouvons nous servir concrètement pour la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5138-kaguya-wutu-fuku-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

La tortue et le cavalier (PV Saji) Empty
Dim 1 Nov 2020 - 14:24
L’une des raisons ayant poussé le Nobuatsu à sceller le Dieu en Wutu-Fuku était notamment de l’aider à approfondir ses recherches sur les divinités, lui qui avait depuis le début mené son enquête sur ces mystérieuses entités, maintenant qu’il possédait l’une de celles-ci en lui, il pourrait peut-être mieux les comprendre, ou à tout le moins communiquer avec eux. Mais il semblerait que tout ne soit pas aussi simple, puisque malgré ses tentatives, aucune réponse lui parvint de la part du Dieu de l’Eau. Et s’il avait raison? Et si ces Dieux n’étaient pas aussi hostiles qu’ils ne semblaient l’être et que le réel moyen de les apaiser soit de dialoguer avec eux? Encore faut-il établir cette communication… Or, le Kaguya se heurtait face à un mur et pensait logiquement à l’aptitude de certains clans à dialoguer avec des esprits, qu’il s’agisse de l’esprit d’une épée comme les Sabreurs ou celui d’un animal à la façon des Yasei, si tant est qu’un tel esprit existe, certains membres le ressentaient ainsi.

Evidemment, si cela peut t’aider à te familiariser avec le Dieu de l’Eau. Même si je ne sais pas s’il s’agit de la même chose que l’esprit d’une épée… Plus on l’utilise, et plus le lien avec celle-ci devient fort. Même si cela peut s’avérer dangereux, peut-être que c’est en puisant dans le chakra du Dieu que tu seras davantage connecté avec lui?

Ce n’était qu’une théorie, mais peut-être que cela pouvait aider le Kaguya à entrer en résonance avec la divinité. D’autres pistes furent également proposées: notamment celle de se voir accorder une nouvelle occasion d’échanger avec le Conservateur et l’Erudite, après les informations qu’ils avaient déjà récoltées. Le vieil homme en particulier, après qu’il ait dévoilé au précédent interrogatoire qu’il connaissait la localisation du Dernier Dieu, il aurait été dommage de laisser passer une occasion de lui tirer les vers du nez. Une information cruciale qu’ils se devaient d’extraire afin d’espérer avoir l’avantage sur leur ennemi, si tant est que leur “prisonnier” se montrait suffisamment coopératif. D’autant qu’ils venaient de lui sauver la vie.

Dans une volonté de rester parfaitement transparent avec son ami et collègue de la Brume, le Nobuatsu l’informa qu’il souhaitait lui assigner une escorte du Shiden pour une question de sécurité, en attendant qu’il apprenne à apprivoiser le pouvoir qu’il lui avait été donné. Nullement offusqué mais au contraire compréhensif comme on pouvait s’attendre d’une personne aussi sage que Wutu-Fuku, celui-ci suggéra même que son escorte soit doublée de crainte qu’un seul garde ne suffise pas à le neutraliser au cas où il ne parviendrait pas à maîtriser son pouvoir. Il ajoutait avec confiance et toujours avec cette franchise qui le caractérisait qu’il ne se voyait pas perdre face à un membre de l’élite de la brigade Kenpei.

Tu m’as mal compris. Je ne m’attends pas à ce que le garde soit capable de te vaincre en combat singulier, je doute que même plusieurs soient à présent capables de te maîtriser. On parle quand même d’un Dieu qui a demandé plusieurs équipes de ninjas pour le neutraliser. J’ai confiance en cette personne pour survivre si jamais le démon venait à être éveillé et demander des renforts au plus vite. Mais tu as peut-être raison… Tous les membres du Shiden t’accompagneront dans tes déplacements désormais, tous sauf Tanosuke qui est originaire de ton clan et qui est connu pour être un ami de Renzaburô, et Yasei Reikan qui est chef de clan et sera trop occupée pour ce genre d’escorte. Je pense que ta protection est prioritaire.

C’est avec sincérité qu’il exprima la nécessité pour le Kaguya de recevoir une escorte à la taille de la divinité qu’il était maintenant obligé de porter en lui, un fardeau qu’il avait accepté en âme et conscience après que le chef de village le lui ait demandé. Une malédiction en même temps qu’une bénédiction, le pouvoir était à double tranchant pour celui qui portait en lui l’espoir de toute une nation, ainsi que celui du Yuukan. Kiri avait vu se succéder six dirigeants avant Saji en à peine quelques ans, alors que l’hôte d’un Dieu se devait d’être préservé à tout prix, ils n’avaient pas la certitude de pouvoir sceller la divinité de nouveau, et surtout dans le corps de quelqu’un d’aussi “adapté” que le Kaguya.

Je sais. Vos visions du monde se ressemblent. Je le sais, car elle aurait pu être la mienne aussi, et c’est ce qui me fait le plus peur, au fond. Je pense que c’était volontaire de sa part, de faire appel à notre “humanité” pour nous inciter à embrasser sa cause, c’est pourquoi nous nous y reconnaissons dans une certaine mesure. Et pourtant…

Il reconnaissait une part de vérité dans son discours, peut-être que dans d’autres circonstances, eût-il été originaire de Tsume ou d’un pays meurtri par la domination des grandes nations il aurait peut-être été aussi par cette soif de rétablir une certaine justice en ce monde en voyant dans l’objectif idéaliste et extrémiste le seul moyen de mettre un terme à la suprématie des shinobis sur les gens du commun. Toutefois, comment pouvait-on être sûrs qu’un tel équilibre pourrait exister, comment pouvait-on être sûr que les hommes ne trouveront pas un autre moyen de dominer, si ce n’est par une refonte complète des esprits? Au final, les mortels persisteront dans cette volonté de conquérir et de s’enrichir, puisque les guerres existaient déjà avant que n’apparaissent les premiers shinobis. Et puis...

… si sa vision justifie de relever les cadavres de nos ancêtres et souiller leur mémoire, tenter de lever les villages contre les seigneurs afin de prendre sa revanche sur les grandes puissances du Yuukan, avoir provoqué la Seconde Résonance qui a causé la mutation mais aussi la mort de nombre d’innocents de manière complètement indiscriminée. Aucun chemin n’est pur, mais aucun chemin ne justifie autant de cruauté.

Le Nobuatsu ne pouvait que se sentir rassuré par la confiance que lui exprimait le Kaguya, après tout ce qu’ils avaient traversé en combattant pour le village, depuis la mission à Fii où il avait découvert l’homme de principe qu’était Wutu-Fuku. Il était un véritable modèle d’inspiration.

Je te remercie pour ton honnêteté. Tu as évidemment ma permission. Sache qu’après cela je compte le transmettre sous l’autorité de la Coalition, nous ne pouvons pas le garder à Kiri sous peine de subir encore une attaque, qui sait l’armée que l’Homme au Chapeau aura réussi à rassembler la prochaine fois. Quant à l'Érudite, je doute que nous tirions davantage d’informations capitales, notre priorité est le Conservateur car c’est lui qui détient la clé de la quête de Sakaze Tôsen: l’emplacement du Dieu du Chakra. Je compte donc sur toi pour monter une équipe de Kirijins de confiance pour mener cet interrogatoire. Ah et encore une chose…

Le quotidien du Kaguya risquait d’être quelque peu bouleversé par le fait de devoir être constamment surveillé par les agents du Shiden mais aussi de devoir subir le regard des personnes du fait de son statut de jinchûriki, si tant est qu’il acceptait qu’il soit connu ainsi. Lui qui avait toujours été perçu comme un étranger à son clan, pouvait-il pour autant vivre au sein d’une communauté qu’il a servi avec loyauté et qui pourrait potentiellement le percevoir comme un danger, étant donné qu’un démon qui a manqué de détruire Kiri vivait désormais en lui? La haine, la méfiance, des sentiments qui menaçaient de le côtoyer au jour le jour, des sentiments qu’il n’avait peut-être pas anticipé en endossant le rôle d’hôte du Dieu de l’Eau.

… j’ai échangé avec Kaya au sujet de ton rôle en tant que jinchûriki, nous pensons qu’il est difficile pour toi de garder cette identité secrète vu le nombre de ninjas qui ont été impliqués dans le scellement. Et puis ce n’est pas comme si le village de la Brume n’avait pas déjà été la cible d’une attaque de monstres ou de criminels assoiffés de sang, ils devront seulement accepter qu’un hôte d’un Dieu ayant manqué de ravager le village vive entre nos murs. La vérité tôt ou tard éclatera, c’est pourquoi nous pensions en parler à la population avant que des rumeurs déforment la vérité ou des personnes malveillantes tentent de l’instrumentaliser. Tu n’y vois aucune objection?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

La tortue et le cavalier (PV Saji) Empty
Dim 8 Nov 2020 - 0:19
La première demande du Kaguya est raisonnable. Saji n’a aucune raison de refuser au Kaguya de chercher un autre chemin dans ce labyrinthe divin.

-Bien, merci. Je vais avoir besoin de toute les documentations de votre ordre à ce sujet, et plus particulièrement sur la technique employée par les sages pour invoquer l’esprit d’un sabre. J’accepte bien entendu toute surveillance que tu jugeras nécessaire lors de mes études afin de ne pas lire ce que je ne devrais pas lire.

La Main de Kiri est conscient de l’importance du geste du Mizukage. Laisser un étranger avoir accès aux secrets de son clan est toujours risqué. La soif de curiosité du Kaguya ne sera néanmoins jamais plus grande que le respect qu’il accorde à l’actuel Mizukage. La situation n’est pas similaire à celle qui a poussé Wutu-Fuku, encore simple chûnin anonyme, à outrepasser les ordres de l’archiviste du Palais de la Brume à l’époque.

Le sabreur lance ensuite une piste, qu’il tire de sa propre expérience avec son épée, puisque le lien entre un sabreur et son arme se renforce au fil de son maniement. Mais Wutu-Fuku n’a aucune matérialisation physique du Dieu à utiliser. Puiser dans le chakra de Sanbi, pourquoi pas. Mais est-ce seulement possible ?

-Puiser dans le chakra du Dieu ? Je n’ai jamais puisé que dans mon propre chakra, j’ignore comment faire une telle chose.

Puiser dans un chakra étranger est un concept plus qu’abstrait pour le Jônin. Et en y réfléchissant bien, puiser ainsi dans le chakra de Sanbi, sans le lui demander, irait un peu à l’encontre de ce que le Kaguya souhaite construire. Peut-être faut-il commencer par trouver ce “lien” à la manière dont un lien existe entre un épéiste et son arme.

-Le lien que tu partages avec l’esprit de ton sabre, de quelle nature est-il ? Es-tu capable de communiquer avec lui ?

Wutu-Fuku a au moins la chance d’avoir vu de ses propres yeux que les sabres qu’utilisent la confrérie habitent bien en eux quelque chose. Un quindam pourrait en douter. Communiquer avec un esprit extérieur qui a sa propre enveloppe physique, ça paraît en théorie plus difficile que de communiquer avec un esprit qui est dans son propre corps. Même si souvent, un manieur d’arme considère son arme comme une extension de son propre corps.

Quant à la requête de Wutu-Fuku sur le renforcement de son “escorte”, elle est approuvée là aussi sans difficulté. Voilà le Kaguya un peu plus rassuré.

Mais il est moins rassuré par la réponse de Saji ensuite. Wutu-Fuku pense au contraire que l’érudite a encore des choses à apporter à Kiri. Mais soit, l’autorité du Mizukage fait foi. Néanmoins, laisser le conservateur sous l’autorité de la coalition est une fausse solution.

-Est-ce laisser le conservateur sous la responsabilité de la coalition n’est pas une fausse solution ? Cela ne fait que déplacer le problème. Si un assaut doit être à nouveau mené pour le récupérer, il aura lieu de toute manière, quel que soit l’endroit. Peut-être avec la complicité de partisans de Tôsen, selon l’endroit qui sera choisi pour l’accueillir. Au moins, ici, nous maîtrisons plus ou moins la situation.

Cela imposerait à Kiri de payer à nouveau un lourd prix en cas de nouvelle attaque. C’est un prix que Wutu-Fuku est prêt à payer mais que peut-être Saji, en tant que Kage, n’est pas prêt à accepter. Soit, ce n’est pas une solution durable.

-Est-ce que connaître l’emplacement du Dieu Renard est seulement une bonne idée ? Est-ce qu’en faisant cela, nous ne jouons pas justement le jeu de Tôsen, dont l’étendue réelle des capacités n’est pas précisément connu mais dont on sait qu’il peut voir d’une manière ou d’une autre ce qui a été et ce qui sera ? Et si cette information n’est en sécurité que parce que personne d’autres que le Conservateur ne la connait ? Et admettons que nous l’obtenions. Plus nous informerons de personnes sur ce que nous apprendrons peut-être, plus l’information risquera de filtrer.

Il laisse ce questionnement au Mizukage. Wutu-Fuku ne prétend pas détenir la vérité absolue mais il trouve important d’aborder toutes les conséquences possibles aux prochains événements, qui vont être décisifs.

Enfin, Saji aborde un sujet plus trivial, mais qui a néanmoins son importance. Quelle politique adopter vis-à-vis de la population sur l’existence et l’identité du Jinchuriki ? Wutu-Fuku trouve la suggestion de Saji adaptée à la situation Kirijin.

-Je n’y vois aucune objection. Mais révéler mon identité à la population implique de révéler mon identité au monde. Peut-être que je deviendrais une cible pour Tôsen. Peut-être que je deviendrais une cible pour n’importe qui d’autre qui voudrait s’approprier le pouvoir des Dieux. Peut-être est-il sage de dissimuler ma localisation, quitte à me prétendre confiné quelque part tout en me laissant libre de mes actions sous une identité dissimulée. Je suis prêt à vivre avec un visage différent, si l’idée te paraît intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/t5138-kaguya-wutu-fuku-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u800
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

La tortue et le cavalier (PV Saji) Empty
Lun 30 Nov 2020 - 23:10
Le Kaguya semblait relativement satisfait de se voir sa requête de consulter la documentation des Sabreurs, un privilège qui n’est accordé qu’aux membres du clan. Cela participait peut-être d’un trop plus de confiance à l’égard de son ancien mentor, mais le Nobuatsu voyait dans cela un moyen pour son camarade d’approfondir ses recherches sur les Dieux, comme il l’a toujours fait même quand il n’était pas encore Ombre de la Brume et qu’il avait été complice dans la dissimulation d’un livre dans les archives du Palais. En partant du principe que l’analogie avec l’esprit des sabres était pertinente, il n’avait pas vraiment de raison de lui refuser de l’aider à comprendre comment communiquer avec cette entité étrangère qui avait été scellée en lui. Était-ce vraiment comment les épées légendaires? Il n’en savait rien, tout cela relevait de la pure supposition. Puiser dans le chakra du Dieu comme un Sabreur ferait appel au pouvoir de son épée, une telle chose était peut-être possible, et si une personne était capable de le faire, c’était bien Wutu-Fuku. Il lui suggéra alors de tenter d’utiliser le pouvoir de ce Dieu et ainsi renforcer la relation de “dépendance” et ainsi créer un véritable lien avec celui-ci. Peut-être alors finira-t-il par lui répondre?

Par puiser dans son chakra j’entends “accéder à son pouvoir” comme nous pouvons le faire avec nos épées à pouvoir, certainement qu’avoir un Dieu scellé en toi doit avoir changé quelque chose, comme nous en avons été témoins avec la Déesse. Peut-être que cela viendra instinctivement, si tu n’as encore rien remarqué de nouveau, c’est qu’il n’est pas encore temps de s’inquiéter mais de se montrer patient. Et oui, il est possible de communiquer avec l’esprit du sabre, cela dépend de la nature de la relation. Pour mon cas, l’esprit et moi sommes en parfaite synchronisation et n’avons pas besoin de dialoguer, et j’ai pourtant réussi à débloquer le pouvoir dans son entièreté. J’ai l’impression que c’est le processus inverse avec les Dieux? Le mutisme est probablement signe qu’une relation a encore besoin d’être forgée.

Encore une fois il ne savait pas vraiment s’il disait juste mais tentait d’aiguiller son interlocuteur sur des pistes de solutions qui pourraient convenir. Il leur restait encore bien des coins d’ombre sur les épées en question. D’où la mission de grande importance dont il a chargé ses confrères de clan envoyés sur Asosan. Outre sa requête sur la communication avec le Dieu, le Kaguya était intéressé d’interroger le Conservateur une nouvelle fois afin de donner suite à l’information de grande importance qu’ils avaient apprise, à savoir qu’il connaissait la localisation du Dieu du chakra. Mais alors que cette grande question trottait dans l’esprit du Sabreur, celui-ci écouta avec attention la réplique de son comparse sur les inconvénients de transférer la responsabilité sous l’autorité de la Coalition.

“Maîtriser la situation”, pour l’instant. Cela fait deux fois que Kiri est attaquée à cause du Conservateur, deux fois où nous avons réussi à repousser l’envahisseur certes, mais j’ignore jusqu’où nous pourrons tenir si toutes les forces de l’Homme au Chapeau venaient à être concentrées sur Kiri. Ce n’est simplement pas un pari que je peux accepter si je tiens à protéger le peuple de la Brume d’un prochain assaut, compte tenu de l’armée que notre ennemi est en train d’amasser. A moins que pour toi il ne faille pas déplacer le champ de bataille et attirer nos ennemis sur un territoire où nous aurions l’avantage, dans l’Archipel. Bien que je reste optimiste sur la qualité de nos troupes, il serait téméraire de penser que c’est une guerre que nous pouvons gagner seuls contre Sakaze Tôsen. Je ne suis pas non plus ouvert à laisser les troupes de tous les pays alliés débarquer sur nos terres.

Pris par le doute, le Kaguya perçut une autre faille possible dans la mission qui lui avait été assignée: le fait que se faire révéler la position du Dieu du Chakra soit justement le moyen pour Sakaze Tôsen de découvrir où il se trouvait. Parmi les théories de l’enfant des os qui lui avait été donné d’écouter, celle-ci était certainement une autre raison pour laquelle le Nobuatsu accordait autant de crédit à Wutu-Fuku — au-delà de son prénom qui transcendait l’espace et le temps, ses réflexions étaient digne de celles d’un érudit. Il savait donc qu’il pouvait compter sur le discernement de ce dernier pour l’aider à mieux mettre les choses en perspectives.

Tu as peut-être raison. Mais pense-tu vraiment que nous pouvons changer le futur et que nos actions, même si nous pensons pouvoir anticiper, font partie d’une série de conséquences qui sont déjà actées? Comme tu dis, il serait de notre intérêt de garder la localisation secrète autant pour nous que pour notre ennemi, mais rien ne nous dit que le Conservateur soit le seul à savoir où il se trouve. Nous savons en tous cas que Tôsen espère acquérir cette information par le Conservateur mais peut-être qu’un autre des Derniers Gardiens connaît sa position? Tu pourrais lui poser la question et ainsi s’assurer qu’il soit la seule option possible. Peut-être sait-il plus de choses sur les Dieux ou sur l’Homme au Chapeau qu’il ne le laisse croire.

Quitte à ce que la mission échoue et ne leur permette pas d’obtenir l’information du Dieu, autant que l’interrogatoire soit l’occasion de dissiper les doutes et en savoir plus sur les options qui nous sont offertes. Il avait confiance en lui et en Atsumi pour prendre la décision qui s’impose en fonction de ce qu’ils apprendraient de la bouche de leur prisonnier, ce n’était pas pour rien qu’il leur avait confié cette mission de haute importance plutôt qu’à d’autres.

Peut-être que le moment n’est pas idéal pour dévoiler ta véritable identité à la population, nous pourrions demander au Kyôi de vérifier que personne ne soit au courant et veiller à ce que l’information ne se propage pas trop, plutôt que d’abattre tout de suite nos cartes et risquer que l’information ne parvienne à des personnes moins “amicales”, disons. Nous attendrons le bon moment pour faire une déclaration publique.

En parlant d’officialisation, il avait enfin l’occasion d’avoir un dialogue seul avec le Kaguya pour lui faire part de son intention de lui offrir une juste récompense à la hauteur de ses services envers la Brume.

Je pense aussi qu’il est temps pour toi de recevoir le titre que tu mérites largement du fait de ton investissement et loyauté envers le village. Tu es un modèle d’inspiration pour moi, je veux que tu le sois aussi pour l’ensemble du village qui te reconnaîtra comme une des figures emblématiques de Kiri, mais aussi aux yeux du Yuukan, non plus seulement en tant que jônin mais Heidan de la Brume.

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

La tortue et le cavalier (PV Saji)

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre et son cavalier [Sazuka]
» Equipe #04 : Tortue [Kiri]
» C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck]
» La tortue et les jeunes filles [Natsumi, Yumeko]
» Le lièvre et la tortue [Lettre pour Yuki Noah]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: